Port Leucate - Propriano : quelle meteo ?

Je projète deux bonnes journées en mer pour faire la route indiquée en objet.
Le bateau est pret et il me sera peut-etre permis de me "reposer" de quelqu'épreuve de la vie en faisant ce trajet, un peu atypique semble-t-il, mais qui ne me semble pas déconnant.
Je sais la problématique des "queues de mistral" etc... Mais en fait, même si j'ai une petite idée des conditions à attendre, outre les petits caprices corporels, quelqu'un pourrait-il me conseiller pour vivre au mieux ce petit rêve ?
Merci

Gio

L'équipage
27 avr. 2010
27 avr. 2010
0

REGARDE
sur:
www.wofrance.fr[...]/marine
tu devrais trouver ton bonheur

27 avr. 2010
0

Genre...
... je l'ai pas ton lien, je découvre.... ;o)

Non je parlais plus de quelqu'un qui l'a fait... ou le ferait... avec moi ? euh... debut mai, alors... ;o)

27 avr. 2010
0

désolé
mais je compte partir plus tard sans doute vers fin mai depuis Sète

27 avr. 2010
0

Leucate-les bouches
je l'ai fait pour aller sur Naples 3 fois sans escale, il faut compter 35/40 h en mettant le moteur en dessous de 5 knts (convoyage). une fois avec une queue de tram il y avait des creux entre 2 et 3m dans le dos, peu confortables même avec un 50 pieds mais si tu attends que la mer se calme tu risques la pétaule ou le vent d'est! sinon c'est le grand vide sauf sur la route des cargos qui vont sur Marseilles ou Fos. dans les bouches de Bonofaccio de nuit les pêcheurs sont souvent tous feux éteints et n'allument que lorsque tu arrive dessus, il vaut mieux rentrer le génois s'il n'y a pas de vent pour avoir la visibilité.
bonne nav

27 avr. 2010
0

météo
bonjour il faut prendre toutes les météos que l'on a sur la méditerrannée c'est un trajet à plus de 20 miles donc dans la catégorie Large et ensuite c'est 50 heures de mer et certainement beaucoup de moteur au moins la moitié durant les deux nuits et après c'est une navigation comme toutes les autres en Méd.
Si le but c'est de faire des miles en solo sans escale alors on ne se pose pas ces questions sinon on suit la côte comme tout le monde et on traverse au plus court ....

27 avr. 2010
0

Barcarès - Propriano
Je l'ai fait en direct avec mon petit 8,50 m départ le 16 mai 2008 arrivée à Propriano le 20 ; Au départ 11 h , vent d'Est évidemment !
Vers 15 heures BMS qui a duré toute la nuit ; ça s'est calmé vers 10 heures le lendemain , j'avais beaucoup dérivé vers le Nord . Puis calme , moteur + voile , légère tramontane . Puis vent instable en direction et faible ... La veille de mon arrivée dans la baie de Propriano , pas de vent mais fortes pluies , jusqu'à Propriano ...

A+

Yaro

27 avr. 2010
0

prépare ta météo avec....
UGRIB ou ZIGRIB tu l'auras à 7 jours dont en général les 3ème jours sur. Tu peux faire aussi Leucate le Frioul en direct(environ 100m soit 20h)
une pose mouillage ou port tu continues sur POrquerolles pose mouillage ensuite direct Corse environ 120m soit environ 24h. Normalement je fais la traversée départ Gruissan vers le 5/6 mai

27 avr. 2010
0

départ
de Fos vers le 15 mai

27 avr. 2010
0

Par où tu passes .
En ligne directe, 260 milles. En faisant un crochet par Porquerolles, 270 milles.

Perso, je n'hésiterais pas à faire le détour.

Cela te donne une possibilité de repli si un truc cloche.

Pour la météo, dans ce sens, tu n'as pas de problème de prévision (le mistral souffle dans la vallée du rhone un jour avant d'arriver à Porquerolle). Je ne connais pas par contre la tramontanne.

Réfléchis bien avant de te lancer sur une queue de mistral. Je l'ai fais l'année dernière. J'étais aussi en solo. J'ai passé quelques heures dans des vagues de 3 mètres dans 36 nd de vent, vissé à la barre. J'ai d'autres souvenirs plus sympa en équipage.

Le bon créneau de vent, qui arrive fréquement en cette période, c'est le sud ouest de 20 nd. Là, ça glisse à fond.

Mais sinon, je partage la solution indiquée. A tout prendre, vu la durée, il vaud mieux une bonne pétole au moteur à 5 nd qu'une branlée dans la baston. Le pire étant le près dans l'est et sa grosse houle.

Jacques

27 avr. 2010
0

Par où tu passes .
En ligne directe, 260 milles. En faisant un crochet par Porquerolles, 270 milles.

Perso, je n'hésiterais pas à faire le détour.

Cela te donne une possibilité de repli si un truc cloche.

Pour la météo, dans ce sens, tu n'as pas de problème de prévision (le mistral souffle dans la vallée du rhone un jour avant d'arriver à Porquerolle). Je ne connais pas par contre la tramontanne.

Réfléchis bien avant de te lancer sur une queue de mistral. Je l'ai fais l'année dernière. J'étais aussi en solo. J'ai passé quelques heures dans des vagues de 3 mètres dans 36 nd de vent, vissé à la barre. J'ai d'autres souvenirs plus sympa en équipage.

Le bon créneau de vent, qui arrive fréquement en cette période, c'est le sud ouest de 20 nd. Là, ça glisse à fond.

Mais sinon, je partage la solution indiquée. A tout prendre, vu la durée, il vaud mieux une bonne pétole au moteur à 5 nd qu'une branlée dans la baston. Le pire étant le près dans l'est et sa grosse houle.

Jacques

27 avr. 2010
0

Le bon créneau de vent...
Les queues de tram sont au moins aussi vicieuses que les queues de mistral, mais il y a un avantage : si la tram cale en virant ouest puis sud-ouest, c'est tout bon.
Par contre, se méfier comme de la peste de la tram qui s'oriente nord ! C'est un coup à se prendre un joli mistral au milieu du golfe, et il y a une chance sur deux que ça reparte tram (et fort) derrière !
Bilan : départ sympa, milieu mouvementé, fin à la rue avec la mer qui va bien... :doc:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (90)

novembre 2021