Premiere location solo : nos questions

Bonjour à tous,

Suite à première location solo : je m'en souviendrai à vie, quelle expérience :)

Malgré tout quelques questions, qui me sont venus au retour.

Contexte : petit voilier 7.50m, Genois, GV, 20 noeuds de vent, moteur HB.

1/ Nous avons giter un maximum au près, beaucoup, très beaucoup. Je me suis rendu compte que je n'ai pas fait les bonnes choses, ce qui semble etre : tirer le patara au max (tendre le mat vers l'arriere), jouer du chariot de GV et en dernier lieu, choquer l'écoute de GV. Est ce bien ce qu il convenait de faire ?

Nous avons (désolé) uniquement jouer avec l'ecoute de GV sans appliquer les 2 premieres étapes. Comment cela aurait il diminué la gite ?

2/ En cas de forte gite, quelle est la meilleure solution pour la barre (sans parler des voiles), si on est au près... Loffer ? Abbatre ?

3/ Le voilier avec un petit moteur HB, qui etait hors d'eau à la finn de la nav. On souhaite le mettre à l'eau ->> Impossible à cause de notre vitesse, le moteur HB remonte... Y avait il un bouton ou un loquet que nous n'avons pas vu ? Faut il faire une mise à la capte pour le mettre à l'eau ? ou tout affaler, mais alors comment diriger le bateau entre le roulage du genois et l'affalage de la gv ?

Des questions simples... mais dont je ne suis pas sur de mes reponses.

Merci à ceux qui voudront bien m'aider.

L'équipage
08 sept. 2019
08 sept. 2019
0

ariser les voiles si trop de gite

08 sept. 2019
1

J'espère que ton loueur ne lira pas ce post ;)

08 sept. 2019
0

Oui, naviguer avec les voiles du temps. Si le vent monte prendre un premier ris.
Le moteur doit être verrouillé et démarrer sans s'occuper des voiles.
Ton paragraphe 1 (réglage du mât) est pour celui qui maîtrise le reste.
Seul conseil: recommence encore et encore, ce sera de plus en plus évident pour toi. Bonne nav. MM

08 sept. 2019
0

Oui oui, on avait pris un ris.. j'ai oublié de le mentionner !

Pour les questions, avez vous des réponses sur les 1/2/3 ? Merci beaucoup

08 sept. 2019
0

tu dis giter bcp tres beaucoup donc un ris c est pas assez à priori
La voile d'avant a t elle été changée ou roulée?

08 sept. 2019
0

Alors il fallait en prendre un deuxième... ! ! ! MM

08 sept. 2019
0

Et choisir une autre météo pour une première location... ! ! ! MM

08 sept. 2019
0

Eole85.Tes questions sont normales mais il aurait été bien de connaitre un minimum avant de louer le bateau.Surtout que tu était seul ! (ou pas du dis solo et après "on" avait pris un ris)
J'ai un voilier que je loue régulièrement;je n'aurais pas aimé te le louer.
:lavache:

08 sept. 2019
0

Et prendre quelques cours dans une école...

C'est incroyable tout ce que l'on peut y apprendre.

08 sept. 2019
1

Il n'y avait qu'un ris sur le voilier.
Je dis solo mais nous étions 2.
J'ai deja fait plusieurs stages d'une semaine, je vois que je n'aurais pas de réponses, je vous remercie quand meme.

08 sept. 2019
0

Ben je crois que tu as eu les réponses mais à priori elles ne te plaisent pas
si ton boat gite "très beaucoup" comme tu l'indiques c'est que tu es surtoilé

AMHA c'est la seule réponse valable

08 sept. 2019
1

Navigue en duo, tu verras à trois c'est plus facile de se répartir les tâches et tout règler.

08 sept. 2019
1

En effet prendre du patara et choquer le chariot d'écoute auraient diminué la gite. Prendre aussi de la bordure.
Si tu gites trop il vaut mieux être plus lofé, cela te permet de "laisser" du vent puisque tu en as trop. En même temps, si tu manques de poids humain en force de rappel, il faut utiliser d'avantage celui de la quille, donc la gite a une utilité dans ce but (gité mais pas vautré!). Cela dépend de la carène du bateau et du poids de la quille, il y a des bateaux qui aiment giter et d'autres pas...
Il est aussi important de bien utiliser le poids humain et que l'equipier se mette bien au rappel maximum en pensant à un truc très lourd
:heu: et le barreur le plus excentré possible aussi.
Si c'est possible échanger le génois pour un solent est bienvenu.
Tu ne parle pas de l'état de la mer mais il est important à prendre en compte dans tes choix ce sera intéressant de porter attention la dessus au fil de tes progrès.
Pour le moteur, j'aurais déjà affalé ou roulé le genois, ce qui aurait déjà bien diminué la gite et en loffant le moteur aurait surement pu être dans l'eau? Pour affaler la GV, si tu n'est pas bout au vent ce sera difficile mais pas forcément impossible sur une petite unité. Du coup sur eau plate tu peux profiter de ton erre mais avec de la mer c'est plus difficile encore que sur petite unité ça se fait même si pas bout au vent. Le problème est surtout ensuite si le moteur ne démarre pas...il faudra renvoyer de la toile, il faut avoir de l'eau à courrir!
Ce qui me semble plus difficile avec la location c'est que si tu changes souvent de support, les solutions à apporter en priorité ne sont pas les mêmes : grément en tête ou fractionné, forme de la carène, rapport volume de toile/ lest etc.
Peut être intercaler cours et locations comme ça une expérience nourrit l'autre.
Pour les commentaires, penses que tu es sur un forum, donc anxiogène et culpabilisant.. C'est normal :-D mais je suis sure que des réponses adaptées vont arriver :-)

08 sept. 2019
2

Eole85 je te conseille vivement de faire l'acquisition des bouquins de Gilles Barbanson dans lequel tu trouveras TOUTES les réponses à tes questions et bien plus encore.
Les titres:
-"Connaître et bien mener son voilier"
-"Naviguer en solitaire ou en équipage réduit"
Ces bouquins sont bien plus pédagogiques que le bouquin des Glénans.

08 sept. 201908 sept. 2019
0

Mais si on t'a répondu...

toi même ne réponds pas quand on demande si le génois a été enroulé !

mais si au prés tu gîtes trop, en abattant tu vas gîter encore plus, donc il faut soit lofer, au risque de ne plus avancer, soit choquer le GV.

et un bateau de cette taille devrait être capable d'avancer sous GV seule arisée, mais 1 ris n'est peut-être pas assez, ce qui permet de démarrer le moteur.

PS, tu les as faits où tes stages ? parce que si après plusieurs semaines tu ne sais pas comment faire...???

08 sept. 2019
6

salut Eole85
ils ne sont pas sympas mais c'est normal ils sont vieux et aigris,

ne te formalise pas et reste sur ce forum qui a besoin de sang neuf !
ça gite au près sur un 7m au près avec 20 noeuds, c'est normal mais "ils" ne te le diront pas parce qu'il ne l'ont jamais expérimenté ! :-D
c'est vrai qu'à ta première sortie ça peut faire drôle mais si tu ne partais pas systématiquement au lof c'est presque normal, c'est peut-être toi qui n'appréhende pas ce que peut-être l'angle de gite sur ce bateau avec 20 noeuds au près,
tu n'avais pas les barres de flêches dans l'eau quand même !
1/ réduis, borde un peu la voile d'avant, choque de la GV et surtout les 2 équipiers au rappel, un 7m t'es pas loin de l'engin de plage !
pour le moment laisse tomber le réglage pataras et si tu veux descend un peu le chariot GV quand tu choques.

2/ la solution pour la barre, ben si tu as bon au 1/ tu gardes ton cap au près, si tu pars encore au lof, avant de faire un tonneau tu laisses partir et tu revois ton 1/ et si tu n'avances plus tu renvoies de la toile ou tu rebordes de la GV et choque du genois
3/ le HB, oui il y a un loquet, une tringle ou un cliquet qui doit le bloquer en position basse, oui tu peux le mettre dans l'eau quelque soit ton allure, après pour le mettre en route et que l'hélice soit dans l'eau il faut bien sur que ton bateau soit à peu près à plat donc choquer tout en se rapprochant du lit du vent et affaler

tu vois tu n'as plus besoin de faire de stages, toutes les réponses aux questions simples sont sur ce magnifique forum, par contre je ne te dis pas ce que je vais prendre de la part des vieux loups de mer de permanence ! :whaou:
mets moi un like en dédommagement, merci

09 sept. 2019
0

Siempre que te pregunto
Que cuándo, cómo y dónde
Tu siempre me respondes
Quizás, quizás, quizás

Y así pasan los días
Y yo desesperando
Y tu, tu contestando
Quizás, quizás, quizás

Moi, j’t’aime bien, Quizas...

09 sept. 2019
2

gracias BuenaOnda, me gusta mucho esta cancion, la conoces cantada por arielle dombasle ?

09 sept. 2019
0

Claro que sí, Quizas
Mais à chaque fois que je l’entends, je pense à BHL, et ça casse l’ambiance... :star2:

09 sept. 2019
0

En plus, je trouvais que les paroles s’accordaient bien à la discussion.

Pour le reste, perso, quand il s’agit simplement de diminuer la gîte pour des questions de confort (typiquement quand mes filles m’accompagnent), je joue surtout du chariot...

09 sept. 2019
1

:mdr: me gusto mucho Quizas... Y tambien Buena Onda.

Premier stage de voile d'une semaine sur un Kelt 707, en principe on comprend assez vite...

Mais plus tard, moi-même étant devenu "formateur", lors d'un week-end sur un AD700, le vent s'était bien renforcé en fin de journée et le retour au port à été très gîté, en plusieurs bords.
L'un des équipiers qui venait d'acheter un bateau mais qui n'y connaissait rien avait suivi la formation du club où j'étais, cours théoriques et mise en application en mer.
Il m'avait remercié de ce week-end, notamment de ce retour musclé en me disant qu'il n'aurait jamais osé faire pareil avec son bateau...

Il est certain que notre ami Eole (il est possible que le dieu du même nom lui en veuille d'usurper son nom de la sorte...) manque d'expérience.
Mais si les voiles de son bateau de loc sont aussi creuses que des sacs de patates, la prochaine fois il le verra et pourra le dire à son loueur.

06 oct. 2019
0

Quand ça pousse 20 noeuds et plus, je laisse le HB en position basse ça permet de démarrer quand le besoin s’en fait sentir... sur un aloa 25

06 oct. 2019
0

Le genois est propulseur et la gv est directrice donc en choquant la GV le bateau devrait cesser de partir au lof mais si on est trop choqué, il vaut mieux prendre un 2eme ris sur la gv et rouler un peu son génois ou mettre un foc...

06 oct. 2019
0

Un génois trop creux fait gîter le bateau en plus de le faire abattre ce qui renforce la gîte

J’ai souvenir d’une sortie à 3 sur un j80 par 6bf on avait toute la toile et en dépit des ordres du chef de bord je n’arrivait pas à maintenir le navire dans le vent c’etait un enfer... après une discussion tendue j’ai fait valoir que j’étais trop nul à la barre pour y gérer la surpuissance et j’ai demandé à réduire ... cela a tout de suite été mieux... et nous allions plus vite!

Pour prendre un ris sans stress la cape c’est Super

Après 20noeuds sur un 7m au près normalement tu es 2 ris voire 3 ris avec un foc de brise le vrai indicateur de la sur puissance c’est la barre pas la gîte. Quand elle est vraiment dure il faut réduire

La plus part des intervenants du forum ont de gros croiseurs et 20noeuds pour eux c’est le moment où le navire devient vivants

Je navigue régulièrement sur un 23 pieds et à moins de ne pas avoir le choix forcé 6 au près nous ne sortons plus. C’est un coup a abimer le mécanisme de quille et dans ces conditions un vrai renforcement du vent peu devenir difficile à gérer

Pour le hors bord il doit rester bloqué en position basse mais il faut veiller à ce qu’il trempe dans l’eau avec les vagues ce n’est pas toujours possible

07 oct. 2019
0

Désolé mais sur un 6m (first 211) nous naviguions avec 2 ris sans problèmes à 20noeuds sans compter les rafales.
Sur un 7m cela ne devrait pas poser de problèmes.

Si les voiles ont 30 ans c'est un autre vrai problème à résoudre d'urgence !
:mdr:

07 oct. 2019
0

Au près serre à 25 réel avec deux ris sur une Gv à 3 ris je demande à voir l’angle de correction de barre

C’est vrai qu’avec des voiles neuves et un patara bien étarqué c’est pas la même qu’avec une Gv un peu creuse

Parce qu’on bon plein au travers ou au portant c’est autre chose moi je parle du près

Le 235 me paraît plus toile que le 211 par ailleurs pour une largeur de coque équivalente

Toujours est il que deux ris c’est pas un ris

Je peux aussi dire qu’en dart 16 on tient 20 noeuds Gv haute au près ces comparaisons n’ont pas grand sens

Ce que je voulais faire valoir c’est que au près à 20 noeuds sur un 7m on arrive dans des conditions sportives alors que sur un 11m on est encore tranquille

0

"Un génois trop creux fait gîter le bateau en plus de le faire abattre ce qui renforce la gîte"
Avec beaucoup de vent et de gîte beaucoup de bateaux sont ardents même sous génois seul

07 oct. 2019
0

1/ tirer le pataras au max (tendre le mat vers l'arriere), jouer du chariot de GV et en dernier lieu, choquer l'écoute de GV. Est ce bien ce qu il convenait de faire ?
-> Oui - et réduire.

Nous avons uniquement joué avec l'écoute de GV sans appliquer les 2 premieres étapes. Comment cela aurait il diminué la gite ?
-> Ca aurait un peu amélioré le cap/vitesse, mais ce n'est pas magique pour la gîte.

2/ En cas de forte gite, quelle est la meilleure solution pour la barre (sans parler des voiles), si on est au près... Loffer ? Abbatre ?
-> loffer.

3/ Le voilier avec un petit moteur HB, qui etait hors d'eau à la finn de la nav.
-> par exemple affaler la GV, rouler la moitié du génois. Ou même tout affaler/rouler. Puis, se mettre au portant pour démarrer le moteur. Si ca ne démarre pas, re-dérouler le génois pour être de nouveau manoeuvrant.

07 oct. 2019
0

Avant de commencer à toucher un pataras, au risque de tout casser, de louer un petit bateau avec F5 établi... le minimum est de se former un petit peu...

Les locataires ont une réputation detestable à cause de comportements comme celui ci.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Chez nous c'est l'été ,décapage de coque

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (15)

Chez nous c'est l'été ,décapage de coque

février 2020