pour ceux qui croient qu'il faut un 13 m pour naviguer !

regardez ce que ces deux vieux ont fait avec un 33 pieds des années 70(tour du monde et passage nord ouest)ah!j'oubliai :le boat est en plastic ;-)www.berrimilla.com[...]/

L'équipage
23 sept. 2009
23 sept. 2009
0

Oh !
je connais des freres qui naviguent sur bien plus petit que cela ;-)

0

tu veux parler des freres berques
oui mais la, je cite un exemple avec une taille raisonnable,n'oubliez pas qu'avant on pouvait aller partout avec un dix metres (1ere cat)

23 sept. 2009
0

des vieux!!!!!
ou tu as vu des vieux!!!!
ils doivent etre + jeune que pas mal d entre nous &lt&lt&ltdans leurs tetes&gt&gt
il y a vraiment du plastique partout -des bouteilles vides qui flottent et meme des boat
un comble !!!!!

23 sept. 2009
0

Je ne le recommanderais pas à n'importe qui
J'avais mentionné Berrimilla sur HeO au départ de leur TDM en 2005, et j'ai suivi leurs pérégrinations depuis.

Ce bateau a déjà chaviré deux fois si j'ai bonne mémoire. Une fois lors de l'épisode ci-dessous au début de leur TDM, et une deuxième fois au retour d'une Sydney-Hobart, en 2007 je crois.

C'est problement un bateau très marin, mais je pense néanmoins qu'une certaine taille est un facteur de sécurité sur ces parcours.
;-)

Sitrep: 1800hrs 23 Jan 2005. (SYD)

[ed: an update to the “knockdown” report]

Wednesday, 19 January 2005 5:03 PM

Severe knockdown, huge hollow wave that caught us both on deck. Berri must have rolled through about 140 deg and pitched bow down about 60. Mast in the water and only visible damage is mangled windex. Most other boats would have kept rolling. but we flipped immediately upright. i was sitting by the shrouds tied to the boat and pete shouted and i looked up into the wave - translucent bright blue and just starting to break - more or less through the lower spreaders. I grabbed the shrouds with both arms and was overboard in white water and lines and other bits of string hanging on to the shrouds still tethered, and came down with a bang on a stanchion as the boat came upright.

Pete was in the partially inverted cockpit hanging on under the tiller - we'd just set the storm jib again after three days of nasties 40 -60 in squalls, steady 40 in between, with waves building all the time. we must have caught the last of the really big ones. Boat a it of a mess inside but all cleaned up now and we're only going to Dunedin cos it's the sensible thing to do given my rather sore ribcage. if it's only a big bruise, as i now suspect, we'll spend a couple of days modifying a few things and restocking to let it heal then we'll set off again. Knockdowns are relatively common and this one would probably not have given us any trouble except for that stanchion. cant win em all.

23 sept. 2009
0

pas chaviré
dans cet extrait, pris 140 degrés et retour immédiat, 3 jours qu'ils étaient dans du 40 noeuds établis , rafales à 60, respect
:-(

23 sept. 2009
0

un chavirage
sauf mon respect c'est un tour complet et ca se termine souvent par un dématage

ils sont fabuleux "so british", humour, flegme, esprit d'aventure indomptable

le bateau est un genre de contessa avec un coeeficient de stabilite de 141 degrés !!!

pas comme l'oceanis de 40 pieds qui avait mis si longtemps à se redresser dans le golfe de gascogne :-(

0

et alain kalita
20mn de memoire !je relisais l'histoire d'un gros deriveur de 13 m qui lui a mis trois quart d'heure ,impressionant

23 sept. 2009
0

D'ailleurs, sauf ma mémoire,
me semble bien que les Damiens, lors de ce chavirage (ou un autre), n'avaient pas fait le tour complet, puisqu'ils étaient revenus à l'endroit par le même bord. Mais ils ont appelé ça quand même un chavirage !

A mon avis, la bonne définition d'un chavirage, c'est quand l'axe vertical du bateau dépasse l'axe horizontal, dans le sens mat vers la quille...

24 sept. 200916 juin 2020
0

bonsoir,
alors, dans ce cas j'ai déjà chaviré 2 fois. la première, mât trés engagé, varech dans les haubans et poissons sur le plat bord et la deuxième aux alentours des 180° quelques jours plus tard dans du 9 mais, mouillé au large et avec ce bateau&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt&gt

c'était en juin 78

24 sept. 2009
0

çà fait
tout drôle, on est dans le noir, y a plus de bruit et on a le nez collé sur le roof et çà dure......10s, 1mn, on perd la notion de temps et quand on reviens dans le bon sens, la première chose que l'on regarde, c'est si le mât est encore là. ensuite le bo...del et l'eau dans les fonds, les bleus, ce sera pour plus tard!.

25 sept. 2009
0

retournement
surtout en cata !!

25 sept. 2009
0

marche pas le lien
alors voilà la definition :

(1)CHAVIRER v. intr. XVIIe siècle. Francisation du provençal cap-vira, cavira, « tourner la tête en bas, (se) tourner, (se) renverser » (voir Cap et Virer).
1. MARINE. En parlant d'un bâtiment, se renverser, se retourner. Le voilier prit trop de gîte et chavira. Une lame de fond a fait chavirer la barque. Par méton. Nous avons failli chavirer à l'entrée du port. Expr. fig. Avoir l'estomac, le cœur qui chavire, avoir des nausées. 2. Par anal. Se renverser, se retourner, capoter. La voiture chavira dans le fossé. Fig. Sombrer, disparaître. Sa défection a fait chavirer l'entreprise. Sa raison semble chavirer. 3. Transt. MARINE. Renverser un bateau. Chavirer une barque pour en calfater le fond. Par anal. Chavirer une table, la retourner, les pieds en l'air. Fig. et fam. Émouvoir, bouleverser. Elle était chavirée par la nouvelle.

On y parle pas de tour complet, de 180° ou autre, seulement de se tourner la tête.... ya plein d'autre moyen que le voilier pour ça !

0

oui
je les admire bcp ,en plus ils ont gagné sydney hobart dans leur classe et sont repartis deux jours apres finir leur tour du monde comme une balade du dimanche :pouce:

23 sept. 2009
0

Pour moi ...
... toute situation où le mât est profondément dans l'eau est un chavirage. Avec 140°, il n'y a pas de doute dans mon esprit.

40 nds avec rafales à 60 nds, c'est de la gnognotte par rapport à ce qu'ils ont eu au retour dans l'Océan Indien.
;-)

23 sept. 2009
0

oh
il y en a d'autres qui ont mis ...un certain temps à se retourner! N'est ce pas Yves Pestel qui en avait fait le récit par exemple?

23 sept. 2009
0

Et les Damien,
qui ont eu le temps de discuter le bout de gras avant de remettre les pieds sur le plancher...

23 sept. 2009
0

Ou quille vers le mat, d'ailleurs...
:-D

24 sept. 2009
0

oups
je ne tiens pas à le vivre

25 sept. 2009
0

académie française
atilf.atilf.fr[...]che.exe ;;

25 sept. 2009
0

"le voilier prit trop de gîte et chavira"
On peut raisonnablement en conclure que l'étape qui suit immédiatement le "trop de gîte" est le chavirage, donc en effet pas besoin de faire le tour complet. D'ailleurs, quand j'ai vu ma femme pour la première fois, mon cœur a chaviré sans que je me retrouve à faire le poirier.

23 sept. 2009
0

Beaucoup d'admiration également
Car ce doit etre de fameux marins !

23 sept. 2009
0

bravo
a eux , qui a le mental ici pour faire la méme chose ??moi non

24 sept. 2009
0

.
J'ai moi aussi chaviré par le coté, par l'avant, par l'arriére mais c'était en hobie 16 ;)

En croiseur le pire que j'ai fais c'est barre de flèche dans l'eau. :p

mais oui on lit a droite a gauche des histoires de tour complet moi ça me fais un peu flipper quand même :x
ce qui est rassurant c'est que beaucoup reviennent pour nous raconter ces histoires :/
pas pressé de vivre ça personnellement :p

0

ils sont fous ces anglais
il y en a un autre qui est parti a 80 ans pour son 4eme tour du monde sur un plastic amateur de 34 pieds !!mais je n'est pas trouvé de site sur lui !

24 sept. 200916 juin 2020
0

vraiment
trop fort !
Il faut absolument que je viellisse comme ça ! :-D

24 sept. 2009
0

pesonne ne dit qu'il faut un 13 m pour naviguer
Simplement en dessous d'une certaine taille ça devient de la navigation courageuse voire dangereuse et non pas de la navigation plaisir.

Mais il y en a toujours qui aimeront se faire mal.
Le genre "On en a chié mais on y est arrivé !!" on est des vrais marins, des tatoués.

24 sept. 2009
0

Y en a aussi
qui veulent donner corps à leurs rêves avec les moyens qu'ils ont...

24 sept. 2009
0

Et...
Quand je regardais les occas dans les annees 80, un Ecume de mer (8m !) c'etait un grand et beau bateau...
Aujourd'hui je "gare ma coque de noix de 9m" au Croesty, et faut que hisse un Gd drapeau rouge pour le retrouver !
Perdu qu'il est au milieu des 40 a 50"
les temps changent...... Non ?
A+, Lolo

24 sept. 2009
0

oui je comprend bien
mais si on ne veut pas que le rêve vire au cauchemard il faut adapter sa nav à son bateau.

Moi avec mon acier de 11 m, 10 tonnes et 3.85 de large, avec du chauffage etc .. je n'irai pas dans les canaux de patagonie par exemple. Pas envie d'en chier 80 % du temps pour du plaisir 20 % et en plus risquer de perdre le bateau ...

Si c'était mon rêve j'irai en avion les faire en charter sur un bateau grand et équipé pour ça. ça reviendra de toutes façons moins cher que de descendre jusqu'à la bas en bateau.

24 sept. 2009
0

leur objectif est à 100 % de naviguer et de régatter
ils enroulent des demi tours du monde pour passer du fastnet à la sydney hobart et en plus ils finissent et parfois gagnent leur classe. Ils n'ont pas de gros moyens. Leur bateau est à mon avis ce qui se fait de mieux en haute mer, plutot lourd plutot étroit lesté toilé pour sa taille bien protégé petit cockpit

ensuite 2 mecs dans 33 pieds ca va.

ce sont des fous de la mer, naviguer est leur but, le bateau n'est pas un moyen mais presque une fin en soi. Il faut lire leur blog, et apprécier leur humour et leur recul pour bien s'en pénétrer.

0

si atlante
dans le fil sur l'arpege ,un intervenant a fait comprendre qu'en dessous de 39,43 pieds t'es une m.....

24 sept. 2009
0

la taille
est surtout une question de confort et personnellement un petit bateau en voyage est une torture: avec mes près de 1.90m avec un 8-9m ça ne va pas(c'est comme faire du camping dans une tente canadienne)..et pour le lave linge exigé (à juste titre) par ma femme ça ne va pas non plus d'ailleurs...Bien sûr après c'est aussi une question de moyens...

24 sept. 2009
0

.

a la la.... la taille c'est comme souvent

je dirais que si l'on parler de barque il en vaut mieux une petite bien manié qu'une grosse mal barré et mal préparé à ce qu'elle va rencontrer.

Après pour le confort comme souvent ce sera madame qui va trancher (ouille) ;)

ps. est déjà loin... trés loin dsl :p

24 sept. 2009
0

le mental oui tropicat
c'est sur ... une certaine capacité à endurer l'inconfort.

Se coucher régulièrement dans un lit humide (enfin une banette humide),
se réveiller endolori et courbaturé,
devoir revêtir des vêtements humides au moment du quart,
grimacer à chaque nouveau bleu qu'on se fait a chaque fois qu'on veut se déplacer à l'intérieur,
manger froid dès qu'il y a plus de 2 m de vagues,
se mettre en position survie dès qu'il y a plus de 35 nds et la mer qui va avec,
arriver à l'escale et mettre 24 h voire plus pour récupérer de la nav ...

Ce sont des souvenirs de quelques allers-retours sud bretagne Irlande avec mon ancienne EDM.
et encore c'était en été.

Jamais plus ça !!!! alors pour aller taquiner la queue du diable dans le sud. poufff ...

Il y a bien des gens qui s'amusent à marcher sur des braises ... ou dormir sur des clous ...

tu as lu le fameux blog du captain Gilles ?
Voilà un gars sans budget qui veut partir a tout prix.
Le pauvre gars, je ne souhaiterai pas ce qui lui arrive à mon pire ennemi.
alors bon, c'est un extrème et c'est un peu différent, le souci ne vient pas vraiment de la taille du bateau mais de son état .. mais quand même il y a une similitude dans la taille du budget ...

Attendre quelques années et se payer un plus gros on ne le regrette pas à mon avis.

24 sept. 2009
0

oui
mais 10 m c'est bien.
en plus j'ai vu ton canot il a l'air bien effectivement pour de grandes navs.

25 sept. 2009
0

un quarter !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
et puis un 10 m alu et maintenant un 44" .
La famille s'est agrandie...............
Je crois aussi que notre ami pierre 2 fait une fixation sur la longueur !
Ceux qui naviguent le font sur n'importe quoi : un CP amateur , une barque qui prend l'eau et il y a a meme un qui naviguait sur un tronc d'arbre creusé . C'est sûr qu'il avait besoin du mental pour imaginer ce qu'est le confort .
Sans parler des rameuses qui traversent les océans mais à , il y a de la com !!

24 sept. 2009
0

j ai des potes
un cpl d ami , ils ont fait france patagonie et arrivé a Tahiti sur un quarter en bois moulé sans moteur ....

le mental ,le mental c est tout

0

pour atlante :j'ai un bateau de 9m98
et je ne suis jamais mouillé ,j'ai le chauffage et un grand lit de 160 que des 13m n'ont pas ,c'est plus une question de conception que de taille ,et je prefererai un 9m tres solide qu'un 12m approximatif !

25 sept. 2009
0

zelopate??
:-D

24 sept. 200916 juin 2020
0

ma
femme a fait une double transat en sangria 7.60 m , et elle s'en plaint pas , au contraire elle en redemande

24 sept. 2009
0

c' est bon ca!
enfin un fil qui parle de voile et pas de frigo ni de chargeur machin truc ou de dissipation ou je ne sais quoi d' autre ...
du vent , des embruns , la mer quoi!!

24 sept. 2009
0

attendre
quelques années .....pour ne plus bouger ! :-D

24 sept. 2009
0

plutot d' accord avec toi
captain , ce sera 2011 pour nous sur je ne sais pas quoi encore ,
il faut que je vende mon atlante primo!

24 sept. 2009
0

.

captain, attention elle ne sont pas toute pareil ;)

la mienne n'a jamais le mal de mer, trouve qu'il n'y a pas asser de vent en dessous de 4 bft trouve que un bms c'est "marrant" adore aller changer la voile d'avant quand elle se prend plein de flotte et de vague dans la gueule.
Pourvu que ça dure :p

mais j'en connais beaucoup qui ne font du bateau que quand elle peuvent se mettre sur la plage avant en bikini, n'aime pas naviguer a la voile par ce que ça penche ou pire ne font du bateau que pour rester au port :/

25 sept. 2009
0

.

c'est malheureusement une réalité mais bien heureusement pour nous ce n'est pas une généralité ;)

PS. et il y a des gars comme ça aussi ;)

24 sept. 2009
0

ah oui ?
moi ? me vendre ? non ... :doc:

24 sept. 2009
0

PAS mal du
tout ta gonzesse !

On devrait monter un club : les E.N.H. (epoux naviguant heureux)

:-D

24 sept. 2009
0

comment ça se fait ...
que tu connais ma femme ???
;-) :-D :-D :-D

25 sept. 2009
0

éh les filles
c'est quoi ce discours de macho???

"mais j'en connais beaucoup qui ne font du bateau que quand elle peuvent se mettre sur la plage avant en bikini, n'aime pas naviguer a la voile par ce que ça penche ou pire ne font du bateau que pour rester au port :/"

Mériterait un coup de bôme moi je dis :-|

25 sept. 2009
0

comme un gars dans une cuisine force 4?
Qui préfère un apéro bien tassé ou une partie de pétanque au coup de chaud d'une petite blanquette mitonnée ou d'un couscous maison? (là je vais faire rêver)

:-P

ps: heureusement coup de main pour ouvrir le rosé!

0

profite maintenant et travaille apres
c'est un peu ce que j'ai fait et ne le regrette pas !

24 sept. 2009
0

moi aussi Pierre
j'ai commencé par une EDM deux ans après avoir commencé à travailler.
3 ans après j'achète mon acier de 11 m
(fini de payer 5 ans plus tard), dès qu'il a été payé je suis parti en voyage.

C'est vrai j'ai attendu 5 ans, mais c'était 5 ans à naviguer sur le bateau avec lequel j'ai voyagé : ça m'a beaucoup servi pendant les grandes navs.

mais je ne serai pas parti sur une EDM même si c'est faisable.

voilà on peut patienter un peu pour avoir un meilleur bateau mais partir tout de même avant la retraite ....

24 sept. 2009
0

petit bateau
quelques miles en solo, quelques conditions meteo rocck and roll, parfois arrivé naze, mais je me suis toujours éclaté.
Tout seul, j aurai surement continuer sur le pacifique.

Comprend pas l anglish, mais je trouve leur maniere de naviguer sympa, ils s' eclatent, ils font des miles, bref du bonheur quoi ....

25 sept. 2009
0

j'ai aussi des potes
qui sont en ce moment à papeete et qui y sont arrivés en couple (et même avec un bébé à partir de panama) à bord d'un Armagnac. Bon, à deux, un armagnac en configuration voyage ... ils sont quand même bien à l'étrait. et pourtant leur canot à été aménagé vraiment inteligemment.
Du coup ils le revendent pour acheter un cata plus grand.
Comme quoi ...

25 sept. 2009
0

c'était bien le but des catégories précédentes dans leur grande
sagesse :

la 2 eme pour presque tout, autour 9 metres
la 1 ere toutes zones sans limitations à partir de 10 metres

26 sept. 2009
0

Tranquille
Pour avoir fait une transat en solo sur un 7.50, niveau confort j'ai trouvé ça bien. Un 7.50 pour une personne seule, ça fait un bon espace.

A quelques exceptions près, ceux qui ont un mètre de plus te prennent pour un dingue, un masochiste. Et ceux qui ont un mètre de moins te prennent pour un bourgeois.

Amitiés marines & cosmiques!

Raphael

25 sept. 2009
0

Donc ça peut se faire
dans des conditions "normales", tant au niveau de la sécurité que du confort. Après c'est juste le syndrome du mètre en plus...

0

merci yacare
voila un temoignage de vecu qui fera plaisir aux jeunes ;-)

25 sept. 2009
0

des vieux ?
à 60 ans?
que dire de Willy KER, 84 ans, que j'ai rencontré en Irlande, en route pour le Groenland (solo) et le passage du Nord-Ouest (avec son petit-fils), sur un bateau de 9m (sur mon blog : triheol.heoblog.com[...]dex.php )

0

merci triheol
j'ai decouvert ton magnifique reportage et le bateau accent qui est un contessa 32 de 9m75 c'est a peu pres la meme taille de bateau que nos deux comperes ,j'avais ecrit vieux comme une boutade !des sacrés vieux hein !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

Souvenir d'été

  • 4.5 (50)

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

novembre 2021