Préparer un bateau en Île de France

Bonjour à tous,

je viens faire appel à vos expériences pour faire le point sur quelques unes de mes interrogations.

J'ai pour objectif de prendre une année sabbatique (départ printemps 2022), pour réaliser un petit voyage (tour de méditerranée + Canaries/Cap vert, les escales en méditerranée étant à peaufiner en fonction de la situation géopolitique dans le futur).

D'ici là, il faudra que j'achète et que je prépare un bateau (budget de 15 000 € pour un voilier entre 8m70 et 9m99). Niveau rétroplanning, je prévois un achat 1 an avant le départ (pour parer à toute mauvaise surprise). On ne va pas se mentir, à ce prix je ne trouverais pas un bateau équipé grand voyage prêt à partir. Il faudra donc le préparer, le réviser, le rénover et ajouter quelques équipements : pour ça, pas de problème, je suis bricoleur et je connais les voiliers.
Mais le hic c'est que je vis en Île de France pour des raisons professionnelles.

J'ai donc pensé à amener le bateau en région parisienne par voie fluviale et dans l'idéal de le mettre au sec sur un des quelques chantiers que l'on trouve par ici. Cela me permettrait de le préparer moi-même tranquillement, en m'y mettant un peu tous les weekend.

Le problème, c'est que je ne suis pas un marin d'eau douce ! Alors, est-ce que certains d'entre vous ont déjà convoyé un bateau vers l'Île de France ? Et avez-vous des retours d'expérience sur des chantiers franciliens ?
En outre, il n'est pas inenvisageable de passer quelques mois à flot également : dans ce cas, savez-vous si des ports fluviaux franciliens proposent des places passagers ?

Bref, je suis preneur de toute idée ou conseil.

En vous remerciant d'avance,

L'équipage
14 avr. 2020
14 avr. 2020
0

Pourquoi tu ferais pas tes travaux directement en Ille-et-Vilaine !!! Tu pars le vendredi soir tu es a 1 heure et demi de Rennes !
en plus si tu as besoin de matos tu gagneras du temps tu as tout sur place !!! Car tu veux le ramener en Île-de-France mais sais tu où tu vas l acheter ?

14 avr. 2020
0

Bialbero : Je ne connaissais pas Port Ilon. Les tarifs et les prestations me semblent plus que correctes. En plus ce n'est qu'à 1h de route de chez moi. A voir s'il y a de la place en passager, à sec ou à flot !
Je vais regarder s'il n'y a pas la même chose plus près de chez moi (je suis dans le sud est de l'IdF).

Tonyv : Je garde ton idée de coté au cas où ! Mais le problème c'est qu'il faut aussi aller à Rennes ce qui n'est pas la porte d'à coté. Si on compte les 7h de routes pour l'A/R Paris-Rennes, plus les 3h d'A/R entre Rennes et l'Ille et Vilaine, ça fait 10h de trajet par weekend. C'est pour ça qu'instinctivement (et peut-être à tort), je me suis dit que perdre quelques jours (semaines?) pour amener le bateau à proximité pouvait être plus avantageux au final.

En revanche, il est vrai que je ne sais pas encore où j’achèterais le bateau. Sans doutes dans le secteur Bretagne/Manche/Angleterre. Même s'il y a beaucoup d'offres intéressantes en méditerranée, et notamment vers Port Saint Louis du Rhône. Et cela rallongerai de beaucoup le trajet fluvial (en plus de le complexifier, si j'en crois mes recherches sur HeO)...

14 avr. 2020
0

Gti130 je parlais de tgv!!!
Au vu de ton budget tu peux déjà trouvé un bateau déjà bien en forme ! Comme un Melody !! Pour ton projet
Au vu de ton budget tu peux en trouver un avec moteur récent et voile récentes !!
Et au moins tu pourras en profiter !! Au lieu d retaper un rafio !!

14 avr. 2020
0

A contrario, je trouve que les tarifs sont plutôt corsés au vu du bassin de nav et en comparaison d un port à sec en Bretagne.
Voir sur l amont de la Seine s il y a des clubs de voile ou de stocker le bateau dans une ferme ou autre et donc comparer les frais de port, transport.

14 avr. 2020
0

Il y a un chantier sur Seine 1 avenue de Paris, 78740 Vaux-sur-Seine West Marina prix pour bateaux 9m 180e par mois Je voulais faire la mem choses pour mon first30 me j abandonné cet project et je trouve chantier à hennenbont Bilie marine :)

14 avr. 2020
0

Tonyv : J'étais passé complètement à côté, désolé ! (^_^). Dans ce cas à regarder de plus près les possibilité pour stocker le bateau en Ille et Vilaine. Et aussi pourquoi pas au Havre, qui n'est pas très loin en train (et en plus la gare n'est pas loin des ports), même si les ports ont l'air plutôt chers.

Quant à l'état du bateau, c'est sûr qu'avec 15 000 € je devrais trouver quelque chose en état de naviguer :
Avec un moteur récent et entretenu, c'est une évidence : c'est un de mes critères principaux.
Avec des voiles récentes, ça doit pouvoir se trouver (enfin, en voyant comment certain prennent soin de leurs voiles, ça fait peur le "presque neuf"...)
Avec un gréement dormant de moins de 10 ans, ça commence à être difficile à dénicher (sérieusement, personne n'a peur de démâter ?)
Par contre, si je rajoute quelques autres critères de ma liste, il devient évident qu'il faudra que je réalise une bonne préparation :
- Accastillage suffisamment dimensionné et ergonomique (coucou les winch en bakélite années 70 !),
- Frigo (bien isolé avec un groupe froid pas trop énergivore),
- Douche intérieure (même si riquiqui et froide... Exigence de Mme...),
- Capote de descente et bimini,
- Panneaux solaires,
- Circuit électrique revu,
- Electronique en état de fonctionnement (incluant un pilote),
- une plage arrière ou une jupe,
- et puisqu'on en est là, un intérieur propre et bien aménagé pour une grande croisière
- et tant qu'à faire un traitement anti-osmose...

Je trouverais sans doutes un bateau réunissant beaucoup de ces critères, mais certainement pas tous. D'autant que mes goûts personnels me pousseraient à m'orienter vers un bon half-toner des années 80 (pour le rapport habitabilité/caractère marin/performance), or les prix demeurent relativement élevés.

Dav1104 : Moi je trouvais ça pas cher, mais peut-être parce que je viens des Alpes Maritimes et que là-bas c'est hors de prix ! Bonne idée pour stocker hors d'un chantier : il faut que je vérifie des frais de transport !

Seb76 : Merci pour l'adresse ! Et le first 30 fait partie de mes choix possibles.

14 avr. 2020
0

Exactement Bialbero : c'est bien pour ça que je cherche plutôt à avoir le bateau près de chez moi : en plus cela m'évitera de dormir à bord pendant les travaux, coincé entre les pots de peinture et la caisse à outils.

14 avr. 2020
2

Hello,

Les trajets en train, c'est pas l'idéal pour bosser sur un bateau, tu vas certainement avoir à transporter du matériel et des outils, c'est pas forcement facile en train et puis une fois sur place, tu est un peu bloqué aussi. D'après moi, c'est mieux si tu est proche de chez toi effectivement.

Pour le gréement de moins de dix ans, ça n'est vraiment pas indispensable. Le miens à 15 ans (l'age du bateau) et je partirais tranquille de ce coté la pour un tour de med.
Sur mes deux précédents bateau j'ai changé le gréement à plus de trente ans et encore par simple précaution, ils étaient encore en bon état.
Et il y a même le risque de mettre de l'inox moins bon que celui d'origine, il parait que certains gréeurs mettent de l'inox bas de gamme maintenant sans te prévenir de la qualité.

15 avr. 2020
0

C est exactement la réponse que m'a fait mr gazurelli de chez acmo, si c est un gréement avec les systèmes à olive type norseman pas nécessaire de le changer ts les 10ans. C'est une spécialité française visiblement, voir les postes en parlant.

14 avr. 2020
0

Bonjour GTI30

Autre piste seulement si tu peux stocker le bateau sur un terrain hangar ou ton jardin et c'est un calcul à faire entre le nombres de déplacements éventuellement hôtel ou autre pour aller bricoler et un transport sur camions plus grue et là il est vraiment à proximité cela te donnera la possibilité de bricolé sur des temps plus court que la notion du week end.
Tu as les ports du nord de la France avec aussi les canaux qui te permettra de descendre ton bateau mais là je ne connais pas.

Le Moko

14 avr. 2020
0

Le Moko : c'est exactement ce que j'allais écrire : voir si un transport et une dépose dans un lieu "non marin" à proximité ne couterait pas moins cher qu'une place dans un chantier en bord de Seine.

Pour la remonté de la Seine, je ne connais pas du tout mais ayant posé la question aux gars de la SNSN au Salon Nautique pour la très grosse vedette qu'ils y exposaient, ils m'avaient expliqué que remonté la Seine prenait trop de temps et trop de contrainte et que ça revenait moins cher de charger sur un camion au Havre. A voir, on est parfois surpris des prix quand on aditionne tout.

15 avr. 2020
1

Je suis dans le cas où j'ai prévu de faire remonter mon bateau tout le rhône, puis le faire passer par les canaux pour revenir dans la seine.
Il y a pas mal de ports, pontons ou à sec, en aval de Poissy.
(nouvelle marina port St Louis, west Marina à sec un peu plus en aval, port val de seine ...
Cette liste n'est clairement pas exhaustive : www.fayollemarine.eu[...]rts.pdf , mais c'est un début)

A West Marina, (port à sec), il y a pratiquement exclusivement des bateaux en chantier.

Dans mon cas, la remontée du Rhône et des canaux sera vraiment longue ... Mais d'un autre coté, j'avais envie de m'amuser à faire du fluvial, juste pour la beauté du voyage, et pour m'amuser à prendre les écluses... L'idée c'est qu'il n'est pas nécessaire d'aller à l'autre bout du monde pour faire de beaux voyages.
Pour bosser régulièrement sur le bateau, il faut vraiment qu'il soit proche.

15 avr. 2020
0

Bonjour à tous,

Je suis plutôt d'accord avec vous, Now et dav1104 : un gréement dormant bon pour un TDM à 9 ans et 11 mois ne deviendra pas bon à jeter à 10 ans tout pile et je reconnais avoir un peu forcé le trait sur les 10 ans : je pourrais accepter de partir avec un grément dormant d'une quinzaine d'années avec l'esprit tranquille, si après contrôle minutieux (démâté) aucun défaut n'est révélé.
Cependant, je constate que nombre de bateaux de plus de 30 ans ont encore leur gréement dormant d'origine ! Et là, pour moi, c'est hors de question, peu important l'état apparent.

LeMoko et iclo420, je garde votre idée de stocker le bateau sur un terrain non prévu à cet effet, mais en toute franchise, je ne suis pas fan. D'une part j'ai peur que le calage soit difficile et en cas de chute pas de possibilité de se retourner contre l'assurance du chantier.
D'autre part, je ne pense pas que cela me fera économiser grand chose : en effet, d'après ce que je vois depuis hier grâce aux contributions de chacun, le stockage à sec commence à 1200€/an pour un 12m (Port Ilon). je ne suis pas sûr que le transport A/R d'un fleuve jusqu'à un terrain soit moins cher, surtout que je n'ai aucune possibilité de stocker un bateau dans mon jardin !
Cependant, c'est désormais sûr qu'au moment de ramener le bateau en Île de France (et de le descendre en méditerranée lors du départ), je comparerais les coûts/avantages d'un transport routier par rapport à une navigation fluviale ! je pensais qu'un tel transport avait un coût exorbitant et je constate que c'est plutôt raisonnable.

Peuwi, as-tu déjà un ordre d'idée du nombre de jours nécessaire pour remonter le Rhône ? Et je suppose que tu t'es déjà renseigné sur les tirants d'eau : quel est le maximum à ne pas dépasser pour passer sans encombres ?
Pour ma part, je pense que si j'amène le bateau à Paris pour les travaux, au moment du départ la logique voudrait que je descende par le Rhône pour rallier la méditerranée : je suis donc preneur de toute info utile à ce sujet.
Et merci pour la liste des ports : il faudra que je les contacte pour savoir si une place pour un an est possible ou s'ils sont totalement saturés...

Ah, et tant que j'y pense : quelqu'un connaîtrait un (bon) bateau-école en Île de France pour passer le permis fluvial ?

En vous remerciant tous pour votre aide et vos idées,

15 avr. 202015 avr. 2020
0

Pour remonter le Rhône ...
Déjà, il faut voir si c'est à la montée ou à la descente. A la descente, cela peut aller 2x plus vite.
Pour ma part, je compte 5 jours (avec les aléas) pour atteindre Lyon depuis Port Saint Louis du Rhône, mais le temps passé dans le Rhône est totalement négligeable par rapport à la suite :
- il y a 4 chemins "directs" différents pour atteindre Paris, et bien davantage si on commence à s'enfoncer dans l'est pour faire un tour par Nancy ou le Rhin :D
* La route par le canal entre Champagne et Bourgogne est utilisé par le trafic commercial, il est donc bien balisé, avec des tirants d'eau et tirants d'air importants (respectivement 1,8m et 3,4m, ce qui est pratiquement le standard minimum sur les grandes voies). A noter que le traffic commercial est prioritaire sur la plaisance... Ils vont probablement plus vite que nous, et se suivent. Personnellement, je souhaite éviter ce passage.
* La route par (entre autre) le canal latéral à la Loire est aussi une grande voie plutôt dédiée à la plaisance, avec des tirants d'eau et d'air identiques (1,8 / 3,4), mais sans doute un peu moins bien pavé j'imagine
* La route par le canal de Bourgogne commence à être moins passante, avec 1,3m de tirant d'eau, et ~200 écluses
* La route par le canal du Nivernais semble être la plus improbable, avec 1,1m de tirant d'eau, et 2,4m de tirant d'air.
- une fois dans les canaux, le nombre d'écluses varie selon les routes entre 100 et 200, donc, ca prends un temps fabuleux de les traverser. A noter qu'une écluse automatique reste rapide à prendre. Mais une écluse manuelle, cela signifie descendre sur la berge avant l'écluse, la préparer, retourner au bateau, rentrer dans l'écluse, finir l'éclusage, et potentiellement retourner sur la berge pour refermer l'écluse à la fin... En bref, vaut mieux être plusieurs à bord.
- Bref, si le Rhône se compte en jour, les canaux se comptent en semaine... Mais de belles semaines, dans un joli décors ! (alors que le Rhône navigable n'est pas très joli, ce sont plutôt les bras non-navigables qui sont jolis)

D'ailleurs, si quelqu'un pouvait me recommander un choix entre le canal de Bourgogne et le canal latéral à la Loire ... (après, les 2 ponts canaux au dessus de la Loire me font carrément envie)

Pour les permis fluvial :
si tu as déjà un permis, il suffit de s'inscrire en candidat libre, et de le passer soi-même. Globalement, c'est ultra-simple.
Sinon, il faut forcément passer par une école.
En IdF, je n'ai pas trouvé moins cher que ca : permisbateau-paris.com[...]-cotier .
C'est la version "discount" de l'école, qui vend aussi des permis un peu plus classes, donc on se fait un peu traiter comme du bétail, mais ca ira bien :D
Si c'est le côtier au lieu du fluvial, ce n'est grave, il suffit de repasser le fluvial en libre à coté (ca coûte 32€ de timbre)
Attention, avec le confinement, ca va sacrément se bousculer au portillon en Juin.
Il y a une autre école qui fait des prix intéressants sur vente-privée, mais pour être passé devant, elle ne fait pas super envie, en plus d'être un peu difficile d'accès en transports en commun.

17 avr. 2020
0

Bonjour à tous !

Tout d'abord, merci beaucoup Peuwi pour ces infos !
Je pensais qu'il fallait compter beaucoup plus de 5 jours pour remonter jusqu'à Lyon, même si ce n'est pas la partie la plus longue !
quand j'ai commencé ce fil, je ne pensais vraiment pas qu'il y avait plusieurs routes possibles pour aller de la Méditerranée à Paris. Cela prouve deux choses : On n'arrête pas d'apprendre, et échanger sur ce forum est extrêmement constructif.

En fouillant un peu j'ai trouvé un blog concernant un RM980 qui est remonté de Méditerranée au Havre par la voie fluviale. Certes, cela date de 2013 mais ça reste très intéressant : stw.fr[...]ce-2013
Je ne maîtrise pas la géographie des canaux, mais je crois bien qu'ils sont passés par le canal latéral à la Loire.

Ce qui m'inquiète, c'est quand tu annonces 1m80 de tirant d'eau : un first 30 est à 1m73 et les autres bateau de cette génération sont dans la même tranche. ça risque quand même d'être limite avec un GTE...

Je n'ai absolument aucun permis bateau, juste pas mal de milles au compteur et un Yachtmaster voile, ce qui ne vaut pas grand chose pour l'administration ! Le bateau école que tu as mentionné semble très intéressant : dès la fin du confinement je m'y inscris !

30 juin 2020
1

Bonjour à tous,

Je déterre mon post pour faire une mise à jour :
Le bateau a été acheté, avec un peu d'avance. Ce sera donc un Gib'Sea 92.

Le bateau a sa place au port, en méditerranée, et j'ai de la famille à proximité qui peut m'héberger le temps de bricoler. Après mûre réflexion, il me semble plus judicieux d'utiliser mes congés pour bricoler que pour convoyer le bateau et après bricoler le weekend (sans compter sur le superbe climat de l'Ile de France... Il restera donc dans le sud et je descendrais bricoler une semaine par ci, une semaine par là.

Maintenant il ne reste qu'à trouver de l'huile de coude, parce qu'il y a quand même un peu de boulot :-P

Je ferais sans doute un post pour demander des conseils sur le choix des équipements.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (175)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021