premier voilier... First 211 - questions de tractage, adapté à notre programme?

Ohé Forum,

voilà un bout de temps que je lis par ici et ailleurs et j'ai trouvé beaucoup d'avis (positifs) sur le type de bâteau qui nous intéresse. J'ai beau comparer avec d'autres de la même taille, j'en reviens toujours au First 211, év. un modèle plus récent, ça dépendra de ce que l'on trouvera dans notre budget.

J'aimerais bien aussi récolter quelques avis par rapport à mon idée, spécifiquement le programme qu'on envisage.

L'idée est de naviguer autant que possible, pour apprendre (on est des débutants avec juste un peu d'expérience) et parce qu'on aime simplement passer du temps sur l'eau et ne pas se priver en attendant d'avoir plus d'expérience et des économies plus conséquentes pour un bâteau plus grand et du temps pour partir en croisière, d'ici plusieurs années...

Revenons-en à l'ici et maintenant:

  • Personnes sur le bâteau, 2 adultes et un enfant de 7 ans, des invités de temps en temps selon la place disponible.

  • Le lac de Madine est à 1h30 et nous pourrions y passer des WE entiers ou des journées, certe il y a pas bcp de place dans le petit first mais il me semble l'utiliser au mieux. L'idée serait de l'y avoir au port toute la saison et de l'hiverner au sec*.

(*endroit à trouver car chez nous on n'a pas la place)

  • pour des vacances en MED on pourrait le tracter ou si un jour on décide que 4 heures de trajets ne font pas trop loin on pourrait le mettre à un port dans le nord de la France ou la côte Belge.

  • pas de plans d'échouages, mais bien de mouillage/baignade au lac et en MED.

Premier et unique point d'interrogation jusu'ici:

Après avoir lu un sujet ici autour du tractage, je remets en question l'idée de pouvoir l'emporter en vacances, "juste comme ça", sans que cela ne devienne un casse tête sans fin, ou bien plus onéreux que prévu en sachant qu'on sera deux adultes et notre fils de 7 ans.

  • Faut-il une grue pour la mise à l'eau?
  • Peut-on envisager de passer une nuit dessus lorsqu'il est sur sa remorque, à l'arrêt bien entendu! (nan, ne rigolez pas, question d'ordre pratique comme on va certainement devoir faire le voyage en 2 jours vu qu'en roulera plus lentement).

À part cette question de transport, je ne vois pas en quoi un First 211 ne serait pas un bon premier bâteau pour nous. Qu'en pensez - vous?

Bâteau adapté, ou pas tellement?

Combien risque-t'on de regretter ne pas avoir choisi un peu plus grand dans cet ordre de taille de bâteau? (en sachant que l'on veut pas investir plus que 10'000€ dans l'aquisition)

Merci pour vos remarques et réflexions,
Caroline

L'équipage
10 juil. 2017
10 juil. 2017
2

Bonjour,

Pour avoir longuement réfléchis à faire ce que vous envisagez, voici mon avis. Certes, les First 210, 211 et 21.7 respectent le gabarit routier mais sont relativement lourds (un peu plus que 1200kg avec moteur et équipement). Il faut donc une grosse voiture et le permis B pour tracter dans la légalité. Aussi, le système de relevage de quille ne facilite pas les mises à l'eau. Ce sont des transportables qu'il faut mieux gruter pour se simplifier la vie...

Pour un tel programme, j'en ai conclu qu'il fallait mieux se tourner vers un bateau tel que le Blue Djinn, par exemple, qui est beaucoup plus adapté; plus léger et beaucoup plus facile à mettre à l'eau... et moins cher également.

10 juil. 2017
0

Un micro (5.5 m) est suffisant au niveau habitabilité et sera plus facile au niveau transport (plus léger, fond plat).

10 juil. 2017
0

Pour avoir un flirt en dériveur lesté, je confirme, un fond plat ça à l'air vraiment plus pratique pour la mise à l'eau (même si ça se fait pas trop mal au final, faut quand même pas mal de fond)

11 juil. 2017
0

Bonjour et Merci d'avoir partagé vos pensées et idées.

En résumé, ce que le retour jusqu'à présent dit: il vaut mieux gruter, il faut une grosse caisse si on veut tracter un First, tout comptes faits, un dériveur léger consomme moins d'énergie et de Neurones €....

J'ai parcourue les fiches des bâteaux cités et d'autres comme le Sunfast 20, le Blue Djinn est pas mal aussi, mais c'est vrai que j'ai du mal dans ma tête à quitter l'idée du First, qui me donne une impression d'être plus sécurisant que les dériveurs légers.
Est-ce justifié comme argument, plus objectivement?

Quant au permis, je me suis renseignée, (je vis au Luxembourg) et ici le permis voiture de base permets de tracter jusqu'à 3'500kg... mais c'est vrai que: tracter un machin aussi lourd sur autant de km c'est un engagement. D'un autre côté cela revient à tracter une roulotte de taille moyenne/familiale... qu'on n'a pas encore fait mais mon cerveau tente de relativiser.

Bon, pour défaire tout ces petits noeuds dans ma réflexion, il est temps pour une liste de pour et contre. Parfois j'envie les gens qui ne réfléchissent pas autant!

Bonne journée à toutes et à tous!

11 juil. 2017
0

Franchement, ça se tracte plutôt bien. Par contre la remorque ça reste une plaie niveau entretiens (surtout si elle va dans l'eau). Pour pas risquer de mettre la voiture dans l'eau à la mise à l'eau, le mieux c'est qu'elle reste sur le plat et que la remorque descende avec un bout (genre bout de remorquage). Sinon si la marée est pas au point max et qu'il y a un peu de boue et d'algues, ca peut vite partir avec le poids !

11 juil. 2017
0

J ai eu un first 18 à la madine......il y a 25 ans et suis allé partout avec, de la Bretagne au lac de serre poinçon en passant par porquerolles
L avantage des petits bateaux, avec une bonne remorque cassante, un double essieu, 110 sur l autoroute.....
laisses tomber la grue même avec un petit First
Retiens que ds cette taille, c est avant tout du camping côtier alors petit tirant d eau pour débarquer au bord de l eau surtout avec femme et enfant
Conclusion, si tu as une voiture assez puissante (bonne familiale) le 210 sera parfait
Si voiture plus petite (genre Mégane golf....) et bleu plus léger, le top pour moi sera le microchallenger de jeanneau et plusieurs petits chantiers ensuite, 18 pieds, dériveur intégral pour aborder partout et facile à mettre à l eau
Enfin l attelage avec remorque fait.moins d une tonne

11 juil. 2017
1

@ sortilège ...sacrilège de déformer le nom d'un si joli lac qu'est "Serre Ponçon "
Pour le first 18 je suis d'accord avec toi...mais ceci n'est pas transposable pour le first 211,c'est pas le même gabarit et poids...pour la mise à l'eau depuis une remorque j'entend... si c'était facile ça se saurait.
Ou alors à l'italienne ...mais les frais de remise en état de ta remorque te coûterons plus cher que le grutage :

11 juil. 201711 juil. 2017
2

Une petite précision de vocabulaire : un dériveur léger n'a pas de lest, s'il chavire, l'équipage monte sur la dérive pour le redresser. Les Sun 2000 et autres sont des dériveurs lestés dont le lest est placé au fond de la coque et surtout qui se redressent tout seuls s'ils sont couchés. C'est moins raide à la toile qu'un quillard mais beaucoup plus pratique pour la mise à l'eau et l'échouage.

11 juil. 2017
0

Bonjour Nalu. Surpris par les informations que tu donnes au sujet du permis luxembourgeois j'ai fait quelques recherches sur la toile et je pense que tu es dans l'erreur. Le système de permis est identique qu'en France :
- Le permis de conduire de la catégorie B autorise la conduite de véhicules automoteurs, autres que les motocycles, les tracteurs et les machines automotrices, dont la masse maximale autorisée n’excède pas 3.500 kg et conçus et construits pour le transport de huit passagers au maximum, outre le conducteur.
- Une remorque dont la masse maximale autorisée dépasse 750 kg peut être attelée aux véhicules correspondant à la catégorie B, sous réserve que la masse maximale autorisée de cet ensemble ne dépasse pas 4.250 kg.
- Si la masse maximale autorisée de cet ensemble dépasse 3.500 kg, le titulaire de cette catégorie du permis de conduire doit avoir participé avec succès au cours de formation dont les modalités sont arrêtées par le ministre ayant les Transports dans ses attributions.

Cette dernière disposition correspond en France au permis B96.

Au delà de 4250 kg il est nécessaire d'avoir le permis BE
Pour tracter un First 211 de 1200Kg + remorque d'environ 450Kg + équipement il te faudra certainement une formation supplémentaire à ton permis B et selon le poids du véhicule tracteur, éventuellement le permis BE

Je te confirme qu'un dériveur lesté est beaucoup plus facile à mettre à l'eau : Blue Djinn, Bahia, Start6, Sun2000 n'ont pas besoin de grue et peuvent échouer si nécessaire (un jour peut être l'Atlantique?)

11 juil. 201711 juil. 2017
3

Bonjour,

il faut encore le répéter:
rares sont les bateaux neufs qui pèsent le poids annoncé par le constructeur, 15 à 20% de plus sont plausible, ensuite, les bateaux prennent du poids avec l'age.
Enfin, un bateau transporté pour régater, est vide, moteur minimal, mini mouillage dans le coffre de la voiture ...
Pour la croisière ou même les vacances, il faut déjà résister à la tentation de l'utiliser en méga bagagère.

Ceci pour dire que compter sur 1650 kg pour un 210/211 est peu réaliste. En pesant le bateau et en étant rigoureux peut être 1800kg sinon, tabler à priori sur 2 tonnes ...

Sans parler du "détail" du permis, soit tu as le véhicule pour tracter un tel bidule, soit tu va acheter puis entretenir surtout une très grosse bagnole (ou un camion).

Par contre, les micros se tractent (et se remontent sur une cale) avec une voiture normale. Les plus légers des 6m tel les blue djinn ou les start6/bahia
se tractent derrière une bonne berline, au delà ...

12 juil. 2017
0

Merci encore pour tous vos messages, idées et renseignements!!

Notre voiture saura tracter, mais comme l'a soulevé Milo, si on aditionne bien le tout, le poids est plus élevé que moi je l'aurai estimé à première vue.

Donc ça m'a bien servi de me renseigner ici. À voir comment cela va influencer nos choix. Peut-être que finalement on se tournera vers la loc et la nav en club, avant de laisser tous nos économies dans le transport d'un bâteau... ou encore laisser un first au lac sans le bouger de là, l'autre option.

Merci encore et :
Bonne journée à toutes et à tous

12 juil. 2017
1

Bonjour,
Nous sommes un peu dans le même cas de figure; j'ai donc quelques éléments de réponse.
1/ Le First 210 est un super bateau; pour moi, c'est un vrai mini-yacht qui a tout d'un grand, et ses lignes sont toujours actuelles. Il est insubmersible (210, et pour le moins une partie des 211), ce qui dispense de BIB (gain de place, économie substantielle).
Je me fais toujours doubler par les first (je pense que le moteur "en puits" de l'Etap y est pour beaucoup, ajouté à une surface de voiles légèrement moindre), et je constate que des marins plus expérimentés que moi sortent par des conditions météo assez musclées.
A trois, on y est très bien.
J'ajoute qu'il est beau, assez haut sur l'eau pour sa taille, aménagé de manière dépouillée mais fonctionnelle; s'il n'y avait eu Madame pour préférer l'intérieur plus cosy de l'Etap (en plus de quelques avis mettant en avant sa plus grande qualité de fabrication... à voir...), c'est ce que que j'aurais acheté.
Petit bémol, pas de baille à mouillage sur les 210 (amélioration apportée sur les 211).

Pour le transport, un permis basique l'autorise sous réserve que le poids du véhicule tracteur soit supérieur à celui de la remorque et que l'ensemble ne pèse pas plus de 3,5t.
En revanche, mieux vaut avoir un véhicule entretenu, et pas trop fatigué; l'embrayage est très sollicité, la consommation s'envole, la mécanique souffre.

Dormir dedans, pourquoi pas. Si le bateau est bien calé sur sa remorque, on peut y monter et faire des travaux à deux sans problèmes; dès lors, qu'est-ce qui empêche d'y dormir?

Enfin, concernant la mise à l'eau, les remorques n'aiment pas l'eau de mer, ni les câbles, ni les rouleaux, ni les freins...
Dans les faits, c'est plutôt compliqué; les cales de mise à l'eau sont souvent très glissantes, et pour ma part, j'aurais peur de reculer jusqu'à toucher l'eau.
Dernier point, un voilier n'est pas un jet-ski, et manœuvrer un bateau dont la quille et le safran sont relevés est une expérience...que je préfère éviter de renouveler.
Gruter a un coût, mais à moins de le faire tous les trois jours, ça reste acceptable (une centaine d'euros).

En conclusion, certains petits voiliers permettent de vraies navigation (pas trop lointaines quand même, bien que certains l'aient fait); ils marchent bien, sont assez confortables si on accepte de ne pas s'y tenir debout, et sont un merveilleux moyen d'acquérir de l'expérience, d'affiner son programme de navigation ultérieur tout en limitant l'impact
financier des erreurs.

Bon vent camarade!

26 juil. 2017
0

Merci! C'est un témoignage précieux. Un bel été et bon vent : )

12 juil. 2017
0

Salut à tous,
Quelques corrections : en France, il ne faut pas que le poids total soit inférieur à 3,5t, mais que la somme des PTAC soit inférieure à 3,5t (et inférieure au PTRA...) : c'est très différent ! On ne peut pas tracter un first avec un permis B (il faut au minimum le B96 ou le BE), quel que soit le véhicule (familiale, utilitaire, 4x4...) : PTAC de la remorque : minimum 1600 kg (bateau vide) ce qui reste PTAC max = 1900 kg pour le véhicule, dont le poids à vide doit faire plus de 1600 kg : impossible !
Autre chose : pour un first 210 il faut impérativement gruter (sauf en eau douce ?) soit 50 à 100 € par mise ou sortie d'eau, sinon les essieux vont dans l'eau, ce qui implique une révision complète de la remorque à chaque mise à l'eau... environ 250 € sans gros travaux - 1000 € en changeant les freins, les roulements et diverses bricoles...
Ensuite : le mâtage : 3 adultes... et compter au moins 1 heure pour rendre le bateau prêt à naviguer (avec de l'habitude : au début ce sera plutôt 2-3 heures...)
Pour ce type de programme, le dériveur intégral semble un meilleur choix.
Je ne fais pas de pub (le mien n'est pas à vendre), mais le sun fast 20 est très bien (blue djinn, etc aussi...)
Consulter mon site pour plus de précisions :
thierry.labarre.pagesperso-orange.fr[...]ex.html
Amicalement
Thierry

12 juil. 2017
0

2 remarques : le poids réel est fondamental à connaître, tout à fait d'accord. Mais le first 210 faisait partie de bateaux pesés lors d'un comparatif et il était le plus proche du poids annoncé ( 200 kg en plus, je crois). Les autres dépassant très largement le poids annoncé.
Pour mettre mes essieux dans l'eau et les contrôler régulièrement, je n'ai pas eu ces frais annuels. Par contre, attention au fait que les garnitures peuvent se décoller et pas que pour ceux qui immergent les essieux, et c'est indetectable et très dangereux si on roule, blocage roue instantané. Désormais, il existe des collages résistants à l'humidité.
Ceci dit, je me renseignerai si des propriétaires de 210 mettent à l'eau sans grue. Il me semble avoir vu une remorque avec un ber roulant dessus prévu pour.

12 juil. 2017
0

Ber ou chariot de mise à l'eau = poids supplémentaire à tracter; en plus ce n'est pas utilisable sur toutes les cales.

13 juil. 2017
0

Pourtant 250 € c'est bien ce qu'on me facture annuellement pour ma satellite MX 1300 kg, et je ne mets pas les essieux dans l'eau. La révision complète avec changement de toute la partie roulante (freins, tête d'attelage, roulements etc : neufs) m'a coûté 1100 € exactement, la remorque date de 1994... neuve elle coûte 3000 €.
Je précise que je ne prendrais pas la route avec une remorque dont les essieux ont été immergés à l'eau de mer, cela ne me semble absolument pas prudent.

13 juil. 201713 juil. 2017
0

Pour le prix, j'avais oublié de préciser que je fais moi même le démontage des roues, etc..Sinon, je viens de faire changer les garnitures (pas du tout usées, mais décollées) pour 250 euros et au passage, bien que ca n'était pas vraiment necessaire, tous les roulements (250 euros) . Remorque à 2 essieux.
Après un passage eau de mer, du moins à la remontée (à la descente, l'immersion est très courte, un coup de frein, ca part), je demonte les tambours pour vérifier que l'eau n'est pas rentrée et je change les joints spi à double lévre régulièrement. Pas totalement convaincu que ce soit mieux que des simples lèvres.
Ceci dit, sur le principe, c'est mieux d'eviter d'immerger, je suis d'accord. C'est quand on peut pas faire autrement.

26 juil. 2017
0

petit mise à jour le schmilblik avance ; )

Merci encore pour vos commentaires et précisions !

Avec le temps, la réflexion, les envies et prioritées s'éclaircissent.

La priorité est d'avoir un bâteau à l'eau proche de chez nous, pour pouvoir sortir et pratiquer. - Si - un jour on a envie, le temps et les moyens de passer des vacances avec ou le mettre à l'eau en permanance à la mer, c'est un plus mais pas le besoin primaire.

Il est clair pour moi, aprÈs avoir lu vos témoignages que si ce sera un first 211, on va le gruter. Pas envie du stress sur le slip glissant et à l'italienne, ben, remorque dans l'eau = plus cher que la grue et puis nous on n'a pas de 4x4 ;-)

Théoriquement, le poids max de notre gran tourer est de 2060kg, la remorque avec un first 1600kg (environ?) donc on aurait un poids total de 3660 et on dépasserait les 3500 et devrions faire le permis. (et si ça ne tient qu'à ça... pas de soucis)

Concrètement, il y a deux bâteaux dans notre budget qu'on est en train de regarder de plus près, un Sun 2000 et un First 211 au sec pour l'instant. Tous les deux de 2002.

Le Sun est annoncé à 1000€ de moins que le first. Le first par contre est avec remorque satellite (à remettre en état avec devis de 1000€) et SANS certificat de conformité européen.

Je suis toujours bien plus attirée par le first, pour ses qualités marines et je me répètes, je le trouve plus sécurisant, si un jour on décide de le mettre à l'eau à la mer du nord ou en med, ben je m'y sentirai plus en sécu, est-ce justifié ou pas, je n'ai pas l'expérience de pouvoir le dire.

Au final j'ai un pressentiment que le moins honéreux va l'emporter.

Un bel été à tous!

27 juil. 2017
0

Si tu doutes des qualités marines des dériveurs intégraux, va sur ce lien :


Le sun fast 20 présente l'avantage d'avoir des caissons étanches...
A mon avis, dans ces tailles de bateaux, les qualités marines sont quasi identiques : l'avantage est plus psychologique...

27 juil. 2017
0

Re-salut Thierry,

merci pour les compléments, je vois ce que tu veux dire. J'ai aussi l'impression que le savoir faire va jouer un rôle majeur dans les choix de nav avec tel ou tel bâteau.

Pour avoir passé un samedi par gros temps au large de Nieuwport en direction d'Ostende (le jour ou le triste et tragique accident est arrivé à Ostende), sur un 36 pieds, en compagnie d'une équipe motivée d'apprendre et de progresser et que la barre a "cassée" à mi chemin et qu'on a du rentrer au port au moteur avec la barre en T, (re-merci à un autre Thierry pour avoir tenu bon!!) j'ai pu sentir corps et âme la différence entre "plaisance par beau temps" et quand ça commence à devenir plus que sportif... que les cirées sont trempées et qu'on a juste hâte de rentrer au port. Si la barre n'aurait pas lâché, et qu'on saît naviguer et s'adapter au temps qu'il fait, ben ça aurait juste été une journée géniale!

27 juil. 2017
0

À long terme, nous espérons pouvoir réaliser le rêve de partir en grand voyage pendant plusieurs années et il est clair qu'avant cela nous devons changer de voilier. Jusque là, bcp d'eau va passer sous les ponts, mais c'est très clairement un "objectif, bien que lointain :-)

Le sun/first ou ce que finalement on choisira, a comme vocation première d'être un moyen d'apprentissage et aussi de passer des moments agréables sur l'eau.

Peut-être que samedi on aura le temps d'aller visiter un sun 2000.

Entre temps j'en suis aussi à penser qu'avoir un petit voilier pas cher à l'eau au lac d'á côté, n'empêche pas de passer des vacances en loc en mer ou de faire un stage aux glénans... enfin l'un n'empêche pas l'autre et peut-être qu'au niveau dépenses ne sera pas plus onéreux... surtout si on trouve une occasion qui n'engloutira pas tout le budget... j'ai l'impression que la aussi le sun gagne sur le first.

Belle journée!

27 juil. 2017
0

Salut, merci pour le lien, c'est imlressionnant et pour clarifier: je ne penses pas que le sun est un mauvais bâteau, mais différent, avec des avantages et désavantages. Hier soir j'ai beaucoup lu, ici et ailleurs, dans de pages de proprio, des blogs, regardé des vidéos de first et de s2000, au point que mon mari m'a confisqué la télécommande ????

C'est clair que, hormis le fait que je le trouve esthétiquement réussi, les éloges au First sont influentes psychologiquement et comme je n'ai pas d'expérience de ce genre de bâteaux pas évident de se baser sur du vécu. J'ai passé beaucoup d'étés sur le bâteau de mes parents, pas un voilier, mais 13m moteur en Med. et j'y ai appris que le temps peut rapidement changer et que même si on est prévenant, il y aura toujours des surprises en mer... en fait je n'ai d'exp. que sur des embarcations un peu plus grandes, mon oncle a un bavaria 40 qch... à part les zodiacs pour aller plonger à quelques milles du port et je crois qu'à première vue, le first me rappelle plus ces bâteaux là... les plus grands quoi ;) après, le sun est tjs dans la course et j'attends déjà de les voir en live.

Ce qui me plait par contre chez le sun 2000 c'est l'espace du cockpit.

En tant que débutante question voile, ben j'ai l'impression que peut-être le first pardonnera plus des erreurs de débutants, mais en fait j'en sais rien! :-D oui, c'est du tout psychologique, pour l'instant.

Je me dis qu'une fois à bord de l'un ou de l'autre, le ventre va aussi dire ou il se sentira le mieux. D'ailleurs, chers hisse eh oh nautes - si qqn dans les alentours (du Lulu) a un first ou sun 2000 et veut nous en faire une démo en live, on est partant ;-)

27 juil. 2017
0

Je complète un peu : jusqu'à force 4-5 on fait de la plaisance, c'est à dire navigation assez agréable, pas trop humide alors qu'au delà, dans cette taille de voilier et quel que soit le voilier, cela devient sportif, humide mais surtout éprouvant (à force 6 ça bouge beaucoup, aucun repos possible, la descente est fermée, on a capelé les harnais, les passavants souvent sous l'eau au près, il est difficile de choisir entre trop de toile pour avancer contre les vagues et pas assez et se faire balloter de tous côtés). Dans tous les cas : First 211, Sun 2000, Sun Fast 20, ou autre, c'est le bonhomme qui fera la différence, pas le bateau (mais son équipement si : facilité à gréer un tourmentin, lignes de vie, prises de ris efficaces et nombre de ris dans la grand'voile...). Un dériveur intégral a des mouvements plus doux et plus rassurants au portant dans les vagues dérive relevée : il glisse si les vagues arrivent de travers).
En bref, au vu de ton programme, vise la facilité de gestion : mise à l'eau mais surtout mâtage, tirant d'eau faible pour beacher etc...
Le First est préférable uniquement si tu envisages des traversées au large (en Sun Fast 20 ou Sun 2000 on va quand même facilement aux Baléares depuis l'Espagne par exemple...) et que tu as une solide expérience, ce qui ne semble pas actuellement le cas. Les difficultés (relatives par rapport au Sun 2000) de gestion du First risquent de te dégoutter de la voile (entretien de la dérive, tractage, grutage, mâtage, gestion du spi, chaise moteur et manœuvre au moteur pas pratiques... ) pour au final bien moins de temps sur l'eau que tu ne l'imagines... De faire trop confiance aux "qualités marines" du bateau risque de te faire manquer de prudence, nécessaire lorsqu'on va en mer. Sur lac, plus petit serait mieux (microsail par exemple), de toute façon dans ces tailles de moins de 26 pieds il n'y a pas de cuisine possible sauf au mouillage abrité, pas d'intimité pour les WC chimiques, difficulté à stocker des vivres au froid etc.. Donc parfait pour un week-end ensoleillé, plus difficile pour une semaine.

27 juil. 2017
1

En relisant ton 1er post, je pense vraiment qu'un voilier léger, dériveur intégral serait l'idéal... Microsail, Sun Fast 20... le sun 2000 et le first 211 sont beaucoup plus lourds à transporter et galère à mâter à deux. Avec un enfant de 7 ans vous ne ferez pas de longues navs et les ados (quand il grandira) rêvent d'autre chose que de voile avec Papa et Maman, sauf pour une sortie à la journée de temps à autre.
Autant avoir un voilier amusant...

27 juil. 2017
0

Qu'est ce que tu appelles poids max ?
Rappel :
1) PV voiture > PTAC remorque sinon permis E(B)
2) somme des PTAC < 3,5t permis B suffisant
somme des PTAC < 4,25 t permis B96 ( formation 7h et 300 €)

3) PTAC voiture + PTAC remorque < PTRA voiture sinon interdiction de tracter.
Toutes les conditions doivent être réunies... surtout celle sur le PTRA !

27 juil. 2017
0

Il faut absolument que tu consultes la carte grise de ton véhicule : le permis EB peut ne pas suffire si tu dépasses la charge maximale remorquable indiquée par le constructeur : PTRA - PTAC de la voiture...

27 juil. 2017
0

Non, pas le poids réel :
www.remorques-attelages.fr[...]on.html

Le poids réel doit être inférieur au PTAC, mais si on roule à vide (voiture peu chargée) on n'a pas le droit de tirer plus lourd pour autant...
De même si on tracte une remorque de PTAC 1600 kg vide (donc environ 400 kg) on est en infraction si on n'a que le permis B et une voiture de PV = 1400 kg...

27 juil. 2017
0

Par poids max, je parlais du poids max que peut avoir notre voiture.

27 juil. 2017
0

Je t'endends bien, je suis consciente que si jamais ce serait un first, l'un de nous devrait passer le permis que tu as mentionné...

27 juil. 2017
0

Ptra - poids réel voiture

27 juil. 2017
0

Faux: poids réel voiture + poids réel remorque < ptra
Avec en plus poids réel remorque < 1,3 poids réel voiture
Ça a été expliqué plusieurs fois. C'est lié à une confusion entre la réglementation permis basée sur les ptac et la réglementation remorque basée sur les poids réels

27 juil. 2017
0

www.largus.fr[...]99.html

sauf s'ils se sont gouré sur l'argus) poids tracté freiné: 1500kg ... tu l'as dans l'os!

27 juil. 2017
0

Ils ont fait la différence entre PTRA et PTAC 3680-2180=1500 mais ce n'est pas ce qui compte.
3680 de PTRA est vraiment juste pour le F210...il faudrait trouver la bonne remorque idéalement 2T de PTAC et il faudra le B96.
bateau + remorque : 1800 kg mini avec bateau vide
Véhicule : il reste 1880 kg avec 2 personnes + bagages + tout ce qui n'est pas dans le bateau...si tu prends que des strings à la limite !

26 juil. 2017
1

C'est clair que le F210 est un bateau très marin pour sa taille, qui marche bien. L'insubmersibilité - outre le côté sécurisant - dispense de bib.
Le Sun 2000 et plus agréable pour beacher par petit temps, mais à mon sens nettement moins sécurisant quand le vent monte.
En fait, cela dépend de ton programme: stakhanoviste plutôt le First, farniente et plage plutôt le Sun2000

27 juil. 2017
0

Salut! Je vois que tu as été proprio de first :) j'ai jamais su ce qu'était un bull, il a l'air spécial ce bâteau.

Je penses que l'on ne va pas se mettre à la compéte, mais qu'on aime bien prendre plaisir à naviguer et chercher un peu de performance qd même. Échouer, je ne penses pas, mais aller mouiller dans des petites criques sympa, oui, j'aimerais bien que ça se fasse un jour. Mais jusqu'à présent j'ai l'impression que les deux bâteaux savent faire cela et qu'au final j'ai besoin de les voir en live. Peut-être qu'après ça le choix sera plus clair!

27 juil. 2017
0

Comme dit par d'autres faites-vous la main sur un 18/20 pieds, beaucoup plus simples de mise en oeuvre.

27 juil. 2017
0

ben, justement, le first 210/211, le sun 2000 sont des bateaux de cette taille... et je vois pas trop où vous voulez en venir. :)

27 juil. 2017
0

Voir les réponses d'Arno, il a à peu près tout dit ;-)
PS : j'ai un 23 pieds sur remorque donc je vois très bien les différences avec un 18.
PS2 : il y a des insubmersibles en 18 pieds, notamment le Challenger Micro

27 juil. 2017
1

Si effectivement, vous revoyez vos critères de taille vous pouvez tout de même rester dans l'esprit.

Pourquoi ne pas penser à un First18?

un excellent bateau, vraiment marin pour sa taille. nombreux sont ceux qui ont affrontés du "gros" temps (pour la taille du bateau évidemment mais tout de même, jusqu'à 38noeuds confirmés par le sémaphore pour l'un d'entre eux).

Avant, j'avais un 22 pieds et j'ai fini par le revendre et acheter un First 18 avec mon amie.
Et bien, il navigue et surtout, voyage beaucoup plus!
et avec les économies réalisées, on peut se permettre de louer beaucoup plus gros au besoin.
le calcul est simple, rien que sur une semaine de vacances, sortie et mise à l'eau avec un first 210 ou un 22, puis sur le lieu de vacances, surconsommation de carburant véhicule tracteur etc... compter 400/600€. soit le prix de loc de certains bateaux à la semaine...
tout cela ne comprenant évidemment pas les frais de ports, d'entretien etc...

Pour nous, le calcul a été rapide et après avoir comme beaucoup, voulu un "gros" transportable, on aura fini par faire marche arrière et sans aucuns regrets tant ce First 18 nous fait bouger et même plusieurs fois par an!
rien que sur les 2 dernières années, Brest et ses alentours, le bassin d’Arcachon sans se priver d'aller jouer dans la passe nord par 20 nœuds, une traversée St Gilles croix de Vie/Ile d'Yeu avec un peu plus de 20 nœuds et 2m de creux a tirer des bords au près et dans quelques semaines les iles du Ponant, la baie de Quiberon et le Golf du Morbihan.
Des croisières qui vont jusqu'à près de 3 semaines avec une petite fille qui a maintenant 9 ans.
comme quoi, bien organisé, ça passe à l'aise!
forcément, il y a plus confortable mais pas au même prix!!
Concernant les qualités nautiques du First 18, notons entre autre, une personne qui est descendu jusqu'au Gabon, une qui a fait un tour d’Espagne de Marseille au bassin d’Arcachon en passant par la corse, la Sardaigne, les Baléares, Tanger etc...
Une Traversée de la Manche et une traversée pour la Corse aller/retour avec un tour de Corse pour un autre, bref, un petit bateau qui bien manié n'a pas froid aux yeux!

Et la cerise sur le bateau, c'est que pour 2500 à 5000€ on en trouve de très bien et que l'on pourra se permettre de bien l'équiper pour un "petit" prix.

Perso, on a acheté le bateau 2500€ avec moteur et remorque.
400€ pour un génois neuf sur enrouleur, 700€ pour une GV neuve, 450€ pour un gennaker, 350 pour son emmagasineur, 250€ pour une trinquette sur étais largable... (et un bateau avec de belles voiles, c'est à la fois un bateau qui avance mieux mais également, un bateau moins gitard et plus sur!)
remise à niveau de l'accastillage, du gréement dormant, bout dehors
500€ pour installer l'électricité 12/220v avec panneau solaire, rajouts d'équipets, table extérieur amovible, taud de soleil avec arceaux, douche solaire sous pression décathlon, petite coup de propre etc...
bref, pour 6000€, on a vraiment de quoi avoir un bateau mieux que neuf, bien armé et donc prêt a faire beaucoup!

Sans compter une association de propriétaires très active et son forum et page FB ou vous aurez toujours des réponses.

ok, je ne suis pas objectif mais avouez qu'il a de quoi séduire ce micro!

first18etgrandsreves.wordpress.com[...]/

www.first18.org[...]/forum/

www.facebook.com[...]itiste/

Et on reste dans l'esprit First. ;-)

27 juil. 2017
0

ah oui, mise à l'eau depuis la remorque sans mouiller les roulements si bien réglé et matage à 2 confortable.

nous, nous mettons une grosse heure pour sortie/démâtage, mise à l'eau/matage.

et c'est 1t250 avec la remorque.

27 juil. 201716 juin 2020
0

Le First 18, un jeu d'enfant!

27 juil. 2017
0

Merci Arno pour ce témoignage si complet et la photo :)

Je ne crois pas que je me suis arrêté au first 210 ou 211 seulement à cause du ptit mètre en plus, mais simplement parce que j'ai toujours trouvé "beau" la série des firsts à partir du 210. Puis aussi pour l'âge, j'ai un peu peur d'acheter un bâteau presque aussi âgé que moi même... je sais bien que ce n'est pas d'office moins bien et que bcp dépend de son vécu... mais justement comment savoir pour un voilier aussi ancien. Économiser 5000 serait bien par contre, je vais prendre ces réflexions en compte et regarder le 18 de plus près.

27 juil. 2017
3

Pour répondre à la question au dessus, un first 211 c'est plutôt un 21pieds soit la catégorie 20/22 pieds, bien différent des 18/20 pieds à tous niveaux, matage/démâtage, sortie de l'eau/mise à l'eau, a tracter etc...
catégorie mini et non micro. ;-)

27 juil. 2017
0

Ok, je me rendais pas compte qu'un petit mètre allait avoir un aussi grand impact...

27 juil. 2017
2

énorme même!
et que ce soit en navigation (programme) comme en entretien ou manutention.
entre un first 18 et un first 21, niveau poids, c'est du simple au double par exemple.

27 juil. 2017
0

Tout à fait d'accord avec Arno33 : pour votre programme un 18-20 pieds léger est mieux... Le first 210 n'est à envisager que si on a une place de port, ou si on est vraiment "mordu" au point d'accepter toutes les contraintes (et budget supérieur, surtout si on prend en compte le véhicule tracteur). J'ajoute qu'un voilier transportable sans permis EB est plus facile à revendre, plus facile à tracter (imagine que le chauffeur habituel se blesse lors d'un déplacement lointain ? Comment se relayer au volant sur long trajet si un seul possède le permis ? etc.)
As-tu jeté un œil sur mon site ?
A plus
Thierry

27 juil. 2017
0

Pour le permis B96 qui permet d'aller jusqu'à 4250 kg il faut juste une journée à l'auto école,sans manoeuvrer ...bon il faut payer...a part ça c'est pas la mer à boire.
Un First 18 année 2005 2008 c'est plutôt ...introuvable !

27 juil. 2017
28 juil. 2017
0

Je possède un Start6 (750Kg donnée constructeur). Mon PTAC remorque est de 1200 kg et mon Nissan Xtrail à un PTAC de 2170 soit un cumul de 3370 kg, mon épouse peut donc conduire sans B96 ou EB (moi j'ai le EB)
Le sun2000 c'est 1250 Kg poids lège, il est effectivement difficile de se passer du permis B96

27 juil. 2017
0

Pas vu ton site, ni le lien qui y mènerait :)

Pas du tout pensé au fait qu'on devrait idéalement tous les deux avoir ce permis... :-s

28 juil. 2017
0

Merci de l'avoir reposté! Ton site est intéressant et très utile :) et je me reconnais un peu dans l'esprit "prendre plaisir à être sur l'eau".

Tu écris que pour le poids du Sun 2000 aussi il faut le permis remorque, j'en suis à me dire que si c'est juste le permis et pas tout le budget voiture qui change, ce ne devrait pas être une barrière. Mais il est vrai que je n'ai pas non plus envie de 4x4. Par contre avoir besoin de grue, je ne trouves pas cela très dérangant, je crois aussi que les déplacements qu'on va effectivement faire vont être limités. Mais comme à long therme on veut un habitable, il vaut mieux un petit bâteau avec peu de frais d'entretiens et co. afin de pouvoir économiser à côté.

En tous les cas merci encore de partager tes expériences.
Caroline

27 juil. 2017
0

après, il nous arrive régulièrement (même si c'est contre nature) d'accrocher un first 21.
le meilleur étant l'année dernière avec un First tweenty et ses voiles toutes neuves dont une GV à corne, alors que notre GV commençait a être bien creuses...
ils étaient 4, nous aussi et nous avions le bateau plein car nous étions sur 15 jours de croisière et avions prit des amis pour la journée.
15 nœuds de vent et 2 personnes au rappel!
au moment ou on allait le doubler, il a viré...
loin d'être à la ramasse le first 18 quand il y a un peu de vent.
en revanche, quand le vent est faible, il se traine quand même un peu.
d’où l’intérêt d'un gennaker selon les allures.

27 juil. 2017
0

Perso, je suis assez convaincue qu'un "bon" skipper va pouvoir tirer le meilleur de tout voilier... des traversées en tout genre il y en a eu, même à la nage ;-) je ne dis pas ça pour me moquer, mais je ne sais pas si c'est une référence à l'achat, mais c'est sur que ça parle pour les voiliers en question.

Je m'en vais taper "micro croiseur" dans mon moteur de recherche et m'éduquer un peu à ce sujet :)

27 juil. 2017
0

J'ai toujours eu des transportables et ce que j'en ai retenu c'est que :
- il vaut mieux que le véhicule qui tracte soit plus lourd que ce qui est tracté .
- l'idéal c'est la remorque plateau avec le bateau sur ber roulant , la voiture et la remorque reste sur le plat , le ber descend ( retenu par un treuil ) et peut être immergé entièrement sans problèmes , pour moi un transportable doit pouvoir se mettre à l'eau sans passer par une grue car l'on peut décider au dernier moment d'aller naviguer et cela serait dommage de se priver de cet avantage qu'offre les transportables à cause d'une grue en panne , fermée ou je ne sais quoi d'autre .
- il faut qu'il soit " matable " à 2 personne maximum si on peut le faire seul avec une chèvre c'est l'idéal .
- il me semble que le gros avantage d'un transportable c'est justement de pouvoir le transporter ........ chez soi ce qui limite beaucoup les frais et permet de bricoler dessus plus facilement mais pour cela il faut un jardin accessible .

Je crois avoir lu quelque part que vous voudriez aller naviguer sur un lac pas loin de chez vous les week-ends et donc j'imagine dormir sur le bateau , renseignez vous car il est de plus en plus fréquent que cela soit interdit même au port .

27 juil. 2017
0

Pour le jardin accessible c'est raté ;)
Mais je sais déjà où il pourrait hiverner et combien cela va coûter.

Oui, on aimerait le mettre au port du lac de madine, j'avoue ne pas avoir pensé à un tel réglement et ja vais me renseigner... mais je ne pense pas que ce soit le cas ici, il y a des gens qui louent leur bâteau pour la nuitée au port (j'ai ceoisé l'annonce à la recherche de bâteaux).

Si on habitait pas loin de la mer cette question de transportable ne se poserai même pas je crois.

La liste que vous dressez me semble plein de bon sens aussi. Merci pour le partage!

27 juil. 2017
0

oui mais le "meilleur" de chaque voilier peut être très différent.
je m'imagine très mal par exemple me faire surprendre par un coup de vent avec un Vikko 20 alors que ma fille est avec moi à bord!ou un maraudeur (que j'ai justement revendu car trop typé voile légère avec une petit fille quand elle est née ).

27 juil. 201727 juil. 2017
0

Je suis entièrement d'accord, ce que je voulais exprimer c'est: je ne veux pas me baser sur ces récits spectaculaires pour faire un choix de bâteau.

Et exactement, je n'ai pas envie de me retrouver dans telle situation avec mon enfant aussi, je me répètes encore, c'est aussi une des raisons qui m'a attiré chez le first 210 /11, l'aspect sécurisant. La construction du 18 n'est pas vraiment comparable (insubmersible).

27 juil. 2017
0

J'ai mon Sun Fast 20 depuis 17 ans... et mes fils ont 17 et 20 ans ! Ils ont souvent dormi à bord pendant que ma femme et moi naviguions, puis plus tard, c'était la console de jeu. Je n'aurais jamais pris le moindre risque avec mes enfants : sorties par petit temps (jusqu'à force 3) lorsqu'ils étaient très jeunes. Je ne me suis jamais senti en danger sur mon voilier, même en Med lorsque le temps vire rapidement à l'orage...

27 juil. 2017
0

Quelques autres modèles 6m, mais moins lourds que le 210:
start6 et bahia, dufour T6 ou rhodes 21, etap 20, blue djinn,

28 juil. 2017
0

Personnellement, s'il n'y avait les soucis du à la taille, un First 211 serait surement à la maison car c'est un excellent bateau!
après, vu les contraintes, autant prendre encore plus gros finalement (first 24 voir first 24 vu qu'il faut le permis remorque et des grutages).
ce fût ma réflexion basé sur mon expérience, j'avais un etap 22 et je l'ai vendu et nous avons acheté un first 18.
L'etap était avec quille relevable et insubmersible également et très marin.
mais un bateau, tout marin qu'il est, s'il stationne sur un lac et n'en bouge jamais car le budget pour le déplacer ainsi que la contrainte de manutention et de temps s'ajoutent, et bien au final, il reste sur son lac qui fini par être petit en terme d'exploration...
un 18 pieds, c'est une bonne heure une fois rodé pour le sortir de l'eau, le démâter, le préparer et prendre la route.
un 22 pieds, c'est une petite demi journée.
avec l'etap, je me voyais déjà passer les longs we et les vacances dans bien des lieux mais au final, il est toujours resté sur la même zone et je ne l'ai jamais bougé...
Le first, lui, en a vu du pays et va en voir beaucoup plus encore je l'espère!

Nalu, le grutage n'est pas un problème, juste un point financier (qui s'ajoute aux autres) a prendre en considération.
un grutage c'est souvent 120€ et si ton bateau réside sur un lac, il faudra donc 4 grutages pour un départ en vacances et c'est déjà un budget de 500€ pour les vacances avant que le reste ne s'ajoute. (4x4 quasi obligatoire pour faire de la route) etc...

et 500€ +le surcout de transport, ça me paye 1 à 2 semaine de loc selon le bateau (7 à 9m particulier ou pro) sans les emmerdes pour de si petites périodes.
et encore une fois, les économies diverses et variées sur l'entretien me permettent d'avoir un plus petit mais bien mieux accastillé donc plus facile, confortable et sur qu'un bateau pas suffisamment entretenu.
tout cela est a réfléchir. et chaque fois que je rêve d'un plus gros pour passer dans des lieux ou mers de façon plus adapté, je me ravise en repensant à tous ces bateaux qui ne sortent en moyenne que quelques jours par ans (4 à 6 en moyenne je crois) et sont une vraie plaie qui impacte financièrement leurs propriétaires pour rien finalement.
alors que notre first 18 ne nous coût pratiquement rien (moins de 300€ annuel entre le mouillage, le carénage, la révision moteur et autre entretient courant).

28 juil. 2017
0

Salut Arno,

Merci de partager tous ces paramètres. Au lac de madine, une heure de grue revient à 30 €, à Palamos c'est 75 (tarifs 2017). C'est donc plutôt 250 que 500 neurones, mais c'est clair que si on peut ne pas les dépenser, c'est bien, mais je suis prête à investir un peu plus si ça permets d'éviter d'acheter un bâteau qui peut-être ne sera pas non plus le bon.

Acheter plus grand, va impacter le budget port/hivernage et entretien... pour celà je m'étais arrêté au 6m, qui me semble raisonnable et dans notre budget.

Après toutes vos contribs, je suis de toute façon en train de remettre en question l'histoire du 211, du sun 2000 aussi, surtout à cause du poids supplémentaire et ce que cela engendre: budget permis remorque fois deux etc.

Je vous ferais savoir en temps venu ce qu'on aura finalement choisi de faire. :-)

28 juil. 2017
2

Le concept de bateau transportable est un des plus complexes à traiter. Bien plus qu'un voilier classique. Les contraintes s'opposent. Taille et poids, confort et prix, lest et mise sur remorque, sans que la coque se déforme, multicoque ou monocoque. J'ai un peu tout essayé et jamais vraiment satisfait de l'adéquation entre programme et réalité. Et apparemment vu les fils sur ce sujet, je ne suis pas le seul.

28 juil. 2017
0

Haha, oui en plein dedans et je me demandes si on ferait pas mieux de déménager en bord de mer ;-D

29 juil. 201729 juil. 2017
0

Bonjour Nalu,

Franchement, entre le sun 2000 et le first 210/211/21.7, mon choix part tout de suite sur le beneteau.
Les poids sont identiques, donc meme contraintes pour le transport, et necessite de gruter pour les deux si tu ne souhaites pas mettre à l'eau les roues de la remorque (tres fortement conseillé...)
Les deux seuls avantages du sun 2000 sont, de pouvoir beacher (dis toi que le beachage peut toujours poser de gros soucis), et donner un transport plus safe, car la charge et le centre de gravité sont beaucoup plus bas.
Maintenant, en mer, le first aura tous les avantages sur le sun 2000. Le first est un bateau marin (la quille est toujours, toujours mieux qu'un lest), securisant, pouvant recevoir une grosse brise sans soucis, rapide, facile, manoeuvrant, acceuillant,....bref, un vrai bateau.
Son seul soucis concerne la quille, dont la tige filetée peut parfois poser probleme (si vous beachez notamment).
Mais, il me semble qu'une serie de sun2000 avait connu des soucis de decollement du lest (une galette de plomb en fond de coque).
Donc, pour moi, entre ces deux là, ya pas photo.

Apres, pour avoir eu plusieurs transportables, de 6m à 7m50, avec des poids allant de 700kg, à 1t500, le poids est effectivement ton critere principal. Car, bien souvent, c'est lui qui determine les qualités du bateau (finitions, solidite, tenue à la mer,...), et en meme temps, peut transformer un simple voyage en calvaire. Et comme dis plus haut, te degouter de la voile.
Attention aux fiches constructeurs, le seul à donner un poids realiste est beneteau (c'est aussi vrai dans le motonautisme).
Quand ils annoncent 1250kg pour le 21.7, des journalistes de VetV l'avaient pesé à 1270 reels. Pas mal. Pour les autres par contre, c'est du grand n'importe quoi. Et tous ces petits bateau pesaient au final, à peu pres tous le meme poids. Il n'y a pas de miracle à espérer.
Du coup, pour etre sur de pas etre deçu par la partie transport/preparation/mise à l'eau, il vaut mieux partir sur plus petit, 5m50 par exemple, car les differences sont enormes. Mais, on perd en habitabilité et en confort, en espace dispo à l'exterieur, mais surtout en tenue à la mer (à voir...)
Il faut trouver son bon compromis, et, pour cela, je te conseillerait de louer la premiere annee, une semaine un first 211, et une autre semaine un 5m50. La meilleure façon d'evaluer tes priorités.

...

Maintenant, je ne connais pas votre budget, mais tu as, dans le domaine du transportable, une categorie reine, imbattable car elle est fait tout, ou presque: c'est le multicoque. Le trimaran notamment, le seul à réunir tous les criteres de ton proramme (qui est celui de beauoup d'entre nous ici)
Mais, attention, le budget n'est pas le meme.
C'est fantastique sur l'eau, et en meme temps vraiment, reellement transportable.
Et oui, avec un tri, tu ne t'emmerdes pas à trainer du plomb sur la route.
Exemple, un tricat 23. Cela fait 7m, pour seulement 700kg avec son materiel (moteur, mouillage,...). Du coup, transportable derriere presque n'importe quelle voiture, tres stable sur route car léger, long, et bas sur la remorque.
Facilite de mise à l'eau, car, leger, bas sur la remorque, long (la coque centrale ne se deformera pas quand elle repose seulement sur le dernier rouleau),... un tri se met à l'eau pratiquement comme un semi rigide, et l'immersion des roues n'est pas toujours necessaire (en fonction de la pente de la cale)
Sur l'eau, c'est, rapide, voire tres rapide, rigolo, marin (si bien construit), pas de gite, une enorme place dehors (tres important et tres appreciable l'été), cela echoue sans soucis. Pas de lourde derive à problèmes à manipuler, mais seulement des derives legeres.
Le seul, je dis bien le seul inconvenient par rapport aux monos (si l'on excepte le prix): l'habitabilité. Tu n'as aucune place dans la coque centrale, qui, sur certains, se resume plus à une zone de stockage.
Et encore, tu as par exemple, l'astus 22, 6m60, 800kg, qui te donne 3couchages dans sa cabine.
Mais, est ce un probleme? car, si vos navs se feront le plus souvent dans le sud, l'été, es tu sure de preferer, voire meme supporter, de dormir dans un 6m? C'est exigu, mal aéré,... pas le top en été quand il fait chaud.
Avec un tri, tu poses deux tentes 2secondes sur les trampolines, et merci pour le sommeil.
Budget, pour un tricat 23 par exemple, compte 20/25k€. pour un astus 22, 25/30k€.
Tu as moins cher, mais encore plus exigu: tricat 22 dans les 10K€ (un engin de sport acceptant le matos pour du camping cotier), et l'astus 20 dans les 10/15K€.

Ton mari ne va pas etre content, tu as plein d'autres videos à regarder maintenant.

Attention, message d'alerte, dans la categorie transportable, quand tu as essayé le tri, tu ne reviens plus en arriere.
Le tri, c'est le bonheur sur l'eau, sans etre trop l'enfer à terre. Et, c'est un amoureux des couloirs lestés qui te le dit...

29 juil. 2017
0

J'ai eu un tri, un astus, j'ai beaucoup aimé. Ma femme pour une sortie à la journée, oui, mais plus pas question. Alors j'ai vendu le tri et acheter un Dufour duo, l'opposé. Maintenant ma femme vient...et je trouve aussi très confortable. Pour le plaisir de barre, c'est pas terrible. Mais pour le moment, ça va. Toujours le compromis...

29 juil. 2017
0

Salut Mickael,

J'ai depuis toujours eu beaucoup de sympathies pour des multicoques, j'aime bien les admirer lors de balades dans des ports. Mais, cette option n'en est pas une pour nous en ce moment, car dans notre budget on trouve que des "épaves", enfin des bâteaux qui auraient besoin de beaucoup beaucoup d'heures de rénovation et d'un budget remise en état conséquent.

Si l'occasion de la loc se présente, ce serait l'idéal, mais en pratique je ne sais pas si c'est réalisable.

En restant avec le mot pratique et faisable versus "l'idéal", je veux déjà regarder ce qui est sur le marché dans les alentours d'ici et comme je l'ai déjà dit plus haut, si on trouve un voilier ok, pas cher et qui nous permettra d'apprendre et de progresser mais qui n'est pas vraiment transportable, c'est une option aussi. Le but premier étant d'acquérir de la pratique. Si on n'était pas en configuration familiale et que le lac mentionné était un poil plus près (il est à 1h30 de route), je pense même qu'on ne chercherait pas à acheter un premier voilier, mais plutôt de naviguer en club sur des dériveurs hobies etc... mais cette option ne permets pas tellement de passer du temps en famille tout en étant sur l'eau et de répondre à des besoins divers. :)

Merci pour ton partage et bon WE!

Ps. et Ot: Les vidéos de voile ne manquent pas sur la toile, je n'ai pas fini de regarder l'équipage du SV Delos qui eux ne jouent plus dans la ligue de petits et transportables. ;D

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (135)

le beau temps...

mars 2021