Piratage en somalie . Plan B transport routier via l'arabie Saoudite?

Salut a tous
En vue du tour du monde en cours sur ma nouvelle monture (un keragan en acier de chez garcia) , toutes ces histoires de pirateries commencent sérieusement a me prendre la tête.
(je quitte bientôt le Venezuela et je peux dire que j'en ai ma dose ce genre de pb..)
J'essaye donc d'anticiper désormais et une idée m'est venue .Je ne sais pas si c'en une bonne mais que pensez de la faisabilité d'un transport routier ; via camion ; en Arabie Saoudite; entre Damman et Jeddah ? Cela vous parait il possible ?
Cela aurait le mérite , d’éviter tout le golfe d'aden et ses somaliens en passant par le Golfe persique et en arrivant en camion sur la mer rouge , bien plus au nord de la fameuse zone .
J'ai commencé a étudier le sujet et j'ai appris que ce fameux pays ,semble avoir largement investi son pétrole , dans d’énormes autoroutes .
(JE CITE : "Le réseau routier est en constante amélioration et agrandi (très récemment, une autoroute a été construite entre Djeddah et Médina et la route qui traverse la péninsule pour relier Djeddah à Dammam a é té modernisée)

Par ailleurs , le nombre d'entreprises de transport routier ne manque pas . Voir sur
saudiarabia.yoolk.com[...]sa11364

Quelqu’un a il des tuyaux ? Des suggestions ?

Laurent

L'équipage
29 juin 2011
30 juin 2011
0

hello , trés bonne idée a creuser , j avoue aucune idée de la possibilité de ton idée , mais why not . certain passe le bateau par cargo depuis l asie

30 juin 2011
0

il y a un article sur le site , etoile de lune sur le piratage en somalie , je suis pas encore par la bas ,mais pour l instant pas envie de revenir par l afrique du sud

30 juin 2011
0

passe ton idée plutot sur stw , plus axé sur la grande croisiére , sur HEO , plutot cotiere

30 juin 2011
0

récemment il y a eu un transport groupé par cargo depuis l'inde je crois, une partie d'un convoi qui a eu peur après les différents assassiants

ayant vécu en arabie je ne saurais trop de décourager d'une telle entreprise, ce sera un enfer. par cargo pourquoi pas si tu as les moyens

30 juin 2011
0

C'est vraiment un plan à ne même pas imaginer, quand tu es en Arabie tu as d'ailleurs déjà eu 256 fois l'occasion d’être piraté. Ensuite tu affrontes la bureaucratie d'une monarchie moyenâgeuse ou s’applique la charia ...
Bonne chance !
qu'on ne trouve pas une bouteille d'alcool à bord ou whatever qui ne leur plaise pas, parfum, bible ....
on va en Arabie seulement pour gagner de l'argent et plonger le we en mer rouge pour oublier les fanatiques religieux.
ensuite do as you wish !

30 juin 2011
0

pourquoi ?? sinon il y a une idée a creuser

30 juin 2011
0

sur stw l idée fait son chemin , tu peux le fait d avoir vécu la bas apporter tes idées ??

0

Bonjour,

Si je comprends bien, tu veux passer de Dammam à Jeddah. Sur un autre site, j'ai régulièrement des nouvelles de la piraterie somalienne. Elle déborde largement de la corne de l'Afrique jusqu'au Seychelles. Pas sûr du tout que passer par le golfe soit si sûr. La technique des bateaux mères qui tractent les pirogues jusque très loin...

30 juin 2011
0

Bsr,
Ca va bien au delà des Seychelles. Une attaque a été mise en échec, il y a qques semaines, par les gardes côtes indiens et plusieurs attaques ont eut lieu à l'entrée du "9° channel". Il y en a eu eglt trés nord au large d'Oman. Il n'y a plus de zone sûre dans tout l'O.I. ouest.

01 juil. 2011
0

oui bien sur . Toute la zone me semble bien atteinte. Mais l'epicentre du pb reste tout de meme le golfe d'aden , non ?

01 juil. 201101 juil. 2011
0

Tu ne peux pas arriver en arabie et affronter des tas de difficultés pour un transport routier (ne pas oublier qu'il n'y a pas de visa de touriste, seulement business ou pélerinage la mecque) à risque sans risquer d'être piraté, si j'avais un bateau comme le tien je viserai maldives (super) puis maurice ou Madagascar et encore tu passes bien prés des Seychelles.
A mon avis les TDm classiques ne sont plus possibles sans sortir largement de la route des alizés
c'est moche
ou cargo inde egypte $$$
et ça manque de panache

le monde change et ça ne devrait pas s'arranger pendant un moment
NB pour ton projet de transport routier tu peux contacter l'ambassade de france
www.ambafrance-sa.org[...]/
extrait du site :
Sécurité

Dans le contexte général de menaces terroristes, notamment dans la péninsule arabique, chacun doit respecter avec rigueur et sens des responsabilités les mesures de protection préconisées dans cette rubrique.

Si aucune nouvelle attaque n’a eu lieu depuis celle du 26 février 2007 contre un groupe de ressortissants français, les forces de sécurité saoudiennes continuent de procéder régulièrement à des arrestations et à la saisie d’armes et de munitions qui témoignent de la permanence du risque terroriste. Dans ce contexte, des incidents sérieux ne peuvent être exclus. Les Occidentaux, y compris les Français, doivent donc être particulièrement prudents car ils sont une cible désignée des groupes terroristes.

En conséquence, les Français qui se rendent en Arabie Saoudite doivent s’assurer que les mesures adéquates ont été prises concernant leur sécurité personnelle et maintenir en toutes circonstances un niveau élevé de vigilance. Ils sont invités à consulter régulièrement les messages de sécurité mis à jour sur le site internet de l’Ambassade de France à Riyad ().

Les consignes suivantes sont valables pour l’ensemble du pays et doivent être respectées :

  • Faire preuve de discrétion en toutes circonstances et respecter les us et coutumes de l’Arabie Saoudite (cf. infra).

  • Eviter les attroupements et les rassemblements publics.

  • En cas de déplacement dans le pays, ne pas circuler seul, se renseigner sur l’itinéraire et les conditions de sécurité sur le lieu de séjour.

  • Ne se rendre dans les zones désertiques qu’en groupe et après s’être renseigné sur l’itinéraire à parcourir.

  • Ne pas se rendre dans les zones frontalières de l’Iraq et du Yémen.

  • Eviter la fréquentation des lieux publics non sécurisés.

  • Garer les véhicules dans des endroits surveillés, vérifier leur fermeture et contrôler leur aspect extérieur avant utilisation.

Les ressortissants français sont également invités à s’informer de l’actualité générale et locale avant tout déplacement dans le pays. Avant le départ, il leur est conseillé de laisser à leurs proches des indications précises sur leur itinéraire, leur destination et le calendrier de leur voyage. Ils doivent en outre observer strictement les consignes données ci-dessus au cours de leur voyage.

Lorsqu’ils s’installent en Arabie Saoudite, les ressortissants français sont instamment invités à effectuer les formalités d’inscription consulaire auprès de l’Ambassade de France à Riyad ou du consulat général de France à Djeddah (ciconscription consulaire incluant les gouvernorats de Qourayyat, Tabouk, Jouf, Médine, la Mecque, Djeddah, Baha, Assir, Jizan, Najran et de la frontière nord). Dans tous les cas, il est recommandé aux ressortissants français, qu’ils soient de passage ou en résidence, de prendre et de rester en contact avec les services consulaires au cours de leur séjour en Arabie Saoudite. Il leur est demandé d’informer au plus vite l’Ambassade de France à Riyad de tout incident dont ils pourraient avoir connaissance. Ceci pourrait le cas échéant permettre d’évaluer la situation et d’adapter le dispositif de sécurité pour la communauté française.

Recommandations complémentaires :

  • Avant le départ, vérifier auprès de son correspondant en Arabie Saoudite que rien ne s’oppose au voyage.

  • Consulter régulièrement le site « Conseils aux voyageurs ».

  • Avoir avec soi les coordonnées de l’Ambassade de France à Riyad et du Consulat général de France à Djeddah.

  • Prendre garde à la petite délinquance, encore rare mais qui tend à se banaliser.

Certaines règles sociales et religieuses doivent être respectées :

  • L’importation et la consommation d’alcool et de viande de porc sont totalement interdites en Arabie Saoudite. Les produits culturels (livres, DVD, revues...) importés doivent être compatibles avec les normes locales de la décence.

  • Les femmes doivent porter une « abaya » (longue robe noire couvrant tout le corps) et n’ont pas le droit de conduire.

  • Les hommes doivent porter des pantalons et éviter les shorts ou les bermudas.

  • Un homme et une femme ne sont autorisés à sortir ensemble en public que s’ils ont des liens familiaux.

  • L’islam est la seule religion autorisée en Arabie Saoudite. Toutes les manifestations (pratique, prosélytisme, symboles...) d’appartenance à d’autres religions sont interdites.

  • Les personnes qui ne sont pas de religion musulmane ne sont pas autorisées à se rendre à La Mecque et à Médine.

Pèlerinage musulman :

Recommandations préalables :

  • Les pèlerins doivent obtenir un visa spécial - dit de « Hajj » ou de « Omra » - auprès du Consulat d’Arabie Saoudite (29, rue des Graviers 92200 Neuilly-sur-Seine. Tel : 01.47.47.62.63). Ce visa est valable un mois et permet seulement de se rendre aux lieux saints. Les autorités d’immigration saoudiennes conservent le passeport des pèlerins durant toute la durée du pèlerinage.

  • Les pèlerins doivent s’assurer que les voyagistes qu’ils sollicitent présentent toutes les garanties nécessaires concernant le transport, l’accueil et la sécurité durant toute la durée du pèlerinage. Il leur est notamment conseillé de se renseigner dans le détail sur les conditions d’hébergement. Les pèlerins sont incités à laisser à leurs proches en France des indications précises sur les dates et numéros des vols qu’ils empruntent et sur l’adresse de leur lieu d’hébergement. Il leur est également recommandé de donner à leurs proches le nom de leur chef de groupe et une photocopie de leurs documents d’identité.

  • Les autorités saoudiennes exigent des pèlerins qu’ils soient vaccinés contre la méningite (méningocoques A, C, Y et W 135). Ils doivent obligatoirement faire le nécessaire avant le départ dans les centres habilités pour la « fièvre jaune ». Toutefois, le risque de méningite ne peut pas être totalement exclu. La maladie est transmissible. En cas de symptômes (fièvre, maux de tête intense, gêne importante occasionnée par la lumière, douleur ou raideur de la nuque, nausées et vomissements), il convient de prévenir immédiatement un médecin, pendant le pèlerinage comme au retour en France (dans ce cas, signaler le voyage en Arabie Saoudite).

Recommandations pour le pèlerinage :

  • Les pèlerins sont invités à conserver avec eux une photocopie de leur passeport, de leur carte nationale d’identité ou de leur carte de séjour en France.

  • En cas de besoin, les pèlerins doivent également être en mesure de donner les nom, adresse et numéro de téléphone de leurs proches en France. Pour faciliter d’éventuelles démarches, ils sont invités à noter et garder avec eux le numéro de leur dossier d’assurance ainsi que le nom, l’adresse et les coordonnées de la compagnie prestataire. De même, il leur est recommandé de noter et garder avec eux leurs numéros de vol aller / retour, le nom, l’adresse et le numéro de téléphone de leurs accompagnateurs et chefs de groupe en Arabie Saoudite et les coordonnées de l’organisateur en France de leur séjour.

Le Consulat Général de France à Djeddah dispose d’agents ayant toutes les autorisations de circulation dans les lieux saints. Ceux-ci ont pour mission d’assister les pèlerins français durant leur séjour en Arabie Saoudite. Ils peuvent être joints aux numéros de téléphone suivants :
- Téléphone fixe : (966.2) 668.15.50
- Téléphone portable en cas d’urgence : (966.5) 05.35.18.02.

Il est recommandé aux organisateurs et agences de voyages spécialisées de faire parvenir au Consulat Général de France à Djeddah (Quartier Al Hamra, rue El Shouara PO Box 145 Djeddah 21411. Fax: 966.2.668.27.17) la liste des groupes de pèlerins dont ils ont la responsabilité. Ils sont invités à préciser pour chaque liste le nom du chef de groupe et les coordonnées en France de chaque pèlerin, leur lieu d’hébergement en Arabie Saoudite ainsi que le nom et l’adresse de leur compagnie d’assurances. En cas de besoin, le respect de ces consignes permettra de rendre une aide efficace et rapide aux pèlerins français.

Une brochure de conseils pratiques pour les pèlerins se rendant à La Mecque (édition 2010/2011) est disponible ici :

Doc: Guide pèlerins 2010-20, 3.6 Mo, 18x21 Guide pèlerins 2010-2011 (PDF, 3.6 Mo)
Transports

Infrastructure routière

De manière générale, le réseau routier est excellent. Les habitudes de conduite peuvent toutefois être dangereuses. Le port de la ceinture est obligatoire. Le véhicule doit être assuré. Il est vivement recommandé de souscrire une assurance tous risques compte tenu des dispositions de la loi saoudienne (le conducteur paie le « prix du sang » s’il est responsable de blessures graves ou du décès d’un tiers). En cas d’accident, il convient d’appeler la police (Tel : 993) et de prendre le nom et l’adresse du conducteur tiers ainsi que le numéro d’immatriculation de son véhicule. Il est important de ne prendre aucun engagement et de ne procéder à aucun paiement ni d’offrir aucune promesse de paiement avant l’arrivée des forces de l’ordre. S’il est responsable de la mort d’un tiers, le conducteur est systématiquement incarcéré pour une période variable. Pour les accrochages sans gravité, un arrangement est souvent possible.

Réseau ferroviaire

Il est possible de se rendre de Riyad à Dammam par le train. Les voitures sont tout à fait confortables.

Transport aérien

La police saoudienne assure la sécurité dans les aéroports avec une vigilance particulière. Sur les lignes intérieures, le transport est assuré dans de bonnes conditions par la compagnie nationale Saudia et plusieurs compagnies privées.
Entrée / Séjour

L’Arabie Saoudite ne délivre pas de visas de tourisme. Les seuls étrangers admis dans le Royaume sont les hommes d’affaires (y compris les travailleurs immigrés) ou les musulmans effectuant le pèlerinage à la Mecque. Il est néanmoins possible de solliciter des "visas de visite" pour les familles des étrangers résidant dans le pays. Les autorités saoudiennes ne délivrent pas de visas aux détenteurs de passeports sur lesquels figurent des visas ou des tampons israéliens.

Toute demande de visa doit être garantie par un répondant (« sponsor ») saoudien ou un expatrié résidant dans le pays. Les étrangers résidant en Arabie Saoudite dépendent d’un répondant saoudien et doivent disposer d’une carte de séjour (« iqama »). Il est courant que l’employeur conserve le passeport de l’employé. Celui-ci ne peut quitter l’Arabie Saoudite que si son employeur demande pour lui un visa de sortie. La détention d’un second passeport est interdite. Dans ces conditions, il peut être très difficile de quitter le pays en cas de litige avec un particulier ou une entreprise saoudienne.

A l’arrivée en Arabie Saoudite, les bagages sont généralement inspectés dans le détail. Il convient de respecter les interdictions sur l’importation de certains biens (cf. supra) pour éviter leur confiscation et une fouille pénible.

Pour tout renseignement complémentaire, il est recommandé de contacter le consulat général d’Arabie Saoudite en France, adresses des missions étrangères en France (sur le site de la Maison des Français de l’étranger).
Santé

Dans le cadre du Grand Pèlerinage à la Mecque et Médine, le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour les voyageurs en provenance de la Guyane et le vaccin contre la grippe saisonnière est recommandé aux voyageurs atteints de maladies chroniques.

Avant le départ : Consultez votre médecin (éventuellement votre dentiste) et souscrivez à une compagnie d’assistance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire.

L’Arabie Saoudite dispose d’excellentes structures médicales.

La délivrance et le renouvellement de la carte de séjour (« iqama ») sont conditionnés au résultat négatif d’un test VIH imposé par les autorités.

Prévention des maladies transmises par les piqûres d’insectes :
* Paludisme : Le risque de paludisme existe dans l’ouest et dans certaines régions du sud de l’Arabie Saoudite. Maladie parasitaire transmise par les piqûres de moustiques, elle impose le recours à des mesures de protection individuelle (sprays, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires...). A ces mesures, doit s’ajouter un traitement médicamenteux adapté à chaque individu : il convient de s’adresser à votre médecin habituel ou à un centre de conseils aux voyageurs. Classification : zone 3. Durant votre séjour, et durant les deux mois qui suivent votre retour, en cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement, pour mettre en oeuvre dès que possible un traitement anti-paludique éventuel.

  • Dengue : Un nombre élevé de cas de dengue est signalé dans la région de Djeddah, près de la Mecque. Cette maladie virale exclusivement transmise par des moustiques se traduit dans la majeure partie des cas par un syndrome grippal, plus rarement par des formes graves. La prise d’aspirine est déconseillée. En l’absence de vaccin contre cette infection, il est fortement recommandé notamment aux personnes qui se rendent au pèlerinage à La Mecque d’utiliser des répulsifs cutanés (sprays anti-moustiques), de porter de vêtements longs imprégnés de répulsifs, et d’utiliser des moustiquaires. Veillez à consulter un médecin en cas de fièvre. Pour plus d’informations, consultez le site de l’Institut de Veille Sanitaire : .

Epidémie de grippe aviaire : L’Arabie Saoudite fait partie des pays touchés par l’épizootie de grippe aviaire. Des cas de H5N1 ont été découverts sur des oiseaux d’élevage dans la région de Dammam (province orientale). Les autorités saoudiennes ont mis en place un numéro d’appel d’urgence : 01.403.01.11. La Direction Générale de la Santé recommande aux voyageurs d’éviter tout contact avec les volailles et les oiseaux, c’est-à-dire de ne pas se rendre dans des élevages ni sur les marchés aux volatiles. Les recommandations générales d’hygiène lors des voyages dans les pays en développement, qui visent à se protéger des infections microbiennes, sont préconisées.

Vaccinations :
- La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est recommandée.
- La vaccination anti-méningococcique W135 est obligatoire pour les personnes désireuses de se rendre au pèlerinage de la Mecque (à réaliser dans un centre de vaccinations agréé)
- Autres vaccinations pouvant être conseillées (selon conditions d’hygiène et durée du séjour): fièvre typhoïde, hépatites virales A et B. Demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Hygiène alimentaire :
Il est conseillé de ne pas boire l’eau du robinet : préférez les eaux en bouteilles capsulées.
Evitez l’ingestion de glaçons, de jus de fruits frais, de légumes crus et de fruits non pelés.
Evitez la consommation d’aliments (poisson, viande, volaille, lait) insuffisamment cuits.
Veillez à un lavage régulier et soigneux des mains avant chaque repas.

Quelques règles simples :
Evitez de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides.
Ne caressez pas les animaux que vous rencontrez.
Veillez à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité en automobile ou du casque en moto).
Emportez dans vos bagages les médicaments dont vous pourriez avoir besoin.

Numéros utiles En cas de besoin, les numéros suivants peuvent être utiles : Riyad : Kingdom Hospital : (966.1) 275.11.11 Hammadi Hospital : (966.1) 464.33.12 Consulting Clinic : (966.1) 465.91.00 M. Sakkal, médecin francophone : (966.5) 05.42.30.93 Djeddah : Bugshan Hospital : (966.2) 669.12.22 Dr. Ghassan N. Pharaon General Hospital : (966.2) 682.32.00 M. Joseh Katrib, médecin francophone : (966.5) 05.67.33.30 M. Mohammed Belmaaziz, médecin francophone : (966.5) 04.31.32.18

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :
Le site du ministère de la Santé
Le site interministériel relatif à la grippe aviaire
Le site de l’organisation mondiale de la santé(anglais et français)
Le site de l’Institut Pasteur de Parisou de Lille
Compléments

Informations complémentaires

Us et coutumes

Pendant le mois de Ramadan, les voyageurs doivent accorder une importance particulière aux respect des us et coutumes saoudiennes. Les Saoudiens respectent scrupuleusement la période de jeûne. Il est totalement interdit de manger, de boire, ou de fumer en public sous peine d’arrestation et d’expulsion. Les femmes doivent prêter une plus grande attention à leur tenue vestimentaire.

Certains aspects de la vie privée sont considérés comme des délits de moeurs (adultère, homosexualité...) . Ceux-ci sont lourdement punis. La consommation et le trafic d’alcool ou de drogues exposent aussi à des sanctions sévères, y compris la peine de mort.

Divers

L’accès à Internet est autorisé en Arabie Saoudite mais est soumis à la censure. Il est possible d’obtenir des liaisons à haut débit (ADSL) mais leurs capacités sont limitées.

Le climat est généralement chaud mais varie selon les régions. Sur les côtes est et ouest de l’Arabie Saoudite, le climat est chaud toute l’année, sec en hiver, humide en été. Dans le centre du pays, le climat est très chaud en été, frais en hiver et très sec toute l’année. Dans tout le pays, la pluie vient au printemps.

13 oct. 2015
0

Merci Jean Little pour ce guide touristique qui met en grand appétit !
:mdr: :mdr: :mdr:

Finalement j'irais personnellement faire du tourisme ailleurs, et je conseillerais à ceux qui veulent traverser cette si accueuillante contrée avec un voilier de plaisance de faire un sérieux détour...

01 juil. 2011
2

"Faire preuve de discrétion en toutes circonstances" avec un bateau sur une remorque au milieu d'un désert :langue2: :langue2:

01 juil. 2011
0

le pb n'est évidemment pas technique, routes grues etc il y a mille fois tout cela. et des transitaires et transporteurs sérieux
le pb est administratif, aucun recours en cas de pb, loi islamique

et je ne suis pas sur qu'ils autorisent le transport, pb de visa etc

01 juil. 2011
0

tu n'es jamais allé en prison 3 semaines parce que tu avais mangé une banane pendant le ramadan ? c'est arrivé à un cadre d'alcatel, on l 'a retrouvé au bout de 3 semaines très très affaibli.
donc imagine le moindre problème ?
c'est une idée absurde, ensuite je sors, chacun fait ce qu'il veut de son enfant chéri
d'autant plus que ça ne protége pas du piratage sur la route maritime pour arriver à dammam.

01 juil. 2011
0

et sans visa il fait comment ? il est coffré à l'arrivée par exemple s'il met un pied par terre.

01 juil. 2011
0

il est pas la bas , a émis l idée voir si c est possible , l idée est reprise par stw et comme lui fait des demandes , peut être comme tu le dis par d autre expériences impossible a réaliser
stw.fr[...]ers.cfm

01 juil. 2011
0

il a commence a demander pour voir si ça peut être fait , ca va le coup d essayer

01 juil. 2011
0

Je peux supposer que 'captain' n'envisageait le transit que du bateau, le skipper utilisant par exemple l'avion pour se rendre au lieu de destination du bateau ?
Inutile en effet de troquer un risque important contre un risque évident...

01 juil. 2011
0

pour que ça puisse se faire, il faut une négo avec les autorités saoudiennes, un accord écrit en anglais bien sur. et ensuite aucun grain de sable !!!!
bonjour le stress pour qui n'est pas familier de cette région

01 juil. 2011
1

reprise sur stw par des gens qui n'ont pas l'expérience de l'arabie saoudite, je fais tout ce que je peux pour qu'il renonce à ce projet funeste. c'est l'interet des forums.

04 juil. 2011
0

Mais il y a aussi la possibilité d'attendre un convoi atalante. escorté par les batiments de la marine nationale en convoi avec d'autres plaisanciers.
Bien sur le risque existe toujours car il ne t'accompagnerons qu'un bout de chemin, mais le fait d'avoir contact avec les bateaux gris permet au moins de pouvoir rendre compte de la position régulierement et de recevoir des avis de présence douteuse plus ou moins proches de toi.

04 juil. 2011
0

Déjà discuté mille fois sur ce forum et d'autres. Les convois de voiliers (escortés ou non) ne servent à rien car les voiliers ne peuvent pas s'assister mutuellement. Selon un militaire intervieuwé par un heolien, c'est même pire. Seul un hélicoptère armé peut stopper un skiff et ceux ci sont surbookés.

Les consignes des militaires sont claires et sans nuances: n'y allez pas ! S'y faire prendre en otage, c'est mettre en danger ceux qui devront venir vous chercher ou payer la rançon. Y mourir c'est gagner un Darwin Award.

L'histoire d'un petit bateau pourtant très près d'un gros bateau militaire:

www.hisse-et-oh.com[...]maliens

Et comme le dit Joana, tout l'indien ouest est dangereux. Passez par l'Afrique du Sud. Vous pouver taper "somalie" "pirate" dans le moteur de recherche, c'est édifiant.

26 jan. 2013
0

ou en es tu ??

12 oct. 2015
0

Up ! Hello à tous, Je sais que je vais en "indisposer" certains en déterrant ce post mais je suis à la recherche de statistiques récentes sur le sujet de la piraterie au large des côtes somaliennes... Dernier article (26/03/2015) : "Des pirates ont pris d'assaut un bateau de pêche iranien aux larges des côtes somaliennes, leur première prise en près de trois ans, a-t-on appris aujourd'hui de sources officielles, inquiètes d'une possible résurgence de la piraterie dans cette partie de l'océan Indien." Les choses sembleraient se calmer... Peut-on envisager "raisonnablement" la réouverture de cette route ? A bientôt... Didier

12 oct. 2015
0

C'est curieux l'intérêt des gens a aller se mettre dans des situations a risques ........Apres il vont pleurer pour que l'on aille les chercher .....ET ce sont donc les autres qui prennent des risques ...... A moins que ce soit vital d'aller naviguer dans ce coin la ... alors la ......
On en a connu un comme ça avec son ferro ....... !!

12 oct. 2015
0

Comprends pas... cette réponse... A moins qu'elle soit destinée... à quelqu'un d'autre ! Ma question... était pourtant claire...

12 oct. 2015
0

Salut blueyes, je suis dans cette perspective, mais dans 3-4 ans, le temps de faire le tour, sauf si achat en Indonésie...
Il y a peu d'infos sur les sites officiels, peut-être réveiller le mammouth en envoyant un mail, pour voir, pareil aux pays concernés ou à leurs ambassades?
C'est ce que je ferai quand le moment sera venu. Et pour moi, mettre le bateau sur camion, un cata, ce sera peut-être limite...

12 oct. 2015
0

Merci Philippe... Je pense que jeanlittlewing a été très clair sur la possibilité d'un transport par route au travers de la péninsule arabique... Pour moi le projet (si projet il y a...) serait de convoyer BluEyes de Méditerranée à Mayotte. Donc soit par l'Atlantique sud (près de 10000 nautiques avec Bonne Espérance dans le bons sens), soit par la Mer Rouge (5800 nautiques en "arrondissant" bien au large des côtes somaliennes) sauf que le Golfe d'Aden on ne peut pas "l'arrondir" :-( ! D'où ma question où en est le risque somalien ? Aucune attaque recensée entre 2012 et 03/2015 excepté un pécheur Iranien en zone interdite ? Est-ce bien exact ?

12 oct. 2015
0

Tu ne comprends pas ma réponse ? J en te critique pas ni ne t'agresse . ( je préfère le dire :mdr:) mais ce que je ne comprends pas c 'est quand meme que le monde est assez vaste non ? Tu ne verras jamais tout ...... alors pourquoi allez se mettre dans des situations que tu risques de regretter . c'est ça qui m'étonne . Si tu lis Jeanlittlewing , ça te donne envie d'y aller ? ..... Tu cours aux emmerdes tout simplement . Mais chacun fait ce qu'il veut . Voila .
je comprends que tu ais envie de naviguer par la mais dans plaisance il y a plaisir et la ça risque de ne plus l'être ......
Bonne nav .

12 oct. 2015
1

il n'y a plus de piratage car les seuls cargos qui passent sont escorter par la marine.:policier:

Le pécheur iranien était tout seul.:pecheur:

c'est l'occasion qui fait le larron. un européen c'est quelques millions d' €uros. :goodbye:

12 oct. 201512 oct. 2015
0

Tu n'as pas lu mon dernier post Gunk-Fluk, mon souci n'est pas de répondre à une impérieuse envie de naviguer dans l'Océan Indien (pour cela je préfère les Antilles), mais d'envisager comment convoyer mon bateau à Mayotte... Trois possibilités s'offrent à moi : soit l'Atlantique Sud, soit Mer Rouge, soit je le vends et j'irai faire du paddle dans le lagon... Il y a eu des zones de piratage éradiquées comme le détroit de Malaka où de nombreux voiliers transitent à nouveau... Je reformule donc ma question : Y-a-t-il un espoir de voir la situation redevenir à la normale dans ce coin ? craintdegun répond partiellement à ma question... Pas de voilier donc pas de pirates... Est-ce bien cela ?

12 oct. 2015
0

La Somalie est un pays de non-droit. Salaire moyen sous les 100 €. Le pirate a besoin de matière première c.a.d : toi
la preuve : le pécheur iranien qui n'avait pas de sécurité.

13 oct. 2015
0

salut a tous .Pour le moment j'ai mis tout cela un petit peu en suspens car je viens de me marrier aux Phillipines , et je passe mon cpt 500 . ( SARAVAH se trouve tjrs a Mindano aux Phillipines)
Concerant la piraterie en Somalie , pour info , deux de mes copains viennent de passer par la mer rouge et ils n'ont eu aucun soucis ( a part avec le vent dans la gueule au N de la mer rouge ) Cela ne veux pas dire que la zone est safe , mais on parle tjrs de ceux qui se font pirater et pas de ceux qui passent sans bruit ni encombres

13 oct. 201513 oct. 2015
0

Salut Laurent... Merci pour l'info... Questions subsidiaires : Tes copains l'auraient-ils fait en 2011 ? Si je comprends bien leur transit était Sud/Nord. Quelles précautions ont-ils prises ? Intégration du corridor sensé être surveillé par Atalante, contacts avec les autorités (ou passage en force en catimini)... etc... ?

13 oct. 2015
0

mes copains l'ont fait en 2014 .En catimini sans demander quoi que ce soit a personne. PAS de feux la nuit , et connaisant les loustics ils devaient être correctement armes ...( traversee sri lanka -Djibouti)

13 oct. 2015
2

Ben ouais, mais à la loterie, on ne parle que de ceux qui gagnent.

13 oct. 2015
0

Pour info , meme aux phillipines ya quelques soucis ? voir le lien suivant cnnphilippines.com[...]te.html
(c'est la marina ou se trouve saravah)

13 oct. 201513 oct. 2015
0

Apparemment la situation se serait vraiment améliorée dans le golfe d'Aden, par une présence militaire accentuée.. Les statistiques parlent d'elle même.
Mais les risques sont toujours présents.
Par contre ça craint de plus en plus en Afrique.

13 oct. 2015
0

Pour info les navires militaires protègent les convois marchands uniquement. Rien pour les touristes. Il est certain qu'il y a moins de pirates faute de butin. Après chacun fait ce qu'il veut

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

juste après l'orage dans le petit port irlandais

Après la pluie...

  • 4.5 (128)

juste après l'orage dans le petit port irlandais

mars 2021