pour un bon mouillage

Non! ce n'est pas un comparatif d'ancres ou la recette de l'empennelage parfait!
Mais l'aménagement de la baille à mouillage du Sunfizz, pour éviter les problèmes de chaine (et économiser la pharmacie)
et la suite d'un chapitre "préparation du Quetzal" d'il y a deux ans
(p.... deux ans déjà!)

L'équipage
11 avr. 2005
11 avr. 2005
0

Excellent travail
mais il est dommage que certaines photos, notament celles du travail terminé ne s'ouvrent pas.

12 avr. 2005
0

corrigé
encore ces p... de code a "brackets"...

12 avr. 2005
0

çà passe
bonjour de mon côté les photos passent.
Deux petites questions : le taquet derrière le guindeau te sert-il pour le mouillage ou simplement pour fixer la chaîne en navigation ?
Comment procèdes-tu pour passer de la chaîne au cablot avec ton mouillage mixte en utilisant le guindeau ?

12 avr. 2005
0

les deuxl
pour relacher l'effort sur le guindeau aprés mouillage, on attache la chaine au taquet et on donne un coup de "lacher "pour soulager le barbotin

et pour passer de la chaine au cablot, a la descente, ça se fait a la main, mais a la montée c'est toujours foireux: on releve au maxi avec la poupée, et en principe on est alors décroché et on releve la chaine a la main.

il faudrait un chemin en "Z" avec des rouleaux pour passer de la poupée au barbotin.. compliqué mais faisable.

12 avr. 2005
0

très bien fait
vravo! pour l'imagination et le courage
Dan

12 avr. 2005
0

Est ce que la chaine
ne s'entasse pas dans le fond et ne vient pas se bloquer sous le suport
Sur le Sun Shine j'ai la meme baille et j'ai monter un guindeau electrique mai la chaine a du mal a glisser sur le plan incliner et sentasse sous le gaindeau d'ou la nessecite de debourer a la main
avez vous une solution?

12 avr. 2005
0

bah non..
ça le fera toujours. En avancant le guindeau au maxi comme j'ai fait, le tas se fait mieux, mais la baille n'est pas assez profonde pour que 50m de chaine se rangent sans pb. Donc on guide a la gaffe.
Pour approfondir, je sais que ça peut se faire mais j'ai eu la flemme..

08 oct. 2007
0

mouillage
BONJOUR,

pourquoi ne pas laisser le cablot au bout de la chaine, est-ce un pb de place dans la baille ?

moi c'est surtout le bourrage à la remontée de la chaine qui pose un pb.

30 juin 2005
0

Mouillage mixte au guindeau
Juste deux remarques sur l’échange en cours.
Pour soulager le guindeau au mouillage sur chaîne et éviter le ragage de la chaîne dans le davier j'utilise personnellement le principe classique de la main de fer montée sur 3 m d’aussière de 14 mm frappée au taquet de mouillage.
Quant au mouillage mixte, il est hors de question pour moi de manœuvrer les 40 m de chaîne de 10 et les 40 m de câblot à la main sur mon Sun Shine. J'utilise donc toujours le guindeau mixte (barbotin à tribord et poupée à bâbord) et profite du fait que le Sun Shine dispose d’un davier double (ce qui devrait être la règle sur tout voilier). En navigation, le câblot est rangé séparément de la chaîne dans la baille à mouillage et en temps normal les 40 m de chaîne à poste suffisent amplement à la sécurité du mouillage. Ce n'est que dans le cas de mouillages un peu musclés que j'ajoute le câblot. Pour cela, j'allonge le mouillage jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu’environ trois mètres de chaîne dans la baille à mouillage. Je manille alors le câblot sur la chaîne au-delà du davier en prenant soin de passer par le bâbord de l'étai. Après avoir tourné le câblot sur la poupée et l'avoir assuré au taquet, je libère la chaîne du bout qui l’assure au fond de la baille. Je détourne ensuite le câblot du taquet et je reprends la descente du mouillage au guindeau en laissant filer le câblot à la demande. Une fois passés les 3 m de chaîne restants, ils pendent simplement sous la manille de jonction chaîne-câblot, et c'est le câblot qui prend le relais. Je peux alors allonger le mouillage selon le besoin.
Pour relever l’ancre, il suffit de faire les opérations en ordre inverse. Je remonte le câblot au guindeau jusqu’à ce que la jonction chaîne-câblot arrive à proximité de l’étrave, en prenant soin que la manille ne s’engage pas dans le davier. Je tourne le câblot au taquet, je récupère la longueur de chaîne qui pend, la remet à sa place dans le barbotin et la réassure au fond de sa baille. Je peux alors lâcher le câblot du taquet, et le laisser filer jusqu’à ce que la chaîne se mette en tension. Je démanille alors le câblot et je termine normalement la remontée de la chaîne.
Ca prend bien sûr un peu plus de temps qu’un mouillage sur chaîne seule, mais je trouve la manœuvre sécur et simple. Si quelqu’un a une meilleure idée, je suis preneur …
Merci d’avance.

10 juil. 200916 juin 2020
0

le fonds du puits d'ancre du Sunfizz.
Pour ma modeste participation, sur mon Sunfizz, une odeur persistante de puisard revenait constamment dans la chambre avant.Le compartiment le plus avant sous le lit accumulait de l'eau. Ce printemps avant la mise à l'eau, le compartiment en contenait 'beaucoup et très foncée !
Après enquête, j'ai découvert que la partie de la cloison cabine puits d'ancre transpirait comme une éponge, dans la partie sous le plancher de la baille.

Donc , je me suis lancé.

Démontage de la cabine avant , découpage de la cloison assez grand pour y travailler de l'intérieur un peu.
Tout ça pour dire qu'il n'y avait pas de mousse pour combler le vide du 'crash box'. J'imagine que l'eau de pluie et l'eau de mer (embruns) trouvait son chemin par des fendillements, et passait du temps à fermenter dans le crash box durant l'égoutement vers la cabine. J'en ai donc profité pour y aller du projet d'abaisser le plancher de 30 cm et ajouter 2 nouveaux drains. L'espace additionnel permet de recevoir mes 55 mètres de chaine à lui tout seul. Je dois évidemment refaire le support du guindeau Vétus horizontal vieux mais encore fonctionnel. Tout ça va amélioré la chose finale pour sûr.

J'ai donc 4 drains de baille sur 2 niveaux. Il m'est arrivé en voyage (long trajet au près) de voir la baille pleine d'eau pour des drains bouchés. Je devrais être couvert maintenant.

Parce que le 2ème mouillage est peu utilisé (jamais) le l'ai rangé dans la partie sous le lit la plus avant. Assez facile à ressortir par l'écoutille avant lorsque requis.

Pour te dire que là, il reste de la place à gérer dans la baille. J'essaierai d'en faire bon usage, grâce à vos fils.

Quel site merveilleux pour un Sunfizzien.

Merci encore.

PS je vous envoie des photos et commentaires dès que j'aurai complété et testé mon régulateur Cap Horn. En mer fin Juillet.

Pierre de sibylline

08 oct. 2007
0

Guindeau à axe vertical
N'as-tu pas envisagé d'installer un guindeau à axe vertical qui prend bcp - de place?

Avantages et inconvénients des 2 systèmes?

Merci

RV

10 oct. 2007
0

Captain pose..
...La question que je me posais,en me rasant...
Que ceux qui sont passés de l'un à l'autre lèvent le doigt..
Risque de surpatte?
@+

11 oct. 2007
0

Guindeau axe vertical
J'avais tjs utilisé des guindeaux à axe horizontal et sur le dernier bateau que j'ai acheté, j'ai hérité d'un guindeau Goïot à axe vertical qui me donne tte satisfaction. J'ai 60 m de chaîne et n'ai pas rencontré de pb particulier. C'est vrai que j'ai un puits de chaîne assez profond.

Je suis aussi intéressé par les avis d'autres utilisateurs.

Amicalement`

RV

29 avr. 2008
0

guindeau avec un axe vertical
je l'utilise sur le sun fizz. Il est monté sur la partie arrière du panneau du coffre à mouillage qui a été coupé et solidement fixé au pont. Le moteur du guindeau est protégé puique dans le coffre. Il est nécessaire 2 fois par an d'entretenir la partie mécanique, barbotin et poupée, qui est au dessus du pont et de nettoyer et protéger l'extérieur du moteur et la partie electrique placés sous le panneau du coffre.
La commande à main du guindeau séjourne aussi dans la baille à mouillage avec les 40 mètres de chaine et les 40 mètres de cablot du mouillage principal, 20 mètres d'amarre et quelque fois une foB de 16 kgs avec 8 mètres de chaine.
Pour le moment, après 5 fois 4 mois de navigation et quelques 500 mouillages, le guindeau Aries-Flair-Quick de 700 watts (ou 1000?) est OK.

25 oct. 200916 juin 2020
0

tres intéressant... merci...
bonjour,
je suis sur gibsea 126 depuis 2 ans.
l'ancien proprio a fait une séparation longitudinale sous le guindeau au centre (tigre 1200W, axe horizontal).
ça marche aussi. mais je dois aussi aider à ranger mon mouillage à la main (100 m de 10 mm).
mon 2ème mouillage est sous la poupée (40m de 10 mm + je ne sais plus combien de cablot - faudra que je remesure-).

ps merci aussi pour remettre un rappel sur la strat'.
ps2 d'accord avec zampano pour le systeme de main de fer (idem)pour soulager le guindeau.

bon vent...
stf

25 oct. 2009
0

une précision..
le guindeau à été installé à l'extérieur, le capot modifié pour le protéger... :-p

04 mai 2010
0

Et la pioche?
Le travail est impressonnant et le procédé séduisant, mais peux tu encore rentrer des deux ancres dans le puits? Je ne pense pas judicieux en effet de laisser l'ancre sur le davier dès que la navigation est un peu importante, surtout lorsqu'on risque de trouver du mauvais temps

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (36)

L'eau de l'Aude là

mars 2021