Précision eolienne

Le sujet a déjà été traité sur plusieurs fils, mais chacun réponds à une partie de mes interrogations sans toutefois me satisfaire complètement.
Sur mon canot, l’installation électrique d’origine (bien faite) me satisfait, mais je voudrais y rajouter une éolienne, mais ne pas changer fondamentalement l’installation.
J’ai fait un schéma Excel mais ne sait pas comment le joindre5 Je peux le faire par mail si quelqu’un veut bien se pencher sur ma question. (Ou m’expliquer comment joindre mon tableau XL)
L’installation actuelle est constituée comme suit :
- 2 batteries
- 1 robinet - reprenant les 2 NEG de chaque batterie
- 2 robinets +, 1 par batterie, permettant de choisir la batterie que l’on veut utiliser.
(Jamais fermer les 2 robinets ensembles, il faut donc GERER.
- 1 robinet spécifique pour le guindeau.
- L’alternateur moteur charge DONC LA batterie sélectionnée.
- Traditionnellement la 1 = moteur 70A/H, la 2 = servitude70A/H (je pense la remplacer par une 160A/H (Je ne m’interdis pas de démarrer sur la 2, en fonction de la charge.
- 1 chargeur à poste (TECSUP) avec 2 sorties raccordées sur chaque + batterie en amont des robinets (Charge possible de 2 batteries de 80à160a/h avec répartiteur de charge incorporé.

QUESTIONS : 1° où raccorder les 2 fils de l’éolienne. (Ce sera probablement une AEROGEN 4)
2°Faut il prévoir un accessoire en plus pour permettre comme le chargeur de charger les 2 batteries ensemble ?
3° Il existe un système à distance (inter) pour couper (bloquer la rotation) si l’on veut (sécurité)
4° Si les batteries sont chargées y a-t-il un système intégré de régulation qui stoppe la charge.
5° Au moteur + éolienne ou à quai (chargeur) comment se répartissent les courrants de charge.

Merci de vos réponses.
:-(

L'équipage
22 nov. 2006
22 nov. 2006
0

il me semble, mais je suis le seul de mon avis pour le moment, que
1° l'éolienne peut charger la batterie de servitude ou toute autre combinaison car c'est un générateur comme les autres

il te suffit de choisir

pour ma part, je la mettrais uniquement sur la servitude parce c'est la seule consomation en usage le plus fréquent

2°si tu couples les batteries, aucun accessoire n'est indispensable

3° tout dépend du modèle d'éolienne et de son equipement, mais la plupart du temps, elle tourne librement ou est stoppée par un sandow certaines ont aussi un inter pour couper l'excitation

4°il n'y a pas de régulation réelle pour une éolienne, mais un genre de conjoncteur/disjoncteur comme pour les dynamos qui laisse passer ou coupe le jus en fonction de la tension

5° l'ensemble se gère automatiquement, chaque élément réagissant en fonction de la tension qu'il voie et "régulant" en conséquence

amicalement

je ne suis pas un spécialsite des éoliennes et ait, de ce fait le droit de dire des conneries ;-)

22 nov. 2006
0

Précisions
L'alernateur débite 60a/h, c'est un 870w;
Merci pour ces débuts de réponses. :-p
Je ne souhaite pas coupler les 2 batteries, je souhaite conserver le mode de fonctionnement actuel, à savoir que c'est moi qui choisi LA batterie qui sera en fonction.(De plus il y aura une batterie 70 et une 160a/h;
Les autres contributions seront les bien venues.
Christian

22 nov. 2006
0

Précisions
L'alernateur débite 60a/h, c'est un 870w;
Merci pour ces débuts de réponses. :-p
Je ne souhaite pas coupler les 2 batteries, je souhaite conserver le mode de fonctionnement actuel, à savoir que c'est moi qui choisi LA batterie qui sera en fonction.(De plus il y aura une batterie 70 et une 160a/h;
Les autres contributions seront les bien venues.
Christian

24 nov. 2006
0

Merci pour ta réponse
Je vois que tu as bien compris mon installation. (J’ai mis le paquet pour la description, sans doute un peu fastidieuse…)
Je pense, qu’effectivement c’est la solution.
Avec le 4 TB monté en AMONT (je viens de le voir sur le catalogue) effectivement je recharge les 2 batteries. Il sera en parallèle avec le chargeur secteur (2 sorties aussi)
- En navigation 1 Robinet fermé, une seule batterie en service. (L’une ou l’autre) = éolienne + alternateur si moteur. (J’ai cru lire que QQ part que les charges ne s’additionnaient pas, mais que le + fort au moment prenait le pas et ‘’trompait’’ l’autre)
- A quai chargeur 220v + éolienne en //.(Problème ? idem au dessus ? J’attends une réponse du constructeur du chargeur pour savoir si je peux avoir 2 batteries différentes)
- Lors d’un changement de choix de batterie, après avoir coupé le moteur par exemple (je navigue donc sous voile) je passe donc de la 1 à la 2. Les instruments de NAV sont réglés, les éclairages, la radio et tout le bazar… je mets en service la 2 et je coupe la 1 ½ ‘’ seulement après. Pendant ½’’ maxi, les 2 batteries sont en //.(80a/h et 160a/h)
Je pense avoir tout dit. Si quelqu’un a une réaction supplémentaire sur ce montage et fonctionnement, ou sur l’idée que je m’en fais, j’ai un schéma Excel à disposition.
Merci

23 nov. 2006
0

Si j'ai bien suivi
Tu es cablé comme si tu avais une simple batterie.

Mais tu en as deux, et en selectionne une via des coupes batteries.

Avec une Aerogen4 il faut normalement utilisé un regultateur (vendu a part).
En 12 V, il existe deux modeles : le 4SB12 et le 4 TB12.

Le 4Sb12 est prevu pour une simple batterie, dans ce cas il faudrait le connecter en aval de tes soupes batteries pour diriger la charge vers la batterie utilisé.

Le 4TB12 est prevu pour deux parcs de batteries, dans ce cas il faudrait connecter une sortie sur chacune de tes batteries, en amont de tes coupes batteries. Tu pourrais charger circuits coupés.

Ces regulateurs, sont bien entendu prévu pour eviter toute surcharge.

Tu demandais egalement si il etait possible d'utiliser plusieurs moyen de charge en simultané.
Cela ne pose pas de probleme particuliers, hormis que les regulations sont faussées voyant des tensions plus élevées.
En clair si ton eolienne tourne a bloc, et que tu demares ton moteur, le regulateur de l'alternateur verra un tension élevée (eolienne qui crache) et limitera son courrant de charge ..

25 nov. 2006
0

Juste pour faire remonter le fil
Peut être plus d'intervenant ce WE :-(

25 nov. 2006
0

je pense
Qu’il y a une petite inversion dans les termes amont est avant pour une rivière en remontant le courant et aval vers la vallée donc après ceci ayant une importance dans le sens ou il ne faut pas laisser les régulateur "en l'air" ils doivent toujours être connectés. J’ai un montage dans ce sens, un inter va et vient directement sur mes batteries, ce qui fait que j'ai toujours une batterie en charge ou entretien. Comme j'ai ceinture et bretelles, panneaux solaire et éolienne en // sur la commande. Mon installation est un peu plus complexe 4 batteries de 140ah avec chargeur 4 sorties autonomes de 70ah vieux lourd mais qui fonctionne tellement bien et en cas de pb facile à dépanner, 100w en panneaux solaire et éolienne aérogène 4, 2 coupleurs manuel sur les batteries et un jeu d'inters pour les panneaux et éolienne pour sélectionner la batterie à mettre en charge. Peut être un peu fastidieux, mais 4/5 mois sans rentrer dans un port sans pb. Un chema de mon cablage est sur le site

25 nov. 2006
0

régulateur "en l'air"
Daniel,
Il n'y a aucun risque, avec les régulateurs d'aujourd'hui, à les laisser "en l'air", je ne comprend pas ton inquiétude à ce sujet!

Leon.

25 nov. 2006
0

Dans les notices?
Daniel,

Dans les notices des matériels que je connais (chargeur Mastervolt et régulateur "no_name") il n'est mentionné nul part que la déconnexion de la batterie est dangereuse. Mieux: il y est précisé qu'on peut déconnecter la batterie, et continuer à utiliser le chargeur ou le régulateur comme source d'alimentation, sans batterie.

Ca doit donc dépendre du matériel.

Leon.

25 nov. 2006
0

c'est
pourtant precisé dans les notices "sous peine de destruction que la garantie ne prendrait pas en charge" et comme, qui peu le plus peu le moins, je considaire que les regulateurs sont au point et comme le debit de ces appareils est loin d'etre tres important le risque d'une surcharge est tres limite

25 nov. 2006
0

je parle
des panneaux et de l'eolienne, pour le reste pas de bleme

25 nov. 2006
0

Amont c'est vers la source ...
Dans nos bateaux la source c'est la ou les batterie(s) non ? :reflechi:

25 nov. 2006
0

on peut
toujour ergoter, et de ce pas j'y vais la source sur un bateau est la ou les batteries donc l'amont et les utilitaires en aval "Entierement d'accord" mais dans le cas d'un chargeur, panneau solaire, eolienne, l'utilitaire devient la /les batteries donc aval la/les batteries amont les elements de charge, avec mes excuses les plus plates puisqu'elles ban!!!!

25 nov. 2006
0

Effectivement
Dans mon esprit(simple)Amont c'est vers les batteries, puis vers les chargeurs.
Aval, c'est vers l'utilisation.(Les robinets étant entre les 2)
J'ai un schéma Excel(fait exellemment)Si quelqu'un peut me communiquer la manière de le passer(le convertir en JPEG?)
J'ai rencontré par hasard ce matin un installateur d'électricité sur camping car qui m'a fait un schéma.Je pourrai aussi le faire passer.

25 nov. 2006
0

Il faudrait alors
que l'on complete en parlant de flot ou de jusant ..

:heu:

25 nov. 2006
0

Réponses:
&gt 1° où raccorder les 2 fils de l’éolienne?
&gt 2°Faut il prévoir un accessoire en plus pour
&gt permettre comme le chargeur de charger les 2
&gt batteries ensemble ?
Il faut (à mon avis) raccorder au plus près des batteries, et indépendemment de tes robinets divers et variés. Entre l'éolienne et les batteries, il te faut un régulateur et un répartiteur de charge pour charger tes 2 batteries en même temps. Pour le répartiteur, pas besoin de prendre un modèle cher, car les intensités à faire passer ne sont pas si énormes que ça. De simples diodes de puissance peuvent suffire.

Un module regroupe tout ça en un seul boitier: www.lvm-ltd.com[...]ors.htm
Choisir le 4TB12 (si tu es en 12V).
Tu auras ainsi 2 sorties régulées pour charger tes 2 batteries, sans rien changer au reste de ton installation.

&gt 3° Il existe un système à distance (inter) pour
&gt couper (bloquer la rotation) si l’on veut
&gt (sécurité)?
Oui, tu peux bricoler ça très simplement: un simple interrupteur (costaud) qui court-circuite directement la sortie de l'éolienne quand tu veux l'arrêter. L'interrupteur sera donc en parallèle de la sortie de l'éolienne.

&gt 4° Si les batteries sont chargées y a-t-il un
&gt système intégré de régulation qui stoppe la
&gt charge.
Avec ce type de montage (régulateur), les batteries sont chargées avec une tension constante (comme sur une voiture). La tension est plus faible que les chargeurs "3 états", il s'agit donc d'une charge "lente", adaptée à une production d'énergie sur de très longues périodes. Pas de risque pour les batteries, si tu met un régulateur comme j'ai cité plus haut.

&gt 5° Au moteur + éolienne ou à quai (chargeur)
&gt comment se répartissent les courrants de
&gt charge?
Là non plus, aucun problème à prévoir: l'éolienne produit beaucoup moins qu'un alternateur, ça ne change quasiment rien. Pour le chargeur, c'est différent: comme le chargeur, dans les premières étapes d'une charge 3 états, régule à des tensions supérieures au régulateur de l'éolienne, l'éolienne cessera tout simplement de charger (mais continuera à tourner) le temps de la charge. Toute la puissance de l'éolienne ira vers les résistances.

Leon.

25 nov. 200616 juin 2020
0

Schéma
Un petit schéma vaut mieux qu'un long discours. J'espère que ça passera!

Le module en noir est le régulateur - répartiteur.

25 nov. 2006
0

Régulation du courant de charge
Bonjour.

Pour répondre à deux questions spécifiques :

3° Il existe un système à distance (inter) pour couper (bloquer la rotation) si l’on veut (sécurité)

Oui : la mise en court-circuit de l'éolienne avec un un (gros) interrupteur bipolaire à deux positions. Brancher les +/- de la batterie sur les pins "position 1" de l'interrupteur, l'éolienne sur les pins centraux correspondants et shunter les pins de la "position 2" (court-circuit). Ne pas oublier d'intercaller un fusible idoine sur le cablage de l'éolienne.

4° Si les batteries sont chargées y a-t-il un système intégré de régulation qui stoppe la charge.

Certaines éoliennes ont un régulateur intégré, pas l'Aerogen 4 que je recommande néanmoins pour sa discrétion et son efficacité (j'en ai une). Il est donc impératif de la réguler si on ne veut pas griller les batteries un jour ou l'autre.
La meilleure solution est, à mon avis, d'utiliser un régulateur général suffisemment dimensionné du type de celui-ci :

www.xantrex.com[...]uct.asp

Ils se branchent directement sur la batterie et régulent sa charge indifféremment des générateurs qui l'alimentent. En d'autres termes, ils permettent de brancher directement sur la batterie panneaux solaires, éolienne etc. sans multiplier les régulateurs spécifiques et en ayant une batterie toujours impeccablement chargée (mode "bulk" et mode "float") quel que soit son modèle (liquide, gel, "Freedom", "Glass" etc.) puisque les différentes tensions de régulation se règlent par pas de 0,1 V entre 12V et 15,5V.

J'en ai installé un et n'ai qu'à m'en louer si l'on excepte deux inconvénients mineurs, à mes yeux :

  • Ils nécessitent une résistance de décharge ("load") adaptée, soit dans mon cas (Xantrex C40) qui puisse dissiper 13Vx40A= 550W, environ.
    J'ai résolu le problème en soudant en parallèle le nombre voulu de résistances de 20W.

  • Comme il régule en permanence la batterie (et non un générateur spécifique), il est un peu délicat d'adapter son voltage de régulation "float" à celui du chargeur 220V si celui-ci, comme c'est mon cas, est aussi censé passer en mode "float" une fois les batteries chargées (il ne faut pas que le voltage de régulation "float" soit inférieur, même de très peu, à celui du chargeur sous peine de voir celui-ci tourner en mode "bulk" en permanence).

Moyennant quoi, c'est une solution économique en euros et en facilité d'installation si vous avez différentes sources de charge de la batterie.

25 nov. 2006
0

Peio
Peio,

Peux-tu m'expliquer l'intérêt de l'interrupteur bi-polaire, sachant que dans ce que nous proposons tous les 2, il y aura forcément un répartiteur de charge? On peut directement court-circuiter la ligne de l'éolienne avec un "unipolaire", ça suffit.

La solution que tu proposes (régulateur de 35A mini) n'est-elle pas sur-dimensionnée, pour une éolienne débitant 15A max?

Pour la résistance de charge, elle doit être adaptée aux sources d'électricité, et non au chargeur. Donc, pour une petite éolienne aero4gen seule, une résistance de 200W suffit normalement, soit 2 de 100W qui se trouvent plus facilement sur le marché.

Enfin, le problème que tu mentionnes à la fin (pb de régulation entre régulateur d'éolienne et chargeur) ne peut pas arriver s'il y a un répartiteur de charge dans le circuit électrique (indispensable pour charger les 2 parc de batterie), ce qui sera le montage de gwennili.

Leon.

25 nov. 2006
0

Pour le schéma
Si tu veux que ton schéma passe bien, il faut que tu mettes une image plus petite: moins de 640 pixel de large, il me semble. Essaye de faire un schéma plus compact.

De ce que j'ai pu voir, tu peux sans problème utiliser le schéma que je propose plus haut: le régulateur - répartiteur de l'éolienne sera branché exactement comme le chargeur, en parallèle du chargeur, directement sur les batteries.

Leon.

25 nov. 200616 juin 2020
0

Merci
Pour ces réponses, je vais analyser tout ça, je tente maintenant le schéma que je veux réaliser :-p

25 nov. 2006
0

Peio, le truc
c'est que Gwen, dans son instal., qu'il souhaite conserver, d'après ses indications, n'a pas de bateries moteur.

Il a un circuit global, qu'il alimente par une batterie ou l'autre.
Le seul circuit idependant est pour son guindeau.
C'est original comme solution, mais la sienne, et il precise qu'il tient a la conserver, donc ça ne se discute pas.

Ce que tu proposes est bien mais pas adapté a ce cas particulier.

Dans ce cas precis
soit il prend le regulateur a une sortie le SB12 et dans ce cas il doit se connecter en aval de ses coupes batteries pour pouvoir diriger manuellement sa charge.
soit le regulateur double sortie TB12, et dans ce cas il se connecte directement sur les batteries, en // de son chargeur.

25 nov. 2006
0

Peio
&gt Non, dans ce que je propose, il n'y pas de
&gt répartiteur
Dans ce cas, il aurait été plus clair de le préciser du premier coup!

&gt Je pense que la batterie moteur n'a pas à être
&gt chargée par l'éolienne et/ou le panneau
&gt solaire. Normalement, elle est toujours chargée
&gt à donf' par le moteur et un répartitaur
&gt consommerait donc inutilement du courant.
Relis bien la description de l'installation de gwennili: il utilise bien SES DEUX batteries pour la servitude. Les 2 peuvent donc se décharger! Donc il faut qu'il puisse recharger ses 2 batteries avec l'éolienne, il me semble.

&gt Par ailleurs, je ne vois pas en quoi un
&gt répartiteur de charge dispenserait d'utiliser
&gt un interrupteur bipolaire à deux positions
&gt (position 1 pour la charge, position 2 pour
&gt l'arrêt de l'éolienne par court-circuit,
&gt connections +/- de l'éolienne shuntées).
&gt Il faut bien déconnecter l'éolienne de la
&gt batterie lorsqu'on la met en court-circuit,
&gt non ?
Quand il y a un répartiteur, l'éolienne n'est pas connectée directement à la (aux) batterie(s). Il y a une diode entre l'éolienne et chaque batterie. Dans ce cas, si on court-circuite directement l'éolienne sans la débrancher du répartiteur, c'est sans conséquence pour les batteries, car il y a les diodes entre les 2 (qui deviennent bloquantes). J'ai déjà installé ce type de dispositif sans problème.

&gt Enfin, le régulateur Xantrex que je recommande
&gt n'est pas spécifiquement dédié à l'éolienne,
&gt ainsi que je l'indiquais.
A mon avis, les régulateurs à perte d'énergie comme celui de l'aéro4gen et le Xantrex que tu proposes, sont utiles uniquement pour les éoliennes. Pour les autres producteurs (hydrogénérateur, panneau solaire), il est beaucoup plus judicieux de faire appel à des régulateurs à découpage, qui ne s'échauffent pas, et qui s'adaptent à la tension de chaque producteur. Seules les éoliennes ont besoin d'être connectées à une charge en permanance (sinon elles s'emballent), d'où la présence des résistances (poubelles à watt).

Leon.

26 nov. 2006
0

Réponse à Pio
&gt C'est accorder une belle confiance à des semi-
&gt conducteurs pour l'économie d'un bête
&gt interrupteur.
&gt Enfin, chacun voit midi à sa porte, hein...
Oui, ben si tu n'accordes pas confiance aux diodes (tes semi-conducteurs), ça veut dire que tu pense que ton alternateur peut cramer à tout instant (si une diode de redressement claque et devient passante).

&gt 2. L'échauffement, c'est seulement lorsque les
&gt batteries sont complètement chargées et que le
&gt générateur continue de débiter;
L'échauffement, c'est aussi quand les batteries sont en train de se charger et que la production totale d'énergie est supérieure à ce qu'il faut pour charger les batteries. Ca semble fréquent quand il y a trop de vent.

&gt 3. La tension des producteurs individuels, on
&gt s'en moque.
C'est ce que tu crois! Mais qui te dit que les 13V de nos batterie constituent la tension idéale de fonctionnement pour tes producteurs? Pour un producteur donné, le point de fonctionnement idéal (tension - courant) varie en fonction de la puissance disponible (vent, ensoleillement). Les régulateurs à découpage ont ici un intérêt énorme.
Personnellement, sur mon installation 12V, j'ai pas mal bidouillé: j'ai installé un panneau solaire 19V (tension nominale, pas maxi), et un hydrogénérateur 24V. Ils fournissent au moins 13V plus tôt que si j'avais pris des modèles 12V standard. C'est utile, à mon avis, surtout pour les zones à ensoleillement variable (je ne suis pas dans le sud). Dès qu'ils produisent plus de 13V, la charge est possible, et les régulateurs à découpage s'adaptent sans problème aux tensions de fonctionnement qui varient (plus de 28V maxi pour l'hydrogénérateur). J'ai fait l'essai: le courant de charge avec le régulateur à découpage est souvent plus important que si le panneau est directement branché sur le répartiteur.

Leon.

25 nov. 200616 juin 2020
0

TEST
Schema actuel

25 nov. 2006
0

Léon
Non, dans ce que je propose, il n'y pas de répartiteur (si par "répartiteur, nous entendons bien tous les deux le petit circuit à diodes qui "répartit" le courant de charge entre deux bancs de batteries).
Je pense que la batterie moteur n'a pas à être chargée par l'éolienne et/ou le panneau solaire. Normalement, elle est toujours chargée à donf' par le moteur et un répartitaur consommerait donc inutilement du courant.

Par ailleurs, je ne vois pas en quoi un répartiteur de charge dispenserait d'utiliser un interrupteur bipolaire à deux positions (position 1 pour la charge, position 2 pour l'arrêt de l'éolienne par court-circuit, connections +/- de l'éolienne shuntées). Il faut bien déconnecter l'éolienne de la batterie lorsqu'on la met en court-circuit, non ? Et il y a intérêt à ce que ceci se fasse automatiquement.

Enfin, le régulateur Xantrex que je recommande n'est pas spécifiquement dédié à l'éolienne, ainsi que je l'indiquais. Il régule en permanence la batterie quel que soit l'origine de sa charge (éolienne, donc, éventuel panneau solaire, chargeur de quai ou alternateur, éventuellement tout ceci en même temps). Bien sûr, n'éclusant "que" 40A dans le cas du mien, il ne dispense pas d'avoir un régulateur spécifique pour l'alternateur mais il peut dispenser d'utiliser pour celui-ci un régulateur précis dans le cas où on utilise des batteries gel, par exemple.
Sa connexion est très simple : deux gros fils vers les +/- de la batterie, deux gros fils vers les résistances.
Son gros avantage sur un régulateur dédié est que vous pouvez rajouter presqu'à volonté des générateurs (panneaux solaires etc.) qui seront eux aussi connectés directement à la batterie, sans adjonction d'un régulateur supplémentaire (40A, ça laisse de la marge), le tout pour à peine plus cher qu'un régulateur 15A qui ne traitera que le courant de l'éolienne.
Pour ces raisons, il est recommandé de lui adjoindre d'entrée de jeu les résistances qui lui permettront d'évacuer son courant maximum, soit 40A, dans le cas du mien.

Voili-voilou.

25 nov. 2006
0

Illisible
Gwennili,

Il faut que tu fasse un schéma plus compact pour qu'on puisse le lire: l'image JPG qui en résulte ne doit pas faire plus de 640 pixel de largeur ou hauteur, sinon, le forum la redimensionne automatiquement, et ça devient illisible, comme le schéma que tu viens de poster.

Leon.

25 nov. 2006
0

avis sur le schéma
Tu introduit donc un répartiteur à diodes, c'est une bonne solution.

Sur ce nouveau schéma, tu déplaces le chargeur actuel, mais c'est inutile. Il faut le laisser directement sur les batteries. Si tu le branches sur la même ligne que l'éolienne ou que le régulateur de l'éolienne, il y aura conflit de régulation, et il y a un risque important pour que ton régulateur d'éolienne jette à la poubelle (résistances) la production du chargeur!
Le chargeur (2 sorties) possède déjà ses propres diodes anti retour (ou dispositif équivalent). Il n'a donc pas besoin du répartiteur.

Avec un tel schéma (et le chargeur replacé comme il faut), il me semble qu'un régulateur d'éolienne 4SB12 suffirait, à brancher directement sur la ligne d'éolienne, en plus de l'interrupteur d'arrêt de l'éolienne.

On attend tout de même d'y voir plus clair avec un schéma lisible.

Leon.

25 nov. 2006
0

Léon

&gtRelis bien la description de l'installation de &gtgwennili: il utilise bien SES DEUX batteries &gtpour la servitude. Les 2 peuvent donc se &gtdécharger! Donc il faut qu'il puisse recharger &gtses 2 batteries avec l'éolienne, il me semble.

Au temps pour moi

&gtQuand il y a un répartiteur, l'éolienne n'est &gtpas connectée directement à la (aux) batterie &gtIl y a une diode entre l'éolienne et chaque &gtbatterie. Dans ce cas, si on court-circuite &gtdirectement l'éolienne sans la débrancher du &gtrépartiteur, c'est sans conséquence pour les &gtbatteries, car il y a les diodes entre les 2 (qui deviennent bloquantes). J'ai déjà installé &gtce type de dispositif sans problème.

Voui...
C'est accorder une belle confiance à des semi-conducteurs pour l'économie d'un bête interrupteur.
Enfin, chacun voit midi à sa porte, hein...

&gtA mon avis, les régulateurs à perte d'énergie &gtcomme celui de l'aéro4gen et le Xantrex que tu &gtproposes, sont utiles uniquement pour les &gtéoliennes. Pour les autres producteurs (hydrogénérateur, panneau solaire), il est &gtbeaucoup plus judicieux de faire appel à des &gtrégulateurs à découpage, qui ne s'échauffent &gtpas, et qui s'adaptent à la tension de chaque &gtproducteur. Seules les éoliennes ont besoin &gtd'être connectées à une charge en permanance (sinon elles s'emballent), d'où la présence des &gtrésistances (poubelles à watt).

J'entends bien, mais :

  1. Pourquoi multiplier les régulateurs quand un seul peut faire tout le boulot (installation, dépense, multiplication des facteurs de panne...) ?

  2. L'échauffement, c'est seulement lorsque les batteries sont complètement chargées et que le générateur continue de débiter;

  3. La tension des producteurs individuels, on s'en moque. C'est la tension de la batterie qu'il s'agit de contrôler. C'est ce que fait (très bien) ce genre de régulateur "global", quelles que soient les sources qui sont connectées à la batterie. Et comme, de toutes les façons, il est nécessaire d'installer un régulateur à dissipation pour l'éolienne, pourquoi pas celui là ? (c'est grosso modo au même prix que le régulateur Aerogen. Bon, il y a un léger surcoût pour les résistances, c'est sûr).

25 nov. 2006
0

Ayant vu le schema de Gwen, suite a un envoi direct sur mon mail
Malheureusement vu la source, a moins de tout refaire je n'arriverai pas a ameliorer sa mise en ligne.

En gros sur son schema il utilise un repartiteur 2 entrée, 3 sorties.

une entrée pour le chargeur (les deux sorties en //)
la même entrée que le chargeur pour l'eolienne après regulateur.
une entrée pour l'alternateur.

et utilise 2 des 3 sorties pour les 2 batteries.

pour moi

Le defaut de ce montage est que tous les courants de charge passe par le repartiteur, donc perte de tension via les diodes pour tous le monde ...

Le chargeur etant équipé de 2 sorties, il faut les utiliser, et ne pas le connecter au repartiteur.
Le regulateur de l'eolienne existant en version 2 sortie, il faut egalement l'utiliser sans passer par un repartiteur.
Le repartiteur n'est utile que pour l'alternateur, et eventuellement pourrait etre remplacé par les coupleurs automatiques a whatmilleroros cher a Fred et Robert.

Maintenant tant qu'a faire des modifs, et créer une vrai batterie moteur, et une vrai batterie servitude, le petit Robert illustré est pas mal et correspond a ce cas de figure ..

25 nov. 200616 juin 2020
0

zephyr + gwen
Le répartiteur que gwen veut rajouter a un intérêt énorme: permettre la charge des 2 batteries en même temps quand le moteur tourne! Ca ne me semble donc pas idiot. Rien que pour ça, l'investissement est utile.

Voici donc le nouveau schéma que je propose:

Leon.

25 nov. 200616 juin 2020
0

OK zephyr
Pas de problème.
Pour moi, les 2 montages se valent. Si on prend un bon répartiteur, la perte n'est que très faible (0.5V), et elle peut être compensée par un réglage sur les régulateurs du chargeur, de l'éolienne, et de l'alternateur (pas toujours pour l'alternateur).

Voici le schéma du montage avec "coupleur automatique" qui remplace le répartiteur. Il faut donc mettre un régulateur d'éolienne à 2 sorties:

Leon.

26 nov. 2006
0

Remarque à zephyr
&gt soit via le coupleur automatique a
&gt whatmilleroros.
Pourquoi dis tu ça?
Un coupleur automatique, c'est loin d'être cher, au contraire! Regarde chez AD: moins de 50€, pour le modèle à relais 2 batteries, moins de 70€ pour le modèle 3 batteries.

Par contre, ce qui est cher, ce sont les "répartiteurs sans perte" qui fonctionnent avec des Mosfet: 230€ pour le modèle 2 batteries de chez Mastervolt, ce qui est complètement excessif à mon avis!

Perso, je reste fidèle au répartiteur à diode, en pensant toutefois qu'il faut compenser les tensions des producteurs. La perte qu'introduisent les diodes est vraiment minime: environ 5% de perte sur une installation 12V.

Leon.

26 nov. 2006
0

Puissance des coupleurs
Zephyrlegris,
La puissance est bel et bien spécifiée: 110A en continu, pour le modèle 2 sorties à moins de 50€. C'est fait avec des relais utilisés dans l'automobile. Ces relais sont étanches. La seule chose qui pourrait les user, c'est un trop grand nombre de cycles ouverture-fermeture, ce qui est peu probable. Ca convient donc parfaitement à nos utilisations. En plus, ça ne s'échauffe pas du tout.

Leon.

28 nov. 200616 juin 2020
0

Précisions visuelles...
Sur la photo, à droite un relais type automobile donné pour 40 A, c'est ce qu'on trouve dans les coupleurs Scheiber. (j'en ai autopsié un)

Vu la taille des contacts, je ne pense pas que l'on puisse laisser passer 40 A en continu dans ce type de relais.

A gauche un relais de couplage Victron 80 A... qui laisse passer 80 A en continu !

Le modèle 160 A est constitué de deux relais 80 A couplés.

[color=blue]_/)[/color]

28 nov. 2006
0

Bzzzzzzzzz..............

laissez les mouches en paix

28 nov. 2006
0

J'en pense...
rien ! ;-) je ne suis pas l'ingénieur qui a pondu le truc, mais simple utilisateur... et lorsque j'ai des produits qui sont installés depuis des années en usage intensif (charters) sans aucun problème... je me dit que ça ne doit pas être mauvais ! :-)

Pour le charbonnage : dans les contacts d'un relais, l'arc ne se produit pas au contact, mais à la coupure, et le truc pervers, c'est que lorsque l'intensité est trop faible les contacts s'encrassent faute d'auto-nettoyage provoqué par l'arc... c'était le problème des premiers allumages électroniques en automobile, où aucune intensité ne passait par le rupteur. ;-)

[color=blue]_/)[/color]

25 nov. 2006
0

Oui Leon
mais si tu relis ce que j'ai ecrit, ou va voir le petit Robert classique illustré, on recharge aussi les deux batteries quand l'alternateur debite, soit via un classique repartiteur 1 entrée 2 sorties, soit via le coupleur automatique a whatmilleroros.

En resumé, un regulateur pourquoi pas maos uniquemet pour l'alternateur ...

le chargeur et l'eoliene sont directement prévu pour avoir 2 sorties distintes.

25 nov. 2006
0

Top Leon
:pouce:

:alavotre:

26 nov. 2006
0

Leon whatmilleroros
en fait j'avais en tête le tarif de chez Victron qui est de plus de 200 roros pour 160 A (de memoire)

Je ne connais pas les Scheiber (ceux de chez AD) dont tu parles, leurs puissances admissibles n'est d'ailleurs pas specifié .......

Je n'aime pas ces machins là ......mais ça n'engage que moi.

26 nov. 2006
0

Pas vraiment Leon, dans le catalogue
AD il parle de la CAPACITE MAXI DE CHAQUE BATTERIE qui est de 110 A.

Avec ça on n'est pas plus avancé, on ne sait pas quel est le courant admisible .....

Le modele de chez Victron auquel je pensais accepte un courant de charge de 160 A (j'ai verifié).

28 nov. 2006
0

Ne penses tu pas
Que la solution des 2 relais de 80A accouplés soit une solution moyenne. En effet les contacts ne colleront pas exactement au même moment. Donc pendant un micro temps la totalité de l'intensité passera dans un seul contact. Donc charbonage et durée de vie limité?

25 nov. 2006
0

branchement eolienne
je suis equipe d'une aerogen 4 et d'un repartiteur 4tb (avec resistance de decharge).

remarques :

s'il est exact que l'on peut arreter l'eolienne par un court-circuit, cela ne me parait pas une bonne solution. pour ma part, j'ai un bout qui pend et qui permet la mettre a 90° du vent (elle s'arrete et je bloque les pales avec un autre bout)

les 2 sorties du regulateur sont branchees directement sur les batteries via 2 fusibles coupe-circuit (ce qui permet de ne charger qu'une batterie si besoin)

j'ai regle le regulateur sur 13.6v (au-dela il envoie le courant vers la resistance)

dans le cas de l'utilisation d'un autre chargeur (moteur ou courant quai) je bloque l'eolienne (autrement elle debite dans la resistance)

25 nov. 2006
0

On touche le but
Ci après 2 liens: Schéma origine, et avec éolienne (que je modifierai comme indique leon_m cad que je ne shunterai pas les 2 sorties chargeur 220, chacune chargeant sa batterie comme sur le 1er schéma)
www.astrosurf.com[...]nne.xls
www.astrosurf.com[...]uel.xls

Je pense que si je ne veux pas tout refaire mon câblage, c’est ce qu’il faut que je fasse.
Merci à tous d’avoir fait avancer le schmilblick, ça devrait servir à d’autre. Serais je le seul à avoir une telle installation ? C’est l’installation d’origine faite par BENETEAU.
Sinon, de manière simple, comment est réalisée et comment fonctionne une installation avec batterie dédiée moteur et l’autre dédiée servitude ? (Il me reste encore un peu de nerf) après ça je bois un coup, je casse un crôute, un supo….
:-D

25 nov. 2006
0

islay4star
islay4star,
Pourquoi la crainte du court circuit sur l'éolienne?
Il n'y a aucun risque, à mon avis, puisqu'une fois que l'éolienne est arrêtée (au bout de quelques secondes), le courant passant dans l'interrupteur est très très faible. Ni l'éolienne, ni l'interrupteur ne souffrent.

Bien sur, rien n'empêche de compléter ça par un blocage mécanique des pales.

Leon.

25 nov. 2006
0

Pourquoi
je sais pas, en tout cas LVM precise bien que l'interupteur d'arret ne se suffit pas a lui même et doit être complété par un blocage mecanique.

25 nov. 2006
0

ben...
je ne suis pas près de brancher une éolienne...

26 nov. 2006
0

je te rassure stp !
je viens de lire...
j'ai rien capté non plus !
mais je suis sùr qu'ils emploient plein de lots savants pour faire les cakes !:jelaferme:

salut christian !!

jacques

26 nov. 2006
0

vous inquietez pas JJ et STP
on est juste a la masse :heu:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (96)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021