POUR ou CONTRE un permis voile?

Sur un autre fil, un intervenant propose l'instauration d'un permis voile :

Pour ma part, je pense que ce n'est pas un permis voile pondu par un Ministère qui améliorera le niveau moyen des plaisanciers ou ,alors il faudrait qu'il soit basé sur une validation de l'expérience comme le font les anglais pour le "Yacht master"

Qu'en pensez vous?

L'équipage
30 sept. 2010
30 sept. 2010
0

Cher ami, si c'est du même niveau
que le permis moteur, ça ne sert strictement à rien.

J'vois que l'automne est de retour...

RV

30 sept. 2010
0

Peut etre pas un permis
Mais des stages de voiles sous diverses conditions (avaries, meteorologiques etc) obligatoires pourquoi pas...
L'etat a toujours conclué que pour acheter un voilier il faut en etre passionné et s'y connaitre...peut etre avans mais ce n'est plus le cas depuis bien longtemps, faudrai remettre a jour tout ca.
En mediterrannée il m arrive souvent de croiser des voiliers se comportant comme des bateaux a moteur et il n ont rien a leur envier niveau motorisation et vitesse...
Certainement des frimeurs comme cités plus haut ou des locations...
Le permis cotier actuel n'apprend pas grand chose c est sur mais tout de meme les regles de barres, signaux, balises etc... Le permis hauturier lui en apprend deja plus, tracer une route, faire des relevé, les amers etc...

30 sept. 2010
0

pas d'accord
celui qui ne sait rien des règles d'abordage, des feux, de la sécurité, des lectures de cartes.....
du fonctionnement d'un moteur....

aura un minimum de savoir pour mener un bateau "voilier au moteur" sur l'eau

30 sept. 2010
0

c'est le coeur du probleme
pousser en avans pour accelerer et arriere pour reculer, sans oublier la barre... tu as raison ca suffit

30 sept. 2010
0

contre
un permis donne à celui qui vient de l'obtenir un faux sentiment de sécurité, une fausse assurance dénuée d'expérience; il nee ferait qu'enrichir les "écoles" dont le niveau des "enseignants" reste très inégal; enfin ce serait encore une occase de pompe à fric dont nous pouvons aisément nous passer.

30 sept. 2010
0

Oui cest sur mais
Actuellement n'importe quel abr#ti peut acheter un gros voilier librement... c'est quand meme pire non?
Je pense qu'il faut un minimum...
Ca me fais un peu penser au titulaire du permis voiture qui se prenne pour des motard avec leur 125... et encore ils ont une "base" c'est a dire le code

30 sept. 2010
0

Si on les vois que par vent inexistant ...
... alors ils doivent pas être bien dangereux ! Un "abruti" pas dangereux, on va instaurer un permis pour ça ? Que d'honneurs pour si peu :-D

30 sept. 2010
0

donc
tu n'est pas un abruti! mais tout le monde n'est pas comme toi...

30 sept. 2010
0

et voilà bien le premier des dangers
enseigné partout depuis la nuit des temps :

"-croire que le moteur est la solution face aux dangers"
c'est la pire des croyances que peut avoir un skipper source de tres multiples deconvenus

josé

02 oct. 2010
0

non Tago et sur ce coup,
je soutiens calypso2 parce que çà m'est arrivé.
moteur en panne, courant et cailloux plus trop de fond pour que l'ancre croche....elle m'a seulement ralenti le temps que je sorte un foc et que je l'envoie à la volée(les voiles normales étaient à la maison pour énièmes réparations) et c'est grâce au vent du courant que j'ai pu m'en sortir et rentrer au port.
donc, çà le fait.

02 oct. 2010
0

Tago

Petite aventure :
durant la canicule de 2003 un tres superbe vieux greement a été convoyé d'Angleterre vers Bretagne Sud .

Une mer d'huile ,pas un souffle de vent grosse temperature , le bateau a pris le Raz de Sein à contre courant :Pas grave j'ai un gros moteur . Une fois passé la Vieille le moteur est tombé subitement en panne resultat le bateau à coulé ,l'équipage s'est refugié sur les rochers .

Il y a eu un miracle le tres beau temps à permis au sauveteur de renflouer le bateau et de le convoyé vers Douarnenez ...

Je ne trompe peut etre mais si le skipper n'avait pas considéré son moteur comme une sécurité mais comme un auxiliaire et bien il aurait attendu la renverse dans un port durant quelque heures.

C'est pour cette raison que je dis que pensé qu'en cas de danger le moteur nous sortira du mauvais pas est tres dangereux car on n'anticipe pas ,on lui fait confiance je dirai TROP confiance .Conciderons ce truc qui fait du bruit comme un auxiliaire pour se garer dans un ponton ou pour faire avancer le bateau lorsqu'il n'y a pas de vent et l'on s'en portera mieux.

30 sept. 2010
0

certain me font penser
qu'il prenne des voiliers juste pour ce vide juridique... c'est comme si il pouvait conduire des porsh ou ferrari sans permis car il y aurait un mat dessus (pour beaucoup il ne les ont jamais sorti d ailleur).
D'ailleur on peut les voir seulement par vent inexistant...

30 sept. 2010
0

si
Car il est comme tous les abrutis ( ;-) ) a moteur mais en pire, sans permis et avec la manoeuvrabilité d un voilier au moteur...

30 sept. 2010
0

Je suis un abruti...
et j'ai acheté un gros voilier librement (oui : LIBREMENT !!!!!), sans avoir jamais fait de voile :
- ni au sein d'un club,
- ni en location
- ni dans des stages privés ou en équipier.

Je mets le moteur quand il y a danger ou quand il n'y a pas de vent.

Et alors ????
Et deux mois après je traversais la méditerranée de marseille à barcelone ...

Je suis adulte et responsable. Et je n'ai jamais mis en danger la vie de quiconque.

Un permis ne m'aurais rien appris de plus que ce que j'ai appris en autodidacte avant de partir.
Et je suis sûr que la confiance en eux qu'on certains plaisancier qui se croient plus "marins" et plus forts que les autres pourrait même un jour leur jouer des tours.

01 oct. 2010
0

Non, pas comme ça..
Je ne compte pas sur le moteur pour me sortir du danger, mais je n'hésite pas à l'utiliser en solitaire ou en équipage réduit. Cela dit même quand je navigue au moteur les voiles sont prètes à être issées à tout moment, bien évidemment.

02 oct. 2010
0

Mouais, là ...
... José, tu y vas un peu fort. "la pire des croyances" ... faut pas exagérer, tout de même. Avec un fort courant qui te pousse vers le récif et un manque de vent ... relis tes classiques mais il me semble que le moteur reste la meilleure solution pour s'en sortir. S'il marche bien sûr ... s'il tombe en panne, tu te retrouves dans la configuration du mec qui a pas de moteur : sccchhhrrrraaaaaaak !
:-D

02 oct. 2010
0

ah?
c'est combien de CC pour être considéré comme un vrai motard?

(...)

30 sept. 2010
0

le premier
qui est "pour" je lui botte le cul.:mdr::mdr:

30 sept. 2010
0

permis a point
Rigolo je pensais : et si les bleus/gris te contrôle en excès de vitesse ou bourré tu gares le véhicule sur place et tu vas passer la nuit au poste.

30 sept. 2010
0

Avec toi ! Poyderose
Le permis avec ou sans point?

30 sept. 2010
0

poy
je t'en met une, c'est La bonne réponse!

30 sept. 2010
0

Malheureusement
Tu vas vite avoir mal auu pied, Poy...

30 sept. 2010
0

bonjour, contre,
la pompe à fric, pas question et celà n'empêchera pas les chauffards de la mer de sévir.
c'est comme le permis voiture.
je reste zen mais en dedans, çà bout....rachid, je vais avoir besoin d'un sifflet sur la cafetière pour ne pas ex ploser :-)

30 sept. 2010
0

C' est l'automne
les maronniers portent leurs fruits...

Tu veux déclencher une guerre au sein d'HeO ou quoi?

:non::non::non::non::non:

30 sept. 2010
0

castafiore
j'ai une 125 même pas honte de mes permis

:pouce:

30 sept. 2010
1

pour louer ou utiliser
un zozo avec un moteur de + de 6CV il faut un permis

pour un voilier de 50 pieds avec 100cv, il suffit d'une carte bleue...

30 sept. 2010
0

spot
ce n'est pas avec un permis que le premier venu saura se sevir de son 5O panard pour aller en Corse! le danger c'est que ça peut lui en donner l'illusion.

30 sept. 2010
0

et puis ap. le permis "voile"
je propose les permis ski, roller, rando, escalade, canoë, skate, surf, cueillette des champignons (très dangereux), pêche à la ligne et j'en passe !

30 sept. 2010
0

Et le Vélo
aussi

30 sept. 201016 juin 2020
0

Encore un refus
de priorité

30 sept. 2010
0

contre
assez d'imposition...
Si les gens sont assez betes pour prendre le risque de naviguer sans rien y connaitre...
Maintenant, cela permet peut etre à ceux qui sont assez conscient et se sont fait peur une fois, de s'inscrire dans un club pour essayer de comprendre quelque chose, mais cela n'empechera nullement les imbéciles, avec permis de continuer a prendre des risques et d'etre dangereux pour les autres.
voila
Bon vent à tous

30 sept. 2010
0

Hervé...........
......pour les champignons et la péche ya déja............
:-( :-( :-( :-( :-( :-( :-(

30 sept. 2010
0

Non, mais restriction dans le temps........
.......des périodes d'ouvertures et de fermetures de la chasse de ces animaux a cornes......

30 sept. 2010
0

J ai perdu mon permis voiture
Et j ai perdu tous mes permis! donc apparement ce sont de vrai permis... enfin du moins chasse, bateau

30 sept. 2010
0

Juste un droit...........
........a payer........ :-(

30 sept. 201016 juin 2020
0

et pour...........
la chasse aux escargots ?

30 sept. 2010
0

je savais même pas pour les champignons et la pêche ...
c'est qd même pas des "vrais" permis, c'est juste un droit à payer ?

bon, je sais, c'est HS et n'a rien à voir avec la mer !!!!

30 sept. 2010
0

Quels points communs
a part les marrons, entre un Wally 77 qui va naviguer dans une flaque, et un pogo 6.50 qui navigue dans une contrée ou il ne pleut que sur les c... , sans oublier l'endurance 35 ou le tahiti ketch du mzoungou ou du zoreil dans les eaux territoriales françaises des mers du sud (j'omets les taf, il n'y a pas beaucoup de voiliers par là) ????

30 sept. 2010
0

permis de ne pas être con
Bonjour à tous,
moi aussi je suis contre.
Le permis côtier qui ne comporte pas le nécessaire pour faire du côtier n'est pas très logique, lecture de cartes, marée,....

vu sur terre ce que ça donne, en voiture en 2 roues, en cadies, faudrait plustôt instaurer un permis contre la connerie.

Donc vous avez compris j'ai pas de permis bateau.

en espérant que ce ne soit pas un sondage!

Cdt

30 sept. 2010
0

pa infaillible quand même
précision ,

n'étant pas infaillible , je revise de temps en temps mes doc pour naviguer le mieux possible.
JC22

30 sept. 2010
0

Et apres?
C'est bien de l avoir a bord mais savent-il ou en ont-ils envie??
Des stages en club semble etre la meilleur methode.

30 sept. 2010
0

.
Permis je suis contre mais rendre obligatoire a la vente d'un bateau neuf

  • un bouquin du savoir vivre en mer et dans les port
  • un bouquin avec toute les bases de la navigation a l'ancienne.
30 sept. 2010
0

ma modeste experience

Apres une interruption de 20 ans et apres deux saisons là j'attaque la troisieme je dispense modestement une initiation à de nav hauturiere au sein d'un club nautique.

ça dur tout l'hiver environ 15 soirées à raison de 2h voir plus ...

les gens qui viennent environ une petite vingtaine sont de tout niveau la plupart ont dejà leurs bateaux et naviguent depuis de nombreuses années .

c'est fou les fausses croyances et les "on n'avait dit,je croyais que,, etc ,la vitesse fond et la vitesse surface c'est un grand mystere ,le lecture de la carte alors là c'est tout un poeme.

et j'ai affaire à des gens qui cherchent à savoir qui se posent des questions ,à des curieux ,à des gens qui doutent ..alors je n'ose imaginer le niveau de ceux qui "savent"...

je ne sais s'il faut un permis au pas mais malgré tout je constate que pour apprendre on nous met à l'école à 3 ans on en sort à pres de 20 ,que l'on a institué la formation tout au long de la vie professionnelle ...et pour ma part à 61 ans je vais toujours à l'école de temps à autre.

amha prendre la mer sans apprendre et sans rien avoir appris pour moi ça n'a qu'un qualificatif "de irresponsabilité"

alors c'est vrai ça coute mais combien ça coute à la collectivité d'aller cherché le type en mer .

Et on parle de cout mais comparons le prix d'un bateau à l'investivement d'une formation on de n'importe quel babiole que l'on va installer à bord ? c'est derisoir .

josé

30 sept. 2010
0

et le retour

que j'en ai de ceux qui ont buché tout un hiver.
-ça marche ce que tu nous avait dit
-je comprends mieux
-je me sens plus en sécurité (là surtout la femme du skipper .
-que du plaisir
-j'ose allé plus loin ,plus longtemps.

Pour ceux qui connaissent Lorient , tres peu de plaisanciers s'aventure au delà des Glenans le Raz de Sein c'est le cap Horn et le Golfe du Morbihan la grande frousse on y va jamais .Donc la ballade ;Groix,Belle Ile,Houat ..

30 sept. 2010
0

par contre

ce qui est rigolot c'est les femmes du skipper .

souvent ils viennent en couple suivre les cours .
et bien celle qui ne "connait" rien est finalement fine mouche car elle ce rends bien compte et surment depuis longtemps que son époux grand skipper navigue de façon approximative et je devine bien des aventures non avouées .

30 sept. 2010
0

bonne démo
bravo pour ce que tu fais
toutefois, imagine un peu le coût de la formation que tu fais dispensée par une école...
le permis à 5000 roros?

30 sept. 2010
0

Je nuancerais vos propos en pensant
qu'il serait indispensable qu'il y ait l'équivalent d'un "permis code" à passer. ( A un coût dérisoire, juste le prix de l'inscription par exemple ).
Pour la navigation il serait de la responsabilité de chaque "adulte" de prendre des dispositions personnelles.
Car il me semble anormal que l'on puisse légalement louer un voilier sans aucune connaissance, à un degré moindre ce serait comme s'aventurer en voiture sur une route sans connaitre le code de la route.

Bonne journée.

30 sept. 2010
0

inscrit.
"s'aventurer en voiture sur une route sans connaitre le code de la route"
cen n'est pas le vrai pb, le vrai c'est je le connais mais je n'en ai rien à battre!

30 sept. 2010
0

Comme tous le monde
semble plutot contre, je me sens donc obligé d’être pour…... ;-)

Les raisons : aucune idée les plaisantins resteront toujours des plaisantins... :alavotre:

pfffzzzz

30 sept. 2010
0

tiens !!!
on avait le bruit du pet ...maintenant on en a l'odeur !!!!!:lavache:
ok !!!je sors ..:acheval:

30 sept. 2010
0

monsieur cobra !!!
ça vous chatouille , ou ça vous grattouille ????
si ça gratouille , essayez la "marie rose" c'est bon pour les écailles !!!:mdr:

30 sept. 2010
0

Avez-vous remarqué
qu’il n’y a que les crétins que cela dérange d’être traité comme tel... :alavotre:

pfffzzzz

30 sept. 2010
0

La différence entre la névrose et la psychose ?
Il y en a un qui croit que 2 + 2 font 6 et qui en est persuadé et l'autre qui prétend que 2 + 2 font 6, qui sait que c'est faux mais que ça ne dérange pas.........
Là c'est un peu pareil......

30 sept. 2010
0

inscrit
tu ne fais pas de différence entre une moto ou une voiture qui évolue dans un univers surchargé et un voilier sur la mer, tu manques curieusement de discernement

30 sept. 2010
0

Je préfère
manquer de discernement (encore que ça reste à prouver) que de logique.
N'oublies pas que si le permis voile n'existe pas, c'est grâce (ou à cause) des loueurs de voiliers.

30 sept. 2010
0

je n'oublie pas
que jamais il n'y a eu autant de motards tués ou accidentés que depuis l'instauration du permis moto en 55 et et du permis gros cube plus recemment

30 sept. 2010
0

Et
Tu y vois un lien??
Ca devient ridicule...

30 sept. 2010
0

aucun lien
si ce n'est que les permis n'ont pas évité l'hécatombe
Le ridicule ne tue plus, alors m'en fous

30 sept. 2010
0

Permis d'aller pisser?
Qu'ils y viennent tiens, empêcher les gamins et même les plus vieux de faire de la voile parce que des bourges sans cervelles mais avec un égo et un portefeuille sur-dimensionné décident qu'ils faut un permis.
Donc c'est non!

Quand à ce que ça coute à la collectivité?

Moins que notre président, qui lui est tout seul et qui, contrairement à ceux qui naviguent, ne rapporte rien dans les caisses de l'état.

30 sept. 2010
0

Quand certains hauts placés
se pencheront sur le cas, et la maille financière que ça peut rapporter a l'Etat, on y viendra... on y viendra... :oups: :tesur:

Bien sur, c'est complètement débile, ainsi que les permis voiture/moto/etc...

Ce n'est pas le permis qui apprend a conduire/piloter/naviguer/(pédaler/skier/chasser/etc...etc... )

Le hic, c'est que ça raporte... :lavache:

Et après le permis voile, une vignette annuelle, un controle technique tous les X ans...

Vaches a lait j'vous dis...
Nous sommes des vaches a lait aux yeux de certaines têtes haut placées...

30 sept. 2010
0

Il faudrai aussi
Un alcotest qui emphecherai de monter les voiles passé 0,5 !
Non mais c vrai le permis c'est aussi un coup (cotier 300€, hauturier un peu plus)et pas assez complet.
Mais des stages de sensibilisation avec possibilité de se perfectionner a moindre couts serai bien.

30 sept. 2010
0

Il y a quelques années encore
on pouvait aller de St Malo jusque dans l'Atlantique par la liaison Manche-Océan sans permis avec un voilier. Maintenant, il faut le permis rivière (400€ environ)alors, on fait le tour par la pointe du Raz.
Du point de vue météo, c'est un peu plus compliqué mais aussi joli

30 sept. 2010
0

on se calme...
quelqu'un demandait sur un autre fil à quoi servent les assocs, eh bien elles pourraient peut-être servir à former les nouvesux venus en les faisant naviguer en flottille, rien de tel que la démonstration in situ. Proposer par exemple qu'un confirmé embarque sur le bateau d'un débutant. Un peu comme pour la plongée.
Et au lieu de s'arsouiller quand il fait mauvais, aller se rafrîchir la mémoire dans un lieu où l'on sait que l'on va trouver des gens qui parlent la même langue.
Alors bien sûr, celà implique un minimum de prise de conscience et d'intérêt pour le sujet.

30 sept. 2010
0

Je pense
Qu'un permis de conduire un engin quel qu'il soit est là pour sanctionner le fait que le conducteur ou pilote du dit engin n'est pas dangereux pour le reste de la population. A la voile le couilon de base n'est dangereux dans la majorité des cas que pour lui même, et c'est vrai pour sa famille, amis ou proches embarqués avec lui, mais ça limite ;-)

30 sept. 2010
0

Ampleur
Ampleur plus grande, et appel du cross au moin coup de vent ou panne batterie...

30 sept. 2010
0

l'instigateur de permis
est un individu , qui pense avoir la science .. qu'il est bon de le faire savoir aux autres , en leurs imposant un "passage" ,a faire répéter, la plus part du temps , en mots- a- mots, des trucs mal ingérés qui servirons probablement a pas grand chose ...:non:

30 sept. 2010
0

Mais...
[i]Je pense qu'il y a déjà un technocrate qui est en train d'estimer ce que peuvent rapporter en timbres fiscaux sur permis ces jean-foutre de voileux. [/i]

C'est que ça ne métonnerai pas du tout... ;-p

30 sept. 2010
0

les amendes existent
Et sont cher en mer,notament exces de vitesse, et les retrait de permis existent, pour ceux qui en ont... notament pour l alcohol...

30 sept. 2010
0

les amendes existent
pour les voiliers aussi... exces de vitesse, alcohol, mouillage "illegal" etc... et c'est tres cher pouvant meme entrainer perte de permis automobile!! autre aberation (ou pas) sous pretexte que si l'on boit a bord d'un bateau on "peut" aussi le faire en voiture...

30 sept. 2010
0

Bien sûr, Jorghino, qu'on y va droit
Je pense qu'il y a déjà un technocrate qui est en train d'estimer ce que peuvent rapporter en timbres fiscaux sur permis ces jean-foutre de voileux. Qui sont il est vrai de plus en plus souvent impliqués dans des incidents ou accidents et qui ne font rien que faire bouffer du gas-oil à la SNSM et du kérosène aux hélicos de la Protection Civile. Sans compter les personnels de CROSS qui ont quand même autre chose à foutre, quoi merde!

30 sept. 2010
0

et puis tant qu'à faire
autant le faire à point le permis.

"z'avez pas la ceinture?" mois 3 points.

Z'tiez à 4 noeuds au lieu de 3? moins 2 points.

Z'avez refusé la priorité? en taule.

et puis pourquoi ne pas rajouter l'interdiction de téléphoner à la barre?

et puis manger et boire en conduisant, c'est interdit aussi

30 sept. 2010
0

;-p
POUR ou CONTRE un permis [b]voile[/b]?

:-) :-)

30 sept. 2010
0

Il y a confusion, me semble t-il
Pourquoi y-a-t-il un permis voiture/moto/etc. Parce que c'est vraiment dangereux. Environ 70.000 personnes sont tués sur les routes chaque année. Il y a en France des dizaines de millions de conducteurs. Il faudrait que les pouvoirs publics soient totalement inconscients pour ne pas instaurer un permis et le cortège de règles qui vont avec.

Est-ce le même problème sur l'eau ? En galérant sur google, on peut déduire qu'il y a environ 100 morts par an ... et encore, en exagérant fortement ... Le problème n'est donc pas le même. La sécurité des plaisanciers est loin d'être un problème de sécurité publique.

Ensuite, il y a le problème du coût des interventions et des divers abus de comportements. Faut-il faire chier tout l'univers de la plaisance afin de sanctionner quelques centaines d'indélicats ? Punition collective ? Mieux vaut accentuer la prévention. Côté répression, peut-être serait-il sage de commencer par quelques mesures financières (en situation abusive, tu paies les secours), des mesures d'interdiction de locations sur x période ou je ne sais quoi. Mais un permis pour ça ??????

Enfin, il y a les questions environnementales. Là encore, prévention, répression.

Bref, je me demande pourquoi instaurer un permis pour une discipline qui reste globalement un univers de passionnés, exigeante et supposant un minimum de bagage technique ... une affaire d'initiés ... et surtout, qui n'est absolument pas dangereuse à l'échelle d'une population.

Je suis contre le permis, archi-contre. Je propose de mettre en place un permis uniquement pour ceux qui sont pour le permis, histoire de les emmerder et de contrôler l'agencement de leurs neurones.

Cordialement,
Olivier

30 sept. 2010
0

tago
"Environ 70.000 personnes sont tués sur les routes chaque année"
tes stats font froid dans le dos!

30 sept. 2010
0

Mmmm je te comprends
:-D C'est le nombre d'accidents ... j'étais sur 2006, ça a bien monté en 2009 ...

Source sécurité routière - 2009 :

Statistiques d'accidents

Conséquences des accidents de la route : un bilan très lourd en terme de vies humaines et de blessures
Chaque jour 12 personnes trouvent la mort sur les routes françaises, 249 personnes sont blessées dont 12 vont conserver à vie des séquelles majeures : lésions avec perte de substance nerveuse (encéphale, moelle épinière, racines nerveuses) ou perte d’un membre ou destruction de grosses articulations.

Quelques chiffres clés sur les conséquences des accidents de la circulation :
Nombre de personnes tuées*

4 273

Nombre de personnes blessées *

90 934

Dont hospitalisées *

33 323

Orphelins de moins de 18 ans **

3 000

Coût global de l’insécurité routière **

24,7 milliards d’euros

  • données pour 2009, DSCR pour la France métropolitaine ** estimation DSCR
30 sept. 2010
0

ça va être délicat
de juger ce qui est abusif ou ce qui ne l'est pas.
Une panne moteur pour les voiliers c'est la majorité des interventions.
Heureusement que ce n'est pas la sns qui sort à chaque fois mais que d'autres plaisanciers ou pêcheurs sur zone les prennent en remorque.

le crr est en train de disparaitre, c'est juste une question de temps. Alors attendons.

ce n'est pas la peine de penser à le remplacer par un autre permis.

30 sept. 2010
0

a propos du permis auto
un maxi d'accidents provoqués par les nouveaux reçus..pourtant ils ont les infos les plus fraiches.

30 sept. 2010
0

super!!!!
Hisse e ho s'annime 60 interventions en moins de 2h ça c'est de la reaction. Comme dit l'un d'entre ns, c'est le marronier parfait toujours pret à bondir. Bon courage à tous. Ce soir on sera à 150 interventions.Cordialement

02 oct. 2010
0

j'avais rectifié avant ton post !
:-D

30 sept. 2010
0

pour tago:
il faut revoir vos chhiffres: chaque années ce n'est pas 70.000 personnes qui meurent sur les routes, mais 4000: ce qui est deja de trop. Par pitié arrêtez de dire des âneries.

30 sept. 2010
0

...
[i]Pourquoi y-a-t-il un permis voiture/moto/etc. Parce que c'est vraiment dangereux. [b]Environ 70.000 personnes sont tués sur les routes chaque année[/b]. [/i]

Beaucoup trop hélas... :-(

Mais dans ce cas, on peu supposer que ce " permis" ne sers a rien, vu le nombre d'accidents...

Et faut pas croire que ce permis est instauré dans le but de sauver des vies...

C'est juste pour ammener du pognon "quelque part"...

On le voit maintenant avec les BSR ( pour scooters/mobyletes ), 150 € :lavache:

Comme pour les voiturettes "sans permis"

J'ai jamais compris...

Ils empruntent bien la voie publique, il y a des rêgles a connaitre, et pourtant, on les vend a des gens qui n'ont pas de permis...

Faut arreter de nous prendre pour des cons...

Tout celà est une maille financière pour l'etat, ( assurances/garagistes etc... ) et rien d'autre...

Permis voile, j'suis archi contre, sauf si après un examen pratique, ça ne coute qu'un timbre de 10 € ( ce qui, a coup sur, ne serait pas le cas )

30 sept. 2010
0

Ca servira à quoi ?
A acheter un bateau ?
A le louer ?
A le skipper ?

Et pour quel type ? une planche à voile ? un laser ? une caravelle ? un mousquetaire ? un 38' ? un wally ?

Et avec quel équipage ? Et pourquoi pas un super-permis solo ?

Et vous, vous avez apris comment, la voile ? Par des stages ou sur votre bateau ?

Perso, avant de construire Erendil avec mes potes, j'avais navigué peut être une trentaine de jours en mer. J'aurais raté le permis le plus simple.

Pourtant, j'étais moniteur de voile sur lac.

J'avais passé un permis, le permis mer. Sur un bras mort de l'Isère, à 300 km de la mer la plus proche. Cela m'avait occupé deux demi-journée, une pour le code, l'autre pour la pratique. Le plus long, cela avait été d'aller en stop passer la pratique...

Jacques

30 sept. 2010
0

notion d eresponsabilité
eh oui, la notion de responsabilité de vie dans tout ça,

si les automobilistes avaient autant la notion de responsabilité de vie humaine qu'ont les voileux, il y auraient moins de problème.

en mer, nous avons la vie de l'équipage sur le dos, en solo nous avons les responsabilités de ceux qui sont restées à terres ( conjoint enfants).
je pense que cette prisse de conscience de cette vrai valeur du mot "responsabilité" nous fait mettre le maximum de chances du bon côté et ce n'est pas un permis qui le fera.

de plus, pour ce permis côtier par exemple il faut entendre un chuchotement (y parait au dire de mon frangin qui l'a passé récemment) eh bien j'suis baisé, j'suis mal entendant.
Et mon 1° bateau date depuis 1980…

30 sept. 2010
0

RESPONSABILISATION

Non non pas de permis spécial voile mais une responsabilisation.

Actuellement il suffit de regarder Voile et Voilier, de rentrer chez un chip ou d'aller dans un salon nautique pour lire ou entendre que la voile c'est facile, qu'avec les nouveaux outils électronique plus de problème pour la navigation, que le nouveau pilote sait tout mieux que toi même la route qu'il faut prendre, qu'avec le dernier AIS tu es prévenu dès qu'un autre bateau s'approche, que la nouvelle VHF kinapasbesoindeCRR envoi les messages d'alerte toute seule, qu'avec l'ancre kiacrochebienaufond il suffit de la mettre à l'eau et tu peux aller faire ta sieste tranquille, qu'avec la dernière technique de repérage d'homme à la mer les secours sont déjà sur place avant même que tu aies touché l'eau, que ...... bref la liste est longue.

A quand, marqué en grand sur les bateaux, la mention : "Attention naviguer peut tuer".

30 sept. 2010
0

Pour Jorginho
La situation que tu décris existe: va voir en Espagne:
- toutes sortes de permis, en fonction de l'éloignement à la côte, qui coûtent la peau des fesses, sont chiants à obtenir et bien sûr, n'enseignent RIEN, en tout cas rien d'utile pour naviguer
- Le contrôle technique, tous les 5 ans, qui t'oblige à changer ton équipement s'il n'est plus homologué (règlementation rétroactive ...)
- l'impôt spécial, qui assimile tout bateau de plus de 8 m à un bien de luxe (TVA 18% + impôt additionnel de 12%)
- un règlementation des équipements de sécurité absurde, avec des appareils imposés qui doivent être homologués par l'Etat (l'homologation CE ne suffit pas) et installés par des installateurs eux aussi agréés par l'Etat ... et en plus qui doivent être révisés tous les ans par des stations elles aussi agréées par l'Etat.
Pourquoi tout ça? dans un but d'augmenter les recettes fiscales.
Résultat? un secteur sinistré, peu de gens qui naviguent et ceux qui le font ne sont pas meilleurs navigateurs que les français ou les anglais

Un conseil: rejetez toute idée de règlementation du secteur

30 sept. 2010
0

Un permis…
Vu que tous les bateaux sont différent… c'est un peu illusoire et pas très utile à mon avis…

Par contre un code de la mer, ça, pourquoi pas ! Avec la base de la réglementation du Ripam, la base pour l'utilisation de la vhf (licence à la clé), utilisation des fusées, etc… la base commune, rien que la base… mais c'est quand même peu probable que ce soit dans les tuyaux… les règles se font au niveau de l'Europe à ce niveau… et de plus il est difficile de demander à ma fille de 6 ans de passer la chose pour faire de l'optimist !!!

30 sept. 2010
0

Permis, Voyer chez un voisin,...
Voyez un peu chez notre voisine L’Espagne, pays dans lequel je réside, cela donnera peut-être des idées,…
(Extrait d’un de mes posts antérieurs)

FISCALITE :
Taxe d’immatriculation de 12% non seulement sur la facture du bateau mais également sur le tout le matériel ! TVA 18% et donc pour un bateau acheté neuf en Espagne ça fait 30% de taxes sur la valeur globale du bateau.

REGLEMENTATION :
En Espagne, en plus des catégories d’homologation de construction (A, B, C, D) se combinent les Zones de navigation et LES PERMIS MER (4):

Ces Zones sont accessibles en fonction de la catégorie de construction, puis de l’équipement (matériel sélectionné par la Marine Marchande Espagnole, dans certains cas à un prix exorbitant pour la plaisance), et enfin du niveau du Permis Mer (4 niveaux pout la plaisance!!!).

Zone-1 : illimitée, à condition d’avoir le matériel exigé par la Marine Marchande et d’avoir le permis Capitán de Yate (CY), mais un bateau n’ayant pas la catégorie A n’a pas accès à la Zone-1.

Zone-2 : Maxi 60M, à condition d’avoir le matériel exigé par la Marine Marchande et d’avoir le permis Patrón de Yate (PY), mais un bateau n’ayant pas la catégorie B n’a pas accès à la Zone-2.

Zone-3 : Maxi 25M, à condition d’avoir le matériel exigé par la Marine Marchande et d’avoir le permis Patrón de Yate (PY), mais un bateau n’ayant pas la catégorie B n’a pas accès à la Zone-3..

Zone-4 : Maxi 12M, à condition d’avoir le matériel exigé et d’avoir le permis Patrón de Embarcación de Recreo (PER), mais un bateau n’ayant pas la catégorie C n’a pas accès à la Zone-4.

Zone-5 : Maxi 5M, à condition d’avoir le matériel exigé et d’avoir le permis PNB.
Zone-6 : Maxi 2M
Zone-7 : Eau protégées (Intérieures)

LES PERMIS ESPAGNOLS DE PLAISANCE (4):
D’abord il faut savoir que l’on met tout dans le même sac, bateaux à moteur et voiliers.
Une « cigarette » de 12 mètres avec 10.000CV aux fesses qui peut faire 50N et un voilier de 8m à 5N au moteur, pour eux c’est pareil !

Patrón de Navegación Básica (PNB) : Maxi 5M d’une côte, Bateau maxi 7,5m à moteur, 8m à voile.

Patrón de Embarcación de Recreo (PER): Maxi 12M d’une côte, bateau longueur maxi 12m, pas de limite puissance moteur, mais pour un voilier il faut avoir fait les pratiques de voiles (Payantes).

Patrón de Yate (PY): Maxi 60M d’une côte, bateau longueur maxi 20m, pas de limite puissance moteur, mais pour un voilier il faut avoir fait les pratiques de voiles. A ce niveau les pratiques Radio avec simulateur dans une école agrée sont obligatoires (Payantes). Il faut avoir le PER pour se présenter au PY.

Capitán de Yate (CY) : pas de limitation de distance, pas de limitation de puissance moteur, bateau de longueur maxi 24m, mais pour un voilier il faut avoir fait les pratiques de voiles. A ce niveau les pratiques Radio avec simulateur dans une école agrée sont obligatoires. Il faut avoir le PY pour se présenter au CY.

On ne peut pas sauter de niveau, mais on peut commencer à partir du PER.

Il faut bien sûr payer à chaque fois : examen médical, inscription à l’examen théorique, cours dans une « academia » (pas obligatoire, je me suis présenté en candidat libre), une fois l’examen réussi, s’inscrire aux pratiques obligatoires et payantes, puis une fois les certificats de pratiques obtenus, demander l’envoi du permis et repayer pour cela, et je ne parle pas des livres préparant à ces examens, qu’il est fortement conseillé d’acheter et d’apprendre, si on veut s’en sortir.

Il faut savoir aussi que la maîtrise de l’espagnol est indispensable pour réussir, il n’est pas rare d’avoir des expressions populaires marines dans les questions, que certaines questions sont vicieuses et je peux même dire que souvent elles manquent de rigueur et donnent lieu à interprétations.

En ce qui concerne le PER, je dirais qu’il est aussi facile de l’avoir, que de se faire avoir, car certains chapitres ne tolèrent que quelques erreurs et sont éliminatoires.
Les questions sont de type test à choix multiple, mais le niveau est presque celui de l’hauturier français, sans navigation astro. Technologie Navale, Manœuvres, Sécurité, Navigation(Théorique et Carte), Météo, Communications, Mécanique, Réglements-Abordages, Balisage, Législation.

Le Patrón de Yate est largement supérieur à l’hauturier français, sans navigation astro.
Sécurité (Stabilité, Flotabilité, Manœuvres, Matériel, Urgences, Sauvetage, Mécanique, Pannes, Consommation Carburant, etc.,..), Navigation (Théorie, Cartographie, Magnétisme, Problèmes Horaires, Radar, GPS, Courants et Marées, Loxodromie, Problèmes de Navigation), Météo et Océanographie (Masses d’air, Isobares, Vents, Fronts, Prévisions, Vagues et Courants, etc.,..), Communications, Législation et Règlements.
Les problèmes de navigation sont beaucoup plus complets et complexes, ainsi que la Météo et la Radio.

Quand au Capitán de Yate, avec navigation astro délirante (C'est pas seulement méridiennes et droites de hauteur!, géometrie sphérique, trigonométrie, tous les astres y passent avec des exercices débiles de nous jours, dignes du 18e siècle, horizon vrai, horizon fictif, levers et couchers des astres, j’en passe et de meilleures,..) et de nouveau une bonne partie du programme du PY, avec en plus l’Anglais (Communications), cet examen est totalement disproportionné pour la plaisance.

Il faut dire que tout cela est aux mains de la Marine Marchande qui voit les choses d’en haut de la passerelle d’un Super Tanker.
Ce parcours est coûteux et long, car les délais entre inscriptions, études, examens, résultats, pratiques, réceptions des permis, sont désespérément lents, ça m’a pris presque 2 ans. « Esto no funciona !!! »

LES INSPECTIONS TECHNIQUES :
Dans le cas d’un bateau de plaisance, sans activité lucrative, il faut passer tous les 5 ans l’inspection technique pour renouveler le Permis de Navigation. (et payer encore).
Et bien sûr, assurance obligatoire en fonction de la Zone de navigation et valeur du bateau.
Il y a encore d’autres de contraintes dont je ne parlerai pas.

Vive la liberté,… pour combien de temps encore ???

30 sept. 2010
0

En Suisse
On a même pas de mer et pourtant si on veut naviguer en mer sous pavillon suisse, il faut passer le permis mer, soit 14 semaines de théorie à coup de 2h30 par semaine + examen théorique de 3h + 3h de travail sur carte puis validation pratique par 1000 miles :
Art. 7 Pratique exigée pour l’octroi du certificat de conduite en mer
1 Les candidats au certificat de conduite en mer doivent justifier au moins de l’expérience
suivante:
a. pour la conduite de yachts à voiles, avec ou sans propulsion mécanique:
1. 3 semaines de navigation comprenant au moins 18 jours en mer, et
2. 1000 milles marins parcourus, dont 700 au moins après avoir réussi
l’examen théorique;
b. pour la conduite de yachts à moteur:
1. 2 semaines de navigation comprenant au moins 10 jours en mer, et
2. 500 milles marins parcourus, dont au moins 400 après avoir réussi l’examen théorique.

Et pour le lac faut aussi un permis (théorie + pratique) au-delà de 15m2 de surface de voilure et pour les bateaux à moteurs de plus de 8CV...

A quand chez vous ?

01 oct. 2010
0

Ben facile...
Sont obligés de faire 13 aller-retour du lac Léman.
Zont des officiels qui comptent à chaque extrémité du lac et au 13ème passage autour du jet d'eau de Geneve, t'as ton papier... :-D
Pas si compliqué que ça finalement.

01 oct. 2010
0

Y a même encore une marine à voile
www.swiss-ships.ch[...]193.htm

30 sept. 2010
0

n'importe quoi en suisse
sachant qu'ils n'ont pas de mer, comment faire pour faire 1000 miles et 3 semaines de nav? ils délirent mal

01 oct. 2010
0

marine marchande suisse
Mais la suisse a même sa marine marchande hauturière !

fr.wikipedia.org[...]_suisse
fr.wikipedia.org[...]ime_S.A .

On peut même en dresser la liste exhaustive ! :mdr:

01 oct. 2010
1

ouais
ben nous en Charente maritime, le tour de l'ile d'aix en ski nautique tu as ton premier niveau ski de descente "flocon". le tour de l'ile d'oléron via Maumusson un jour de force 5-6 on te donne le niveau 4 direct "flocon d'or". Pour le hors piste c'est dans la vase de la Charente que ca se passe avec un tracteur. Après c'est bon on t'envoie dans les alpes Suisses.

30 sept. 2010
0

Les stats 2008 des CROSS
Montrent bien que les voiliers ne sont pas dangereux pour leurs contemporains.
Total 1379 interventions sur des voiliers
14 abordages : là on ne connaît pas les responsabilités
273 echouements
20 MOB
59 chavirements
7 incendies
57 voies d'eau
30 dématages
4 encalminages
514 avaries
28 pannes de carburant : ben où sont les voiles ?
78 immobilisations dans des engins de pêche
67 difficultés de localisation : ceuss qui sont paumés
228 assistances diverses dont médicales

Chiffre sensiblement identique pour la plaisance à moteur 1885 interventions.
5 abordages
33 MOB
180 échouements
34 chavirements
22 incendies : 3 fois plus que la voile
60 voies d'eau
1062 avaries
107 pannes de carburant
74 immobilisations dans des filets
53 qui se sont perdus
254 médicales

30 sept. 2010
0

Par contre
En 2009 il y a moins de demmatage avec les engins a moteur! 17 contre 23.
Donc ne pas oublier de prendre en compte dans ces chiffres que un voilier navigant sans les voiles donc au moteur est considéré comme un bateau a moteur! et en plus il doit mettre son triangle noir... mais ca aussi c plutot rare

www.developpement-durable.gouv.fr[...]9-2.pdf

30 sept. 2010
0

Qu'il y en ai............
10 fois plus d'immatriculés n'a jamais voulu dire qu'il y en ai 10 fois plus qui naviguent... ;-)

30 sept. 2010
0

et aussi
www.journaldunet.com[...]e.shtml

Donc pres de 10 fois plus de bateau a moteur... Y a qu'a calculer... il devrai y avoir plus 10 fois plus d'intervention du CROSS mais c loin d etre le cas

30 sept. 2010
0

Peut etre..
enfin au moins dans les meme proportion que les voiliers... bref.
Sinon autant de voilier en avaries au moteur que a la voile... parlant aussi...

30 sept. 2010
0

certain parle de "liberté"

liberté de passé ou non le permis ,mais la vraie liberté ce n'est pas la contrainte mais le "savoir " on est libre que lorsque l'on sait pas lorsque l'on est ignorant .

Jules Ferry a contraint les enfants à l'éducation pour qu'ils puisent étre LIBRE .

la pensée du jour

josé

30 sept. 2010
0

le permis pour voiliers
n'emmènent rien d'autre que des désagréments
pour les moins fortunés cela fait environ 300 ou 400 euro en moins dans le budget
cela enlève le fait d'être autodidacte comme je l'ai été .
Cela ne rend pas l'abruti de ne plus l'être
prendre ses responsabilités ne sont pas l'attribut d'un permis .
Donc un permis n'emmènent rien de positif si ce n'est que des désagréments pour les moins fortunés

30 sept. 2010
0

si dans le passé....................
le permis avait éxisté je pense que madame beneteau serait beaucoup moins riche ( ( 10 eme de france) et on aurait plus de place dans les marinas

30 sept. 2010
0

ma petite experience

sur 20 plaisanciers la moitié reporte les coordonnées d'un point correctement sur la carte .

sur les 10 qui ont reporté correctement les points encore la moitié est capable de mesurer une distance .

je pense qu'ici du fait que vous intervenez sur un site nautique vous savez des choses mais je puis vous assurer que l'ignorance nautique est la chose la plus rependu sur les pontons .

30 sept. 2010
0

question courante

classique : comment ce fait-il qu'il y a un decalage d'indication entre mon compas et mon GPS? ,faut-il que je le fasse compenser et comment faire .

josé

30 sept. 2010
0

Ben vous voyez.....
Si un gars des Affaires Maritimes vous dis qu'il est "contre", il a tout de même une vue un peu plus globale des choses, non ? ;-)

30 sept. 2010
0

et ils ont suivi des cours
des formations etc ..alors imagine le "je sais tout"

josé

30 sept. 2010
0

Ben moi
Je fais régulièrement partie des jurys d'examens pro (c200, C200 Voile,750 Kw, CDQ500 etc..)et bien pour des pros j'en vois aussi des bonnes, le pire c'est en météo et en stabilité, en carte beaucoup passent à la limite et se rattrapent dans d'autres matières

30 sept. 2010
0

Merci à....
cekankonvaou !

0

moi je suis pour
comme ça il y aura moins de monde sur l'eau :mdr:

30 sept. 2010
0

Certes calypso
mais combien de détenteurs de permis "bateau (moteur)" savent faire ces points et mesures ? Idem pour utiliser un compas de relèvement et autres…

Il y a aussi la différence même de pratiquer la voile… un hobie cat 16 emporte rarement de quoi faire un positionnement précis sur une carte… n'ont pas pour la plupart de vhf ou autre objet que l'on retrouve sur un 25' ou un 60' de croisière… il faudrait un permis par bateau et par usage… pas simple…

30 sept. 2010
0

si un jour
il y a un permis voile , ce sera surtout pour faire une rentrée d'argent supplèmentaire , car il y a peu d'accidents entrainant la mort .
pourquoi-pas instaurer un permis pour habiter un logement ou une maison , et un autre pour pouvoir bricoler , car les accidents domestiques font 20 000 morts par an ,sans compter ceux qui restent avec un handicap.
un permis bateau tout comme un permis auto n'empéchera pas de faire des conneries.

30 sept. 2010
0

Pourquoi un système aussi débile
que le permis.

Avoir le permis de conduire n'a jamais fait un bon conducteur.

Si on veut améliorer la formation, il faut inciter. Les anglais font ça très bien.

De même les assureurs pourraient faire varier les primes en fonction de la formation (essentiellement pratique) du skipper principal.

d'autre part, faire un point par triangulation avec un compas de relèvement à main sur le pont d'un bateau en panne de quelque chose (sinon on utilise l'électronique, faut pas se le cacher) alors que tout bouge, que l'instrument est d'une précision relative tout comme la qualité de la vision du skipper est une illusion théorique des salles de cours. A la rigueur ça peut donner une idée.

Mais cela n'a jamais empêcher quelqu'un de passer par dessus bord (accident grave le + fréquent). Les techniques pour éviter de s'exposer au risque s'apprennent uniquement par l'expérience personnelle (savoir où mettre ses pieds, ne pas aller faire une manoeuvre un peu complexe sans gilet ni harnais, ...). On peut exposer tout ça en théorie mais il faut être au pied de mat dans la piaule pour saisir parfaitement l'adage "une main pour soi une main pour le bateau".
Et ce n'est qu'un exemple.

Les cours de navigation sont plein de trucs de boy-scouts inapplicables.

Un exemple, faire des trainards avec des seaux. Oui avec un super seau en acier, ça a une chance de fonctionner. Avec un seau en plastique chinois comme on en a tous à bord, le seau explose rien qu'au contact de l'eau et avec la vitesse.

Donc pour moi c'est clair : permis = plus d'accident de par la fausse sécurité qu'il induira chez les diplômés.

Pour la petite histoire, j'ai connu un bateau avec 6 brevetés (fraichement brevetés pour être honnête) à bord qui a lancé un PAN PAN après s'être échoué sur un banc de sable à marée montante et par calme plat... Les gardes côtes locaux en rient encore...

30 sept. 2010
0

il avait son permis
le pilote de ce gros (très gros) motor-yacht qui m'est rentré dedans et a failli me couler au port !!
A la barre un homme d'âge assez mûr, donc pas novice, qui a évidemment son permis aussi, mais était incapable de manœuvrer ce bateau qu'on lui avait livré la veille...
J'ai aussi mes permis, que j'ai passés pour la formation que ça donne. Si on n'a pas appris sur le tas depuis tout petit, comme c'était mon cas, je trouve ça à peu près indispensable. Mais suffisant sûrement pas.

30 sept. 2010
0

Transfert de responsabilité
Le problème est moins un pas vers la sécurité (c'est toujours mieux d'avoir quelques connaissances de base) que le transfert de responsabilité de l'état vers le particulier.
Voyez l'actualité : des victimes intentent un procès à l'état pour avoir laissé conduire un octogénaire chauffard. L'état se voit reprocher l'absence de mesure de contrôle de santé ou de mise à jour d'un permis. Affaire à suivre mais qui risque de faire jurisprudence.

30 sept. 2010
0

Le transfert de responsabilité
de l'état est surtout le fait d'un manque de moyens. Ainsi en pro le projet de modification (c'est bientôt fait) de la réglementation prévoit :
- pour les gros navires marchands (+ de 500 Tx) délégation aux sté de classification
- pour les petits navires de pêche (les moins de 12 m) fin des visites périodiques de sécurité.

Pour résumer : après la catastrophe de l'Erika la France a initier un processus de contrôle des navires de commerce (décliné en "paquet ERICKA)1 puis 2 et maintenant 3), seulement d'un autre côté elle n'a pas les moyens de ses ambitions puisque elle réduit le nombre de ses fonctionnaires. Donc on délègue ou on supprime des missions régaliennes afin de redéployer les postes. Et hop!!!!

30 sept. 2010
0

qui?
le fera passer ?
sur quels criteres?
es-ce que ce serait un BPPV dégonflé?
es-ce que comm le CRR il sera necessaire qu'un seul membre d'équipage en soit titulaire ou tout le monde à bord meme les enfant dans leur berceau ?

bien que pendant très longtemps j'ai ete contre
je viens de plus en plus pour le pour ...
il y a trop d'ânes sur l'eau qui ne savent ni mouiller ,ne respectent aucune priorité, et j'en passe ,curieusement c'est le plus souvent des batos de loc .....
pour m'amuser je suis rentré dans une agence de loc il y a un ou deux ans pour me renseigner sur les tarifs .le preposé qui avait l'uniforme ,docside ,montre de plongée ,lacoste
exct ,m'a parfaitement renseigné gsur les tarifs
suivant les tailles et l'équipement optionnel
pilote,annexe,spi(très cher) mais à aucun moment m'a demandé si je savais ou etait l'avant ou l'arrière d'un voilier

alain

30 sept. 2010
0

un tel fil,
il devrait y avoir ZERO contributions :-( :-(

30 sept. 2010
0

quelques précisions
Beaucoup de choses dites au sujet du permis voile, mais j'aimerais relevé quelques réflexions qui me semblent erronées :
tout d'abord ne pas oublier que les permis mer ont été instauré parce qu'il y avait trop d'accidents mortels, et étaient en cause les bateaux à moteurs uniquement, ce qui n'était pas le cas des voiliers.
Dans une autre vie, j'ai pas mal côtoyé les instances des Aff Mar, et particulièrement celles chargées des problèmes de sécurité. Tous les discours de ces fonctionnaires étaient identiques concernant le permis voile: pourquoi réglementer quand ce n'est pas nécessaire: toutes les statistiques montrent bien que la pratique de la voile en habitables ne cause qu'exceptionnellement des morts, et pratiquement jamais à d'autres équipages.Et ce contrairement au motonautisme.Idem pour la réglementation des scooters des mers, qui a été motivée par le comportement pour le moins incertain de ses pratiquants, et le nombre d'accidents mortels survenu trop rapidement. La réglementation pour cette activité a calmé pas mal d'ardeur même si c'est loin d'être réglé complétement il est vrai.
Là où il y a risque de danger pour la population, l'État se doit d'intervenir il me semble.Mais ce qui n'est pas le cas pour la voile habitable.

N'oubliez pas non plus qu'il y a quelques temps les visites de sécurité étaient obligatoires, ce qui n'est plus le cas maintenant. Sans doute coûtant trop cher à l'état, non ? Mais AMHA dans ce cas nous avons été responsabilisés tout de même.
Pour répondre au sujet des boites de locations qui seraient trop laxistes, quelques précisions:
un loueur ne peut pas demander un permis voile qui n'existe pas, OK. Il a envie de faire du business, OK. Mais en même temps il est responsable des bateaux qu'il loue, et les assurances obligent les loueurs à demander un CV nautique aux locataires, CV pouvant engager leur responsabilité en cas de pépin. IL est vrai que beaucoup de locataires mentent délibérément sur leur CV. C'est leur problème, mais comment faire pour le loueur? J'ai vécu des cas où suite à des "mensonges graves" sur un CV nautique, le locataire a eu bien des problèmes de la part des autorités et des assurances qui n'ont pas voulu suivre.Mais combien d'accidents graves et mortels imputables à la pratique de la location?
Tous les loueurs vous donneront des exemples où ils ont refusé de faire partir un locataire, car leur semblant trop inexpérimenté.
Et à ma connaissance, le permis voile n'existe pas uniquement grâce à un lobby des loueurs, surpuissant auprès des Aff Mar....
En conclusion, rassurez vous, je suis totalement contre un permis voile, qui n'est pas une solution résolvant par un coup de baguette magique le comportement de certains en mer.
Mais malheureusement, peut être que maintenant une nouvelle génération de fonctionnaires des Aff Mar va monter au créneau ...Mais comme aurait dit Kipling "ceci est une autre histoire".

30 sept. 2010
0

Accidents mortels et loueurs
Effectivement à la voile les accidents sont rares et rarement mortels ; et quand il le sont ce n'est pas forcément un problème d'incompétence (avaries multiples, gros temps, homme à la mer). Voir le cas de Tabarly...
Quelque soit la formation le skipper doit savoir où se situent les risques par rapport au programme de navigation, au bateau et à l'équipage. Ainsi un gosse de 10 ans peut naviguer en sécurité par beau temps sur un optimist à 50m du bord. Un propriétaire de 40 pieds peut aussi très bien naviguer en sécurité avec très peu de formation s'il sait apprécier les situations et connaît ses limites. Il naviguera par beau temps à proximité d'un abri et se fera plaisir. Alors que celui qui se lance aveuglément dans une grande traversée sans consulter la météo car il a un bateau "fait pour l'océan" et "sait à quoi servent les différentes cordes" et "comment démarrer le moteur" prendra de gros risques.

Laissons à chacun la liberté de naviguer à sa façon, sans permis, de façon responsable et informée.

Quant aux loueurs, s'ils sont des marins responsables plus que des commerciaux, ils testeront les compétences des clients et le cas échéant les décourageront ou mieux leur recommanderont d'embarquer avec un skipper.

30 sept. 2010
0

Pourquoi?
Limiter les vitesse sur les routes? vu l inegalité des capacités des vehicules et des personnes?
utopie...

01 oct. 2010
0

Non mais c'est dommage
Car en refusant certaines solutions "intelligentes" en bloque nous seront tous obligé de subir un permis a la con et hors de prix... il trouveront de toute maniere le moyen de le justifier

30 sept. 2010
0

Donc
"Un propriétaire de 40 pieds peut aussi très bien naviguer en sécurité avec très peu de formation s'il sait apprécier les situations et connaît ses limites. Il naviguera par beau temps à proximité d'un abri et se fera plaisir. Alors que celui qui se lance aveuglément dans une grande traversée sans consulter la météo car il a un bateau "fait pour l'océan" et "sait à quoi servent les différentes cordes" et "comment démarrer le moteur" prendra de gros risques"

Avec des "si" on refais le monde c'est la le probleme, il faut quand meme avoir des certitudes...

"Laissons à chacun la liberté de naviguer à sa façon, sans permis de façon responsable et informée"

Si seulement tout le monde etait responsable et informé...

"Quant aux loueurs, s'ils sont des marins responsables plus que des commerciaux, ils testeront les compétences des clients et le cas échéant les décourageront ou mieux leur recommanderont d'embarquer avec un skipper"

Quelle utopie...

30 sept. 2010
0

on dirait que.....
tu en fais une affaire personnelle !:lavache:

As-tu des comptes à régler ou bien? :reflechi:

01 oct. 2010
0

Tu as raison....
j'imagine bien Louis XVI proposant de se faire guillotiner par une lame émoussée, parce que en laissant faire Robespierre celui-ci pourrait bien imposer une lame affutée! :lavache::pouce:

30 sept. 2010
0

moi j y verrai bien
juste un examen à faible cout ( pour ceux qui savent deja naviguer, ca facilite les choses ) et une formation pour ceux qui en auraient besoin.

Franchement, disons un examen à 30 euros ( c' est pas grand chose ) avec delivrance d attestation permettant de naviguer ca ne serai pas la mer à boire.

Et pour la formation chacun est libre de sa formule : copain naviguant, école de voile, skipper pro, etc.

Ca ferai au moins un bagage au mec qui veut naviguer, faible certes mais quelques bases.

Pour les "contres permis", ne changeriez vous pas d avis si un de vos proches se blesseraient grièvement parce qu ils sont parti avec un BMS par exemple ?

01 oct. 2010
0

venant de toi takari
je suis surpris !!il me semble, que tu as fais une grande traversée sur un voilier "non homologué" (en vertu des lois en vigueur) pourtant tu l'as réussi , bravo !!! il faut savoir , que tu as commis un acte illégal (toujours en vertu de la loi française)si tu avais eu ton permis , on te l'aurait sucré , pour non respect de la loi...:lavache:

rions mes frères ,tant que nous en avons la possibilité :alavotre:
partir avec un BMS annoncé, n'implique pas le fait d'avoir un permis ou pas , amha !!!

01 oct. 2010
0

je suis peut
etre partit en "non homologué" (quoi qu avec la nouvelle reglementation je serai dedans sans soucis ), mais je suis partit en connaissance de cause. Si quelqu un aurait voulut me sucrer mon permis il l aurait fait, en Guyane, en Martinique ou j ai vendu officielement le bateau, mais ca n a gene personne visiblement. Quoi quil en soit j aurai assumé sans soucis ( et pourquoi pas aussi me sucrer mes diplomes professionnels puisque j enseigne la voile )

Maintenant quand j ai vu un loueur expliquer à un locataire que quand le vent de droite il faut mettre les voiles à gauche, ou encore le mec qui demarre qui ne comprend pas que le bateau n avance pas..... parce qu il n a pas compris que les ficelles derriere retiennent son bateau au quai....
Quand je loue des catas de sport a presque 50 euros de l' heure et que le type est capable de me demander comment ca marche ( parfois ils ne demandent rien, encore plus grave... ), je me pose la question d' un minimum de savoir pour prendre la mer.

Certains ne savent ce que veut dire BMS...et je trouve ca inquietant...

Tous les jours j' amene du monde sur l eau, et c' est pour ca que je pense ca.

01 oct. 2010
0

non takari
pourquoi, parce que même 30 euros c'est toujours trop. crésus n'est pas mon cousin.
que ceux qui veulent payer le fassent mais, que l'on foute la paix aux autres. un bout de papier n'empêchera pas les co...ries de certains qui penseront qu'ils détiennent le savoir parce qu'ils l'ont dans la poche et j'en apprend encore tous les jours bien que j'aie prés de 40 ans de navigation.

01 oct. 2010
0

De toute façon,
le juge de paix sera toujours le nombre de morts ou blessés liés à l'activité. Donc on n'est pas plus près d'un permis pour les voiliers que pour les alpinistes, les parachutistes, les joggers, les tennismen, les rugbymen, les cyclistes, les piétons dans Paris, les fumeurs, les buveurs, les nageurs, les plongeurs, les parapentistes, les deltaplanistes, et même les boulistes...

01 oct. 2010
0

Pour moi
1/ pas utile.
2/ mais si jamais, ça devait se faire: nécessité de tenir compte de l'expérience précédente (validation des acquis de l'expérience par la production par exemple de livres de bords des navigations effectuées)
3/ un permis exclusivement "code" est superflu, chacun d'entre nous ayant obligatoirement à bord le RIPAM et d'autres documents dont il doit connaître le contenu (nul n'est censé ignorer la loi).
4/ un permis axé "conduite" va poser le problème des conditions de navigation: faut-il du vent le jour du test, quel vent pour quelle mer et quel équipage? l'environnement est déterminant dans la maîtrise d'un voilier (c'est d'ailleurs en grande partie vrai pour un permis moteur). Pour le permis voiture, la conduite sur autoroute est maintenant pratiquée pendant les cours (mais pas la conduite en montagne et/ou sur neige par exemple).
5/ Quant au cas de certains locataires (peu) qui effectivement contournent la nécessité d'avoir un permis en louant un voilier dont ils ne sortent pas les voiles, quelle est leur dangerosité réelle? des chiffres?
6/ Cette question me rappelle celle du contrôle technique sur les voitures qui n'a jamais pu être justifié par la dangerosité des vieilles voitures, peut-être parce qu'elles sont moins impliquées dans les accidents corporels de la circulation que les voitures récentes.

01 oct. 2010
0

Le RIPAM ... et encore
Bien sûr qu'on l'a tous à bord (quoique tellement peu ouvert que les pages finissent par coller ensemble), Bien sûr qu'on le connait (ou qu'on est censé le connaître ... à defaut de maîtriser).... mais la seule règle du RIPAM vraiment efficace est de passer à côté des autres.

L'autre règle non écrite la plus utile pour éviter les problèmes et pour éviter de se faire peur est que les petits passent à côté des gros et que les plaisanciers passent à côté des pros. C'est pas glorieux mais c'est la réalité du "terrain".

01 oct. 2010
0

Essaie seulement
un exercice de recuperation d'equipier à la mer et encore tiens le plus facile bateau au près et tu vas voir combien de fiers a bras de ponton vont y arriver en un temps acceptable et sans emputer les chevilles du mec dans l'eau quand tu sais pas tu sais pas et ça tout le monde devrait savoir et si on t'oblige pas ben tu saura jamais

01 oct. 2010
0

et aussi des limitations
de vitesse!
10 nds maxi pour tous les voiliers ;-)

01 oct. 2010
0

Tu dis ça........
parce que tu as vendu ta libellule à Pym ? ;-) ;-)

01 oct. 2010
0

tous les permis
Salut à tous, nombreux sont comme moi qui connaissent un copain un ami qui a tous ses permis (moteur) côtier/hauturier/CRR mais ne peut aller en mer seul pour lever son casier à 2 mn du port car il n'est pas capable de juger le sens du courant, de mettre en pratique ce qu'il a apris aux permis, même avec carto il passe là ou je n'irais pas avec mon annexe!!!

il ne sera jamais un marin, il restera dangereux et pourtant c'est pas un con il était ingénieur dans une grosse boite.

le sens marin ne s'acquier pas dans les permis.
Cdt

01 oct. 2010
0

Ouai
Il faudrai meme supprimer le permis pour mes bateau a moteur vu le peu de necessité...

01 oct. 2010
0

Finalement le permis je veux bien !!!
J'immatriculerai le bateau sous pavillon belge :

L’immatriculation en Belgique s’adresse à tous ressortissants de l’Union Européenne, sans obligation de domicile en Belgique.

Elle présente un certain nombre d’avantages notamment :

• la procédure d'immatriculation est simple et rapide, quelque soit votre cas : bateau neuf, de série, importé, amateur ou occasion, déjà immatriculé ou non, ancien bateau inscrit au commerce

• vous naviguez où vous voulez sans notion de catégorie quels que soient l'équipement et le type de bateau

• vous pouvez adapter votre matériel de sécurité, sans obligation ni contrainte

• vous pouvez piloter un bateau à moteur sans permis sur le domaine maritime.

Ainsi, la réglementation belge par sa souplesse permet à tout européen de naviguer partout en parfaite légalité, à moindre coût et sans contrainte particulière. Le pavillon Belge bénéficie en outre d’une excellente notoriété aux confins des mers du globe.

01 oct. 2010
0

Réponse à Rodrigue, Pavillon Belge
Si tu es résident en Espagne, ça ne sert à rien de se mettre sous pavillon belge.

L'Espagne oblige les résidents, quelle que soit leur nationalité, à passer sous pavillon espagnol, avec tout ce que cela implique!

01 oct. 2010
0

Permis voile ?
Plus aucun acheteur pour les voilier d'occase de plus de 10 ans.

Comment il va faire un jeune si avant de s'achter un voilier à 2000 ou 5000€, il faut qu'il commence déja à se payer son permis voile ?

Et je rapelle mon precedent message : quel seraient les points communs pour le permis entre un Wally 77 en mediterranée et un muscadet en bretagne nord ?

01 oct. 2010
0

permis belge...
oui, il existe, on appelle ça le "brevet yachtman", celui-ci n'est pas (encore) obligatoire. Une formation peut être assurée par divers yacht clubs, celle-ci coûte dans les 150 à 180 €, dure plus ou moins 8 mois, à raison de 3 à 4 heures par soirée, une soirée par semaine.

J'ai été suivre ce cours, qui m'a malheureusement dégoûté du yachting pendant longtemps :-(

La raison en a été que les moniteurs étaient souvent des coupeurs de poils de cul en quatre, la théorie est trop poussée. Bête exemple: on vous fait calculer des routes de surface au demi-degré près, alors qu'en mer, tenir son cap à 10° près tient du grand sport.

Même belote avec les calculs de marée, où je trouvais la méthode française des douzièmes tellement facile, mais non, on est venu me gonfler avec ces p***** de courbes de marées, où il fallait dterminer à la minute près à quelle heure on pouvait entrer dans le port X.

Les pavillons, pareil, je n'arrive pas à tous les retenir, on m'a gonflé avec l'importance d'iceux, alors que November-Charlie est amplement suffisant...

Le plus marrant dans cette histoire, c'est que j'ai un pote qui est capitaine au long cours et qui fait partie de la commission d'examen, et qui m'a dit qu'ils étaient beaucoup moins chiant qu'au cours... :-p

Brèfle! j'irai passer cet examen le jour où il faudra, mais en attendant, ils peuvent se brosser

Laurent

01 oct. 2010
0

Si vous étiez déjà traumatisé

avec les cours de yachtman, z'avez pas intérêt à suivre ceux ne navigateur de yacht car ça va être la dépression assurée... :mdr: :alavotre:

pfffzzzz

01 oct. 2010
0

moi je suis pour
au moins je serais sur que le gars que j'ai en face a appris au moins une fois quels sont les priorités (privilège)
comment on croise ou double un autre voilier...

combien de voiliers loués voit on en méditérrané
qui ne navigues qu'au moteur même par une brise idéale.
ils sont loués par des gens qui n'y connaissent absolument rien en voile mais qui peuvent louer un bateau sans permis.
d'autres qui achètent un fifty(style forban)
et ne naviguent qu'au moteur parce que sur ce type de bateaux pas besoins de permis.
en fait cela ne me gênerais pas si au moins ils savaient qui avaient l'avantage quand ils croisent un voilier...

d même il serait bon dans le permis bateau à moteur qu'on explique comment marche un voilier, du moins les bases pour comprendre pourquoi un bateau louvoie devant eux.

01 oct. 2010
0

Ok Bidule…
mais en ce cas, il n'est pas nécessaire de demander un permis bateau… un simple code maritime suffit ;-)
On a bien le code de la route… Et les écoles de voile y trouveraient sans doute leur compte.

Un permis voile est inapplicable et inutile… des centaines de type de bateaux et des centaines de manières de les utiliser… avec des bourse pas nécessairement pleines pour assumer des semaines de cours… c'est aussi la meilleure manière de ne plus voir personne sur l'eau et priver beaucoup de monde de cet espace de liberté.

01 oct. 2010
0

Code
était au sens diplôme, pas au sens règlementaire…
Le Ripam ne regroupe en outre pas ce qui concerne les bases des conduites de sécurité à tenir sur un voilier (homme à la mer, etc), le feu à bord et le minimum pour la carte et la vhf… j'imaginais un mix entre les bases du Ripam, du crr et quelques notions de sécurité… mais après tout ceci est déjà regroupé dans pas mal d'ouvrages… du Marin Breton aux Vagnon, Glénan et tutti…
Ce code pourrait être passé en école de voile… bon exercice… on fait bien passer des "permis piétons" aux gamins…
Bon de là à le rendre obligatoire… pfff

01 oct. 2010
0

Mais le "code maritime" existe....
Il se nomme RIPAM.

Au travers de quelques incidents diplomatiques avec des conducteurs de vedettes, j'ai malheureusement pu constater qu'ils ont une vision très personnelle de ces règles, tout en m'invitant à aller "revoir mon code"!
Je constate également leur fréquente incompétence dans les manœuvres, par exemple dans les écluses. De même, il ignorent tout de l'influence du vent et du courant sur leurs manœuvres, par exemple la nécessité d'accoster avec vent et/ou courant de face plutôt que de l'arrière!

Nobody is perfect!.. à part moi, bien sûr!

01 oct. 2010
0

faut pas être naïf
Il faut revoir un précédent fil d'un de nos amis qui a failli se faire embroché en baie de Quiberon par un pécheur.

Le pécheur pro avait certainement toutes les autorisations administratives pour naviguer. Alors qu'il n'était pas en pèche, cela ne l'a pas empêcher de couper dangereusement la route à un voilier visible et en plus de manière très grossière.

La mer ça pas la route avec des feux rouges, des radars et des Gendarmes au coin des bouées, ça se rapproche plus de la jungle.

Faut pas croire non plus que tous les cargos assure en tout temps une réelle veille visuelle. C'est le radar et l'AIS qui "regardent" pour eux. Le "veilleur" va de temps en temps jeter un oeil au-dessus de son bouquin, de son DVD... ou de son oreiller et ceux qui ne sont pas vus par les machines n'ont qu'à passer à côté. Pourtant, ils ont leur qualification MarMar.

Donc la seule règle efficace mais qui n'est pas enseignée dans les brevets c'est "observes les autres et passes à côté" mais aussi "plus c'est gros et plus c'est pro, plus loin tu les laisses".

Le reste est et reste une théorie intéressante mais dangereuse si elle est crue et appliquée comme si c'était un code de la route.

01 oct. 2010
0

RIPAM mal assimilé?
Tu sembles avoir passé le permis, mais dans ton second paragraphe, tu nous parles de voiliers qui seraient "prioritaires, etc...
Je n'ai pas de permis mais plus de 30 ans de voiles et je sais que je ne suis pas prioritaire face au navire à moteur, mais "privilégié", ce qui est différent, et encore pas toujours!

02 oct. 2010
0

privilèges
Malgré les tentatives d'abolition des privilèges, ils subsistent ;-)

Effectivement nous sommes les moins privilégiés, tout juste privilégiés envers les navires à moteur ordinaires quand on est sous voiles seules. Beaucoup de gros sont privilégiés : capacité de manoeuvre restreinte, handicapés par leur tirant d'eau, ou dans un chenal.

De nuit c'est simple : ce sont tous ceux qui ont des feux supplémentaires dans les hauteurs (dimanche j'ai croisé un remorqueur de barge, identifié sans problème avec ses 3 feux blancs superposés, ou le "Pourquoi-Pas ?" en campagne bathy, un vrai sapin de Noël). De jour ils ont des marques noires géométriques.

Quand je croise des cargos, en général la distance et la différence de vitesse font qu'il n'y a aucun risque mais ça arrive qu'ils tournent, passant vraiment très loin. Ils s'ennuient peut-être à naviguer tout droit...

Une fois j'ai viré de bord de nuit pour éviter un bateau de 30-40m qui arrivait sur moi à 20 noeuds. Une fois passé j'ai vu que c'était un "gris" (douanes, armée, gendarmerie), qui m'avait frôlé pour me zieuter....

En effet, le privilège n'est pas une priorité, si l'autre ne s'écarte pas, il faut s'écarter.

01 oct. 2010
0

Entièrement d'accord avec toi brufan
mais connaître la base; le sens d'une bouée, d'une balise, comment parler sur une vhf, savoir lire une hauteur d'eau sue une carte… et éviter d'aborder un copain en voilier lui aussi en se plaçant bien par rapport à lui… ça ne demanderait pas des semaines de formation, à peine une journée, ne coûterait pas bien cher… et permettrai un peu moins de casse et d'engueulades sur un plan d'eau…

mais pour le moment ce n'est pas non plus un ring sur l'eau, même au mois d'août dans les baies fréquentées… donc, si ça reste ainsi… moi ça me va, m'évitant aussi d'aller faire le zouave une journée pour un bout de papier (mais c'est bêtement personnel) ;-)

01 oct. 2010
0

Info
Un navire de plus de 200 000 tonnes mets 15km pour faire demi-tour, A 16 noeuds plus de 5km pour s 'arretter machine arriere a fond...
Les voiliers sont prioritaire face au navire a moteur SI ils naviguent a la voile mais au permis on nous apprend aussi les autres priorités...

01 oct. 2010
0

Non adaptation
Hierarchies des privileges sauf disposition contraire pour chenaux etroits, separation de trafic et navires rattrapants:

1 navire non maitre de sa manoeuvre (certains paisantin en voiliers?)
2 Navire capacité de manoeuvre restreinte
3 Navire a fort tirant d eau (pas vraiment privilege mais "logique"
4 Navire en train de pecher
5 voilier faisant route a la voile

Bien entendu un navire au mouillage n est pas privilégié mais c pas une raison...
Libre arbitre...

Peut etre plus interessant(a apprendre a certain):
2 voilier recevant le vent de meme bord, c'est celui au vent qui manoeuvre! Sans se retourner pour ricaner d'avoir doubler, a la maiere des motor boat...

02 oct. 2010
0

En effet
"En effet, le privilège n'est pas une priorité, si l'autre ne s'écarte pas, il faut s'écarter"

Si tu en ai capable oui en effet...

01 oct. 2010
0

ce fil me rappelle
ki c'est ki disait:

si on te frappe la joue gauche tend la droite,

tresser soi même la corde qui va vous pendre

chacun doit pouvoir choisir sa mort!

en gros comme en maigre arrêtons de tendre des bâtons pour nous faire battre ou plutôt de fournir des arguments pour se faire examiner!

01 oct. 2010
0

Examiné ou sondé................
......dans les deux cas on l'a dans.........
:oups:

01 oct. 2010
0

c est vraiment terrible !!!
vous aimez vraiment les reglementations
moi je trouve ca stupide tout ces permis
laissez libre les gens qu il se responsabilise un peu
vous voulez vraiment etre un peuple de veaux
c est pour ca que la france se meurt
toute les reglementations ne font rien pour ameliorer l activite econoimique elle mettent de l immobilisme dans le systeme
preservez un peu la liberte que l on trouve encore sur la mer
deja la france avec sa securite est deja completement a cote de ses pompes alors s il vous plait !!!

01 oct. 2010
0

Brufan, notre ami
a évité l'accident, parce que lui a su apprécier la situation et manoeuvrer en conséquence. Mais quelqu'un qui n'aurait pas appris à reconnaître une trajectoire de collision ou le borné qui aurait pensé: je suis un voilier, je suis prioritaire ( raisonnement bien enfoncé dans le crâne de certains néophytes ) serait encore en train de nager:

01 oct. 2010
0

exact
et c'est grâce à son sens marin ... qui ne s'apprend pas dans les salles de cours ou d'examens.

01 oct. 2010
0

contre
Bonjour à Tous

Alors là le sujet super il y a du Audiart pour certains ;-) ;-) ;-) :-p :-p

un avis c'est comme avec le permi voiture de simple consignes (feu rouge, priorité à droite,
le rond point!!)sont elles respectées non pas à 100% pourquoi il y a X fois plus de conducteurs
quand 1960 Idem en navigation plus de voiliers et ou voileux plus de risque de tomber sur un gars qui n'a pas tous compris ou rien à foutre des autre
Bref etre deux fois plus vigilant,
pour la priorité avec les pros j'oubli trop gros pour moi

Le Moko

01 oct. 2010
0

Certes,
mais comme il est assez rare d'hériter du sens marin avec ses gênes ( encore que des fois c'est possible mais pas toujours ) il est bon d'avoir la possibilité de l'acquérir par d'autres voies
( qui, comme celles du Seigneur, peuvent pour certains être plus ou moins impénétrables... )

01 oct. 2010
0

et que penser d' un " permis"
dont la formation et les fonds reviendraient a la SNSM par exemple ?

Après tout, ils se tapent ( à la place des autorités ) le sale boulot du sauvetage en mer et ce gracieusement de la part des bénévoles.

Ils sont donc logiquement au courant des problèmes liés à la navigation ( voile et moteur ), je leur verrai bien un grand role dans la formation de la securité en mer qui serait une très grande ligne de cette idée.
Après libre à chacun d' apprendre correctement le maniement d' une voile.

En plus ils courent toujours après l' argent, donc voila qui ferai le bonheur de tout le monde non ?

01 oct. 2010
0

En voila une bonne idée
Ce serait l'idéal, mais il ne faudrai pas que la SNCM devienne une place a magouille et bien sur il faudrai reverser une partie a l'état...

02 oct. 2010
0

Aurait-tu
Plus d'info sur cette formation, cela m'intéresserai

02 oct. 2010
0

Merci
Je souhaiterai surtout savoir le programme etc... merci a toi

02 oct. 2010
0

La ou il y a de l'argent...
il y a de la magouille... pour l instant y en a peu mais si elle percoive l argent d'un imaginaire permis pour les voiliers ca va brasser enormement d argent....

01 oct. 2010
0

formation homme à la mer
Bonjour Takari

Dans Mon coin la snsm propose une formation (pratique) homme à la mer. Voila un truc concret.
Nous allons à la prochaine saison le faire.

Le Moko

02 oct. 2010
0

Non je manque de precision
Bonjour casta

je me renseigne ce week end.

Cordialement

Le Moko

02 oct. 2010
0

superbe confusion
"mais il ne faudrai pas que la SNCM devienne une place a magouille"

02 oct. 2010
0

la validation d'expérience colle mieux à la réalité...mais
pour acquerir la dite expérience,il faut bien débuter"...donc commencer "sans expérience"!!
Le fond du problème (le nombre d'intervenants montrant qu'il est ss fond!et ss fin!)me parait etre ceci:
nous sommes ds des "sociétés du tout et tout de suite"ou la marchandise est reine..Tout s'achète(si on a les moyens!!)..,la conscience qu'un apprentissage est incontournable pour maitriser,la voile(et tte activité...)ça ne s'achette pas...C'est un état d'esprit (lequel n'est pas trop ds l'air du temps...)
Vécu cet été de passage à l'Herbaudière:de riches(trés!)proprios prenet posséssion de leur flambant neuf trailer Beneteau,construit sur place(look tt à fait semblable au grand bank..)Environ 20 m,tt le tralala à bord,quant au prix..!2 heures aprés ils éventraient le beau jouet,à 20 n sur la chausséé des Boeufs,pourtant bien baliséé(cardinale W).Bteau renfloué..mais parti à la casse..trop de dégats
Plus tard ,au Crouesty,un 16 m Wauquiez,tt neuf lui aussi,se mplante dés la sortie sur babord du chenal pourtant bien balisé...
Tout,tout de suite!!

02 oct. 2010
0

Il faut que la mer
reste un milieu de sélection naturelle.
:oups:

02 oct. 2010
0

si je suis le raisonnement "lieu de sélection naturelle"

Je suis consterné par le fait que certains n'ont pas le courage de se former un minimum et qu'ils boycottent toute idée de mettre en place un système d'évaluation de compétences en sécurité, en navigation, parce que trop timides pour montrer leur savoir faire ou à mon avis trop peu formés, ils préfèrent se cacher cacher derrière une prétendue expérience acquise on ne sait pas comment!
Dans certains domaines, c'est tout le contraire, j'en connais qui sont bardés de déplomes ou qui se sont illustrés dans leur domaine qui le font savoir sans honte bien au contraire, ou très discrètement, ils sont devenus les maîtres dans leur spécialité.
Entre le "rien" et être trop tatillon genre permis à points il y a quelque-chose à inventer et même si c'est Franco-Français et bien moi ça ne me gène pas, pour une fois qu'on pourrait faire avancer les choses pour que chacun se respecte en partageant la mer, plutôt que de suivre bêtement les "bidochons consommateurs".
je m'étonne que personne n'ait pensé à supprimer les permis pour les pilotes d'avions de transport de passagers???? ni pour les capitaines au long court??

02 oct. 2010
0

et je rajouterai

le permis de port d'armes ,c'est vraiment un scandale de ne pas etre libre de porter une arme...non mais

02 oct. 2010
0

Pour ou contre ? Tout le monde a raison.
Convoyeur de métier, j'en ai vu, j'en vois et j'en verrai encore de ces "marins" qui n'ont de nom que le qualificatif. Et moi même suis-je exempt de tout reproche. Si tout un chacun s'accorde à reconnaître que l'expérience n'est que la somme des erreurs accumulées, il n'en reste pas moinss évident qu'une formation de base à notre pratique s'impose. Le débat porte plus sur la nature de la reconnaissance de cette formation que celle ci proprement dite. Ce qui me fait souvenir de ce que Goethe fait dire à Dante : "C’est bien, je fais grand cas du génie et de l’art, Usez-en, mais laissez quelque chose au hasard "

02 oct. 2010
0

Pourquoi toujours vouloir responsabiliser tout le monde ?
Si des incompétents ne sont pas capables de se rendre compte qu'ils se mettent en danger, toutes les mises en gardes qu'un permis pourra leur enfoncer dans le crâne ne serviront à rien. Etre incompétent, c'est pas grave en soi, on est tous incompétent dans plein de domaines Par contre, être infoutu de s'en rendre compte, ce n'est pas un manque de connaissance, mais un manque d'intelligence. Et depuis quand un permis redonne-t-il de l'intelligence ? Ah oui, c'est vrai, sur les routes ce sont ceux qui ont le permis le plus frais dans leur esprit qui se plantent le plus... (c'est une statistique, pas un jugement de valeur).

02 oct. 2010
0

pas tout à fait d'accord hi
l'inculte même intelligent ne peut avoir conscience de l'étendue de son ignorance, de son incompétence; plus un individu acquiert de connaissances et plus il entrevoit l'étendue de son ignorance. mais la connaissance en soit ne sert à rien sans l'intelligence qui est l'outil pour s'en servir et donc, pour en revenir à notre sujet tu peux bourrer le crâne à un terrien et lui refiler un permis sans pour autant avoir l'assurance d'en faire un bon marin!
PS: marin peut être remplacé par n'importe quel autre métier ou compétence...
CQFD: il y aura toujours autant de barjos avec ou sans permis de même qu'il y en a le même % chez les polytechniciens que chez les chauffeurs de taxi (encore que...)

02 oct. 2010
0

certain qui n'aurait pas le courage de ce former !!!
c'est du cauchemar !!!!
pendant que je construisais mon premier bateau , en même temps que la "mécanique" je m'informais et m'instruisais sur la navigation , je crois que 99% des gens ont fait comme moi... a moins d'être suicidaire , il faut être malade ou inconscient pour entreprendre un voyage sans savoir...
ce qui me gêne dans l'idée d'un permis , c'est l'homme d'en face..celui qui a droit de vie ou de mort sur ton futur , pas de permis , pas de rêve , pas de voyage...je hais les interdits :non:

02 oct. 2010
0

t'as raison Cobra
c'est toute une science et a ce niveau certains sont des pros..
pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !!!!

02 oct. 2010
0

Ok, nos raisonnements partent de constats diamétralement opposés,
Pour aboutir à la même conclusion : la possession d''un morceau de carton tamponné ne rend pas plus prudent, ni plus circonspect, et n'a donc absolument aucun effet sur la sécurité...

02 oct. 2010
0

il ne faut pas
haïr les interdits

Il suffit de s'en servir à son avantage au dépend de celui qui l'a crée... :alavotre:

pfffzzzz

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (44)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021