Plafonnier led 12V alimenté en 12V-14V - quel est le risque ? (pour le led)

Bonjour. J'aimerais installer dans mon bateau un beau plafonnier led 12V que j'ai vu dans mon brico favori (prévu pour armoires en fait). Le truc est qu'il est assez cher (50 EUR, boitier en alu) et que j'ai peur de le cramer en l'installant dans mon bateau vu que si j'ai bien compris (je n'y connais quasi rien) la tension d'alimentation variera de 12V à 14V suivant que le moteur est allumé ou non. J'ai lu pas mal de fils sur le sujet mais il semble que beaucoup installent des led Ikea non régulés qui tiennent bien le coup malgré ces variations de tension. Donc que penser pour finir ? Est-ce qu'en théorie le led doit cramer mais qu'en pratique c'est pas évident ?

L'équipage
11 fév. 2016
11 fév. 2016
2

LED = DIODE à émission de lumière.
Comme toute diode semi-conductrice elle a comme limite une tenue en tension, en courant et en température (cf emballement thermique, meilleur fusible qu'un fusible ultra rapide). En sens direct du courant la résistance interne est très faible. Il faut donc OBLIGATOIREMENT un limiteur de courant. Le plus basique est une résistance en série que l'on calcul facilement avec U=RI ou I=U/R.
Souvent on utilise des montages régulateurs plus compliqués. Il faut connaitre les caractéristiques du système LED, se donner une marge de sécurité, tenir compte de la chaleur à évacuer, pour une plage de tension donnée.
Pour le confort visuel penser à choisir la bonne temérature de couleur. Les LEDs elle-mêmes et surtout les régulateurs à découpage produisent hélàs beaucoup de parasites qui peuvent parfois gèner pour les réceptions fax.

11 fév. 2016
0

Théoriquement, les bons éclairages à LED acceptent des tensions de 8V à 30V CC, mais normalement, c'est marqué dessus comme le Port-Salut. Si les LED sont alimentées directement via une résistance, c'est plus délicat. On trouve chez les fournisseurs de LED des régulateurs de courant (pour les LED c'est le courant qui est primordial) permettant d'alimenter en sécurité d'une à quelques dizaines de LED sans risque pour celles-ci.

Sur un bateau la tension peut varier de 11.2V (seuil de mise en sécurité du groupe froid) à 14.4V-14.8V en charge selon le type de batterie. Ne pas oublier qu'un régulateur qui merdoie fait que l'alternateur, soit ne charge plus, soit qu'il délivre une tension de 17V voire plus.

11 fév. 2016
0

il n'y a pas de soucis, quand c'est écrit "12v" c'est pourfaire simple et indiquer la plage de tension,
comme pour une voiture, une batt chargée est à 13.8V donc proche de 14v

les led ont une tolérance de tension,

d'ailleurs pour reprendre la définition un peu erronée plus haut,

led s'est en anglais, en français c'est DEL Diode Electro Luminescente

11 fév. 2016
0

Merci Biloup, c'est que j'avais cru comprendre.

11 fév. 201611 fév. 2016
0

Merci Outremer. Ca ne clarifie cependant pas l'écart entre la théorie et la pratique constatée sur ce site. C'est à dire les témoignages concernant des leds Ikea 12V à 10 EUR qui tiennent des années malgré l'absence de régulation. Ils ont théoriquement tord mais pratiquement raison et ça leur simplifie beaucoup la vie. Il y aurait peut-être une tolérance qui serait variable d'un led à l'autre sans qu'il soit facile de la prédéterminer à l'avance ?

11 fév. 2016
0

Le principe des semi-conducteurs et des procédés de fabrication liés aboutissent OBLIGATOIREMENT à une FORTE dispersion des caractéristiques. Il en est d'ailleurs ainsi pour des composants très basiques comme les résistances passives. Il y a donc un tri en sortie de chaine pour tenir compte de cette dispersion. Un fabricant sera très heureux quand, chaine stabilisée, il aura péniblement réussi à produire un bon pourcentage de ce qu'il voulait, et en profitera pour le vendre alors au prix max, le reste étant bradé.
A l'utilisateur de tenir compte de cette inévitable dispersion. Malheureusement certains concepteurs n'en tiennent pas assez compte ou plutôt le savent très bien et font passer d'abord le mercantilisme, la durée de vie pratique étant souvent très courte

11 fév. 2016
0

les nouvelles generations de LED n'ont rien a voir avec les anciennes et sont autrement plus tolérantes.

11 fév. 2016
0

OK, merci bcp à tous. Comme la tolérance des leds actuels semble confirmée (ou en tous cas suffisamment probable) je vais l'installer et serrer les fesses en espérant que ce plafonnier led ne crame pas. Je vais d'abord faire un beau support en CP vernis qui aura le format de l'ancien plafonnier (un néon en plastique très très moche et plus énergivore).

11 fév. 2016
0

Je ne connais pas les trucs IKEA, mais il y a forcément un truc qui fait que la(les) LED(s) est (sont) alimentée(s) correctement et par là acceptent une certaine variation de tension et donc de courant.

La manip est simple: en fonction du type de LED et de la tension que l'on veut utiliser, on calcule la résistance adequate à insérer en série pour obtenir le courant nominal moins 10%, accepté par la LED. Ce qui fait que notre LED acceptera 12V DC + 10% = 13.2V. Si c'est -20% on pourra aller jusqu'à 14.4V DC. Mais en cas de décharge profonde, ça risque de ne pas être très lumineux avec des caractéristiques colorimétriques dégradées.

Il n'y a pas de diodes LED alimentées directement en 12V (ou pas à ma connaissance).

11 fév. 2016
0

les ampoules a LED du commerce sont faites pour être alimentée directement sans aucun circuit supplementaire. Nul besoin de calcul et de résistance. Elles sont faites pour fonctionner correctement dans la plage de tension définie.

11 fév. 2016
0

@ ninou

si il y a des led que l'on peut alimenter directement en 12v, la résistance est intégré, comme il existe des led clignotante ou mulitcolor qu'il est impossible à distinguer comme ça, pour cela qu'il faut être rigoureux dans son rangement et identification,

il y a aussi de sled en 3.4 volt et autre selon ce qui est recherché,

sinon en terme plus général, le principe de base pour une led commune est d'avoir selon la source d'alimentation (en voltage) d'avoir un courant nominal de 20 ma qui passe au travers, c'est le nominal et théorique, une base de calcul pour tous, sachant qu'il y a des écarts dans les fabrications, les plus fidèles en tolérance réservées au militaire etc etc, et ensuite le reste au grand public pas cher, et on s'en fout s'est pas cher

donc si tu a plus de 12 v, il y aura plus de 20 ma qui passera dedans elle vivra moins longtemps, si tu lui fait passer 10A dedans elle marche pas longtemps du tous, mdr

donc si tu pers 10% de durée de vie , selon l'usage de ton bateau le truc sera rouillé avant que les led soient mortes

ou alors tu voudras changer car ça te plait plus ou qu'il y a quelque chose de mieux, ou encore changé de bateau mais tu as qqes années pour réflechir à la suite,

et puis un régulateur est super, il t'envoies des parasites sauf y mettre le prix et encore, s'est un intermédiaires qui va rouiller, sauf y mettre le prix, et même si tu peux y mettre le prix sa risque de tomber en panne

;-)

11 fév. 201611 fév. 2016
0

@biloup,
Y'a des LED à 2mA, 6mA, 20mA et 100mA avec des tensions de seuil qui vont de 1.6V à 3.8V (là on parle de LED seule). Il est évident que si tu achètes une"ampoule à LED" le circuit sera prévu pour supporter la tension indiquée et bien souvent le marquage indiquera une plage de tension genre 8V-30V pour que les ceuss qui sont en 24V puissent aussi les utiliser.

Se baser sur la tolérance probable d'un produit pour afin de l'utiliser n'a rien d'une BPL (Bonne Pratique de Laboratoire). Y'a pas longtemps quand en France on était encore en 220V AC, des gars qui séjournaient en Angleterre et avaient emporté des bidules comportant un moteur mono ont vu leur bazar partir dans une joyeuse fumée à odeur très caractéristique. Les Anglais eux étaient déjà au 240V AC et même un peu plus.
D'ailleurs à cette époque sur certains produits français il était écrit 220V AC -10%, +5%.

Ceci dit chacun fait selon ses idées. :-p

11 fév. 2016
0

Va donc voir sur ce cite qui parle entre autre de régulateurs de tension, il y a moyen de fabriquer soit-même un petit régulateur très simple qui protègera le plafonnier et pour un prix modique :
www.sonelec-musique.com[...]on.html

12 fév. 201612 fév. 2016
0

Ca ne sert a rien, les plafonniers et ampoules sont faits pour être alimentés directement avec une tolérance en tension.... Tes histoires de moteur mono c'est du vent, la tension en france est depuis plus de 20 ans 240v et tous les vieux trucs 220v fonctionnent parfaitement. La grosse différence chez les anglais c'est la différence de fréquence qui est de 60hz et la vitesse de rotation d'un asynchrone est donc plus importante (20% plus rapide a nombre de pole égal).

D'ailleurs sur les plaques moteur tu as parfois la vitesse a 50hz et 60hz.

12 fév. 2016
1

J'ai des leds 12V montées en direct sur le circuit du bord depuis 3 ans (éclairage cabines). Aucun problème pour moi. De même une télé 12 V du commerce grande surface vendue avec un transfo 220/12V. Je m'étais posé la question de la surtension éventuelle (12/14,..), mais depuis 4ans aucun soucis. Le même problème peut se poser pour les feux de route à LED en tête de mat...mais ils semblent fonctionner sans dispositif de régulation particulier.

12 fév. 2016
0

Barres à led, spots vendu avec transfo 220/12v qui la ne sert à rien ,monté en direct sur le circuit ,du bateau , idem pour la tv à led (99€ Leclerc ) même si nous ka regardons pas ou peu et à poste depuis 3ans.
Par contre feux de navigation de qualité.

13 fév. 201613 fév. 2016
0

Formule 18, ne dites pas n'importe quoi : le Royaume uni était en 50 Hz depuis 1945 (25 Hz ou 40 Hz avant 1939) et jamais en 60 Hz, mais bien en 240 V. Nous étions en 220 V.
Les ampoules anglaise en 240 V (incandescence) duraient nettement plus longtemps en France que nos ampoules 220 V...
La norme européenne est 230 V, introduit en France en 1986

15 fév. 2016
0

Mes excuses pour la fréquence je voulais parler du marché US.

Et je parle de tension maxi: 240V. D'ailleurs prenez un voltmètre et mesurez vous aurez toujours plus de 230V ;-)

Je persiste et signe, pas de soucis pour les histoires de moteurs qui crament.... Et j'en monte et répare tous les jours.

Idem pour les ampoules qui sont faites pour être branchées directement sans régulation en tension..

13 fév. 2016
0

Bonjour tout le monde
pour moi je ai installé dans mon bateaux des bandeau de Led de 12 v et éclairage jaune et économique

13 fév. 2016
0

J'ai posé des rubans LED en 24 V et l'éclairage est chaud et très agréable. On verra bien ce que ça tient. Le prix est raisonnable en magasin brico, même si le 24 V n'est pas facile à trouver.

13 fév. 2016
0

Bonjour
J'ai installé un ruban de led blanc chaud de 5m à 12 € dans le carré, branché direct sur le 12v pas de Pb depuis 1 an et demi malgré les variations de tension.
L'éclairage et top, la conso n'est pas négligeable par rapport aux néons: Bande 5 m de LED: 0,95 A, Neon: 0,22A/néon
Jef

13 fév. 2016
0

Hello,

J'aime bien cette idée de "tolérance" qui du coup va à tout le monde et qui a l'air de rassurer.
Et chacun accommoder ladite tolérance à la valeur qui lui convient.
En fait c'est beaucoup plus précis que ça.
Il y a des tolérances "autour" de 12 volts, des tolérance 12-24 volts, donc du simple au double, et des tolérances jusqu'à 35 volt, soit 3 fois plus.
Et toutes les led n'ont pas cette dernière tolérance.
Donc arrêtons d'être tolérant avec n'importe quelle valeur.

Perso j'ai essayé sans régulateur un ruban de led Leroy Merlin "tolérant", petit à petit, 30% des led ont claqué.
J'ai été, à mon tour, "tolérant".

Si tu as un doute et que tu ne veux pas cramer ton lustre à 50€, il faut y mettre un petit régulateur 12v pour led .

www.ledsky.fr[...]tension

Amicalement.
FX

14 fév. 2016
0

J'ai remarqué un truc, je ne sais pas si cela à quelque chose à voire, mais nous avons installé 3 spots , un dans les toilettes, un pour la table à carte et le dernier dans le carré, celui qui à perdu de la puissance (scintillement ) se trouve dans les wc. On l"allume, on l"eteind, on l'allume, on l'eteind.....ainsi de suite. En revanche dans le carré on l'allume le matin, et bien trop souvent on l'oublie, c'est celui-là qui va le mieux.On parle pas du dernier qui ne sert jamais, lui éclaire comme au premier jour. Donc je pense qu' une utilisation continue et moins usante que d'allumer éteindre plusieurs fois par jour.
Les spots étaient dans la même boîte et installés à 4/5 jours d'intervalle.

14 fév. 201614 fév. 2016
0

Hello,
Il ne te reste plus qu'à inverser les ampoules pour vérifier cette théorie.
Et pi tu nous diras.

Mais ça se tient comme idée.
Dans les notices bien faites, on précise également le nombre de "cycles" (allumage/extinction). Mais quand même, c'est un nombre très élevé. A moins que tu aies des problèmes de prostate et que tu ailles très souvent aux WC.

Sinon pense au faux contact. Un domino mal serré ou une cosse oxydée.
Tu le verras vite en inversant les ampoules.

Amicalement.
FX

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (181)

Les caprices du ciel

mars 2021