Pour ou contre les batteries en parallèle.

Voilà, tout est dans le titre.
J’ai personnellement fait le choix d’installer mes batteries de servitude en parallèle (batteries de même marque, de même technologie,connectées dans les règles de l'art, et neuves toutes les deux). Pourquoi ?
-Parce qu’il m'a parut plus simple, à tort ou à raison, d’avoir à gérer une seule batterie que deux.
-Parce que j’ai installé un contrôleur de batterie victron, alors qu’il m’en aurait fallu deux si j’avais voulu séparer mes batteries, à moins qu’il n'existe des contrôleurs capables de gérer plusieurs batteries.
-Parce que le montage du panneau solaire m’a également paru plus simple, avec un seul régulateur économique muni d'une seule sortie (j’en ai d’ailleurs un deuxième en cas de défaillance) alors qu’un régulateur plus sophistiqué et coûteux aurait été nécessaire avec des batteries séparées.
-Pas de coupleur, juste un simple coupe circuit sur le positif, et un autre sur le négatif.
Voilà quels sont , à mon humble avis, les avantages.
Maintenant j’aimerais bien savoir, concrètement, avec des arguments factuels, quels sont les inconvénients. J’en vois déjà un c’est qu’en cas de défaillance d’une des deux batteries, il faudra changer les deux, mais y en à t’il d’autres ? Parce que dans ce domaine on entend tout et son contraire.
Je précise que mes connaissances en électricité sont assez basiques, d’où mon questionnement.
Merci par avance pour vos interventions.

PS- La batterie moteur est totalement séparée, et n’est rechargée que par l’alternateur. Sa tension est néanmoins indiquée par le contrôleur victron, elle n’est donc pas concernée par mon questionnement.

L'équipage
23 oct. 2017
23 oct. 2017
0

La seule question est....
Pourquoi deux et pas une?
Sinon pour moi c'est parfait
Je précise que mes connaissances en électricité sont assez basiques, d’où mon questionnement.
Merci par avance pour vos interventions. :-)

23 oct. 2017
2

@"Pourquoi deux et pas une?"
Tout simplement pour des raisons pratiques. Il était beaucoup plus facile pour moi d'installer deux batteries de 110 Ah qu'une seules de 220 Ah. ;-)

23 oct. 2017
1

C'est plus un discours de stratégie que de technique pure. Dans mon système, il y a 3 batteries identiques. 1 pour le moteur et deux pour les servitudes. Il n'y a jamais décharge simultanée des deux de servitude. Un rotacteur alimente le circuit à partir d'une batterie un jour sur deux. Ça laisse plus de temps à des dispositifs de charge aléatoire comme panneau photovoltaïque et éolienne pour recharger à bloc celle qui n'est pas sollicitée. J'y gagne en autonomie sans investir dans du lourd pour la recharge. Ne pas avoir de batteries en parallèle me met à l'abri du problème de défaut d'une batterie et enfin, trois batteries identiques permettent de les interchanger manuellement sans changer l'autonomie du système, quelle que soit la batterie qui restera en service.

23 oct. 2017
1

Bonjour,
A mon avis le risque d'un montage en parallèle c'est qu'une batterie se vide dans une ou plusieurs autres.
On limitera les risques en installant des batteries de même type et même âge. Il faudra également les débrancher individuellement en cas d'hivernage. Et les contrôler une par une avant de les remettre en service.
En tout cas c'est ce que je fais.

23 oct. 2017
1

Bonjour

Même choix que toi 2x 180ah et sur mon précédent bateau 2x 90ah elles ont fait 8 ans.
j'avais poussais le vis à avoir deux batteries qui se suivent dans les n° de série pour être sur de les avoir les plus identiques possible.
Si effectivement tu as fait un montage correct et une utilisation correct "pas de décharge profonde" alors très peu de risque.
Il y a des centaines de bateaux avec ton montage visiblement cela marche.

Le Moko

23 oct. 2017
3

J'ai depuis quelques années, le même système que toi.
Une batterie de 60Ah pour le moteur (rechargée prioritairement par l'alternateur) et deux batteries de 105 Ah en //, rechargées prioritairement par le panneau solaire à travers un MPPT.
Les deux parcs sont connectés par un Cyrix.

L'avantage que je vois à ce système concerne surtout l'encombrement et le poids à manipuler. Les 105 Ah rentrent bien dans l'emplacement prévu, et pèsent un vingtaine de kg, alors qu'une 210/230 Ah ne rentrerait pas dans l'emplacement en question et pèse quelques 50 kg....pas facile à manipuler.
Accessoirement, le prix des deux (petites) batteries est inférieur à celui d'une seul grosse.

23 oct. 2017
0

même montage (le chargeur -220->12, passe aussi en priorité par les servitudes...)
aucun soucis depuis 5 ans :pouce:

23 oct. 2017
0

Bjr Boatlover, auriez-vous réalisé un schéma de votre installation que vous pourriez nous faire partager. Je n'ai que deux batteries identique une servitude et une moteur et je pose la question d'y adjoindre une 3 em, merci, cdl Isis

23 oct. 2017
0

@ isis
Le voilà (je l’avais d’ailleurs déjà mis sur un autre fil sur les fusibles).
Mais bon comme je l’ai précisé je suis loin d’être une pointure en électricité, il s’agit donc d’un schéma d’amateur, reflétant une installation d’amateur, avec des choix qui sont les miens et susceptibles d’être contestés.
Mais dans ce domaine et comme je l’ai indiqué plus haut on entend tout et son contraire et il y a pas mal de « chapelles ». C’est pour ça que j’essaye de démêler tout ça.

23 oct. 2017
0

bonjour,
je suis formateur en habilitation électrique, et électronicien de formation, en théorie c'est a déconseiller, et même interdit dans certains montages ou l'on ne peut isoler les batteries facilement car:
la résistance interne de chaque batterie sensiblement identique au départ, va évoluer en vieillissant , et une batterie va se décharger dans l'autre pour s'auto équilibrer ....., ce phénomène est tres sensible si les batteries restent en permanence en //
En pratique, c'est possible SI l'on est obligé ?
SI l'on raccorde un commutateur pour séparer les batteries hors nav
( dans ce cas impossibilité de mettre une pompe de cale ou un récepteur qui pourrait déséquilibrer une batterie ....)
SI L'on soigne le câblage de la mise en // et l'état de charge des batteries avant que le phénomène " d'auto-décharge" devienne irréversible, la mise en // devient beaucoup plus aléatoire lorsqu'il y a des parcs de plus de 2 batteries a mettre en //
C'est pour cela , que dans les applications ou l'on a besoin de puissance on utilise des éléments de forte intensité , mais sous 1,2v en moyenne , que l'on raccordent en série , pour obtenir 12, 24, 48 ou 96Volts ...ou plus . (on divise les éléments en jouant sur le voltage et non sur l'intensité) ...et les mises en parallèle n'interviennent que ponctuellement lorsque l'on a besoin de surpuissance .
LECELTE

23 oct. 201723 oct. 2017
0

Je te remercie pour tes explications.
Initialement j'avais installé mes deux batteries de servitude séparément avec un rotacteur, mais dès que j'ai voulu installer mon contrôleur et mon panneau solaire, tout est devenu d'un coup plus compliqué.
Dans ce cas il m'aurait fallu installer deux contrôleurs, ou si ça existe, un seul avec deux shunts, c'est surtout cet aspect qui m'a poussé à simplifier en branchant les batteries en parallèle. Peut-être ai-je eu tort.
Ca compliquait aussi pas mal l'installation du panneau solaire en m'obligeant à connecter un régulateur plus élaboré à deux sorties.
Quel est ton avis?

23 oct. 201723 oct. 2017
2

"la résistance interne de chaque batterie sensiblement identique au départ, va évoluer en vieillissant , et une batterie va se décharger dans l'autre pour s'auto équilibrer .....,"
.
C’est en effet une erreur commune, répétée régulièrement sur ce forum qui assume que lorsque deux batteries sont chargées en parallèle, la charge se répartie équitablement dans chaque batterie…. !

Comme les résistances interne de chaque batterie évoluent différemment celle avec la plus grande résistance absorbera aussi moins de courant….en proportion avec sa…. capacité ceci sous une exacte même tension pour les deux batteries, dans ce contexte comment pourrait-il y avoir une décharge quelconque entre elles.. ! La seule décharge que je puisse entrevoir entre deux batteries en parallèle c’est lorsqu’elles sont reliées avec deux tensions différentes…. avant raccordement.
S’il y devait y avoir un problème avec les milliers de batteries misent en parallèle ici et là ça se saurait depuis longtemps.
.
Le fait de vouloir faire plusieurs bancs séparés est une mauvaise idée mais c’est un autre sujet..

23 oct. 201723 oct. 2017
2

dans cette histoire de batteries en // ou non il y a un parametre qui a mon avis est incontournable et qui est essentiel me semble-t-il : nous sommes en mer et en mer nous devons etre le plus autonome possible .

Or nous avons un point faible qui est l'electricité qui alimente l'électronique ..ne plus avoir d'électricité devient un probleme .

Or si les batteries sont en // et si l'une d'entre elle claque (cela arrive ) on s'en aperçois comment ? a mon avis on s'en aperçois lorsque l'on n'a plus d'électricité ..

par contre avec deux batteries independante le probleme est reglé en tournant un simple bouton ..

et c'est cette autonomie qui devrait nous guider avant tout dans nos choix technique pas

23 oct. 201723 oct. 2017
0

-Si l'une claque elle tire la tension du banc vers le bas, solution on l'isole et on recharge...
-La solution des batteries indépendante est valable avec de faibles consommation, autrement elles se fatiguent beaucoup trop vite.

23 oct. 2017
0

Il faut comprendre que la réserve capacité d'une batterie est donnée pour 20H, soit 5A pour une batterie de 100Ah, si ta consommations est de 2 , 5 ou 10Ampères la capacité de la batterie n'est plus la même, donc tout dépends de la consommation par batterie, si tu es en dessous ou égal à rc@20H de la batterie c'est jouable autrement un banc de 2x100Ah est beaucoup moins sollicité et dure plus longtemps.

23 oct. 2017
2

oui on isole mais a condition de savoir que l'une d'elle vient de claquer et on sait comment ou quand ?

perso j'ai deux batteries independante chaqu'une alimente son propre circuit elles consomment donc comme les //

23 oct. 2017
0

Je suis entièrement d'accord avec LECELTE et Calypso 2.
Ce qui est essentiel c'est l'autonomie. J'ai parcouru cet été le canal du midi au départ du Vieux port de Marseille avec mon petit bateau, je n'ai jamais eu à recharger les batteries (2X 180A) elles ne sont pas reliées entre elles, mais je peux à volonté passer de l'une à l'autre et ÉVENTUELLEMENT les mettre en // si je manquais d'intensité pour démarrer mon Perkins. Et pourtant, je n'ai pas souvent eu accès au 220v dans les ports et j'ai fréquemment passé des nuits hors des ports avec une glacière électrique Waeco(55w) branchée en permanence et au maximum + l'éclairage. Je changeais de batterie régulièrement pour avoir un usage équitable et éviter de faire travailler toujours la même.
La charge de l'alternateur a été largement suffisante pour maintenir les 2 batteries à pleine charge. Là aussi elles chargeaient individuellement, tout ça simplement avec deux coupe-circuits.

23 oct. 2017
0

pour moi ce n'est pas l'autonomie l'essentiel ,ce qui m'importe c'est la securité ,car nous sommes en mer et donc on doit etre le plus autonome possible .

j'ai eu une batterie morte un jour ,plus rien , j'ai peu continué à naviguer le reste de la saison sans probleme en piquant son circuit sur l'autre batterie valide ..

pour autonomie je tiens 12h sans faire tourner le moteur et je n'ai que l'alternateur mais je repete ce n'est pas pour moi l'essentiel ..

23 oct. 2017
2

Je vais en faire hurler quelques-uns.
Sur mon dernier bateau acquis depuis 4 ans j'ai trouvé 1 batterie moteur de 9oAh et un parc en // de 3 batteries: 1 de 105Ah, une de 95Ah et une de 100Ah en plus de marque différentes !!!
Depuis je navigue comme ça, prêt à changer lorsqu'il y aura besoin par des batteries identiques.
Aucun soucis pour l'instant de décharge quelconque. Elles sont alimentées par 160W de panneaux solaires et une éolienne 350W, plus le moteur en manoeuvre bien sûr.
Elles ont au moins 7 ans...
Je sais que c'est pas bien, mais vu que cela fonctionne bien (par exemple autonomie sur Golfe cet été avec électronique, pilote et frigo sans jamais descendre en dessous de 80%.. je changerai lorsque ce sera le moment.

23 oct. 2017
0

pour moi CONTRE

dans ce cas avec le temps
(variable selon les situations ,cablage des batteries, faux contacts,temperature qui vont amplifier la chose )

vous avez un generateur (la tension la plus élevée )
et un recepteur l'autre qui "pompe" dès qu'il n'y a pas de charge

c'est faible U1 -U2 0,00xA >> I =U/r 1 + r2 entre les deux batteries

le moindre defaut et vous avez gagner le loto
(changer votre parc plus tôt )

maintenant CHACUN cable a sa sauce comme il pense

je prefere cabler avec separation (ce qui permet d'utiliser au mieux les ressources des batteries )
charge decharge

23 oct. 2017
0

Contre, votre Honneur :mdr:

23 oct. 2017
0

Bon, je vois que les avis sont partagés.
Pour ceux qui préfèrent séparer les batterie, comment procédez-vous pour l'installation d'un contrôleur, parce qu'il faut bien un shunt par batterie?

24 oct. 2017
0

alors je me suis renseigné sur le controleur ,car je suis en train de refaire mon tableau ,il suffit d'un controleur pour mes 3 batteries avec un shunt seulement mais deux inverseurs à 1 sou .

24 oct. 2017
0

ah explique alors

29 oct. 2017
0

j'ai un probleme alors car mon électricien va me monter un controleur pour les 3 batteries ..

29 oct. 2017
0

je rectifie , l'installateur de mon tableau electrique met 1 controleur pour deux batteries et non pour les 3 , ce qui me satisfait

a noter que le controleur coût le prix d'un voltmètre

29 oct. 2017
0

non non :j'ai deux batteries de servitudes independante l'une de l'autre elles ne sont pas monté en //

je souhaite donc pouvoir les controler l'une et l'autre ..mon installateur m' a donc mi un "basculeur" batterie 1 et batterie 2

pour la batterie moteur ça me parait moins important

24 oct. 2017
0

Ça va pas l'faire les inverseurs à un sou avec un seul shunt.

29 oct. 2017
0

Salut,
Pour contrôler tes batteries (charge et décharge) il faut mesurer la chute de tension dans un shunt. Sur le shunt sont connectés des gros câbles de batteries. Les inverseurs devront supporter un fort ampérage sans coupure du circuit eu égard aux différents circuits de charge ou décharge. (Donc les bas de game?)
Il est beaucoup plus intéressant de monter un shunt par circuit.
Il est facile de connecter le contrôleur sur le shunt du circuit que l'on veut contrôler avec de simples interrupteurs/inverseurs. (Faible courant)
Mais la fonction "compteur d'ampères" ne fonctionnera plus.
Il n'y aura que les fonctions "voltmètre" et "ampèremètre" de précision qui fonctionneront.
A noter que ce sont les seules qui sont fiables.

29 oct. 2017
0

Les contrôleurs sont habituellement livrés avec un seul shunt. Ils existent en deux versions, pour une batterie ou deux batteries. (certains modèles plus rares, pour 3). Exemple Victron 700 et Victron 702.
Le contrôle total (Volts, Ampères, totalisateur) n'est que sur une batterie, sur la deuxième batterie, il n'y a que le voltage qui est indiqué (c'est la seule fonction possible sans shunt sur le deuxième circuit)
Le bouton de choix de batterie ne concerne que le voltage et pas l'ampèrage.
Mettre de gros inverseurs sur les câbles de batterie du shunt pour pouvoir mesurer les ampèrages sur différents circuits ne permettra pas un contrôle satisfaisant des batteries, en tout cas pas sans manipulations complexes.

29 oct. 2017
0

Une installation avec un contrôleur pour deux batteries, fonctions complètes sur batterie service et fonction voltmètre uniquement sur la batterie moteur est un montage très satisfaisant (et très simple en installation et maintenance).
J'avais compris que tu voulais mettre toutes les fonctions sur toutes les batteries avec un seul shunt ce qui me paraissait possible mais inutilement complexe.

29 oct. 2017
0

Comment mets tu en mémoire les chiffres de la batterie 1 quand tu bascule sur la batterie 2 ?
En mémoire : la capacité qui reste dans la batterie
La capacité max de la batterie (qui varie tous les ans dû à l'usure)
Le nombre de cycles
Et toutes ces autres infos intéressantes pour la surveillance ?

29 oct. 2017
0

Dans ce cas tu n'auras pas les fonctions "gestionaire de batteries".
Tu auras voltmètre et ampèremètre uniquement.

24 oct. 2017
0

Et dans une batterie, les éléments ils sont comment en // ?

24 oct. 2017
0

En série (6x2V)

24 oct. 2017
0

Salut tout le monde pour moi l'essentiel est de pouvoir démarrer le moteur au cas ou. Donc je soigne la batterie moteur qui ne sert qu'à cela, qui est rechargée par l'alternateur, et si gros problème je peux démarrer avec les batteries services.
Gilles

24 oct. 2017
2

c'est un peu chi... cette question // ou pas car ceux qui connaissent bien l'électricité n'arrivent pas a ce determiner ,certains sont pour d'autres sont contre alors nous les nuls ...

j'ai bien l'impression que l'on se determine suivant son installation que l'on trouve etre la plus adapté ...

24 oct. 2017
2

Si j’ai bien tout compris, en résumé ça donne :
.
- Il vaut mieux privilégier une plus grosse batterie que deux en parallèles
.
- Il vaut mieux deux parcs de batteries dans le cadre d’un défaut d’un parc ainsi qu’effectuer le cycle décharge/recharge à tour de rôle pour préserver leurs durées.
.
- Mais qu’il vaut mieux privilégier un gros amperage que deux petits afin que les cycles de déchargement soient moins profonds.
.
- Que chacun fait comme il veut/peut en fonction de la place disponible et de son utilisation ;)

24 oct. 201716 juin 2020
0

bonjour a tous perso , j'ai installé mon parc de service en 2 batteries pour une question de poids il me reste a mettre un fusible au départ pour protéger mon installation pour l'instant depuis 6 ans les batteries gel 110a tiennent très bien.
petites photos pour voir l'installation
ps : 2 panneaux black contact de 100w branchés toute l'année.

24 oct. 2017
0

Salut matelot@37857,
Jolies photos...mais ou se trouvent tes coupes-circuits batteries sur la photo des batteries ?
Mamita

24 oct. 2017
1

Bien souvent c'est 2 ou 3 servitudes en\ et une moteur independante comme sur mon bateau.et ça fonctionne relativement bien.je me suis posé la question de la moteur qui se met en court circuit,ça ne prévient pas,pas sur que les servitudes aient suffisamment d'intensité pour démarrer...j'avais pensé à deux batteries moteur indépendantes à leur juste puissance de demarrage(70ah)plutot qu'une grosse de 100ah...l'autre solution peut être aussi de changer régulièrement la batterie moteur

24 oct. 2017
0

comme pendruig demarrer la motorisation et avoir un peu de reserve sur les servitude au cas ou ... (cable de batterie dans les coffres)

je prefere savoir la tension
voltmetre precis sur entree de mon tableau :un commutateur 3 positions et je verifie la tension de les batteries ,je prends la plus chargéee ,conso >>
(ne pas trop descendre en dessous de 12,4 ou 5 V ai le tableau (pas sous la main) ,qui donne
grosso merdo à le pourcentage qui reste .

je ne suis pas trop electronique ( pannes en milieu marin ,erreurs du a un peu d'oxydation ... ).

a chacun de voir pour son boat

bon courage les electro-marins

24 oct. 201716 juin 2020
1

Pour tout le monde, voila un tableau d'indication de décharge :


24 oct. 2017
0

Pour moi, c'est tout simple j'ai 2 batteries de 110AH en parallèle car une seule de 220 ne passe pas dans les fonds. En plus c'est plus facile à manipuler

25 oct. 2017
0

Et oui les solutions théoriques idéales existent, mais on est contraint par des bêtes contingences matérielles : Ça rentre ou ça rentre pas ?

25 oct. 2017
0

Oui RC@20H c'est ce que l'on voit le plus souvent inscrit sur la batterie.
.
Si la batterie commence à fatiguer après 10 heures seulement c'est sûr qu'elle est loin d'être en forme.
.
Essaye le test est facile, je ne connaît malheureusement pas d'autre moyen aussi précis..

:-)

25 oct. 2017
0

Bonjur,
Je n'ai pas lu la totalité des posts de ce forum mais pas expérience personnelle, je pense que l'idéal est d'avoir des batteries séparées mais avec la possibilité de les mettre en // avec des coupe-batteries par exemple. Pour le démarrage moteur en particulier, le fait de mettre en // plusieurs batteries (équilibrées entre elles bien sûr) permet de moins tirer sur chaque batterie, d'avoir une chute de tension plus faible au coup de démarreur. Et qui dit intensité plus faible dit autonomie plus grande, la capacité des batteries diminue avec la consommation, et aussi longévité accrue.

25 oct. 2017
0

Je viens de faire l'expérience des 2 batteries 110h en // . Investissement 160 euros pièce soit 320 euros (batteries semi-traction sans entretien que j'utilise pour la servitude ET le moteur).
Elles ont tenu 7 ans. Une a laché cet été. Après mesure j'ai constaté que la deuxième n'était plus au top de sa capacité non plus. Il a d'ailleurs fallut que je rachète une batterie pour me dépanner pendant les vacances, et du coup au prix fort.
J'ai donc l'impression que dans tous les cas, en // , on ne peut pas considérer avec certitude que si une tombe en rade il reste la 2eme.

Donc 2 batteries à changer. J'ai trouvé une 230 Ah à 240 euros.
Finalement, deux sont plus chères qu'une mais plus légères et plus faciles à caser, et de toutes façons n'offrent pas plus de disponibilité (elles vieillissent ensemble).

Une seule batterie offre peut-être un peu plus de sécurité vis à vie du court-circuit et de longévité par rapport au pb de décharge de l'une dans l'autre ou de déséquilibrage (dans mon cas c'est pas flagrant).

Ma conclusion :
- si je trouve un pack de 2 moins cher qu'une batterie unique à capacité égale ou offrant plus de capacité pour le même prix je prendrai le pack pour des raisons de manipulation.
- sinon ce sera la batterie unique
- j'embarquerai une troisième batterie de 130 Ah en secours (stockée ailleurs dans un coffre) pour finir les vacances en cas de problème.

PS : comme je ne veux pas de coupleur automatique ou répartiteur de charge mes batteries font à la fois servitude et moteur. J'ai une batterie de secours pour le moteur qui me permet de démarrer au cas ou mon pack est trop faible. Je la connecte avec un coupleur manuel et après un certain temps de recharge je repasse à nouveau sur le pack.

25 oct. 2017
0

Bon, ben, à défaut d’une vérité technique incontestable, la conclusion que je tire de cette discussion, c’est que selon mon souhait d’avoir une installation simple, facile à comprendre même par un béotien, facile à dépanner, et économique, j’ai fait le bon choix.
J’aurai toutefois préféré deux batteries de servitudes séparées, parce que je trouve que c’est plus sécurisant, MAIS ça aurait compliqué considérablement l’installation, et le coût aurait été beaucoup plus élevé.
J’ajoute aussi que, toujours pour des raisons de simplicité, la batterie moteur est complètement séparée et elle n’est rechargé QUE par l’alternateur, considérant que quelques minutes de moteur suffisent à la recharger. J’ai quand même une paire de câbles au cas où.

:goodbye:

25 oct. 2017
0

petite reflexion ;lorsqu'on lit le nombre de sujet sur l'électricité et donc le nombre de probleme ,lorsque l'on pense au cout et lorsque l'on fait le parallèle avec les quelques jours par an de navigation , je pense à mon copain qui n'a pas d'installation électrique à bord ...est coherent et il navigue comme tout le monde m^me surement bien plus..

nous sommes dans la consommation materialiste plus plus ..bien inutile

pauvre de nous ,moi le premier :alavotre:

25 oct. 201716 juin 2020
0

boattlover t'égratine pas trop l'cuire chevelu, tu as fait le bon choix, un banc servitude + une batterie de démarrage c'est la configuration la plus répandue (de ceux qui vivent à bord en tout cas).
Quand à la sécurité, parallèle vs série, eux semblent ne pas hésiter.
Voici la batterie d'une Tesla, plus de 7000 batteries (18650) reliées en parallèle/série pour avoir un pac de 400V DC et 85Kwh. ;-)

25 oct. 2017
0

merci clo 13190
je ne savais plus ou il etait

25 oct. 2017
0

Je n'ai pas compris, développe stp.

25 oct. 2017
1

Clairement çà ne sert à rien d'avoir plusieurs parcs séparés, sauf dans le cas de contraintes réglementaires, comme les batteries radio... et si j'étais mauvaise langue j'ajouterai que c'est synonyme. En effet, les installations que j'ai vues sur des bateaux de travail avec plusieurs parcs imposés par les instances de contrôle fonctionnaient avec beaucoup plus de pannes que s'il y avait eu un seul parc.

Et ça n'a aucune importance, quand on met les batteries EN PARALLELE, qu'elles ne soient pas tout à fait du même modèle, de la même capacité, voire du même âge (dans des proportions raisonnables quand même).
Quand on les met EN SERIE (pour faire du 24V par exemple), alors chaque branche doit être faite de 2 batteries neuves, exactement du même modèle et achetées en même temps, et n'ayant jamais été séparées (mariées pour la vie...)

26 oct. 2017
0

dyslecxique ..

26 oct. 2017
0

PABA, il ne faut pas confondre "SERIE" et "PARALLELE".
Dans une batterie de 12 V il y a forcément 6 éléments de 1.2 V en série (c'est de la physique). Si l'on veut obtenir 24 V, on mets 2 batteries de 12 V en SERIES.
Là ou ça se corse, c'est si l'on met 2 batteries de 12 V en PARALLELE, dans ce cas, on obtient toujours 12 V mais avec une tension disponible doublée (si les batteries ont les mêmes caractéristiques bien sûr ou ajoutée si de caractéristiques différentes, en théorie).
Mais le problème, dans le cas de mise en parallèle, c'est que même de caractéristiques absolument égales, il y a toujours une différence si infime soit-elle et, cette différence fait que la batterie la plus faible "pompe" de l'énergie dans batterie la plus forte.
Cette consommation peut passer inaperçue lorsque les batteries sont utilisées et rechargées régulièrement. Mais dans cette configuration, si une des batteries "claque" l'énergie de la seconde est rapidement absorbée par la batterie défectueuse et là, c'est la panne ! Plus d'énergie pour démarrer le moteur.
C'est pour cette raison qu'il est préférable d'avoir 2 ou plusieurs batteries séparées et conjonctées séparément éventuellement par des coupes batteries et il reste possible, en cas de besoin, de connecter plusieurs batteries en même temps.
Maintenant, c'est à chacun de voir la configuration qui l'intéresse.

26 oct. 2017
0

"la batterie la plus faible "pompe" de l'énergie dans batterie la plus forte."
.
Please élabore....

26 oct. 2017
0

quand mon verre est plein je le vide et quand il est vide je le plains ..
alain :alavotre:

26 oct. 2017
0

C'est effectivement ce qui arrive lorsque l'on ouvre le robinet du tuyau qui relie deux vases communiquant remplis séparément, il y a transfert de fluide, le niveau s'égalisant (même pression) il n'y a plus de transfert.
Deux batteries en// (Même pression) si on prélève 10amps le niveau des deux batteries diminue.... ;-)

26 oct. 2017
0

C'est ce que l'on peut appeler les vases communicants, le plein remplit le vide, etc. Ou bien : si c'est vide je le plein et si c'est plein je le vide ().

26 oct. 2017
0

"Mais dans cette configuration, si une des batteries "claque" l'énergie de la seconde est rapidement absorbée par la batterie défectueuse et là, c'est la panne ! Plus d'énergie pour démarrer le moteur."
.
Ca ne devrait pas arriver si l'on part du principe que la batterie de démarrage est séparée. Concernant les batteries de services si l'une claque (ce qui est loin de passer inaperçu) on sépare et on recharge... ;-)

26 oct. 201726 oct. 2017
0

La plus part du temps le claquage est du à un court circuit interne de l'une des batteries, on plusieurs cas de figure, soit l'appel soudain d'ampères dissipe le cour circuit et l'on ne s'en rendra même pas compte soit le court circuit persiste fait chuter la tension la batterie est h/s, la capacité du banc est fortement diminuée mais sans altérer la batterie restante...dans ces deux derniers cas, il y a multitudes d'indices si on a quelque peu l'habitude de son banc...
La connexion parallèle reste de loin la plus fréquente pour sa simplicité (KISS) et pour la préservation des batteries....c'est pas moi qui l'affirme...

26 oct. 2017
0

C'est quoi le claquage d'une batterie ?
Un élément qui se met en court circuit ? la batterie tombe entre 10,5V et 11V ?
Que font les connexions internes de la batterie ?
Un courant peut -il encore traversé cette batterie ?

26 oct. 2017
0

ah voilà on reste souvent dans le flou : (ce qui est loin de passer inaperçu)

on a deux batteries en // l'une claque ok comment sait-on qu'une a claqué ?

26 oct. 2017
0

Dans ce cas, on ne parle pas de batteries en parallèle si la batterie de démarrage est isolée de la, ou des, batteries de servitude.
Mais en cas d'une batterie de servitude en //, la batterie défectueuse vide la batterie en bon état, le principe reste le même, plus de servitude (éclairage, frigo, sondeur, pilote, etc.).

26 oct. 2017
0

J'ai dégainé avant toi !!!! :bravo: :bravo:

26 oct. 2017
0

c'est de la purée ton explication
les éléments au plomb font 2v
et le courant c'est les ampéres
et la tension c'est les volts ou appelé ddp
alain

26 oct. 2017
0

Une petite faute de frappe?

26 oct. 2017
0

Où ça ?

26 oct. 2017
0

En partie exact, parce-que la défectuosité d'une batterie ne fera que croître, donc tôt ou tard ce sera la panne. Et si la batterie se met en court circuit, cela risque d'endommager le système de recharge (panneau solaire, éolienne, alternateur, etc.).

26 oct. 2017
0

C'est le même montage que j'utilise depuis 5 ans.
2 batteries de 6v de 250 Ah montées en séries.
Fiable, transportable facilement, très grand nombre de cycles.

26 oct. 2017
0

Là sans doute " c'est si l'on met 2 batteries de 12 V en PARALLELE, dans ce cas, on obtient toujours 12 V mais avec une tension disponible doublée "
C'est l'ampérage disponible qui est doublé...

Ceci dit, avec un jeu de batteries en //, connectées en continu à un panneau solaire, la petite différence dont tu parles, ne doit pas avoir de conséquences. Exact ?

26 oct. 2017
0

Donc si on veut disposer de 250 Ah de batterie, il vaut mieux monter 2 batteries de 6 volts 250 Ah en série
www.batterie-solaire.com[...]8011161
que 2 batteries de 12 volts 125 Ah en //.

26 oct. 201726 oct. 2017
0

Pour revenir à la question de départ et aux retours d'expérience.
Le montage initial retenu par le chantier constructeur est un montage batterie en //. Je l'ai conservé au renouvellement. Actuellement 4 batteries de 105 Ah Gel Ultracell en // choix déterminé à la base par la taille et le positionnement des batteries.
Montage des 4 batteries au centre avec câbles de pontage de même longueur et de section adapté. Recharge par panneaux solaires et MPPT Victron + Chargeur 40 A au port + alternateur moteur. Contrôle par Victron BMV600 du parc servitude. Batterie moteur indépendante BOSCH SILVER 60 AH et chargée par Alternateur.
Aucun problème d'autonomie et entièrement satisfait après 3 ans et 6 mois/an en mer.
Pour mémoire les batteries d'origine techno Bosch Pb de 130 Ah montée en // avaient tenu 10 ans avant que la première rende l'âme (surchauffe - court circuit int - dégazage) Difficile de ne pas se rendre compte du problème (odeur - perte de tension - alarme)

26 oct. 201726 oct. 2017
0

Nous avons 5 batteries 12v / 90 Ah en parallèle pour la servitude et une 12v / 90 Ah pour le moteur / guindeau.
Tout est contrôlé via MasterVolt (répartiteur, chargeur etc.).
Elles ont 7 ans et vont très bien pour le moment.
Il est assez intéressant de constater que quasiment tous les bateaux que nous avons croisés en voyage sont équipés de la même manière que nous. Nous n'en avons vu aucun avec des batteries en série.
Simple constatation...

26 oct. 2017
0

Le montage en parallèle des batteries est peut-être le plus répandu parce que c'est le moins cher à mettre en œuvre pour un fabricant de bateau. Qu'une batterie dans un tel parc puisse mettre tout le parc à genoux, c'est techniquement exact, cela ne prouve pas que ça va se produire. A preuve ce que dit entre-cotes. Alors, si on fait une rénovation ou si on fait soi-même, éviter de mettre des batteries en parallèle, c'est mettre un atout de son coté. Je rajoute que des batteries indépendantes laissent la possibilité de monter une batterie différente si on ne trouve pas la même le jour où on en a besoin.

26 oct. 2017
3

La conclusion de l'affaire semble être qu'il ne faut pas monter les batteries en //, mais que pratiquement tout le monde le fait et n'a pas de problème (quand le montage est bien fait).

26 oct. 2017
2

Oui, et j’ajoute qu’il vaut peut-être mieux un montage plus simple bien réalisé, et que l’on maîtrise parfaitement qu’une usine à gaz avec moultes connexions et robinets, en théorie plus adaptée (peut-être…), mais à laquelle on ne comprend rien et qui nécessite des heures de réflexion à la moindre panne .

26 oct. 2017
0

Pour répondre à la question de boatlover mon vote est :
POUR

26 oct. 2017
0

Donc 2x6v 230A = 440 euros
2x12v 120A = 240A = 320 euros
Le choix est là pour une durée de vie inconnue pour les deux

26 oct. 2017
0

Je pense qu'il est bien, lors de l'achat des 2 batteries, de les charger à bloc séparément, avant de faire le montage et de les connecter (série ou //), sur le circuit du bord et le système de charge.

27 oct. 201716 juin 2020
3

Salut à tous,
D'un point de vue strictement électrique, le montage de batteries en parallèle est "toujours" un mauvais montage, un pis-aller...
Mais certaines contraintes de prix, de poids, de répartition des charges, de facilités de positionnement et de transport font que ce montage est fréquemment utilisé chez les plaisanciers et chez certains autocaristes.
1 simple batterie 12V, est déjà constituée de: 6 éléments de 2,12v chacun monte en série, ce qui donne 2,12 x 6 = 12,7 v

Quand on met 2 batteries en parallèle, on fait un montage série-parallèle:
(2 x 6) en parallèle avec un autre (2 x 6).
Ce type de montage parallele ne risque rien techniquement, TANT QU'IL EST EN CHARGE soit par l'alternateur , soit par les panneaux solaires , soit par l'éolienne sot par le chargeur de quai, soit par tout autre moyen de charge. Et sur un bateau, les batteries sont en charge très souvent !
Le gros probleme technique est quand les batteries en parallèles sont en position de décharge ; a ce moment, en fonction d'une différence de la résistance interne de chaque batterie (moins de 1 ohm!), une des 2 batteries peut être génératrice et l'autre batterie réceptrice, et peut provoquer des transferts de courants importants allant jusqu'à la destruction de l'une.
C'est pourquoi, quand dans un parc de batteries servitudes montées en parallèle, il faut absolument monter des batteries parfaitement identiques: meme marque, même capacité, même type, même lot de fabrication, même jour de fabrication, même durée de stockage dans le magasin, etc...
Ensuite, le fait de les mettre en parallèles , surlun dessin c'est facile ! mais en réalité ,il existe plusieurs possibilités de coupler 2 (voire 3) batteries en parallele en 12v : (voir le schéma en annexe comme exemples), la tension du couplage est toujours 12v, tous ces ex fonctionnent, mais certains couplages feront que la durée de vie des batteries sera plus ou moins courtes....
Ensuite, certains ont écrits que l'on ne peut coupler ce parc de servitudes ( 2 ou 3 batteries) avec un autre parc (ex le parc moteur de 1 batterie ) de conception différente: (marque ,type, différent): ceci est faux! si un cyrix se ferme c'est qu'une de ses branches (coté moteur, ou coté servitude) charge et qu'il mesure une tension supérieure à 13v, il couplera la batterie moteur et le parc servitude sans probleme et sans danger!
Pour la capacité de la batterie moteur: le Division 240 impose une capacité de batterie moteur d’être capable de procéder à 6 démarrage moteur en continuité .
Dernier détail important, la Division 240, concernant les Coupe Circuits de batterie exige d'avoir des CC sur chaque pole (2 par batterie) situé le plus près possible des batteries mais sans être dans le local moteur: exit donc , toutes les bornes CC situées directement sur les bornes batteries...
Enfin,concernant les fusibles , on peut mettre des fusibles sur les départs des servitudes,; mais il ne faut pas mettre un fusible entre le circuit puissance borne (+) batterie moteur et la liaison demarreur et la liaison alternateur.
Si ce fusible batterie moteur, pour une raison quelconque fondait, ce là équivaudrait a desserrer la bonre batterie d'une batterie voiture moteur tournant: les diodes alternateur n'y survivraient pas...
Mamita

27 oct. 2017
0

Je me permet de rajouter quelques annotations pour essayer de clarifier certains points.
"le montage de batteries en parallèle est "toujours" un mauvais montage "
Toutefois il faut savoir que la capacité d'un élément est donné entre autres par la surface des plaques qui sont montées en // dans cet élément. Ce qui donne parallèle ? série ? parallèle etc …on pourrait faire d'autres montages.

"une des 2 batteries peut être génératrice et l'autre batterie réceptrice, et peut provoquer des transferts de courants importants allant jusqu'à la destruction de l'une "
Ce courant est quand même limité par la différence d'impédance des éléments et les liaisons entre les 2 batteries, Bien sûr si une est en court circuit on peut avoir une grosse intensité mais là on le verra pendant la charge

"même marque, même capacité, même type, même lot de fabrication, même jour de fabrication, même durée de stockage dans le magasin"
et encore 2 éléments ne sont jamais vraiment identiques à la sortie d'usine il faut donc s'approcher au mieux de leur ressemblance et penser que les liaisons entre éléments sont extrêmement importantes exemple une cosse mal sertie qui aurait 0,1 ohm de résistance quand il passe 20 A on a 2V de perte

 "il couplera la batterie moteur et le parc servitude sans problème et sans danger!  "
Avec toujours le problème de la tension de floating préconisée qui va être différente dans de nombreux cas

27 oct. 2017
0

J'ai le montage 3.
Mais je retiens aussi
1) Qu'un système en // ne risque rien, tant qu'il est en charge, ce qui est mon cas, avec le panneau solaire (sauf la nuit).
2) Qu'il ne faut pas de fusible entre la batterie et le système de charge.
3) Qu'un couplage par Cyrix (servitude et moteur) est une bonne solution
4) Que la batterie moteur doit être capable de démarrer 6 fois de suite le moteur

28 oct. 2017
0

"Enfin,concernant les fusibles , on peut mettre des fusibles sur les départs des servitudes,; mais il ne faut pas mettre un fusible entre le circuit puissance borne (+) batterie moteur et la liaison démarreur et la liaison alternateur.
Si ce fusible batterie moteur, pour une raison quelconque fondait, ce là équivaudrait a desserrer la bonre batterie d'une batterie voiture moteur tournant: les diodes alternateur n'y survivraient pas..."

Pourquoi toutes voitures sont à présent équipé de fusible sur leur batterie ? les moteur sont les mème? les batterie aussi? les alternateur aussi ? pourquoi sur un bateau on ferais autrement ?
Comment ce protège d'un problème électrique ?
PS : pour toi il vaut mieux protégè sont alternateur que sont bateau du risque de feu. (chacun voit midi à ça porte).

31 oct. 2017
1

:tesur: :tesur:
"il existe sur les bateaux des Coupes Circuits manuels qui permettent (en dernier ressort), d'isoler la batterie du reste du circuit; ce qui n'existe pas sur les automobiles.":tesur: :tesur:
maintenant il y a des cosses batterie rapide sur les voitures en cas d'accident.
"Le plus gros consommateur est le démarreur qui n’a aucune protection":tesur: :tesur:
, ce n'est qu'un simple moteur qui rarement dépasse celle d'un guindeau.

PS : un fusible de 1000A ( :lavache: ) pour un démarreur, je ne dirais qu'une seul chose : révise tes cours d’électricités (1000W je préfère).

31 oct. 2017
0

alors pourquoi écrire ça "Il est presque impossible d’implanter un fusible 1000 A de manière fiable" (cela ne viens pas de mais lunette)
puisque un fusible de 100A ou 150A devrais largement suffire pour la batterie moteur.
PS : consommation d'un alternateur et de 50A le plus souvent .

28 oct. 2017
0

Re,
Bjr Furia,
Fusible général sur la batterie moteur d'un bateau, (pas de problème sur les batteries servitudes): non, pas de fusible... D'ailleurs si tu trouves un schéma électrique d'un moteur pour bateau avec fusible sur la partie puissance (batterie/démarreur/alternateur), je suis preneur.
C'est vrai que dans ce cas, le demarreur se retrouve sans protection électrique: c'est vrai aussi que c'est un risque calculé...

(voir ici: l'intervention de www.voilelec.com[...]gie.php )
Paradoxe des protections:
Tous les consommateurs du bord sont protégés par fusibles ou disjoncteurs.
Les gros consommateurs, guindeau, winches électriques, sont équipés de gros fusibles barreaux spécialisés qu’il faut éviter de griller car ils sont vendus très cher.
Le plus gros consommateur est le démarreur qui n’a aucune protection !
En cas de court circuit, le courant peut monter à mille ampères et mettre le feu au bateau. Ce n’est pas un oubli mais une nécessité de prendre un tel risque. Le démarreur est un élément vital de sécurité et on ne peut se permettre un incident de fusible dans un moment critique, il faut câbler au plus rustique possible. Il est presque impossible d’implanter un fusible 1000 A de manière fiable et à des prix acceptables. En cas de court circuit fatal, un élément doit brûler, ce sera souvent le coupe batterie plutôt que les câbles, il faudra jouer de l’extincteur avant que la batterie n’explose…
Il faut donc particulièrement soigner le circuit très simple de batterie / coupe-circuit / démarreur.

On pourrait dire aussi que par comparaison à une voiture, il existe sur les bateaux des Coupes Circuits manuels qui permettent (en dernier ressort), d'isoler la batterie du reste du circuit; ce qui n'existe pas sur les automobiles.
Mamita

31 oct. 2017
0

Re Mr.Furia,
"Mes" cours ont été révisés....mais tu ferais bien d'essuyer "tes" lunettes , car je t'ai indiqué la source:
(voir ici: l'intervention de www.voilelec.com[...]energie .
...En cas de court circuit, le courant peut monter à mille ampères....

Et paradoxalement, je suis d'accord avec lui! en cas de court-circuit, le courant peut monter jusqu'à 1000A...
Mamita
(fin de l'épisode)

27 oct. 2017
0

le3 ,j'ai gagné? ,le 5 un pis allez si on ne peut pas faire autrement ,deux connexions en plus et câbles de même longueur .
alain
<3

27 oct. 2017
1

"Le gros probleme technique est quand les batteries en parallèles sont en position de décharge ; a ce moment, en fonction d'une différence de la résistance interne de chaque batterie (moins de 1 ohm!), une des 2 batteries peut être génératrice et l'autre batterie réceptrice, et peut provoquer des transferts de courants importants allant jusqu'à la destruction de l'une."
.
Dans ma longue carrière je n'ai jamais entendu cela, Il serait intéressant que Mamita nous donnes ses sources.

27 oct. 2017
0

Bon, c’est quoi le meilleur montage ?
Le troisième ?

27 oct. 2017
1

bon suite a toute ces reponses plus ou moins contradictoire j'en reste à mon montage tout simple :

1 batterie pour le moteur
1 batterie pour le circuit "electronique"
1 batterie pour le circuit "confort"

ainsi pas de casse tête entre les batteries qui se dechargent ou pas ,entre leur age ,leur vieillesse ou leur technologie ...

si l'une "deconne" j'en ai toujours deux autres pour prendre le relais

27 oct. 201727 oct. 2017
0

J'sais pas...inadvertance, manque de concentration, effectivement....les neurones foutent le camps avec les années et je te remercie de me faire remarquer mon erreur, mais "Pile" dans ton commentaire n'est pas approprié non plus...comme quoi.. quand au sujet de la RC@20h tu n'as manifestement pas compris (désolé) que c'est un standard utilisé par les fabricants pour définir la capacité d'une batterie (neuve) ce qui n'a évidemment rien à voir avec ce que dit Couderec....je te le re-explique... si tu veux...elle est pas belle la vie..... :alavotre: ;-)

27 oct. 201727 oct. 2017
0

:reflechi: A cell in english pour élément :-p

28 oct. 2017
0

Ben non, en fonction de la technologie de la batterie......et de la température....déjà Victron préconise 15V pour une batterie au plomb ouverte à 20°C
Si tu désires rechargé une batterie au plomb avec un courant de charge = à C/5 (ou 20%) il te faut une tension d'au moins 15,7V....
Cela s'appelle une charge rapide......tu es juste adepte de la charge lente (sans doute entre un C/10 ou C/20, mais la batterie supporte très bien le C/5 donc 15,5V ne permet même pas d'atteindre ces chiffres.
La tension de charge est une très grosse variable en fonction de X² facteurs qui ne sont pas "résumables" et les caractéristiques technique ne sont valables qu'en fonction des besoin du demandeur.
Poids, répartition des charges, ventilation, distance, Q nécéssaire, ........tellement d'équations possible ...............

28 oct. 201728 oct. 2017
0

C'est ce qui arrive quand on comprend de travers ... en plus il est dans les sables mouvants et là..... tu connais le proverbe...plus on se débat et plus on....

27 oct. 2017
1

Mais non, mais non...rassure-toi pour tes neurones....qui maîtrisent parfaitement l'Anglais :
Pile et/ou batterie se traduit en Anglais par "battery".
C'est bien ce que tu as voulu dire n'est-ce pas ? :-)

28 oct. 2017
0

www.batteries-service.fr[...]tterie/
.
Paragraphe 5....à lire assidûment... c'est quand même un peu plus complet que ce que veux bien nous dire M.Couderec... :heu:

28 oct. 2017
1

j'ai pas tout lu mais....
Exemple une batterie de 100 Ah pourra delivrer 5 amperes pendant 20heures (jusqu'a une tension de 10.5volt).
(alors là Elect, je t'invite à faire l'expérience, plusieurs fois, c'est le meilleurs moyens pour cramer une batterie, car une batterie dont la tension descend en dessous de 11,5 V subit des dégradations irrémédiables, renseigne toi bien.) "
C'est la définition constructeur pour définir la capacité de charge d'une batterie, ce n'est pas dit qu'il faut le faire.
Sur mon bateau j'ai 6 couchettes, et bien 4 personnes suffisent au dessus c'est pas bon..........mais le constructeur lui dit 6......

28 oct. 2017
0

"2-2 MISSIONS DE LA BATTERIE"
(je ne lis nulle part la capacité de cette batterie, alors comment peut-on dire...) :
.../ " La batterie peut se décharger jusqu'à 30Ah en 1 mois d'arrêt , soit environ 60% de son état de charge initial."
Ben c'est quoi le problème.....C'est une 50Ah
Qu'est ce qui multiplier par 0,6 = 30 ce qui en math donne 0,6x = 30
Réponse X = 50

28 oct. 2017
0

Tu as raison, il ne faut pas descendre en dessous de 50% et perso je conseille même 60 à 65% , je suis donc d'accord avec toi, mais ce que tu ne comprend pas , c'est la démonstration du coef de peukert.
Les constructeur ont une définition de la capacité de leur batterie qui est commerciale et pas technique. Il en va de même pour bien d'autres sujets (j'aurais même tendance à dire pour tous les sujets, y compris les médicaments)
Il y a le commercial et il y a la technique.
Pour définir leur batterie de 100Ah il se sont tous mis d'accord sur un protocole, cette mesure se fait jusqu'à 10,5V, et idem pour peukert, il ne disent pas que cela va tenir , mais quelle est l'influence de peukert sur le débit d'une batterie, cette démonstration serait faite avec tes chiffres elles serait bonne, mais là encore les constructeurs ont défini "une norme" en quelque sorte.
Tu sais c'est comme la pollution des diésels. Bon là il se font gauler en ce moment........

28 oct. 2017
0

Ce site aussi est vendeur de batterie.
.
"une batterie de 100 Ah pourra delivrer 5 amperes pendant 20heures
hé bien désolé mais c'est FAUX !"

.
www.victronenergy.fr[...]-FR.pdf

27 oct. 2017
0

Le site de Seatronic (très bien documenté) en parle aussi.
blog.seatronic.fr[...]es/faq/

27 oct. 2017
0

Ma parole….ils ont copié ce qu’il se disait depuis des lustres sur H&0. ;-)

27 oct. 2017
0

Le §16 de Seatronic parait clair et simple. J'ajouterai que les câbles de liaisons entre batteries doivent être de forte section et de longueur courte et identique pour limiter leur résistance.
La difficulté, pour moi est la température identique. Une est proche du moteur. Mais ca fonctionne parfaitement.
La batterie moteur est dédiée uniquement au moteur, si elle flanche, j'ai 2 câbles avec pinces pour me reprendre en volant sur les servitudes idem voiture

27 oct. 201716 juin 2020
3

Re,
Dans le dessin représentant quelques exemples possibles de branchements de 3 batteries en parallèles:
Le 1, 2, 4 n'ont pas leurs branches équilibrées.
Le 3 est équilibré et reste le moins pire ! C'est celui là qu'il faut utiliser...
Le 5 est équilibré, mais ce branchement comprend 14 cosses, alors que tous les autres, ne sont qu'à 10 cosses.
A noter que des chantiers (meme de renoms!) branchent encore des bateaux neufs comme le dessin N°1.
Mamita

28 oct. 2017
0

eh oui mamita ...

tout a fait d'accord
meme les grands constructeurs

et on a pas aborder le probleme de la localisation...

la 1 sur babord et la 2 sous la descente moteur ...
avec de la tripaille partout

28 oct. 2017
0

Bonjour à tous,
Voilà un sujet qui est des plus intéressant.
N'étant ni dogmatique ni vindicatif, je n'ai pas d'opinion sur le sujet. Sauf que la refonte complète de mon circuit électrique m'a porté vers le choix suivant.
J'ai séparé mes servitudes confort en deux circuits independants alimentés par 2 batteries AGM de 140 A/h qui sont indépendantes mais peuvent être couplées si besoin. L'électronique, les feux et le pilote, ce que je qualifierais d'essentiel sont alimentés par une batterie Gel de 110A/h et commutables si besoin à une autres batterie identique en back up. Le moteur a sa batterie sur laquelle est connecté le guindeau.
Bref, plus de batterie en parallèle. Le panneau solaire recharge via un commutateur vers la batterie qui en a le plus besoin. 2 bmv 700 et un sterling qui me permet d'afficher en outre les tensions batterie moteur et backup.
Pas bien compliqué et ça me va très bien.
Ciao
Polo

28 oct. 2017
0

Le bon branchement est effectivement le n°3 avec des câbles de longueur et section identiques.
Quant à avoir 2 circuits séparés, je vois bien la complication pour la charge pour le suivi des consommations (2 mastervolt ou autre) et surtout la difficulté d'équilibrer les consommations selon les usages. De plus la mutualisation des batteries permet d'éviter la décharge profonde d'une seule, ce qu'elle n'aime pas.

28 oct. 2017
0

La mise en parallèle des batteries peut entraîner la décharge profonde de toutes les batteries... la surveillance est aussi essentielle.

28 oct. 2017
1

Il y a plusieurs façon de voir la vie......y en a t-il une de meilleure ?
Des avis divergent, bien, chacun prendra en compte ce qu'il voudra , mais de grâce pas de prosélytisme.......c'est un débat d'idées techniques, pas une tentative de conversion.....

28 oct. 2017
0

Ouais, suis bien d'accord.
Chacun fait c'qui lui plaît plait plaît !!!

28 oct. 2017
0

bonjour a tous
qelle est la configuration du ou des parc batterie pour une motorisation electrique d un bateau 12m merci

28 oct. 201716 juin 2020
1

pour moi c'est CONTRE

c'est comme si vous mettiez deux reservoirs d'eau avec la meme sortie >> si un a une fuite le plus plein remplira l'autre

sauf que là c'est de l'eau et on peut considerer les reservoirs inusables (pas de memoire de remplissage ou vidange )
ca va vivre longtemps

par contre nos batteries
- on des durees de vie

qui dependent de plein de facteurs que vous connaisssez

les instalations avec du PARRALLELE sont des solutions de facilité au detriment de la logique

maintenant chacun fait comme il veux ,libre a chacun de faire SON cablage.

mon montage

c'est 3 batteries de capacités differentes
(j'harmoniserai avec le temps ) 110, 110 ET 80 Ah
des charges separées quai ,alternateur ,le solaire viendra quand je vais gagner au loto ;) ou rencontrer la mère Noel :))

un selecteur 3 positions et en sortie utilisation ,un voltmetre precis (afin de choisir) et un detecteur tension basse pour l'alarme

(reglable ,12,4 V MON choix)
qui represente grosso-merdo 50% de la capacité ,afin de ne pas les flinger trop vite

quand ca sonne >>

1 je change de batterie **
2 je continue si je sais que dans 1/2 heure je mets la bourique et que mes autres batteries sont aussi à 50%
(dans ce cas je sais que j'use précocement mes blocs de Pb )

en sachant qu'avec du solaire ,je retarderai ce moment

**en mouillage afin que cela ne perturbe pas les nuits ,je mets la batterie la plus chargée

bon cablage-marin à tous, bonnes navs

29 oct. 2017
0

Un grand merci pour ce schéma que je vais m'empresser de reproduire et monter sur mes 2 batteries. :pouce:

28 oct. 2017
0

salut , j ai une question , pour quoi une batterie faible prendrait l énergie d un batterie plus forte ? alors que toute les deux se rassasie en énergie via alternateur ou autre soit on débite une seuil batterie je doute peu être pour 12 v x 2=24v la on peu débiter une batterie pour du 12 v ) ou on charge qu une batterie ??????
ou le régulateur de l alternateur m es pas adapter car on a modifier les ampères des batteries il n arrive pas a fournir la une raison de déséquilibre
mai si une batterie peu se rassasier a se faire bouillir les éléments pour quoi elle viderait sa copine ? pendant la nuit ? qu elle est tout ses element en bonne état ou pas une fois charger ses le maxi quel peu engranger ?

pour quoi il y a un alternateur sur le moteur car une batterie ne se recharge pas toute seuil si non on roulerai tous a électricité et vive le bateau éclectique ( pour rentre au port )

j ai vue une video sur les panneaux solaire le gas dit qu il ne faut pas moins de 90% de sa charge de la batterie en mode production pour ne pas endommager la batterie car comme on alimente les panneaux solaire pour créé le déséquilibre qui va fournie du courant donc consommation de se que j ai compris si on est a moi de 90% la batterie va chuter peu a peu d ou il n y a plus de garantie sur les batterie et panneau débrancher hivernage pas moins de 60% de charges si non endommagement des batteries
voir peu être il y a des models différant de panneau solaire ?voila ses modalité de garantie de batterie
toute ses questions ne sont elle que le détournement d information plus ou moins comprise pour conforté sont âme de bricoleur ou pas d électricien

28 oct. 2017
0

Une question pour les spécialistes.
Dans le cas de batteries branchées en série, 2 x 6 V par exemple, que se passe-t-il si pour une raison ou une autre, l'une des deux est faiblarde ?
Si la plus chargée se décharge dans la plus faible, je ne vois pas de différence avec un montage en //.

29 oct. 2017
0

Pour simplifier dans le cas de batteries en parallèle la batterie faible récupère plus ou moins d'énergie de la plus forte quelque soit le courant dans l'utilisation même nul. Un élément en court circuit va augmenter le phénomène. Alors que pour des batteries en série la plus faible par sa résistance interne va freiner le courant dans l'utilisation seulement lorsqu'il y a demande de courant si un élément est en court circuit on aura une tension totale faible. Dans un montage série on ne fait que prolonger la suite des éléments de batterie pour augmenter la tension.

28 oct. 2017
0

bah, tu auras moins de 12V ...

28 oct. 201728 oct. 2017
0

ne cherche pas de différence dit toi que l une des batteries a un problème peu être un ( élément en cour circuit , ou corrodé par le clore de l'eau du robinet ) ?
on n es plus dans l hypothèse il faut agir la , une perte de courant sa doit chauffé ??? risque feu !
pourquoi elle se viderai et elle ne se chargerait pas avec l alternateur ( une consommation???? )

28 oct. 2017
0

Bonjour, Mon montage en // de deux batteries est conforme au schéma n° 3. Pouvez-vous m'indiquer l'importance de la longueur égale des 2 cables? Pour moi, il m'est impossible d'y arriver sauf à augmenter "inutilement" la longueur de l'un d'eux.

28 oct. 2017
0

Bsr Cerigo,
Avec le schéma N°3, dans la mesure du possible, il vaut mieux équilibrer aussi les longueurs de câbles; mais c'est surtout le fait que dans ce type de schéma, les 3 batteries sont alimentées de la mème manière ensembles, en mode dit "croisé" (une batterie n'est pas prioritaire à une autre), et c'est ce qui compte le plus...
Mamita

29 oct. 2017
0

Je me rappelle plus pour du 25 carré mais un câble de 16 carré fait environ 1 milliohm au mètre (en continu ) alors tu ne vas pas jouer beaucoup sur la résistance de ligne si tu a 30 cm de plus, tes cosses et branchements seront plus influents.

28 oct. 2017
0

un peu long

29 oct. 2017
0

bjr a tous

deja pour moi aussi c'est CONTRE ,comme a été dit plus haut les reservoirs...
(ai vu un voilier avec des servitude de 5ans encore en bon etat)

pour ce qui est du montage serie ,c'est fait comme ça les batteries

la valeur est de 2V de chaque cellule (approx ) et on en a 6 pour arriver à 12V,xx

si une se met en court jus on en a plus que 5 >> d'ou 10V

si une se coupe on a 0V (batterie HS )

----------------------------------------------

j'ai presque le meme montage que guybracci :

2 batteries avec un commutateur ca donne satisfaction avec un detecteur de seuil a led (moins pratique )

en cela en changeant peu de chose :

charge en // avec un relais (cartier ) de voiture 12V 30A quand le moteur tourne

et ce commutateur mis sur le 12v du tableau en entrée

29 oct. 2017
1

Ne faut il pas prendre en compte les vraies retours d'expériences (témoignages argumentés) plutôt que les avis "on doit..." ?
Quand on s'en tient à ces témoignages, sous réserve d'installations bien faites (longueurs et diamètres des câbles, bonnes connexions durables dans le temps, capacité parc en rapport avec bilan journalier et capacité de recharge idem, etc...) hé bien tout marche !
Mon témoignage : un bateau puis un camion4x4 puis un nouveau bateau, montage en // de deux batteries service (batteries même marque même technologie même capacité) Le parc service (indépendant de la batterie moteur) est alimenté exclusivement par panneaux solaires, capacité suffisante pour ne pas descendre en dessous de 12,5 volts hé bien ça marche longtemps. Le plus court : 4 ans sous les tropiques mais changement préventif (précautions d'un parano) car départ pour un long périple dans des contrées exotiques sans vendeur de batterie.
Rencontré des bateaux avec des petits éléments en voltage et grosse capacité de chaque élément le tout en série avec 8 ans d'âge au compteur.
La chasse à l'électronique reste pour moi prioritaire (mais c'est perso) = parc de servitude (batteries en // sans répartiteur) indépendant de la batterie moteur laquelle est rechargée par alternateur moteur.
Un commutateur permet un aiguillage manuel dans tous les sens : recharge batterie moteur par PS, recharge parc service par alternateur, démarrage moteur par parc service si besoin. Simple, ça marche, c'est OK avec mes connaissances.
Conseil qui facilite la vie :
- chercher à réduire son bilan journalier est plus facile que de vouloir produire et stocker beaucoup d'énergie. J'ai tout mon confort dont LE frigo spécialement fabriqué in situ pour consommer très peu, musique, éclairage leds à profusion, l'utilisation de l'ordi étant volontairement limité lorsque la "recharge est en repos" (nuit, pas de moteur)
Cordialement
Yves

29 oct. 2017
0


pour mettre tout le monde d'accord
alain

29 oct. 201729 oct. 2017
0

toujours aussi long , a voir pour la technique et information a vous de passer le grand blabla



30 oct. 2017
0

Le sujet , c'était pas de savoir si on mettait des batteries en // ? :heu:

30 oct. 2017
0

je file sur la bourse pour acheter en masse des actions varta bosh et autre ....

avec tout ces //

fortune faite en peu de temps

faites un simple calcul du % de temps charge et decharge dans le cas //

vous verrez que dans la grande majorité du temps sans consommer , vous usez vos batteries .

les montages cités plus haut avec commutateurs et controle tension sont les plus judicieux

maintenant chacun fait ce qu'il veux

30 oct. 2017
0

Est-ce si sûr?
Mes batteries sont en parallèle (4), elles ont 6 ans d'utilisation et sont toujours en bonne forme...

0

j'ai 3 batteries de 70 A, une moteur avec son coupe circuit + et 2 en // avec un autre coupe circuit + , il n'y a qu'un seul coupe circuit - pour les 3
quand je change les batteries de servitude je les change le même jour et bien sur 2 identiques neuves . ( tous les 6 ans en moyenne )
Ma question : j'ai les 2 raccordements sur une seule batterie de servitude et j'ai lu qu'il fallait mieux croiser les branchements le + sur l'une et le - sur l'autre , est ce que ça change vraiment quelque chose ? pour moi qui suis maçon et pas électricien quelle différence de se raccorder sur le réservoir A ou B si les 2 réservoirs sont reliés par un tuyau à la base et qu'ils sont de capacité, de forme et de niveau identique.
Je crois que vous allez me dire que c'est pour être sur que les niveaux restent identiques.
J'ai construit des châteaux d'eau toute ma vie pro mais c'est pas moi qui raccordait les pompes sourire

30 oct. 2017
0

comme expliqué plus haut faire des liaisons qui se "ressemblent" coté longueur pour eviter des differences de resistances ...

pour en revenir a tes reservoirs oui pour le "prelevement " d'eau ce sera pareil

par contre a la moindre fuite les reservoirs vont s'equilibrer en niveau

pour les batteries c'est pas bon ce qui circule (le courant entre les deux,pour equilibrer ) car ce sera toujours la meme qui donnera et l'autre qui recevra ... d'ou un vieillissement prematuré

ceux qui ne sont pas convaincu

1 debranchez les + 2 batteries
2 mesurez les tensions U1 et U2 et
entre les 2 + des batteries U1 -U2
3 mesurez le courant qui circule entre les 2 +

notez les valeurs ,refaire le test dans quelques mois comparez les chiffres

30 oct. 201716 juin 2020
0

EXACT

bonne procedure de verif

ce qu'il serait interessant de savoir c'est comment "evoluent " les resistances interne des batteries avec le temps dans ce cas de branchement.

le pire comme dit plus haut c'est que au mépris de la logique de grand constructeurs nautiques continuent a cabler de la sorte pour des raisons economiques .
et donnent meme les schémas
...

31 oct. 2017
0

nous fonctionnons avec 5 batteries en parallèles depuis 15 ans; changées une fois, en général tous les 7 ans. Je ne m'occupe pas de les renouveler toutes en même temps mais j'essaie de mettre un thermomètre à chaque car le problème est qu'en cas de mauvaise batterie les autres vont se décharger dedans ce qui risque de la faire bouillir puis éventuellement éclater mais pour éviter ce problème un thermomètre digital sur chaque batterie indique laquelle va foirer et donc qu'il faudra changer. Nous utilisons des batteries sans entretien de super marché à 105 ou 110 Ah chaque et donc à environ 90 € chaque . Nous avons eu un problème de chauffe une seule fois et détectée immédiatement puis changée, elle avait 7 ans et avait été achetée d'occase.

31 oct. 2017
0

Bonjour

Comme quoi entre la théorie et la pratique.......

Bon moi c 'est 2* 180 ah liaison croisé en 50mm².

Nous verrons bien cela fais déjà deux ans.

Le Moko

31 oct. 201716 juin 2020
1

Pour moi 4x130 liaison en croisé 50 mm2.
7 ème année. Toujours en bonne forme.
Entre la théorie et la pratique...

31 oct. 2017
1

Voilà suffisamment de témoignages directs pour savoir que des batteries en // sans électronique compliquée ça marche longtemps. C'était une grande partie de la question de départ.
Ceci dit, il y a plein d'autres configurations qui fonctionnent comme signalé.
Il y a plus qu'à choisir l'option qui convient à notre ressenti.
Perso j'ai toujours privilégié le plus simple, je préfère naviguer que résoudre les problèmes techniques. Ceci n'est pas une affirmation en l'air, j'ai trop vu de bateaux attendre des pièces (quelques fois longtemps et pas toujours reçu les bonnes), je parle de navigation au long cours.
Cordialement
Yves

31 oct. 201731 oct. 2017
0

J’ai une question pour les tenants des batteries séparées (je parle des batteries de servitude).
Comment faites-vous lorsque vous voulez installer deux contrôleurs de batterie type victron ? Vous allez donc connecter deux shunts soit un pour chaque batterie (j’évoque le cas le plus simple soit deux batteries). Que se passe t-il lorsque vous voulez passer de la batterie 1 à la batterie 2 ?
Il y a là un truc qui m’échappe, car pour moi il y a deux possibilités :
1- Vous fermez le robinet de la batterie 1 et vous ouvrez celui de la batterie 2, et donc vous désinitialisé vos instruments, puisque que pendant un court instant ils ne seront plus alimentés.
2- Vous utilisé un rotacteur et vous êtes donc pendant un court instant avec des batteries en //, donc de fait avec une seule batterie, MAIS avec deux contrôleurs et deux shunts ?...Est-ce un problème?
Par ailleurs quelle est la configuration sur les plus gros bateaux ayant plusieurs batteries de servitude ? J’imagine que dans ce cas il y forcément des groupes de batteries en //, ou est-ce que je me goure ?

31 oct. 2017
0

le 1/ tu parle de désinitialisé vos instruments mais ceux-ci le sont lorsque l'on ferme le coupe batterie ,non ?

31 oct. 2017
0

Je me suis sans doute mal exprimé (je m'y perd un peu avec tout ça...).
Je voulais dire qu'on perd les infos de vitesse moyenne et de distance, infos que j'aime bien avoir à l'arrivée d'une nav, que ce soit par le loch ou le gps.
En effet j'ai l'habitude avant chaque nav de remettre les "compteurs" à zéro.

31 oct. 201716 juin 2020
0

boatlover : J’ai une question pour les tenants des batteries séparées (je parle des batteries de servitude).

en regardant la tension de chaque batterie derriere le commutateur (voir tableau ou un autre similaire )
des puristes te diront que c'est pas 12,4 v mais 12,5 mais
tu prends la plus chargée de celles que tu as :

c'est celle que tu "fera le moins souffrir " ;) (moins de decharge ...)
et tu gères ta charge en fonction de :
tes navs (moteur avant mouillage, ou en cours si besoin )
tes passages a quai
de tes panneaux (selon le temps et l'heure)

et ça roule sans un truc qui peux tomber en panne


31 oct. 2017
0

Je connais ce tableau, c'est d'ailleurs sur ses chiffres que je me basais avant d'avoir installé mon contrôleur victron, mais à mon avis rien ne vaut un bon contrôleur qui te donne des indications beaucoup plus complète sur l'état de tes batteries qu'un simple voltmètre.

31 oct. 2017
0

Juste un tout petit appareil qui pourrais vous simplifier la vie pour moins de 4€ : fr.aliexpress.com[...]72.html

31 oct. 2017
0

pour le prix un sur chaque batterie ;)

01 nov. 2017
0

Pour Toccata, catamaran: Service 8 batteries AGM 110 A en parallèle (coupe-batteries + et -), couplables aux 2 batteries moteurs 2 x 100 A (Vétus Pb + de 10 ans, probablement 12 montées par mon prédécesseur, incroyable !), Batteries moteurs séparées (coupe-batteries + et -) mais couplables entre elles et/ou couplables service chacune ou les 2 ensemble. Guindeau 1500 W sur parc service au bout de 9 m de câble de 75 (je démarre le moteur évidemment); 900 W de panneaux solaires, + éolienne Silent Air 400. Tout va bien, les batteries ont 5 ans et ne se plaignent pas.
No problem !
Gros parc service certes mais j'aime les glaçons dans le martini-gin et frigo + congélateur = Grosse conso. Tout le bateau est en Led.
Un peu juste en nav' si temps gris plus de 2 jours. Si nécesssaire, GE 3000 W (mais sert surtout pour le lave-linge au mouillage), sinon risée Volvo...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (82)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021