Premier réglage du mat

Bonjour

Un bateau, un Edel 4, gréement en tete, barres dans l'axe, bas haubans AV et AR, pataras, va être réglé pour la première fois.
Hormis les questions de tension, moultes fois évoquées dans ce forum, je m'interroge plutot sur d'autres points :
Equilibre babord / tribord. --> un decametre en tete de mat et je serre gentiment les ridoirs des galhaubans pour obtenir la meme distance avec les cadenes, tant d'un cote que de l'autre.
Dans quel ordre mettez-vous la tension, entre les galhaubans et les bas haubans ?
D'abord les bas haubans, puis les galhaubans ?

Au fil des navigations, sur quoi vous basez-vous pour réduire ou augmenter la quete ?

L'équipage
24 juin 2013
24 juin 2013
0

En lisant attentivement la doc Selden,

www.hisse-et-oh.com[...]0-F.pdf
ils conseillent , page15 de fixer les galhaubans au mat, les allonger le long du mat , et vérifier qu'ils ont la même longueur et de compenser la différence de longueur avec les ridoirs

pour la tension avec la méthode du double mètre ;manifestement, ils commencent par les galhaubans , et ne s'occupent des bas haubans qu'ensuite.

Le sujet est vraiment intéressant , il y a tout de même pas mal de bateaux qui dématent

25 juin 2013
0

Cela peut etre fait à l'aide de la drisse de genois ou de spi. Vous déplacez la drisse sur la cadene de hauban babord par exemple, vous la règlez et la passez au taquet, et vous l'amenez ensuite sur l'autre bord, elle doit avoir la meme position et tension qu'a babord.

25 juin 2013
0

ça suppose quand même que la réa de la drisse en question ne soit pas décalée à babord ou à tribord et qu'il soit facile de comparer les tensions après être passé d'un bord à l'autre

25 juin 2013
0

Effectivement, mais en général, les réas sont dans l'axe, ensuite, pour la tension c'est une affaire d'appréciation, tres tendu, peu tendu .....Il me semble pour un croiseur de taille moyenne, ce reglage est suffisant. Sur mon bateau je vérifie le réglage du gréément de cette façon.

25 juin 2013
0

Fixer d'abord le mat bien à la verticale par rapport au plat de son emplanture, en reportant l'angle dans la bulle mobile d'un niveau laser.

Penser à mettre en tête de mat des petites cibles (distance entre faisceau laser et semelle du niveau).

Ensuite pour régler la quête, il suffit de compter les tours de ridoirs, et mesurer la variation d'angle avec le même niveau laser en faisant tourner la bulle mobile.

C'est facile à faire, mais pas facile à expliquer.

25 juin 2013
0

Sur mon bateau de taille comparable je règle en premier l'équilibre des bas haubans au toucher. Ensuite je tends les haubans idem en un peu moins tendu (toujours au toucher).
Ensuite je règle l'étai avec mes trous de repère (le 4ème) et au final tension du pataras avec légère quête sur l'arrière.

Pour la droiture du mat réglage visuel pendant la mise en tension des bas-haubans et haubans en suivant le rail ;-) et comptage des tours pour rester dans du symétrique.

Le mat doit être tenu mais pas être comprimé au point de vouloir rentrer dans la cabine à la première occasion.

26 juin 2013
0

commencer par verifier les longueurs indentique de chaque paire de haubans et regler tous les ridoirs a la même cote (1/3 rentré, 2/3 ouvert) pour la quete mettre la latte ridoir ou le ridoir de l'etai au millieu
ensuite on matte en commencant par fixer l'etai puis les galh et les BH puis le pataras.
ensuite on prends les galh en Premier. il est possible de verifier avec une drisse la rectitude du mat en lateral mais c'est une indication seulement, car la plupart des réas ne sont pas dans l'axe central du mat et il faudra tenir compte du deport de la drisse. de plus son elasticité rend la mesure peu precise.
alors que si l'on a verifier avant matage les longueurs des galh et qu'ils sont regler a la même cote avant matage il y 99% de chance que le mat soit drap en lateral.
ensuite Bh avant ce qui donne du preceintre au mat
on en profites pour reprendre le pataras a ce moment, pour mettre de la tension dans l'etai
on termine par les BH arriere de maniere a ramener le mat droit et elimminer le preceintre.
Ceci ne vaut que pour un mat a un etage de BDF dans l'axe et 4 BH, pour les autres types de greement la methode est differente

Ensuite pour la partie de la question qui n'a pas encore été evoquer:
si au fil des nav tu trouve ton bateau peu ardent et ayant plutot tendance a abattre qu'a monter dans le vent dans ce cas
mollir le pataras, fixer une drisse a l'avant pour mollir l'etai et rallonger celui ci en decalant d'un trou la latte ridoir ou en mollissant le ridoir.
ensuite on refixe le pataras et il faudra regler de nouveau les bh mais pas les galh qui n'interviennent que sur le lateral (BDF dans l'axe) et essayer de nouveau.
A l'invers si ton bateau loffe trop il faut raccourcir l'etai et faire l'inverse de la methode.

26 juin 2013
0

et suite à cet excellent réglage proposé, un essai en mer au près, sur un bord puis sur l'autre, les haubans sous le vent doivent être juste un peu mous, mais pas battre sans retenue ...

26 juin 2013
0

Mais qu'est-ce que tu nous racontes Bernard ? Ton Edel que tu as depuis des lustres, tu ne l'avais jamais réglé !
La méthode que j'ai utilisée (mais ce n'est ni le même gréement, ni le même bateau : 1) perpendicularité par rapport au pont : je fixe le plomb de sonde à main (qui ne sert qu'à ça d'ailleurs) à la drisse de gv. Je règle pour tangenter sur une tête de chandelier sur un bord, et je compare avec l'autre bord (à la main, c'est très imprécis, c'est fou l'élasticité d'une drisse).
2) j'ajuste la tension des bas-haubans approximativement
3) je serre les ridoirs de haubans en vérifiant bien la rectitude du mat (l'œil à l'engoujure de gv, ç'est assez précis).
4) je réajuste la tension des bas-haubans mais toujours en serrant les ridoirs babord/tribord d'un même nombre de tours.
5) après c'est en navigation : trop mou, trop raide, trop ardent etc. Tu en sais autant que nous tous là-dessus.
Et le Microsail, tu n'en parles plus ?

26 juin 2013
0

Bonjour Joël. Heureux de te lire malgré tes ... ennuis.
LauBen avez toujours était réglé par trop de gens qui disaient des choses contradictoires. J'ai donc utilisé le fait d'avoir bougé et d'avoir des voiles et des drisses neuves pour faire par moi-même.

Le microsail mijote, il veut vendre un bateau avec des trous dans la coque, les listons enlevés ou arrachés, des plantes qui poussent dans le cokpit et le reste à l'avenant ... 8000€. Le bateau est à l'abandon depuis qq années, donc j'attends.

Toutes nos pensées vers toi et les tiens. Si tu as besoin de quoi que ce soit, appelles, n'hésites pas.

26 juin 2013
0

Nav hier, réalisée à partir de la somme des infos collectées, j'ai utilisé la procédure que préconise Carrick, hormis que je n'avais pas mesuré les longueurs des cables auparavant. J'ai donc hissé un décamètre (pas à la drisse de spi car trop décalée) et calé à l'identique les galhaubans, cintré à peine avec les BH avant, navigué, et ... ça l'a fait.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (167)

mars 2021