pitié pour les bastaques!

Les bastaques de mon FC10 continuent de me mystifier.

Le gréement est fractionné - le point d'attache de la haute bastaque correspond au point d'attache de l'étai. Au près, j'arrive à raidir l'étai en souquant la bastaque au vent. C'est la seule utilité que je lui aie trouvée à ce jour.

Le gréement est portant; elles ne servent pas à tenir le mat - je me débrouille très bien sans elles.

Au près, dans le médium, j'essaie de cintrer le mat pour aplatir la GV et augmenter le dévers à l'aide des bastaques mais j'ai l'impression que je vais tout casser! J'ai beau me répéter que le mat est "flexible", je n'arrive pas à le cintrer plus que quelques cm - l'effet est négligeable. Dépourvu de winch, le pataras est encore moins performant.

Quant aux basses bastaques, elles abiment ma GV au portant et je ne parviens à rien en tirer - trop dur, trop tendu, j'ai l'impression d'entendre mon gréement souffrir (c'est peut-etre le but d'ailleurs, comme les éperons du cavalier, qui font saigner sa monture? très peu pour moi...)

Alors pitié pour mes bastaques! Qu'on me dise à quoi elles servent! J'ai déjà décidé de désarmer les basses: vu l'emploi que j'en ai fait, elles ne risquent pas de me manquer!

L'équipage
28 avr. 2010
29 avr. 2010
0

Suis pas d'accord Lobito
"Comme ca, par beau temps on relache les basses-bastaques au portant selon les conditions, et on les reprends quand ca forcit et qu'on commence a serrer le vent."

Au pres par petite brise, on prends legerement les basses bastaques,de ce fait on donne plus de puissance à la GV car en resorbant le cintre du mât on creuse la GV.

Au pres par forte brise, on relache les BB pour applatir la GV

Au portant aucune utilité et même on essaye de mettre le mât sur l'avant en limitant la tension des hautes bastaques ( gaffe qd mm )

28 avr. 2010
0

Bastaques
J'ai un gréement qui n'est pas fractionné et qui possède quand même des bastaques (First 405"S").
J'ai toujours été un peu perplexe sur leur utilisation avec ce type de gréement.
Si quelqu'un peut m'éclairer sur ce sujet, je suis preneur de toute info pertinente.
Merci.

28 avr. 2010
0

Lobito, tu es la sagesse même
Et oui, il y a tout ce qu'il faut pour fixer un étai larguable.

28 avr. 2010
0

Etai larguable
Oui, j'ai un étai larguable sur le First 405 et j'ai un mat plus fin (3étages de barres de flèche) et posé sur la quille.
Je me sers régulièrement des bastaques quand le vent forcit et surtout quand j'ai une voilure réduite.
Mais mon utilisation est purement intuitive et si quelqu'un pouvait m'en dire plus sur les bastaques utilisées avec un gréement en tête, je lui en serais reconnaissant.

28 avr. 2010
0

Tres étonnant
d'avoir un first class 10, et poser ce genre de question.
Mais ça va pas durer longtemps...amha!

C'est bien de tester, on comprends mieux les choses de visu

:-D

28 avr. 2010
0

PetitJaune n'a pas tort
Tu as raison PetitJaune - il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez le Shetlandais.

Mais c'est de la faute des bastaques! Comment dire...

Elles ressemblent à des manoeuvres courantes. Il y a un winch, un palan - on sait que théoriquement le mat doit pouvoir cintrer - chouette! se dit le Shetlandais - un nouveau réglage!

Le hic, c'est que ne ça cintre pas, ou à peine - qu'il faut souquer comme un malade, et que même en souquant comme un grand malade, ça ne change presque rien... A moins, bien entendu, que j'aie raté quelque chose - ce qui est plus que probable, et ce qui m'amène sur ce forum.

ça ressemble à une manoeuvre courante, mais ça se comporte comme un gréement, un gréement optionnel, de renfort: c'est d'ailleurs ce que dit Lobito.

29 avr. 2010
0

reponse bastaque pour first 405
j'ai un first 35 et je bastaque par gros temps car le mat a tendance à pomper au pres sous trinquette (même si mon attache est en tête de mât).
Je les ai rajouté, car on peut s'en passer sur le principe....
Sur le principe car tu dois avoir un mat Isomat avec un grement latéral: ce qui se passe c'est que entre le deuxième et troisième étage de barres de fléches il y a des éfforts au niveau des soudures pour les barres de flêches.
En effet a cette époque on soudait les barre de fléches (mieux que les quelques rivets pop de maintenant!) mais il y a un point de faiblesse tout autour de la soudure, juste à la jonction avec l'alu du mat.
C'st pour éviter de fissurer à cet endroit qu'il (presque) nécéssaire de bastaquer: pour eviter que en pompant le mat s'avance de l'axe des haubans et donc comme les barres de fléches sont latérales elles vont donner un moment de torsion au niveau de la soudure...

Voila voilou....

Philou

29 avr. 2010
0

Bastaques.
Bonjour,
Moi, je dis qu'il faut voir ...
Dites moi si je me trompe, le Class 10 (magnifique bateau) à un mat fractionné à barre de flèche poussantes, non ?
Certes, il me semble me souvenir que les barres de flèches sont peut angulées.
Cependant, qui dit barres de flèches poussantes, dit profil bloqué.
En effet, les barres de flèches poussent le mat vers l'avant grâce la tension des galhaubants et les bas haubans retiennent le profil en tirant vers l'arrière (cadènes reculées).
Évidemment, tout ceci à une certaine souplesse qui permet au mat de travailler malgré tout.

Pour ce qui me concerne, j'ai un bateau à gréement fractionné et barres de flèches franchement poussantes.
Les bastaques ont été retirées.
Le cintre du profil est ajusté avec le couple haubans et bas haubans.
Comme les bastaques sont supprimées, le gréement a besoin d'être blindé pour assurer la tension de l'étai. Le profil est donc assez bloqué.
Toutefois, la tension du pataras permet de cintrer la partie haute du mat, et d'ouvrir la GV.

Cordialement,

Philippe.

29 avr. 2010
1

Bastaques basses...
Bonjour , sur un gréement 7/8ème , type FC ,les bastaques hautes permettent de compenser la traction de l'étai , OK.....les basses bastaques ne servent pas à cintrer le mat ,comme il a été dit plus haut , même, et surtout en souquant à mort......car dans ce cas on cintrerait le mat à l'envers , c'est à dire en tirant en arrière le milieu du mat......ce qui augmenterait le creux de la GV, et mettrait le mat en péril......
Au contraire , la bastaque basse permet de CONTROLER le cintre du mat vers l'avant , en le retenant plus ou moins , voire , en redressant sa partie médiane, mais pas plus , c'est pour ça que la basse bastaque , qui est reprise en même temps que la haute , posséde aussi un palan qui permet un réglage plus adapté.....

29 avr. 2010
0

d'accord avec Pitalugue:
Les bastaques ne sont là QUE pour controler le cintre vers l'avant du mat.
Pour le 35 et le 405 je ne parle QUE de grément latéraux.
Les grements angulés (Bergstrom et autres)c'est une autre histoire...
Au risque d'en choquer certains pour moi c'est une vraie M....e!: impossible de vraiment régler le mât et surtout on a une voile littéralement défoncée sur les barres de fléches des le petit largue (je ne parle même pas des allures plus arrivées!).
En réalité ces gréments sont adoptés par les chantiers pour des raisons économique: 2 ridoirs de chaque coté,pas de bas étais, et un pataras qui n'a pas vraiment besoin d'être réglé prescisément...De plus souvent ils sont 7/9 et il est impossible de mettre une trinquette!
Bref j'aime mon latéral!
Philou

30 avr. 2010
0

BASTAQUES ET CLASS 10
j'ai aussi un class 10 sur le morbihan. C'est pas forcément très simple pour bien faire avancer le bateau, surtout lorsque l'on est bord à bord en comparatif avec d'autres bateaux.
Toujours est-il que les hautes servent à raidir l'étai, faire attention d'ailleurs par fort vent lorsqu'une manoeuvre traine car une haute bastaque pas bien reprise fait battre l'étai et vibrer tout le gréement.
Le réglage en tension est plutot simple, cap au près, on reprend jusqu'a obtenir le bon ration cap vitesse, sans plus. Plus le vent monte, plus on raidi. Au portant méfiance à la relache des hautes (bien penser a reprendre l'écoute GV pour empannage)et surtout pas de cintre inverse.
Les basses redonnent de la puissance à la GV, c'est très net au lock par petit temps. Plus cela monte, plus on mollit les basses. Grosse nuance, dans la brise au près, il faut les reprendre un peu pour éviter au profil de pomper.
Le pataras ne sert à rien pour l'étai. Le mat rétreint sur le haut, dernier 8 eme, est juste la pour faire déverser la GV quand le vent monte.
En mixant chariot sous le vent, pataras bien repris, basse bastaque mollie (hors bon réglage de voile évidément) on tient le bateau à deux GV haute + inter à 20 nds de vent.
Je pense que c'est une erreur d'enlever les basses bastaques, on gagne beaucoup par petit temps sur le réglage du mat spaghetti!
Et en sécurité dans la brise pour bloquer le profil, qui fini par casser à force de pomper sans basses bastaques.
Sinon plus simple, changer le gréement avec profil de section plus forte, le bateau marche encore très bien.

30 avr. 2010
0

sujet très interessant
super interessant comme post.

j'ai ce type de gremment sur un suspens 84. (7e8, bastaque haute, barre de flèche poussante )

tous conseil est bon a prendre.

par contre au ponton, bastaque molle, pataras mou evidemment, mon mat a un leger cintre vers l'avant.

c'est environ 2m au dessus du pont.

par contre en navigation, le cintre revient vers l'arrière.

de quoi ça peut venir ? mauvaise tension de hauban, bas hauban etc ...

03 mai 2010
0

Cintre inverse
Au port, ton mat devrait avoir déja une forme légére vers l'arriere. D'une part il lui faudrait un peu de quéte, d'autre part il faut éviter les cintres inversés.
Le réglage des haubans ne doivent à priori pas etre au top.En statique ton profil devrait déja avoir une forme sympa.
Moi, je ne touche pas trop aux réglages de tensions des haubans ou galaubans, par manque de connaissance et potentialité de faire des erreurs.
Je fais passer un pro du grément une fois par an pour vérifier et régler. Nos spaghettis à bastaques restent des profils solides mais à régler et utiliser avec prudence. Cout pour une intervention 70 € TTC.

01 mai 2010
0

Excellent brillac4
C'est très clair, merci. Je conserverai les basses, et je suivrai tes indications, la prochaine fois que je navigue au près par petit temps.

Question de vocabulaire: un mat qui pompe = un mat qui cintre?

  • une autre question. Tu écris:

"Le mat rétreint sur le haut, dernier 8 eme, est juste la pour faire déverser la GV quand le vent monte.En mixant chariot sous le vent, pataras bien repris, basse bastaque mollie (hors bon réglage de voile évidément) on tient le bateau à deux GV haute + inter à 20 nds de vent."

D'accord pour le pataras bien repris et la BB raisonnablement molle, mais j'avais l'impression que pour augmenter le dévers dans le haut de la GV, il était préférable de laisser remonter la bome en remontant le charriot au vent et en choquant l'écoute et le hale-bas. Dans mon expérience (limitée sur FC10), descendre le charriot sous le vent tend exagérément la chute et empeche le haut de la GV de bien déverser.

Qu'en dis-tu?

03 mai 2010
0

chariot
Pour ma part la bome de doit pas dépasser l'axe médian du bateau sinon effectivement le bateau n'a plus de vitesse. La chute de GV étant trop fermée, mais cela dépend aussi beaucoup de la qualité de la GV.

Je pense que cela vient plus de la qualité d'une GV qu'un réglage spécifique du chariot, mais là je m'avance un peu..

Je me souviens d'une semaine de compét sur Jod 35 que l'on n'arrivait pas à faire marcher au prés. On essayait tout en copiant les réglages des autres mais rien ne marchait !!
Finalement notre GV était trop belle comme dans les livres, il fallait que le guindant soit tout zébré avec des plis de tension partout pour que le bateau soit dans la course.
C'est comme cela qu'il fallait le régler!

04 mai 2010
0

Merci
pour ces information très précieuses.

Il y a un site anglais (francophile, mais pas francophone) qui s'est mis en tête de recenser les FC10 dans le monde entier. Il essaie de les retrouver tous - je suis sur qu'un email de ta part lui ferait très plaisir:

www.sailbarda.co.uk[...]_10.asp

Certains des liens proposés permettent également d'obtenir des informations techniques très précises. Je pense que ça peut t'intéresser.

Until we meet again!

01 mai 2010
0

chariot sous le vent
j'ai un copain qui avait un class 10 qu'il utiliser en regate.

il m'a dit que son chariot de gv etait constament sous le vent au près, quelque soit les condition de vent. sinon ça bloquait le bateau en vitesse.

03 mai 2010
0

les shadocks...
La pompe du mat est une forme de cintre répétitif. Si ton mat est souple sur sa moitie (au niveau des basses bastaques par exemple), et lorsque tu seras au pres, avec de la mer, le mat étant "bloqué" au niveau de l'étai avec la haute bastaque puis au niveau de l'étambrais,le profil va bouger dans le sens longitudinal à chaque choc avec une vague.
C'est très facile à constater en pied de mat, l'oeil sur le profil.
Pour le dévers, tu as tout a fait raison, c'est aussi une méthode pour faire déverser la voile. J'utilise cette méthode lorsque je suis vraimment à la rue.
Par contre, si tu veux faire du cap, c'est plus possible car il te faut une chute tendue.
L'avantage de nos gréements est de pouvoir jouer sur la fléxibilité du tube pour cintrer en molissant la basse et déverser en souquant le pataras. Mais en gardant la chute tendue pour continuer à faire du cap,quite à descendre du chariot. Sur un gréement plus rigide il te faut lacher du hale bas de GV ou réduire.
Il arrive un moment aussi ou la somme des réglages impose la prise de ris.
Les beaux jours arrivent, tu verras les réglages sont compliqués mais de simples ajustements peuvent te faire gagner ou perdre 0,4 à 0,6 nds trés vite ! En régate ces bateaux restent des usines à gaz à faire marcher, car on ne parle pas des réglages de voiles qu'il faut accompagner des changements de tensions sur bastaques !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (16)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021