Pourquoi le volume .....

du roof apporte plus de sécurité en cas de chavirage ?

L'équipage
10 mai 2007
10 mai 2007
0

ca crée une "bosse" sous l'eau,

basse, donc instable, qui ne demande qu'à remonter

10 mai 2007
0

Un pont
flushdeck, donc plat, voir à tonture négative, à l'envers est en équilibre très stable et subit un effet de ventouse qui colle le pont à la surface de la mer. Le tout combiné, fait que le bateau chaviré ne va plus vouloir se redresser.

Un roof volumineux va faire le même effet qu'une coque, créer un équilibre instable, annulé l'effet ventouse et permettre au bateau de revenir quille dans l'eau.

On peut se souvenir d'un Vendée Globe, d'avant l'obligation des roofs où plusieurs bateaux avaient chaviré dans le grand sud, et étaient toujours quilles en l'air plusieurs jours plus tard.

10 mai 200716 juin 2020
0

roof

apres chavirage ce volume du roof donnera un tirant d'eau à l'envers plus petit se qui se traduira par une surface de flottaison plus etroite donc une inertie de surface moindre ainsi le rayon metacentrique sera bas (centre autour duquel le navire pivote) et proche du centre de gravité du bateau ce qui le fera pivoter à la moindre vague de coté.

En un mot il faut chercher à avoir une surface de flottaison etroite apres chavirage.

Regarde les bateaux de la SNSM ils ont un gros roof dont le volume est assez proche du poids du bateau.

Certains bateaux ont aussi un pont plus etroit que la coque ,la coque est fregaté (Pen Duik 6)celà aide au redressage .

josé

10 mai 2007
0

Essaye d'enfoncer un verre dans l'eau (sans le faire couler)

c'est difficile de le faire descendre droit, il tend à partir d'un côté ou de l'autre. C'est ce que ferait un rouf mis sous l'eau, il tend à remonter d'un côté ou de l'eau.

10 mai 2007
0

compromis, compromis
Finalement dans la voile tout est une histoire de compromis, quelque soit le sujet, l'équipage, le bateau et les éléments et même ces trois facteurs entre eux font l'objet de compromis....

Merci pour vos explications trés claires, donc il y a un compromis entre le volume du roof et le fardage,

Y a t'il pour vous un bateau qui serait l'exemple du bon compromis entre roof sécurisant et agréable à vivre et bateau qui marche bien à toutes les allures?

10 mai 2007
0

Si je puis me permettre ...
le meilleur compromis est "La Miséricorde", mais elle n'est pas à vendre

:-D ;-) :-D

Michel

10 mai 2007
0

Salut José

Je me doutais bien que je n'allais pas échapper au "c'est le mien"! :-D

C'est vrai il est beau ton bateau et il semble agréable à vivre...

Mais moi, je n'en est pas encore choisi un, et j'aimerais ne pas trop me tromper, enfin, trouver le bon compromis :-)

10 mai 2007
0

mais bien sur

le meilleur compromis de tous les bateaux "CALYPSO 2" mais il n'est pas à vendre

:-D

josé

10 mai 2007
0

ha non
c'est le safari dufour, le "goudspide" mais pas à vendre

au fait j'ai pas essayé de le mettre sur le dos non plus... :mdr:

10 mai 2007
0

C'est partie
:-D

10 mai 2007
0

La question que souvent...
...je me pose en lisant les vôtres... ;-)

C'est pourquoi voulez-vous absolument foutre votre bateau sur le toit ? :-(

Par contre que votre bagnole puisse le faire est bien plus probable, vous y pensez ???

Maintenant il est certain que si vous êtes sur votre bateau, votre voiture ne risque rien !

Mais votre bateau et vous même non plus si vous appliquez le minimum des règles de sécurité, à commencer par :
"être au bon moment au bon endroit". ;-)
et lycée de Versailles !

10 mai 2007
0

Volonté ?
Duf36

Je répond pour les autres, mais je ne pense pas qu'il y ai une volonté de mettre son bateau à l'envers, pour reprendre ton exemple de la voiture, le fait de mettre ma ceinture ne veut pas dire que je vais foncer dans le premier mur ou premier arbre venus, quand j'achète un extincteur cela n'implique pas que je veuille mettre le feu....

D'autant, que malgré tout nos bons principes et tout nos efforts il arrive malheureusement que les qualité préventives de sécurité soient utiles... comme la ceinture de sécurité.

10 mai 2007
0

sacré duf36!
comme il a raison!
pourquoi faire une coque solide, puisque le bateau ne doit pas cogner
pourquoi autoredressant puisqu'il ne doit pas chavirer
pourquoi des extincteurs puisqu'il ne doit pas bruler
pourquoi une survie puisqu'on ne doit pas couler
pourquoi des harnais puisqu'on ne doit pas étre éjecté
pourquoi une bouée puisqu'on ne doit pas tomber a la mer
pourquoi des ligne de vie puisque..
(:&gt)

10 mai 2007
0

parceque
depuis la nuit des temps,
l'homme a peur

et veut toujour aller plus loin, plus faut, plus fort que ce qu'il est capable

sacré syndrome de Petters

10 mai 2007
0

justement en bateau
si il en est atteint , il va a la catstrophe sur le bateau, en voiture aussi

sur son poste, s'il est fonctionnaire, il ne fait du mal qu'à son entourage professionnel,

n'en suis pas atteind d'ailleurs ??? hum !!

10 mai 2007
0

Petters ou Peters?
le principe de Peters est un peu différent: l'homme ( la femme étant dans ce cas un homme comme les autres) va toujours plus haut, plus loin, etc.. jusqu'a ce qu'il ne puisse plus aller plus haut, plus loin etc.. alors il y reste, et de préférence dans un poste à responsabilité qui le dépassent, car il a été un tout petit peu trop haut, trop loin etc.. (:&gt)

10 mai 2007
0

Je parle d'un chavirage...
...qui ne sera provoqué que par des conditions extrèmes...

Et dans des zones extrèmes elles aussi ! ;-)

Vous pensez sérieusement y aller ???

Vous nous raconterez à votre retour ! :-D

Bon d'accord, vous allez me dire qu'il est possible de chavirer en Méd dans un gros coup de baston.
Mais pourquoi y être allé dans ce coup (fourré) là ?
Surtout à notre époque où la météo est de + en + fiable sur une durée de + en + longue...

Je repense à cette famille qui a passé le Horn (et à l'envers !) et dont l'aventure a été relatée sur Thalassa.
Ils ont eu du pot d'y être passés au bon moment, mais, un peu plus haut, et on en parle moins dans le reportage mis à part un ravitaillement en gas-oil, il semble qu'ils n'ont pas vraiment été à la fête, mais c'est un autre sujet...

Bien sûr que le feu, la voie d'eau, la grosse vague qui va faucher l'équipier sur le pont on peut tous y être soumis (la vague en ce qui me concerne...), mais le chavirage...???

J'allais oublier, pour éviter de foutre sa bagnole sur le toit, prendre le périphe parisien un vendredi à 16 h...

Pour le bateau, ne pas prendre la mer si force 9 ou 10 annoncée (voir 8 si petit bateau...) :-D

10 mai 2007
0

le chavirage..

pas plus tard que la saison derniere un cata qu'une dizaine de metre s'est retrouvé sur le toit en rentrant à Lorient par force 5 ou 6.

Bon tu ne diras s'est un cata mais tout de m^me , une grosse bete , ungros truc pas une petit machin , sur le toit .

josé

10 mai 2007
0

J'aimerai quand même savoir si...
..., dans un premier temps, le roof n'a pas été fait pour augmenter la hauteur des habitables de croisière. ???

Ensuite on se serait rendu compte que ceux qui tentaient des loupings ou des tonneaux se redressaient mieux.

Ou comment joindre l'utile à la sécurité. ;-)

11 mai 2007
0

c'est vrai que ....
l'exemple des bateaux SNSM du début du (dernier) siècle est très démonstratif, avec leurs deux pseudo-roufs aux deux pointes :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

Souvenir d'été

  • 4.5 (36)

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

novembre 2021