pont arraché par cadène soulevée sur first 27

Bonjour,
je viens d'acheter un first 27 dont la cadène bâbord s'est soulevée d'un centimètre et demi et a soulevé le pont. la contreplaque n'a pas bougé à l'intérieur, c'est la cloison qui s'est soulevée et a partiellement arraché la strat qui la maintien à la coque. quelqu'un a-t-il déjà connu le même souci en particulier sur un first 27? mon intention est de démonter les équipés pour bien accéder à la coque, redescendre la cloison en place, renforcer par une "varengue inversée" qui prendra sur la coque puis refaire la partie de pont soulevée... des idées?

L'équipage
06 jan. 2018
07 jan. 2018
0

bonsoir
ta solution me parait bonne mais je ne suis pas assez competant pour que tu suive mon avis .
met des photos , pas trop de gros plans , et " ceux qui savent " te diront mieux que moi .
le risque de mat sur la tete est important ,structurel aussi. donc etre certain de tes connaissance en application de resine pour faire ce travail .

salut

07 jan. 2018
0

une photo ?

07 jan. 201816 juin 2020
1

Oui, j'ai déjà vu ça.
c'est techniquement simple à réparer.
si c'est le même montage que sur le first 30...
.
il faut virer la strate de liaison cloison/coque qui a cédé
.
boucher les trous des boulons de la plaque de cadène dans la cloison au mastique époxy.
.
L'idéal est de doubler la cloison coté WC (pour que ça ne soit pas visible dans le carré) par une CP de 12 mm.
Cette plaque doit englober la cadène, et doit cescendre plus bas de 20 ou 30 cm, et sur le coté d'au moins 10 cm.
.
Coller cette plaque à l'époxy, en ayant pris soin de virer le placage tech de la cloison de mat, puis ponçage.
.
Restratifier la cloison de mat à la coque. masse de verre + - 2 kg/m².
L'idéal étant du biaxial stratifié à l'époxy (3 couches de biaxial 600 g/m² )
.
Pourquoi de l'époxy : bien plus résistant que le polyester, et tenant bien sur le CP, ce qui n'est pas le cas du polyester. Pour une si petite réparation, le surcoût de l'époxy par rapport au polyester est négligeable.
.
L'idéal est de stratifier entièrement la contreplaque CP que tu as collée devant.
.
Mettre un truc lourd sur le pont pour le faire redescendre, et stratifier de même la cloison au pont, des deux cotés.
.
Remettre la cadène en place, repercer les nouveaux trous, etc.
.
Remarque : tu peux très bien te passer de la contreplaque CP sur la face avant de la cloison de mat, mais à ce moment là, tu la remplaces par une strate de surface équivalente, avec 5 couches de biaxial 600 g/m², coté WC.
.
Pourquoi une contreplaque ou une strate épaisse ? car la cloison est trop fine, et âgée, elle est humide. Donc la cadène en traction vers le haut ovalise les trous des boulons qui traversent la cloison. et elle monte inexorablement.
.
Bon courage. Pour ce genre de bricoles, je mets trois journées.
.
La photo : voila ce que donne ce renfort en CP sur une cloison (ici, un revaranguage, où la cloison d'origine ne touchait pas la coque, avec une strate légère faite de 2 couches mat de verre polyester, qui était complètement décollée coté bois.

07 jan. 2018
0

Bon déjà, merci beaucoup pour vos post. Je découvre le site et c'est vraiment sympa de sentir la solidarité des gens.
Je vais vous mettre des photos.
Vous y verrez que l'ancien propriétaire à remplacer la contre plaque inox par une autre beaucoup plus large. mais ça n'a pas réglé le problème (arrachage de la cloison) donc il entendait le tout craquer... donc il a vendu...
L'idée de guillemot de casser puis restrater la cloison me parait bien plus simple que ma "varangue inversée". Je ne comprends pas bien la contre plaque en CP.
Sur le first 27 la cadène est prise sur
1- une contre-plaque en inox fixée sur la cloison
2- cette contre plaque est également prise sur un gros renfort en acier visé de l'autre côté de la cloison.

à babord le renfort en acier est long de 25 cm et la forme de la cloison est moins résistante qu'à tribord
à tribord le renfort doit faire 40 cm de long et la forme est plus adaptée

donc à tribord c'est nickel, rien à
n'a bougé, donc pas trop envie de toucher...

J'avais envisagé de trouver un point fixe pour "tirer le pont vers le bas pendant les travaux mais l'idée de Guillemot de mettre du poids par au dessus me semble plus simple

enfin pour préciser encore, j'envisage de faire ces travaux "à flot" et mât en place!, pas vraiment le choix, je dois transiter le canot aux beaux jours vers Brest son port d'attache.

merci encore pour votre aide

07 jan. 2018
0

Et faire la même chose sur l'autre bord.

07 jan. 2018
0

Ah bon ? ;-)

07 jan. 2018
0

photo1

07 jan. 201816 juin 2020
0

photo2

07 jan. 201816 juin 2020
0

photo1

07 jan. 2018
0

Bon déjà, merci beaucoup pour vos post. Je découvre le site et c'est vraiment sympa de sentir la solidarité des gens.
Je vais vous mettre des photos.
Vous y verrez que l'ancien propriétaire à remplacer la contre plaque inox par une autre beaucoup plus large. mais ça n'a pas réglé le problème (arrachage de la cloison) donc il entendait le tout craquer... donc il a vendu...
L'idée de guillemot de casser puis restrater la cloison me parait bien plus simple que ma "varangue inversée". Je ne comprends pas bien la contre plaque en CP.
Sur le first 27 la cadène est prise sur
1- une contre-plaque en inox fixée sur la cloison
2- cette contre plaque est également prise sur un gros renfort en acier visé de l'autre côté de la cloison.

à babord le renfort en acier est long de 25 cm et la forme de la cloison est moins résistante qu'à tribord
à tribord le renfort doit faire 40 cm de long et la forme est plus adaptée

donc à tribord c'est nickel, rien à
n'a bougé, donc pas trop envie de toucher...

J'avais envisagé de trouver un point fixe pour "tirer le pont vers le bas pendant les travaux mais l'idée de Guillemot de mettre du poids par au dessus me semble plus simple

enfin pour préciser encore, j'envisage de faire ces travaux "à flot" et mât en place!, pas vraiment le choix, je dois transiter le canot aux beaux jours vers Brest son port d'attache.

merci encore pour votre aide

07 jan. 2018
0

bonjour
ont ne peu pas appeler cela un vice cacher .
mettre du poids , je crois qu'il va falloir lourd et selon le vent qui tire ou relache les haubans , cela peu bouger pendant la prise de la resine .
une sangle de camion qui fait le tour de la coque et un billot ou autre pour n'appuyer que sur la cadene .
il faudra enlever les haubans pour faire du travail correct , ( sinon a mon avis c'est du mauvais travail ) .
sur le pont , et dessous , il faudrait enlever les cadenes pour bien restrater , cela peu etre fait plus tard ; mais la l'eau rentre et ne fait pas du bon travail .

salut

07 jan. 201807 jan. 2018
0

On voit sur la photo que la cloison c'est cisaillée au niveau de l'arrondi.
La plaque inox telle qu'elle est montée ne sert à rien. Il aurait fallu que la patte sur la droite soit plus large et plus longue, et surtout qu'elle soit boulonnée à la cloison (qui doit être renforcée) sur tout sa longueur.
Enfin la plaque transmet l'effort au pont, ce qui est une erreur car celui-ci ne peut pas encaisser la charge qui doit être entièrement reprise par la cloison.
Rien d'irréparable.
Même si le renfort tribord a l'air sain, si la conception est la même qu'à babord il vaut mieux le refaire.
Pour le pont arraché, il faudra restrater car la fibre est cassée et le sandwich probablement délaminé.

07 jan. 2018
0

as tu posé la question tibern du pourquoi de cette avarie ?
fausse manip sur le hauban, hauban trop serré ou chute sur le mât ????
as tu vérifié les autres cadènes, des fendillements du gel coat par exple
je suis d'accord su le fait que les haubans doivent être retirés (démâtage) pour faire les travaux
JL.C

07 jan. 2018
0

Oui, c'est arrivé sur une longue nav, large portugal en trajet retour vers la Bretagne. Donc j'imagine au près dans les alizés portugais. Apparemment il est resté 2 jours à naviguer en surpuissance et à fini par s'apercevoir du soulèvement de pont.

07 jan. 2018
0

La photo 1 est très claire.
La cloison a cédé, car l'ouverture qui se trouve sous la cadène est une absurdité structurelle. Il n'y a que 10 cm de hauteur de CP de 12 mm pour tenir.
Infiltration + vieillissement et ça casse.
.
Comme déjà écrit, une contreplaque en inox ne sert strictement à rien ici, car l'effort se fait en cisaillement.
.
La seule solution, vue l'état de la cloison, est de la doubler, voir ici de la tripler en collant à l'époxy deux CP de 12 mm, comme sur la photo que j'ai posée.
.
Pourquoi la tripler ? car il y a un énorme trou sous la cadène, donc peu de hauteur de CP à travailler.
.
Il faut impérativement que les CP soient collés à la cloison existante, puis stratifiés à la coque et au pont. Ce sont ces épaisseurs de bois, qui vont reprendre les efforts de cisaillement des boulons de la cadène.
.
Photo 2 : le pont est déchiré, donc une fois remis en place, il faut mettre un coup de disqueuse dans le fente, pour nettoyer, ainsi que tout autour de la fente, sur au moins 10 cm.
.
Tu remplis la fente de mastique époxy, puis tu strates par dessus. Deux couches de sergé 250 g/m² , puis une couche de taffetas 180 g/m².
.
Bien entendun la cadène doit être ôtée pour tout ce travail, donc si le mat reste en place, il faut le faire tenir avec toutes les drisses disponible prises sur le rail de fargue alu, en différents endroit.
.
Attention : faire ces travaux en plein hier à flot est une très mauvaise idée. Le travail sera mal fait. Trop d'humidité, surtout sur le pont.

07 jan. 2018
0

Ok merci encore, je vais je pense faire comme tu dis. Mon idée était bien de larguer le hauban et le bas-haubans en assurant le mât sur le rail de fargue. je ferai ça dès que j'aurai un créneau de quelques jours de beau temps. pour l'humidité et la température je compte aider la nature avec un chauffage à air pulsé.
pour coller les plaques de CP, j'imagine qu'il faut commencer par poncer la première couche de l'existant? ensuite je colle à l'époxy. pas de fibre?
bonne journée

07 jan. 201816 juin 2020
0

pour coller les CP, il faut que tu vires la couche de placage teck. ça se fait bien avec un ciseau large convenablement affuté. Puis tu ponces, tu aspires la poussière et tu laves abondamment le bois à l'acétone.
.
Pour l'époxy, collage ou strate. J'utilise une résine époxy spéciale réparation bois + strates, achetée chez Composites distribution à Nantes.
.
Pour le collage, jamais de fibre de verre, mais des micro charges. j'utilise de la charge arbocel vendue en pot de 5 Litres (7 euros ...).
.
On ne colle pas bois sur bois à la résine pure, mais on ajoute une quantités de charge telle qu'on obtient un mélange de la densité du yaourt liquide.
.
Méthode, en hiver. Chauffe tes bois au radiateur (pas trop quand même)
Enlève le chauffage, ce cette sorte la température du bois descend. Tout de suite, applique le mélange colle sur les deux parties à encoller à la spatule, mais plus facilement à la patte de "cousin du lièvre".
.
Comme la température descend, tu va voir le bois pomper la colle comme un malade. Eventuellement remets une couche fine 5 min après (pas trop, ça ne sert à rien)
.
Pose tes bois l'un sur l'autre et le serrage Modéré (pas comme une brute) se fait avec des serres joints, mais mieux, avec des vis inox cruciforme à tête fraisée.
.
Il faut une visseuse électrique et avoir percé les avant trous à blanc, AVANT l'encollage (sinon, tu te fouts de la colle partout)
.
Photo : varangues en 3 plis de 15 mm, encollés avant montage sur la coque. On voit les trous de vis, que j'ai enlevées après séchage (24 h)

07 jan. 2018
0

impec, merci encore. je vais passer à bord le week-end prochain faire des gabarits pour la plaque de CP. 1 ou deux je verrai si j'ai la place, il faudra que je démonte table à carte et équipé pour accéder à l'ensemble de la strat de la cloison. ensuite je prépare le matos et j'attends la fenêtre météo. promis je tiendrai au courant.kenavo

07 jan. 201807 jan. 2018
0

Il me semble que l'équerre Inox n'est pas celle d'origine.
Dans ma mémoire lointaine d'origine elle est plus petite mais beaucoup plus épaisse.

La tête de cloison a dut cassée, au lieu d'être réparé correctement une réparation rapide a dut être faite en remplaçant l'équerre par une plus grande mais pas assez épaisse, qui s'est déformée et poursuivi le phénomène de casse.
C'est a reprendre.
Rien d'insurmontable mais du boulot.
refaire cloison et reprise de strat.
Refaire strat de pont.
Grande chance quand tu vas disquer de découvrir que l'âme du pont est a reprendre aussi au moins localement.

Pour les échantillonnages tu remets au moins ce qu'il y avait.

Et bien sur faire une équerre correcte

Bon courage.

07 jan. 2018
0

photos du montage d'origine trouvé sur le net

07 jan. 2018
0

sympa, je n'avais pas trouvé ça... mais ça correspond effectivement. l'ancien propriétaire m'a laissé la plaque inox d'origine. merci

07 jan. 2018
0

Etonnant par rapport au 30 ou ca resiste bien, les plaques d inox font 20 ou 30 cms

07 jan. 2018
0

Normal, Jean, sur le F30, la cloison n'est pas ajourée sous la cadène, mais pleine jusqu'en bas.
C'est donc une latte longue qui travaille beaucoup mieux.

07 jan. 2018
0

attention a ce genre de repartions qui n est pas a prendre a la légère , d une pour une question assurance 'en cas de pépins la non prise en charge de l assurance et sur la qualité de ça réparation . un démâtage est obligatoire afin de soulager le pont et il suffit pas de mettre du poids dessus pour le faire descendre car la j en suis sure qu il y a un délaminage et que le sandwich est pourrie de flotte .

07 jan. 2018
0

Oui, le sandwich est certainement pourri, mais j'ai écris ma réponse avant que Tibern ait posté les photos du pont.
.
Je pensais à un simple soulèvement localisé, auquel cas, quelques gueuses de fonte posées sur une planche l'aurait remis à sa place.
.
Dans le cas présent, si le sandwich est mort, c'est une autre affaire...

07 jan. 2018
0

Chapeau a guillemot pour la qualité des conseils, exemplaire !!
,

07 jan. 2018
0

Oui, j'espère l'avoir dit, un vrai merci pour tous les conseils. j'espère en être à la hauteur...

08 jan. 2018
0

ouais pas grand chose à ajouter sur la façon de faire
juste que ce n'est pas la saison, l'humidité est partout, il faut attendre qu'il gèle pour faire un travail propre, l'epoxy n'aime pas la flotte
comme quoi il faut être raisonnable, et rester lgtps à tirer sur la mécanique, il faut dire que le gréément tire sur une seule cadène, comme quoi la redondance n'est pas un luxe
bon courage pour le taf, prévoir une bonne semaine
JL.C

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (61)

Les caprices du ciel

mars 2021