Polyester sur voile de quille

Bonjour,

Les beaux jours arrivant (presque), et les régates avec, il est l'heure de penser carénage. Pour l'antifouling, je pense passer sur du silicone (silic-one). Mais le problème se pose ailleurs.
Le bateau (un suprise coupé, qui a couru la mini au moyen-âge) est typé régate. Le voile de quille est donc uniquement structurel (peau en acier galvanisé je pense), et le poids de trouve dans un bulbe torpille deux mètres sous l'eau.
Le voile de quille est profilé type NACA, mais le bord d'attaque et le bord de fuite ne sont pas "faits", il faut donc les modeler, autour d'une lamelle en acier et avec une résine ou un mastique. Les photos ci-dessous sont plus claire s (si elles se sont téléchargées correctement). Les zones à résiner sont en orange !
Mais globalement, cela revient à appliquer une résine ou un mastique sur un voile de qui en acier galvanisé.

Maintenant les questions :

Avec l'âge, le traitement de surface du voile perd en efficacité et des points de rouille commencent à apparaîtrent. C'est loin d'être inquiétant,mais ils existent. Donc, avant n'importe quelle couche de quoi que ce soir, devrais-je commencer par une couche d'anti-rouille, ou bien un lavage au sel d'oseille (ou autre produit) suffira ?

Deuxièmement, j'avais pensé utiliser de la résine polyester chargée pour le bord de fuite et le bord d'attaque. Je sais que l'époxy c'est mieux, mais j'y ai des réactions allergiques violentes (mastique/résine, en intérieur ou en extérieur) et c'est beaucoup plus cher.
Je voulais donc savoir si quelqu'un avait déjà appliqué de la résine polyester chargée (faite maison, ou bien une choucroute achetée) et si il était nécessaire d'appliquer un primaire pour assurer une bonne adhérence (ça m'embêterait de voir mon bord d'attaque flotter dans mon sillage).

Si vous voulez en profiter pour faire des retours d'expérience sur l'antifouling silicone, vous pouvez !
Merci d'avance, et désolé si il existe déjà un topique qui répond à cette question, mais je n'ai rien trouvé.

Cordialement,
Le petit bateau jaune de l'Aber-Ildut

L'équipage
20 fév. 2020
20 fév. 202016 juin 2020
0

Voici les photos, qui comme prévue ne s'étaient pas téléchargées

20 fév. 2020
0

le polyester va avoir beaucoup de mal adhérer et il faudra de toute façon étancher cela convenablement avec le l'époxy après...

peu être le faire faire?

21 fév. 2020
0

Je vais jeter un coup d'œil plus précisément
Merci !

21 fév. 2020
1

le bord de fuite affiné n'est pas toujours une bonne chose pour l'écoulement des fluides
alain

21 fév. 2020
1

Yes je suis d'accord,surtout pas un bord de fuite fin .
Un petit plat c'est bien mieux.
Certains le font même en biais pour accélérer le fluide...
Le polyester est une résine, pas trop une colle, mieux vaut faire à l'époxy chargé et finir avec un mastic plus fin pour les finitions.

21 fév. 2020
1

Pour ta réaction allergique, est-ce que c'est le contact ou simplement les émanations, gaz? Si c'est le contact, mettre gants, combinaison.
Pour le voile, si c'est une galvanisation, décaper pour aller jusqu'au galva (donc enlever l'AF, et faire un traitement époxy après avoir phosphaté à l'acide phosphorique dilué.
Alain a raison, le bord de fuite affiné n'est pas génial et de toute façon, tu auras toujours une dérive et donc une traînée sauf plein vent arrière et bout au vent.

21 fév. 2020
0

Merci pour vos réponses

Même les émanations me font des allergies ! Si il faut le faire à l'époxy je laisserai mon copropriétaire se salir les gants !

Pour le bord de fuite j'ai dessiné une pointe sur le schéma mais ça ne sera pas ça. On veut plutôt un bord bord d'attaque, qui pour le moment ne ressemble à rien...

Et merci PhilGé pour l'acide phosphorique, je prend note !

21 fév. 2020
0

Même les émanations me font des allergies ! Si il faut le faire à l'époxy je laisserai mon copropriétaire se salir les gants !
Ça, ce doit être un manque de précautions et un terrain propice aux allergies des composants présents dans les résines.
J'ai donné avec la résine réagissant aux UV dans le prototypage rapide, faut dire qu'on avait les bras DANS la résine assez souvent, à la longue, paf ! le chien...

21 fév. 2020
0

concernant la question des points de rouille je ne connais pas mieux que l'acide phosphorique pour pacifier tout cela

Faut bien sur après traitement convenablement enlever les résidus

21 fév. 2020
0

pour la rouille essayer le ferose c'est l'adapter ça sert de primaire ne même temps
alain

21 fév. 2020
0

Si tu as un bon budget; le must: sablage et application de produits Loctite, pâteux ou semi-pâteux, ponçage avant la couche de finition. Demande leur une préconisation.
Sinon, comme Fritz, puis choucroute, primaire époxy, antifouling (le classique).
Plus le bord de fuite est fin, mieux les filets se recollent: inconvénient fragilité.
Garder raison.

22 fév. 2020
0

Quelle est la largeur actuelle du bord de fuite. Ce n'est pas pareil s'il y a un triangle de 1cm ou de 5 cm de base à créer.
Peut-être qu'après reprofilage, la création d'une peau stratifiée évitera le risque d'un emplâtre flottant dans le sillage ;-)
Même question pour le bord d'attaque.

Contre la rouille, hors remise à nu du métal (sablage à blanc) et traitement spécifique (shoopage?) je crains quelle revienne inexorablement, malgré l'application des produits extraordinaires suggérés.

22 fév. 2020
0

PhilGé, tu as raisons, c'est à forces d'en faire que les signes d'allergies se sont montrés. Mais c'est venu vite, dès la deuxième ou troisième fois. Voyons le côté positif, j'ai une bonne raison de ne plus manipuler ces produits nocifs.

Le budget est serré, on ne peut pas se payer un travail fait par un pro, donc pas de sablage cette fois ci.

Je fais essayer le Ferose puis ta formule Alain.

Polmar, l'épaisseur du bord de fuite doit être de l'ordre de 1cm, peut être 1.5cm. De plus, comme on peut le voir (pas très bien) sur la section du profil tout en haut du topic, il y a une sorte de lame en métal qui court tout le long de la quille, la résine se fait donc des deux côté de cette lame. L'épaisseur à résiner est donc divisée par deux. Et effet j'ai pensé à faire une strat, sur tout le voile de quille tant qu'à faire. Il faut que je fasse une estimation des coûts !

22 fév. 2020
1

Pour faciliter la tenue dans le temps, des trous régulièrement espacés dans la lame médiane permettraient aux deux apports latéraux d'être solidariser; surtout si les emplâtres sont fibrés.

23 fév. 2020
0

Voir ces pages :

J'avais utilisé du Rustol CIP pour mon voile de quille en fonte, recouvert ensuite d'époxy (traitement). Pas de problème sur deux ans.
J'en ai encore environ un bon litre.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (150)

novembre 2021