Pirates aux Caraibes

Bonjour à tous,

ayant prévus de louer un voilier pour 2 semaines au départ de la Martinique en direction des Grenadines,

j'aimerai des conseils au sujet de la piraterie
Est-ce qu'ils vienent à plusieurs et armé ou seul ?
Essaient-ils de rentrer à l'intérieur du bateau pendant la nuit ?
Quelle est la conduite à tenir face à ces personnes ?

merci pour vos réponses

Mirko

L'équipage
24 juin 2003
24 juin 2003
0

pirates aux Caraïbes
Bonjour,
d'une manière générale, voir la question extensivement traitée des "armes à bord" (forum: "Navigation > règlementation > armes à bord, )
consulter le lien du ministère des Affaires étrangères, qui dispose d'informations sur ce qui peut arriver dans tel ou tel pays exotique:

www.france.diplomatie.fr[...]lst.asp

Cela concerne aussi bien les aggressions, les épidémies en cours et les problèmes de diverse nature. A priori, tout en étant vigilant, je me méfie plus des maladies apportées par l'eau, les moustiques, les cafards etc... que du risque d'une aggression.

Dans les conditions de la probabilité du risque, il y a celle semblable à ce qui peut se passer chez nous: come l'attaque à domicile ou dans la rue. Il peut y avoir le vol du bateau, avec ou sans violence, ou seulement de tout ou partie de son contenu. Dans des cas extrêmes, ce peut être le cas du vol avec massacre, pour utiliser le bateau pour une livraison de drogue: c'est romanesque, certainement très rare et je n'ai jamais eu de référence précise sur ce cas de figure: ce pourrait être une rumeur qui courait dans les milieux du yachting américain à partir des années 1969-70. J'ai sû cependant un cas avéré, qui a concerné 3 pêcheurs Canariens, enlevés avec leur bateau qu'on a retrouvé "en face", avec le cadavre de l'un des membres de l'équipage. Par principe, il vaut mieux éviter les mouillages isolés ( et pourtant si sympas ), et, sur les autres, faire connaissance avec les voisins. Aussi rare et hypothétique est la prise d'otage, mais il vaut mieux éviter des pays et des époques où règnent des troubles (il s'y rencontre également du brigandage): simple question de bon sens.
En ce qui me concerne, je me sentirais plus à l'aise la nuit ( à condition de veiller, bien sûr, et que les agresseurs n'arrivent pas en nombre ).

Je me permets de "copier et coller" sans vergogne deux communications faites au forum des "armes à bord", tant elles me paraîssent représenter des cas possibles (même si je suis persuadé que la probabilité n'en soit pas plus élevée qu'à pied ou en voiture dans une rue écartée de banlieue parisienne) - ne pas oublier toutefois qu'un voilier, même avec un gros moteur,n'a aucune chance contre un chalutier ou une vedette -

pascal du 14-06-2003 arme à bord ? :

pour ajouter ma modeste contribution au débat, je voudrais raconter ce qui m'est arrivé il ya quelques années au large de gibraltar , j'ai été réveillé par le barreur vers 3 h du mat , " viens voir y a quelque chose qui cloche! ..je monte sur le pont semi reveillé pour deviner un zodiac qui nous arrive dessus , en quelques secondes trois hommes armés, cagoulés ont investis le bateau..nous sommes tous braqués pistolet sur la tempe,il faudra attendre plusieurs minutes de fouille du bateau ,sans un mot , pour comprendre qu'il s'agit d'un comando des forces espagnoles sur une piste dans notre zone de navigation
j'avais à bord une winchester 30*30 , que je garde toujours ,cachée ,non immédiatement disponible,ce qui a dans ce cas évité une belle "bavure"
pour conclure ,une arme à bord ;oui mais:- dans le repect de la législation(en pratique carabine de grande chasse, ou fusil de chasse)
-bien rangé non immédiatement disponible
- en sachant qu'elle ne serra ,peut etre utile,que comme instrument d'intimidation ,et que face à des amateurs faiblement armés, dans tous les autres cas il est préférable de la laisser cachée,

Contribution de marc du 14-06-2003 du monde et de la radio ! :

Il y a quelques années je remontais de Guyane vers Port of Spain. Quand, en plein jour,à 15 milles au large, 2 crevétiers sont venus nous encadrer, leurs mats de pêche à l'horizontal à 3 mètres calquant leur vitesse sur la notre ! Seul notre barreur était dehors. Pas de signe de vue sur les chalutiers. Appels à la VHF, rien. Puis BLU sur beaucoup de fréquences, histoire de les alerter que nous n'étions pas si isolé que ça (?!). Et finalement nous somme sortis tous dehors (nous êtions 5).
Dans les 10 secondes, un des crevétiers est reparti, et l'autre nous a fait de grands signes d'amitié (!). Et ça s'est fini en gréant un va-et-vient pour échanger crevettes contre rhum.
Conclusion : ?. Mais une bonne radio, du monde à bord, et du rhum, ça peut servir !

Un mois auparavant, un solitaire s'était fait arraisonner au même endroit en pleine nuit : il a profité de la nuit pour jeter son bib puis a pu sauté à l'eau sous les balles et retrouver son bib encore intact...

Il est bon aussi de connaître les coutumes locales: voici quelques années, mon fils avait loué un voilier avec des amis pour naviguer en croisière aux Antilles. A un moment donné, au carnaval de Trinidad, ils se sont trouvés encerclés par une bande d'une trentaine de "jeunes" et, le rapport des forces étant ce qu'il était, il n'ont pu que donner leurs porte-monnaies et leurs montres.

Je vous souhaite une bonne croisière, avec un peu de méthode ,d'informations, et sans imprudences déraisonnables, les choses doivent bien se passer, comme pour la grande majorité des navigateurs en croisière.

25 juin 2003
0

Piraterie???
Salut,

Familier de ce coin, et jamais entendu parler de piraterie entre la Martinique et les Grenadines.
Au plus, quelques vols d'appareils photos ou de sacs pour quelques imprudents provocateurs dans des coins plus que pauvres.
Prudence et oeil grand ouvert partout, reste cool, profite de la langouste et oublie ta parano!!!!
Bon vent!

Daniel

25 juin 2003
0

pas plus de pirates dans ce coin-là...
...que sur la Côte d'Azur dés que tu arrives à terre dans un commerce :o)Même à St Vincent, à ce que j'ai entendu, la sécurité s'est améliorée.De toute façon, dés que tu seras sur ton canot, il y aura un guide Patuelli dans la bibliothèque de bord, lis-le (et même lis-le avant de partir, il se trouve dans toute librairie maritime, et tu gagneras un temps précieux pour la baignade ou la nav) ça te rassurera sur la zone.

25 juin 2003
0

C'est cyclique
St Vincent et la Dominique ont connu des incidents à répétition et quelques meurtres au cours de ces 20 dernières années.
Même si la rumeur amplifie, ces 2 îles peuvent être considérées comme assez malsaines parce que des gus y agissent en bandes et semblent bénéficier de certaines complicités des autorités.
Bien entendu le trop beau bateau, l'annexe neuve, la rolex au poignet, les camescopes ostensibles, ou payer avec de grosses coupures à terre sont autant de pousse-au-crime, surtout au détriment de ceux qui choisissent des mouillages isolés.

27 juin 2003
0

Dominique?ah bon?
J'ai passé 4 ans en Guadeloupe
entre 89 et 93 (de ma terasse, vue sur les Saintes, et en arrière-plan au sud, la Dominique) et j'ai plusieurs posé plusieurs fois la pioche à Portsmouth: jamais eu de pb, ni entendu de pb. de crime ou délit sérieux dans l'ile pour des bateaux.Au plus quelques chapardages sur des bateaux sans surveillance, capots et descente ouverts,évidemment (on est quand même dans le tiers-monde, faut jamais l'oublier, et l'absence de précaution y est à mon avis assez provocatrice).
Les dominicais sont hyper chaleureux et accueillants.L'usage veut,quand on mouille, qu'on négocie avec un jeune qui ne manque pas d'arriver à califourchon sur un flotteur de planche ou autre ofni, et pour pas cher te rammènera des oranges, de la salade ou des bananes (c'est l'île des maraîchers les plus doués)et pour le même prix,surveillera EFFECTIVEMENT ton bateau.Ce qui vaut la peine, car une ballade dans l'île est impérative (côte nord au vent, en particulier).
A St Vincent, c'était (c'est?) beaucoup plus sérieux: déconseillé de quitter le bateau, et en tout cas, nombreuses agressions de touristes à terre, à l'époque.

27 juin 2003
0

Affaire de statistiques
Lors d'un mouillage à Bequia au milieu des 90', j'ai aussi rencontré des gens très satisfaits de St Vincent, quelques menus chapardages rien de comparable avec les Vénézuéla où ils s'étaient faits braquer.
Suffit d'être du bon côté de la statistique!

La Dominique, je n'y ai pas remis les pieds depuis fort longtemps, depuis que j'y ai connu des personnes qu'on n'a jamais revues (ni leur bateau d'ailleurs)

Si tu prends l'Indonésie, la Colombie, le Nord du Brésil, la corne de l'Afrique, le yemen et autres endroits chauds, tu trouveras toujours des gens à qui il n'est rien arrivé, et tant mieux bien sur, mais cela ne doit pas inciter les autres à un excès de confiance.

28 juin 2003
0

pas trop se biler!
entre la Martinique et Les grenadines, c'est a peu prés comme entre La costa brava et les Baleares: les mouillages solitaires, quasi impossibles, donc les voisins sont la, et en mer, c'est un autoroute...
J'exagère a peine, mais c'est super quand même!

mon expérience , c'est de se méfier des petits larcins a terre ou dans les mouillages: toujours laisser qqun a bord, ou le voisin qui surveille, et a la plage, garder le sac a photo et la banane a carte bleue!!
et bien sur, l'annexe sur bossoir et cadenas et pas a l'eau la nuit (en général l'annexe n'est pas dans l'assurance du loueur, donc..).

comme a la baule et a Cannes, quoi(:>)

bonne croisière, je t'envie!

28 juin 2003
0

Bien d' accord
C' est vrai que dans ce coin pas trouvé beaucoup mouillages solitaires ... peut etre par cyclone au mois d' octobre ... et encore . Petits larcins et y a pas que les locaux ... gaf a ton annexe en fin de saison surtout !

02 juil. 2003
0

cas avérés
Je navigue chaque année de trinidad, Testigos, petites Antilles, Haïti Cuba et retour en Europe.
Les seuls cas avérés sont ceux qui se sont faits prendre par des pirates le long de la côte du Vénéz, particulièrement le long de la presqu'île de Paria il faut éviter les mouillages du nord ... et ceux de l'extrémité est.
La Dominique, je connais pas plus sûr et avec des locaux sympas. A voir absolument.
Haïti, côte nord, pas de pb mais tu ne dois pas laisser les gens s'organiser.

Bonnes nav dans les Antilles!

19 juil. 2003
0

Ah bon???

La Dominique, je connais pas plus sûr

Voir "attaque à la Dominique" dans *Bateaux" N° 543 d'août 2003, page 106, un dépouillage assorti de violences rares dont furent victimes des Français au printemps de cette année.

19 juil. 2003
0

Dominique ou ailleurs
c'est vrai que cette agression laisse perplexe, et oblige à toujours rester méfiant, hélas.. mais ce n'est pas spécial a la Dominique: on peut se faire dévaliser avec violences à la pointe des chateaux à la guadeloupe... ou sur un parking d'autoroute désert a Nimes...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (19)

Le beau temps !

mars 2021