Ponçage coque Aluminium

Après ponçage de la peinture, l'aluminium a-til immédiatement une réaction à l'air ?. Quelle en est la conséquence ? Doit on immédiatement protéger la coque par un primaire ou peut-on attendre ? Quel est la procédure à suivre ou conseillée ? Merci de nous communiquer votre expérience ...

L'équipage
01 avr. 2003
02 avr. 2003
0

ponçage alu
Salut véronique,

ci joint mon expérience de ponçage d'un brise de mer 31 alu.
Si tu n'as pas encore commencé le ponçage, je te conseil tout d'abord de bien te protéger, la poussière de peinture est très toxique
( irritation au visage etc... )

Une fois la coque poncée, tu peux la laisser nue, il va se créer une couche d'alumine ce qui est normal si tu laisse l'alu à nu.

Ce qui est important c'est de passer de l'acide de dérochage juste avant de peindre et d'appliquer étape par étape les différentes couches de primaires et laques.

Voici ce que j'ai fait sur mon Brise de mer et qui m'adonner entière satisfaction

oeuvres vives

Ponçage>acide de dérochage>rinçage>séchage(important)>application d'un etch primer(tout de suite après l'acide> 3 couches d'interprotect>2 couches d'antifouling

Pont

même processus mais mettre une laque
bi composant à la place de l'antifouling

attention à bien respecter les temps de séchage

Bon courage

Yannick

03 avr. 2003
0

ponçage alu
merci de la réponse. par contre serait-il possible de savoir quelle marque d'acide de dérochage utilisé et où peut-on se le procurer ?
qu'elles sont les choses à faire et à éviter sur une coque aluminium (précaussion électrique, produits à éviter, ...)?

03 avr. 2003
1

pourquoi poncer?
J'ai sablé les ouvres vives de mon voilier alu.
J'ai été surpris de la facilité et de la rapidité du sablage.
Deux avantages : plus du tout d'oxidation et un support légérement marqué ideal pour l'accrochage du primaire( bien plus sur à mon sens que sur une surface poncée donc lisse)

NB possibilte d'utiliser un karcher 140 BARS ou plus pour le sablage

03 avr. 2003
0

Prudence !

Ayant un voilier alu avec les divers ennuis qui vont avec l'alu ... je vous conseille de lire le hors série de Loisir Nautique "bateaux acier-alu-inox" avant de faire un malheur !

C'est pas difficile, mais cela ne supporte pas l'approximation. Sablage indispensable, et avec le grade de sable spécial alu absolument, et respect scrupuleux du délai d'application de l' EtchPrimer, et respect du point de rosée à ce moment là ...

Sinon cloques garanties après 2 ou 3 ans.

Robert.

04 avr. 2003
0

Pour robert ...
Je t'écoute, je t'écoute, j'ai lu et relu le loisirs nautiques "ALU ACIER INOX" ... j'en ai assez des cloques de peintures ( surtout au niveau de la liaison coque-liston) de mon O....
dériveur intégral en alu, et j'ai décidé de le laisser tout nu ... Je vais donc le (faire) sabler la semaine prochaine avec la perspective de rester tout gris avec les deux passavants en teck point barre. Mon souci est le suivant : Nous savons distinguer l'oxydation (protectrice) de la corrosion (destructrice) et j'aimerais contrôler voire maitriser le processus d'oxydation par production régulière d'alumine de mon bateau, sachant qu'aprés le sablage il sera quelques temps durant particulièrement vulnérable ( comme un oiseau qui mue, ou plus prosaiquement comme du laiton bien nettoyé qui prend le vert de gris à la moindre goutte d'eau) Je n'ai trouvé aucune indication nulle part, sur le processus de "passivation" d'un alu mis à nu. L'un me parle de mouiller l'alu avec du pétrole, l'autre de laisser faire la nature, même si l'atmosphère (urbaine) de mon port me parait corrosive, un troisième hurle au crime contre les bateaux en alu que de ne pas les peindre, quant au chantier qui a construit mon bateau, il n'a rien contre, il trouve ça trés bien pour que que je m'accomode du caractère austère de l'alu brut... et là c'est vrai que ça me plait bien. J'ai croisé suffisamment de bateau idem, et discuté avec leur proprios, pour être convaincu, maintenant, j'ai quand même l'impression ( vu la marque de mon canote) d'être iconnoclaste, en attendant la semaine prochaine, et à défaut de me perdre en conjectures, je continue à ma poser des questions...

04 avr. 2003
0

Le secret ...
Le secret pour que les raccord entre alu peint et pas peint ne cloque pas (par exemple vers le liston) c'est de mettre une bande adhésive à cheval sur le joint alu peint - alu pas peint. ça évite à la corrosion filiforme de la partie non peinte de pénétrer par capillarité la partie peinte !

L'alu sablé à l'air libre se couvre naturellement en quelques hueres d'alumine (étanche) sans problème. Ce sont les interfaces eau-air qui peuvent poser des problèmes là ou il y a des eaux stagnantes..

Pour le reste, c'est affaire de goût, et ça ne se discute pas.

Robert.

05 avr. 2003
0

Produits
Merci à tous, J'ai suivi les conseils de Robert et ai commandé le Loisirs Nautique Hors série.
Maintenant, je n'ai pas la réponse que j'attendais sur l'acide de derochage.Yannick ou quelqu'un d'autre pourrait-il me donner le nom commercial de cet acide et ou je peux le trouver.
En fait je suis obligée de refaire une peinture sur la plage arrière du bateau pour enlever le nom actuel. Merci aussi de me dire ce que je dois faire pour conjurer le mauvais sort car je change de nom.(Couper tois fois son sillage (par tribord ou par babord)? Tirer un coup de fusil dans son sillage etc...Merci à tous les participants du forum.

Véro

05 avr. 2003
0

Non du bateau
Pour changer le nom, je te suggère de "surpeindre" en laque blanche l'ancien après un très léger dépolissage, et de te faire fabriquer par un infographiste le nouveau nom en autocollant. C'est pas très cher, ça peut être beaucoup plus joli que peint, ça tient une éternité même au soleil du midi, et ça t'évitera des déboires de ponçage et de raccord.

Pour le sillage, je ne sais pas .... :-)

Robert

06 avr. 2003
0

Vernis sur alu pas peint
Merci a Robert pour l'explication sur la bande
adhesive ... je ne savais pas son importance !

Pour AUSONE tu devrais poser la question a Alubat
sur la marque d'un vernis (je crois d'origine australienne mais ne connais pas la marque) qu'ils
appliquent maintenant sur la coque alu (partie
pas peinte) de leurs OVNI ... pas mal point de vue
esthetique i.e. rendu alu propre ... pas look ferrociment comme certains m'ont dits ... par contre je ne sais pas s'il faut refaire ce vernis
souvent... et quels sont leas avantages de protection par rapport a l'alu brut/alumine .
En ce qui concerne brut de brut je crois que c'est OK vu les nombreux bateaux certains appartenant a des professionels (e.g. Ophelie II etc...) et sans aucune protection autre que l'alumine naturelle pendant des annees ...

06 avr. 2003
0

en aéronautique, il existe une chiée "d'alus" différents
et ils ne sont pas traités de la même manière

il semble qu'il soit considéré qu'en marine il y a l'ALU avec un seul traitemenbt "passe-partout".

je pose juste la question sans savoir la réponse mais je me doute:

qui connait éxactement la référence de l'alliage d'aluminium utilisé sur son bateau et qui connait la procédure technique de mise en oeuvre des produits de traitement de surface correspondants?

en effet, je pense qu'un morceau d'alliage n'a pas d'état d'âme et n'a pas conscience d'être sur un avion ou sur un bateau et donc que les mêmes règles s'appliquent dans les deux cas or elles ne sont pas vraiment appliquées en marine de plaisance, semble t'il....

amicalement

06 avr. 2003
0

Alu Marine
De mémoire (à vérifier sur le site de Péchiney ou dans le H.S. de Loisirs Nautiques) on n'utilise que des alu dela série 5000 en marine car ils sont adaptés à l'eau de mer. Et cecei après des déboires tragiques dans les années 70 avec d'autres variante d'alu.

Le traitement optimal est bien connu aussi (mais pas toujours appliqué !), sablage à la silice, etchprimer, epoxy multicouche, polyuréthanne. Bine fait cela tient 10 à 15 ans, ce qui est convenable. Une peinture totale qui ne laisse aucun cm2 d'alu nu visible sur le bateau alu coûte environ 7 à 10% de la valeur neuve du bateau. Mais de pros savent le faire avec expérience. Un très bon et bien connu est à Arzal sur la Vilaine.

Robert.

07 avr. 2003
0

L'identité de l'alu de nos bateaux.
Pour JP : Nous ne savons pas toujours tout sur les précautions les meilleurs de l'alu de nos canotes, mais ce qui est certain c'est la nuance de l'alu utilisé : Il s'agit en marine, toujours et sans exeption de AG4 MC H111 nuance 5083, quelque soit le chantier constructeur, et quand on soude une patte supplémentaire ou une cadène d'étai largable, il faut veiller à rester dns la même nuance. La feuille de cet alu en forte épaisseur étant trés chère, je me suis mis à roder chez les ferailleurs de ma ville, jusqu'au jour ou je suis tombé en arrêt devant un important stock de chûtes de H111, tout beau tout neuf,de toutes les épaisseurs, que j'ai payé une poignée de figue. Du coup, je repasse au moins une fois par semaine chez ledit casseur. Les chûtes viennent de l'industrie aéronautique, et ont l'avantage de porter à l'encre noire le nom du fabricant et la nuance ( Rhonalu ou Pechiney) donc pas de lézard, les casses et autres ferailles restent une mine ... d'or, d'alu, inox

11 avr. 2003
0

l'alu
je bosse dans une sociéte dedécoupe par jet d'eau trés haute pression (4000 bars) et notre spécialite c'est l'alu.
chapeau les gars vous maitrisez.
Quelques précision l'alliage de predilection est le 5086 ex AG4MC que l'on peut remplacer par le 5083 ex nuance AG5 (les américains ont gagnes la bataille de la normalisation!) La désignation H111 concerne le cycle thermique subit aprés laminage. Vous trouverez aussi la désignation H22 ce n'est pas ce sigle qui définie l'alliage, mais donne des indications sur son etat metallurgique.
en ce qui concerne les acides l'acide sulfurique est un dérochant (attention aux projestions) de toute facon il faut trés bien rincer à flot( mais oui mais vous le faites au sec!).pour en finir tous les produits meulage sablage NE DOIVENT PAS ETRE UTILISES SUR AUTRE CHOSE QUE DE L ALU RISQUE DE POLLUTION.si vous avez besoin de morceau d'alu ce sera avec^plaisir encore bravo pour votre culture

07 avr. 2003
0

cher ausone, je suis bien persuadé que certains
dont tu fais partie connaissent très bien tout ça

mais combien qui par exemple ont acheté un bateau d'occase ou qui sont moins experts dans ce domaine ignorent ce que tu sais?

je pense qu'il y en a pas mal en lisant les contribs de ce forum

amicalement

07 avr. 2003
0

acide de derochage
"FOSCRAL" chez international

07 avr. 2003
0

Merci à Didier pour le nom de l'acide de dérochage
J'étais impatiente de savoir !!!
Je pense essayer un léger ponçage des lettres de l'ancien nom peint en rouge, et recouvrir la peinture de la plate-forme arrière par une laque ou peinture alu, en éspérant que le rouge ne se verra plus. Pour le nouveau nom j'avais prévu en autocollant.
En tous les cas merci à Didier pour avoir répondu, l'info servira toujours.
Merci aux autres de vos expériences.
Vos conseils sont cependant toujours bien venus et je continue à vous lire.
Salutations à tous.

07 avr. 2003
0

To Véronique,...
Va voir ce qui s'est dit sur la rubrique Pôle : Acier ça rejoint ce qui peux t'intéresser.

14 avr. 2003
0

nuances d' aluminium marine
Ausone dit dans sa participation du 7 avril: < ce qui est certain c'est la nuance de l'alu utilisé : Il s'agit en marine, toujours et sans exeption de AG4 MC H111 nuance 5083 >
Ce propos péremptoir me laisse pour le moins dubitatif.

A mon très humble avis (AMTHA?)il est urgent de... nuancer.

1)Les nuances d’ aluminium au magnésium série 5000 principalement utilisées en industrie marine sont :
-AG4,5MC (5083) qui remplace l’ ex AG5 (5056A).
-AG4MC (5086).
5083 n’ est donc en aucun cas une nuance de l’ AG4MC, mais tout simplement une autre désignation de …l’ AG4,5MC.

2)Jean Luc VDH à un navire dont la coque est en Sealium (5383), nouvelle nuance d’ aluminium qualité marine sortie chez Péchiney il a trois ans ; est ce si idiot (:-o)?

Comme le signale éric il est vrai que l' AG4 MC (5086) reste la nuance d' aluminium le plus utilisée, jusqu’à aujourd’hui, dans la construction des navires de plaisance, et c' est certainement un bon compromis qualité prix et tranquilité d' esprit, mais les choses ne sont pas figées et ,par exemple, Alubat construit actuellement en utilisant l’ AG4,5MC (5083).

Maintenant, rien n’ étant simple sauf deuzédeufonkatre, comparons les tableaux de composition chimique qui nous indiquent:5083, Mg = 4 à 4,9% et 5086, Mg = 3,5 à 4,5%. D’ où, suivant les coulées et le fournisseur, on peut se retrouver avec plus de magnésium aussi bien dans l’ un que dans l’ autre ou dans l'autre que dans l' un !!!

En conclusion, je dirais que demander une construction en AG4MC (5086) est un bon compromis, mais que pour ceux qui veulent afiner la réflexion il y a matière à, et ce n’ est pas toujourzésansexception de l’ AG4MC.

Mav.

…quelques pistes pour ceux que cela intéressent:
www.lesnonferreux.com[...]ex.html
www.saf-airliquide.com[...]dex.htm
www.sheet-coil.pechiney.com[...]t-Start

18 déc. 2008
0

constructeur amateur et pro
la seul diference entre le 5083 et 5086
le 5083 n'ai pas pliable alors que le 5086 peux etre plié

19 déc. 2008
0

Pro ?
Bien sur que ces deux nuances peuvent etre pliées ...de meme que le Sealium (5383) ...mais simplement avec un rayon de pliage mimimum different.....
Dom

15 avr. 2003
0

Et Meta
Je suis surpris de voir que personne ne mentionne Meta et sa peinture de coque (oeuvres vives) en silicate de zinc, anti-electrolyse et tout et tout ?

18 avr. 2003
0

Oui, Meta?
Ben oui, Meta, comment il se place lui par rapport a tout ca?
J'ai entendu dire qu'il faisait peindre toujours ses bateaux et avait un procede 'maison' anticorrosion???

22 avr. 2003
0

et la Romanée ?
Bonne question Véronique si j'en juge par la multitude de problèmes abordés !
Mon Romanée à plus de vingt ans et il a quelques "cabossages".
Je viens de le sortir de l'eau et compte bien enduire les partis abîmés avant de lui refaire une jolie peinture.
Qui pourrait me donner quelques infos sur les enduits de reprises en sachant que je ne compte pas mettre l’allu à nu partant du principe que ce qui tiens depuis 20 ans n’a pas de raison de ne pas durer encore autant…

26 avr. 2003
0

peinture romanée
j'ai fait repeindre mon précédent bateau,le romanée IWA.Les tuyaux:absolument sabler:les romanée sont enduits (polyesther)qui a des états d'ame aprés tout ce temps,
trés bons résultats avec AWLGRIP,mais s'assurer que ceux qui mettent en oeuvre les séquences de peintures comprennent bien l'anglais des notices et n'inversent pas les séquences.
Le plus dur et le plus cher:démonter l'accastillage pont(tout) et poncer l'enduit (des heures et des heures):pour cette phase travailler dans un hangar permettant un fort recul qui seul permet d'apprécier la qualité du travail:si on a le nez dessus on a des bosses.Je pense aussi que quelqu'un d'astucieux et perfectionniste pourrait en profiter pour proteger les oeuvres vives à l'epoxy ou au zinc epoxy.A noter:le metagrip qui a bonne presse dans le coin,ne vaut pas tripette sous les tropiques.Quand aux qualités antifouling du produit...il vaut mieux ne pas descendre en dessous du 45eme...

28 avr. 2003
0

painture romanee
J'ai sablé les oeuvres vives sur mon romanee puis j'ai passe de l'inversalu de chez meta .
La tenue du produit est extraordinaire et une coque zinguee c'est plutot rassurant pour l'electrolyse.
Par contre aucune action antifouling en Nouvelle Caledonie (3 semaines à comparer à 15 jours ok sans aucun antifouling...)

J'ai sablé les oeuvres mortes avec pour consequence des trous et des bosses partout .
Je n'ai pas pu retrouver ma belle coque d'antan : quelle erreur!

28 avr. 2003
0

Frédéric, tu m'intéresse... tout en m'inquiétant
Je compte trés prochainement faire sabler mon Ovni , et laisser les oeuvres mortes brutes d'alu, or je lis que tu es déçu par le résultat de la même opération sur ton romanée. Qu'est-ce à dire? des bosses et des trous dis-tu, mais tu les avais avant ces bosses et ces trous, ce n'est pas le sablage qui a détérioré l'aspect de ta coque ? Tu m'inquiètes, je ne veux pas retrouver un bateau vérolé aprés le sablage. Peux tu m'en dire plus. Pour le traitement des oeuvres vives, je pensais à un traitement International à base du primer Etch Primer, puis un cycle, mais je vais m'intéresser au produit que tu recommandes (Inversalu de chez Méta) Encore faut-il qu'il soit disponible . Tu me diras que si tu l'a trouvé à NOUMEA ( Chez Marine Corail ?) je dois pouvoir le trouver sur le littoral atlantique.
Du coq à l'âne : Vous avez morflé à NEA avec le cyclone. Je sais pas ou tu étais ( CNC, Marinas, ou Port Moselle), mais j'ai le souvenir ému d'un cyclone à 85 noeuds à Port Moselle, j'aurais mieux fait d'aller dans la baie du carénage au fond de la baie de Prony. Enfin, je m'égare, J'attends ton avis, et bonjour au Pacifique Sud

27 août 2003
0

sablage ...
Pourquoi laisser une partie de la coque brute d'alu ? cette couleur grise est plutôt vilaine et très souvent la liaison avec la partie peinte est constellée de cloques !
je viens de refaire à neuf notre voilier . Un dériveur en forme de 12.60 m.
Ce bateau à plus de vingt ans et après sablage la coque était comme neuve ...
Nous l'avons entièrement repeint avec le système "international" .
Le sablage est vraiment la solution idéale comme le dit Nicolas plus haut .
C'est assez facile à faire et le résultat est parfait .
Nicole

27 août 2003
0

pourquoi forcément sabler ?
Bonjour,

je reprends la remarque d'un participant : "si ça fait 20 ans que ça tient, c'est que c'est bon".

Sur le même principe, je compte repeindre les oeuvres mortes et le pont de mon brise de mer 31. Ya beaucoup d'endroits ou l'alu s'est mis à nu car la peinture à pas tenu : surtout sous et près du liston, autour des winchs et des taquets, ... mais 90 % de la surface a bien tenu.

Donc je me pose la question de l'interet du sablage. En clair, le meilleur primaire d'accroche sur l'alu n'est il pas la peinture précédente ? pour peu que cette dernière soit bien accrochée.

donc ce que je vais faire pour le pont et les OM :
cycle complet International (du foscral à la laque en passant par l'Interprotect) uniquement sur les parties à nues à ce jour en faisant bien attention aux liaisons avec les parties couvertes de l'ancienne peinture. mon chti bateau ressemblera à un dalmatien pdt qq temps .

directement les laques sur les anciennes peintures avec peut etre juste une couche d'interprotect avant

2-3 questions :
sur les parties ou la peinture est saine : quel nettoyage faire avant application de la laque ? une primaire sur l'ancienne peinture est elle nécessaire ?

Comment faire bien attention aux liaisons avec les parties couvertes de l'ancienne peinture ?

Merci à tous de vos avis

08 mai 2004
0

et un an après
j'aimerais savoir quel a été le choix final et le résultat.

27 août 2003
0

Lolo,
ta méthode est considérée comme valide si les surfaces nues sont moins de 20% du total environ.

Il vaut mieux cependant disquer les parties nues (à défaut de sablage), puis foscral.

Enfin, il vaut mieux ne pas mettre d'etch primer sur des petites surfaces s'il y a une crainte de déborder avec celui-ci sur une partie peinte, car etch primer tiendra mal sur la partie peinte. Mettre dans ce cas directement l'interprotec sur l'alu nu disqué - déroché ET sur la vieille peinture qui reste en place, poncée au préalable avec les tampon souples au carbure (c'est comme une éponge à vaisselle qui gratte, sauf que c'est du carbure et que c'est cher ...).

Puis une sous couche PUR puis plein de couches de finition PUR. Ce sont les couches PUR (les seules qui tiennent les UV) qui vont s'user et faire la durée ... donc il en faut le plus possible. Pas besoin de plus d'une ou deux couche d'époxy (interprotec) sur les eouvre mortes, car il n'y a pas d'eau stagnante.

Ta méthode est globalement correcte sous réserve que tu enlèves bien TOUT ce qui ne tient pas bien ! Et c'est pas évident ! si tu oublies un coin prêt à se décoller, c'est fichu qques mois plus tard !

Robert.

27 août 200316 juin 2020
0

Pour Lolo
Il faut aussi parler du final !
Le sablage donne un résultat parfait et sans surprise .
Mais il y a plus de boulot et un peu plus de contraintes pour le réaliser .
Nous avons profité de cette remise à neuf pour ajouter une jupe et un portique . Nous avons aussi transformé le pont (six nouveaux panneaux , une casquette pour les instruments , deux mains courantes en alu , et un nouveau TBS...
en tout cas , si as besoin de conseils pour le sablage , mon copain est un pro ...
Bon courage
Nicole
PS: il y a une phot jointe !

02 sept. 2012
0

Euh ...10 ans après !!! j'envisage le même chantier sur un brise de mer 38 ....auriez vous des adresses à me conseiller ..et des prix ...je suis dans le 64

Merçi

27 août 200316 juin 2020
0

toujours pour Lolo ...
le portique ...sur la photo .

19 déc. 2008
0

portique
Vraiment pas beau, mais c'est une question de gout.

19 avr. 2004
0

alu pour l'aéronautique
Je travail dans société qui revend des aluminium à l'état brut pour l'industrie & cela fait plusieurs fois que l'on me demande de l'alu pour l'aéronautique. Mais à mon grand desepoir je ne trouve aucun fournisseur qui réponde favorablement pour ce thype d'alu... Connaissée-vous un fabriquant ou un revendeur de ce thype de produit?
Merci d'avance pour vos réponses.

02 juin 2004
0

Aluminium AG5 : ou en acheter
J'ai besoin de deux tubes d'AG5(ou AG4,5MC (5083) qui remplace l’ ex AG5 (5056A)) aux cotes suivantes: 550 mm de long, entre 20 et 25 mm de diamètre extérieur et de 5 mm minimum d'épaisseur.
Pas grand chose et introuvable en Belgique semble-t-il.
Quelqu'un a-t-il une adresse????

28 sept. 2006
0

Des cloques sur la coque ALU d'un OVNI
Il s'est formé un certain nombre de cloques sur la peinture, sur la juppe, aux ruptures de laque, enfin un peu partout. Je souhaite réparer sans avoir à tout refaire. Que dois-je faire ? Ponçage, nettoyage, dérochage, rincage, séchage, pose d'un aprêt, laque, ...
Aurais-je oublié une étape ?
Quelqu'un pourrait-il me donner les références des différents produits utilisés :
Ponçage si on ne sable pas,
Dérochage ("FOSCRAL" chez international),
Désignation de l'aprêt,
Désignation de la laque.
Merci à tous. Ivan

28 sept. 2006
0

opérations à faire ...
la première est de voir si ton Ovni date de 1999-2000-2001 environ. Dans ces années là Alubat a raté la peinture de séries entières d'Ovnis, et a pas mal d' ennuis avec pas mal de clients. Peut-être seras-tu un ennui supplémentaire pour eux ;-)

Si tu n'entres pas dans ce cas (si ton bateau a 10 à 20 ans) là c'est "normal".

  • Laver-dégraisser la surface
  • Décaper à la disqueuse (10.000 tours/minute) et un disque grain assez gros, 40 à 100.
  • dégraisser
  • passer immédiatement un époxy genre Interprotect (3 couches au moins) pour des réparations locales, au rouleau laqueur.
  • pour les grandes surfaces immergées, c'est mieux de mettre une sous couche de Etch-Primer ou autre. Mais il faut qu'elle soit très fine (au pistolet). Si elle est trop épaisse, c'est pas bon, et il vaut mieux ne pas en mettre.
  • la protection époxy Interprotect peut rester en l'état plusieurs années si elle est épaisse. Mais elle est mate et se désagrègera doucement aux UV. Sans autres problèmes.
  • idéalement on finit par quelques couches de peinture polyuréthanne bicomposant (Sicomin par exemple au autres)

Regarde ma fiche pour une illustration.

19 déc. 2008
0

l'alu
j'ai eu un OV 35 avec un pont tradmaster qui cloquait et se décollait. j'ai tout décapé à la lampe a souder et grattoir puis ponçage à l'orbitale avec du 100
dans la foulée apres 15 jours de travail dégraissage après lavage au trichlo et 2 couches de primer monocomposant pour gouttieres alu
puis trois couches de micropreuse glycero blanche
marquage des zones avec du ruban da masquage
et 4couches de piolythe avec dans l'avant derniere couche des micro billes de verre
superbe résultat depuis 2ans pas une bulle
ça ne coute rien j'en ai d'avance pour les retouches eventuelles et h'ai dû dépenser 150 roros .
je sais je vais faire hurler les puriste mais je trouve que cela va bien dans l'esprit du bato
robuste et passe partout .
on en reparlera dans 10 ans
cordial
alain
:-) :-)

04 juil. 2017
0

Bonjour 60nora,
Serait-il possble d'avoir un point intermédiaire 9 ans après?
Merci

06 déc. 2020
0

Bonjour,

Je viens de lire tous les échanges avec intérêt.

Est ce quelqu'un aurait un conseil à suivre concerntny une coque alu Trismus 37 de 1977 (Aluminium et Techniques).

Elle a été sablée en 2007 et à ce jour est recouverte d'une couche epoxy. Le bateau est au sec depuis 2018.

Sur le pont il y a des parties sale à nu.

Merci pour toutes vos remarques.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (9)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021