Platine épontille dessoudée First 310

Bonjour,

La soudure de la platine supérieure de l'épontille de mon first 310 a lâché sur sa moitié l'avant.
Quels sont les risques ? Une réparation est-elle envisageable sans dépose de l'épontille ou vaut-il mieux démater et sortir le tout ?

Merci par avance pour les retours d'expérience et conseils en la matière

L'équipage
25 oct. 2016
25 oct. 2016
0

C'est l'une des rares faiblesses qu'il faut régulièrement surveiller sur le First 310.
Il faut impérativement faire ressouder cette platine qui transfert la pression du mat (qui repose sur le pont) à l'épontille. Sans quoi, le risque de démâtage est majeur !
Par ailleurs, je ne vois pas comment il serait possible de refaire le cordon de soudure sans déposer l'épontille, ce qui nécessite certainement un démâtage... :-(

25 oct. 2016
0

je ne connais pas le montage sur ce bateau , mais peut être serait il possible d'étayer le temps d'effectuer la réparation , ce qui éviterai de démâter . On trouve des étai télèscopique dans les magasins de bricolage .

25 oct. 2016
1

Bonsoir,
effectivement, comme proposé par duduzanzi, il y a la solution de mollir tout le dormant, puis de mettre un étai de chantier de chaque côté de l' épontille, avant de déposer-réparer cette dernière.
Bon courage
Gorlann

25 oct. 2016
0

Merci pour vos réponses. Je vais montrer cela à un soudeur que je connais mais si c'est un défaut connu sur ce bateau, je serai plus tranquille s'il y avait moyen de déposer la pièce et refaire un truc propre voire carrément une épontille inox ?

Pour l'étai de chantier c'est pas bête mais j'ai une doute sur le fait de pouvoir décoller le pont sans le dématage. Bon de tout façon une sortie pour carénage est prévue, autant tout faire d'un coup. Mais je vais au moins sécuriser avec des cales et un étai le temps du convoyage, 6 heures de près dans une mer raremeent plate, ça frappe un peu...

21 sept. 201716 juin 2020
0

ca donne cela sur le mien ( 2 photos )... jonction "plaque épontille" fissurée sur l avant ... je mettrais un post sur le démontage, et peut être une consolidation du truc... qui visiblement a déjà été repris... les vendeurs ne disent pas tout :) !

21 sept. 2017
0

on ne voie pas les fissures

21 sept. 201716 juin 2020
0

Au vu de ces photos, on dirait bien que la soudure a déjà été bidouillée mais que cela n'a pas tenu...
A titre de comparaison, une photo de la jonction plaque/épontille sur mon 310.

21 sept. 2017
1

et oui ,c'est toujours pareil aussi mauvais

la platine est grande par rapport à son épaisseur et au diametre du tube ..donc il faut mettre entre l'épontille et la platine 4 petits goussets ainsi les efforts sont transmis à l'épontille et la platique reste rigide donc ne travaille pas et ne fatigue pas et la soudure pareil

21 sept. 2017
0

Sur le mien c'est la même chose. Je m'en suis aperçu il y a 5 ans après l'avoir acheté. J'ai fait des repères et il n'y a pas eu d'évolution depuis. Il est probable que la fissure datait depuis plusieurs années. Par sécurité, j'ai bricolé un manchon qui est vissé sur la platine et qui assurera quand même la maintien de l'épontille si la soudure lâchait complètement. Même après les coups de vent de cet été, ça n'a pas évolué donc je me dis que ça doit quand même tenir (c'est pour se rassurer)

21 sept. 201716 juin 2020
1

Pour Calypso... histoire de voir mieux.
Qu 'est ce que vous appelé "Goussets".. des équerres ? si vous avez une photo ... je pense qu il faudrait surtout une plaque sans trou au centre ( ou juste le nécessaire) , posée sur l épontille et soudée, avec des renforts de reprise (plan postit rapide ) , à condition qu ils ne viennent pas en compression sur le flan du tube...( donc assez long) . je suis curieux de voir cela démonté . la plaque est elle évidée au centre, et juste soudée sur la bord du tube d épontille ? si quelqu un a un visuel, je prend.

21 sept. 2017
0

ok je voie les fissures ..la soudure a travaillé en flexion .

avec les goussets photo 2 les efforts sont reporté sur l'epontille et la soudure de la plaque n'est pas sollicité il n'y aura donc plus de fissure .

sans goussets vous allez pouvoir souder dix fois les fissures auront toujours lieu et l'épontiille va s'affaiblir en téte .

pour info :c'est la methode employé sur les "vrais" bateaux toujours des goussets en téte des épontilles dans ce cas de figure

21 sept. 201721 sept. 2017
1

La première photo dePixel310 me fait pensé qu'il serait urgent que le chantier, soit change de soudeur, soit revoit la procédure de soudage.
(La fissure fait plus penser à un mauvais collage qu'à une vraie soudure).

21 sept. 2017
0

Je ne suis pas sûr que Bénéteau puisse être très attentif à tes conseils: le dernier First 310 est sorti du chantier en ...1995 :mdr:

21 sept. 2017
0

Il m'est arrivé la même mésaventure sur un first 35, l'épontille a transpercé le pont et c'est arrétée sur une visse dans le mat... ouf... aucun dégat sur le gréement... juste un trou a strater et une épontille a refaire...

21 sept. 2017
0

Bonjour,

Je vous mets la réponse que j'avais faite à pixel il y a quelques semaines

"Me concernant, oui j'ai démâté et ensuite il m'a fallu soulever le pont à l'aide d'un cric pour pouvoir retirer l'épontille.
Mode opératoire utilisé :
- poteau de pin de 15x15 coupé à la bonne longueur posé verticalement sur une cale posée en travers directement sur les varangues
- un cric a 20 € du premier gsb venu
- une calé taillée en forme qui vient se loger sous le pont a l'avant de l'épontille
Et on souleve doucement ce qu'il faut, de mémoire pas plus de 2 cm. Ma platine était complètement désolidarisée donc c'était facile à enlever. À remettre c'est un peu plus complexe car il faut entrer l'épontille parfaitement à la verticale à cause des platines qui interdisent un passage en oblique. Rien de compliqué il fut prendre son temps et reflechir un peu.

Un copain soudeur a ressoudé la platine en plaçant quatre goussets.
Si vous voulez tenter une réparation sans démâtage il faudra souder à l'intérieur: bien protéger et déconnecter l'elec. J'ai préféré démâter pour tout reprendre propre ... Quant à soulever le pont en mollisant uniquement étai, haubanage et pataras ca me semble compliqué.
Je vous envoie des photos dès que je récupère une connexion Internet potable, je suis en Guadeloupe et Irma nous a épargné sauf la box...."

Bon je n'ai toujours pas récupéré ma box mais le schéma des goussets est le bon.

Pour la petite histoire, on s'est fait aplatir voilà 3 jours par Maria...
Mon first est encore vivant, à la marina de rivière sens de Gourbeyre, sud de la Basse Terre. Je n'y crois toujours pas, je pensais qu'elle serait ravagée. Bon le rail de fargue est défoncé sur l'arrière babord, 4 chandeliers pliés, l'arrière a tapé (gelcoat de la jupe et strat de la de l'extrémité du bordé à reprendre). La chaîne mère a pris du mou, le bateau était avancé au max mais voilà, ça flotte toujours...

22 sept. 2017
0

Merci Swingui. bonne courage pour les réparations ( postes nous aussi des des photos des dégâts, ca donnera une idée )

23 sept. 201723 sept. 2017
0

Tant que tu ne navigues pas, et si tu mollis le haubanage tu peux virer l'épontille sans risque - et sans étayer - le temps de la ressouder proprement en dehors du bateau.
Ce n'est pas les quelques dizaines de kilo de ton gréement qui vont passer a travers le pont - ou alors évite de marcher dessus.

25 sept. 2017
0

le problème n'est pas d'étayer pour empêcher un affaissement du pont mais plutôt de soulever le pont pour pouvoir retirer l'épontille.
Une fois qu'on a fait ça, on a tout sous la main pour placer un étai de sécurité si on veut être sur de notre coup.
J'ajoute un point, j'étais plus à l'aise dématé pour enlever les boulons du pied de mât, obligatoire pour enlever (et surtout remettre) l'épontille

25 sept. 2017
0

vous savez que pour le calage de l'épontille il existe de la resine spécial qui resiste aux fortes pression . On peut laisser un espace entre le fond du bateau et le pieds de l'épontille (maxi 3cm) et couler de la resine en mettant des rebords en cp pour que la resine ne coule , ..

23 sept. 2017
0

Hello
J'avais fait ça sur un Dufour 4800, qui pour économiser faisaient l'epontille avec un tube inox très fin et un plein dedans en acier... Pas très léger !
Refait comme dit avec des goussets, mais avec un étai de maçon en attendant, et deux tubes inox l'un dans l'autre sur les conseils du soudeur... Indestructible !
Ce procédé a un nom que je ne me rappelle plus...
Mât plus haubannage plus enrouleur plus le reste ça fait un peu de poids même si une partie n'est pas directement en charge (ça je ne sais pas calculer)
Je ne me risquerais pas à ne rien mettre, mais je ne connais pas le bateau...
Attention avec un étai à ne pas trop pousser vers le haut quand même...

23 sept. 201723 sept. 2017
1

le truc de mettre deux tubes l'un dans l'autre est loin d'etre evident et efficace ...pour ce faire il faut faire des ouvertures sur le tube exterieur et mettre des cales soudées car ça marche à condition de maintenir le m^me ecart entre les deux tubes sur toute la hauteur de l'épontille . et le m^me ecart sur tout le diametre du tube ..

un sacré pastis comme boulot sans parler des deformations dû aux soudures ...ça c'est un boulot de spécialistes sinon si c'est mal fait ça n'apporte pas grand chose au resistance ..

il faut que les deux tubes travaillent ensemble ç'est là au reside la difficulté ,il faut les maintenirs et il faut aussi calculer leur échantillonnage pour que leur deformation soit en phase et non l'une apres l'autre

25 sept. 2017
1

Hello,
Exactement, c'était des pros super sympas dans la ZI de Martigues, pas de problèmes de centrage apparemment les deux tubes s'emboitaient juste l'un dans l'autre, les soudures étaient magnifiques et les goussets pile poil perpendiculaires sans déformation, chose que je suis bien incapable de faire avec mon petit poste à l'arc.
Un bon soudeur qui prévoit les déformations, c'est un artiste et il n'y en a pas beaucoup effectivement !
J'en connais un dans le coin, il fait ce qu'il veut, alu, inox, des fois il soude avec des miroirs dans des coins pas possibles, et il a un masque classique pas à cristaux liquides automatique,c'est magique de le voir travailler avec autant d'aisance !

26 sept. 2017
0

un soudeur qui ne prévoit pas les deformations n'est pas un soudeur c'est un "bricoleur"

31 oct. 2017
0

Question : La table du carré : Avez-vous démonté la table qui est en appui sur l épontille, ou juste calé celle-ci en dessous pour pouvoir ensuite dégager l épontille vers l avant ?
Merci pour votre retour d expérience.
Al1

02 nov. 2017
0

Bonjour

La table est dans mon garage depuis que j'ai le bateau... Je vous conseille de l'enlever, c'est l'affaire de quelques vis

29 avr. 201816 juin 2020
0

Bonjour.
Grosse semaine de carénage, lustrage coque 3M (j’ai pas trouvé mieux) , quelques reprises de points de rouille quille (passivation julien+ Frameton + résine polyester sous flottaison ..), démontage safran pour changement bague haute, reprise joint de tube de jaumière ( trop bas, donc avec un astuce sur un autre post ) .... et puis, démontage de l’épontille sans démâtage, avec un ancien cric ou vérin mécanique d’époque (michelin), parfait pour cela, après avoir détendu l haubanage. c’était chaud ( un fois levé, je conseille d’assurer cela avec un deuxième support ). Je ne m’attendais pas à trouver cela, ou alors cela avait déjà été modifié. la contre plaque haute est complète, donc je ne vois pas comment celle-ci aurait pu "descendre" sur l épontille en cas de défaut de soudure. Comme elle était démontée, j ai repris la soudure fendue (plutôt fait une grosse sur-soudure (pas très jolie, mais l’essentiel n’est pas là).
est-ce que quelque un a une photo de la contre plaque d’origine que je vois cela ?

A+

29 avr. 2018
1

pourquoi veut tu que la plaque ne soit pas complete ?

tu as ressoudé ,c'est bien mais cela ne sert à rien ... quatre petits points de soudure suffisent pour tenir la plaque sur l'épontille ..ce qui aurait été efficace c'est de mettre des goussets entre l'epontille et la plaque pour eviter à celle-ci de se cintre et de descendre les efforts dans le tube

29 avr. 2018
1

il faut faire un sacré effort pour enfoncer l'épontille ,, alors imagine la plaque sans gousset ..c'est bizarre

le probleme à mon avis ,c'est que tu as ressoudé mais pas supprimer la cause de la fissure

29 avr. 2018
0

j ai juste repris la soudure fissurée. j étais parti sur l idée des goussets, mais j' ai préféré la soudure au gousset, car j en ai vu un qui avait mis des goussets sur l avant, et cela avait du coup défoncé le profil du tube d épontille ( enfoncé ) là ou les goussets venait en appui. donc la souplesse plutôt que trop de rigidité pour le mien

29 avr. 2018
0

A mon avis, celui qui avait cela avait redresser la plaque avant de mettre les goussets et souder cela. une fois remis en place, la plaque a repris sa forme et donc l effort a été concentré au bout des goussets.
la plaque ayant un porte à faux plus important vers l avant, la partie du "sous pont" qui reprend l effort n 'est pas droite non plus, donc qu il y ait une fissure horizontale sur l avant n 'est pas forcement grave. la reprendre ds l état de travail sans tenter de la redresser est je pense suffisant.

29 avr. 2018
0

je pensais que la plaque était évité au centre et reprise sur le bord de l épontille par soudure.
goussets : j étais parti sur l idée des goussets, mais après avoir vu un profilé d épontille défoncé à l endroit de reprise des goussets avant, j ai préféré la souplesse de la plaque qui a pris sa forme, plutôt que trop de rigidité avec cette possibilité de dégât.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (163)

un éléphant ça trombe

mars 2021