Plusieurs antennes en tête de mât

Bonjour,

Régulièrement je vois des voiliers qui ont DEUX antennes en tête de mât (récemment j'en ai vu un avec TROIS antennes en tête de mât).
Visuellement ça ressemble à des antennes type VHF, sauf qu'il y en a deux (voire trois) à quelques centimètres de distance l'une de l'autre.

J'ai déjà entendu dire par des personnes qui s'y connaissent (ce qui n'est pas mon cas) qu'il ne faut surtout pas mettre deux antennes, une VHF et une AIS, côte à côte en tête de mât sous peine de griller l'appareil et qu'il faut minimum 2 mètres. Ok, soit. Moi je ne m'y connais pas.

Et je vois de nombreux voiliers qui en tête d'un unique mât ont deux (voire trois) antennes. De quoi s'agit-il comme antenne ? Pourquoi ça ne grille pas leurs appareils chez eux comme j'ai pu entendre dire ?

Le voilier que j'ai vu avec trois antennes en tête de mât était un NEEL je crois, fraichement sorti du chantier. Les trois antennes (et appareils correspondants) ont été installées par un professionnel. S'agit-il d'une antenne avec un ROS spécifique à la VHF, une autre spécifique avec un ROS pour l'AIS, et une autre spécifique pour la FM ? Dans tous les cas, pourquoi chez eux ça ne grille pas ?

Est-ce que cette distance de "minimum 2 mètres" doit être respectée uniquement s'il y a plusieurs émetteurs ? (exemple : une antenne VHF, une antenne AIS en réception uniquement, une antenne FM en réception uniquement, cela ne poseRAIT pas de problème ?)

Merci pour vos lumières

L'équipage
11 fév. 2021
11 fév. 2021
0

antenne VHF et AIS en tête de mat pour moi sans aucun problème pour les 2 appareils
(installés par pro du chantiers)


11 fév. 2021
0

Antenne radio en plus je pense.
L'antenne BLU c'est très long.

La VHF si elle a 25watts en sortie est la seule qui pourrait être méchante pour l'AIS. Les fréquences ne sont pas les mêmes, donc si l'électronique est de qualité, la puissance de la VHF ne devrait pas se retrouver à aller cramer l'étage d'entrée de l'AIS.

Ce qui peut troubler la propagation se sont des tubes en acier (ou cuivre) à côté ou au dessus d'une antenne. Comme par exemple les capteurs de vent (aériens) qui sont placés au dessus des petites antennes AIS comme sur les bateaux de compétitions du style Gigaro et IMOCA, d'où une grande difficulté à les capter, aussi bien de la terre que des satellites.

Pour ma part je respecte une bonne distance entre mon antenne VHF et AIS et radio FM, chacune dans son coin. les 3 antennes ont une vision bien dégagée vers l'infini.


12 fév. 2021
0

bonjour,

J’ai 3 antennes en tête de mat : VHF, RADIO, AIS. Installé par Pochon en 2014. Pas de soucis depuis 7 ans.


12 fév. 2021
0

Bonjour,
étonnant, j'ai toujours lu qu'il fallait plusieurs mètres de distance en hauteur entre antenne vhf et aïs (vhf en tête et ais sur bdf ou portique par exemple).


12 fév. 2021
0

à priori on ne peut émettre par la vhf sur les canaux AIS qui sont en fin de bande (162 MHz), donc une antenne réceptrice AIS ne pourrait être perturbée que si on émet (si on peut) au delà du canal 77, ce qui est rare, et aussi inversement pour la réception vhf, sauf évidemment matériel hors spécification ou manque de sélectivité
mais ça peut arriver, notamment si le signal reçu est faible, il sera noyé dans le bruit généré par l'émetteur d'à côté, mais s'il est faible, c'est qu'il est loin
l'avantage de plusieurs antennes (vhf exclusivement), c'est d'avoir un doublon qui en cas d'avarie de l'une permet de pouvoir basculer sur l'autre
néanmoins, en cas de foudre, si les 2 antennes sont côte à côte, on crâme les 2, c'est pourquoi je pense qu'il est préférable de les séparer, une en haut du mât et l'autre plus bas, portique ou barre de flèche ou artimon...ça réduit le risque
quant à la FM, la sélectivité du récepteur évitera de le crâmer, mais la réception pourra être perturbée pendant l'émission
JL.C


12 fév. 2021
0

Une antenne avec 25 Watts à quelques cm de celle du récepteur AIS, pas bon du tout pour les circuits d'entrée dudit récepteur 😧
Moi je ne m'y risquerais pas !


13 fév. 2021
0

Récemment je regardais une photo d'un trimaran multi50 au chantier. Il était proprement dématé et en premier plan sur la photo on voyait la tête de mât. Et ô surprise : deux petites antennes Glomex 14cm 1dBi.

L'interrogation demeure : s'agit-il d'une antenne pou l'émission/réception VHF et d'une antenne pour l'émission/réception AIS ?


13 fév. 2021
3

Même si la proximité des antennes VHF et AIS n'entraîne pas de destruction d'un des deux, l'émission de l'un des deux perturbe forcément la réception de l'autre.
Je pense que c'est mieux de ne pas avoir l'antenne AIS en tête de mât pour deux autres raisons.
1/ En cas de démâtage, il est utile de conserver l'AIS opérationnel car la plupart des VHF portables ne sont pas ASN. On appréciera alors de pouvoir être tracé.
2/ Il faut avoir en tête qu'avec le câble RG58 vendu avec nos antennes marines, on perd 2dB/m dans le câble, ce qui veut dire qu'avec 15 m de câble, il y a seulement 4% de la puissance de l'émetteur qui arrive à l'antenne. Compte tenu de la faible puissance de l'AIS et de la hauteur des antennes sur les autres navires, je préfère émettre un max de puissance avec l'AIS quitte à avoir l'antenne à seulement 2 ou 3 m de l'eau. De plus, l'antenne AIS à l'arrière permet d'installer l'émetteur AIS très près de l'antenne sachant qu'il n'y a pas de problème à prolonger si nécessaire le câble d'alimentation et de communication NMEA.


Marcopolo06:L'atténuation d'un câble RG58 vers 200MHz est 15dB/100m et non pas 15 dB/2m. Donc il n'y a pas énormément de pertes avec une antenne en haut de mat, ni dans le câble ni dans un commutateur automatique d'antenne. Par contre la portée étant proportionnelle à la hauteur de l'antenne, on perd dans un rapport 10 avec une antenne près du pont. Pour une question de sécurité je préfère donc une antenne en haut du mat. Quant à installer deux antennes en tête de mat, outre le coût d'installation (ce qui intéresse nos "professionnels" du cablage), il y a u un risque de détérioration de l'étage d'entrée du récepteur (et ce n'est plus une question de sélectivité). De plus en cas d' émission simultanée il y intetmodulation émission créant un parasitage des canaux adjacents, ce qui est formellement interdit. Peu d'installateurs savent ça.·le 02 mar. 09:54
lebarbichu:@Marcopolo06 : peux-tu préciser ce que tu conseilles. Je ne suis pas sûr d'avoir compris :) Une antenne en tête de mat et un splitter ? Merci de ta réponse.·le 03 mar. 22:59
Marcopolo06:Oui une antenne en tête de mat (bien meilleure portée) et un splitter (pas de problème d' interférence et détérioration recepteurs).·le 03 mar. 23:34
lebarbichu:Merci !·le 04 mar. 01:32
13 fév. 2021
1

Même si la proximité des antennes VHF et AIS n'entraîne pas de destruction d'un des deux, l'émission de l'un des deux perturbe forcément la réception de l'autre.
Je pense que c'est mieux de ne pas avoir l'antenne AIS en tête de mât pour deux autres raisons.
1/ En cas de démâtage, il est utile de conserver l'AIS opérationnel car la plupart des VHF portables ne sont pas ASN. On appréciera alors de pouvoir être tracé.
2/ Il faut avoir en tête qu'avec le câble RG58 vendu avec nos antennes marines, on perd 2dB/m dans le câble, ce qui veut dire qu'avec 15 m de câble, il y a seulement 4% de la puissance de l'émetteur qui arrive à l'antenne. Compte tenu de la faible puissance de l'AIS et de la hauteur des antennes sur les autres navires, je préfère émettre un max de puissance avec l'AIS quitte à avoir l'antenne à seulement 2 ou 3 m de l'eau. De plus, l'antenne AIS à l'arrière permet d'installer l'émetteur AIS au plus près de l'antenne.

A noter qu'il existe des câbles de 10,3 mm de diamètre comme l'AIrcom Plus avec seulement 5dB de perte pour 100 m de câble. Quelques chantiers réputés installent d'origine du câble de 10,3 mm dans les mâts mais c'est pas facile d'en installer un deuxième.


simbad:le rg 58 n'est pas très bon, la perte est près de 0,2dB/m soit 3dB pour 15m donc 50% de puissance en moins...heureusement plus de 4% . conseil, mettre du coaxial étamé ça tient plus longtemps. JL.C·le 14 fév. 14:00
14 fév. 2021
0

J’entends l’intérêt de ne pas avoir d’antenne sur le mat en cas de démâtage.
Concernant la perte dans le coaxial n’est elle pas compensée par la position très en hauteur de l’antenne qui accroît la portée ?

Ça m’arrive de naviguer en flottille et on m’a souvent dit que mon signal AIS restait visible plus longtemps que celui de ceux qui avaient l’antenne AIS sur le balcon. Quand je sors en mer mon signal est capté par la station marine traffic locale à plus de 15 milles. Je ne crois donc pas souffrir d’un affaiblissement majeur de mon émission.

Mais je suis d’accord sur le fait qu’on dise qu’il n’est pas bon d’avoir des antennes rapprochées. En tout cas un professionnel en électronique marine devrait le premier mettre ces principes en œuvre s’il y voit un danger. S’il a fait ce montage c’est que peut être la technologie le permet aujourd’hui.


14 fév. 2021
0

Je pense qu'a un certain moment, il était demandé d'avoir deux antennes séparées VHF et AIS. J'ai eu cela sur le Class 12 et cela fonctionnait très bien ! L'autre solution étant le splitter mais il fait également perdre des précieux dB. La transmission des signaux VHF s'opérant principalement "en ligne de vue", poser une antenne sur le balcon ne me semble pas non plus la meilleure solution, même si les solutions optimales n'existent pas. Le plus important étant de soigner le cable et de choquer celui qui a les plus faibles pertes (style Aircell) plutôt que du RG-58 qui a des performances moyennes et d'avoir avec soit un kit "antenne de secours" en cas de souci de mat.


Marcopolo06:Un splitter intelligent (c'est-à-dire qui commute automatiquement en cas d'émission simultanée) perd moins de 1 dB..·le 02 mar. 09:59
14 fév. 202114 fév. 2021
0

C'est juste pour empêcher les gabians de se poser... sur les aériens.😉


14 fév. 2021
0

j'ai 30cm entre les deux celle pour l'ais c'est une queue de cochon et l'autre une normale zero db
alain


14 fév. 2021
0

Je n'avais pas cette notion de perturbation de l'AIS par la VHF, en tout cas j'ai une antenne en tête de mât pour chacune (celle de l'AIS juste changée) et je ne perçois aucun problème. J'ai un splitter sur l'antenne VHF pour la FM et là non plus pas de soucis.


Sniff:Si on vous met l'oreille à 1m d'une source sonore d'un kilowatt, vous risquez d'être "perturbé" au mieux, sinon sourd...définitivement .Les circuits d'entrée des récepteurs sont très sensibles et n'aiment pas du tout les surcharges et peuvent devenir sourds définitivement 🙁·le 15 fév. 13:48
Powhatan:L’AIS émet fréquemment mais pas la VHF. Jusqu’ici pas de surdité observée, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’effet. Reste à le quantifier sur une installation donnée, parce que les paires d’antennes sur les mâts sont légion...·le 22 fév. 13:16
15 fév. 2021
4

Cette discussion a eu lieu de nombreuses fois.
Aucun technicien radio qui connait les principes de la propagation radio et la simple formule d'atténuation du signal radio en espace libre ne peut décemment proposer de coller une antenne d'émission proche d'une antenne de réception.
On constate que très peu de techniciens maîtrisent le sujet des antennes y compris dans les grandes sociétés d'électronique qui vont chercher des gourous dans des cabinets indépendants pour résoudre ce sujet.
Poser une antenne d'émission juste à coté d'une antenne de réception, avec la même polarisation et au même niveau est juste une faute technique. Et ce n'est pas parce que les concepteurs des récepteurs ont prévu toutes les diodes dans leur têtes HF pour limiter les surcharges radioélectriques qu'on peut le faire sans risque.
Le splitter avec 60dB d'atténuation entre chaque port est une solution parfaitement valable et sur un voilier la meilleure, pour le signal VHF et AIS en tête de mât sur une antenne commune, à condition d'utiliser un câble coaxial décent et des connexions de qualité.
Ce commentaire est aussi valable
- pour une antenne GPS ou NAVTEX qui ne doivent pas être voisines d'un Iridium, AIS ou VHF en émission.
- pour une antenne parabolique radar ou même Inmarsat dont le faisceau doit passer loin de toute antenne de réception et de la tête des équipiers.
Avec toutes mes amitiés, 73 de F6FKQ, licencié en 1978 et constructeur amateur de matériel radio et d'antennes. Je réponds à tous les messages privés, pour ceux qui veulent rentrer dans les détails.


PERPALEPORT:Bonsoir,Il faudrait expliquer cela aux concepteurs des chalutiers russes qui n'avaient que le nom à une certaine époque et étaient farcis d'antennes en tous genres (non, pas sur la tête!!!!).·le 15 fév. 19:29
Altair2:Les chalutiers faisaient essentiellement de l'écoute. Les antennes de réception trop proches les unes des autres interfèrent aussi entre elles et diminuent leurs performances. Le problème évoqué ci-dessus est celui des antennes d'émission qui crachent directement dans l'antenne de réception d'à coté.·le 15 fév. 22:23
15 fév. 2021
0

Je viens juste de remater ma tete de mat avait pourri sous la strat.
Le mat par terre, j'en ai profité pour monter un paratonerre // à 20cm de mon antenne VHF avec deux tresses descendant sur les galhaubans vers l'eau ....
Ce paratonerre depasse la VHF de 200mm et je n'ai pas encore essayé la VHF....
D'apres ce que je viens de lire il semblerait que je m'achemine au devant de problemes....
Bien sur je vais essayer en l'etat, mais le cas echeant, il y aurait il une solution de replis, descendre l'antenne VHF par exemple...ou la mettre tete en bas..?
Un debutant en radio ....


15 fév. 2021
1

Ton paratonnerre va agir comme un écran radioélectrique et comme il est à la masse comme un écran absorbeur.
Ton diagramme de rayonnement va être déformé avec un gros trou coté paratonnerre.
En sus ton impédance de rayonnement va être modifiée ce qui peut conduire à une diminution de la puissance émise par le poste VHF car l'hybride de sortie est protégé en interne contre les défauts d'antenne.
A la fin tu auras moins de puissance sur un diagramme de rayonnement non omnidirectionnel.
Cela marchera encore mais moins bien.
Solution : supprimer le paratonnerre ou écarter l'antenne autant que possible du paratonnerre. Tout cm gagné est positif.


Sniff:+1F6DGJ, licencié en 1985 😃·le 15 fév. 21:19
Sniff:Non en 1975, petard ça passe vite !!·le 15 fév. 21:20
Altair2:Et oui... mais que de bons souvenirs ce hobby et ça continue.·le 15 fév. 22:24
22 fév. 2021
0

Merci altair 2 de ces reponses pas tres rejouissantes.....
La solution de descendre l'antenne "sous" le paratonnerre ou la mettre tete en bas est elle viable...?
La deplacer sur un plan horizontal serait possible, mais me demanderait de monter un poste soudure en tete de mat... rallonger le cable d'antenne ( si c'est possible ?) etc...
La solution tete en bas est la plus facile, sinon la meilleure efficacité...?


22 fév. 2021
0

Aikibu, oui mettre ton antenne VHF a l'envers sous ton paratonnerre ameliorera beaucoup la situation a la condition que ton mat alu ne la masque pas a son tour. Et comme il est plus gros que ton paratonnerre le remede sera pire que le mal.


22 fév. 202122 fév. 2021
0

Pour fixer les ordres de grandeur je me suis livre a quelques calculs.
Donnees de base:
Frequence : 162MHz, puissance 25W soit +44dBm
Antenne queue de cochon (0dB) et antenne voilier (3dB) a l'horizontale et (-15dB) en gain a la verticale au dessus ou au dessous de l'antenne.
perte dans le coaxial: -3dB
Cas 1 : deux antennes separees placees au meme niveau a 20cm l'une de l'autre
Quand la VHF emet, le recepteur AIS recoit +35dBm soit 413V a l'entree du recepteur
Cas 2 : deux antennes separees mais superposees tete beche sur le meme support
Quand la VHF emet, le recepteur AIS recoit +2dBm soit 9V a l'entree du recepteur
Cas 3 : une antenne en tete de mat 18m au dessus de l'antenne AIS dans le balcon arriere 6m derriere le mat. Quand la VHF emet le recepteur AIS recoit -10dBm soit 0.1V a l'entree du recepteur. Ce cas est acceptable pour les tetes HF memes si elles commencent a souffrir.
Cas 4 : une seule antenne pour la VHF et l AIS connectees via un splitter a -60dB d attenuation entre ports. Quand la VHF emet, le recepteur AIS recoit -16dBm soit 0.03V a l'entre du recepteur. Dans le cas 4 qui est de loin le meilleur, le signal represente encore un signal S9+40,5dB ce qui correspond a un tres fort signal mais gerable par le recepteur sans mettre en jeu les protections de la tete HF. Derniere remarque un splitter a -60dB d isolation est un TRES bon splitter pas une cochonnerie sur le net.
Ensuite ce n'est pas parce qu'un parechoc resiste a 16km/h de choc qu'il faut se garer en tamponnant la voiture de devant a 16km/h tous les jours...


Altair2:Erreur dans mon calcul des tensions en V, les puissances en dBm sont bonnes. Les bons chiffres sont Cas 1 = 13.04V, Cas 2 = 0.27V, Cas 3 =0.07V et Cas 4 =0.04V. Les conclusions restent les memes: Cas 1 a proscrire absolument, Cas 2 pas acceptable, Cas 3 acceptable, Cas 4 correct. Pour rappel une reception radio puissante c'est 0.0001V soit 100microV.·le 24 fév. 18:17
jeanlouisdu83:@Altair2 : le cas n°4 c'est avec une antenne VHF (dont le ROS est ciblé sur 156,8 Mhz si je ne dis pas de sottise), un émetteur radio VFH fixe marine 25W, un émetteur AIS 2W, et un TRES bon splitter à -60dB d'isolation. Ok. Qu'en est-il dans le cas d'un émetteur AIS 12.5W (classe A) avec antenne en tête de mât et splitter de très bonne qualité ? .... Est-ce tout aussi jouable ou est-ce trop de puissance à encaisser pour le splitter ? Ou faut-il une autre catégorie de splitter ? ou est-ce que la norme GMDSS refuse que l'antenne soit partagée ? Ou ....·le 26 fév. 21:29
armor22:Cas 4 impossible si transpondeur, faisable uniquement si c’est un récepteur AIS. Donc cas 3 pour moi·le 01 mar. 21:42
jeanlouisdu83:@armor22 : ??! .... Dans mon cas, j'ai une seule antenne en tête de mât, reliée à un splitter VesperMarine SP160, et relié à une radio VHF fixe et à un EMETTEUR-RECEPTEUR AIS. Je t'assure que je vois les autres AIS et que les autres voient ma position via l'AIS.·le 01 mar. 22:04
armor22:Ok, si tu le dis je te crois, je ne suis pas expert mais il me semblait qu’on ne pouvait pas émettre en VHF si émission AIS en même temps. Tu utilises un splitter spécifique dans ce cas? ·le 01 mar. 22:17
armor22:PS: avec la même antenne bien sûr!·le 01 mar. 22:18
jeanlouisdu83:@amor22 : Je ne sais pas précisément ce qu'il se passe au niveau de l'électronique lorsque j'émets sur la radio VHF. Par contre je sais que ça fonctionne. Le splitter que j'utilise est un "VesperMarine SP160".·le 02 mar. 08:04
Altair2:La documentation technique du VesperMarine SP160 permet de deviner sa conception. Le concepteur a rajouté un préampli sur la branche AIS aprés le split ce qui est inutile techniquement. Sinon les pertes d'insertion sont plutôt élevées mais je suppose qu'il se protège, dans la réalité elles sont surement meilleures.·le 02 mar. 10:13
22 fév. 2021
0

Merci des precisions ....
Comme je le disais (reparations du mat un brin pourri) le mat est en bois ...D'où je vais mettre l'antenne VHF tete en bas, ce qui n'est pas encore gagné car je ne suis pas arrivé à la demonter quand le mat etait à plat, mais je n'ai pas insisté lourdement, ce que je vais faire à present.....quitte à terminer à la meuleuse....meme en tete de mat...du bateau qui s'appelle "ALTAIR" tout court, 1958.
Quant à l'antenne AIS elle est à 7 m du pied du mat sur le balcon, l'antenne VHF est à 15m du pont ...Cas 3, mais c'est quoi une tete HF ? ça peut se changer en cas de souffrance extreme ?


aikibu:L'antenne AIS est je crois une "metzger" sans garantie car je n'ai pu la retrouver sur le net....Une grosse bobine à la base avec fouet fil inox recommandée par les cost guards US.....·le 22 fév. 19:20
Altair2:Procom fait la meme. Tres bonne antenne. Discrete et sans prise au vent.·le 23 fév. 09:24
Altair2:La tete HF est l'ensemble des composants qui recoivent le signal radio et qui l'amplifie avant de le faire passer dans le premier melangeur ou dans le convertisseur (SDR). Elle doit etre capable de travailler avec une tres grande dynamique (120dB minimum), d'amplifier les tres faibles signaux (1 microvolt) et de resister aux tres forts signaux (500V et plus) crees par une decharge electrique ou une antenne a proximite. C'est la qualite de la tete HF qui definit 90% de la qualite d'une radio.·le 23 fév. 12:57
MMW33:Le nom est "Metz Manta", c'est une excellente antenne qui a fait à une certain moment l'objet d'un achat groupé de H&O. Elle existe en version "VHF "normale" et ils ont un modèle spécialement accordé pour les fréquences utilisées par l'AIS (la version "rouge"). J'en ai achetée une il y a quelques années mais je ne l'utilise plus: la chasse au poids dans les hauts m'a fait partir sur le concept d'une seule antenne avec un bon splitter. Si cela intéresse quelqu'un ;+). Sur mon bateau j'ai donc un splitter "Digital Yacht", qui part en Aircell 7 vers une Manta (Metz) en tête de mat. Cela marche très bien. Il y a pas mal d'antennes pré-câblées sur le marché et si un connecteur a certainement un impact sur la performance, je ne suis pas sûr que celles ci viennent avec le meilleur cable qui existe et les différences entre par exemple un RG58 (le "cable habituel") et un RG213 ou un Aircell et bien d'autres encore sont plus que notables... on parle de pertes du simple au double, voire plus !·le 24 fév. 23:48
entre-cotes:J'ai une Metz Manta VHF en tête de mât (VHF avec récepteur AIS ), une Metz Manta pour l'émetteur AIS (version rouge) sur le portique. Ca fait environ 18 mètre d'écart entre les deux donc pas de risque de perturbation. Je suis visible au minimum à 7 milles, ce qui suffit amplement.·le 02 mar. 11:30
Altair2:Pour un navire rapide à 20nd, 7mn n'est pas suffisant (12mn en route croisée) et peut créer un stress inutile chez son équipage. A mon avis il est raisonnable et de bonne pratique de se faire voir de plus loin. J'ai très souvent constaté que les grands navires modifiaient leur route longtemps à l'avance (>10mn) pour éviter de croiser un voilier de trop près. A l'inverse tomber sous spi de nuit en équipage réduit à 10nds sur un nid de pêcheurs qui ont tous volontairement une antenne ridicule pour être visible le moins loin possible (vécu) est aussi trés stressant pour l'homme de quart qui hésite à réveiller le bord pour manoeuvrer.·le 02 mar. 12:37
25 fév. 2021
0

Bonjour à tous, perso j'ai 2 antennes en tête de mât, une pour la VHF et une pour l'AM/FM.


Altair2:C'est moins pire car tes filtres de tête HF qui sont sur deux bandes trés différentes apportent (environ) -30dB à -40dB d'atténuation. Donc ton récepteur HF ne doit pas trop cracher quand ta VHF émet.·le 25 fév. 19:01
PYTHEAS II:Bonsoir Altaïr2, ouf je ne connais pas grand chose. Le chantier (CNSO) m'a livré le bateau équipé de deux antennes en 1981, et depuis je les ai changé deux fois... je n'ai fait que de le singer...·le 26 fév. 21:57
PYTHEAS II:Mais il me semble qu'il n'y a pas d'interférence entre la VHF et et la radio FM. ·le 26 fév. 21:59
simbad:oui ce n'est pas trop étonnant, comme l'a souligné Altair2, maintenant faire des calculs "rapides" de champ proche me laisse perplexe mais bon, je suis d'accord à poser les antennes VHF et AIS dans d'autres lieu comme je l'ai dit précédemment, en cas de perte de l'une, on a l'autre en remplacement et c'est une raison qu prime je pense sur le reste. JL.C·le 27 fév. 09:43
Altair2:Sauf si tu utilises un programme de simulation d'antenne, même simplifié type MMANA. Deux quart d'ondes à lambda /10 sont fortement couplés et se crachent joyeusement l'un dans l'autre.·le 28 fév. 09:16
01 mar. 2021
0

Bonjour
Une question en marge du fil : est ce qu’une antenne de réception de wifi en tête de mat peut perturber les aautres antennes ? Pour info j’ai une antenne vhf et une fm et mon ais à un splitter . Et en plus si quelqu’un a des refendes d’antenne wifi à proposer je suis preneur
Merci


Altair2:A la fréquence du wifi (2.4GHz) les pertes dans le câbles coaxiaux deviennent rédhibitoires. Il faut donc monter un préampli en tête de mât pour compenser ces pertes.Sinon la VHF et si éloignée en fréquence du Wifi, il n'y a pas de problème dans des conditions normales d'exploitation: VHF bien réglée ne crachant pas d'harmoniques à tout va et puissance 25W.·le 01 mar. 12:38

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (168)

L'eau de l'Aude là

mars 2021