Plastification d'un canot en bois

Bonjour,

Je me pose des questions concernant la plastification de mon premier bateau, un canot goémonier de 4,80m (voir mon album).

J’avais refait ce bateau, qui date des années 50, de manière « traditionnelle » il y a une douzaine d’année…j’avais 16 ans et j’ai appris à travailler en réalisant ce beau projet pendant 2 ans (www.balidar.com[...]er.html ).

Seulement voilà le temps passe, et la pourriture fait son chemin ; j’ai sorti le bateau de l’eau l’année passée pour le faire sécher ; j’envisage de le plastifier.

Mon fil n’a pas objet de rentrer dans la polémique plastification ou pas… je sais que c’est mieux de l’éviter… mais le refaire de manière traditionnelle voudrait dire aujourd’hui le reconstruire intégralement pièce par pièce… pas réaliste pour moi actuellement. Je sais aussi qu’il serait moins onéreux de le laisser mourir et acheter directement un canot polyester… mais bon c’est pas rationnel tout ça ?

Mon programme : utilisation principalement 1 mois pendant l’été pour faire du rase cailloux en Bretagne Nord. Une fois plastifié je pourrai le laisser au sec retourné pendant l’hivernage.

Mes Questions :
1) Est-ce que ça vaut la peine de dépenser plus pour faire la strat avec de la résine epoxy au lieu du polyester ?
2) Peut on faire la première couche impregnation à l’epoxy et faire les couches suivantes (d’épaisseur) au polyester ?
3) A priori je ne pense starifier que l’extérieur ; est- raisonnable ? Je rappelle que le bateau sera principalement stocké à sec ?
4) Faut-il retirer le calfatage et le remplacer par de la « choucroute » polyester ou epoxy ?
5) Quel épaisseur de tissu ? Peut on estimer la variation de poids du bateau sachant qu’il devrait avoir perdu pas mal d’humidité dans la coque ?

Merci pour vos conseils avisés, suggestions et commentaires !!

Julien de BALIDAR

L'équipage
26 mai 2009
26 mai 2009
0

un fil récent traite du sujet
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

c'est connexe, mais tu y trouveras Amha des premiers éléments de réponse

26 mai 2009
0

J'allais le proposer
également ;-)

A ce que j'ai compris, faut que la coque soit le plus saine possible avant la plasticication
Autrement, le bois pourrira a l'intérieure de celle ci.

C'est là d'ailleurs le point le plus important que je dois vérifier.

:-)

26 mai 2009
0

sans vouloir

polémiquer ,plastifier un tel bateau est un crime.Autant y mettre le feu que de le faire pourri à vitesse grand V.

Pourquoi tu ne le donne pas à quelqu'un qui peut l'entretenir puisque finalement tu veux le tuer.

Tu ne peux naviguer avec qu'un mois , tu le donne et en echange tu demande de l'utilisé de temps à autre , pourquoi pas .Ainsi tu aura un bateau encore pour longtemps sinon dans quelques annnées tu n'auras plus rien.

26 mai 2009
0

alors la
ca serai un masacre laisse le tel quel je comprend pas pourquoi plastifier un si jolie bateau .

26 mai 2009
0

il est trop mignon
et ce serait dommage de ne pas lui refaire une vraie belle santé.

Tes Questions :
1) Est-ce que ça vaut la peine de dépenser plus pour faire la strat avec de la résine epoxy au lieu du polyester ?
2) Peut on faire la première couche impregnation à l’epoxy et faire les couches suivantes (d’épaisseur) au polyester ?
3) A priori je ne pense starifier que l’extérieur ; est- raisonnable ? Je rappelle que le bateau sera principalement stocké à sec ?
4) Faut-il retirer le calfatage et le remplacer par de la « choucroute » polyester ou epoxy ?
5) Quel épaisseur de tissu ? Peut on estimer la variation de poids du bateau sachant qu’il devrait avoir perdu pas mal d’humidité dans la coque ?

Mes réponses : amha

1) il faut calculer la différence et savoir si tu as les moyens de payer plus pour le même résultat final.
2) tout faire avec un seul type de résine
3) pas raisonnable
4) pas réaliste
5) ??

et je m'explique.

Le bateau sèche, le bois diminue de volume. L'espace entre les planches de bordé augmente, le calfatage s'en va. L'eau va rentrer. Tu mets la dose "qui va bien" de résine quelle qu'elle soit sur du bois d'arbre sec. Dès qu'il va retrouver l'humidité, notamment pluie, embruns, le bois va regonfler par l'intérieur.... et l'eau ne va pas partir. Ton bateau risque de travailler par les variations de séchage/mouillage.

Le mieux serait évidemment de refaire mais tu ne sembles pas le vouloir ou en avoir le temps/les moyens.

Et pourquoi pas le confier à une association qui le referait ? J'imagine que c'est dur de se séparer d'un bateau que l'on a refait mais des fois c'est mieux que de le laisser pourrir sans entretien ou qu'il pourisse par une mauvaise rénovation.

Fais le meilleur choix selon toi et les solutions techniques te paraitront évidentes.

François

26 mai 2009
0

"C'est le temps ...
... Que tu auras consacré à ton bateau qui le rend si beau à tes yeux !" en plagiant St Ex je te dirais aussi volontiers : retrouve l'âme de tes 16 ans et restaure ton canot. Qui sait si ce n'est pas une nouvelle étape de Vie qui s'ouvre ?

Courage
H+

28 mai 2009
0

Polyester - epoxy
Merci à tous pour vos réponses !

pour être plus clair... le canot ne tient plus que par la peinture... une restauration "classique" voudrait dire une reconstruction complète pièce par pièce (membrures/varangues, bordé, tableau et probablement partie de la quille)!

Je sais qu'il y a des expériences de plastification réussies (pen-duick) et aussi des plastification un peu moins bien réussies mais qui durent quand même (cf. nombreuses vieilles barques de pêcheur qui ont en tout cas le mérite de flotter).

Je sais que la plastification a tendance à faire pourrir le bois surtout sur un canot ouvert (je le vois bien sur les vielles barques de pêcheur dont je parle)mais au final c'est le plastique qui tient tout (quitte à restrater le moment venu quelques membrures à l'intérieur).

Je reformule un peu deux aspects de mon premier message :
1) le bateau sera majoritairement stocké au sec, donc je pense que ça va considérablement retardé la pourriture du bois, non ?
2) epoxy ou polyester ?

Vous l'aurez compris je souhaite continuer à voir flotter ce joli canot !

Julien

28 mai 2009
0

plastification réussies (pen-duick)
Attention, Tabarly c'est servi de la coque d'origine comme moule pour faire la nouvelle... ( celle qui navigue encore )...

he oui, contrairement a ce que pensent beaucoup de gens, Penduick est en plastic...

28 mai 2009
0

sans polémique
et en respectant les avis affectifs de chacun à l'égard d'un vénérable nonos en bois,
j'ai stratifié plusieurs cannots en bois pour des pêcheurs qui se fichaient bien d'avoir une annexe pourrie ou pas, pourvu qu'elle flotte et qu'elle soit stable.
le premier, fait il y a 25 ans, été démoli il y a deux ans (soit 22 années de pourriture)J'avais fait à peu prés n'importe quoi, choucroute dans les gros trous et deux peaux de 300gr de mat en strat polyester.
Le second, fait il y a 20 ans, navigue toujours, joli comme un coeur. Je l'avais soigné parcequ'il m'a servi de mannequin pour en faire une copie. décapage complet, séchage à 60% d'humidité relative, donc pas vraiment sec, ragréage choucroute et même strat que vu plus haut.
Un autre, fait il y a au moins 15 ans mais peut être plus, navigue lui aussi toujours, c'est le seul dont la peau ne se soit pas décollée, parce que j'avais découvert entre temps le pouvoir d'accroche du G4 en interface bois polyester. J'ai séché la coque un peu plus, (sans mesure, enlevé tout le bois de bordage pourri et remplacé par du pin de charpente, et même procédé que vu plus haut.
J'en ai fait plusieurs autres, mais ne sait pas ce qu'ils sont devenus.
Pour que l'intérieur ne pourrisse pas trop vite, un coup de coaltar bien chaud une fois tous les deux ans dans les fonds, et de la peinture à l'huile de lin ou à la térébenthine en primer au dessus des planchers.
Pour le tableau arrière si moteur HB, doublage dedans dehors avec plateau massif (chène, sinon pin)ou si trop épais avec plaque inox 6mm.
Comme quoi, si c'est pour mettre un casier devant le port, faut peut être pas chipoter.
cordialement
Alex

29 mai 2009
0

Merci Alex !
tes conseils sont exactement ceux que je cherche ici :-)

Donc si je récapitule
1) Bien décaper et sécher la coque (ça c'est fait)
2) Remplacer ce qui est vraiment pourri au niveau du bordé avec du sapin de charpente ; doublet le tableau pour HB.
3) Accroche avec du G4

(G4 = PEUT TU PRECISER DE QUOI IL S'AGIT, JE N'EN AI AUCUNE IDEE ????? QUE PENSES TU DE L'EPOXY POUR CETTE APPLICATION ?)

4) Ragréage choucroute
5) Strat polyester uniquement à l'extérieur 2*300g/m2
6) Coaltar à l'intérieur

J

29 mai 2009
0

G4
Le G4 est un primaire d'accrochage polyuréthane, un peu comme une PPU trés fluide.
Les polyuréthanes polymérisant à l'humidité, le G4 va "cristaliser" la surface à stratifier et éviter les phénomènes de vapeur d'eau liés à la polymérisation de la résine polyester (exothermie=chaleur+eau=vapeur="dégazage"=pas d'adhérence de la résine sur le support, et même des bulles s'il fait chaud)

Par ici j'en trouve chez Best composites( lorient)

Pourquoi pas d'époxy?
Parce qu'il faut des formulations spéciales pour stratifier sur support humide, parce que c'est un peu plus cher (mais on en met moins), parce que cela demande une mise en oeuvre un peu plus rigoureuse.
Donc pourquoi pas l'époxy, selon les cas.

Alex

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (137)

L'eau de l'Aude là

mars 2021