Points de fixation du tourmentin

Bonjour tout le monde :-)

Je voudrais équiper mon modeste rafiot d'un tourmentin (sur mousquetons), aussi me posais-je la question suivante : en ce qui concerne l'étai largable, est-il intéressant d'abaisser (et par conséquent reculer) son placement ce qui rapprocherait la voile du centre du bateau ? Est-ce qu'elle perdrait en rendement ? Y a t-il au contraire à y gagner ?

L'équipage
01 fév. 2017
01 fév. 2017
0

C'est une histoire de compromis... le placement d'une cadène double pour établir un étai largable dépend du bateau (fut-il un modeste rafiot), et c'est ça qui conditionne l'établissement du tourmentin.
Le reculer pour recentrer la voile est intéressant, mais jusqu'où.
L'abaisser aussi, mais pas jusqu'au pont pour qu'il ne prenne pas trop la flotte des vagues dans lesquelles le bateau enfournera surement compte tenu des conditions de mer et vent où la nécessité d'être sous tourmentin se fait pressante.
Le "rendement" de la voile est moins important que sa tenue, il y a déjà trop de vent.

AMHA

01 fév. 2017
0

Bonjour,
Solution alternative, Stormbag de chez delta...
www.storm-bag.com[...]/

01 fév. 2017
1

Bonjour,
nous en avons essayé un sur un Dufour 40E sur lequel le propriétaire ne voulait pas d 'étai largable, on va dire que c'est un pis aller, compliqué à mettre à poste dans des conditions musclées, déventé sur tout son tiers avant si l'on remonte au delà de 60° ce qui donne un cap en lacets difficilement gérable pour le barreur et encore plus pour un pilote électrique. Et l'essai a été fait dans des conditions maniabes, 35/45' de Tram à 1/2 nautique de la côte, c'est à dire mer pratiquement plate, que du vent. Pour ce que j'en ai vu, ce n'est pas une solution que j'adopterais.

01 fév. 2017
0

Reculer l'étai volant :
Avantages : recule le centre de voilure. Permet de dégager l'enrouleur de génois.
Inconvénient : les rails d'écoute sont fixés à l'origine en fonction du point d'amure qui est tout à l'avant. En conséquence, la voile sur étai volant sera plus ouverte au près et le cap moins bon.

01 fév. 2017
0

Bonjour,
installer le tourmentin à l' avant est bien pour les allures portantes, mais vraiment pas terrible quand il s' agit de remonter au vent.
Pour ma part, j' ai installé mon bas étai avec le capelage aux 2/3 du mat, et avec la cadène à peu près à mi-distance mat-étai.
Le gros avantage, çà recentre le centre de voilure et permet un rendement nettement meilleur au près, car on peut naviguer avec GV au bas-ris + tourmentin en aillant encore des écoulement parfaitement laminaires entre ces deux voiles contrairement au montage à l' avant.
Gorlann

01 fév. 2017
0

le type de bateau va amener ces solutions, en avant ou arrière de la baille à mouillage, les renforts à poser, monter des bastaques ou pas sur le mat... voir ce qui a été fait par d'autres sur ce genre de rafiot permet aussi de profiter d'expérience..

01 fév. 2017
0

Mais pour ça il faudrait connaitre le type du "modeste rafiot" de Manillon...

01 fév. 2017
0

Bonne question : Jeanneau AQUILA

01 fév. 201716 juin 2020
0

En même temps, on a pas trop le choix de l'emplacement du point d'amure: c'est soit à l'étrave, avec un tirant qui traverse la baille à mouillage, soit une reprise verticale sur une cloison structurelle, généralement celle qui sépare la cabine avant de la baille à mouillage. Sur mon bateau, j'ai adopté la deuxième solution qui me donne toute satisfaction.

01 fév. 2017
0

Bonsoir,
pour moi, quand je fais du portant par vent fort, un tout petit bout de génois le fait très bien.
Par contre, l' intérêt du tourmentin est justement de pouvoir remonter dans un vent fort avec la mer qui va avec, et là, la solution de l' étai reculé prend tout son sens.
De plus, il est nettement plus facile et sûr de gréer un tourmentin sur un bas-étai que sur un étai largable juste en arrière de l' enrouleur de génois.
Après, çà dépend bien entendu du programme de navigation et de ses moyens de recevoir la météo.
Gorlann

01 fév. 2017
0

mon étai volant a deux points de fixation un std avant et un bien reculé qui permet de naviguer avec la trinquette seule assez centrée ou un TMT une pantoire double reprends les longueurs différentes de l'étai avant le ridoir à volant.

01 fév. 2017
1

Quand on réduit, l'idéal théorique est de rapprocher le centre de poussée des 2 voiles donc étai larguable le plus en arrière possible;
Maintenant, comme dit hoolof, c'est la config du bateau qui commande et notamment : où s'accrocher costaud.
Et comme dit aussi plus haut :
-soit un tirant dans la baille
-soit une reprise sur cloison
Surtout éviter les fixations sur la cadéne de halebas de tangon :goodbye: :non:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (95)

Bol d'Or 2016

mars 2021