Pince hydraulique pour sertir des grosses cosses

Bonjour à tous

Prochainement, je vais avoir à sertir des cosses sur du cable 35 mm².

L'achat d'une pince hydraulique à minimum 150 € ne me réjouis pas !

Est ce que quelqu'un saurait où je peux louer cela dans la région de Montpellier ou quel atelier de cablage serait susceptible de me le faire une fois les cables préparés.

Merci d'avance de vos adresses.

L'équipage
21 avr. 2012
21 avr. 2012
0

Moi, je prefère les souder, car ce type de gros sertissage reste aléatoire.
JP

21 avr. 201221 avr. 2012
0

et la soudure comme les roues pète! par cisaillement dû aux vibrations

21 avr. 2012
0

Comme rien ne vibre dans mon compartiment batterie, je m'en tape

15 avr. 2013
0

une vrai recette de cuisine j'en ai l'eau à la bouche

21 avr. 2012
0

loup évite de te faire mal en te tappant

21 avr. 2012
0

Bien d'accord avec Loup72. Sur mon bateau, tout est brasé à l'étain (pas "soudé"). Si c'est bien fait ça ne "pète" pas, même au niveau du moteur. Mes plus anciennes brasures ont 14 ans de bons et loyaux service et environ 18 000 milles de voyage derrière elles (dont environ 1800 heures de moteur). Gros avantage : pas d'oxydation entre la cosse et le câble.
Les brasures qui pètent, ce sont les brasures mal faites. La bonne technique, c'est de prendre l'extrémité de la patte de la cosse dans un petit étau, d'y introduire le câble dénudé sur 1 bon cm de plus que nécessaire et de chauffer au chalumeau à gaz la cosse et rien que la cosse. Le fil d'étain contenant du décapant doit fondre au contact du métal et ne jamais être exposé directement à la flamme. Ensuite il faut patiemment attendre que la brasure fondue assure un contact thermique entre la cosse qu'on continue à chauffer et le cuivre du câble jusqu'à ce qu'on voie l'étain fondu pénétrer par capillarité entre les brins du câble. Rajouter à ce moment de la brasure jusqu'à combler tout l'espace (sans plus : éviter que celle-ci ne remonte plus loin que les 1cm dénudés) et enfin laisser refroidir 5 minutes sans toucher à rien. Certes ça prend plus de temps qu'un sertissage mais je garantis que fait comme ça c'est indestructible et que ça assure pour très longtemps un contact électrique parfait.

Peio
Haize Egoa

15 avr. 2013
0

Toutes les cosses de mon bateau sont brasées à l'étain.
Déjà 15 ans que j'ai fait cela et rien n'a jamais bougé (y compris au niveau du démarreur, des 2 alternateurs et du guindeau).
Ce marronnier des vibrations qui "cisailleraient" me fait doucement rigoler, d'autant que je me suis toujours posé la question de savoir pourquoi ces mêmes vibrations ne cisailleraient pas de la même façon un câble serti.

...Et une brasure bien faite, c'est quand même la certitude de ne jamais avoir de faux-contact dus à l'inévitable oxydation du cuivre. Surtout nocifs, les faux-contacts, s'ils affectent des câbles supposés passer de très fortes intensités.

Peio
Haize Egoa

21 avr. 2012
0

Dans un garage poids lourds ?

21 avr. 2012
0

on en avait "bricolé" uen avec une grosse cisaille coupe fer à béton,
meulé les machoires au bon diamètre, ça fait une sacré force !

21 avr. 2012
0

J'ai une pince a sertir hydraulique. Si tu passes par Paris cela sera avec grand plaisir de te dépanner. Si interet me contacter par MP

21 avr. 2012
0

J'avais fait faire ça chez un spécialiste diesel automobile/PL.

21 avr. 2012
0

J'ai refait un câble de démarreur il y a 10 ans en utilisant un étau a pied, puis soudé a l'argent le câble dans la cosse, le tout recouvert d'une gaine thermorétractable. Il faut un minimum de jeu entre le câble dénudé et la cosse.
Sinon un électricien PL doit pouvoir te dépanner.
@+
Alain

21 avr. 2012
0

Je confirme. Le bon truc est de serrer à l'étau et de braser. Double sécurité donc. Je n'ai jamais eu aucun problème ainsi.
L'étau suffirait, la brasure également. Avec les 2, on est cool.
Je fais un câble en 3 minutes...

21 avr. 2012
0

Si je peux me permettre éviter les pinces bricolées.
Chaque cosse correspond à des empreintes précises.
Aller voir chez un cableur industriel, ils ont tous cela.
Le mieux est de préparer les différentes longueurs ainsi de les cosses at de se rendre à l'atelier de l'électricien industriel.
En prime tu auras pour pas cher les gaines thermo-rétractable adaptées.
en effet il est impératif de protèger l'entrée du cable dans la cosse.

21 avr. 2012
0

Chacun pense comme il peut!

Une pince hydraulique chinoise coûte le prix d'une batterie de 100AH .

Il faut apprendre à s'en servir car elles ne sont pas spécialement fabriquées pour les petits plaisanciers du dimanche .

J'ai renoncé à souder depuis un certain temps pour de multiples raisons :
- la fragilisation du câble au droit de la transition souple/dur, ça existe dans les petits diamètres (jusqu'à 6²) au delà c'est rare.
- on fond et on brule l'isolant sur une bonne longueur.
- enfin et surtout on introduit dans le câble du flux décapant éminemment corrosif et impossible à éliminer. Dans du câble souple à brins fins, à terme c'est mortel surtout quand c'est caché par de la gaine Thermo .

Quand on utilise une pince à sertir, il faut commencer par faire des essais. En général ces essais conduisent à utiliser des mors une taille en dessous de ce qui est écrit dessus car les embouts qu'on achète chez les ships sont assez maigrichons. Exemple : pour du câble de 35² prendre des mors marqués 25².

Pour finir, je peut prêter une pince mais faut venir la chercher !

21 avr. 2012
0

Le meilleur moyen tu trouves une voiture bleue marquée ERDF et tu demandes au chauffeur ou à la limite il en a peut-être une à bord si c'est un fourgon, sinon il te donnera l'adresse d'un chantier dans le coin.
Je serais toi je préparerais mes câbles et les cosses avant de manière à ne pas lui faire perdre trop de temps.
Il y a peut-être un immeuble en construction dans le coin et idem tu demandes l'électricien il sera content de te rendre service contre un apéro.
Un conseil si tu ne veux pas avoir de problèmes en cas de vibrations fais un sertissage hexagonal au lieu d'un poinçonnage c'est ce qui est utilisé en transport(ferroviaire ou énergie)

cdlt

22 avr. 2012
0

je vous remercie à tous de vos contributions. Avec tout cela je vais pouvoir certainement me débrouiller

Cdlt

15 avr. 2013
0

bicoton comment as tu fait finalement ? j'ai les mêmes besoins que toi en 70 mm2 et en 50ùù2

15 avr. 2013
0

Bonjour Chrysm,

Je l'avais fait à la pince hydraulique

C'est vrai que cela est super.

Cdlt

15 avr. 2013
0

Cela aurait été avec plaisir mais ce n'était pas la mienne.

15 avr. 2013
0

Et tu l'as trouvée ou ? (Je suis non loin de toi géographiquement)...

15 avr. 2013
0

je confirme la mince hexagonale. très bon travail à condition d'avoir les cosses adaptées.

15 avr. 2013
0

pour souder les cosses à l'étain utiliser du tinol avec décapant incorporé
on dénude le cable sur la longueur désirée afin que l'isolant touche le bord de la cosse ,
on le coince dans un étau et on chauffe le bord supérieur de la cosse avec soit un pistolet à air chaud ou une lampe à souder, quand la cosse change de couleur de brillante elle devient mate ,par le petit trou on fait rentrer le tinol
jusqu'à ce que la cosse soit pleine .
on laisse refroidir on enduit la cosse avec de la graisse silicone et on enfile un morceau de gaine thermo par dessus .
si la cosse n'est pas percée un petit trou de 2mm suffit

alain

15 avr. 2013
0

Et si on achète ses câbles à l'étranger (système anglo-saxon), pour la pince il faut faire de même ?
Brasage à l'argent, quel est l'avantage par rapport au brasage à l'étain ?

15 avr. 2013
0

Je me demande si je n'ai pas vu que svb en allemagne le propose.

Mais c'est vrai que, parfois, il est pratique de passer le cable à travers, par exemple, une cloison puis de faire la cosse (sauf à faire un grand trou)

Cdlt

15 avr. 2013
0

En ce qui me concerne pour les câbles de 70mm2 ce sont des longueurs assez courtes (1m maxi). Donc je peux préparer à la pince ou à l'étau avant de poser. Je suis plus inquiet des problèmes de courbure que du passage...

15 avr. 2013
1

un truc simple et zero euros,tu prends un tube cuivre recuit du bon diametre tu le souques a fond a l'étau pour le sertir et puis tu le resouques pour en faire une partie plane que tu perces ensuite au diametre voulu

16 avr. 2013
0

J'ai fais ça souvent par défaut.
Mais avec la pince hydro.
En général ça fait dresser les cheveux sur la tête et puis, on s’aperçoit que certains font pareil.

J'utilise également cette méthode pour sertir du câble au bas de la cosse coeur.

15 avr. 2013
0

Heu... Tu veux fabriquer une cosse en cuivre ? Moi je veux bien mais la tenue aux vibrations me paraît très risquée avec du recuit...

15 avr. 201315 avr. 2013
0

bonjour

je suis électricien et sertie les cosses cuivre jusqu'à 240 mm²
sertissage hexagonale .
pas besoin d'avoir de l'hydraulique .
l'hydraulique c'est pour le confort pas pour le résultat qui est le même avec la bonne pince
si vous venez avec vos câbles et cosses je vous sertie ça à l'oeil
je suis sur manosque . 04

JF

15 avr. 2013
0

j'ai fait ca pour mon rafiot,et aucun prob et pourtant j'ai bouffé du mille 28000 depuis pas de soucis

16 avr. 2013
0

Targaz j'ai noté l'info, je m'interrogeais juste sur la viabilité :)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (72)

mars 2021