!!!prao pacifique!!!

hello tout l'monde,

petite expérience de l'été", bellle rencontre et surtout "révolution" culturelle...:

Je suis tombé par hasard sur ce site et , séduit, j'ai pris contact... du coup j'ai été invité a essayer le bateau... sympa non?

prao.guillard.free.fr[...]dex.htm

hé ben; hé ben, hé ben... woooohooooou ! magique! comme les bateaux qui vont plus vite que le vent... en toute facilité. On était 2 a bord avec 2 tout jeunes enfants... et ... magique j'vous dit.

Ils faut oublier les appriorits,

Le plus "renversant", c'est la facilité de manoeuvre du "virement" autant abstraitement ça peut paraitre compliqué autant concretement ça se fait "naturelement".

Le mouillage aussi est pas mal...toujours a 2 avec les enfants a bord, ont a fait une manoeuvre d'arrivée et de départ ... le tout a la voile... une mobilette de 19 metres! (et c'était même pas une spade...;)

Ils sont 2 fréres a avoir pensé, dessiné, construit(avec des moyens modeste), mis au point, "découvert" comment ça marche, adapté, amélioré, et voyagé...! Et c'est une réusite exeptionelle.

En plus, leurs "truc" maintenant c'est de partager leurs "découverte" allez voir le site, et si ça vous branche, allez voir le bateau...

enfin, moi, ça m'a réveillé le pschiiit pour un bon moment!

Ciao!

L'équipage
05 août 2003
09 août 2003
0

hé ben...
tout l'monde s'en fout...? Ca interesse donc vraiment personne l'idée du prao pacifique...?
pourtant...!

09 août 2003
0

Il faut savoir que...
Pour résumer, le prao originel est une embarcation dont l'origine remonte à l'empire de Srivajava qui régnait sur l'océan Indien et une partie du Pacifique, 5 siècles avant notre ère.

Ces gens là, grands navigateurs qui ont eu le temps d'expérimenter pas mal de formules, ont retenu de l'expérience les leçons suivantes:

  • Les praos qu'on trouve encore à l'état brut en Indonésie et à Madagascar sont des embarcations lagunaires, dangereuses en eaux ouvertes.
    Et même avec les composites modernes, à la fois plus souples et plus résistants, de nombreuses manoeuvres amphidromiques se sont soldées par une dislocation de l'embarcation dans une mer formée (Voir Joan de Kat & Co, même si Tom Follet est l'exception qui confirme la règle, encore que je crois me souvenir qu'il a connu lui aussi quelques déboires)

  • Pour la grande navigation, mieux vaut la pirogue double (donc le cata) telle que Cook et autres explorateurs l' ont vue et décrite (avec au choix la V.O façon Wharram ou une de nos extrapolations modernisées)
    Même si, occasionnellement, des traversées ont été effectuées sur praos, cela a été jugé trop risqué et abandonné par nos grands anciens.
    Ceci étant, je ne puis que souhaiter plus de chance aux hardis navigateurs du site cité.

09 août 2003
0

encore...
pareil que sur "vretu des élancements":la référence, c'est la course au large...!
mais non di d'ju (vraiment sans agressivité)viré donc les oeillières!! Partout ailleurs qu'en france y des gens qui s'interesse au concepte du prao, qui en construise, qui navigue... et la toute grande majorité c'est des praos pacifiques...
j'imagine que beaucoup connaisse... quoi que: www.clubyachten.de[...]dex.php
allé voir "proa-spezial"!...ceux qu'ça interesse un tout p'tit peut d'écarté un rien l'oeillière.
Enfin bon, j'dit ça j'ai juste envie d'en discuter parceque je trouve ça passionnant, de partager des avis...
Sinon je sais,les quelques z'engins de courses trop expérimentaux et extrème ...(et francais...)(je sais j'devrait pas)ce sont cassé la gueule...MAIS c'est le fait d'être expérimental et extrème qui est casse gueule!!!pas le principe architectural du prao,ti d'ju!!
La double pirogue perce vague" phillips"(si je m'souvient bien)c'est aussi cassé la gueule...et puis plein d'autre engin de course aussi et les open 60 qui reste sur le toit... et alors...on est pas dans l'même domaine...
Mais bon si vous tener tant qu'ça a vot' spoiler de F1 sur vot' kangoo...

09 août 2003
0

oui Navis
le prao est un truc de lagon, la pirogue d'exploration polynésienne est un genre de catamaran, et pour avoir bossé sur celle de nuku Hiva, en cours de finition actuellement, je crois deviner que les gars qui partaient la dessus, avec femmes, enfants, cocos et cochons, avaient forcément le feu au cul. Plus rien à manger sur place, problème de surpopulation, montée des eaux, etc...
l'immense savoir de la navigation des polynésiens à beaucoup souffert des ravages de la colonisation. ce qu'il en reste d'incontestable, c'est que le peuple polynésien a su dévelloper une technologie trés pointue de la construction navale et de la navigation sans métal. pas de mines de fer dans la polynésie. D'ou une approche propre à leur situation. assemblage de troncs par du textile, pas de sextant, bref une philosophie de la mer à part entière.
Tous les praos que j'ai connu se retournés, sans exeption.
si on fait confiance à l'expérience polynésienne, on explore la voie du catamaran. mais on fait aussi de trés bon monocoques en occident, pas moins confortables en mer que les plurimarans.
AlexHorus

11 août 2003
0

la question
a mon sens n'est pas d'etre pour les monos (sauf ceux du club med, la chui contre) ou contre les multis ou pour les praos et contre les tris ect ect... mais bon d'ju pourquoi s'obstiner a vouloir ignorer qu'il y a des prao qui marche très bien?!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

Souvenir d'été

  • 4.5 (177)

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

novembre 2021