POGO 8.50

Je cherche à acquérir un POGO 8.50 et je souhaiterais pouvoir discuter avec des utilisateurs de ce bateau de ses qualités de ses défauts!!
Merci de votre collaboration

L'équipage
14 nov. 2011
14 nov. 2011
0

bonjour,
en tapant pogo 8.50 dans la recherche du forum, il y a pas mal d'avis

14 nov. 2011
0

Merci de votre réponse aussi prompte

14 nov. 2011
0

Je n’ai que peu navigué sur ce bateau, mais je connais plusieurs personnes qui en sont propriétaires et qui en sont enchantées.
C’est un merveilleux bateau de croisière rapide, très stable de route, raide, confortable dans le bon sens du terme, facile, solide, insubmersible, performant, bref, un vrai bateau marin fait pour bouffer des milles.
C’est certainement celui que j’aurais choisi, si j’en avais eu les moyens pour remplacer mon fidèle pogo1 6.50, que j’ai vendu récemment.

14 nov. 2011
1

Bonjour,

J'ai fait un stage d'une semaine aux Glénans sur un Pogo 8.50. J'en garde le souvenir d'un bateau facile, qui pardonne beaucoup, avec un contrôle sans faille à toutes les allures. Coté performance, je manque de comparaison mais les avis des experts sont très positifs.
Accastillage costaud et bien pensé. Volume intérieur très logeable pour sa taille, finition rustique, nettoyage = à grande eau + finition à la pompe de cale.
Un bateau pour naviguer par tous les temps.
Il faut juste bien cerner son programme et ne pas attendre le confort des croiseurs actuels (pas de porte dans le wc, aération un poil juste, passage vers la cabine avant pas très simple (table + varangues dans les pieds), ...).
Moi, je repartirai bien avec (mais pas à six dedans comme aux Glénans !).

Terje

15 nov. 2011
0

Je crois avoir lu qu'il n'est pas très fameux au près

15 nov. 2011
0

Le Pogo 850 m'a séduit mais toujours au dessus de ma limite budget même dans l'occase

@exboatlover
Comme mon programme d'achat inclus un mini 6.50... Le remplaçant de ton Pogo1 6.50 c'est quoi, sans vouloir être indiscret?
Cordialement :heu:

15 nov. 2011
-1

Pour 30000 euros, plus rapide à toutes les allures, plus volumineux, nettement supérieur au près, pratiquement aussi stable au portant, plus ancien aussi, cela existe...
A vous de chercher...

15 nov. 2011
0

class 10
:-D

21 mar. 2016
1

la réponse mode "père fourras" ... peu utile mais distrayante.

15 nov. 201116 juin 2020
-1

Pourquoi pas?
Mais il y a mieux.
En effet, si le FIRST Class 10 est plus rapide à toutes les allures, il est moins volumineux, a une stabilité de route légèrement inférieure et son cockpit est un peu exigu.
Mais ils se vendent généralement à moins de 20000 euros...

15 nov. 2011
0

C'est que Viking35 nous fait des cachotteries :D

15 nov. 2011
0

surtout qu'il dit toujours bcp de bien du Class 10 !
Daniel please !
Jod 35 ?

15 nov. 201116 juin 2020
-1

Si vous relisez le fil de 2009 que j'ai fait remonter, vous trouverez surement les voiliers auxquels je pense... A vous de chercher.

Pour vous aider, ils ont autour de 30 ans, ils se négocient entre 16 et 25000 euros et je pense à quatre voiliers français en particulier, mais avec un budget supérieur, il y en a d'autres, plus récents ou étrangers.
Et le Jod 35 en fait partie.

Désolé, je n'ai pas de photo de celui qui est le plus intéressant...Pour vous aider, avec lui, 24 noeuds en surf dans les alizés sont atteints et nombreux sont les équipiers, qui ont navigué à 18/20 nds sous spi dans des conditions favorables. Pour ma part, en 8 saisons de course, nous ne sommes jamais partis au lof et encore moins à l'abattée. Dans les années 85 /87 nous avons gagné Cowes/Dinard toutes classes, je crois, par 25 à 30 nds sous spi. Cela déménageait. Trés habitables, ces voiliers valent autour de 20000 euros actuellement.

21 mar. 201621 mar. 2016
0

je vois pas e rapport avec le jod qui fait 7" de plus, nécessite un équipage...

on passe ici du style père fourras a Julien Lepers.

0

first class europe

15 nov. 2011
0

non , le selection de jeanneau ??

15 nov. 201115 nov. 2011
10

Remytith souhaite acquérir un Pogo 8.50, et il demande des avis sur ce bateau, que apparemment tu n’aime pas trop, au vu des tes différentes interventions sur le sujet. C’est bien sûr ton droit le plus strict, nous avons tous nos préférences, mais les tiennes te font manquer d’objectivité.

Ta comparaisons avec le First class 10 (super bateau au demeurant), le Sélection, First class europe, Jod 35 et autres bateaux du même genre n’est, à mon avis, pas pertinente.
En effet les bateaux que tu cite sont des bateaux plus techniques que le Pogo 8.50, qui est facile, et bien adapté à la nav au large en solitaire, ou en double, mais moins à la régate en équipage.En bref, c'est une autre philosophie.

Quand à l’aspect financier, là encore ta comparaison n’a pas de sens. Un Pogo 8.50 récent est dans un état proche du neuf, ce qui n’est pas le cas pour un First class 10 de 25 ans d’âge, qui nécessitera pour le remettre à un niveau proche du Pogo, de doubler (au minimum) le prix d’achat, et ce sera toujours un vieux bateau.

Alors oui, pour quelqu’un qui veut faire l’acquisition d’un bateau performant, ludique et un peu technique, avec un petit budget , les bateaux précités par tes soins peuvent se révéler un bon choix , surtout pour régater en équipage .

A contrario pour quelqu’un qui dispose du budget nécessaire à l’achat d’un pogo 8.50 neuf ou récent, et dont le programme est avant tout la croisière rapide et/ou la course hauturière en équipage réduit, je trouve personnellement que le choix du Pogo8.50 est pleinement justifié.

A chacun sa religion.

16 nov. 2011
-1

Bravo! Il y a aussi dans cette catégorie le Figaro 1.

Mais le Sélection est le plus habitable avec une grande cabine arrière,
le First Class Europe est nettement le plus rapide au portant dans la brise mais manque de raideur à la toile,
le JOD 35 est celui qui nécessite le moins de modifications,
le Figaro 1 est de même taille que le Pogo en étant plus spartiate.

Pour les trois premiers, il est nécessaire de raccourcir le mat

Tous sont plus rapides à toutes les allures, y compris au portant dans la brise.

16 nov. 2011
0

@Viking :
Oui, le Selection et le JOD me font baver. Mais je me vois mal en solo/double là dessus, notamment à cause des bastaques.
Tu me chatouilles le neurone avec "il est nécessaire de raccourcir le mat".
Peux-tu développer, stp ?
Si tu préfères ; MarcelDucamion _CHEZ yahoo.fr

16 nov. 2011
-1

Le JOD possède des barres de flèches poussantes et n'a pas de bastaques mais la GV reste importante en équipage réduit.

Quand au Sélection, il est facile de raccourcir le mat et de ne garder des bastaques qu'en sécurité pour le prés dans la mer formée.

Je connais 3 Sélections, 2 first Class 10, 1 JOD 35, 1 Class Europe qui navigue de cette manière avec bonheur.

Il est certain que pour des voiliers de cet âge, une remise en état s'impose souvent, le mat des Sélection est un point faible.

Mais même en refaisant un refit complet, une peinture neuve,le changement de tout ce qui est fatigué, on reste loin du budget d'un Pogo 8.5 ou d'un Bongo d'occasion.

Et si vous vous débrouillez bien, vous pouvez trouver un voilier de 30 ans qui a très peu navigué. C'est ainsi que je connais deux First Class 10 qui dorment gentiment dans des chantiers de Bretagne, attendant le décès de leur propriétaire âgé...

Dans une taille supérieure, je connais un First Class 12 en bon état et à un prix modeste qui attend les mêmes transformations pour devenir un excellent voilier de croisière rapide...

16 nov. 2011
0

Toujours pour Viking35 :
Le neurone est de plus en plus chatouillé :)
Que ferais-tu (et pourquoi) comme modifications sur un JOD35 ?
(Lorsque tu dis : "le JOD 35 est celui qui nécessite le moins de modifications")

16 nov. 2011
1

Les modifications dépendent essentiellement de la manière dont on veut naviguer. Le confort reste relatif.

Pour ma part, à 40 ans, je n'aurais rien modifié, même pour naviguer en famille. Aujourd'hui,compte tenu de ma conditions physique, disposer d'une GV plus modeste m'apparait indispensable.Et un Sélection ou un JOD aux ailes raccourci va de toute façon beaucoup plus vite qu'un croiseur actuel.

Je t'invite à me joindre en MP

16 nov. 2011
0

Certains bateaux cités interpellent mes antécédents de régatiers, mais reste le problème du tirant d'eau / échouage quand on "musarde" dans des zones à marées. :heu: :tesur:

16 nov. 2011
0

Dans les zones à marée,avec une amplitude de 9 à 13,50m, caler 1,7 m ou 2,40 est l'affaire de quelques dizaines de minutes, Cela n'empêche pas de traverser les Minquiers ou Chausey d'ouest en est sous spi...
Il suffit de bien surveiller ou l'on fait passer la quille...

16 nov. 2011
0

de memoire la bome du Jod mesure 5.20m..

16 nov. 2011
0

pour moi le pogo 8,50 reste tres chère memes si c'est un bon bateau facile et marin, il ne justifie pas son prix

par contre j'adère à 100 % avec les dires de viking 35, il existe des avion de chasses facilement modifiable et surtout pas chère

class 10,jod 35, selection, suspens 84, class europe, class 12, approdite 101, et j'en oublie

d'ailleur à ouistreham, un class europe vient de changer de mat pour un mat de figaro 2 car le gars navigue beaucoup en solo
C'est facile à trouver et puis on a des voile de compétt pour pratiquement rien

a mediter

16 nov. 201116 nov. 2011
0

Aphrodite 101, question habitabilité......

l y en a un à vendre à La Rochelle

17 nov. 2011
0

oui c'est sur que pour l'habitabilite s'est pas le top, mais ce n'est pas forcemment le point fort du pogo, non plus

c'est un super bateau, très athypique

21 nov. 2011
0

Bonjour,
je ne connais pas bien le pogo 850, mais j'ai un class europe modifié "croisière". Le mat avait été modifié en 8/9eme avec enrouleur. On a amélioré le confort intérieur cabinet de toilette, cabine double, rangements..) et extérieur (coffre à mouillage, guindeau, étai largable ...). On navigue la plupart du temps à 2 avec ma femme en méditérranée et ça se passe bien. Très agréable d'aller vite facilement, pour l'instant sans gros coup de vent en mer. La raideur à la toile n'est pas très importante alors il faut compenser en réduisant. Le compromis prix/plaisir n'est pas si mal...
PM

21 nov. 2011
0

Voila merci de vos messages. je rentre de voir deux POGO 8.50 a vendre et mon impression est excellente. La taille du bateau me correspond totalement le plan de pont également, le volume habitable sans génie particulier mais extrêmement fonctionnel. Et puis enfin le cockpit la position à la barre la qualité d'ergonomie et l'organisation des manoeuvres m'ont convaincu. Pour ce qui est des sensations, des essais à la mer sont prévus avec les vendeurs par ailleurs très aimables. Un week end riches d'enseignements. Pour terminer et pour donner raison à certains le prix de l'occasion semble élevé... Affaire à suivre.

22 nov. 2011
0

bonjour, je suis propriétaire d'un 850 depuis 3 ans et nous en sommes ravis. Je dis "nous" car nous naviguons essentiellement en famille (2 adultes et 2 enfants). En complément j'ai participé 2 fois en double à la course amicale gascopogo qui fait l'AR Piriac/Gijon , cette expérience m'a montré les capacités immenses de ce petit bateau. Ses points forts sont la sécurité, stabilité, fiabilité, facilité de manoeuvre yc sous spi, performances, son style épure intérieur/extérieur. Ses points faibles sont les manoeuvres de port où il ne faut jamais le laisser perdre son erre (...), confort au mouillage où il roule beaucoup.. Pour conclure, je sais que je suis partial comme tout skipper qui aime son bateau, mais pour le moment je n'imagine pas quel bateau de cette taille pourrait mieux m'aller.

09 avr. 2012
0

Bonjour Loupogo.
Ton expérience avec deux enfants m'intéresse: peux-tu développer un peu?
Quel lieu de nav' de préférence? Rouleur au mouillage ou bien ne tient-il simplement pas en place du fait de son faible poids? Confort avec 2 enfants?
Merci de toutes les réponses.

26 sept. 2012
0

ca y est POGO 8.50 acheté depuis juin et premier été avec.. Je suis tres heureux de ce choix. Il correspond totalement à l'image que je m'en faisais et a comblé mes attentes. Quel bonheur après de nombreuses heures de réflexions de réaliser que nous avons fait le meilleur choix possible.

26 sept. 2012
0

Si cela n'est pas trop indiscret, à quelle prix as-tu acheté ton Pogo ? Et quel équipement, voile ?

27 sept. 2012
0

Un POGO 8.50 de 2006 en parfait état, gv genois sur enrouleur de 2006, spi assy, spi, trinquette. En ce qui concerne le prix du nouveau POGO 30 il sera surement largement plus du double de ce que moi j'ai pu investir. Acheter un POGO 30 aurait été impossible.

27 sept. 2012
0

centrale de navigation NKE pilote automatique raymarine vhf gps cellule de nav informatique apple moteur de 20CV

27 sept. 201227 sept. 2012
0

Electronique et gyropilote NKE ? 65k ou 80k ?

26 sept. 2012
0

avec l arrivée du nouveau POGO 30 , la cote du 8.50 va baisser rapidement , pour ceux qui sont interessé , il est urgent d attendre

27 sept. 2012
0

Il n'est pas du tout évident que la côte du POGO 8.50 dégringole, car il y aura une grosse différence entre le prix du neuf et le niveau actuel du marché de l'occasion de ce modèle. Toutefois les premiers acquéreurs du POGO 30 seront vraisemblablement des vendeurs du POGO 8.50 (c mon cas) ce qui aura une influence certaine sur la nécessité d'une vente rapide et donc a un prix plus facilement négociable.

27 sept. 201227 sept. 2012
0

Le prix va certainement flamber ! Je vois bien le POGO 30 sur la base du pogo 10.50 hirondelle de JM FINOT (sans winch électrique) !

27 sept. 2012
0

y aura t il les deux possibilités quille fixe ou relevable??? Le système de quille relevale est une exclusivité structures et provoque une augmentation substentiellle du prix de base... Apres discussion avec les commerciaux au grand pavois une fourchette entre 120 Keuro et 150 Keuros est raisonnable selon les options. Qualités de gréement (alu ou carbone) et de garde robe... A voir

27 sept. 201227 sept. 2012
0

Et après le POGO 30, en regardant ma boule de cristal, je vois un POGO 35 avec voile à corne remplaçant un pogo 10.50...histoire de ne pas rester à la traine et concurrencer l'Océan 35!

27 sept. 2012
0

Il me tarde ils font de beaux bateaux efficaces et tellement agréable a faire marcher!!!!

27 sept. 2012
0

J'hésite, j'hésite à franchir le pas...

27 sept. 2012
0

Pour un 8.50 ou un POGO 30 ???

28 sept. 2012
0

Django 7.70 ou Pogo 850. Mais j'aimerai voir et essayer le futur Malango 8.88 et le Pogo 30 (budget certainement déraisonnable pour ce dernier, mais bon). J'aime beaucoup le Django, mais j'ai peur qu'il soit un peu trop petit si je veux augmenter mon terrain d'action.

Je regarde les POGO 10.50 qui arrivent en occasion, j'en ai vu trois pour l'instant qui devrait correspondre au prix du POGO 30 neuf pour le moins cher d'entre eux.

J'ai des contraintes de mouillage qui ne sont pas adaptés aux POGO, 6 mois par an. Il faut que je vois avec Structure ce qui est possible de faire ou pas.

Mon terrain de jeu, baie de Quiberon et croisière côtière à 99% du temps. Jamais eu le temps pour aller au-delà des Scilly ou du Golf de Gascogne.

Autrefois, HongKong, Hainan Dao et mer Andaman, mais ça c'était autrefois...

28 sept. 2012
0

En ce qui concerne le Django 7.70 j'avais également regardé cette option. Le prix du neuf dépassait d'environ 20 Keuros la somme que j'ai investi pour le POGO 8.50. Pour ce qui est de l'habitabilité la grande largeur du POGO (3,60m) lui confère un espace inédit dans des unités de cette taille et permet une grande facilité de mouvement dans le cockpit même si ce bateau est prévu pour naviguer en solo ou en double. Il faut également penser aux délais de livraison qui doivent s'approcher d'un an maintenant voir plus pour le Django ou une unité neuve. En termes de programme qui peux le plus peux le moins... Le POGO 8.50 peut s'adapter a toutes sortes de programme mais c'est quand meme un très bon compris entre un croiseur côtier et un croiseur hauturier. Le niveau, la condition physique de l'équipage et l'équipement dictent souvent la route que tracera le bateau mais lui en tous cas à d'énorme possibilités. Enfin pour le mouillage c'est le point noir il n'échoue pas et possède 1.75 de tirant d'eau. Le Django propose une série de solution en terme de quille qui règle ou relativise le problème du mouillage, c'est vrai!!

28 sept. 2012
0

C'est très judicieux en effet mais je ne m'y suis pas encore essayé et je ne sais pas si je tenterais l'expérience. Cela me fait un peu peur comme opération!!! En plus je ne connais personne qui pourrait me trouver un ber roulant ou une remorque pour le stockage à terre.

28 sept. 201228 sept. 2012
1

Un truc assez important n'a pas été évoqué à propos du 8.50 ici. Ce bateau est grutable en self service dans les ports possedant une grue < 3 tonnes (ex la trinité, le crouesty, il y en a d'autres). C'est une formule qui permet de trouver plus facilement une place de port et de se passer d'antifouling.

12 oct. 2012
1

Bonjour à tous, un peu en dehors du sujet d'origine... mais bon un conseil vendez votre pogo 8.50, le pogo 30 va être terrible!

60k eur le min sur le bon coin ils sont un peu malade les gents non?

J'avais lu que c'était coté a 40k eur minimum.

Vous en pensez quoi?

Merci a+

13 nov. 2012
0

Bonne chance pour trouver un 850 d'occaz à 40K€...(mini 55k à mon avis, sauf exception, ps forcément rassurante), et j'espère que tu as plus de 100k€ pr tester le futur 30... (j'ai entendu qu'il serait ds les 120k tout équipé).

Certes le 30 parait très prometteur (850 modernisé), ms la différence de prix vs un 850 d'occaz n'est pas mince (à confirmer ms risque d'être du simple au double..fait réfléchir qd même...), sachant que ce tarif le rapprocherait peut être davantage d'un 10.50 d'occaz (mini 150k€...). Je pense que peu de proprios de 850 seraient près à remettre le double pr accéder au 30.
On verra ms je pense (si tarif du 30 confirmé), que le 850 restera probablement le modèle d'entrée chez pogo, pdt un moment (mon avis serait difft si le 30 sortait à moins de 100k ms cela m'étonnerait bcp/peu-pas rentable à mon avis pr le chantier). Il faudra attendre qqes années pr voir des 30 d'occaz à 80-90k.

13 nov. 2012
0

Le positionnement prix de Structures sera intéressant, car à 120K le pogo30, on est pas loin du prix du pogo10.50 (en fin de vie?).

14 nov. 2012
0

en fin de vie ..? il est sorti il ya peu de temps le 1050 non ? ms il me semble comme indiqué, que le 30 pourrait effectivement plus venir concurrencer le 10.50 que l'ancien 850, vu les budgets respectifs (si tarif de 120k se confirme).

Ce qui qd même serait contradictoire avec l'objectif de marché du 30 (qui vise le remplacement du 850, entrée de gamme...). Me fait un peu penser à la succession A31 vs A35.

14 nov. 2012
0

"fin de vie" ou "évolution" de la carène et du gréement pour coller avec le reste de la nouvelle gamme : 50, 12.50 et 30.

14 nov. 2012
0

Apparemment le 1050 a été lancé en 2007. je pense qu'il a encore qqes belles années devant lui (vue son avance à l'époque), carène et gréement me paraissant encore bien ds le coup pour un bateau plutôt typé croisière (rapide certes).

Même si le tarif devrait + le rapprocher d'un 10.50 d'occaz, le 30 va peut-être occuper un nouveau créneau en fait: entre le 850 et le 1050....(logique...) ce qui évitera à mon avis de trop décoter les 2 autres tailles (argument clé/acheteurs, et important pour l'image du chantier).

11 déc. 2012
0

Le tarif de base du nouveau pogo 30 est de 100k€; donc avec options, électro, et voiles, on est mini à 120k€. A ce prix, c'est un autre créneau que l'ancien 850 à mon avis.

11 déc. 2012
0

Je pense que tu peux monter facilement à 140K chez Structures pour des voiles dignes d'un pogo, une électronique NKE avec gyropilote, une déco sympa de la coque, un gréement en carbone...

11 déc. 2012
0

Oui 140 est un minimum lorsqu'on fait l'addition sur le site

11 déc. 2012
0

Mais 60 mini pour un 8.50 me paraît encore très cher

11 déc. 2012
0

peut-être (le tarif du neuf a bien augmenté sur 10 ans) mais il n'ya pas vraiment d'équivalent sur le marché (style couteau suisse/breton, pr croisière rapide). d'où sa cote élevée, je pense.

11 déc. 2012
0

Voilà, le dilemme que je sentais venir est bien là !

Un pogo 10.50 à 150K€ d'occaz ou un pogo 30 neuf avec un carnet de commande qui doit être déjà bien rempli?

11 déc. 2012
0

La différence de taille implique des frais différents, et surtout des efforts bien différents

11 déc. 2012
0

je pense qu'avec ce tarif le nouveau 30 risque de manger pas mal le 10.50; A priori, ce devrait être un bateau avec des perfs sûrement assez proches au 10.50, un espace intérieur un peu plus réduit mais ptêt pas tant que ça, et un invest. à l'achat et des frais bien inférieurs. Dc je serais un proprio de 10.50, je me poserais la question de changer...

11 déc. 2012
0

Effectivement, ce serait intéressant de comparer les polaires. De plus je m'interroge sur les performances avec une voile à corne (sans pataras).

11 déc. 2012
0

Faudra attendre qqes tests sur l'eau, ce qui sera encore mieux que les polaires. Qui dit voile à corne dit mât carbone à priori, donc note salée; et un pataras est qd même bien pratique. Ms, surtout s'il marche bien ds la Transquadra, (et que son rating n'est pas mauvais, ce qui n'est pas gagné vu son profil), il devrait intéresser davantage les régatiers que le 10.50 (rating très défavorable). Sur le créneau des A31, SF 3200, JPK 1010...
Après, c'est qd même bien difft d'un 850 en budget, donc je pense que les volumes de prod. seront bien inférieurs (190 850 sont sortis je crois). je suis un peu surpris vu le positionnement annoncé (entrée de gamme remplaçant du 850). C un risque commercial pas négligeable je trouve.

11 déc. 2012
0

Possesseur d'un Pogo 8.50 et actuellement vendeur, je connais un peu le marché du moment.

Comme dirait l'autre :
Il y a des bateaux type "Pogo 8.50
Il y a des bateaux à 40.000 euros
Mais il n'y a pas de Pogo 8.50 à 40.000 euros.

Les plus vieux datent de 2000/2001, début de commercialisation de la série, et se vendent environ 55.000 euros.
Les modèles 2003/2004 sont à 60.000/65.000 suivant l'état et les plus récents 2006/2007 sont entre 70.000 et 75.000 euros suivant l'équipement.

La plupart de ces bateaux sont bien équipés pour une navigation efficace pour tous temps (solent sur étais larguable, ais, plan de pont optimisé ...), mais rarement pour une navigation confortable...! Le bateau ne s'y prête pas,même si certains ont installé un petit chauffage et un frigo. Les réserves de flottabilité limitent la place de stockage (et c'est tant mieux).

Il y a forcément une marge de négociation sur ces ventes mais elle est réduite. Le Pogo reste une référence même si ce n'est clairement pas un bateau pour la régate 3 bouées (certains y brillent néanmoins).

Quant à imaginer que les pogo 8,50 vont baisser parce que le Pogo 30 arrive ... Un Pogo 30 équipé sera surement autour de 130.000 euros, soit plus du double d'un bon Pogo 8.50 d'occasion pour un petit mètre de plus, et je en parle pas de la liste d'attente qui fera que les premiers pogo 30 d'occasion seront au prix du neuf voire plus.

Et comme certains l'ont signalé, il y a plein de bateaux sympas à 40.000 euros.

11 déc. 2012
0

Propriétaire d'un 850 depuis une petite année, je confirme le message précédent.

12 déc. 2012
0

Pourquoi ce 850 n'est pas bon en régate?

12 déc. 2012
0

Il est trop pénalisé lors des bords de près, trop juste au reaching, il a un départ au planning "retardé".

12 déc. 2012
0

donc pas si bon!

12 déc. 2012
0

Oui, dans cette optique.

12 déc. 2012
0

un SF3200 a plus d'atouts, non?

12 déc. 2012
0

Autour de trois bouées, ce n'est pas idéal...

12 déc. 2012
0

a part sa bonne bouille, je ne vois pas trop son intérêt, donc

12 déc. 2012
0

Il est typé croisière performance avec un aménagement très minimaliste mais peut-être meilleur qu'un SF3200, il s'en sort un peu mieux en course au large que dans un parcours banane...
J'ai hate de voir les vrais performances du Pogo30, qui pourrait partir au planning dès le reaching...à voir.

13 déc. 2012
0

Le Sun Fast 3200 domine le Pogo dans toutes les conditions.

Attention, il a un trou par petit temps.

13 déc. 2012
0

resultats course des iles flotte B

2012 2 em pogo 8.50 KGPM
2010 1er pogo 8.50 KGPM
2009 1er pogo8.50 KGPM
2008 1er pogo8.50 KGPM
2007 1er pogo8.50 KGPM
2006 3em pogo8.50 KGPM

13 déc. 2012
0

Ces résultats sont presque incroyables. C'est la première fois que je vois un Pogo classé dans la première moitié d'un classement§

Quels étaient les adversaires? Avec quelle jauge?

13 déc. 2012
0

Ok pour la Course des îles, mais attention sur ce Pogo 850 c'est Hervé dessus, tout le monde n'est pas Hervé, et le solo lui convient très bien.

13 déc. 2012
0

Si c'est une course en solitaire... Je comprends mieux.

13 déc. 2012
1

La course des Iles est une course de solitaires en HN avec des parcours d'environ 30-35 miles. Départ donné le matin, sauf une course de nuit env 90 à 120M coef HN jusqu'à 28, en général, les bateaux les plus rapides (coef fort) sont souvent désaventagés car le vent rentre dans l'après midi. et les petits ratings finissent avec plus de vent.
C est une course génial avec un bon niveau, de belles rencontres et de beaux paysages.
Le bateau KPMG va très vite et Hervé connait bien cette zone, plus son évident talent / niveau...
Cette course www.club-cnh.org[...]/cdi/

15 déc. 201215 déc. 2012
0

Les pogo 850 ont obtenu des bons résultats dans la Transquadra, où dans la deuxième partie du parcours ils étaient très avantagés.

Michel Mirabel 1er en 1999 en solo
Michel Mirabel 2ème en 2001 en solo
Christian Bouroullec 5ème en 2001 en solo

Lorsque la transquadra a abandonné le HN au profit de l'IRC, cela a coïncidé avec l'abandon par Structures (Christian Bouroullec) avec la production du 850 très désantagé par la jauge.

La sortie du pogo 30 a pour objectif de revenir se frotter aux SF3200, aux jpk10,10 et aux A31 dans la jauge IRC3.

La transquadra favorise les carènes planantes mais un savant dosage entre choix des quilles, des gréements est à faire pour ne pas être défavorisé par le handicap, et en tenant compte de la particularité du parcours.

Il y a de l'ADN course au large dans chacun des Pogo !

15 déc. 2012
1

Alors là ça m'étonnerait que le pogo 30 se fasse pas allumer en IRC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

15 déc. 201215 déc. 2012
0

Quatre Pogo 30 d'inscrits dans la prochaine transquadra, on verra bien.
Mise à l'eau du N°1 prévu pour le mois de mars. Le handicap serait de l'ordre de 1.020, l'effort étant porté sur l'optimisation de la voilure.
Les bateaux à suivre seront encore :
- l'A31, qui a une bonne jauge IRC mais qui est aussi le plus pénalisé dans la seconde parti du parcours où sa carène au portant est moins stable d'un JPK10.10.
- le JPK10.10 extrêmement bien classé en course au large avec un super palmarès.
- le SUNFAST 3200, dessiné pour la course.
Le Pogo30, c'est l'invité surprise :pouce:

16 déc. 2012
1

Sans être grand spécialiste, j'ai éffectivement observé que le Pogo 8,50 n'est pas un foudre de guerre entre trois bouées ou en parcours côtier. Finalement, un certain nombre de bateaux de "grande série", sont devant ... en étant beaucoup plus confortables ... et donc plus polyvalents !

16 déc. 2012
0

Eh, oui. Il y a des bateaux pour tous les goûts avec chacun sa spécification, y compris en IRC !

16 déc. 2012
0

Par contre, il faut reconnaitre que le Pogo a du "sexapil" à revendre. Comme d'autres, je dois avouer que j'ai un peu craqué devant son look.

16 déc. 2012
0

Le pogo 30 aura surement un très net avantage dans plus de 25kts réél avec un bateau "normalement" constamment au planning et donc plus simple à maitriser, et sera très stable au vu de sa largeur

16 déc. 201216 déc. 2012
0

Et comme dirait le skipper de Team2Choc : avoir The bateau est une chose, mais le connaître et en tirer le meilleur en est une autre ! Moi, je l'aurais bien élu marin de l'année !

16 déc. 2012
0

ah ça alors ! Quand on parle du loup !

16 déc. 2012
0

Pour répondre à Pandasail, je n'ai jamais eu aucune prétention, encore moins celle de "marin de l'année", ceux qui me connaissent confirmeront sûrement. Je suis ni plus mauvais ni meilleur qu'une grande partie d'entre nous, mais j'essaye de tirer le meilleur parti de "Mon bateau", et je pense qu'il est plus efficace d'être sur son bateau pour comprendre comment il "fonctionne" que sur son clavier d'ordi !!!
Dernier point, je me permets de donner mon avis uniquement sur des bateaux un peu particulier qui seraient proche de ma monture ou de ceux que je connais...
Gar o loup ou ou ou ou ouuuuuuuuuuuuuuuuuu

16 déc. 2012
0

Je confirme! Bon et humble

03 jan. 2013
0

Vidéo sympa

04 jan. 2013
0

En effet une vidéo plus que sympa!!! le voilier sous des allures différentes et des conditions changeantes. Nickel!!! Merci

20 fév. 2013
1

A LR la place d'un 8.50 coute 2000€ à l'année, mais la place d'un Pogo 850 à cause de sa largeur coute >2700€, pour comparaison, la place d'un multi de même taille coute 3000€

05 sept. 2013
0

Une victoire HN pour un Pogo 8.5!

C'est tellement inhabituel qu'un Pogo se classe en régate que je me dois de le signaler.
Lors de la dernière DUO Basse Normandie entre Cherbourg et Granville.
C'était en double avec une majorité de portant dans la brise pour terminer.

05 sept. 2013
0

Il a même devancé en tempes reel les class 10 qui sont eux memes devant le XP 33!!!

06 sept. 2013
0

Pas si inhabituel. Plus au sud, le 850 KPMG truste bien les podiums (par ex www.club-cnh.org[...]dex.php )

08 jan. 2014
0

Merci à viking35 qui semble en effet avoir une dent contre le POGO de signaler cette victoire.
Toutefois nous l'avons obtenu plus par "chance"(restons modeste !) dans les conditions très tordues du début de nuit qu'autre chose. Les dernières heures sous spi nous ont seulement permis de résister au retour des class 10 qui ont affalé le leur alors que nous l'avons porté jusqu'à Granville par 25/28 nds.
Juste pour dire en revenant au point de départ de ce forum que navigant généralement en solo, je n'échangerai pas mon pogo contre un class10 malgré toutes les qualités de ce dernier. Et regardant les annonces je ne vois pas de bateau à 50k qui m'intéresse, les nouveautés de ces dernières années sur ce créneau étant de 2 à 3 fois le prix, on attendra pour changer !

06 sept. 201306 sept. 2013
0

Ce qu'en avait dit Dekers précédemment:
"La course des Iles est une course de solitaires en HN avec des parcours d'environ 30-35 miles." Il avait aussi précisé que son skipper n'était pas le premier venu...

Mais qu'en plusieurs années, on ne relève que deux POGO dans la première moité de classements peut interpeller.

05 sept. 201305 sept. 2013
0

Le XP 33 était mené par son propriétaire et sa femme qui n'ont pas d'expérience en double. De plus, tenir son spi par 25/30 nds de vent ne devait pas être simple...
Cela dit, sur une dizaine de régates, le XP 33 a presque toujours été devancé en temps réel par un First Class 10 sauf deux fois, je crois et de peu...
De plus, il n'a pas toujours eu de mauvais équipages mais je ne doute pas que son jeune propriétaire passionné va progresser au fil des ans...
Pour le temps compensé, cela sera nettement plus difficile.

05 sept. 2013
0

Alors là, je dis :bravo:
"De plus, il n'a pas toujours eu de mauvais équipages mais je ne doute pas que son jeune propriétaire passionné va progresser au fil des ans... "

05 sept. 2013
0

Pour info, un XP33 a gagné la quadrasolo méditerranéenne devant des sun fast 3200, des A31 et des JPK pas mal pour leurs premiere regate sur ce bateau !:
www.lanautique.com[...]duo.htm

07 sept. 2013
0

Moi aussi je lorgne sur le pogo 8.50 .
Mais qu'est ce qui justifie un tel prix pour un 8.50 si ce n'est un effet de mode et surtout une fourchette allant de 50 000 a 70 000 ...
Pour des bateaux quasi identiques !

08 sept. 2013
0

des modifs pas neutres à partir de 2006 (pont en infusion, accastillage...), l'usure moindre du gréement (dormant et courant) et des jeux de voiles, parfois bien différents, expliquent souvent ces différences de prix entre années (sans parler des équipements, électronique, et sécurité notamment). Après quel autre bateau comparable, à ce prix sur le marché ? (à mon avis il faut aller chercher du côté des autres bateaux ayant participé à la transquadra, et on est vite à 80k € et plus...). sinon, moins cher, il reste le first 31.7, mais assez différent de conception-construction je trouve.

08 jan. 2014
0

Bonjour,

Et en comparaison un Bepox 8.50 est certes un peu moins performant par contre c'est beaucoup plus abordable coté finances, qu'en pensez vous ?

08 jan. 2014
1

Bonjour, en effet bateau très intéressant mais dont la légèreté (1900kg contre 2800 pour le Pogo) me fait un peu peur (solidité dans le temps, comportement pour la croisière en solo...) et que j'hésiterai à acheter.
Moins cher vraiment ? Environ 40 000 avec hors bord alors qu'un Pogo comme le mien de 2000 en parfait état vaut dans les 50k. A voir.

08 jan. 2014
0

Bepox 8.50 on en trouve à un peu plus de 30 k€...leur côté est faible.
La légèreté est un plus dans le petit temps.
David reard est plutôt connu pour faire des bateaux à déplacement léger.
Il me semble que le coques en cp époxy sont réputées être légères et rigides.

Le point négatif est l'entretien même si je crois que le pont est en composites (a cfmer )

08 jan. 2014
1

Je savais pas qu'on évaluait la solidité d'un voilier sur son poids....
Et au contraire en solo, bien plus simple, puisque moins d'effort...
maintenant 1900kg de bois contre 2800kg de plastoc....enfin en théorie

08 jan. 2014
0

Le poids n'est pas le seul critère bien sûr surtout que le matériau est diffèrent mais qd même l'échantillonnage, le varangage paraissent "léger" et le bateau moins marin que le Pogo réputé pour sa fiabilité. Je n'ai pas souvenir de Bepox dans la transquadra par exemple.
Pour la nav', un bateau léger est forcement plus volage, moins raide, plus fatiguant dans la mer formé, moins stable sous pilote etc...

08 jan. 2014
1

"Je n'ai pas souvenir de Bepox dans la transquadra... " C'est bien dommage... Allez, Dekers, quand t'y colle tu?

09 jan. 2014
0

Excellent Viking, prends-toi une etoile !

08 jan. 2014
1

Réponse à Viking35, euh.., c'est un problème d'âge, mais ça vient...plus que ....
A matelot@54093, mon problème est simple, mon bateau a été construit pour faire une transat, mais il est homologué en catégorie B, peut être est-ce le petit détail qui fait que le Bepox ne fait pas la Transquadra et peut être aussi un rating de ouf....
Il est évident que le pogo est très bien construit, mais je peux t'assurer, qu'un bateau léger, à taille équivalente, est bien plus simple à gérer qu'un bateau plus lourd, beaucoup moins d'efforts partout, sur les écoutes, les drisses, bateau un peu moins toilé, par au planning plus tôt, et en cas de vrac, tu auras moins de puissance...Plus volage, non, je sais de quoi je parle car cette année, j'ai navigué sur des bateaux, SF3200, JPK 10.10, Figaro1....
Moins raide bien sur, et alors, tu navigues différement, sous pilote super stable, sauf au près dans de la mer et de la brise où il faudra bien régler le pilote et chercher la vitesse...
Avec mon bateau, j'ai déjà eu des conditions plutôt physiques, et je me suis jamais senti dans le rouge dessus...
Pogo 10.50 entre 1t500 et 3t de moins que ses concurrents de même taille, et il me semble que c'est un bateau marin...

08 jan. 2014
1

Le sormiou 28/29, super léger et une construction aux petits oignons...bien mieux construit que qq chantiers...

08 jan. 2014
0

C'est vrai : légèreté = plaisir garantie, il n'y a pas de secret.
Mais les bateaux dont tu parles SF3200, JPK, Figaro ne sont pas franchement des déplacements légers et restent dans le même esprit course/(croisière) hauturière que les Pogo avec un déplacement minimum imposé je crois (3000kgs)en cat A.
Les Bepox, les Mistral...sont des déplacements légers. Et le Sormiou mais a faire expertiser avant d'en acheter un de 10ans d'âge malgré sa très belle construction...
J'ai le souvenir à Cherbourg d'un J92Srécent qui a failli couler dans le raz Blanchard par F6 au près, varangues cassées au niveau de la quille. Pas très rassurant; je préfère qq kilos de + bien placés.
Quel dilemme !!

08 jan. 2014
1

S'il est récent c'est peut être un pb de réalisation.
Les JpK ont connu des gros pb de varangues (ils ont été renforcés en catastrophe par le chantier).
Donc je pense qu'il est difficile de généraliser.

24 juin 201424 juin 2014
0

Un vieux fil pour les nouveaux... qui pourront y noter les résultats de régate dont ils auraient eu connaissance. ;-) En équipage, bien sur.

20 mar. 201620 mar. 2016
0

Bonjour aux Héossiens.
Je reprend ce fil suit au dernier article de V&V qui classe ce pogo comme une valeur sur de l'occasion. En fait ce que je n'arrive pas à bien saisir c'est cette limite ou faiblesse de le marche au près qui est raconté parfois () mais n’apparaît quasi jamais dans les articles de la presse nautique..
Cela m'ennuie car je pense qu'un voilier doit être si possible bon à toutes les allures. Du coup je ne sais pas trop quoi penser de ce modèle qui est sur la liste des successeurs potentiels de mon petit First.. (Programme croisière rapide, espace plutôt que confort équipement, boiseries superflues pour nous, tenue marin excellente, manœuvrabilité solo importante , comportement sain..)
(
) La dernière fois c'était un feed back du pogo30 que j'ai entendu entre discussion de moniteurs dans un organisme qui a des pogos..

21 mar. 2016
2

Il a la réputation de ne pas faire un bon cap, ce que j'ai pu vérifier sur l'eau par petit temps quand celui qui nous avait rattrapé ne faisait pas plus de cap que mon Contest 33 d'alors. Mais question vitesse, un avion !
C'est sans doute la raison pour laquelle il n'est pas performant en régate autour de trois bouées.
Il a aussi la réputation de ne pas être confortable au près dans la mer formée : dos sensibles, s'abstenir. Est-ce justifié ?

21 mar. 2016
0

J'ai eu un pogo 8,50 durant 4 ans en Med.
Le cap au près est en gros de 40 degrés moins en surpuissance ds la brise et parfois un peu plus, dsle petit temps, tout dépend évidemment du barreur, sachant qu'il ne faut pas trop "piper" je pense, pour faire un bon vmg. Vitesses de 5 à 7,5 nds.les 6-6,5 sont vite atteints, et 7 nds assez fréquemment dès qu'il y de quoi (15-20nds de vent réel, tt dessus, avec du patatras, et mer calme, peu agitée en gros).
Il glisse plutôt bien ds le light et médium (carène large au pont mais bien arrondie donc surface mouillée pas si importante que ça, surtout à la gîte. A voir à sec. Assez differente de la carène du 30, plus plus plate a priori).peut accepter un peu plus de toile ds le light (GV tête carrée, mat carbone. Si on a les€...).

ds la brise, on comprend bien pourquoi il est nommé pogo.. Ça bouge pas mal. Surtout ds un bon mistral avec le capot qui va avec. Mais quel bateau ne bouge pas ds ces conditions ? A comparer avec un 8-9m, pour être plus affirmatif. Sachant que ds le bon clapot méditerranéen, un 12m doit sûrement être bien mieux !

Et sinon, le top reste du portant ds 20-30 nds, avec la houle bien orientée évidemment.1 ris ds la GV, et génois, voire spi, ou gennaker si on est plus joueur.

En résumé un voilier à tout faire (côtier, hauturier, ballade, régate....), plutôt pour voileux, qui ne cherchent pas le confort au port, ou mouillage, motivés pour naviguer en solo ou équipage réduit (3-4 max.tb à 2).

Fabrice

07 juin 2016
0

40° du vent réel ? donc 80° d'un bord à l'autre ?

07 juin 2016
0

Oui, c'est pour ça que je comprend pas bien la phrase...

07 juin 2016
0

Il doit être arrêté à cet angle!

06 juin 2016
0

Transmanche en double gagnée par un pogo 8.5.

www.adonnante.com[...]queurs/

26 nov. 2016
0

J'aime bien le POGO 8.50 pour avoir navigué à plusieurs reprises sur ce bateau. Qualités : facile en équipage réduit, belles sensations au portant dans la brise avec un bon contrôle. Inconvénients : confort très réduit (ma femme n'aime pas) et un point particulier qui n'a pas, me semble-t-il, été abordé dans le forum : de grandes difficultés à maitriser les trajectoires au port par vent traversier. J'ai été contraint à plusieurs reprises de revenir en marche arrière le bateau refusant de revenir dans l'axe du chenal par vent traversier.
Sauf à effectuer les entrées et sorties de port à fond la caisse ce qui n'est pas recommandé ou à intervenir avec l'annexe ce qui n'est pas vraiment glorieux, je ne vois pas trop de solutions. Toute réponse bienvenue.

27 nov. 2016
0

Le probleme est le même avec le Pogo 10.50 mais cela n est pas propre aux pogos mais à tous les bateaux bi safran pas faciles à manoeuvrer en marche ar avec du vent avec l habitude on se débrouille sans trop de soucis

27 nov. 2016
0

Merci pour votre réponse. J'ai loué dernièrement un Malango 888 à La Trinité et il était franchement plus facile dans les évolutions au moteur. La même conception et famille de bateau pourtant...

27 nov. 201627 nov. 2016
0

leno : "pas faciles à manoeuvrer en marche ar "
Le problème de manœuvre est en marche av car il n'y a pas l'effet dit de coup de fouet qu'on a avec un mono-safran.

27 nov. 2016
0

Exact. Quand, à faible vitesse, l'avant refuse de remonter à la perpendiculaire du vent traversier car le vent traversier repousse l'avant du bateau vers le lit du vent par effet girouette dû au fardage et quand le chenal est travers au vent, le bateau se retrouve en vrac en travers du trafic = grosses montée d'adrénaline. Il n'est pas toujours possible de garder de la vitesse (obstruction, attente, pont levant...).
Le bateau ne bénéficie pas de l'effet de pivot quille/safran et de la poussée du flux de l'hélice directement sur le safran dans l'axe des monocoques qui, eux, manoeuvrent en toute confiance. Dans ces conditions assez fréquentes, la solutions est de passer en marche arrière pour faire passer l'arrière dans la direction voulue. Evidemment ce n'est pas très élégant.

28 nov. 2016
0

J'ai aussi un peu le même cas avec mon First 25S, bien qu'étant plus petit c'est moins pénalisant.. Mais en gros ce qu'il faut bien comprendre avec les bi safran, c'est qu'en marche arrière, il faut d'abord de la vitesse pour être manœuvrant, et pour prendre de la vitesse il faut donc laisser la barre droite dans l'axe... Ça fait un peu bizarre au début , surtout en cas de manœuvre dans un petit espace, on doit reculer en allant sur un obstacle ce qui n'est pas naturel, puis dès que le bateau bouge significativement, on joue de la barre et là ça pivote très bien. La difficulté c'est de savoir quelle est la bonne vitesse minimale pour bien pivoter.. Le 2ème point est qu'il y a bien sur un sens préférentiel pour pivoter en reculant, c'est sur babord pour moi, et cela diffère nettement d'une rotation dans l'autre sens. Là encore, quand on en est bien conscient, on utilise cette caractéristique à notre avantage quitte à sortir d'une panne complètement en marche arrière. J'ai retrouvé le même comportement sur l'Elan 310, certains équipiers étaient perturbés par le bi safran, mais avec de la vitesse tout rentre dans l'ordre tant qu'on a pensé à laisser la barre droite le temps de le laisser prendre de l'erre.

Pour le vent traversier c'est sur qu'il vient bien compliquer la donne...

28 nov. 2016
0

Tout à fait exact. Se méfier des grands angles de barre quand la vitesse est établie en marche arrière car les efforts sont importants sur les safrans et on peut avoir des retours très sec sur le tableau arrière.
Plus le bateau est léger, ce qui est recherché sur ce type d'unité, plus l'expression "savonnette" prend du sens.
On pourrait imaginer une aide "système propulseur d'étrave". Encore du poids sur l'avant.
Mais ça prend du sens quand on met de la puissance: barre à gauche toute, et que le nez pivote à droite obstinément!

10 mai 2021
0

Je relance le fil, si remythit est encore parmi le forum. Peux-t-on avoir un bilan d'utilisation apres 8-9 années ? (type de nav, qualit et défauts, viellissement ...)
Merci bien.

10 mai 2021
0

Les points positifs:
- tres véloce notamment quand on abat dans le médium petit largue travers grand largue
- tres stable à la barre sensible et réactif
- système de double barre franche très efficace et confort
- cockpit spacieux et pensé pour le solo ou le double. Plan de pont très efficace. On peut manœuvrer sereinement et les passagers ne sont pas embêtés ni vous
- winchs en nb suffisant et bien positionnés
- accès a l’intérieur a toutes les fixation d’accastillage du pont
- insubmersible
- tres facile d’entretien à l’intérieur
- passavants très larges accès à la plage avant hyper sécurisé
- plage avant large où on peut travailler facilement pour les changements de voile
- bout dehors carbone rétractable hyper fonctionnel
- possibilité d’utiliser un mouillage léger car voilier très léger
- capot de descente escamotable à trois position
- présence encore de pataras et de rail de Gv conséquent et rail de jib
- système etai largable très fonctionnel permettant de porter une staysail avec le gennaker
- accès à la mer facile par le tableau arrière
Voilà c’est à peu près tout

10 mai 2021
0

Bonjour oui toujours par la
Je suis depuis fan de mon voilier
Je n’ai pas régaté avec. Utilisation exclusivement en croisière côtière vacances. Je lui fait un entretien régulier il est en parfait état. J’ai changé le gréement courant, acheté un gennaker sur emmagasiner, changé le jib. Nous habitons assez loin mais il réalise environ 50 sorties plus ou moins longues par an. Moteur électricité électronique RAS nickel

Les points négatifs:
- surtaxés au port à cause de sa largeur en rapport avec un 850 classique
- pas de rangement (insubmersible)
- condensation l’hiver la nuit
- pas isolé
- la conduite en marche arrière au moteur doit être très attentive
- malgré une bonne vitesse très mauvais cap au près

10 mai 2021
0

Ok super contre rendu, merci bien.
Le très mauvais cap au près, concrètement, c'est du 45° ou plutôt du 50 ° ?
Pour la question de l'isolation, il n'y aurait pas moyen d'améliorer avec un isolant souple ?

10 mai 2021
1

Je n’ai jamais vraiment mesuré mais en flottille avec des voiliers moins large nous sommes vraiment plus loin du vent mais souvent plus rapide même avec des unités plus grandes
Pour l’isolation je n’y ai jamais réfléchi j’ai préféré conserver son état d’origine et sa facilité de nettoyage et l’accès a la visserie d’accastillage. Je ne mesure pas du tout l’ampleur du travail et l’utilité de l’isoler. Quand on s’en sert l’hiver on « chauffe » avec un soufflant et on se couvre bien 😁
Pour mon programme il est idéal il passe bien dans la mer et glisse au portant... c’est un petit 4x4
Je ne sais pas où vous êtes et si vous êtes en instance d’en acheter un mais si vous passez à LR et que j’y suis venez l’essayer !! Il n’y a rien de mieux !!

11 mai 202111 mai 2021
0

OK merci pour cette idée.
Je suis aussi étonné des remarques sur le coté "physique" car j'avais compris que les pogo pouvaient être aussi menés tranquilou sans forçer, cad que sous toilé et ils marchent encore très bien. Je pensais même faire diminuer (un PETIT PEU) la surface de la GV et investir dans un code 0 pour les petits airs..
Comptes-tu conserver un bateau pour la retraite et quels modèles te sembles plus adaptés ?

11 mai 2021
0

La GV n'est pas très grande et le bateau n'est pas surtoilé, je ne vois pas d'intérêt à réduire sa surface.

11 mai 2021
0

Je pensais au cas du solo par météo instable, pour avoir une marge de sécu en cas de survente imprévue... C'est un peu l'expérience que j'ai avec mon First 25, quand ca souffle à 15 nds et qu'il peut y avoir des bourrasques, en solo je prend déjà un ris et franchement il marche encore très bien compte tenu de sa carène.

11 mai 2021
0

Le côté physique réside sûrement dans mon approche de la navigation... après c’est sur on peut réduire abattre mais faire une autre route. Au près dans la brise à son angle de gîte max il faut être solide sur les appuis pour se déplacer.
Pour la GV j’ai conservé sa taille normale par contre elle a 3 ris.
Après pour l’avenir il y’a trois solutions
- un Pogo 10.50 très cher en occasion
- un 10m classique alu solide pour durer en mer avec du confort (souhait de ma compagne)
- mon rêve: refiter un vieux class 40 en croisière en adoucissant sa puissance et en repensant complètement l’intérieur ce qui m’obligerait à me maintenir en très bonne forme
Tu vois entre rêve réalité influence extérieure tout ceci est le siège d’une grande contradiction dont le juge sera sûrement le dieu €

11 mai 2021
1

Au près dans la brise à son angle de gîte max il faut être solide sur les appuis pour se déplacer.

Un bateau aussi large devrait peu gîter ou tout au moins ne pas avoir un bon rendement très gîtė

Je connais un peu le Mistral 7.5, il ne faut pas dépasser 15 degrés de gîte plutôt 10 %, bateau très large et également très lestė

11 mai 2021
1

Donc s'il gite de trop, soit on agit sur les reglages possibles type chariot GV, pataras, ou bien il vaut mieux réduire pour revenir à plat et mieux marcher, c'est bien ça ?

11 mai 2021
0

OUI ou mettre de la "viande" au rappel . . .

11 mai 2021
0

Je trouve que les Pogo 8.50 sont assez chers en occasion...
Pour revenir à la manoeuvrabilité par vent traversier au port ou dans les chenaux et en général dès que le vent pousse sur l'obstacle (exemple sortir du quai ou du ponton alors que le vent pousse dessus), ne pas hésiter à mettre l'annexe à l'eau pour contrôler l'avant du bateau (en équipage) ou demander assistance à la capitainerie (en solo). C'est plus long mais quelquefois c'est la seule solution. Bonne navigation.

11 mai 202111 mai 2021
0

Ou attendre que le vent se calme, c'est la grande force de ceux qui ne sont pas cadenassé dans un planning ... Ca sera un truc nouvau pour moi et il faudra que je me désintoxe de cette habitude de courir après le temps, quand je naviguais avec des retraités et que je proposais des options pour gagner du temps, il y en a un qui m'a répondu "on va finir par arriver hier"..

11 mai 2021
0

Oui. Bien sûr. Attendre. C'est la meilleure solution quand c'est possible. La voile , c'est une école de bon sens, de patience et d'humilité (dans l'ordre ou dans le désordre suivant l'urgence...)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (120)

Bien fini ?

mars 2021