Pour surveiller son bateau à distance

Bonjour,

en cherchant sur le site éponyme, j'ai trouvé ça :

www.leboncoin.fr[...]396.htm

quelqu'un a t'il essayé ?
ce matériel semble facile a installer dans un bateau et permettrait de savoir s'il est toujours a son mouillage par exemple ?
je précise, je ne suis pas vendeur, juste interressé par ce système car j'habite loin de mon bateau .
qu'en pensez vous ?

L'équipage
15 déc. 2011
15 déc. 2011
0

cet appareil permet de déceler un déplacement du bateau, pas une effraction

15 déc. 2011
0

Apparemment il n'y a pas d'alimentation. Après 80 heures : piles plates. Off.

15 déc. 2011
0

Parceque ce n'est pas une information importante de savoir que son bateau est toujours a son corps mort ????
evidemment, pour les effractions, il y a d'autres systèmes qui a mon sens n'ont guère d'interet
en revanche, de savoir si son bateau s'est détaché suite a un coup de vent me parait interressant ?!?!
il existe semble t'il une alim 12 V en sus, reste a connaitre la conso electrique

15 déc. 2011
2

le temps que tu arrives, si ce n'est pas un vol, il sera à la côte.

13 fév. 2013
0

surtout pour le golf de guinée :mdr:

15 déc. 2011
0

Je trouve que cela peut être utile lorsque l'on laisse son bateau à l'ancre dans une crique, et que l'on s'absente quelques heures.

Bon, maintenant, si tu disposes déjà de deux téléphones avec gps intégré, tu peux faire la même chose en laissant l'un des deux à bord...

15 déc. 201115 déc. 2011
0

on pourrait même automatiser le démarrage du moteur et contrôler le pilote à distance, reste plus que le guindeau, cela ne doit pas être très compliqué.
En Ecosse, n'ayant pas ces équipements, j'avais laissé ma fille à bord et elle fit le nécessaire lorsque l'ancre dérapa.

Hubert, de Cherbourg

15 déc. 2011
1

"(y compris vous-même, votre femme, vos enfants, votre animal de compagnie...)"

C'est atroce ! Les savants fous devraient être internés !!

"Big Brother is watching you" !

Ce n'est plus de la science-fiction, on est en plein dedans ! Et franchement, ça fait très peur...

16 déc. 2011
0

Même pas besoin de ce gadget. Les "smartphones" sont très doués pour récupérer/héberger des logiciels de ce type, et fournir tes données, surtout les sensibles à on ne sait qui.

15 déc. 2011
0

Même pas un copain a proximité du bateau ???

ama, c'est encore la meilleure façon de dormir tranquille

:heu: :heu:

16 déc. 2011
0

Pour ce qui est de surveiller le mouillage quelques heures lors d'une escale, il existe un moyen assez simple :
Il faut avoir 2 telephones à bord dont 1 iphone.
Une application existe sur l'iphone : elle prévient un N° enregistré (d'où le 2ème téléphone) par sms si le gps de l'iphone constate un déplacement du bateau.
Simple, efficace, mais ... jamais testé encore.

16 déc. 2011
0

pour le mouillage, open cpn et surtout ta veille
a son ponton, Vive les copains

16 déc. 2011
0

Bonsoir,
Nous on a résolu le problème de la surveillance ...avec une webcam!

vsm3.shinshu-a.com/

GENIAL

17 déc. 2011
0

Bonjour,
C'est combien, l'abonnement? Parce que je suppose que ce n'est pas gratuit, quand même...

17 déc. 2011
0

bsr ,
il y a un autre fil qui parle de bonnes jumelles , ça devrait fonctionner aussi
alain

17 déc. 2011
0

Anchorwatch pour iPhone ou iPad, 1€59.

18 déc. 2011
1

Le gros avantage de l'iPhone, si vous le laissez en évidence sur la table du carré, c'est que, outre le fait de savoir que votre bateau s'est fracassé sur les rochers, vous serez le cas échéant également averti que votre bateau a été cambriolé.
Au cours actuel de ces petites merveilles technologiques, ça rend ces informations que vous auriez fatalement eu tôt ou tard très précieuses...

18 déc. 2011
0

Il est plus facile de cacher un iPhone qu'un écran de traceur, non ?

18 déc. 2011
0

Possible de prendre contact et, pourquoi pas, sympathiser avec quelqu'un du forum qui habiterait sur la zone ou est ton bateau.
C'est vrai que proposer ses services cache peut être un loup, après tout.
Philippe

18 déc. 2011
0

N'a pas dû marcher mon premier envoi, je recommence.
Habitant loin de mon bateau qui est à vendre j'en ai confié les clés à un ami sur place pour des visites éventuelles. Lequel ami connait le bateau, il a navigué avec cet été.
Hier matin coup de fil d'un autre ami me demandant si mon boat était vendu. Parce qu'il venait d'apercevoir dessus un couple qui avait l'air de vouloir sortir avec. Etonnant d'ailleurs vu qu'il y avait un zef à décorner les boeufs (entre autres)!
Un simple coup de fil au premier ami et tout était expliqué : il faisait visiter (son tel est aussi sur l'annonce).
C'est pas beau le progrès ? Et les amis ?

18 déc. 2011
13 fév. 2013
0

Bonjour,
Je relance ce fil car j'ai trouvé un moyen permettant d'avoir une alerte à environ 10km à la ronde (suivant comment le terrain est encaissé) lorsque :
-mon bateau dérape,
-il y a une chute de pression,
-une hauteur d'eau anormale,
-des rafales dépassant un certain seuil

Côté matériel, mon système fonctionne à l'aide d'une radio HF possédant la fonction main libre (VOX) (la mienne est une ICOM 718), d'un ordinateur avec haut parleur et d'un réseau NMEA dont au moins le GPS est branché ...

Sur mon voilier, j'ai branché le sondeur, l'anémo et mon GPS qui donne aussi la pression atmosphérique ainsi que le cap magnétique, donc j'ai pas mal d'info à disposition sur le réseau NMEA pour définir des alertes.

Sur l'ordinateur de bord tourne un logiciel qui surveille les informations circulant sur le réseau NMEA. Lorsque quelque chose ne va pas, une alerte vocale décrivant le problème retentie périodiquement suivant la gravité du problème dans les haut parleurs du bord. La voie dans les haut parleurs est détectée par la radio HF en mode main libre. Elle passe donc en mode émission dans les fréquences HF (27Mhz).

De mon côté, je suis en randonnée avec une petite radio portable que j'ai payé 50 euros sur le boncoin et dont le squelch a bien été ajustée pour ne pas perturber la contemplation des lieux. Dés que la radio HF passe en émission sur le bateau. Je peux l'entendre de très loin. Tout dépend du relief. Je peux même dormir a terre sans me faire de soucis.

De plus, le système envoie des rapports vocaux pour dire que tout va bien à des heures fixes. Cela permet de vérifier que je continue à capter le signal depuis là où je suis en train de randonnée.

Tout cela sans le moindre abonnement téléphonique et ça fonctionne dans tous les pays !

J'imagine qu'il serait possible de brancher détecteur de présence, de fuite, de fumée, etc ...

Que pensez vous de l'artillerie mis en place ? Connaissez-vous un système similaire ? Est-ce que le logiciel pourrait vous intéresser ?

13 fév. 2013
0

Pour PauloSurArbutus,

Bonjour,

oui je suis intéressé par ta solution.

Pourrais-tu décrire ta connexion NMEA ? Et nous parler du logiciel que tu utilises, merci

14 fév. 2013
0

Le logiciel n'est pas encore fait, je prospecte via ce fil pour voir si mon idée (de geek, il faut le dire) pourrait intéresser la communauté.
Je suis ingénieur en logiciel, et lire un flux d'information est quelquechose que je fais quasiment tous les jours. De plus je connais la norme NMEA ...

Sur mon voilier les seules choses présentes, c'est le réseau NMEA, l'ordinateur et la radio. En fait tous les composants matériels sont présents pour faire le système décrit et imaginé.

Pour te parler plus spécifiquement de ma connection NMEA, voila comment ça se passe chez moi :

-Multiplexeur miniplex 3 entrées sur lequel j'ai branché l'anémo, le sondeur et le gps garmin (avec compas magnétique). Le Multiplexeur est branché en USB sur l'ordinateur de bord (basse consommation 7W).
-Le flux NMEA de l'AIS est reçu sur un autre port.
-Le flux NMEA de la radio DSC est reçu sur un autre port.

Suivant les informations nécessaires au logiciel que j'imagine, je créerai un port virtuel avec Serial splitter par exemple, et j'y mergerai les flux NMEA nécessaires à la surveillance sur ce port virtuel (facile avec serial splitter).

Mais je pense que dans mon cas ce ne sera pas utile car la seule sortie du multiplexeur est suffisante (anémo, sondeur, gps garmin).

Voilà j'espère avoir répondu à ta question.
Si tu as des idées d'alarme avec les informations que tu recois à ton bord, n'hésite pas à me les décrires.

14 fév. 201314 fév. 2013
14 fév. 201314 fév. 2013
14 fév. 201314 fév. 2013
14 fév. 201314 fév. 2013
13 fév. 2013
0

Trop d'info tue l'info!
Je trouve ça bien compliqué et pas trop fiable...
Moi, je préfère bien installer mon bateau !

13 fév. 2013
0

ça peut être intéressant si l'alarme est sélectionnable avant de partir.
Par ex: en Med plutôt le vent qui se lève et qui risque de faire riper le bato
En Manche où Atl plutôt la hauteur d'eau au mouillage.
Ensuite je pense que nos amis informaticiens confirmerons qu'il doit être possible de créer des phrase NMEA en partant d'entrées des autres alarmes classiques.
A voir en réel l'utilité, mais l'idée n'est pas mal, en plus si ça fonctionne que demander de plus.
En cas d'infraction si un cambrioleur entend les hp se mettre à gueuler un message quand il monte à bord je ne pense pas qu'il reste visiter le bato surtout si le message est bien tourné.
:pouce: :bravo:

13 fév. 2013
0

et une bonne paire de jumelles si on habite en face du mouillage
j'ai bon ?
alain :acheval: :acheval:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (0)

Bien fini ?

mars 2021