Possibilité de faire son permis mer en France pour un citoyen Suisse ?

Bonjour,
Est-ce que quelqu'un a des informations concernant le permis hauturier en France pour les citoyens suisses. En fait j'aimerais savoir si c'est possible pour un suisse de passer son permis hauturier en France et de le valider en Suisse. Ceci pour des raisons de coûts et de temps. Ici il faut d'abord passer un permis voile lac (théorie+pratique) valable pour les voiliers et bateau moteur jusqu'a 10cv(pour plus de puissance il faut refaire un autre examen pratique). Puis faire un permis théorique mer(nav, météo, etc..) puis attester d'avoir parcouru 1000miles en mer, accompagné, avant d'obtenir son permis hauturier. Bref, cela est très long et coûteux, même si il est vrai que tout cela a pour but de former au mieux les futurs plaisanciers.
Si vous avez des infos -&gt ftercier@bluewin.ch

L'équipage
07 juil. 2004
07 juil. 2004
0

C'est très simple : il n'y a rien à faire ....

parce qu'en France il n'y a pas besoin de permis pour naviguer à la voile. Et vu le poids économique des loueurs et des marchants de canotes, pour qui un tel permis signifirait inévitablement une perte d'argent, il faudra sans doute attendre un certain temps avant qu'une telle chose ne soit mise en place.

Pour ce qui l'opportunité et de l'intérèt d'un permis voile, cela a déjà été discuté de très (trop ?) nombreuses fois.

La question qui reste est de savoir si un Suisse pourrait immatriculer son bateau en France afin de naviguer sans permis. Sans résidence en France, cela ne me semble difficile. Les choses seraient sans doute plus simples si la Suisse appartenait à l'Europe ...

Quand à obtenir une équivalence entre un rien Français et un permis Suisse, ce serait quand même assez extraordinaire ...

08 juil. 2004
0

Ce permis suisse
Est l'équivalent de ce qui est appelé BPPV en France. Je doute que cet enseignement soit plus court et moins coûteux de l'autre côté de la frontière.

Effectivement pour l'obtention de ce permis mer (le suisse donc) il faut déjà attester d'un minimum de connaissances. C'est pourquoi il est demandé un permis de navigation en eaux suisses et en zones frontières.

Ce premier permis est demandé pour la conduite de bateaux à voiles dont la surface vélique dépasse les 21 m2 et n'est pas si cher que ça, juste un peux embêtant car il faut passer un petit examen théorique et un examen pratique! Mais rien de bien méchant. Du reste AMHA, pour peux que l'on montre un intérêt quelconque à la voile lorsque l'on habite en Suisse, la question de passer ou de ne pas passer ce petit permis ne se pose même pas.

Quand au permis mer, appelé permis B en suisse, il permet de valider les compétences du futur candidat à la plaisance en mer. Il est enseigné l'hiver en 15 leçons de 2 heures en cours du soir, plus deux samedis matin. Le matériel de cours est fournis et il en coûte environ 400 euros.

Lors de ces cours plusieurs matières sont enseignées au petit navigateur Suisse qui ne connaît pas grand chose (en général) au millieux marin (de toute façon si le candidat connaît la matière il n'aurait pas besoin de prendre les cours et pourrait se présenter à l'examen sans autre forme de procès!).

Donc sont enseignées les matière suivantes:

-Navigation
-Manoeuvres
-Météorologie
-Droit maritime
-Medecine à bord
-Travaux de marée

Le tout sur carte avec règle de cras, compas à pointe sèche et tout le toutim.

Après la réussite de l'examen théorique, le candidat à deux ans pour présenter une attestation de parcours, justifiant de mille miles, avec tenue des quarts, de l'estime, planification de route manoeuvres de port, cap courante - fuite, navigation par gros temps, nav de nuit etc.etc.etc.etc.

Ces miles peuvent être effectué n'importe où et avec n'importe qui, la signature du skipper faisant foix! De plus les miles parcourus avant l'examen théorique sont accepter jusqu'à concurence de 300 miles. Donc en pratique, le délai pour faire ce trajet est de plus de deux ans.

Et franchement mille miles c'est pas énorme, en 3-4 semaines de navigation on devrait pouvoir boucler le truc non?

Pour terminer je dirais que pour un pays n'ayant pas d'accès à la mer, cet enseignement est un plus non négligeable. Ceux qui ont de l'intérêt pour la plaisance en mer, suivent ce cheminement, et quoi de mieux l'hiver que d'aller apprendre théoriquement à faire un truc qui somme toute doit être une passion non?

08 juil. 2004
0

J'en rajoute un peux
Ce que l'on trouve sur l'attestation de parcours

C'est pas sûre qu'il faille tout faire mais je vous le livre comme ça en vrac.

Il y a à côté de chaque point une case à cocher oui / non, et il est demandé si le candidat a executer ou a été instruit sur les activités suivantes.

Donc allons-y pour peux que ça vous intéresse.

SECURITE

-Instruction signaux de détresse / moyens de sauvetage
-Vannes et WC
-Ligne de vie / harnais
-Retenue de bôme
-Manoeuvres homme à la mer
-Cape courante, fuite
-Navigation par gros temps
-Entretien du moteur

METEO

-Réception des bulletins météo
-Etablissement des cartes météo
-Observations directes
-Interpretation du baromètre

NAVIGATION

-Diriger les quarts
-Travail sur carte
-Tenue de l'estime
-Relèvements
-Identifications des feux
-Portée lumineuse, géogrphique
-Feux des navires
-Manoeuvre d'accostage dans un port
-Manoeuvre d'appreillage d'un port
-Tenue du livre de bord
-Planification de la route
-Calcul de marée
-Navigation avec radar
-Navigation avec GPS

MANOEUVRES

-Virer, empanner
-Prise de ris
-Mettre vent debout
-Barrer
-Barrer au compas
-Manoeuvres de port au moteur
-Mouillage au moteur
-Mouillage sous voile
-Relever le mouillage
-Amarrer à couple
-Accoster / appareiller avec une garde
-Amarrer (pointes et gardes AV et AR)

Et voilà! pas si compliqué!

08 juil. 2004
0

SI LE BUT
Est de simplifier une longue et couteuse démarche,non pas de se défiler de l'apprentissage utile et incontournable de la pratique et de la théorie , alors pourquoi ne pas se tourner vers le pavillon Belge?

08 juil. 2004
0

Permis mer suisse pour louer un voilier en France ?
Quelques précisions:

En suisse, il faut un permis voile (valable sur les lacs...) pour la conduite de bateaux à voiles dont la surface vélique dépasse les 15 m2.
Il faut un permis moteur pour toute bateaux ayant un moteur de plus de 10cv.

Cela coûte 200euros pour l'établissement du permis + environ 300euros pour 12 d'heures de cours pour savoir à quoi s'attendre lors de l'examen pratique.
Si l'on désire faire également le permis moteur, il faut repayer 200euros pour ajouter l'option moteur au permis voile et faire un examen pratique.

Pour le permis mer il faut suivre un cours (env. 400euros) et passer un examen théorique (durée de l'examen 7h30)

Puis il faut accomplir 1000miles en mer dans un délai de 5 ans après l'obtention de la théorie. 300miles peuvent être valider avant l'examen théorique.

Après avoir lu vos réponses il ressort que pour le citoyen suisse qui veut naviguer au large, il est préférable de suivre le cursus suisse. Pour les Suisses qui veulent faire de la navigation côtière en mer il n'y a qu'à attester d'un certain niveau et louer un voilier en France, comme pour un Français. Mais sur ce dernier point, je ne sais pas si les loueurs français se contente de l'expérience de navigation avant de louer à un Suisse. Peut-être lui demanderont-ils un permis mer?

08 juil. 2004
0

Oui et non
C'est juste je m'a trompé la surface vélique est de 15m2. Par contre c'est pas 200 euros pour l'établissement du permis, parler de 130 serait plus juste.

Ensuite, l'examen pratique c'est pas la fin du monde, un peux de matelotage (connaître 8 noeuds exactement), virer / empanner, prise de bouée, homme à la mer, mise à la cape, tèrmes techniques (tel que lofer, abattre, border, choquer etc.) ainsi que savoir ce qu'est une drisse, une écoute, un haubans, un étai,une étrave et deux ou trois truc du style, c'est pas la mer à boire tout de même!

Et puis permis ou pas permis, il faut quand même bien apprendre les rudiments de la navigation! Donc...prendre quelques cours! Et à mon avis même en France c'est pas gratos.

Par contre il est tout à fait possible d'apprendre avec des potes, ou n'importe qui ayant un bateau, personne n'oblige personne à prendre ces cours avant de se présenter à l'examen du permis lac, ce qu'ils demandent c'est de connaître les rudiments en navigation!

En ce qui concerne les loueurs, je te confirme qu'il n'y a aucun problèmes pour un Suisse de louer sur place, mais là non plus c'est pas gratos!

Et pour finir le permis mer (B), c'est pour naviguer sous pavillon suisse. Donc comme le dit Babou avec un pavillon belge, voilà déjà un problème de résolu. Par contre en cas de pépins...je sais pas comment ça se passe si le suisse est propriétaire du bateau??????

Farolito

P.S. Peut-être qu'il faudrait aussi aller passer son permis de conduire (voiture) en France, ca vaudrait peut être la peine non?

08 juil. 2004
0

permis pour navigation côtière ?
Une autre question,

pour un suisse qui voudrait utiliser son bateau en mer pour quelques jours voir semaines ds un programme côtier (petit bateau 5-6 mètres), doit il passer le même permis mer que celui qui part faire l etour du monde sur plusieurs années sur une goélette de 14 mètres ?

Est-ce également la limite des 15 m2 de toile qui décide permis pas permis ?

Salutations

Julien

PS: il est vrai que la formation suisse est efficace dans la mesure ou elle forme dit-on de bons marins, peut-être d'ailleurs résultat de la motivation qu'il faut avoir pour passer ces différents permis... mais quand même j'adhère plus avec un système ou l'apprentissage lié à la motivation qu'à l'obligation (mais si l'un n'exclu pas l'autre...)

même situation avec le parapente : c'est du "vol libre" en france, en suisse il faut passer un brevet...

Rapport au permis de conduire les voitures : c'est très différent, sur la route on met clairement la vie des autres en danger (tous les utilisateurs, cyclistes, piétons...) ce qui implique bien évidemment un permis, des règles très strictes, et un contrôle national.

08 juil. 2004
0

Exemple suisse
A titre d'exemple, je suis du canton de Fribourg et je passe mon permis sur le canton de vaud car c'est plus proche de mon lieu de travail. Je paie 155 euros sur Fribourg pour qu'il me fasse le permis (administratif)+ 30 Euros pour avoir le droit de passer mon permis sur Vaud + 160euros sur Vaud pour y passer l'examen... Les joies du fédéralisme! Ajouter 40 euros pour les manuels de cours et cela fait cher le droit de barboter sur un lac !

08 juil. 2004
0

Birdy
A l'époque j'ai payer 130 euros pour le permis voile(administratif) examen compris il me semble. Ensuite j'ai payer 400 euros pour 10 leçons d'environ 3 heures chaque une (on était deux ca aide!).

Et voilà ça m'a coûter 530 euros en tout et pour tout ! C'est clair que ca coûte des sous mais quand on aime....

Par contre je dis pas que je suis pour. En face (Léman) ils n'ont pas besoin de permis à ce que je sache! En plus, et je vais revenir sur ce que je disais sur un autre fil, si tu embarques des potes ou ta copine sur ton bateau et que tu es le seul à avoir ce permis, tu es normalement le seul à pouvoir barrer le bateau!

En cas d'imprévus, style tu passes à l'eau, et que tes coéquipiers ne savent pas barrer ni faire marcher le bateau parceque théoriquement il n'ont pas le droit de le faire, et surtout n'ont pas eu le droit d'apprendre à le faire puisque pas de permis tu me suis, il se passe quoi?

Alors question sécurité, de ce côté là, est une immense fumisterie, c'est super mal conçut.

Encore un exemple bête: Si comme moi tu n'as pas d'enrouleur et qu'il faut aller sur l'avant changer une voile parceque le vent forcit, que ca bouge de tous les côtés, qui c'est qui va y aller, un équipier déjà pas trop à l'aise ou toi?

Ben en fait c'est l'équipier, comme il a pas le droit de barrer parceque il a pas de permis (lalalère), ben c'est lui qui ira (relalalère)! Non mais c'est n'importe quoi!

En fait il semble qu'il y ait quand même une certaine tolérance, j'ai jamais vérifier et c'est tant mieux.

Par contre je suis pour que tout le monde à bord sache barrer et mener le bateau, permis ou pas permis, pour la sécurité c'est mieux, à mon avis.

Enfin, les innepties de notre administration me font bien marrer quand même, et je parles même pas de cette stupide interdiction d'avoir une VHF à bord......Mais si on commence comme ça on ne s'arrête plus.
Alors....!

Cordialement

Farolito

12 juin 200916 juin 2020
0

VALIDATION PERMIS SUISSE
Bonjour à tous,
Je propose dans mon école de croisière de valider les fameux 1000 miles dont nos amis suisses ont besoint.

il faut au moins compter 15 jours pour atteindre cette distance. la plus part du temps nous partons aux Scilly ou en Irlande, depuis Brest ou Lorient.
Je ne propose pas que la "validation", je vous propose de varier les situations de navigation (cotier, large) pour réellement acquérir de l'expérience.
Et en plus de ça, je vous propose de découvrir des endroits très sympa!

Si vous souhaitez en savoir plus, rendez vous sur mon site web:

A bientot sur l'eau!
Sylvain. :-D

12 juin 2009
0

carte pour le permis suisse
Extraordinaire
le permis suisse se prépare sur une carte française , celle du Shom 6966 avec ses courants et ses marées. Travail sérieux
les explications sur mon site "le permis hauturier"
sont faites sur cette carte. Pour cette raison, un suisse montre sympa m'a donné des exercices tout faits.
www.permis-hauturier.info[...]dex.php
Salut chausey

17 déc. 2009
0

Faire vos miles en france
Hello à tous nous sommes basés à Hyères, et nous avons monté avec Jean Marie Feral avant dans une école très connue a Hyères, une école de croisière.
Nous sommes à 10 minutes de la Gare et 5 de l'aéroport.
Contactez-nous ! POUR LOUER FINIR VOS MILES

29 juin 2011
0

Le permis voile, je suis pour.
A une condition, c'est qu'il s'agisse de valider des connaissances.
Dans l'esprit de ce que font les Suisses, à savoir, avoir naviguer 1000 milles en mer avec une école de croisière agréée ou mieux, comme pour le Yacht Master anglais valider ses connaissances en situation, de nuit comme de jour durant une semaine dans une mer à marée.

12 juil. 2019
0

Et l'ironie et débilité de la suisse (je suis Suisse) c'est que le permis côtier Français est valable du côté français du Léman et non du côté Suisse. Donc un français qui vient d'Evian sur Lausanne avec son permis côtier n'aura pas de soucis, mais un Suisse qui se balade avec le permis côtier en rade de Lausanne sera illégal mais n'aura pas de soucis à Evian. Au delà de la bienveillance pour former correctement ses citoyens, C'est surtout une belle machine à fric. Comme dit plus haut, il faut faire la différence entre le mec qui veut juste barboter sur un lac et l'autre qui veut faire la route du rhum.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (10)

Nos belles soirées !

novembre 2021