Pilote sur secteur

J'ai un pilote st60 avec l'unité de puissance qui est réliée au secteur de barre à roue;

du fait de l'excursion limitée du piston de l'unité, il y a deux butées pour la position extrème du safran babord et tribord qui reduisent pas mal l'angle de barre qu'on reussit à obtenir, le bateau donc à un rayon de manoeuvre à basse vitesse un peu trop grand à mon gout; le pilote lui fonctionne très bien

est-ce que vous connaissez si existent des fixations piston--&gtsecteur qui permettent de désolidariser facilement le piston (de l'unité de puissance) du secteur de barre ?
il y a une goupille qui sert à le détacher en cas de panne mais c'est vraiment pas pratique du tout, en tout cas pas pour le faire à chaque sortie

comme ça quand je rentre dans le port je décroche le bras du pilote pour avoir plus d'excursion, puis je le remets après etre sorti la fois d'après ?

je pensais à qque chose comme une connexion à sphère similaire à celle entre la voiture et une remorque par exemple

?

L'équipage
08 nov. 2005
08 nov. 2005
0

Poussée ...
je ne sais pas pour le ST60, mais les pilotes de secteur de barre que je connais ont des poussées de plus de 500 kg ... dont il faut du démontable à la fois solide et sans jeu ... pas évident !

Le plus simple est de rentrer un peu le point d'attache du pilote vers l'axe du safran (bras de levier plus petit). Tu auras ainsi un peu moins de couple au pilote, mais un peu plus de débattement, exactement en proportion inverse.

Note qu'au dessus de 30° d'angle de safran, on considère que ça ne sert à rien d'autre que de freiner le bateau sans le faire tourner d'avantage.

J'ai aussi du limiter un peu mon débattement quand j'ai monté mon vérin de secteur de barre.

08 nov. 2005
0

oui
les forces sont de cet ordre là; j'avais pensé aussi à rentrer le point d'attache du piston, je dois juste faire deux calculs et vérifier avec le manuel si on reussit à gagner qque chose de un peu plus satisfaisant, ou bien s'il a déjà été installé au max possible

dans un autre bateau avec une carène très semblable (ior) je reussis à tourner avec un diamètre de presque une longueur de bateau, quand le bateau tourne pendant les manoeuvres l'angle d'attaque de l'eau sur le safran vient un peu de coté donc par rapport à l'axe du bateau on peut meme exagérer un peu avec l'angle de barre en gagnant de l'effet évolutif; dans cet autre bateau par contre je tourne (à l'oeil) sur un rayon d'une longueur de bateau :-(

c'est ce qui me retient un peu de sortir quand il y a pas mal de vent (voir fil les limites de sorties) car il suffit de se tromper d'un millimètre et on risque les dégats

08 nov. 2005
0

oui
exactement manoeuvres de port à moteur, à la voile il n'y a pas de problèmes; mais perso je tiens le moteur embrayé très peu, je prends un peu d'erre -le minimum indispensable- et je mets au point mort, utilisant la barre pour évoluer sur l'erre

je devrais peut etre utiliser davantage de moteur, mais meme avec des montées en tours de qques secondes le bateau prend tout de suite de la vitesse

c'est surtout quand on va en avant, cas typique de l'approche au catway: on procède perpendiculairement et on tourne à 90° pour rentrer, là il me faut tourner très en avance et si je loupe le timing je me retrouve avec le coté du ponton contre la ponte du catway, bon j'exagère mais c'est pour donner l'idée -.&lt)

à l'arret je tourne sur place aussi mais j'ai besoin de l'effet évolutif de la marche a/r

08 nov. 2005
0

Précision ...
tu parles de manoeuvres de port ? Si oui, je suppose que c'est au moteur ? Si oui, ça dépend beaucoup dela distance entre hélice et safran, car le souffle de l'hélice sur le safran compte encore plus que la vitesse du bateau ... Avec le mien, je peux tourner sur place à l'arrêt (hélice à 10 cm du safran) ! donc c'est difficile de comparer deux bateaux différents.

08 nov. 2005
0

PILOTE
bonjour
On a le PB sur tous les bateaux que nous sortons,on perd pas mal de degré d'angle. les solutions ne sont pas évidentes étend donné que le systéme fonctionne avec un mini de jeu ce qui rend une articulation de plus rédibitoire. Si vous avez une idée géniale je suis preneur!! Bonne recherche.
eric

09 nov. 2005
0

sur le principe
si la puissance du verin le permet, réduire la distance rotule / mêche permet, pour une même longueur de verin unplus grand débatement du secteur

mais la limite se situe aussi sur la réactivité du pilote, car sur un temp identique, l'angle de barre ne sera pas le même dans les deux cas et gare aux lacets.... (ou pas car sur mon bateau - barre franche - le fait de racourcir la distance rotule/axe a plutot amélioré les choses)

09 nov. 2005
0

En fait il te faut un deuxième secteur
sur lequel tu branches le pilote.
Ce secteur peut ""s'embrayer"" sur la mèche grace à levier qui ressert les machoires de l'axe (le trou) du secteur sur la mèche. J'ai vu un truc comme ça sur un vieux bateau de pêche à barre franche. C'etait un truc énorme et en bronze mais ce doit être réalisable en alu ou en inox.
Il faut de la hauteur pour mettre ce deuxième secteur, et de la place pour le levier de serrage.
J'essaye de te faire un dessin, mais je te promets rien parce que je suis nul à ça.

Tu peux aussi piquer le système des tendeurs de courroies de remorque de 38Tonnes pour faire la même chose en déportant les machoires (à creuser parce que c'est une idée comme ça).

09 nov. 200516 juin 2020
0

vue de dessus
le dessin c'est la vue de dessus.
Pour la vue de profil, imagine toi un simple sytème crantéà la jonction du levier et de la came qui traverse les machoires du secteur.
C'est à perfectionner bien sur, mais ça doit le faire.

09 nov. 2005
0

Problème ...
il faudrait absolument une goupille de positionnement pour que le bras supplémentaire soit toujours bloqué dans la même position sur la barre !

09 nov. 2005
0

effectivement, ce n'est qu'un "concept"
et il manque tout un tas de mise au point telle qu'une came de centrage, un vrai système de serrage avec bague en ertalon ou autre...
J'avoue que je ne me suis pas attardé sur le système vu à san feliu (j'avais d'autres centres d'intérêts ;-) ) mais je suis même presque certain que le système de serrage était un cable qui passait autour de la machoire mobile et qui était tendu par une crémaillère.
A terminer et prototyper donc.
Un habitué de la customization et des catalogues doit pouvoir torcher ça en moins de 2 :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (129)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021