Port Saint Louis /Bordeaux

Bonjour,
J'envisage de rejoindre Bordeaux depuis Lyon.
J'ai déjà fait la descente du Rhône, mais après, c'est l'inconu...
Mon voilier est un Chatam 37 dériveur intégral, avec une largeur de 3,90m
Est ce que quelqu'un à déjà fait ce voyage depuis Port Saint Louis du Rhône ?
Merci !

L'équipage
12 juin 2021
13 juin 2021
0

Évidemment, descendre le Rhône, mais juste un peu avant Arles il faut bifurquer à droite et prendre le petit Rhône. Il y a à cet endroit un grand panneau indicateur.
A quelques km et à droite, il faut passer l'écluse de St Gilles et rentrer dans le canal du Rhône à Sète, le tirant d'eau est d'environ 2.20 mètres. Ensuite il suffit de suivre ce canal qui traverse la Camargue. La balade est magnifique, le canal assez large et bien balisé. Mais ATTENTION, il est très fréquenté par de très grosses péniches, ces professionnels naviguent au milieu du canal et se moque éperdument des "plaisanciers", il faut être extrêmement prudent en les croisant et surtout ne pas tenter de les "trémater", parce qu'il vous ignorent complètement et comme ils aspirent beaucoup d'eau cette manœuvre devient extrêmement risquée.
Après avoir traversé cette belle région, arrivée sur l'étang de Thau à Sète.
La traversée de l'étang est balisée par les panneaux fluvial. Le seul petit problème est que suivant la position du soleil il y a une énorme réverbération qui gène la visibilité. Il suffit de traverser complètement l'étang pour arriver à l'embranchement du canal du midi au petit port des Onglous. Ensuite, tout est indiqué, y compris la vitesse à ne pas dépasser.
Avant de partir, il est nécessaire de se renseigner les possibilités de ravitaillement en carburant, les port n'ont pratiquement jamais de pompe à essence ou gas-oil, il est nécessaire d'avoir une jerricane pour aller à la pompe la plus proche ?*
Ensuite il faut passer de nombreuses écluses. Attention, en règle générale les écluses ne fonctionnent pas entre 12h et 13h voire 13h30. De plus, dans les écluses il y a de nombreux plaisanciers inexpérimentés qui "pilotent" des bateaux de location. Il est préférable de disposer de nombreux "pare-battages" ou "défenses"pour protéger la coque des coups.
Voila le principal est dit. Bonne balade.


Terralie:Voilà quelque chose de net et précis, Merci Clo !Heu, c'est quoi "trémater" ? ·le 13 juin 10:08
Jaoul:Dépasser un navire sur une voie navigable.·le 13 juin 12:02
13 juin 2021
1

Excellente réponse de Jaoul.
En fait, les grandes péniches déplacent beaucoup d'eau, leur (s) hélice (s) aspire(ent) énormément d'eau et de ce fait il se crée une importante dépression de chaque coté de la péniche et avec un fort courant vers l'arrière, cette dépression de par sont importance et le peu de largeur du canal fait qu'il se forme d'une part un fort courant inverse au sens de navigation et en même temps une dépression verticale comme un grand escalier. De plus, comme la péniche est très large et vu la largeur du canal, il reste très peu de place pour passer entre la berge et la péniche qui, comme dit plus haut reste malgré les appels tant sonores (5 sons brefs) que par appel radio, au milieu du canal sans s'inquiéter de ce qui se passe.
Donc, par sécurité, ne jamais "trémater" une péniche sur le canal du Rhône à Sète.
Sur le canal du midi il ne circule que des pénichettes et des péniches qui ne dépasse pas 30m de long et sont moins large pour pouvoir rentrer dans les écluses.
Si tu navigue sur le Rhône, c'est que tu a peut-être le permis fluvial ? Donc tu dois connaitre les règles de navigation.
Si tu le souhaite, nous t'indiquerons également le comportement dans le canal du midi ainsi qu'aux écluses de façon à éviter autant que possible les problèmes.
Ci-dessous une image de l'écluse de St Gilles, entrée du canal par le petit Rhône.


Terralie:Merci pour toutes ces explications !Non, je n'ai aucun permis, et justement, je me demande si c'est obligatoire dans mon cas (le convoyage d'un voilier de Méditerranée à l'atlantique) ??? ·le 15 juin 22:48
maevha:Dans les écluses, il est souhaitable d’avoir un madrier de la largeur du bateau, positionné à l’avant pour éviter que le mât couché sur le pont ne vienne frotter sur les murs.·le 15 juin 23:00
16 juin 2021
0

Quand j'ai transité par le canal latéral , beaucoup d'herbes.
Un coup de marche arrière et ça repart. Des gros piquets + massette pour amarrages " forains " quand il n'y a pas d'arbre. Ports , escales sympas mais vite marre du moteur.
Bon filtre eau moteur nécessaire.
Pas mal de courant sur la Gironde et même ds les ports de matage comme Pauillac . Il y a la marina du bassin à flot de Bordeaux si les écluses fonctionnent ?? Se bloquent en plein été du à la chaleur .


16 juin 2021
0

Certainement pas.

IL EST FORMELLEMENT INTERDIT par VNF DE S'AMARRER AUX ARBRES!!!!! Ça abime l'écorce et introduit de cette façon les maladies comme le chancre coloré qui décime les platanes du canal.


16 juin 2021
0

nous avons fait le trajet Port St Louis Bordeaux 6 fois. Il faut si possible éviter juillet et surtout août car énormément de bateaux de loc mal barrés avec des permis bidons, savoir que dans ces canaux là les éclusiers ne prennent pas les amarres quand il y a des éclusiers, il faut donc débarquer au petit ponton avant l'écluse s'il n'y a pas de système d'ouverture à distance (perche suspendue) les biquilles ont beaucoup de mal à s'approcher de certains pontons et depuis quelques années les algues d'eau douce envahissent le canal et les herbes coupées le long des bords y sont balancés ce qui n'arrange rien. avoir un sérieux filtre est indispensable ou alors il faut une combinaison de plongée ou tout autre système de nettoyage. C'est un voyage agréable mais nous avons été heureux de retrouver la mer.
A propos de ce qui est écrit pour l'interdiction de s'amarrer aux arbres, savoir qu'en général ils sont de l'autre côté du chemin de halage et donc qu'un éventuel amarrage serait dangereux pour les vélos ou autres piétons mais il y a quand même des arbres le long du canal dont les racines se montrent bien pratiques parfois mais il n'est pas écrit que c'est interdit surtout en gros caractères. Il est vrai que VNF est très prompte à éditer des interdictions à défaut de draguer les canaux ce qui serait probablement plus utile !,


16 juin 2021
0

L'interdiction de s'amarrer aux arbres est indiquée lorsque l'on paye le droit de passage.
De toutes façons, c'est un simple bon sens même si c'est tellement plus facile et moins fatiguant.
Comme partout : "Le respect" mieux que les lois.


16 juin 2021
0

La navigation fluviale n'a strictement rien de commun avec la maritime.
Le trafic commercial a TOUJOURS priorité, et les gros bateaux ne peuvent que naviguer au milieu du cours d'eau. Il est impératif de tenir compte du tirant d'eau ET du tirant d'air?
Un Chatam 37 DI enfonce de 1m et donc peut passer partout. Le plus vulnérable dans une écluse est le mât encombrant qui dépasse (mon prédécesseur y a laissé son mat).
Par principe ne faire confiance à personne et ATTENTION aux mains !!!!!!
La coque doit être très protégées avec tous les pare battages possibles.
Les journées sont longues (pas de navigation la nuit) et le moteur TRES sollicité
(vérifier le refroidissement. Attention au colmatage de la prise d'eau).
ATTENTION: le canal du Midi dépend de son alimentation en eau de la Montagne noire.
Il peut y avoir des périodes de chômage. Se renseigner avant. Les éclusiers économisent l'eau en regroupant au maximum les petits bateaux. Pour s'amarrer à une rive avoir des piquets acier et une petite masse pour les planter. Un vélo est TOUJOURS utile pour balade et ravitaillement. Les bateaux de locations ont de l'inertie et sont peu manoeuvrant. Attention aux pêcheurs éventuels (chasseurs en hiver) !!!!


17 juin 2021
1

Bonjour à tous. Un copain viens de le réaliser seul, avec un bulle de soleil DI. Et cela en partant de l'atlantique Mortagne sur Gironde à la méditerranée. Je me prépare à le faire aussi , mais pour septembre. Il n'a eu aucun problème. Il a trouvé des personnes et des éclusiers sympas, et qu'ils l'ont aidé. Le TE le plus bas qu'il a relevé a été de 3m20. Il l'a réalisé en 10 jours. Il a démâté au chantier "les pieds aux sec" de Mortagne sur Gironde.Voir le bateau "Libertalia" ou Franck Migout.
Prévoir en plus une petite ,échelle (5 à 7 barreaux), simplement pour certaines écluses ou pour descendre le long de la berge.Prévoir un bidon pour aller chercher le gasoil. Il en a trouvé le long du canal à 1,80. Avoir une planche épaisse et large le long de la coque sur les pare-battages.


19 juin 2021
0

Le permis est il obligatoire dans le cas d'un transit ?
Il me semble que oui, mais bon...


lolapo:La vilaine question ....Je n'y repondrais pas 🙏🙏·le 21 juin 19:52
19 juin 2021
0
21 juin 2021
0

bonjour,

proche de toulouse, il y a Montgiscard et castanet tolosan.
intermarché avec pompe à essence 24/24 très proche du canal.
avant il y a aussi l'aire de port lauragais (partagée avec l'autoroute ! )
auchan ou carrefour à carcassonne

une petite vision depuis géoportail, on voit bien les centres commerciaux !


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (15)

Piégeage des gouttes

mars 2021