primaire epoxy

Bonjour,
Depuis le temps que je me disais de mettre cette info sur Hisse et Oh, c'est chose faite aujourd'hui...En 1999, j'avais rapatrié mon premier bateau, un Djinn 22 pour lui faire un traitement epoxy dans mon pré. J'avais pu remarquer l'année suivante que sur toute la longueur du bateau l'herbe ne poussait plus. Je précise que je n'ai pas renversé le pot, il s'agissait juste des projections. Aujourd'hui, il reste encore cette zone de 1m sur 1m où l'herbe ne repousse plus, à l'emplacement où j'avais posé sur cales la quille. Et il ne faut pas accuser les deux baudets qui ont à leur disposition une grande superficie de pacage. Inutile de vous dire que mes bateaux qui ont suivi, et qui ont eu droit à des traitements de primaire epoxy sur le terre-plein du port, on fait l'objet de toutes les attentions pour le sol, mais aussi et surtout pour moi-même...Prenez-garde à ces produits qui sont de véritables défoliants et certainement des produits très dangereux pour les utilisateurs...et peut-être même un peu plus que les mises en garde des étiquettes.

L'équipage
14 juin 2017
14 juin 2017
0

on est au courant, l'epoxy est extremement toxique et ne doit etre manipuler sans assistance respiratoire qu'a l'exterieur avec un peu de vent.masi il doit en etre de meme avec les Pu bicomp et les antifouling
.
je ne suis pas sur que si l'on travaille regulierement avec il ne faille pas avoir un systeme respiratoire meme en exterieur
.
dans l'industrie les petits malins des multinationales sous traitent a des artisans ou des micro entreprises pour ne pas s'emmerder avec ca, si les mecs meurent c'est leur faute.. les legislations sanitaires c'est pas fait pour les manants ni les sans dents
les usines de bagnoles sont robotisées. y'a surement que chez eurocopter dassault ou airbus qu'on a des peintres maison

14 juin 2017
0

T'es sûr que personne n'a préparé du ciment à cet endroit, c'est bien gris. Parce qu'un désherbant qui agit pendant 18 ans, j'ai comme un doute. A la limite, pas besoin d'antifouling sur le revêtement epoxy.

14 juin 2017
0

c'est vrai que ca fait long mais ca n'enleve rien a la toxicité du basard

14 juin 201714 juin 2017
2

Mais nous ce qu'on veut savoir, c'est pourquoi, tu as deux baudets ??

:-p :-D

15 juin 2017
0

J'ai passé plusieurs milliers d'euros d'époxy en 7 ans de construction. Je n'ai utilisé que des gants et j'ai quelquefois eu de la colle sur les mains, assez souvent. Pas d'allergie déclarée, et pourtant je suis un terrain allergique, à des tas d'autres choses. Ma femme a été réactive en 2 manips. Des copains ont aussi eu de graves allergies. Et l'on peut très bien en utiliser des années sans soucis et patatras, d'un seul coup on se retrouve allergique. Donc: excellent produit technique, probablement offensif envers la nature et les êtres organiques, avant d'être sec. Une fois sec, j'ai l'impression que ces restrictions se lèvent et que seules restent sa dureté et son étanchéité à l'eau. Il vaudrait quend même mieux demander à un chimiste... :doc:

15 juin 2017
0

Avant de manipuler la résine, je me mets de la crème barrière sur les mains. Les allergies à l'époxy peuvent aussi se manifester lors du ponçage de résine polymérisée. Ponçage à l'eau préférable pour les chantiers amateurs, sinon combinaison et masque.

15 juin 2017
0

Pour la parcelle qui mesure près d'un hectare, elle a toujours été un pré dans laquelle il y avait que de l'herbe. Jamais de ciment ni d'autre matériau. Quand à l'usage des deux ânes (trois dirait mon épouse en n'oubliant pas de me compter) ils servent avant tout à entretenir mes prés et m'éviter de passer le tracteur et le girobroyeur. Pour rejoindre Josselin, il y a longtemps, j'étais moniteur de canoë-kayak et je me souviens de cette époque ou Jeunesse et Sports nous encourageait à construire des canoës avec des moules qui nous étaient prêtés. On ne cessait de nous vanter les bienfaits de cette pédagogie appliquée aux enfants, sans danger, sans un mot pour le styrène, que l'on diabolise à juste titre aujourd'hui! Et on rigolait lorsqu'il fallait glisser sa tête dans les hiloires pour coller les bandes de roving et de mat pour jointer les deux parties de la coque....Ca sentait bon, même si les yeux piquaient...C'est un peu ce que l'on entend aujourd'hui avec d'autres produits de grande consommation.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (178)

février 2020