Poser un plancher en teck sur un fond de cockpit

Bonjour à tous,

Ca fait un moment que me trotte dans la tête l'idée de poser un plancher en teck dans le cockpit d'Erendil.

Actuellement, le fond du cockpit est en sandwich époxy, peint avec de l'antidérappant international.

Il faut le reprendre tous les deux ans, c'est trop chaud au soleil, il y a de l'eau qui stagne ici ou là.

Et puis j'aime bien la sensation du bois.

Je ne sais pas encore si je vais le faire, mais je commence à y penser sérieusement.

Le planchet du cockpit est en rectangle, grosso modo 2 m 50 x 4 m, un peu tarabiscoté (table fixe au milieu, descentes...).

Il est plat vers l'arrière, spatulé vers l'avant

Pour avancer, où peut on trouver du teck ? Qu'elle est la présentation la mieux adaptée (je pense à des lattes de 5 ou 6 mn d'épaisseur pour être cintrables pour suivre la spatule, de 50 mn de large et de la longueur du cockpit pour ne pas avoir de raccords à faire) ? J'ai évidement vu les premiers vendeurs dans google.

Ensuite, comment les lattes se collent ? On est donc sur un support de strat époxy, étant entendu que j'aurais viré l'antidérapant. Ce n'est pas lisse, il y a le relief de l'antidérapant moulé initial.

Et enfin, le joint. Il sert à quoi ? Uniquement à faire joli ? A l'intérieur, il est parfois réalisé avec une baguette de bois sombre, genre merbau. Mieux que le sika pour dehors ?

Merci pour ces première billes ?

Amicalement,

Jacques

L'équipage
17 sept. 2014
17 sept. 2014
0

Et pourquoi pas du synthétique?
Par exemple
www.teck-it-easy.com[...]/

17 sept. 2014
0

Il existe des fabricants qui vendent des "panneaux" de lattes de teck pré-assemblées avec des joints : ça reste souple, ça se découpe à la scie sauteuse, je suppose que ça gagne un temps fou pour la pose, et c'est nickel... par contre je ne connais pas le nom du fabricant.
Un point quand même : attention à l'eau qui stagne, je ne suis pas sûr que le teck apprécie...

17 sept. 2014
0

salut jacques, ci joint des panneaux en teck assemblés joint noir, gris , blanc, j'envisage de faire les bancs du cockpit de mon boat, mais c'est beaucoup plus petit que toi!!!!le collage se fait au sika . le prix est assez cher mais le résultat en vaux la peine cordialement jf www.directeck.fr[...]eck.htm :pouce:

17 sept. 2014
0

Merci pour vos réponses.

J'avais vu ces panneaux. Dans mon cas, cela ne sera pas trés pratique à découper. Il y a la table au milieu, ce qui suppose donc déja la découpe de deux panneaux, et il y a les recoins de la descente qui compliquent encore la découpe.

Cela dit, je réfléchi toujours.

Pour les flaques, bien sur que que vais en profiter pour les supprimer. Elles proviennent de déformations (soit des enfoncement, soit existantes au départ).

Le synthètique, ce n'est pas ce que je cherche, au moins pour l'instant. J'ai déja un sol en strat peinte. Je cherche le contact du bois.

Jacques

17 sept. 2014
0

Bonjour Jacques

Si je puis me permettre... réfléchis bien avant d'agir !
Le teck (ou similaire, il n'y a plus guère de vrai teck sur le marché) c'est très cher, c'est très chiant à coller, à jointer, à entretenir... et au final durée de vie approximativement 10 ans
Vive le teck synthétique (promos dans tous les bons Salon nautiques)
Mon bateau a 5 ans ; mon "teck" (qui n'en est pas) a bien "morflé" malgré les soins apportés
Je l'entretiens désormais histoire de... et d'ici quelques années je remplace tout par du synthétique...

Sinon, pour répondre à la question :

  • Où en trouver : chantiers Naval de la Ciotat ; en plus ils t'expliqueront comment le poser... www.charpentiers-reunis.com[...]dex.php J'ai du remplacer 2 lattes en juin ; ils me les ont fabriqués, et dis comment faire... très pros, très sympa !

La pose... (de mémoire)
C'est très chiant à faire :

-1- il faut bien préparer le fond (nettoyage, etc... plus un petit coup d'acétone juste avant le collage) ; le fait qu'il y ait des écailles de diamant n'est pas un problème, au contraire, ça accroche mieux !)
-2- pré positionne tes lattes (au besoin tu les numérotes au dessous) ; il faut qu'elles aillent toutes "à leur place" parce que quand tu attaques le collage, tu n'as plus le temps de faire des ajustements
-3- encollage ; je ne me rappelle plus la marque de la colle ; c'était un sika, mais quel numéro ? (il était noir) ; je l'ai acheté avec le teck aux chantiers, et d'après les conseils du type
-4- pose des lattes et... important... il faut mettre des lests dessus (la colle gonfle, si tes lattes ne sont pas calées ce n'est plus plan et ça ressemble à rien !)
Prépare les lest avant ; perso j'en avais pas assez... quand ça gonfle... tu cours partout pour en trouver...
Pour les espaces entre lattes, des croisillons de carrelage (ep 5 mm) font l'affaire
-5- une fois la colle prise (le lendemain ?) application du primaire bi-composant entre les lattes, et pour faciliter l'accroche du joint (primaire acheté au même endroit)
Ensuite il y a 2 écoles : ceux qui placent une bande type vieille K7 au fond du support, pour pas que le joint adhère au fond, et se déchire lors des variations du bois (gonflement / rétractation)
Moi je l'ai pas fais ; le charpentier m'a dit que le primaire solutionne ce problème...
On verra si j'ai bien fait dans quelques années...
Ensuite tu scotches (cache) tes lattes... pour les bavouilles... (un vrai travail de patience !)
Et tu jointes en bourrant les fentes
Un coup de spatule (couteau à enduire) pour bien tout faire rentrer, latte par latte...
-6- tu enlèves les protections...
et tu ponces pour égaliser... (très fin)
Ensuite tu peux traiter (ou pas) le bois... (huile de teck, ou huile de lin... ou mélange huile de lin/essence de térébenthine)
C'est un boulot de fou...
Et c'est un peu ingrat (tout ça... pour ça !)
Il parait que c'est autant de boulot pour le teck synthétique... sauf qu'après plus jamais d'entretien !
Voili voilou
Frédéric

17 sept. 2014
17 sept. 2014
0

Bonjour Jacques , j'ai caréné à Bandol, la semaine dernière,le charpentier Marhic y a un point fixe......il fait des ponts en teck magnifiques , tu peux, peut être, avoir avec lui des pistes intéressantes........cordialement. Jac.

17 sept. 201417 sept. 2014
0

T'as raison Jacques, c'est quand même beau un pont en vrai bois !

Le contact est très agréable MAIS l'été, c'est super chaud ET les joints finissent toujours par se dégrader et la, tu te retrouve avec des tâches noirs sur les shorts et autres maillots de bain (quoique dans un cockpit, ce dernier point ...)

Te voila prévenu ... mais j'approuve ton choix. ;-)

Sinon, je suppose que tu as déjà contact" les établissements Charles?

www.groupe-ratheau.com[...]-marine

17 sept. 201416 juin 2020
0

Je suis ce fil ayant le projet de refaire la couverture en teck de la jupe d'un sun rise 35.
Now, pour ce qui est des joints, le montage actuel n'en a pas.

18 sept. 2014
0

Bonjour Jacques, j'ai refait une partie de mon pont, en lattes collées vissées. J'ai acheté les lattes sur internet chez directeck. J'ai collé au sika 298, c'est en boudin de 600ml (env 1m2). C'est une colle spatulable que tu passe à la spatule crantée prévue pour cet usage.
Il y a aussi des epoxy en 2 composant, souples et spatulable aussi chez ce fournisseur, mais je n'ai pas essayé.
Les vis ne servant qu'à maintenir les lattes le temps que la colle sèche tu as 3 techniques :
1- les vis dans les lattes, percées avec un lamage qui reçois ensuite un tapon en teck : c'est plus long à faire et pas avec du 6mm d'epaisseur.
2- les vis sont vissées entre les lattes avec une plaquette qui appuie sur les deux lattes contigues : une fois la colle seche on enleve vis et plaquette, on bouche le trou de la vis que de toute façon sera cachée par le joint.
3- on maintient les lattes avec des poids pendant le séchage. A ce moment là les croisillons peuvent aider à avoir les lattes bien parallèles.

Sur un pont en sandwich il vaut mieux éliminer la solution des vis car la moindre infiltration d'eau va délaminer le pont.

Il te reste les poids et là pour ta spatule tu risques d'avoir des difficultées.
J'ai posé des lattes en 10mm et le cintrage en latéral était pas évident. Je pense qu'en 6mm ça devrait être plus facile.

Comme il a été dit il faut couper les lattes en les repérant avant d'avoir encollé. Après c'est impossible.
Il faut donc traviller par petites surfaces, de manière à éviter des décalages si au moment de la pose on est pas exactement au même endoit qu'au moment de la découpe.

Le joint est indispensable pour éviter que de l'eau ne s'infiltre. Ce n'est pas difficile mais fastidieux et on s'en fout partout. Je suis adapte aussi du masquage. Ca prends du temps mais pas plus que le ponçage et c'est plus propre.
La aussi travailler en plusieurs fois est plus facile.

Fais des recherches sur le net, sur youtube et sur les sites des fabricants de produit : sika, saba, tu as des tutoriels, et sur plaisance pratique une article.

YAPLUKA
Rodrigue

18 sept. 2014
0

tiens ? pourquoi j'ai plus mon avatar ?

18 sept. 2014
0

Merci à tous !

J'ai bien noté le conseil de Fredau, mais j'aime bien le bois, le poser et marcher dessus. J'ai déja un sol en époxy, et, à faire quelque chose, je passe au bois. Sinon, je reste en époxy et je me contente de mastiquer les zones qui retiennent l'eau.

La solution Direct teck est pas mal, ils ont bien des lattes de bonne longueur. J'irais parler à Marhic, je n'y avais pas pensé. C'est dingue, on va direct sur internet, alors que la solution est parfois à quelques mètres de soi.

Rodrigue, tu as collé au sika. Effectivement, j'ai de tels mauvais souvenirs du sika, qui au final atteri partout et salope tout (relire l'excellent article de Grietik :-), c'est moi en propre).

Qui a essayé le collage époxy ? L'epoxy a l'avantage de se nettoyer à l'acetone facilement.

Pour les joints, je vois deux solutions : du sika ou des baguettes. Qui a tenté les baguettes, qui doivent sérieusement compliquer l'assemblage ? Mais cela peut régler le pb du sika qui fini par se dégrader.

Maintenant que je suis lancé dans la réflexion, je vois plein d'éléments, des marches de la jupe au couvercle de la baille à mouillage, qui iraient bien en teck...

Dernière chose pour l'entretien. Est ce qu'il y en a qui traitent à l'huile ? Est ce que cela marche pour éviter le grisaillement ?

Merci encore à tous

Jacques

18 sept. 201418 sept. 2014
0

Salut. A mon avis, 2,5m X 4,0m... en bois et d'un seul tenant, il vaudrait mieux "monter souple" dans tous les plans car cela risque de bouger pas mal a la mer, en charge et en traction... Peut-etre faire des "ilots"??? En tous cas, je n'utiliserai pas l'epoxy pour coller...

18 sept. 2014
0

Au final, mesures prises le fond du cockpit mesure 330 cm par 210 cm.

Mais cela correspond à quatre zones : un "couloir" de chaque coté de la table, soit 330 cm (longueur de la latte) x 77 cm, le devant de la table (80 x 56) et le derrière de la table (110 x 56).

J'ai écarté les panneaux "tout fait". cela sera bien un montage collé. Tu penses que l'époxy sera plus cassante que le sika dans les mouvements du bateau ? J'espérais rigidifier un peu mon plancher, qui s'est sérieusement assoupli en 26 ans.

Merci

Jacques

18 sept. 2014
0

Bonjour tout le monde

tu n'es pas du tout oblige de prendre du teck pour ce travail . Le teck d'aujourd'hui , coupe trop jeune , n' a plus rien des qualites qu'on lui pretait autrefois . Si tu veux absolument retrouver les qualites du teck ancien , il y a l' Aformosia ou le Badi , ce dernier ayant une tres belle couleur or-pale . Moi je prendrais de l' Iroko , beaucoup plus facile a trouver en qualite satisfaisante . Et puis beaucoup de ponts de bateaux traditionnels sont faits en cedre , americain ou europeen . Il est 2 fois plus leger que le teck ou l' Aformosia et sur un multicoque c' est a prendre en compte , surtout que ton cockpit est grand .

Cordialement
Joel

18 sept. 201418 sept. 2014
0

Re. Dans ce cas, si le projet n'est pas dans un but d'esthetique ou de comfort aux pieds (ce qui implique de faibles epaisseurs de bois, d'ou mes doutes quant au collage a l'epoxy) mais structurel, c'est une autre histoire. Il te faut calculer les directions et magnitude des efforts appliques a ton cockpit et les "contrer" par des membres de longueurs et dimensions ad'hoc, quitte a "remplir" les espaces non structuraux avec de moindres epaisseurs pour ne pas trop alourdir entre les flotteurs... (je pensais a un X par example mais les triangulations-applications des forces etc... doivent etre calculees serieusement par quelqu'un qui sait AMHA, sur plan ou sur place). Dans ce cas, effectivement, le collage indeformable est peut etr une solution mais attention a l'embonpoint... (ca monte tres vite). Attention a ne pas creer des efforts a des endroits nouveaux qui n'auraient pas fait partie integrante des calculs de l'archi. (De tete, at density 0,64 de l'iroko c'est 128kgs de bois en 2cm d'epaisseur mais 12mm est peut-etre jouable @80kgs).

18 sept. 2014
0

J'aime bien le bois aussi, mais il est vrai que les synthétiques aujourd'hui sont de beaux trompe-l'oeil. On dirait même du liège et c'est (à mon avis) un bon anti-dérapant.
Pour reprendre le post de Shrubat-ur-rich: combien pèse 1m² de teck (du genre ce qu'on trouve sur les passavants) posé??
Sans parler des problèmes structurels, connaître ça permettrait déjà de se faire une idée quant au poids supplémentaire embarqué. Déjà que nos bateaux sont bien souvent trop chargés... ;o)

18 sept. 201416 juin 2020
0

Coller au sika ce n'est pas si compliqué. Pour l'epoxy poser la question à directeck c'est un marin. Quelques infos ici


18 sept. 2014
0

Pour le poids, je ne suis pas certain que la solution synthétique soit moins lourde, ou que l'écart soit vraiment significatif.

Il y aura environ 9 m² en 6 mm d'épaisseur. Soit aussi 0,054 M3. Avec une densité de 0,9, on arrive à une cinquantaine de kg. Ce n'est pas rien, mais pour mes 3 tonnes cela ne me changera pas non plus la vie. Je suis certain qu'un peu de ménage à bord me permettra de trouver largement 50 kg de bordel à jeter (ou à débarquer !).

Je pense que coller des lattes va nécessairement rigidifier mon plancher, qui est actuellement fait en klegecell de 15 mm avec deux peaux de 1,2 kg de verre en bibiais straté à l'époxy. Passer de 15 mn à 21 mn va immanquablement rigidifier sans s'embéter à construire en plus une structure. Il y a déja des omégas sous le plancher actuel.

L'idée de l'iroko me tente. Je ne connais pas les autres bois que tu m'indiques, sinon pour ce que je viens d'en lire sur le net. Mais j'aime bien l'iroko et sa couleur.

Il résiste comment aux uv ? on le traite de la même manière (huile et balai brosse à l'eau de mer) ?

Antidérapant comme le teck ?

Tu sais où en trouver en lattes ?

Merci à tous

Jacques

18 sept. 2014
0

Je suppose que ta question m' etait adressee ? Alors je reponds :il faut voir avec un marchand de bois de la region ou tu te trouves . Ah ah! Blague mise a part , une courte enquete devrait te permettre de denicher la bonne adresse , amon avis il faut eviter les bricastomerlins qui n' ont pas les bonnes dimensions et sont tres chers . Pour ma part , quand j'ai eu besoin de bois pour mes bateaux , je me suis toujours adresse aux Ets Charles .
Si je comprends bien , tu voudrais en profiter pour renforcer la rigidite de ton fond de cockpit qui joue beaucoup en navigation . Je ne crois pas qu'un collage tiendrait dans ces conditions , mais je ne connais pas non plus toutes les colles . On sort du domaine du bricolage simple , et ce serait surement une bonne idee d' interroger l'archi , s'il est dispo . L' idee qui me vient spontanement , mais cela demande a etre etudie serieusement , serait de decouper du cote interieur du sandwich , sans attaquer la peau exterieure , de larges rainures dans lesquelles on stratifierait des " poutres " de bois leger mais solide . Sur ces renforts viendraient ensuite se fixer les lattes a la fois decoratives et structurelles du cockpit .
De toute facon c' est un gros travail qui ne s' improvise pas .
Bonne chance .
Joel

18 sept. 201416 juin 2020
1

Et pourquoi pas un caillebotis ? c'est sympa, c'est du bois et ça s'enlève facilement pour nettoyer dessous

Pierre

18 sept. 2014
0

Caillebotis ou lattes de bois massif... 50kg sur un 7m, c'est une équipière ou un jeune équipier plus utile au matossage!
- je sors -

19 sept. 2014
0

C'est un cata et je crois pas qu'il fasse 7m

19 sept. 2014
0

c'est sur que sur un cata le Caillebotis est peut être mois adapté

19 sept. 2014
0

Et le bambou? ça n'irait pas pour un cockpit?
On trouve des lattes de bambou et je trouve bien l’esthétique.
Je crois aussi que c'est plus léger que le teck.
Mais est ce que les propriétés mécaniques et la tenue dans le temps en extérieur sur un bateau sont au rdv?
Au feeling je dirais oui, mais bon, ça demande confirmation...

19 sept. 2014
0

J'ai mis du bambou a l'exterieur et ça s'est degradé en 1 an à peine. Le pb de jacques je crois c'est l'appro du bois et la pose. Pour l'appro on lui a donné des adresses. Pour la pose j'ai travaillé une fois de l'ipé c'est un bois exterieur. Il est tres dense et dur. Mais c'etait en lattes de 18 mm pour une terrasse. Il devient gris comme le teck. Il y a d'autres bois exotiques mais c'est pas facile de connaitre leur proprietés. Je suis tombé une fois sur le net sur un site tres riche en renseignements.
Pour la chaleur l'avantage du teck c'est que tu y jettes un seau d'eau de mer, ca le rafraichit et ça lui fait du bien. C'est facile à travailler. Pour la forme de spatule par contre je sais pas, il faut faire un essai de cintrage sur ce rayon de courbure. Les joints sont indispensables c'est vraiment pas dur à faire avec de la méthode.

30 sept. 2014
0

Quelques précisions :

C'est un cata de 10,20 m x 6. Il est open, c'est à dire que la nacelle centrale est ouverte, comme un cockpit, sans roof. Le plancher mesure 3,3 m x 2,90, avec des banquettes de chaque coté et une table au milieu.

Le caillebotis n'irait pas là. La surface est grande, je cherche un truc qui ne fasse pas mal au pied, et je ne vois pas comment nettoyer les trous du caillebotis.

Pour le poids, pas de souci pour les 50 kg que cela représentera. On tourne à 3 tonnes, encore plus si on charge les affaires de croisière.

Le bambou, j'ai déja vu sans être convaincu. Là, je suis plutôt sur de l'Iroko, si quelqu'un sait me dire s'il est antidérappant mouillé.

Jacques¨

19 sept. 201419 sept. 2014
0

@rodrigue... si tu veux connaitre les caracteristiques d'une essence, ce site est tres bien...
tropix.cirad.fr[...]/
Tu peux consulter les fiches mais pas les diffuser... Ils sont assez a cheval sur les copyrights... Acheter leur cdrom est un bon investissement... cheers. Al.

29 sept. 2014
0

Merci encore pour vos reponses. Je n'ai pas lache le morceau.

L'idee de l'iroko me plait beaucoup. J'ai deja un plancher iroko a la maison et j'aime la couleur qu'il prend, que je trouve plus chaude que le teck.

Une question. Une des qualites du teck, c'est qu'il ets antiderapant, meme et surtout mouille. Et l'iroko ?

Jacques

30 sept. 2014
0

bonjour, il y a pres de 10 ans j'ai couvert le pont (en cp) de mon plan Sergent avec des lattes de pin douglass ou oregon que j'ai fait couper a ma demande par un vendeur de bois breton.... le tout collé a l'époxy et joint au sika, cela tient toujours et solide dans le temps, bien qu'un gars a passé un gros karcher un jour sur le pont ( a creuser les veines du pin...) Antidérapant, esthétique, pas cher , et coupé pas loin.... Actuellement mon ketch a un pont en latte de teck..pour réparation obligé de suivre sur ce bois....Hélas.... LECELTE

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (112)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021