premier bateau, bateau neuf

un ex collègue vient de me demander un truc auquel je me sens totalement incapable de répondre. Je vais lui filer l'adresse du fil et peut être viendra-t-il intervenir directement.
Sa question :
il aimerait acheter un voilier de 8 à 9 mètres pour un programme de croisière côtière avec femme et enfants : ronds dans l'eau-WE pour commencer, puis les anglos, les côtes du nord voir l'angleterre.
Il connait u peu la voile mais absolument rien à l'entretien d'un bateau. Il travaille pour une banque et a donc des facilités pour prêt-leasing etc... à taux très réduit.
Lui aimerait acheter un bateau neuf, tablant sur le fait qu'il n'aura rien à faire et qu'installer l'electronique etc... est à sa portée si besoin et que la différence entre du neuf et de l'ancien récent n'est pas si marquée que ça.
Il me demande si c'est mieux (comme pour les voitures ;-) ) de commencer avec un truc d'occase pour les premières années ou si partir directement dans du neuf n'est pas une meilleure solution.

Je sais bien que les avis du site seront très partial puisque ceux qui ont abandonné ne sont pas là pour le dire, mais je pense que vos expérience valent la peine d'être lues.
Vous qui avez essayé, qu'en pensez-vous ?

L'équipage
19 jan. 2007
19 jan. 2007
0

il trouvera
sur heo des dizaines de discussions sur ce sujet : un bateau n'est JAMAIS un placement, le neuf vieillit vite et il n'est jamais vendu prêt à naviguer, donc "rien à faire" n'existe pas etc. Beaucoup d'entre nous ne se sont pas posé la question : autour de 10000 Euros c'était soit un habitable d'occasion soit un dériveur de sport...

19 jan. 2007
0

reponses
Faut reconnaître que de se bouffer le quai avec un bateau tout neuf est plus frustrant qu' avec un p'tit vieux !!!
Certains proprios ont une solide experience et savent equiper leur bateau , il peut y avoir de bonnes affaires de ce coté .
Je ne suis pas sur que l' achat d' un bateau neuf soit un bon choix pour debuter ...En plus avec des enfants , on pardonne moins les bêtises qu' avec un ship qui a du vecu ...

19 jan. 2007
0

le seul
interet d'acheter un neuf serai un modele n'existant pas sur le marché d'occaz et il y en a

19 jan. 2007
0

Partir directement dans du neuf, c'est une erreur.

Comme dit plus haut, il ne va pas rester longtemps neuf.

Accoster un catway par un petit vent de travers avec une carenne moderne qui glisse sur l'eau comme une savonette, ça va en faire des belles rayures dans je gelcoat. Sans compter les courants dans certains coins. On en voit des bateaux de loc flambants neufs qui partent en vrac dans les catway, et tout le monde les mains dans les poches à regarder comment il va s'en sortir. Ou d'autres qui veulent faire comme les pros, à arriver à bonne vitesse au ponton, mais qui loupent la marche arrière et passent sous la passerelle.

Il risque en plus d'acheter le bateau à la mode du moment, "parce que ce bateau a fait la transat", mais qui est surtoilé, pas adapté à une croisière tranquille, inconfortable au moindre clapot.

Inversement, c'est vrai que l'occasion, c'est aussi un parcours du combattant. Les bons bateaux récents ont quasiment le même prix que le neuf, même s'il sont mieux équipés, ça me parait cher payé.

Restent les plus anciens.

19 jan. 2007
0

Un neuf d'occaz !
Je m'explique, j'suis plutôt pour une occaz mais pas pour les mêmes raisons que les autres:
Quand on debute en famille, on ne sait jamais si le feu sacré va durer: si les enfants sont malades, si madame(ou monsieur:) a la trouille, etc...Bref si on doit revendre rapidement un boat neuf, c'est l'assurance d'un bouillon financier(même avec leasing)

Mais défois le malheur des zotres...Mon premier bateau etait un Etap 23 acheté à l'etat quasi neuf, le bateau avait 4 ans et etait sorti 3/4 fois: Madame n'amait pô!
Les coussins, la cuisine n'etaient même pas déballés, je l'ai revendu aprés 4 ans de nav plus cher que je l'avais payé!

19 jan. 2007
0

moi
j'appelle ça de la spéculation.
il n'y a pas de quoi s'en venter.
a la rigueur le vendre le prix d'achat plus les frais c'est déja bien.
pourquoi ne pas faire profiter quelqu'un d'autre de l'affaire deja faite....
non il faut en plus gagner du pognon.

19 jan. 2007
0

Trop nul !
Le premier proprio m'a vendu le boat à l'argus, CAD sans tenir compte des options, comme(à l'époque) tout deux n'y connaissions rien, bin on a signé.
La revente s'est fait sur une offre d'un concessionnaire.

priere de reflechir avant d'écrire portnawak!

21 jan. 2007
0

c'est vraiment pô juste !!
en fait je donne juste un avis similaire à celui de notre vénérable Gébé mais avec mes mots à môa mais môa tout le monde y croit que je dis des grossièretés...

nan nan, je cite seulement des exemples.

bouuuuuuuuuuuuhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !

jacques:langue2:

21 jan. 2007
0

c'est jamais simple
Comme je l'ai deja raconte dans divers fils, j'ai fait les 2 :
- premier bateau en 2000, un sunlight 31 de 1990, achete 270000 Francs
- un dufour 34 en 2006, neuf, mis en gestion "moderee" (5/6 semaines an) pour payer les frais, et un poil du financement.

Je n'ai pour l'instant pas de regrets sur les 2 operations. Effectivemet, un 1er bateau d'occasion m'a permis de mieus savoir ce qui pouvait convenir en famille. Le bateau en lui meme me plaisait bien, mais la liste de stravaux, ennuis, et travaux a faire s'allongeait jours apres jours. Si j'avais pu continuer a beaucoup naviguer en famille, soit au minimum un mois en famille (plus les nav a cote, antre copains ou seul), je l'aurai garde. Mais, la situation a evolue, ma femme souhaite "varier les vacances" (une facon elegante de dire qu'elle ne veut plus le slongues nav en famille). De plus, les diveres galeres dues a un bateau qui a deja roule l'a pas mal refroidie. J'ai du change pas mal de "petites" choses sur le bateau et, financierement, ce n'est pas si simpel de calculer le prix de revient. Si on ajute les sorties annullees pour cause d'un imprevu technique, le bilan devient moins clair.

Donc, en 2006, le grand saut avec pour objectifs de mettre plus en confiance la famille (ma femme) avec un bateau plus grand moins gitard et mieux equipe et d'avoir plus de libertes; i.e. diminuer le temps de bricolage, les allers/retours au port en hiver juste pour aerer le bateau, charger les batteries et faire tourner le yanmar et etre "sur" que le bateau est en etat quand une sortie est prevue, enfin varier les temps de vacance, avec la possibilite de louer le bateau l'annee ou on veut faire qqc d'autre.

Au niveau financier, en fait, ca se tient. Le sunlight a ete revendu 43000 euros, soit un poil plus que le prix d'achat, mais avec bcp plus d'equipements et pas mal de choses faites a bord. Le D34 me revient 1000 euros par mois, sans frais annexes (place de port et entretien compris), apres un accompte correspondant grossomodo a la vente du sunlight. Si on compte les travaux qu'il fallait attaquer, dont le changement du dormant, je ne pense pas que je susi tres loin de ce que je payais.

Ok, c'est dur de voir sortir le bateau avec "n'importe qui", de ne pa slaisser ce que je veux a bord, etc. Mais ca semble bien se passer, y'a tjs qqc qui va voir le bateau, fait tourner le moteur... du coup, les temps a bord sont les temps de plaisir. Tout marche, apres les qqs - tres peu - petits problemes a regler. tout est recent, tout fonctionne.

voila, je n'ai qu'un an de recul, faudra voir apres. Et je ne pense pas garder cette solution tres longtemps. je n'ai pas non plus comme projet de partir loin avec ce bateau, c'est plutot une solution d'attente, pour 5/10 ans.

JF

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (61)

mars 2021