Ports aux environs de Bordeaux

Bonjour,

Si nous souhaitons acheter un petit habitable et naviguer tout en résidant à Bordeaux pour des sorties au week-end, que recommandez-vous comme port d'attache ?

Ma question concerne en particulier :
- Les listes d'attentes (quels ports seraient disponible facilement)
- L'intérêt du plan d'eau pour une sortie au week-end.

En ce qui concerne ce deuxième point, il semblerait qu'en étant dans l'estuaire on ne puisse pas faire grand chose sans prendre une bonne journée pour en sortir, et encore avec les marées qui vont bien. D'autre part le port de Bordeaux n'a pas l'air recommandé et en plus doit avoir une liste d'attente considérable.

L'autre option "extrême" serait La Rochelle. Ce n'est pas à côté mais le port est top et le plan d'eau intéressant.

Entre les deux, quelles alternatives ?

Merci !

L'équipage
22 juin 2020
22 juin 2020
0

les ports du bassin Arcachon sont inaccessibles, du moins pour l'obtention de places.
En 15 ans, je n'avais moi-même obtenu aucune réponse pour le port d'Arcachon.
Même l'obtention d'un corps mort pose problème aujourd'hui.
Port Médoc, précisément en raison de son implantation, a encore des places disponibles : il ne faut cependant pas perdre de vue que le trajet Bordeaux Port Médoc est fastidieux et long, alors en outre que la sortie pour le week-end, par exemple pour aller à la Rochelle, est par trop tributaire de la météo, entre autres, pour le retour, lorsque l'embouchure de la Gironde est agitée.
La navigation sur l'estuaire implique d'admettre que le courant est souvent plus fort que la puissance du voilier, même s'il y a nombre de petits ports intéressants, à la condition de faire attention à la marée.
Il ne reste donc effectivement que le port des minimes à la Rochelle, s'il y a des places…
Bayonne, Saint-Jean-de-Luz, voire Hendaye sont également loins et saturés.
Dès que nous deviendrons écocitoyens à 110 km/h au lieu de 130 km/h, ces différents ports ne seront pas directement rapprochés de Bordeaux…
Peut-être faudrait-il envisager un habitable transportable, bien sûr à la condition d'avoir un emplacement pour stocker la remorque et le bateau ?
Estey.


22 juin 2020
0

En Tapant sur Google: "les ports de la Gironde" vous avez un panorama, entre autre mais pas que,
Le long de la Gironde rive gauche: Pauillac, Port Medoc.
Rive droite: Mortagne (superbe), Mescher.
La Gironde du point de vue navigation n'est pas une simple rivière !


22 juin 2020
0

Port Medoc a des places est n'est si pas mal, je trouve, c'est une heure de route depuis Bordeaux sud. Sur un week-end un peu allongé, ont peut faire étape par exemple vendredi soir Oléron et samedi soir Saint Martin de Ré puis retour.
Par vent conséquent, sortir de l'embouchure vers le nord nécessite de contourner le très long banc de la mauvaise et ses déferlantes, je parle là d'un détour de bien 20 milles.
Navigation diverses dans l'embouchure, au rythme des courants, ou petite sortie à la journée avec pique nique au phare de Cordouan. Y a de quoi faire, meme si La rochelle semble offrir plus d'options de navigations.


22 juin 2020
0

Je te recommande La Rochelle sans hésitation. J'habite aussi à Bordeaux. J'avais mon bateau à Royan pendant quelques années, mais les sorties à la voile consistent à se faire balader par le courant: 5 noeuds dans un sens, puis dans l'autre... ça m'a lassé. J'ai maintenant mon bateau à La Rochelle; ce n'est pas la Bretagne sud, mais tu as pas mal d'escales possibles pour un Week-end.


22 juin 2020
1

On voit bien les dégats de la com sur bordeaux qui a laissé penser à beaucoup que Bordeaux était au bord de l'Atlantique...

Dans le coin, c'est assez symple, sur la "marina" (ahahahah) de Bordeaux, c'est une base arrière pour les grands voyages et les rêveurs sauf que pour bientôt le prix de La Rochelle, ça va devenir uniquement un plan R'bnb... et puis dès qu'il fait chaud, on ne peut ouvrir les portes du aux dilatations de celles-cis... donc en été on ne navigue pas ou pratiquement pas.
après, il y a tous les ports de l'estuaire, l'estuaire est un endroit magique, calme, sauvage mais très loin du "rêve atlantique"... car à part un tour de cordouan, quand on sort de l'estuaire, c'est avec en tête des heures (qui se compte en douzaines), pour partir au prochain port s'il est atteignable (passes du bassin compliquées et pas assurées selon évolution météo), sinon, on en rajoute une douzaine car le premier port sur c'est Hendaye à la frontière espagnole, ou alors remonter jusqu'à St Denis d'Oléron (selon l'heure pour passer le seuil d'entrée) sinon, La Rochelle (et on rajoute...) le tout après s'etre généralement tappé une remontée au pré.
Après, il y a le bassin, Arcachon, on oubli tout de suite avec ses 25 ans de liste d'attente à 10€ annuel pour inscription sur la liste, le Cap Ferret et en eau, sur corps morts (selon dispo et localité évolutive) et seulement pour 6 mois de saison, après, hivernage.
Puis il y a les ports de fond de bassin et là, selon tirant d'eau, marée etc... parfois très compliqué.
Il reste Port La Vigne au Cap Ferret, mignon petit port à 6000€ pour un 6m...

Alors certes je dépeint une situation pas de la façon la plus lumineuse mais si avec une telle côte, nous avons aussi peu de "marins", ce n'est pas anodin.
L'Estuaire est un endroit magique fuit de la pluspart des Bordeluches et tant mieux, le Bassin d'Arcachon est sursaturé en été, sauf dans le cud de Bassin (encore tant mieux, c'est le plus sauvage et le plus sympa a naviguer), la façade entre les deux et au delas est plutôt une "route" pour aller ailleurs et il faut avoir du temps.
Pour toutes ces raisons, notre bateau est à la Roche Bernard et nous en avons un petit mouillé à 3 minutes de la maison et qui rejoint sa remorque rapidement pour aller sur l'estuaire ou le bassin très rapidement.
voilà pourquoi un port comme La Rochelle a autant de succes parmis les bordelais, il est finalement à peine plus long d'y aller que d'aller à port Médoc.

Et sinon, c'est pour y mettre quoi comme type de bateau? tirant d'eau, type d'appendice, taille?
bonne recherche.

ah oui, au passage, à Bordeaux, tout est bloqué, plus personne ne sait rien de rien dans leurs magouilles politiques et alors que je fais parti des 10 premiers dans la liste depuis la mise en place de cette liste, tous les 6 mois, tout change et tout rebloque à nouveau.
ça doit faire 2 ans que l'on devrait être en place, ça m'étonnerait que ce soit demain...


22 juin 202022 juin 2020
0

Merci pour vos réponses. Ce serait je pense pour un petit habitable d'une dizaine de mètres (en attendant un jour un bateau de grande croisière)


22 juin 2020
0

si c'est pour un 18 pieds , perso, je te conseillerais de regarder dans le bassin, sur une zone échouable, mettre à l'eau au printemps et sortir à l'automne sur sa remorque. là, le bassin devient réellement agréable avec ce genre de bateau parfaitement dimensionné pour le bassin et dont les tirants d'eau permettent d'aller partout.

On a un First 18, on a organisé un rassemblement/rally nautic, pour les First 18 (et leurs cousins) en 2018, tout le monde y a pris bien du plaisir car nous les avons justement ammenés un peu partout sur une grosse semaine, c'est un terrain de jeux idéales pour ces bateaux a faibles tirants d'eau.

la vidéo est longue car elle était destinée aux participants avant toute chose.


22 juin 2020
0

un habitable d'une dizaine de pieds ? si c'est une dizaine de mètres, on peut envisager toutes les navigations, la passe en sortie d'estuaire est assez profonde pour bien atténuer les vagues, meme si c'est un peu impressionnant parfois. Faut pas avoir le mal de mer. Et Saint Denis d'Oleron n'est pas si loin. Mais un 5 metres, on sort beaucoup moins souvent !


22 juin 2020
0

pas mal d'avoir l'AIS aussi... gros navires qui arrivent dans le chenal à 15 noeuds et qu'il ne faut pas surprendre par un virement inopiné


22 juin 2020
0

je navigue de temps en temps sur un varianta 18 équipé avec toute la panoplie pour régates, foc et gennaker sur enrouleurs, etc, et c'est vrai que c'est très sympa aussi.


22 juin 2020
0

un habitable d'une dizaine de pieds ?

C'était une erreur, dizaine de mètres, trentaine de pieds !


22 juin 2020
0

c'est une réflexion que j'ai faite récemment; mon voilier neuf a été mis à l'eau à andernos; j'ai pu rester 1 an 1/2 sur le bassin d'arcachon (contrat hiver 6 mois en visiteur et peu cher et contrat été 6 mois en visiteur et très cher); puis, l'envie d'aller naviguer ailleurs et, aussi, de réduire le coût du port l'été, a fait que je me suis intéressé aux ports girondo/bordelais; le crainte de naviguer en rond sur la gironde avec des conditions de mer pas toujours évidentes, si j'ai bien analysé ..., ont fait que j'ai finalement opté pour la rochelle; en contrat mensuel visiteur au début et pour un coût correct, puis en contrat annuel obtenu après un an en liste d'attente; j'avais anticipé en m'inscrivant en liste d'attente 8 mois avant la date probable du transfert de mon voilier à la rochelle


22 juin 2020
0

ah oui, une dizaine de mètres c'est différent de la dizaine de pieds!
mais est-ce encore un "petit" habitable???

dans ce cas, a voir la vision de chacun, dans ma vision, ce sont des bateaux pour partir "loin" et longtemps donc on oublie le bassin et dans l'estuaire il y a plein de ports selon les tirants d'eau et une durée très aléatoire pour sortir de l'estuaire, car dans l'estuaire tout se compte en marées et si on a pas pu avancer suffisamment, on attend 6h pour pouvoir reprendre route.
Puis là, on envisage 2 marées pour atteindre le Bassin ou Oléron.
Pour les navs au we, il y a de belles choses, ambiance sauvage, un coup dans le Médoc, un Coup en Charentes mais toujours en eaux brunes, avec du courant et de la vase.
St Christoly, Mortagne, Port de Richard, Chenac, Callonges, Meschers et tellement d'autres!

puis pour la semaine, on envisage les pertuis charentais et au dela, on descend en Espagne ou on remonte en Bretagne voir Irlande.
Là, l'Estuaire peut être une très belle option.
Mais si ce n'est que de la nav au we voir quelques jours, La Rochelle peut être une option interessante.
on arrive à y voir dejà 20cm plus profond que dans l'estuaire. ;-)

L'estuaire fait moins "chic" mais il est surement plus varié en destinations we que la Rochelle en revanche.
Les ports se comptes en dizaines, mais pas toujours évidents, pas forcement de catways, d'electricité ou d'eau.
Parfois même juste un bas et un resto puis des champs, des vaches... des vieilles pierres, personnellement, j'aime mais suis conscient que ce n'est pas au gouts de tous.
Ca claque toujours plus de dire que l'on a été à St Martin en Ré qu'à Port de Goulée...
Pourtant...
www.caruso33.net[...]ee.html

et ses iles (Patiras, longue, verte) sont moins évocatrices que celles des pertuis charentais (Ré, Oléron, Aix)...


23 juin 2020
0

je suis passé par là pour ramener le bateau de brest à marseille mi octobre 2017.
une horreur, entre la passe et ses deferlantes pour arriver de la rochelle à Royan, l eau boueuse ds tt l estuaire, les cargos, les branches, un paysage plat, les accostages ds 5 knts de courant, le mascaret au dessus de bordeaux, franchement un coin à fuir.

apres 10 ans de nav ds le golfe du morbihan, j ai l habitude des courants mais les déferlantes, l eau dégueu, vraiment le dernier endroit ou je mettrai un bateau

preferer de loin la rochelle qui permet de naviguer...


Arno33:dire que l'eau est dégueux, c'est mal connaitre, elle est marron mais finalement, juste un peu plus qu'à La Rochelle...On ne voit pas non plus ses pieds quand on va dans l'eau vers la bas.quand aux paysages, pas plus "plats" que sur La Rochelle non plus... faut pas exagérer!mais tant mieux, ça permet de conserver ce charme sauvage du Médoc, de ses petits ports, de sa nature.·le 23 juin 2020 12:19
23 juin 2020
0

Habitant moi aussi sur Bordeaux, on s’était posé la même question il y a quelques années quand on a acheté notre habitable. On avait comme projet de la préparer pour un voyage mais également de pouvoir en profiter et se faire la main dessus avant le départ.
On avait donc cherché une solution économique mais également un plan d'eau sympa pour naviguer pendant la préparation. On a finalement choisi une solution mixte, port à sec l'hiver et corps mort l'été à Port des Barques sur le Charente. Bien protégé, tout proche de l’île d'Aix et du Pertuis Charentais et un peu moins loin que La Rochelle par la route.
Le port à sec nous a permis de réaliser les travaux qu'on voulait et le corps mort est finalement assez pratique avec mise à disposition d'annexes motorisées en libre service et ponton temporaire pour embarquer équipiers et affaires. On pouvait rentrer à n'importe quel niveau de marée mais on privilégie quand même de naviguer avec le courant.
Pour nous cela a été une bonne solution. Ceux qui nous ont racheté le bateau ont obtenu une place aux port des Minimes en 3 ou 4 mois. Pour en profiter toute l'année c'est une bonne solution.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

juste après l'orage dans le petit port irlandais

Après la pluie...

  • 4.5 (174)

juste après l'orage dans le petit port irlandais

mars 2021