Place du tourmentin

Sur mon 31 on envoyait le foc 2 ou le tourmentin sur l etai car c était avec des mousquetons.
Aujourd’hui sur le 40’ , l etai est avec un enrouleur et un génois ou un foc de route.
Peut on envoyer une voile gros temps sur un etai volant ou fixe ( ou dénommé de trinquettes) avec dès bastaques ?
Gréement ? ou 9/10 .

L'équipage
09 avr. 2018
10 avr. 201810 avr. 2018
0

trinquette ou tourmentin par gros temps sur l'etai largable au lieu d'utiliser foc ou genois partiellement déroulé ? tout à fait ça parait préférable. et reprendre du bastaque pour raidir mat et soulager le bas haubans aussi , bien que sous tourmentin seul en fonction du type de voilier ce n'est peut-être pas nécessaire

10 avr. 2018
1

La question ne devrait pas se poser: Pour la sécurité vitale du bateau on doit toujours pouvoir établir la voile du temps, jusqu'au tourmentin inclus et de façon efficace et logique !!!!! Un storm bag semble un pis aller.
Un génois partiellement enroulé est un désastre vélique par gros temps.
Il devrait donc y avoir au minimum un étai largable de prévu
(compléter par des bastaques si nécessaires).
L'installation de cet étai a fait l'objet de plusieurs fil sur HeO
(cf fonction recherche).

10 avr. 2018
0

Comment détermine-t-on à quel moment des bastaques sont nécessaires avec un gréement en tête (le poteau classique, quoi) ?

10 avr. 2018
0

selon la distance entre la tête de mât et l'ancrage de l'étai largable.

10 avr. 2018
0

Les bastaques sont faites pour contrer les forces qu'appliquent l'étai à l'endroit où il est fixé sur le mât, de façon à ce que le mât reste au mieux rectiligne (façon de parler). Il suffit de regarder en utilisation réelle la forme du mât pour être convaincu qu'il vaut mieux tendre une ou les deux bastaques, selon l'allure du moment.
Donc cela est fonction du haubanage et de l'endroit où est cette fixation. Au niveau pont, si ce n'est pas prévu d'origine il faut trouver la meilleure implantation et prévoir les renforts éventuels nécessaires.
Les fils consacrés à ce sujet sur HeO discutent tous ces problèmes.

10 avr. 2018
0

Merci pour cet éclairage

10 avr. 2018
0

Je comprends le rôle des bastaques sur des voiliers de régate dont le mât est très souple. Est-ce qu'un tourmentin sur un bas étai est capable de faire tomber un mât classique si on n'a pas rajouté de bastaque? Je suppose qu'il n'est pas nécessaire d'aller se mettre dans la baston pour voir si c'est le cas, donc je répète ma question: qu'est-ce que je dois faire pour savoir si des bastaques sont nécessaires?
D'autre part, installer un tourmentin alors qu'on a un génois à enrouleur n'est pas nouveau. Pour autant, je vois très peu (pour ainsi dire aucun) voilier à gréement en tête équipé de bastaques, ni fixes ni volantes. Pourtant, avant la nouvelle division 240, un tourmentin faisait partie de l'équipement obligatoire (était-ce dès la 3ème catégorie?) alors qu'aujourd'hui ça ne l'est plus.

10 avr. 2018
0

disons que sur la plupart des voiliers de croisière classiques des années 80 au gréement et mat surdimensionné un ajout d'étai largable ne nécessite pas vraiment un ajout de bastaques car ils ne vont quasiment pas influer sur la courbure du mat et ne serviront dans l'absolu qu'a soulager les bas haubans donc si c'est ton cas de figure à part le fait de te rassurer il n'est sans doute pas nécessaire d'en installer. pour l'histoire du tourmentin obligatoire ou pas je ne me poserai pas la question de la législation, ça parait une voile indispensable en cas de baston donc en avoir un costaud, bien dimensionné et en bon état parait "obligatoire"

11 avr. 201811 avr. 2018
0

Bonjour,
je m'étais renseigné sur la question chez un gréeur pro que je connais tres bien. Il m'avait dit que pour l'installation de l'etai largable on pouvait monter sans bastaque à une hauteur supérieure à 90 p cent de la hauteur du mât.
ou pour m'expliquer différement, pour un mât de 10 mètres on peut mettre la cadéne jusqu'à 90 cm sous la tête de mât.
jac
Si ça peut t'aider...

11 avr. 201811 avr. 2018
0

J'avais un faux étai qui prenait au nieau des barres de flêche (non poussantes, avec bas-haubans dans l'axe). Comme il provoquait des manque à virer, je l'avais retiré. Du coup, quand je prenais des ris dans la GV, le mât cintrait vers l'arrière, j'ai dû le remettre. Je pense donc qu'un tourmentin sur un étai largable, qui sera utilisé en même temps que des prises de ris dans la GV ne fera que compenser la tendance du mât à cintrer vers l'arrière. Partant de ce principe, je suis en train d'installer (à + ou - 15% du mât) une trinquette sur enrouleur sans bastaques… On verra bien !

11 avr. 2018
1

Un étai largable capelé en tête ne nécessite pas de bastaques

11 avr. 2018
0

si il n'y a pas de pataras faut voir ... :acheval:

11 avr. 2018
0

Mais pour un mat ? , il semble que oui

11 avr. 2018

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (199)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021