Plans gratuits

Hello!
Je me permets de signaler pour ceux qui ne le connaitraient pas la mise en ligne du DVD de plans gratuits de bateaubois : bateaubois.free.fr[...]/dvd
où vous trouverez plus de 200 plans étalés sur une cinquantaine d'années. Il y en a pour tous les gouts.
Bonne visite.
Cordialement.

L'équipage
25 nov. 2005
25 nov. 2005
0

Sans vouloir être méchant

Quand un archi passe plusieurs centaines d'heures à concevoir un bateau, il est rare qu'il fasse cadeau de son travail, d'autant que ses conseils peuvent être sollicités tout au long de la construction.

Il y a plusieurs sites de ce style sur le net,
la plupart du temps il s'agit de te vendre un abonnement à une revue ou de te refiler un CD(comme ici) contenant des plans obsolètes.

Sinon, on a affaire à des dessinateurs amateurs sans compétence ni expérience qui cherchent des cobayes pour se constituer un press book.
Bien sûr, on peut toujours espérer y trouver le génie injustement méconnu...
Bonne pioche! :-)

25 nov. 2005
0

imho
&gtQuand un archi passe plusieurs centaines d'heures à concevoir un bateau, il est rare qu'il fasse cadeau de son travail, d'autant que ses conseils peuvent être sollicités tout au long de la construction.

C'est bien ce que je regrette depuis des années, qu'ils ne fassent pas DE TEMPS EN TEMPS, l'effort de mettre un plan, même obsolète, dans le domaine public.. l'open source a du bon, le monde informatique s'en est rendu compte depuis fort longtemps..

&gtIl y a plusieurs sites de ce style sur le net,
la plupart du temps il s'agit de te vendre un abonnement à une revue ou de te refiler un CD(comme ici) contenant des plans obsolètes.

Pas du tout, tous les plans sont consutables intégralement en ligne. Tu peux acquérir le CD si tu trouves çà plus pratique, mais çà n'a rien d'obligatoire ni de contraignant.
Quant à la notion d'obsolescence, il ne s'agit pas ici de plans de bateaux de régate dernier cri.. mais la plupart d'entre nous ne navigue t'elle pas sur des bateaux ayant dépassé le quart de siècle ?

&gtSinon, on a affaire à des dessinateurs amateurs sans compétence ni expérience qui cherchent des cobayes pour se constituer un press book.

Il n'y a pas, et de loin, que des incompétents et des inexpérimentés qui offrent des plans gratuits, mais la philantropie ne fait pas partie de la culture Francaise..

Jetez donc un oeil sur ces plans, et dites moi s'ils sont inférieus à ceux d'un architecte "reconnu" :
data.bateaubois.com[...]les.php
data.bateaubois.com[...]les.php
data.bateaubois.com[...]les.php
data.bateaubois.com[...]les.php
pour ne citer que ceux-ci..

Cordialement

25 nov. 2005
0

open source
l'auteur cite à juste titre l'open source.. on ne vend pas le produit, mais on assure son suivi de manière payante... si les archis mettaient des plans dans le domaine public et se contentaient de faire payer la "hot line", il y a fort à parier qu'ils y gagneraient beaucoup.
Des milliers de sociétés informatiques vivent selon ce principe, pourquoi pas des archis ?

Si des gens se donnent la peine de nous mettre a dispo plein de plans gratuits, pourquoi les découraer au lieu de les encourager ?

25 nov. 2005
0

Eviter des désillusions

La plupart des gens que je connais qui ont construit un bateau
en bois, en CP ou en métal, m'ont dit avoir rencontré en cours
de construction des difficultés qu'ils n'auraient pas bien résolu
sans l'archi.
Or certains étaient ébénistes ou chaudronniers de métier, mais
pas dans le domaine nautique évidemment.

Ceci dit, il s'agit d'un simple conseil et ceux qui veulent claquer
leur argent à réinventer la Trabant plutôt que d'avoir une Clio comme neuve
au même prix, libre à eux!

25 nov. 2005
0

Plus que la notion de plan gratuit,
il serait intéressant de développer celle de bateau gratuit ou presque.

J'entrevois deux pistes :

La première serait un remboursement par la sécurité sociale avec un taux progressif en fonction de l'urgence du traitement et des revenus du patient .

La seconde serait celle de l'incitation fiscale par le biais de la TVA . Un tourdumondiste qui s'engagerait à ne jamais toucher terre pourrait bénéficier d'une exonération totale sur les fournitures . Le taux réduit de 5,5% pourrait être appliqué aux constructeurs de plans obsolètes à condition qu'ils s'engagent à ne jamais revendre leur bateau et à en faire leur résidence principale .

Il y a certainement d'autres voies à explorer en excluant bien entendu le vol .

Le SAMU nautique par exemple : Des équipes mobiles équipées de distributeurs de résine, de contreplaqué et de plats chauds qui patrouillent le long des cotes et dans les terres à la recherche de chantiers amateurs en detresse .

Que fait le gouvernement ?

JL

25 nov. 2005
0

mon pauvre
christian Navis c'est vraiment nul ta réponse.C'est sur,avec deux mains gauches,c'est pas façile.
Par contre,ton avis sur les bagnoles;super interessant
Alain

25 nov. 2005
0

Pas mal du tout ces plans...
En fait, ce n'est pas des doutes sur les plans qu'il faudrait emettre mais plutôt une mise en garde chez ceux qui n'auraient jamais construit de bateau et, alléchés par cette gratuité, rèveraient à des lendemains qui chantent alors que la construction navale est une activité technique difficile. Je me rappelle d'un livre écrit dans les années 70s, incitant ouvertement les lecteurs à construire de magnifique yacht de 17 mêtres en ferrociment, matériau si peu chère, n'est ce pas. C'était oublier que la coque représente seulement 15% du prix du bateau.

Donc cher lecteur d'HEO, refléchissez bien avant de vous lancer dans une telle entreprise. Captivante mais semée d'embuches...

25 nov. 2005
0

La gratuité
n'est pas tant significative par l'économie qu'elle apporterait au sein du budget général de constructionet et qui est négligeable, que par la faculté qu'elle donne de comparer de nombreux plans après les avoir étudiés, ce qui représente une phase longue et cruciale quoique négligée, puisqu'elle évite de construire un bateau inadapté à son programme, quitte à acheter finalement un plan voisin à un archi en activité.
Les plans les plus anciens sont les moins maniables, mais on peut se faire aider sur plusieurs forums (dont celui cité plus haut) si on est taraudé par le besoin de resusciter le Héron Vert d'Honolulu de 1943, la Sarigue Joyeuse d'Annapolis Anno Domini 1938 ou telle autre merveille élaborée au temps où Yamamoto n'était que capitaine.
La technique a certes évolué mais après tout, on a bien le droit de rêver à une bôme longue, à un mât à la Marconi ou même à des voiles en coton si on en a envie.
En définitive, le débat se réduit surtout au choix du joint congé ou bien de la baguette collée pour réunir les panneaux.
Et chacune des deux méthodes a encore ses partisans.

25 nov. 2005
0

j en avais
parlé à l époque, il y a un an, mais lors de mon séjour en bulgarie sur la mer noire, j ai vu ds des petites villes de nombreux voiliers, croiseurs, régattiers, de couleur locale :-)

c était certes des plans locaux et idem de la construction, et certains étaient vraiment intéressant quoique originaux, bref, un archi bulgare ou polonais qui sait que jamais oh grand jamais il ne prendra ou s immiscera ds le marché occidental peut faire don de ces plans pour le plaisir que son oeuvre perdure

maintenant ca c est pour toi christian est-ce que le quidam moyen est capable de construire sans apport de l archi est un autre débat, non?

en tout cas trés beau site pour les amoureux du bois, on y retrouve mandragore ;-)

25 nov. 2005
0

Pour le quidam moyen

Je pense surtout qu'il n'a pas la connaissance suffisante pour établir une courbe dynamique de redressement, ni pour juger de la sincérité de celle présentée par un archi exotique, quand il y en a une.
(Je n'ai rien contre les bateaux exotiques, à condition que ceux-ci aient fait leurs preuves)

25 nov. 2005
0

ouvrez les yeux bon sang! Vous allez louper la marche!!!
Je suis de ceux qui affirment que la diffusion des plans est en pleine révolution, ne restez pas dans cette vue du passé. Les archi n'on plus le choix, une évolution s'impose!!! Le regard sur le passé est maintenant autre.

A l'image de la météo aux states et ailleur les plans seront à terme inévitablement gratuits!
Aux étas unis les information de base sont diffusées à qui le veut, l'interprétation de ces informations est payante. Rappelez vous les tarifs demandés par météo france il y a quelques années!
Voyez le prix des cd, il est en chutte libre!

L'état doit défendre les créateurs! On ne devrai plus payer les plans mais l'homologation auprès des aff mar et payer des "droit d'auteur".

Il y a actuellement quelques "don quichotte" des temps anciens qui cherchent à se battre contre le moulin de la production en série à l'étranger. Je leur souhaite bien du plaisir.

J'ai travaillé pour l'industrie du meuble, les droits d'auteur y sont bafoués continuellement, les créateurs ont donc pratiquement disparus. Pour l'heure, en france ce monde est fini, désormais je fait mes céation pour mon compte, l'état n'a pas su nous défendre et ces E...... d'avocats en version francaise sont des B.........

Les archi doivent se retrancher sur l'aide et le contrôle de la réalisation de leurs créations, que ce soit en unitaire, en série, aux régates ou aupres des affaires maritimes.

J'aimerai être plus drole pour finir, mais comprenez tous ceux qui comme moi on fait des études qui ne servent pas à grand chose en france.

;-)

0

peut-être
n'ais-je pas bien cherché, ou pas assez pris le temps, mais je ne trouve que des copies en basse résolution d'articles.

Difficile de dire que c'est vraiment les plans qui sont en ligne. Au mieux une aide à la construction, mais il faudra de toute façon relofter chaque plan.

25 nov. 2005
0

Myope ?
Vous avez en effet fort mal cherché.. tous les articles ou presque sont au format A4 original (ou au pire au format réel dans lesquels ils ont été publiés), il suffit de cliquer sur les iamges plusieurs fois pour accéder in fine à la page en plein format 300dpi.
Bien sur qu'il faut relofter, ce sont des plans, pas des calques au format 1:1 .. :-D

25 nov. 2005
0

Il semble

qu'elles t'aient tourné la tête les singapouraises... :-D

pfffzzzz

25 nov. 2005
0

Il y a méme
les plans Autocad pour certains.
Philippe

0

juste
sorry, c'est le dernier clic qui me manquait
:oups:

26 nov. 2005
0

de toute façon
que représente le prix d'un plan par rapport au prix du bateau fini,1% ou 2% voire 5% c'est a mon avis un achat aussi important que le choix de l'outillage et la qualité des materiaux.
Bien sur,pour un essai une premiére unitée sur plan gratos dans les 3 ou 4 metres peut deja donner une idée des aléas rencontrés au cours d'une construction avec ou sans plan ,alors perso le jours ou j'investis 45000€ dans une construction faite maison je ne regarderais pas sur 3000€ d'une liasse de paperasse me donnant toutes les infos fondamentales a la bonne réalisation de la chose.

26 nov. 2005
0

euh..
y a pas une erreur de calcul?(:&gt)
3000E sur 45000 ça s'approche de 8% non?? ça commence a faire trop!

26 nov. 2005
0

non michel
je parlais de l'investissement en materiaux et accastillage divers pour les 45000€ et en aucun cas du prix d'un bateau fini ,désolé de n'avoir pas été plus clair!!

26 nov. 2005
0

C'est la sagesse même

Car vaut-il mieux un bateau peut-être loupé pour avoir fait
des économies de bouts de chandelles? Sans aucun recours...
Ou un plan acheté à un archi qui a pignon sur rue.
Et en cas d'erreur de celui-ci, la possibilité d'actionner son
assurance professionnelle?

26 nov. 2005
0

quelle est la valeur d'un plan?

Pour moi le prix du papier pas plus.

Le jour ou les "architectes" garantiront les performences de leurs realisations alors là oui elles auront une valeur sinon celà ne vaut rien.

Lorsque je dis garantie celà doit etre ecrit et des penalités appliquées en cas d'echec.

Demandez aux architectes de s'engager sur une vitesse au dixieme de noeud ,sur un voilier avec le moteur developpant une puissance bien mesurée celà est possible facilement , personne ne s'engage .Celà n'est pas normal.Les archi ne s'engage sur rien.

Lorsque j'achete une brouette le concepteur s'engage sur une charge transportable et bien en plaisance l'on ne trouve rien de semblable.Tu fait faire ou tu achetes un bateau , tu as la surprise sur l'eau si c'est bon tant mieux sinon ....s'est le greement qui est mal reglé n'est-ce pas!

Tiens demandez au salon pour ceux qui y vont l'angle de gite à f4 , la vitesse à 2000tr,je ne parle m^me pas de la periode de roulis ou du cercle de giration , encore moins de la gite avec 4 personnes sur un bord etc etc...par contre la couleur des rideaux oui vous aurez une reponse

:-D

josé

26 nov. 2005
0

conscience professionnelle
Bonjour,josé

Tout est affaire de sérieux, pour avoir discuté un petit moment avec un archi bien connu en multicoque
Lerouge,chantier de soubise ,les series freydis et autres.
Il ne conçoit pas des bateau au petit bonheur la chance et je pense qu'il n'est pas unique.Evidemment
son concept des multicoques n'est a l'image classique des grands catas pour la location.
Dans les monos c'est pareil ,il ne faudrait pas mettre tout le monde dans le même sac!!
Quant a l'angle de gîte f4 cela depend aussi des réglages de voilure n'est ce pas!
Et la vitesse a 2000t/mn avec hélice "fixe,bec de canard,variable histoire de relancer le débat."
Avec les moules ou sans !!
A+Stephan :-)

26 nov. 2005
0

quel amalgame !
en achetant une brouette ou un bateau au salon, on achète un produit et le marketing qui va avec et non pas son plan qui n'est effectivement qu'une liasse de papiers .
Dans tous les métiers, il y a des gens compétents et d'autres qui le sont moins et parfois pas du tout .
Cette compétence est reconnue par ce qu'on appelle la notoriété et dans d'autres pays que le notre elle est reconnue au départ par des diplomes et des licences d'exercice .
En général, plus la notoriété est grande, plus la rémunération est élevée :-) .
L'obligation de résultat fait implicitement partie de toute mission .
Ce qu'on rémunère, c'est un savoir faire et non pas les km de papier qui sortent du traceur .
Garantir des performance ne doit pas poser de problèmes à un architecte compétent . Il y a suffisemment de moyens de calcul et de simulation pour pouvoir le faire avec une bonne approximation . Ce n'aura pour effet que d'augmenter le nombre de pages du contrat, les litiges, les primes d'assurance et le coût des études .
Qu'un plan soit gratuit ou pas, cela ne concerne que son auteur et ses moyens d'existence .
Qu'il soit bon ou mauvais, c'est un autre problème . Comment savoir ? :-(

JL

26 nov. 2005
0

hum hum
bien vu José , il y a bien longtemps que tous les tupperware flottants se ressemblent .
Bon d'accord on trouve certains avec du carbone , 2 safrans , mais je crois que les grands chantiers ont bien verrouillés le sujet .

26 nov. 2005
0

Pas daccord
"Est que l'on parle d'archi celui qui dessine une maison de 100m2":OUI
Les compétences d'un archi et les difficultées d'un projet ne sont pas proportionnel a sa grandeur.
Par expérience, il est beaucoup plus complexe d'aménager une surface de 50 m2 que 300m2.
Philippe

0

tiens !!!pour rire un peu
vous savez qui a dessiné le cata de gébé?un ingenieur de l'armement qui s'appelait papon !!
c'est pas un architecte ca ?mais ca lui occupait son temps libre lol

26 mai 2006
0

et re-une étoile pour toi Calypso
L'architecte n'est rien sans l'artisan, l'exécuteur de ses fantasmes ou idées peut-être géniales ! J'en sais quelque chose (mon ex- est archi). L'architecte a intérêt à demander (humblement) aux techniciens compétents de chaque corps de métiers si son concept est réalisable et performant ! Sinon, gare au porte-monnaie, aux désillusions et querelles générées par un produit avorté, mais qu'il faut bien accoucher... :-D Chris

26 nov. 2005
0

mais enfin...

Les gars c'est quoi nos bateaux de 10/12m?

Du pipi de chat , des trucs de rien du tout , il y en a des centaines dans les ports de toute sorte , de tout modele , de toute design,de toutes les couleurs.Et la derniere creation elle vient d'inventer quoi de neuf?

c'est quoi un "archi" en plaisance ? quelqu'un qui le talent de faire du copier/coller.

Il suffit d'etre un peu de la partie et d'etre assez curieux de voir autour de soi ce qui ce fait et de grapiller des trucs sur l'un et sur l'autre et de faire lier celà ensemble.

Est que l'on parle d'archi celui qui dessine une maison de 100m2 ? faire une tour de 100m de haut ou une gare oui , et bien pour les bateaux c'est pareil.

A mon sens la vraie competence se situe chez le constructeur.Le charpentier marine , le chaudronnier,la preparation des bateaux polyester oui là il y a competence mais pas dans la conception.Celà fait belle lurette que l'on a fait le tour du probleme.

Il ne faut pas rester la bouche ouverte parce que "l'archi" vous noie dans des termes savants et obscures.

Oh il y en a quelques uns biensur mais ils sont en dehors de notre planete.

Et d'ailleurs allez voir dans les grands chantiers , il n'y a pas d'architecte seulement des bureaux d'etude .

Là je croie que je vais avoir des eclairs. :-D

josé

0

bien que j'ai bcp de respect pour nos anciens
finot harlé etc pour ne citer qu'eux je pense que la profession d'architecte naval est surestimée ,je devellope :en 1966 dick carter un parfait amateur dessine rabitt il gagne tout l'année suivante,sur ce il dessine tina et la c'est le succes mondial ,2ans auparavant il ne savait pas dessiner un boat alors?
plus pres de nous jacque dupeyron concois le boheme 33 salué par toute la presse nautique comme un bateau genial ,qui est t'il ?un amateur, et ainsi de suite .......

27 nov. 2005
0

A quoi ça sert un archi?

Je tiens à préciser qu'un archi nav n'est pas seulement
le type qui dessine un bateau. Il définit une méthodologie de mise
en oeuvre, il pond des centaines de pages décrivant chaque pièce
dans ses moindres détails, et il rédige un cahier des charges
avec toutes les spécifications sur la nature, la qualité et
l'échantillonnage des matériaux employés.

Les bureaux d'études des chantiers qui associent un archi extérieur
parce qu'une de ses créations a gagné une course, ou que le nom
du bonhomme est connu, font du merchandising, rien de plus!

Pour faire un bon architecte naval, il faut amha ces 4 qualités:

1/ Maîtriser parfaitement le matériau de construction et les
technologies associées. Je n'ai jamais vu quelqu'un de sérieux dire:
"Je vais dessiner une coque, après j'essaierai de voir en quoi
on peut la fabriquer".
Car la technique de construction induit des contraintes qui se
répercuteront autant sur la carène que sur les emménagements.

2/ Connaître un certain nombre de formules et calculs mathématiques
du niveau de la première de mon temps.
Se dire que le soft d'archi nav est là pour ça est une lourde erreur.
Tout au plus permet-il d'accélérer les calculs, et donc de multiplier
les hypothèses et les simulations. Mais, au départ c'est l'archi qui
paramètre le soft, et à l'arrivée c'est lui qui choisit les options.
Mieux vaut qu'il sache avec quoi il jongle.

3/ Avoir une grande expérience du type de navigation auquel le bateau
est destiné. Imaginer l'ergonomie d'un plan de pont, le confort d'un
cockpit, le côté pratique des emménagements à la mer, exige d'avoir
pas mal de milles au compteur sur une grande variété de bateaux.
Aucun soft à ma connaissance ne peut remplacer cela, or de nombreux
bateaux récents me donnent l'impression que leur concepteur est
autant navigateur que moi archevèque anglican.

4/ Posséder l'originalité, la créativité, l'esprit novateur dont
sont dépourvus la plupart des bureaux d'études. Etre capable de
concevoir un bateau différent de celui du voisin, apportant
réellement quelque chose de nouveau et de positif, un plus, un mieux,
par rapport à tout ce qui s'est fait jusqu'alors.

Un nouveau venu peut avoir l'éclair de génie qui le démarque des
autres comme Pierre 2 le faisait remarquer.
Ainsi il y a une quinzaine d'années, Samuel Boudon (Naval Force 3)
nous avait étonnés par sa maîtrise des catas, en sandwich comme
en CP epoxy dès ses débuts, mais des comme ça, on en voit un tous
les 10 ans et encore!

0

Merci Christian
Mais cela ne sera suffisant je pense comme arguments

27 nov. 2005
0

chaqu'un son métier
Bonjour
Des clients viennent me voir:
"c'est vous qui avez faits vos plans"
"oui, pourquoi?"
"ça se voit..."
no comment

Mon petit machin, je n'aurais pas pu le mener à son terme sans l'appui de l'architecte: plans vraie grandeur, une liasse de plans de détail (jusqu'à la petite pièce et l'emplacement de la petite vis), des dizaines de mails pour lever mes doutes... et un bateau pas encore sur l'eau mais tellement beau!
Alors pas de doute, pour l'amateur ne pas faire l'impasse sur l'aide de l'expert qu'est l'archi (mais faut qu'il soit bon)

cordialement

Thierry ;-)

0

Je fais une proposition
Calypso 2 je t'invite une semaine à partager le quotidien d'un archi. Je pense qu'ensuite ta vision des choses changera. Tenter de te convaincre par le discours que ce métier necessite une compétence large serait inutile.
Par ailleurs au sujet des plans gratuits il n'y a pas de problème réel puisqu'il apparait que l'architecte est inutile et qu'il ne s'interresse qu'a la décoration et à l'élégance.Il suffit de constuire le bateau à son idée.
En fait, je vais vous dire un secret: dessiner un bateau c'est de l'architecture naval et on est architetcte naval au moment ou on dessine le bateau et si vous vous passer de l'architecte naval pour dessiner votre bateau VOUS ETES ARCHITECTE NAVAL en le faisant. Vous le faites une fois pour le votre, je le fais en permance parce que c'est mon métier.
Mais comme il s'agit d'un métier et que j'y passe du temps ( 9/10h par jour samedi compris voir certains dimaches) qu'il m'a fallut investir 25000 euros de logiciels 10000 euros d'informatique et matériel divers, que le loyer du bureau doit être payé tous les mois etc... que la comptable demande un salaire que ma dessinnatrice exige aussi un salaire que je dois payer l'Etat (impots tva etc ) je suis malheureusement obligé de faire payer mon temps de conception pour au moins payer ces frais.Et je compte bien gagner aussi de quoi vivre en même temps ce qui n'est pas toujours le cas sur certains dossiers. Mais rassurez vous les plans sont offert ce que je fait payer C'EST LA CONCEPTION c'est vrai le papier ne vaut rien et n'est qu'un des multiples supports du concept comme les CD contenant les fichiers de découpe numérique des couples alu ou cloisons CP.
Mais pour quoi diable voulez vous que les archis travaillent gratuitement? Pépé donnes-tu ton travail à quelqu'un pour rien? Qu'une conception vieille de 50ans passe dans le domaine publique pourquoi pas? mais là ça ne marchera pas en raison de la réglementation qui change tout le temps.
Si Christophe Collomb voulait découvrir l'Amérique aujourdhui il ne pourrait pas mettre son bateau à l'eau: l'inspecteur des normes CE l'aurait arrêté et il n'aurait pas eu ses papier ( sauf à trouver un pavillon de complaisance)

27 nov. 2005
0

Jean Claude,
Qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit.. J'ai depuis lontemps (voir les éditoriaux sur bateaubois), proné le fait que les architectes offrent, de temps en temps, un petit plan pour construire un petit bateau (j'insiste sur le terme petit car c'est important..) pour inciter les jeunes constructeurs potentiels à venir à la plaisance.
Je suis sur que la plupart des architectes ont dans leur cartons des plans de petites unités qu'ils jugent obsolètes mais qui feraient le bonheur de débutants peu fortunés..selon la méthode de l'open-source, de la GPL ou autre du même type.. le plan serait offert, pas le service après-vente, ni la "hot-line" comme le disait quelqu'un plus haut. (Qui se souvient de la méthode Soloplast Vosschemie, qui dans les années 60, offrait les plans, l'assistance, et la location pour un prix symbolique des moules à tout constructeur d'une unité polyester fabriquée à partir de leurs résines et de leurs tissus ?)

Je ne demande pas de la philantropie pure et je ne bosse pas moi non plus pour rien, mais j'offre mon point de vue (et pas mal d'heures de mon temps) sur mon site pour promouvoir un renouveau de la construction amateur en France après des années de contraintes harassantes de la part de l'état, qui sont enfin partiellement levées.

Mon propos ne touche pas les grosses unités, fonds de roulement des cabinets d'architectes, destinés à un public dont les moyens financier sont carrément hors normes par rapport au commun des mortels, mais les petites, voire très petites (encore..)unités qui ne requièrent pas des études aussi poussées, et qui sont le tremplin vers la réalisation de moyennes et grosses unités dans l'avenir.

Il y a fort à parier qu'un jeune constructeur, fort d'un expérience réussie de construction d'un plan de petite (toujours..) unité mis dans le domaine public par un cabinet d'architectes, choisira en premier lieu de s'adresser à ce cabinet le jour où il décidera de construire plus gros, et que l'age et la position financière et sociale aidant, il ne rechignera pas à rétribuer à leur juste valeur les travaux dudit architecte.

Tout celà me semble à creuser, et je pense que les gros cabinets d'architecture finiront par s'en rendre compte, je souhaite seulement qu'ils n'y mettent pas l'éternité.

En ce qui me concerne je continuerai à chercher de part le monde autant de plans gratuits que je continuerai à proposer en téléchargement tout aussi gratuit, car je suis sincèrement convaincu qu'il existe un monde où ce genre de bateaux ont un intérêt (il n'y a qu'à voir ce qui se passe aux USA pour s'en convaincre, même si l'exemple en fera bondir d'aucuns), et à proner cet 'open source' qui me semble être une solution séduisante (et rémunératrice pour les architectes, l'assistance, çà se paie..) pour l'avenir de la construction amateur.

Pourquoi insisté-je sur petit, me direz vous ? Pour justement s'affranchir des normes CE et entrer dans les catégories C et D de la division 224, qui couvrent les besoins de plus de la moitié des plaisanciers et se construisent en autocertification..(ou alors je n'ai vraiment rien compris à la nouvelle mouture de la D224) et permettent un peu plus de souplesse dans la conception.

En espérant avoir été un peu plus clair..

Cordialement.
Phil.

16 déc. 2005
0

Non, à mon grand dam,
mais je n'en attends plus guère, çà fait tant d'années que je demande..

24 oct. 2009
0

Je déterre le sujet..
Pour indiquer qu'après bien des années, AUCUN architecte Français n'a jamais eu le moindre geste pour mettre dans le domaine public ne serait-ce qu'un seul plan..même pas une barque..

Le DVD 2010 va bientôt sortir avec près de 400 plans libres de droits, dont seulement 2 ou 3 plans Français.. belle illustration de la mentalité de nos compatriotes en matière de philantropie..

25 oct. 2009
0

Plan
Mea Culpa, j'ignorais l'existence de ce plan.. Où puis-je le trouver ? je ne l'ai pas vu sur son site..

25 oct. 2009
0

oui
puisque le sujet remonte, jean claude l'avait promis il l'a fait,

:bravo:

pour l'intervention de calypso en dessous, je crois que tu étais dans l'industrie et non dans les bateau de plaisance même si certains sont destinés au travail, dire que tu n'appprendras plus rien, je crois que c'est dommage de dire ça, par correction vis à vis de l'archi déjà et aussi pour toi même, je ne connais aucune personne même après 40 ans de métier qu'il n'est pas encore quelque chose à découvrir d'autant plus quand le secteur d'activité est si parallèle sur les deux votre.

mais bon, t'es à la retraite ceci expliquant surement cela....

25 oct. 2009
0

une info quand même
je vois que ce fil est remonté, alors vu qu'il s'agissait du CD "bateaubois" dont il s'agissait, je voudrais spécifier que l'ensemble de ces plans (peut être à quelques exceptions près) on été pompés sur le site "svenson.com".
c'est à dire la mise en vente d'un CD dont le contenu existe déjà gratuitement sur le net.

j'en avais fait par sur le site bateaubois à l'époque ou ce CD est sortit...Gros silence de leur part.

sur le site "svenson.com" il y a aussi des plans d'avions libres de droit. là j'y connais rien"

pour les bateaux, se sont des plans des années 40 à 70 environ.
j'y ai trouvé les plans d'un runabout que je construit actuellement (ossature validées par les affaires maritimes)je suis sur le moteur en ce moment.

maintenant, il faut aimer ce qu'on y trouve...

Parcontre proposer ce CD sans avoir l'honêteté de citer ses sources, je trouve ça assez cavalier... Mais chacun gère avec sa conscience.

28 nov. 2005
0

Bien dit,
Maintenant aux actes !
Messieurs les archis, la balle est dans votre camp.

15 déc. 2005
0

Pépé, as tu eu des réactions ..
..des interessés à cette non moins intéressante et pertinente proposition ? C'est une excellente idée.

24 oct. 2009
0

pepe
je suis pas d accord car ici jean claude nous a mis un plan d annexe entièrement gratuit va voir sur sont blog . noël

0

Merci Noel
Effectivement il y a sur mon blog jean-claude 1618 tous les plans nécessaires à la construction d'une grande annexe qui peut remplacer un petit bateau d'initiation qui marche a voile, a l'aviron au moteur et qui est insubmersible. Très échantillonné ce bateau résiatera à l'usure du temps. Et bien sur c'est gratuit.

25 oct. 2009
0

Attention aux plans ....
Un vrai plan de bateau, rééllement et normalement construisible, demande un boulot d'étude monstrueux.

Le peu de plan gratuits que j'ai consultés étaient un peu incomplets dans les "détails", genre ferrure de cadène ou safran, ou même fixation lest.

D'autres, vendu pas très chers, étaient un peu légers, genre bordé en contreplaqué pas franchement developpable du coté de l'étrave, ou alors en matériaux introuvables ou prix pas réaliste, genre quille monobloc massif boulonné. Sans parler de ceux nécéssitant un outillage lourd , genre raboteuse en 450 mm de large, ou portique 3 tonnes pour positionner avec précision les pièces. Ou alors faisaient simplement fi de la main d'oeuvre, genre lisses ou bauqières à équerrer sur 2 faces, alors que correctement positionnés, un seul équerrage aurait suffit. Sans parler des endroits inaccessibles avec un outillage courant. Genre prévoir un boulon sans avoir la place suffisante pour passer une clé et un bras pour le serrer correctement ...

PS je ne suis pas architecte, et je ne vends pas de plans.

25 oct. 2009
0

Svensons..
N'est pas à l'origine de ces plans (ce sont des scans disponibles depuis belle-lurette et qu'ils se sont contenté de compiler, on les trouvait en cd sur ebay bien avant, en ligne sur endtas aussi..) et le DVD bateaubois en contient au moins 100 de plus que le CD de Svensons.. Le prochain proposera plus de 400 plans, on est loin des quelques scans de Svensons..
Les critiqueurs ne sont pas les compilateurs.. Faites donc querlque chose pour la communauté, çà vous donnera le droit de critiquer..
Ma conscience se porte bien, rassurez vous..

27 nov. 2005
0

à Jean-Claude

Je te remercie bien de m'inviter à partager une semaine du quotidien d'un archi mais tu sais celà me n'avancera pas à grand chose.J'ai cotoyé se milieu durant 33ans et j'ai a mon actif quelques dixaine realisations qui me ne font pas rougir , il est vrai pas dans la plaisance.

josé

27 nov. 2005
0

Je n'y connais rien donc j'en parle
Bonjour,

On peut gloser à l'infini sur le sujet. Il y a peut-être de bons architectes, il y a peut-être de mauvais architectes, certains ont fait des écoles, d'autres non. Il y a aussi peut-être de bons amateurs et de mauvais, etc, etc.

Ce que je me demande c'est ce qu'accepteraient de signer toutes ces personnes en termes de RESULTATS. J'ai eu l'occasion de lire quelques documents qui trainent sur le web et en général je me demande qui est responsable de quoi.

Personnellement je ne recherche pas à tout prix la responsabilité de quelqu'un. Je voulais juste attirer l'attention sur le fait que si on se contente de ne faire confiance qu'aux personnes établies et honorablement reconnues on n'avance plus guère et il faut certainement aussi favoriser les jeunes générations et leur donner une chance.
Je suis bien loin, très loin d'être jeune mais j'essaie encore de favoriser "l'innovation" et la créativité de cette jeunesse qui essaie de se lancer. Si ce que je construis actuellement navigue en crabe ou ne flotte pas ou chavire je vous le raconterai (je mettrai deux gilets lors des essais)

Cordialement

JJB

28 nov. 2005
0

a force
de vouloir tout gratos vous aurez des surprises.j'ai la triste impression que la seule course qui compte c'est avoir un max pour pas un rond. Quand je vois que nos fabricant de casseroles ayants 4 roues et qui poluent la planéte augmentent les prix juqu'a vendre des bagnoles a plus de 25000roros sans faire éternuer qui que ce soit..., et, là pour un produit qui éxige un grand nombre de compétences, vous cherchez à courcircuiter la seule personne qui vous aidera à mener à bien des projets trés chers. Que les unités amateurs fleurissent soit,il y en a qui ont le gout du risque, le systéme à ces limites. Mais arretez un peu le dec...ge. si vous n'avez pas les moyens, regardez les images, ou surfez sur les sites. Ne remettez pas en question des professions qui sont à l'origine de vos réves.Si vous etes aussi sur de votre fait, torpillez un logiciel de dessin et vous vous y collez, peut etre que vous comprendrez.
je suis pas archi au moins je n'ai pas à modérer mon coup de gueule.
Eric55

28 nov. 2005
0

Je paie
Bonsoir,

Mais non mais non je paie les plans même pour l'annexe BBM230 60 euros, pour l'autre c'est plus cher.

Ceci dit il faut bien que tout le monde rêve et se fasse plaisir à sa manière.

Cordialement

JJB

28 nov. 2005
0

plans gratuits c'est nul...
d'une part car la plupart sont vraiment "nuls".. et obsolètes, et ce n'est pas un ou deux palns récents qui change le principe..
d'autre part, l'acaht d'un plan ce n'est pas aussi cher que cela, et surtout c'est "gratuit" vu tous les conseils, dicussions, aides que peut apporter l'architecte qui les a fait. Et des modifications vous en ferez !!! donc il faut un avis...
et au total? c'est combien un paln au vu de l'ensemble?
qq % des dépenses totales! donc ce n'est rien!

achetez des plans, cela fait vivre des architectes qui continueront à faire des palns..
j'ai acheté les miens et continuerai!
Louis

29 nov. 2005
0

c'est quoi un plan obsolete?
prenons un exemple simple, qui fout une pile à presque tout ce qui navigue, qui est série olympique depuis la nuit des temps.
ce bateau est obsolete?
il a été dessiné en 1932, c'est le Star
un autre exemple, mais là je preche pour ma paroisse...
l'aile dont les plans datent de 1936, qui est sorti en plans gratuit , dans la série "construit toi même ton aile", livre toujnours disponible auprès du chasse marée (saur erreur de ma part)
hé ben, ça double encore pas mal de canots plus modernes, et ceux qui ont navigué dessus (pas vrai Nouch) m'ont semblé prendre pas mal de plaisir

donc, obsolete si ca veut dire pas de couchettes doubles à l'arrière sur un bateau de 7m, vive les bateaux obsoletes.

pour revenir à l'archi, c'est pour moi avant tout un traducteur, c'est à dire quelqu'un qui va savoir interprêter nos envies, nos besoins pour le traduire en courbes, en dessin, en plan et lui donner consistence. Après, on en choisit un et on lui fait confiance, sinon, c'est pas la peine.

Pour les bateaux de série, on essaie de faire coïncider nos envies, besoin etc avec ceux déterminés par le chantier pour faire étudier un modèle. tu rentres tout ou partiellement dans le cahier des charges. on est dans la recherche du plus grand dénominateur commun!

pour faire plus simple, on va voir l'archi, c'est le tailleur de quartier (il en reste quelques uns) ou le faiseur de sur mesure, on achète de la série, c'est le prêt à porter

les différences: le prix (quand même un peu), la disponibilité, la garantie (dans le sens peu ou pas de surprises)

la différence ne sera pas dans l'usage (je ne pense pas), sinon, on finira par dire que pour aller à tel endroit, il faut tel bateau, pour aller à tel autre, il faut tel autre bateau

voili voila

29 nov. 2005
0

Ne serait-ce pas...
...un Argie 15 dont le plan américain est vendu 45 $ soit 38 € ?
D'une part les plans d'outre atlantique me paraissent beaucoup moins chers, d'autre part pour 38 €, c'est vrai qu'on ne voit pas où est le problème. Je crois qu'il est question ici de dépenses beaucoup plus conséquentes, à propos desquelles il est parfois bien légitime de rester perplexe.

29 nov. 2005
0

On parlait de gratuit pas de piratage
Bonjour :

Les plans gratuits font rêver et permettent de comprendre un petit peu ce que c'est qu'une liasse de plans avant de plonger ; mais bien évidemment on achète des plans, des vrais quand on se décide à construire.

Par contre ne me faites pas rigoler sur le reste des arguments car j'aimerais connaître ceux qui n'ont jamais fait au moins un des points ci-après :

-photocopié des partitions
-utilisé des logiciels sans avoir acquitté les droits de licence
-écouté de la musique obtenue par de drôles de moyens
-regardé des films piratés
-piraté les sytèmes de télé payante
-travaillé au noir
-utilisé du personnel au noir
-oublié des petits détails dans la déclaration d'impôts
-payé une partie d'un bien immobilier avec un dessous de table
etc...

Lorsqu'il y a des plans gratuits c'est un acte volontaire de la part de l'architecte il n'y a pas de dol dans ce cas.

Bon là dessus je retourne à mon époxy et mes plans payants et payés.

Cordialement

JJB

29 nov. 2005
0

t'as raison
moi ça me plat de les regarder les plans gratuits.
je n'avais jamais vu de plan de bateau avant le site de pépé (au fait ça a un rapport avec la chanson de Ferré ?).
Je les regarde, je trouve ça vraiment beau, mais je n'y comprends rien.
Je me dis que je me ferai bien un kayak en bois un jour, je cherche je trouve des plans, je ferme les yeux, j'imagine la satisfacion du travail une fois fini, même si je n'ai pas commencé et que je ne commencerais sûrement jamais.

Merci de les publier ces plans, grace à eux, je voyage bien loin !

18 déc. 2005
0

Un p'tit site que j'avais mis de coté
et que je viens de retrouver dans mes liens preferés (et oui faire de l'ordre des fois...)

nyd.da.ru[...]/

allez voir sur links

Séb

15 déc. 2005
0

Je suis d'accord,
Le mérite des plans gratuits, c'est aussi de permettre aux constructeurs potentiels de se faire un idée sur les techniques utilisées, sur les choix à faire. C'est aussi une façon de mettre le pied à l'étrier en commençant par se faire un petit canote facile et pas cher (une annexe pourquoi pas) sans avoir à débourser 50 ou 100 roros pour une baille qui coutera à tout casser 250 euros à fabriquer..
Je pense même que c'est dans cette catégorie (les petits canotes) que les plans gratuits sont les plus nombreux et les plus sympathiques, alors pourquoi avoir recours à un plan d'architecte ? (d'ailleurs dans ces dimensions, je ne pense pas que beaucoup d'architectes vendent des plans.)
J'ai vu sur le site cité (!) un plan très complet de croiseur habitable transportable de 4 mètres qui m'a l'air vraiment sympa (un plan polonais), qui devrait intéresser un max de jeunes marins à petit budget et gros potentiel manuel, voilà des idées qu'elles sont bonnes, pourquoi s'en priver ?

18 déc. 2005
0

Au fond
si pour nous les amateurs le plan est le plus court chemin de l'ignorance au succès, ce n'est pas le seul.
Un plan ne donne que des longueurs, ce qui revient à définir Versailles par sa seule superficie, ou Simone de Beauvoir par ses mensurations.
Il nous encourage à l'imitation non réfléchie.
On construit dans certaines îles du Pacifique de très bons voiliers de type occidental sans le moindre plan.
Les embarcations scandinaves traditionnelles étaient faites à partir de proportions, non de mesures, c'est-à-dire de données relatives et non absolues, ce qui permettait, malgré les dangers de l'homothétie, de varier la taille du projet selon les besoins.
Une barque aléoutienne n'est pas conçue à partir de sa longueur, mais des contraintes qui la structurent: c'est en fendant une pièce de bois puis en plaçant des écarteurs qu'on définit le bateau; on ne fait ensuite qu'y ajouter des structures si légères qu'on n'ose les appeler couples.
Les dimensions font aussi bon marché de la flexibilité, longtemps ignorée voire combattue par le génie naval de l'Occident et si utile dans la houle par exemple.
Idéalement, un plan devrait être la conclusion, non le point de départ. Il n'exprime qu'une perspective parmi d'autres.

26 mai 2006
0

A Christian Navis et ceux qui réagissent comme lui
J'adore le laconisme de Petitejeanne qui résume si bien ce qu'on a envie de répondre!

J'ai l'impression d'entendre un père qui voudrait interdire à son gamin de 17 ans de faire de la musique dans la cave avec les copains sous prétexte qu'il n'a pas un premier prix de conservatoire! Encore pire s'il se met en tête de "sortir un CD" s'il n'est pas au moins ingénieur son!

Pour ma part, grâce au formidable boulot de Pepe, j'ai découvert le bateau en général, la construction et l'époxy en particulier, j'ai fait comme tout le monde un premier D4(plans gratuits!), un canoë revu par moi-même qui ne connaît strictement rien à rien, mais qui dévore le sujet toutes les nuits depuis, pour finalement me lancer dans un "grand" projet: j'ai acheté au prix fort de superbes plans d'un architecte très connu et vais me lancer dans ma première "vraie" construction!

Donc, la filière rêvée de Pepe se réalise...

Et mon rêve est évidemment d'être un jour suffisamment riche pour faire appel à un "vrai" architecte pour lui dire "dessine-moi un bateau". Mais je le voudrai exactement comme je veux, et on parlera en amis qui savent chacun de quoi ils parlent: moi qui sait ce dont je rêve et lui qui sait comment on peut y arriver...

A moins que d'ici là je sois devenu un petit génie, mais à mon âge, ça se saurait déjà!

Donc, s'il vous plaît, faut surtout pas décourager les gars comme Pepe, c'est une espèce en voie d'extinction totalement fragilisée par un biotope plus du tout adapté!

Dominique

26 mai 2006
0

Merci dominique..
Ca prouve qu'au moins une personne a suivi mon idée.. Rien que pour ça, je me dis que tout ce que j'ai fait sur ce site n'est pas vain..

(www.bateaubois.com[...] )

27 mai 2006
0

Drôle de comparaison,quoique......
christian Navis c'est vraiment nul ta réponse.C'est sur,avec deux mains gauches,c'est pas façile.
Par contre,ton avis sur les bagnoles;super interessant
Alain.
Si les archis pratiquaient les mêmes méthodes que dans l'automobile,a savoir afficher des prix très intéressants sur des "fins de série"peut-être que l'on s'adresserait plus svt a eux.
Mais non,des plans datant de ....et qui de plus ne demandent plus comme cité plus haut des centaines d'heures de travail sont encore vendus au prix fort....
Et si les plans de bateaubois,je pense a la rubrique "ces bateaux qui venaient du froid"vous paraissent obsolètes,sachez alors que bon nombre d'entre-vous naviguent sur des constructions obsolètes car de chez moi j'aperçois tous les jours le passage de bateaux soit disant français venant de Pologne et se dirigeant vers votre beaux pays.
Maxvoile

29 mai 2006
0

Une
autre possibilité serait de demander l'assouplissement du régime du droit d'auteur applicable aux plans.
En France, ce droit survit 70 ans à l'auteur.
C'est-à-dire que ses héritiers touchent sans rien faire le prix des créations de leur père ou mère, même s'ils ont déjà hérité à sa mort du reliquat des droits perçus par lui de son vivant, ce qui est naturel.
Sans vouloir être mesquin, on peut trouver ça discutable, par exemple si les héritiers n'ont aucune compétence en matière nautique et si les tarifs sont élevés, ce qui n'est pas toujours le cas.

Un tel système, ou ses équivalents plus laxistes à l'étranger, a parfois pour effet d'encourager la fondation de véritables dynasties d'architectes navals, avec d'assez bons résultats.
La durée de 70 ans est encore prolongée chez nous en cas de guerre, pour des durées variées pouvant aller jusqu'à cent ans si l'auteur est mort pour la France.
Dans les autres grandes nations maritimes, cette durée va de 50 à 70 ans, mais n'échappe pas à la critique, notamment de faire prévaloir des intérêts particuliers sur le souci de vulgariser le savoir.
En outre, le droit d'auteur sur les plans comporte, outre l'aspect patrimonial que l'on vient d'évoquer, un aspect moral qui ne permet aucune modification du type sans l'accord des héritiers, quelle que soit leur compétence.
Ce peut être une protection bien venue contre des abus, mais aussi une cause d'immobilisme s'il s'agit d'un bateau de course, par exemple.
Il arrive d'ailleurs que certaines modifications apportés par l'auteur de son vivant apparaissent post mortem comme malheureuses.

Le prix de ces plans n'est pas toujours élevé, et ne représente jamais, comme on l'a dit, qu'une fraction du coût à prévoir de la construction.
Mais le présent système a pour inconvénient de maintenir les plans les plus intéressants dans les limbes de l'inaccessible, hors de portée de l'amateur qui hésitera à les acquérir pour rien et se rabattra faute de mieux sur de vieux rossignols.
Une proposition dont on pourrait débattre, serait de réserver le bénéfice du droit d'auteur aux héritiers ayant embrassé la profession de l'auteur défunt, ou de la reverser pour tout ou partie à l'association créée pour promouvoir la classe du bateau dessiné.
On pourrait aussi ne faire payer dans un premier temps à l'acheteur que les frais de reproduction des plans, le reliquat n'étant réglé qu'en cas d'une construction réellement entamée, voire achevée.

30 mai 2006
0

Raté le début du film...
Eh oui, un grand we de grand fun sur la grande bleue. Le sujet me plaisant et je ne vais pas laisser passer sans ajouter mon grain de sel.

J'apprécie le site bateaubois.free.fr, et l'état d'esprit "freeware" me convient. Donc d'accord avec pépé sur le fond. Cela dit, les réactions de Christian me paraissent fondées aussi. En effet, pourquoi un archi qui a un fonds de commerce qui tourne bien et une réputation mettrait il des plans gratuits à disposition du public ? Mais il y a je pense une autre cause que l'aspect "commercial" à ce manque d'enthousiasme.

Il y a peu de temps, voyant une coque alu qui pourrait être transformée en fifty j'ai sollicité l'archi qui l'avait pondue (il y a tout de même 25 ans de cela) pour avoir les plans et pouvoir la transformer, précisant bien que je comprenais que tout travail, y compris une simple duplication de plans obsolètes, méritait rémunération. Réponse négative, polie, avec un argument très technique qui, en fait, voulait dire, "je ne souhaite pas qu'on fasse n'importe quoi avec mes plans". Effectivement, partant de cette coque, j'aurais pu faire un bateau avec un centre de gravité plus haut que le centre de poussée hydrostatique, ou bien être obligé en final de mettre trois tonnes dans le nez pour le remettre dans ses lignes, etc... Et je comprends qu'un archi ne veuille pas voir son nom et sa réputation mouillés dans ce qui au mieux pourrait un bon fun pour la taverne du bout du quai, au pire une fortune de mer.

Alors effectivement, on constate que les plans gratos qu'on trouve, par exemple sur "bateaubois" sont :

1 - Des plans obsolètes et déjà tellement utilisés, modifiés, recopiés, piratés, ... qu'un peu plus ou un peu moins ne change pas la donne.

2 - Des plans faits par de jeunes archis, ou des archis de pays émergents sur la scène navale (Ukraine, Pologne, ...), voire les deux, leur but étant bien évidemment de se faire une notoriété.

La gestion du risque est évidemment différente car si un bateau construit d'après ces plans se transforme en sous marin, dans le premier cas on pourra dire qu'il y en a des centaines d'autres qui continuent à flotter, alors que dans le second cas on pourrait bien attribuer la responsabilité à celui qui a tracé les plans.

Position un peu intermédiaire : les plans à bas prix. Je suis tombé il y a peu sur un bateau un peu rétro qui me plait : le Tahitian 38, plan Hartley. Du moins cela me parait une bonne base en dessus de la flottaison, mais je le poserais volontiers sur une carène plus moderne avec quille relevable, en lui faisant faire au passage une cure d'amaigrissement. Soit je vais voir un archi et je lui demande de me faire ça, soit je me lance à lui refaire une carène et des appendices en faisant éventuellement valider mon projet par un pro. Et dans ce cas, les 246 $ (~200 roros) du jeu de plans complet (option ferro ou bois moulé) du Tahitian 38 sont évidemment une bonne base à prix plus que raisonnable. Outre les éléments de tracé que je pourrais reprendre (superstructures, plan de pont, gréement, ...), je pourrais y trouver des indications très utiles sur la construction (échantillonnages, renforts structurels, ...). Reste que si je veux lui enlèver 40% en poids, c'est à moi et au pro que je solliciterai pour les calculs de structure d'assurer si je ne veux pas qu'il se transforme en allumettes dans des creux de 3 m.

Donc le plan gratuit ou encore à bas prix permet à un amateur de s'informer, de se former, de mettre les nez dans les techniques, même si elles datent un peu, pour aller ensuite voir un archi et discuter avec lui avec un cahier des charges déjà élaboré techniquement. Mais à mon avis, le passage par la case "pro" est obligatoire, à moins de faire la démarche de vouloir passer du stade amateur au stade archi naval. Comme cela a été dit plus haut, il y a des précédents qui ont été des succès remarqués. Comme cela n'a pas été dit, il y a aussi beaucoup de m... qui encombrent les ports et qui, à leur manière, servent aussi à faire de la pédagogie pour les gogos qui se les sont fait refiler, puis les refilent à leur tour, ...

Finalement, tout cela revient donc à poser la question : comment faire de la bonne pédagogie. Et les plans gratuits ou à bas prix concurrencent non pas les archis mais les écoles de formation d'archis. Isn't it, folks ?

0

d'accord avec toi sailsoft
les réactions de Christian seraient fondées si le fameux DVD mis en ligne contenait des plans pour ton programme.
Mais il ne s'agit que de plans simples pour de petits bateaux a programme peu ambitieux, dont la construction est fortement détaillée, et en général fortement suréchantillonnée par rapport à ce que les matériaux modernes permettraient.
Je ne vois donc aucun vice à cette mise en ligne.
le bricoleur peu choisir et se faire la main sur un projet raisonnable, quitte à plus tard se lancer dans un projet sérieux sur base de plans d'architecte (de stock ou sur mesure, question de budget)

j'ai beaucoup plus de réserve sur la logique derrière ce projet de reprendre les oeuvres mortes d'un plan existant, mais en modifier les oeuvres vives ????

30 mai 2006
0

Si on reprend une coque,
et qu'on modifie les appendices, l'aménagement, le gréement, ... on doit faire la même démarche que pour la création d'un bateau à partir de zéro. Tout recalculer. Avec en plus le boulot (si plans non disponibles) de les refaire (mesurer la coque), de peser la coque et de déterminer la position de son cdg. Donc à voir si le jeu en vaut la chandelle, sachant qu'il faut payer tout de même le gars qui vend sa coque. Mais j'ai constaté que les vendeurs ne se rendent pas compte du problème et surestiment le prix demandé. Ou alors, ils se rendent compte, car ils s'y sont cassés les dents, et cherchent un autre gogo qui va faire pareil.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (177)

L'eau de l'Aude là

mars 2021