Pompe de cale manuelle - question sur le démontage et...sur sa suppression

Bonjour,

La vieille pompe de cale manuelle du GIBSEA 242 que je viens d'acheter ne fonctionne plus. A ce sujet, je voudrais vous poser deux questions.

Question 1 : Comment enlève-t-on le cache noir qu'on voit sur la photo 1 ? J'ai essayé de glisser un tournevis entre ce cache et la paroi du cockpit en espérant pouvoir le faire sauter, mais il tient bien. Je pensais qu'il était simplement clipsé. J'ai besoin de le virer pour démonter cette pompe PLASTIMMO.

Question 2 : J'envisage de supprimer cette pompe et de me contenter d'une écope et d'un seau, qui sont beaucoup plus efficace de mon point de vue.

Selon la dernière version de l'art. 240-2.05, le matériel d’armement et de sécurité basique comprend ,

« 4. Un dispositif d’assèchement manuel (écope, seau ou pompe à main) approprié au volume du navire pour les navires non autovideurs ou ceux comportant au moins un espace habitable. Ce dispositif peut être fixe ou mobile, pour les navires marqués “CE”, il est embarqué en supplément des dispositifs mis en place par le fabricant. "
Du point de vue réglementaire, ça doit être ok puisque mon navire est de 1987 et n'est donc pas "marqué CE".
Mais, certes, on ne peut pas utiliser le seau et l'écope en cabine et barrer en même temps dans le cockpit.
Que pensez-vous de l'idée de virer cette pompe du point de vue sécurité ? En plus, un équipement de ce genre juste au dessus de la batterie, ça me plait pas.

Merci pour vos avis, toujours précieux.

L'équipage
06 juin 2017
06 juin 2017
0

S'il y a une voie d'eau la chose la plus importante est de chercher son origine pour pouvoir l'étancher le plus rapidement possible , par l'intérieur ou par l'extérieur.
Les pinoches sont règlementaires et indispensables. Et n'importe quel bout de voile appliqué par l'extérieur devrait pouvoir limiter l'entrée d'eau.
Pour évacuer rapidement un gros volume il faut une pompe de cale à la hauteur ou un seau manié avec vigueur. Dans cette situation il y a déjà un volume d'eau important qu'il faut absolument réduire. La pompe de cale règlementaire manuelle de cockpit n'a pas un débit énorme et elle est fatigante. Mais elle est robuste autoamorçante et sa crépine est normalement située au point bas, utile pour vider les fonds.

06 juin 2017
0

Bonjour, l'intérêt de la pompe , est qu'on peut pomper , d'une main, tout en barrant et faisant route...
Alors que le seau, il faut à chaque fois le vider dehors, en en renversant la moitié, et l'évier ou le lavabo ne vident pas assez vite, pour être utiles.....

06 juin 2017
0

Mon avis : garder une pompe manuelle à fort débit (il y en a qui permettent 100 l/min).
Pourquoi ? Parce qu'il faut déjà avoir de l'eau jusqu'à mi mollet dans le bateau pour pouvoir écoper avec un seau ; alors que la pompe permet d'aspirer dans les fonds peu accessibles.

06 juin 2017
1

Il me semble que la pompe de cal mequanique est obligatoire dans l armement

07 juin 2017
0

Il me semble aussi. Rien n'empêche d'avoir aussi une pompe électrique ou tout autre système (seau par exemple) mais la pompe manuelle ne tombera pas en panne d'électricité.

07 juin 2017
0

le cache noir a l'exterieur est tenu par les deux écrous que l'on voie à l'interieur

07 juin 2017
0

Alors, ces écrous tiennent à la fois la pompe elle-même et le cache noir ?

07 juin 2017
0

Garde une pompe pour le jour( ou la nuit )de Grande Fatigue.Assis à pomper, cela permet de réfléchir :pecheur:

0

j ai la même pompe que j ai démontée et remontée dimanche
il y a 3 étapes :
- démonter les 6 vis qui sont coté extérieur sur la collerette, on ne les vois pas sur la photo, sur mon bateau elles étaient mastiquées pour l étanchéité, ensuite tu déposes la plaque en plastique rigide noir, la mienne était collée également au mastic, soulève avec un couteau, ça vient bien, enlève le manchon souple collé également.
- ensuite tu passes dans ton coffre une fois vidé ( profites en pour alléger le bateau ), avec ta clé à pipe de 10 tu démontes les 4 écrous qui tiennent la pompe ( si tu as un peu de chance ta pompe démontée et nettoyée après avoir dévissé la trappe dessous, elle aura une nouvelle vie )
- tu remontes tout dans l'ordre inverse

temps passé 2 heures vidage, nettoyage et rangement du coffre compris, aucune difficulté même avec mes 1,91m à plier et déplier

07 juin 2017
0

Merci Jean Marie. Mais, en ce qui me concerne, il n'y a aucune vis apparente à l'extérieur. Peut-être que ce cache noir a été collé pour l'étanchéité, ce qui pourrait expliquer qu'il tienne si bien. Mais au premier abord, c'est pas ce que j'avais pu voir. J'irai revoir ça vendredi au bateau. Effectivement, j'ai un peu d'espoir de la refair fonctionner et c'est pour ça que je ne veux pas casser ce cache noir, si possible.

07 juin 2017
1

Pour ceux qui n'ont pas deja ete en condition d'urgence et par experience, au seau de 10L, un homme normal peut evacuer 1000L en 1h00 et apres il est mort, tetanise, fourbu.
Une grosse voie d'eau genre passage de coque qui lache c'est 100L/mn, une belle inondation genre deferlante via un hublot ou panneau c'est 200L ou plus.
Un voilier de 4 a 6 tonnes est en serieuse difficulte de carene liquide a 1000L et n'est plus navigable a 2000L.
La solution "Figaro" faite d'une pompe electrique de 1000 a 5000L/h protegee dans un coffre qui monte bien au dessus de la flottaison, avec un flexible de bon diametre (30mm et une crepine au bout) assez long pour atteindre tous les compartiments me parait un minimum raisonnable. En plus c'est pratique pour laver l'interieur du bateau.
La pompinette de cale moteur plus ou moins automatique et de faible debit est utile pour les lignes d'arbre classiques qui font toujours un peu d'eau.
La pompe a main "reglementaire" accessible de dedans et dehors est la pour quand tout est perdu.
Pour confier l'assechement du bord uniquement a un seau de 10L, il faut etre ou "Iron man" ou estimer que cela n'arrivera jamais.

07 juin 2017
0

Ce que tu décris pour la pompe électrique est l'idéal, je suis d'accord.
Pour assécher avec la pompe à main, il faut vraiment être très endurant du bras.

07 juin 2017
0

desolé ;mais s'il y a une voie d'eau il n'y a pas de carene liquide mais perte de poussée d'archimede avec elevation du centre de carene ..

il y a perte de stabilité dû aux carenes liquides en cas d'entrée d'eau par les hauts dans une coque étanche

bon pas bien grave..c'est du chipotage j'en conviens

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer