Pince à sertir cosses non isolés

Bonjour
j'ai besoin de refaire quelques câbles d'alimentation électrique (batterie , guindeau... forte section)
Je demande à ceux qui connaissent quelle pince à sertir les cosses non isolées je peux utiliser
Je sais que je pourrais les faire sertir chez un shipchandler ou peut être me la faire prêter , mais compte tenu de la différence de prix entre le grossiste et le petit magasin je me demande si le prix d'une pince correcte n'est pas envisageable.
également certains câbles n'ont pas besoin d’être démontés ou le sont difficilement (juste une cosse à changer car ils seront raccourcis )
Je recherche une pince de bonne qualité pour une utilisation dite "amateur" avec un bon rapport qualité/prix
J'ai regardé sur le net et il y a de tout à tous les prix , mais laquelle choisir?
Donc avis lancé aux connaisseurs
Merci
Je suis sur port Camargue
Francis

L'équipage
20 jan. 2020
20 jan. 2020
0

Quelle cosse ?
En fonction, se fera le choix des matrices/pince

20 jan. 2020
-1

Pourquoi ne pas les souder

20 jan. 2020
2

Car c’est irresponsable!

21 jan. 2020
2

Si la section de câble est bien choisie, ainsi que la protection, je ne vois pas de soucis aux cosses soudés (celles prévues à cet effet).

C'est supérieur en solidité à l'arrachement et si l'étamage est bien fait il remonte par capillarité dans le câble et le protège efficacement de l'oxydation.
Un coup de graisse au cuivre pour éviter les remontées d'eau dans l'isolant puis gaine thermo.

Si on ne fait qu'un sertissage, en milieu marin, utiliser du câble étamé.

21 jan. 2020
1

Aucun pro digne de ce nom ne fera ce montage
Aucun organisme de contrôle ne validera ce montage non plus!

21 jan. 2020
3

dis en plus Cedric. On aimerait que tu sois un peu plus prolixe.

Il existe des cosses à souder avec certification. Ca ne doit pas être le fruit du hasard.

On en utilise sur certaines de nos machines qui sont également certifiées.

21 jan. 2020
3

On déconseille fortement les soudures sur cosses dans des installations qui vont bouger (voiture, bateau) car à la longue les mouvements vont fragiliser la soudure avec risque de finir par une rupture.
Le mieux restant des cosses à sertir + gaine thermo venant recouvrir le tout, isolant le fil baladeur si jamais le sertissage pète.

21 jan. 202021 jan. 2020
6

Dans l'aviation et le ferroviaire elles sont proscrites.

Pour notre utilisation(mis à part peut-être celles directement sur le moteur), je ne vois pas de soucis. solution largement éprouvée. Bien plus fiable que les câbles cuivres non étamés simplement sertis qui s'oxydent fortement à l'air marin et créent des échauffements/dysfonctionnements.

21 jan. 2020
2

Comme le garçon vacher :
Perso, je serti puis je soude. La soudure n'a qu'un rôle très secondaire dans la tenue mécanique, MAIS, elle limite très fortement l'oxydation à venir du câble.
Il peut ne pas être idiot une fois le montage réalisé, de frapper le câble + la cosse sertie+soudée sur le bord de l'établi... dès fois que le décapant ou x ou y ait fragiliser la cosse (ça m'est arrivé 2 fois de casser avec des petites sections, probablement chaleur excessive ou décapant inadapté)

21 jan. 2020
0

Vaudrait il mieux utiliser de la gaine thermo avec colle interne ;)

21 jan. 202021 jan. 2020
0

La gaine thermo-rétractable avec colle est très intéressante pour bien étancher mais il faut bien s'assurer que la cosse est totalement étanche (certaines cosses ont un trou dans la partie cylindrique et parfois un trou à la liaison partie aplatie/partie cylindrique ) le but est d'empêcher le passage de l'air humide vers les fils du câble.

La version câble cuivre / cosse cuivre / étamage perso n'est pas très chère (s'il faut acheter la pince et qu'on a dix ou vingt à faire et qu'on peut aider les copains).

La version câble cuivre pré-étamé / cosse pré-étamée reste raisonnable.

La version ESA/Dassault (éventuellement NASA) voire même Marine nationale , faut voir avec les copains de ponton.!!!!

Quelle que soit la version choisie la rigueur et le respect des règles sont gages de durée de vie et tranquillité.

21 jan. 2020
2

Le problème d'une cosse brasée (le terme de soudure est impropre quand le métal d'apport fond à partir de 180°C pour certaines gammes...), et qu'en cas de chauffe, la cosse va libérer son câble, pour les hautes puissances, ce type de montage est donc proscrit! pour les faibles puissance, cela va créer un point dur, et avec les vibrations, le câble va casser à ras la soudure.

C'est pas pour rien qu'il y a tout un tas d'application ou c'est juste interdit!

Le coup de la corrosion c'est du pipi de chat, pour 2 raisons:
- la soudure ne remonte jamais loin, et quand bien même, en remontant, cela abîme la gaine qui devient encore moins étanche, car elle n'est pas faite pour monter à 180 ou 200°C!. (elle ne l'est dejà pas sans avoir chauffée! des câbles noirs sur 1m, je ne pense pas être le seul à avoir vu cela!)
- Un câble étamé d'origine résout le problème. C'est juste un peu plus cher

J'ai vraiment le sentiment que l'on défend la soudure en disant que c'est mieux alors que le seul argument "recevable" est que c'est moins cher!

Pour moi, une terminaison, c'est sertissage + sika sur la jonction et gaine thermocollante alors que le sika est encore amoureux.
Ensuite l’intérieur de mon bateau est sec, mon pilote est protégé, mon moteur de guindeau idem, en bref, ya aucune raison que la corrosion vienne me poser soucis!

Dernier truc, 99% des feux électriques sur un bateau on pour origine non pas un court circuit, mais bien un problème de contact, la tension et l'intensité baisse lorsqu'une résistance liée à un mauvais contact apparaît, et cela chauffe ... le disjoncteur/fusible ne lâchera jamais!
le problème est que quand ça chauffe, cela finit par brûler!
C'est pour cette raison que les dominos sont un non sens: un mauvais serrage et c'est le point chaud assuré pour autant que l'on ai quelques ampères qui passent!

21 jan. 202021 jan. 2020
0

Si ton câble chauffe au point de se désouder, c'est que ton câble est (très) mal protégé. C'est le postulat de base de mon premier message.

Pour ton bateau sec on te félicite, c'est que tu dois rester au port. Une vague descente ou capot ouvert ca arrive, idem pour une infiltration.

Des câbles oxydés dans leur cosse sont légion dans le domaine de la plaisance. Les ruptures de soudure le sont nettement moins m semble t-il....

Si tu veux Cedric j'ai de la grosse remise sur le matériel ATEX (ADF), ça ferait sûrement ton affaire, tu naviguerais plus serein :-)

21 jan. 2020
-1

non une infiltration ne doit pas arriver. mon bateau a le pont stratifié à la coque, et chaque écrou est étanché ... donc non je ne vois pas ou l'eau pourrait passer... mes fonds je les aspires une fois par an, car ils sont par contre vite poussiéreux!
par contre, je sais que sur des bateaux polyester mal construit, il arrive que les propriétaires de ces navires deviennent fou à chercher les infiltrations, même sur des unités récentes! mais je dirais chacun ses problèmes!

Quand il y a de la mer, je navigue descente fermée, capots de pont fermés systématiquement en nav, mais ça je crois que c'est la base de la sécurité non?

maintenant, si tu veux souder, soude!
juste que ce n'est pas la règle de l'art... et il est important que chacun connaissent le pourquoi!

21 jan. 2020
3

la perfection humaine, être toujours à l'abris d'un oubli, d'un faux pas ...et la construction navale, parfaite elle aussi. Félicitation Cedric. :-)

21 jan. 202021 jan. 2020
0

Cedric 1983


Il semble que tu cites une marque ..
"Pour moi, une terminaison, c'est sertissage + sika sur la jonction et gaine thermocollante alors que le sika est encore amoureux."
Peux-tu citer un produit étanche à la vapeur d'eau, je me permet d'insister sur la notion d'étanchéité à la vapeur (d'eau).
Obrigado.Merci.Trugarez-vras.

02 déc. 2020
1

+1, pour avoir construit un avion, jamais on ne fait une soudure : trop fragile.
par contre on utilise des pinces à sertir de grande qualité qui sertissent aussi la gaine.
lorsque l'on scie un sertissage, la cosse est parfaite et sans vide, comme si tout était fusionné à froid, pas d'humidité possible à l'intérieur.
pour avoir démonté ma télécommande de guindeau : toutes les soudures à l'intérieur étaient bouffées par la corrosion. Achat d'une télécommande neuve que je ne laisse plus en place.
avec en plus du fil étamé et une gaine thermo tout va bien.
les avions connaissent aussi les ambiances humides (traversée de nuage, pluie, survol maritime en air salin, etc.)
pour les cosses de batterie, il faut mettre de la vaseline dessus.
perso, je mets de la vaseline dans toute ma connectique.

20 jan. 2020
0

Bonjour
tu as cette pince
fr.rs-online.com[...]8296524

20 jan. 2020
1

Bonjour
Dans la question il y a "batterie, guindeau.."

Alors ceci
www.ebay.fr[...]0433973

Mais trouver quelqu'un équipé sur le ponton sera sûrement moins cher..

20 jan. 2020
0

Merci Yantho
Quid de la qualité ? As tu ou quelqu'un d'autre déjà utilisé cette pince?
effectivement la trouver sur ponton cela sera moins cher, je ne suis pas contre un prêt

20 jan. 2020
1

J'ai acheté la mienne sur ebay pour quelques roros de plus et elle m'a bien servi, j'aurai pris celle-là ,si elle avait été dispo ,pour un encombrement moindre. Je l'ai déjà prêtée mais tu es trop loin.

20 jan. 2020
0

Comme Yantho, la pince est à Arzal.
Câbles sertis, puis soudés (cuisinière à gaz), puis sika ou silicone sur le cuivre apparent avant de recouvrir avec 1 puis 2 gaines thermorétractables.

20 jan. 2020
0

Bmayer
ta pince tu l'as acheté à ce distributeur ? ou c'est une similaire.
Pour le reste des opérations je te suis

20 jan. 2020
0

Achetée sur aliexpress

20 jan. 2020
0

merci Bmayer

20 jan. 2020
0

Merci pour ton retour yantho et je note que tu as eu une étoile , donc un autre utilisateur , dommage que les étoiles soient désormais anonymes

20 jan. 2020
1

pour répondre aux questions
pour câbles d'alimentation 25mm2 ,50mm2
Pourquoi pas soudés car j'ai envie de sertir et plus sérieusement je pense qu'au niveaux mécanique et échauffement cela tient mieux que soudé et qu'à priori en général c'est minimum serti (mais je peux me tromper).
a savoir que je peux aussi souder après sertissage
Alpinea310 merci pour le lien mais mes câbles d 'alimentation batterie guindeau sont plus gros que ce que ta pince peut sertir

20 jan. 2020
0

L'ordre est important!
Avant sertissage glisser 10cm de gaine thermo-rétractable loin en amont.
Après sertissage chauffer la cosse (au fer à souder 40/60 W de chez leroyrama ou castomerlin ou bricotruc ou tout petit chalumeau butane ou gazinière comme écrit bmayer ) quand c'est chaud toucher le câble avec le fil d'étamage pour faire couler dans la cosse), sutout ne pas étamer avant de sertir.
Quand c'est froid glisser la gaine jusque la cosse et un coup de chauffe...
Idéalement tremper extrémité du câble et cosse dans acide de décapage avant de sertir (mêmes magasins).

20 jan. 2020
0

Merci Yanto
je le pensais comme ça aussi

20 jan. 2020
0

De toute façon il ne s'agit pas de soudure mais de brasure faible (fil à ~50% d'étain ) résistance mécanique faible..

20 jan. 2020
-4

Houps, j'ai vu,
effectivement, pour ces gros diamètres, tu peux frapper avec un chasse goupille sur ta cosse en ayant préalablement enfiler ton cable et terminer par une soudure à l'étain avec un mini chalumeau.
francis

20 jan. 2020
2

alpinéa310 merci mais par sécurité ( alimentation tableau , guindeau et circuit de charge ) je préfère utiliser une pince dédiée à cette utilisation que des méthodes de substitution que je ne saurais maitriser

20 jan. 2020
5

Bidouillage interdit.
Les pinces pour cosses de ce type sont abordables (30/50€), le coup de marteau aleatoire entraine un sertissage pourri qui posera des problèmes.
Avec un serrissage, nul besoin de brasage/sousure a posteriori.
Le sertissage se suffit à lui meme et sera d'une fiabilité/efficacité supérieure aux soudures.

20 jan. 2020
2

Le brasage à posteriori est l'une des manières de lutter contre l'oxydation.

20 jan. 2020
0

Bonjour,
cette pince hydraulique ici :
www.amazon.fr[...]sr_1_61

a été recommandée par un heossien, je crois me souvenir que 2 autres avaient confirmé qu'il s'agissait d'un bon produit.
Je ne retrouve pas le fil.
J 'avais noté la référence, mais je n'ai pas eu besoin de l'acheter.

20 jan. 2020
0

Hello
Oui j'en ai une dans le genre,il faut quand même malgré l'hydraulique bien forcer pour sertir quand on est sur le 35/50/70 carré,ça n'est pas une pince pro à ce prix là.
Néanmoins elle fait le job et je soude à l'etain après pour la corrosion.

20 jan. 2020
1

James
A quoi vois tu que le sertissage est bon ? empreinte laissés sur la cosse ?

21 jan. 2020
0

On voit bien à quel point le cable est écrasé et on peut vérifier en tirant de toutes ses forces dessus..
Serrage hexagonal avec ma pince hydraulique .

21 jan. 2020
0

OK merci

22 jan. 2020
0

très moyen.

22 jan. 2020
1

Arguments ?
Tu as essayé personnellement ?
Quelles alternatives tu as déjà utilisé ?

23 jan. 202016 juin 2020
1

Cela répond il à l'ensemble de vos questions ?

23 jan. 2020
3

En principe, c'est le résultat que l'on obtient en sertissant des cosses de 35² avec les matrices de 25².
J'ai cette sertisseuse et bien qu'elle n'ait pas la qualité d'une "pro" elle fait bien son boulot.
mais peut-être est-tu tombè sur un modèle "fini à midi moins 5"

24 jan. 2020
1

Si le chiffre 16 sur la matrice, le câble et la cosse signifie 16mm2, alors je ne me suis pas trompé.
J'ai essayé avec le 25, même résultat. Je pense qu'avec les grosses matrices, le jeu doit avoir moins d'influence.

23 jan. 2020
0

Pas le bon choix de matrice... Défaut de repérage de ces dernières ?

23 jan. 2020
0

idem,
pas la bonne matrice
jamais je n'ai eu ce résultat avec la mienne

20 jan. 2020
0

J'en ai une moins moderne (dispo sur Toulouse), non hexagonale pour les cosses de batteries mais vue la taille et le poids le cout de l'envoi et retour risque de te revenir plus chers que l’achat !!!

20 jan. 2020
2

Une bonne pince hydraulique, y’a que ça de vrai. la mienne a déjà serti des centaines de cosses!

J’ai toujours quelques dizaines cosses à bord, car je les achète par paquet de 50... et ça dépanne tous le monde.

Dans mon coin, c’est très régulièrement que je vais sertir des câbles pour les voisins, copain des voisins, voisins des copains des voisins etc! Du coup je fais quand même payer 3 euros la cosses pour les consommables (cosses et gaines thermo collante pas gratuite) et l’usure de la pince, mais elle résiste plutôt bien.
Rien que sur mon bateau, je suis à plus de 40 ou 50 cosses, je regrette pas l’achat.

Les conseils de soudure, sertissage au marteau ou à l’etau, c’est simplement du travail de gougnafier!

20 jan. 2020
0

Bon
A la vue de vos messages que je remercie je pense que la pince hydraulique est un minimum.
Une autre question est
Quel type de cosse utiliser cuivre ou alu ?

20 jan. 2020
3

Cuivre sur des câbles en cuivre!

20 jan. 2020
0

merci cédric

21 jan. 202016 juin 2020
1

Bonjour,
J'utilise celle là.
Qui est très efficace. Ne concerne que les grosses cosses non isolé. Parfait pour batterie

21 jan. 2020
0

C'est la même que la mienne !!! ;=) mais en plus neuve (la tienne) !!!

21 jan. 2020
0

C'est une Wurth

21 jan. 2020
0

Poinconnage.
Je sais pas si c'st encore tres utilisé...
Maintenant les pinces sertissent sur toute la periphérie pour un sertissage optimal

21 jan. 2020
0

Holà,
Il y a eu un post très explicite sur les cosses.
Il y a des sertisseuses professionnelles qui font un genre de poinçon,et elles ont un agrément.
Chaque cosse pour un usage et une sertisseuse particulière .
Je soude après mais c'est uniquement pour la corrosion, et toujours après le sertissage.
Les sertisseuses à 40/50 euros n'ont pas la fiabilité ni la solidité des modèles pro...mais quel côté pratique et moins encombrant qu'une manuelle qui a du coup de grandes poignées...

21 jan. 2020
1

pour sertir du 50/95mm² qui sont les diamètres les plus utilisés, cela va très bien!

J'ai déjà quasi coupé une cosse et un cable en 50mm² loupé (trop long), avec un sertissage à 50 puis à 35, puis à 25 puis à 16... sans forcer, c'est impressionnant comme le métal, et notamment le cuivre arrive à se déformer!

Le point ou la sertisseuse chinoise à ses limite c'est que les matrice ont un petit mm de jeu, donc il faut bien les mettre en face pour avoir un truc parfaitement propre.

21 jan. 2020
0

Avec la pince hydrolique ne peut on pas trouver des matrices pour couper les haubans ?

22 jan. 2020
0

Holà,
Pas sur qu'il y ait la force nécessaire...
Deja pour sertir du 70 carré je trouve qu'il faut bien y aller avec ces pinces chinoises...
C'est loin de rentrer dedans comme du beurre,et il faut effectivement bien vérifier le centrage des matrices.
Ne pas forcer la pince aussi,je pense que j'ai légèrement faussé la mienne,des fois la pression arrive en bout de course sans avoir les matrices qui se touchent...
Faut dire que je fais deux sertissages sur les grosses cosses,dans ce cas bien les aligner.

22 jan. 2020
0

Pour que le sertissage soit correct, il faut que les matrices soient en contact, ne pas forcer plus.
ces sertisseuses sont donnèes pour 6T force suffisante pour un travail propre.
les SIMEL(pro) ont 2 tétes 10T et 20T suivant les cosses.
certaines sertisseuses pro font le boulot avec 6T de poussèe
www.mage-application.com[...]age.pdf

22 jan. 2020
0

pour du 16mm2, j'ai utilisé celle ci:
www.amazon.fr[...]o01_s00

le résultat est mécaniquement correct, mais la finition bâclée. Les matrice ne sont pas bien forgées et ont du jeu.

Je la renvoie pour essayer celle-ci:
www.amazon.fr[...]2651459

Rien n’empêche d'assurer avec un peu de soudure, ça maintient un bon contact en cas d'oxydation.

22 jan. 2020
0

Hola Red sky,
C'est aussi la deuxième que j'ai.

23 jan. 202023 jan. 2020
2

Bonjour à tous,
Une bonne pince à sertir manuel est bien suffisante, à moins de passer son temps à sertir...
Mais une pince de qualité facilitera grandement le travail et surtout fera des sertissages fiables à toutes épreuves.
Prendre une marque reconnue par les pro comme Klauke par exemple que l'on trouve chez les grossistes en matériel élec comme Rexel ou Sonépar - Franco Belge...
Les cosses ont aussi une grande importance, même conseil que ci-dessus...
PS1: je n'ai pas d'action chez ces distributeurs...
PS2: pour l'étamage, c'est un peu comme les religions, chacun à la sienne... mais jamais sur un moteur par exemple, ou sur tout ce qui vibre ou qui bouge. Une bonne gaine thermo et de la graisse marine ou du suif et cela fera des années avant oxydation (sauf si immersion bien entendu), l'idéal restant le fil déjà étamé, mais pas toujours facile à trouver.

02 fév. 2020
4

Bon je vous fais un retour d'expérience

J'ai acheté:
- la pince à sertir conseillée par yantho sur ebay
- des cosses à sertir en cuivre de bonne qualité chez un grossiste en électricité
- de la gaine thermorétractable enduite intérieurement d'une genre de colle ( chez mon grossiste élec)
- d'une cartouche de colle MSP (ms polymère )

processus
- pose des cosses ( sertissage sans souder )
- étanchéité avec le ms polymer au niveau jonction isolant / cosse et au niveau du petit trou de la cosse
- Pose de la gaine rétractable à l'aide d'un décapeur thermique

Le résultat est plus que correcte

Je rajouterai que la gaine rétractable avec colle est "étanche à l'humidité " et aussi du fait de son épaisseur non négligeable , elle assure une protection contre la fatigue entre fil et cosse car elle rigidifie cette liaison

Merci à tous pour vos conseils

02 fév. 2020
0

Parfait!

03 fév. 2020
1

Un produit à avoir dans toutes les bonnes boites à outil marine, le liquid-tape de plasti-dip !

J'utilise ça pour étanchéifier les connexions dans les locaux humides et/ou à atmosphère agressive.

03 fév. 202003 fév. 2020
0

Bonjour
Perso c'est quelque chose équivalent à ceci (trouvé chez un ship), très pratique avec le pinceau intégré au bouchon.

www.plastidip.fr[...]13.html

08 fév. 202016 juin 2020
5

Bonjour,
je suis un peu perplexe par certaine intervention au sujet du sertissage des cosses
Je me présente : j'ai travaillé pendant 43 ans en temps que technicien en électricité pour de grands groupes dans le domaine industriel, chimique , nucléaire …..
Je continue de travailler dans se domaine en autoentrepreneur et j'interviens maintenant sur des bateaux pour des chantiers et rends des services aux copains.Je suis très surpris de découvrir autant de non qualité et de défauts réalisés par des professionnels de chantiers nautique et amateurs électriciens.
Le dernier gros pépin à ma connaissance l'incendie d'un voilier de course de plusieurs millions d'euro pour une prise 12V mal installée.
Je reprends donc le fil : " genavigue " le sertissage par poinçonnage a été interdit en industrie depuis belle lurette (coupure des brins à l'intérieure des futs des cosses) et c'est pour cette raison que le sertissage hexagonal a été imposé
La soudure pareil interdit en industrie trop compliqué de vérifier la qualité de la soudure
Perso j'interviens avec une petite pince hydraulique professionnelle qui me permet de sertir de 6 à 95 carré les cosses non isolées et une pince professionnelle pour les cosses isolées 1,5 à 6 carré évidemment j'utilise également des cosses professionnelle de qualité
Quand à l'oxydation d'après mes constatations elle provient du dégagement gazeux des batteries faire le choix des batteries au gel étanche certes plus couteux mais vraiment la solution la plus efficace
Quand j'ai refaits l'électricité de mon voilier il y a 5 ans j'en ai installé pas une trace d'oxydation
Ci joint la photo de mon petit matériel d'intervention

09 fév. 2020
0

Bonjour,
La pince proposée poinçonne tout en sertissant la cosse sur le fil de cuivre. Je travaille aussi dans l'industrie et cette méthode est éprouvée. Un seul poinçonnage n'est pas suffisant. Quand tu fais passer de la puissance, tu as besoin d'un contact franc. Il faut simplement bien choisir l'emprunte qui doit correspondre à la cosse.

09 fév. 2020
0

J'ai oublié de préciser que le poinçonnage effectué avec la pince proposée ne sectionne pas les brins de cuivre. Tout est une question de choix d’empreinte. Un sertissage peut tout aussi bien abîmer l’âme cuivre du conducteur si l'empreinte est mal choisie.

01 déc. 2020
0

Ben normalement, l'empreinte imprime son diamètre sur la cosse pendant au cours du sertissage, ce qui fait qu'on peut vérifier en cas de problème que c'est la bonne qui a été utilisée. Ou pas.

09 fév. 2020
0

@Pirate76 pouvez vous SVP indiquer la référence et donner une idée de prix de la pince à sertir hydraulique que vous utilisez, merci !

11 fév. 202016 juin 2020
2

Bonjour,
j'utilise une pince SIMEL professionnelle c'est à dire réglable en pression je suis obligé pour continuer de travailler dans l'industrie de la faire contrôler tout les ans par un organisme agréé.
Pour nos travaux nous n'avons pas besoin de ce type de pince , SIMEL ou autre bon fabricant en fabrique d'autre non réglable et d'un tarif beaucoup plus attractif .Mais il est évident d'utiliser des cosses de type professionnelle pour avoir un travail parfait .J'utilise des cosses SIMEL ou autre mais de qualité professionnelle
Je vous joints une photo des cosses que j'utilise comme vous pouvez le constater le bas du fut se termine par une petite jupe qui prouve que ces cosses ont été remises à la cote de sertissage .Technologie que vous ne retrouvez pas sur des cosses "exotique" avec les risques obligatoire de fluage (écrasement du métal )
En haut de la photo j'ai mis une cosse spéciale pour soudure à l'étain à ne surtout pas employer pour sertir
Cordialement

11 fév. 2020
0

Comment différencier les cosses (souder / sertir) ?

08 fév. 2020
0

Bonjour
les manchons à souder isolants à usage professionnel vont jusqu'à 2000 volts et ont une excellente résistance aux contraintes mécaniques, il est conseillé toutefois de les envelopper avec un machon rétractable avec résine IP67 (22000 v) ou alors avec tape vulcanisant étanche (45000 v).
Mais à 1€ voir 1,50€ la pièce cela n'est pas à la portée de toutes les bourses, pour les manchons à sertir, il faut faire attention a avoir une pince de très haute qualité au risque d'écraser, voir couper les fils du câble multibrin.

09 fév. 2020
0

J'ai acheté et utilisé celle ci :

www.amazon.fr[...]=sr_1_1

Vraiment très bon produit : le sertissage est costaud . vraiment idéal pour les gros cables de branchements sur le parc batteries par exemple.
il y a plusieurs matrices selon le diamètre du câble et des cosses
par contre, en dessous de 4 mm2 point de salut ...

30 nov. 2020
0

Bonjour,

Je vais acheter ces , pour du 2.5mm² jusqu'au 16mm².
C'est du sertissage hexagonal mais je ne trouve rien de pas trop cher pour sertir du 2.5 au 16.
Je vais avoir une vingtaine de sertissages à faire donc je ne voudrais pas mettre 200€ pour ça...
En pas cher on trouve à partir de 6mm² mais en dessous je ne trouve rien qui soit en hexagonal.

Avez-vous des pistes ?

Merci

01 déc. 2020
0

Bonjour, tu as la réponse juste sur le post du dessus, il te sera difficile de trouver mieux dans cette gamme de prix pour du>4. En dessous de 4 tu peux trouver des pinces avec mâchoires interchangeables à vil prix qui font l'affaire pour ton usage modéré, pas forcément hexagonal, mais sur ce diamètre est-ce nécessaire ?

Par contre tu fais bien de commander sur le site que tu as choisi tes cosses, elles seront plus sérieuses que des chinoiseries sur Ama...on où c'est la loterie pour la qualité.
Sur le site que tu as choisi, ils te proposent aussi de faire le sertissage pour quelques € de+.

Ton ship du coin pourrait aussi te prêter une pince mais faut il qu'îl soit très gentil si tu ne lui achètes rien !

01 déc. 2020
0

Merci beaucoup pour ta réponse Aristideus.
Je voulais absolument trouver de l'hexa pour toutes mes sections mais si tu dis que pour en dessous de 4 ça n'a plus d'importance alors je vais pouvoir faire mon choix.
J'avais vu le sertissage proposé par le site mais le problème c'est qu'il faut être sûr de son métré, ce qui n'est pas mon cas ;) Je prends du rab au cas où et donc je vais devoir faire mon sertissage moi-même.

01 déc. 2020
0

Je comprends bien que cela soit plus sécur mais il faut faire avec ce qu'il y a de dispo si tu veux être autonome. Tu peux regarder chez Knipex la référence 97 52 30 qui a une empreinte proche de ce que tu veux, mais ce n'est plus dans la même gamme tarifaire. De mon expérience, jamais eu de soucis avec les pinces évoquées dans mon précédent post pour les petites sections, pour les grosses sections il faut rester sur l'hexa. Le plus important, déjà évoqué plus haut, est de bien choisir une cosse dont le diamètre intérieur est adapté à la section de câble, pour éviter que la cosse bouge avec les sertissages "basiques". Tu peux peut être regarder du côté des loueurs de matériels si les pinces pro existent en location ?

02 déc. 2020
0

Ah oui la Knipex est top : du 1.5 au 10 ce serait parfait... si j'étais riche :B
Elle coute le prix de tous mes câbles + cosses + manchons ;)

Sinon pour mon 2.5 à 6, ça marcherait ?

Il resterait pour le 16 mais je peux peut-être le faire faire par le comptoir du câble.

02 déc. 202002 déc. 2020
0

Cette pince n'ira pas pour ton type de cosse, c'est destiné à des embouts de câble isolés ou non ( multibrins). J'ai quasi la même, correct pour l'usage qui est le sien mais pas pour les cosses plus épaisses.
Tu pourrais essayer de trouver un grossiste pro électricité près de chez toi,une fois ton métré réalisé, qui pourrait te faire le sertissage.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bricolage d'hiver : apprendre le nœud de cabestan sur une bitte d'amarrage improvisée 😂😂😂

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (171)

Bricolage d'hiver : apprendre le nœud de cabestan sur une bitte d'amarrage improvisée 😂😂😂

février 2020