Pourquoi l'enrouleur est-il posé si haut ?

Bonsoir,

Voilà, j'hésite à mettre un enrouleur de génois sur le bateau. Ce serait une première n'ayant eu jusqu'ici que des voiles à endrailler.
Mais je trouve ces enrouleurs situés bien haut et je me demande pourquoi. Génois déroulé la bordure est fatalement bien au dessus du pont et donc sa surface, son rendement sont diminués. Quel est pour vous l'explication et peut-on y remédier ?
(le stocker est une option mais considèrons l'enrouleur). A priori on peut néanmoins l'installer ras le pont mais je suppose qu'il y a des inconvénients or je n'en vois pas, pour l'instant...
Voilà pour l'énigme.
F.

L'équipage
29 nov. 2007
29 nov. 200716 juin 2020
0

le seul inconvenient
pour moi qui ai abaissé autant que possible mon enrouleur c''est uniquement pour le border a l' interieur des filieres , alors que si il etait + haut ce serait + facile

;-) ;-) ;-)

29 nov. 2007
0

Si la bosse de l'enrouleur est basse,
on risque de se prendre les pieds dedans quand on circule sur les passavants. L'enrouleur peut aussi être inséré sous le pont, avec passage de la bosse par un jeu de poulies de rappel. Mais l'essentiel est la hauteur de la bordure du génois : si trop basse, gros ragage sur les filières.

29 nov. 2007
0

Je ne comprends pas,
enrouleur ou pas, le génois au-dessus ou au-dessous des filières est le même pb.

Mettre l'enrouleur sous le pont pose 2 pbs :
1) ca coûte plus cher qu'au-dessus du pont
2) quand ça m.., c'est + facile d'accès qd c'est au-dessus du pont.

Maintenant, même si c'est moins efficace, quel confort et surtout quelle sécurité d'avoir un enrouleur surtout avec un équipage réduit.

RV

29 nov. 2007
0

tut tut tut
le notre est en bas et on est tres content,
car on voit plein de problemes d'enrouleurs qui ne peuvent pas nous arriver !

29 nov. 2007
0

Au dessus du pont...
Lorsque les premiers enrouleurs ont été commercialisés, ils remplaçaient généralement un gréement classique et rien n'était prévu pour les mettre sous le pont.
Certes, sous le pont, la bordure de génois peut être au ras du pont, d'où meilleur rendement et lorsqu'il est enroulé, le point d'écoute n'est pas inaccessible.
Sur des bateaux plus importants et plus récents, on trouve parfois le montage sous le pont, ce qui n'empêche pas la bosse de courir sur celui ci.
On peut jouer sur la coupe du génois : point d'écoute bas pour améliorer le rendement ou point d'écoute haut pour la visibilité. Avec mon voilier, j'ai choisi un moyen terme, quitte à perdre quelques fractions de nœuds lorsqu'il est complètement déroulé, en limitant les risques du bateau arrivant sous le génois.

29 nov. 2007
0

tambour sous le pont
Si tu fais des régates, il n'a pas de bonification de 1/2 groupe avec le tambour sous le pont.
Par contre, c'est plus facile de passer l'ancre dans le davier.

29 nov. 2007
0

Aile
Une voile est une aile (comme un avion)
d'autant plus efficace que l'on respecte son profil.
Un montage très bas aboutit à détruire le profil
sur la filière obligatoire, en plus avec ragage
et gène importante sur la vision avant.
Le rendement est donc au contraire amélioré
avec gain au près en remontant.
Si l'on voulait garder un avantage aérodynamique
il faudrait rendre étanche la liaison génois-pont
ce qui est impossible en bateau (mais capital en avion).
L'inconvéniant de remonter le génois de 60cm
est de remonter le point de portance de la voile
et donc d'ètre obligé de réduire plus tôt
ce qui est génant en course mais plutot sécurisant
en croisière.

29 nov. 2007
0

JPP, je ne vois pas
en quoi devoir enrouler plus tôt juste pour contrer le fait que l'on a un point de voilure plus haut serai "plutot sécurisant en croisière".

Cela veut dire, en fait, réduire la surface alors que les conditions ne le demandent pas, simplement parce que ton génois est trop haut.

Autant alors naviguer tout le temps avec une voilure réduite.

Jacques

29 nov. 2007
0

JPP
A mon sens tes propos se contredisent; si tu réduis plus tôt alors que les conditions ne l'exigent pas mais que seul le point de portance le nécessite, cela signifie que l'efficacité de l'enrouleur est plutôt en baisse pour une force de vent donnée.
D'autre part, au près je ne pense pas tu puises avoir meilleur profil qu'une voile sur étai creux ou mousquetons ( class américa, figaro, enfin tout ce qui concerne la course...).
Après le bon plein, je veux bien.
Mais l'enrouleur est bien pratique, ça je ne le conteste pas.
amct
F.

29 nov. 2007
0

et aussi
l'enroulement se ferait mal la voile étant "guidée" par la filière

29 nov. 2007
0

pour voir en dessous peut-être ?
Quand l'enrouleur est bas il se fait souvent bousculer par l'ancre, il prend facilement les vagues et il permet une plus grande surface de génois.
mais s'il est plus haut c'est surtout pour que le fabriquant économise sur les tubes et la surface de voile. Le reste il n'en a rien à foutre?

Quand il est plus haut il laisse passer les vagues et permet de voir par dessous.

Evidemment c'est pas pour régater.

29 nov. 2007
0

Genois et filières
Hello,

enrouleur ou pas, si le genois est très bas, les filières gènes effectivement pour border plat quand on est au près.

Sur mon Kelt (sans enrouleur) , je passais l'écoute à l'intérieur des haubans au près séré et à l'extérieur au travers ou au portant. C'était une contrainte certe, mais sinon, le réglage de la voile n'était pas pratique.

Avec un enrouleur monté un peu haut, cette manip n'est pas necessaire.

Cela dit, sur mon nouveau bateau l'enrouleur est monté beaucoup trop haut, avec deux ridoirs lattes (les lattes à trous) en série ! :reflechi:

Je ne sais pas pourquoi c'est fait comme ça (étai trop court en tous cas) mais à la première occasion (changement de l'étai) je le remets le plus bas possible.

A+,
Harry.

29 nov. 2007
0

Il existe des enrouleurs....
à poulie crantée qui permettent d'abaisser au maximum le point d'amure du génois.
Cela permet d'avoir une surface de génois très proche du maximum autorisé par la jauge.

29 nov. 2007
0

gite
Incliner de trop un monocoque est inutile.
On peut apprécier le 45°ou plus, moi pas.
Sur un DI encore moins,et sur le cata il vaut mieux rester à plat.
Si l'on réduit c'est que la gite
admise est dépassée.
En remontant le centre de voilure on augmente
la gite pour une force de vent donnée.
Il n'y a pas de notion de baisse de rendement
mais une notion de sécurité et de fatigue
de l'ensemble.
Ce choix peut paraitre de bon sens.
L'essayer c'est l'adopter.
Mais je ne fais pas la course.
En course pure théorique l'enrouleur pénalise
nettement le bord d'attaque de l'aile, sur
un bord plus que l'autre souvent et on place
la voile le plus bas possible ce qui retarde
la réduction.
Pendant longtemps les coureurs ne voulaient
pas d'enrouleur, pas plus que de filières avec
les conséquences connues de tout le monde.

30 nov. 2007
0

Je suis d'accord JPP
...c'est pour cela que l'enrouleur me chiffonne.
On réduit alors qu'on pourrait ne pas le faire mais la position de la voile nous y oblige pour les raisons que tu évoques.
Bon, à voir avec le gréeur si le tambour peut venir s'installer au plus bas.
Mais au final j'ai le sentiment qu'il y a autant d'avantages que d'inconvénients ;-)
amct
F.

29 nov. 2007
0

Tambour sous le pont...
Le First 310 pouvait recevoir, d'origine, un enrouleur dont le tambour était placé dans la baille à mouillage. Principal inconvénient: le tambour supportait assez mal la cohabitation avec l'ancre et la ligne de mouillage.
Une solution intermédiaire: le tambour démontable permettant d'utiliser, en régate, des voiles montées sur ralingue et endraillées sur le profil double gorges. Mais nécessite un jeu de voiles d'avant en plus du GSE.
Pour l'instant, je reste fidèle à mes voiles d'avant endraillées.
François

30 nov. 2007
0

Pour moi...
...pas beaucoup de solutions, je n'ai pas de baille à mouillage...

30 nov. 2007
0

Pour Now...
..Pt'et une connerie,mais bon...

Pour abaisser ton enrouleur,ne pourrais tu pas sortir une latte en bas et la remettre en tête?
Aisi tu conserves ton matos...
@+

30 nov. 2007
0

Non
je ne penses pas que ce soit une connerie,j'y avais pas pensé, mais, comme le grement est vieux, je pense que je vais changer l'étai tout de même.

En fait, l'étai est trop court, donc le mat est difficile à règler. L'ancien proprio à surement du rajouter cette latte pour améliorer, mais c'est pas le top.

Lors de l'achat, j'avais bien vu que le mat était mal réglé, mais j'ai pas fait gaffe à la vrai cause ...

BOn, ça m'empèche pas de naviguer et j'améliore au fur et à mesure.

Merci pour le tuyeau tout de même

A+
Harry.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (93)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021