pot waterlock!!!!

c'est ce que je pense avoir sur mon fifty,circuit peu accessible,quel est son fonctionnement est-ce efficace???

L'équipage
22 sept. 2004
22 sept. 2004
0

c'est très efficace et ça a plusieur fonctions:
c'est un volume qui sert de pot de détente aux gaz d'échappement, donc qui réduit très considérablement le bruit

ensuite, ça sert aussi de mélangeur entre l'eau et l'échappement, permettant ainsi un meilleur refroidissement du tuyaux d'échappement, avec une conséquence, + c'est près du moteur et mieux c'est

enfin ça sert de réservoir tampon entre la sortie d'échappement et le moteur, pouvant absorber un retour d'eau par l'échappement avant qu'il aille dans les soupapes d'échappement ( retour de la colonne d'échappement ou rentrée d'eau intempestive)

ATTENTION 1: si votre moteur démarre mal, il est préférable de le démarrer avec la vanne d'eau fermée et d'ouvrir une fois démarré, car l'action de démarrage envoie de l'eau dans la pipe d'échappement et cette eau a très vite fait de remplir le waterlock et de rentrer dans les soupapes d'échappement (en effet cette eau n'est chassée que par l'échappement d'un moteur en marche et non par le démarreur)

donc si votre moteur met + de 10 s pour démarrer, pensez y

ATTENTION 2 les waterlocks en inox sont nuls car ils se dessoudent tous un jour ou l'autre avec une panne très grave en mer ( envahissement de la cale par les gaz et l'eau) ( en, fait les soudures se corrodent et lachent toutes au bout de quelques années) il faut impérativement les remplacer par des waterlocks en plastoc qui sont, en outre, beaucoup moins bruyant

enfin comme d'hab, vous faites bien comme vous voulez...

amicalement

25 oct. 2004
0

pot echappement
le problème des pots plastique c'est qu'il ne faut pas oublier de purger l'air du circuit lors de la remise en route du moteur et de le remplir avec de l'eau car le temps que la pompe se réamorce la chaleur des gaz d'echapement peut le faire fondre très vite( çà m'est arrivé sur mon nouveau voilier) l'ancien avait un pot inox et après l'hivernage le circuit se réamorçait tout seul en mettant le moteur en route. J'ai fait pareil sur le nouveau et le temps que le circuit se remplisse d'eau sous l'action de la pompe le pot avait fondu.( plus il est près de l'échapement plus il fond vite...)quand à mon pot inox il avait 34 ans et ne fuyait pas.

26 oct. 2004
0

pas de pot..
je ne comprends pas bien le pb de yannick: en principe le waterlock contient toujours assez d'eau pour eviter la surchauffe au demarrage, sauf bien sur si on a vidé l'eau pour l'hiver dans les pays trés froid, ou peut etre aprés un an sans tourner au soleil, elle s'est évaporée?

normalement des le demarrage, la pompe de mer envoie assez d'eau pour refroidir
seul precaution, ne jamais continuer a tourner crepine bouchée..

jamais eu de pb, en 30 ans de waterlock plastoc.

comme dit jp, les waterlock metalliques doivent et trés épais et super bien soudés, mais ceux de Vétus par exemple ont l'air bien. je me méfierais plus d'un bricolage.

26 oct. 2004
0

je pense exactement la meme chose que michel
mais comme yannick a exposé son point vue, je le respecte meme si je ne suis pas du meme avis

il doit bien y avoir une raison si actuellement 95 % voire + des bateaux sont livrés avec un pot plastique

en + les gazs d'échappement au début sont froids car la masse métallique importante de la ligne d'échappement , qui est froide au démarrage, les refroidit très fortement

27 oct. 2004
1

réponse à JP
Je suis d'accord sur le fait qu'il n'y a pas de soucis avec les pots plastiques, je relatais juste une mésaventure qui m'est arrivée. En effet sur le voilier que je venais d'acheter, le pot ayant été vidé. Lors de la remise en route, l'air contenue dans le circuit l'a empeché de se réamorcer et le temps que je comprenne pourquoi, alors que mon moteur était encore loing de la surchauffe, le pot avait fondu sous l'effet de la chaleur des gaz d'echappement. Le tout était de la savoir, ayant un pot inox sur mon ancien voilier le probleme ne s'etait jamais posé. D'où l'interêt de vérifier en sortant de l'hivernage qu'il y a bien de l'eau dans le pôt

En réponse à JP, si 95% des pots sont de nos jours en plastique, c'est pour une question de coût tout simplement lié à la facilité de fabrication ( moulé) et non pas soudé comme l'inox. C'est comme le polyester face à l'aluminium.

Ce n'est pas parce que 90% des bateaux sont en polyester que c'est l'idéal

Je voulais juste mettre en evidence le fait que même s'ils sont très bien les pots plastiques ne dispensent pas d'un minimum de précautions

Bien à vous

Yannick

28 oct. 2004
0

Pots inox

Pourquoi est-ce que ça existe ? En fait lorsque il faut un modèle biscornu qui n’existe pas dans le commerce…

Et là, il est plus facile de le réaliser en métal qu’en plastique… encore que le PEHD ou le PVC n'est pas difficile à mettre en œuvre avec l’outillage adéquate.

L’erreur est de le faire en inox, ça brille et c’est joli, mais à épaisseur de tôle égale, une fabrication en acier noir ordinaire juste peint à l’extérieur sera bien plus résistant dans le temps qu’en inox… et c’est moins cher !

28 oct. 2004
0

aloha avait d'origine des pots vetus en inox
un jour en pleine mer, grosse odeur et pompe de cale en marche permanente, descente dans la salle moteurs et un pot était dessoudé et tout l'échappement d'un perkins 4 236, et ça en fait beaucoup, allait dans la cale

rentrée sur un seul moteur, en crabe sur 40 milles , et 2 pots inox à la décharge remplacés par du plastoc

amicalement

22 août 2007
0

renseigenent waterlock
bonjour je cherche des renseigement sur waterlock pour trawler gb 36 en resine les miens sont en inox et sont percer ou trouver se produit merci

23 août 2007
0

Va voir...
..Içi,tout simplement.
www.vetusfrance.fr[...]/
Tu sauras tout,tout, tout...Put... de PDF.
@+

23 août 2007
0

pourqoi pas en fibre ?
j'avais remarqué que les waterlock USA sont fabriqués en fibre de verre . Ceux de Vétus ne s'intégraient pas autour du moteur . Aussi j'en ai fabriqué un en polyester en utilisant un récipient plastique pour le mouler.
c'est vrai que j'ai vu pas mal de" plastoc" fondu . ça fait marcher le commerce.

23 août 2007
0

Fabrication d'un Waterlock
Bonjour,
Je suis en train d'installer un propulseur d'étrave thermique (poussée D/G) les gaz d'échappement utilisent la même sortie que l'eau de refroidissement. En lisant vos remarques, un waterlock semble s'imposer, existe t-il un site qui donne un plan de waterlock pour le fabriquer en métal ?
Merci

23 août 2007
0

amorçage pompe
A chaque démarrage, j'écoute l'echappement qui fait un bruit plus métallique tant que la pompe n'est pas amorcée.
Avec mon biquille j'échoue souvent et le tuyau avant la pompe se vide par gravité.
J'ai remarqué qu'après un échouage la pompe est plus longue à se réamorcer et que quelque fois il faut mettre un peu de régime pour provoquer l'amorçage.
Faudrait que je pense à fermer la vanne d'eau de mer du moteur après échouage et avant que la marée ne descende.

Autre sujet : l'entretien du pot vetus en plastique. Certains préconisent de le nettoyer tous les ans. Pour ma part je ne l'ai jamais nettoyé depuis 3 saisons et 450 heures moteur que je navigue.
Qu'en dites vous ?

23 août 2007
0

Cette description
me fais penser à une pompe à eau quelque peu fatiguée... surtout s'il faut accélérer pour qu'elle s'amorce !

Nettoyage du waterlock : nettoyer quoi ? J'ai ouvert le waterlock Vetus de mon GE deux fois en dix ans, la première fois pour déplacer le tuyau au bout de 20 heurs de marche, la deuxième fois dis ans et 7000 heures plus tard pour remplacer le tuyau qui avait ragué... l'intérieur était légèrement grisâtre, sans plus ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

23 août 2007
0

...
"dis ans"... lire dix ans ! :oups:

[color=blue]_/)[/color]

10 mai 2009
0

Problème waterlock NLP75
Je viens de remotoriser mon bateau avec un moteur, j'ai remplacé l'ensemble des circuits de refroidissement et d'échappement par des produits VETUS. J'ai utilisé un waterlock NLP 75.

Toutes les cotes de montage préconisées dans la notice d'installation de cet appareil ayant été respectées, une quantité d'eau éventuellement dommageable, présente dans le tuyau remontant vers le coude d'échappement a attiré l'attention du motoriste qui a jugé dangereux le résultat obtenu.
Il m'a suggéré d'utiliser une réhausse d'échappement (option YANMAR à1700 euros!) afin de limiter le risque de remontée d'eau dans le moteur, à l'arrêt en cas de gite important ou à l'occasion de fortes vagues.

J'ai alors déplacé le col de cygne au dessus du waterlock(il était positionné sur le tableau arrière au préalable), placé un anti siphon AIRVENTH, le tout pour une amélioration seulement relative. Toujours trop d'eau!!

C'est alors que j'ai constaté en dévissant la purge en partie haute du waterlock qu'il ny avait pas d'eau dans cet élément !

Un technicien de Vétus avec qui je corresponds a vérifié par lui même, en faisant l'essai sur un produit neuf, que l'eau s'écoule à l'arrêt depuis le haut vers le bas, un courrier à Vétus HOLLANDE a confirmé cette réalité. Cela semble normal. il ajoute même que s'il y avait un problème de conception cela se saurait et aurait déjà été mis à jour.

Hors, si la contenance proposée dans les produits classiques comme le LP75 est assurée de façon évidente (remplissage et évacuation par le haut), cela n'est pas le cas du NLP75.
Puisqu'il y a passage « normal » de l'eau du haut vers le bas, cela veut dire alors que la contenance du produit n'est plus que de la moitié environ de plus, pouquoi avoir placé une purge sur chaque étage si l'étage du haut est perméable? Un rapide calcul de volume le démontre de façon évidente.

Sur l'idée du motoriste nous avons ajouté un second joint torique à l'intérieur du NLP75 afin de rendre étanches les 2 étages, le NLP75 retrouve alors sa contenance annoncée de 10 litres et il n'y a plus d'eau qui remonte vers le coude d'échappement.

Le technicien de Vétus est satisfait en me disant que l'essentiel est d'avoir trouvé un remède à mon problème.

Or rien ne prouve que ce joint ajouté tienne dans le temps et ne s'altère pas.

Ma demande auprès de Vétus est la suivante:
Demande de fourniture d'un joint garantissant l'étanchéité dans le temps ou,
Faut-il coller ou souder les pièces et si oui, comment et avec quoi?

Depuis et après plusieures relances plus la moindre nouvelle, aussi j'attire l'attention de toutes personnes, qui comme moi pour des raisons de commodité ou de place souhaiterais utiliser ce type de waterlock.

10 mai 2009
0

la vie de ton moteur dépend d'un joint invisible dans le pot
d'échappement et les mises en garde de la notice sont inquiétantes:-(:-(

une seule solution fiable, virer ce pot mal conçu et en utiliser un plus conventionnel

amicalement

10 mai 2009
0

Pas d'entrées d'eau
par la sortie d'échappement mais de l'eau entre le waterlock et le coude d'échappement, qui risquerait de remonter dans ce coude et après entrer dans le moteur......................

10 mai 2009
0

re waterlock
Merci de cette mise en garde. Je suis parfaitement conscient du danger, je tenais juste à prévenir d'autres candidats à ce produit, des risques qu'ils encourent.
Cordialement

10 mai 2009
0

ce serait
:tesur: des entrées d eau par le bout de l échappement à la mer ?

faute de col de cygne?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (199)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021