Pilote Simrad TP10 instable sous voile

Sur Voilier de 6m , mon pilote Simrad TP10 est souvent instable sous voiles :
Quelles seraient les subtilites de reglages. Reglage "Gain" conforme à la doc mais le Reglage "d'etat de la mer" bizarre seulement 1ou 2 bips au choix.. faut il stabiliser longtemps le cap avant d 'automatiser, le centrage du verin doit il etre precis avant le mode auto ? Comment reinitialiser les reglages usine ?

L'équipage
06 sept. 2013
07 sept. 2013
7

ce n est pas le pilote qu il faut régler , mais le voilier !
ce genre de pilote sans giro , ne fera jamais autre chose que compenser les écarts de route du bateau , donc la bonne solution est de régler le bateau au mieux pour qu il soit le plus stable possible .

07 sept. 2013
2

S'assurer que la batterie qui fourni l'énergie soit en bon état ..... :pouce:

07 sept. 2013
1

Faire aussi un holocauste à Éole et Poséidon pour que l'un t’envoie un doux zéphyr calme et bien régulier et pour que l'autre s'abstienne de te faire des vagues.
Sinon, c'est la solution Hotelgolf qui convient le mieux

07 sept. 201307 sept. 2013
0

"Le centrage du vérin doit-il être précis ?" Oui, mais seulement lors de l'installation. Il doit être centré quand la barre est dans l'axe. Après, comme dit plus haut, (éviter que le bateau soit ardent, par exemple...), faire en sorte que le réglage des voiles demande le moins possible d'interventions à la barre

07 sept. 2013
0

attention aussi, le pilote est réglé pour être installé a tribord en sortie d'usine... cela peut éventuellement avoir des incidences sur son comportement. possibilité de l'installer a bâbord mais une procédure de réglage est décrite dans le manuel d'utilisation !

07 sept. 201307 sept. 2013
0

Je connais bien l'engin, j'ai un TP30 en secours que j'ai réparé il y a quelque temps (Capteurs Hall arrachés par le déplacement des petits aimants de la poulie du vérin). Mais c'est un autre sujet...
1)Mesurer la tension d'alimentation au niveau du pilote tout en activant le vérin manuellement; il ne doit pas y avoir de chute de tension significative lors de la rotation du moteur. Vérifier très soigneusement toutes les connections.
2)Seastate: Si vous entendez deux bips, c'est normal, le filtre seastate est "off". Il faut le laisser comme ça dans la majeure partie des utilisations.
3)Gain: Il y a 9 niveaux de gain. Commencer par le mettre à 3 ou 4
4)Faire un essai au moteur en eaux calmes et vérifier que le pilote est stable dans ces conditions pour lever le doute sur un dysfonctionnement du pilote lui-même.
Ajuster le gain au meilleur compromis (Voir croquis dans le manuel)
5) Ensuite seulement essai sous voile. N'enclencher le pilote sous voile qu'avec un bateau très bien équilibré avec la toile du temps, c'est essentiel. Aucun pilote ne fera de miracles avec un bateau mal réglé et/ou surtoilé.

Il n'y a pas de "réglage usine" mais le réglage de départ serait "seastate" off et gain autour de 3 ou 4.

Très peu probable (Contribution suivante) qu'il s'agisse d'une mauvaise configuration babord/tribord. Le pilote dans ce cas part tout de suite en butée ce qui n'est pas votre cas semble-t'il

Bon je veux pas dire mais tout ça est dans le mode d'emploi..........

07 sept. 2013
0

lu dans le manuel....

4 Configuration
Pose à bâbord
Bien que le Tillerpilot soit préréglé en usine pour la pose à tribord; il est possible de le reprogrammer pour la pose sur le côté bâbord du cockpit, ce qui facilite l’installation sur certains types de voiliers.
??Options de pose à Bâbord et à Tribord
Alimentation coupée, maintenez les touches NAV (CAL) et TACK enfoncées et allumez le pilote. La LED Bâbord ou Tribord s’allume, en fonction de la configuration de pose actuelle. Appuyez sur la touche Bâbord ( ? ) pour sélectionner la pose à bâbord – la LED Bâbord s’allume pour signaler le côté sélectionné. Confirmez la sélection et passez en mode Veille en appuyant sur NAV (CAL).
Pour sélectionner la pose à Tribord, répétez la procédure ci-dessus, mais en appuyant sur la touche Tribord ( ? ).

www.simrad-yachting.com[...]1_w.pdf

:jelaferme:

08 sept. 2013
0

Yes ! Merci pour la doc !!!

07 sept. 201307 sept. 2013
0

Mais qu'est-ce que tu appelles "instable" ?
Si il se met en stand-by tout seul, c'est probablement dû à une mauvaise connexion au niveau de la prise.
Il faut les démonter (la mâle et la femelle) bien nettoyer les fils et les liaisons avant de remonter le tout. Et ça repartira comme en 40 !
Voir aussi les connexions batterie et interrupteur.

07 sept. 2013
0

mouais, un TP10 est un joujou, moi je ne l'utilise qu'au moteur...

Le réglage du bateau est primordial pour sa stabilité, mais, quand le bateau est parfaitement réglé, il n'a souvent pas vraiment besoin de pilote!!!

Sauf que la mer perturbe le réglage, et le TP10 est un peu limite pour corriger ça...

07 sept. 2013
0

Un bon joujou alors !
Il me donne toute satisfaction sur mon bateau de 5.5 tonnes, au moteur comme à la voile, même par vent déjà assez fort.
Voir les deux vidéos des traversées Baléares.

08 sept. 2013
1

On les trouve où ces vidéos ?

07 sept. 2013
0

Le mien barre sous spinacker ...

07 sept. 2013
0

Au moteur c'est bon.
L'instabilite dont je parle est à la voile : Du pompage jusqu'en butée de barre.
Babord à fond, tribord à fond, babord à fond etc...

l'equilibre sous voile en Mistral ou Tramontane c'est dur, et du marin sans vagues c'est impossible.
Je dois faire des essais , gain 3 ou 4
si le bateau est parfaitement stable, un elastique et un bout suffit.
Si j'ai investit un pilote c'est que ce n'est pas stable.

07 sept. 2013
0

Comme je le disait plus haut il faut être sur de la bonne tension de la batterie, au moteur pas de problème l'alternateur compense , mais sous voile si l'alimentation électrique n'est pas suffisante le pilote va "peiner" !!!!

07 sept. 2013
0

HAAAAAA je viens de decouvrir grace à @La Joliette qu'il y a 2 modes d'emplois. Celui dont je disposais donnait 9 niveaux pour le reglage de l'etat de la mer et un 0 bip pour le mode automatique.
Oufff: Un doute de levé sur le bon fonctionnement.
Je suis etonné qu'il soit plus stable d'enlever le filtre zone morte.
La distance du pilote à l'axe de la barre imposée me parait trop longue, la barre semble ne pas avoir assez de vigueur de reponse par rapport au deplacement du verin . Ca doit dependre des longueurs de bateaux ? De lavitesse aussi. Un 6m se traine forcement par rapport à un 10m vu la vitesse de carene. Je suis en bonne vitesse à 4nds et à l'agonie à 6, alors que sur un 12m c'est 9 ou 11 nds.
Le temps de reponse de la barre est il plus percutant sur un 6m ou sur un 12m ?

08 sept. 201308 sept. 2013
0

À priori, un 6 m est plus léger en tout... et réagit plus vite... Mais mieux vaut un 12 m équilibré à la voile, qu'un 6 m ardent qui gite à mort !
:heu:

:mdr:

07 sept. 2013
0

Pour l'alimentation : Pas d'alternateur,batterie neuve chargée à poste avant chaque sortie, un seul cable direct au pilote via fus 10A . La presence du moteur HB à 50cm ; Doit influencer le "nord vrai " dont je me fout eperduement.
Mais cette masse metallique peu elle influencer les temps de reponses de l'asservissement du verin ?

08 sept. 2013
0

Bonjour Papy_jame,

"...cette masse métallique peu elle influencer..." OUI; le compas interne dont l'amortissement similaire au compas de route du bord pondère son temps de réaction et qui se comporte comme tout compas.

J'ai constaté dans une moindre mesure le même problème que sur ton bateau dans de la houle croisée résiduelle en disproportion avec celle du temps.

Je viens de mettre en service sur mon PETIT bateau un ST2000+ que je ne fais fonctionner qu'en mode cap compas. (deux fils + & - pour l'alimentation moteur en 6mm2 puis réduction par cosses fast-on pré-isolées en fil 1,5mm qui rentre encore dans les alvéoles de la prise pilote. Jonction décalées pour éviter le court-circuit en cas d'écrasement, puis isolation périphérique avec des tronçons de différentes longueurs en gaine thermo-rétractable centrés sur la jonction, ce qui conserve à peu près la section du câble 3 x 6mm2 utilisé_pas trouvé de 2x6)
Disjoncteur en amont 12A. Longueur du câble d'alimentation : 3,6m dont 15cm de 2 x 1,5mm2.

As-tu fais le petit cercle de 2 minutes pour la compensation?

08 sept. 2013
0

Ha ! Tu as raison Lashepriz je n'ai pas executé la procedure de compensation.
Je pensais que ce n'etait necessaire qu'avec les fonctions regulateur d'alure ou navigation des TP22 , 32. Meaculpa

Par contre mefie toi des clips Fast-on en marine because l'oxydation, perso raccords elecs uniquement par soudure ou vissage dominos.
Chaque materiel doit avoir sa ligne propre , ainsi revenir directement à la batterie. La batterie fait normalement un impedance de 0hms si elle est correctement chargée. ainsi les differents elements n'interferent pas les uns sur les autres. Mieux vaut 1mm2 par lignes independantes , plutot qu'un 6 ou 25mm2 mis en commun.

09 sept. 2013
0

mon TP 10 fonctionne "normalement" qd les conditions sont stables. mais il est vrai que parfois il met du temps à "réagir" et je vois un grand S derrière moi.
Comme il est dit c'est un pilote sur cap magnétique et donc je l'ignore quand il marche.. et du coup je ne me pose pas plus de questions que cela.
par contre je n'ai pas testé (sauf une fois) le virement de bord... car qd je vire avec mon tri j'ai besoin de pousser la barre à fond et rapidement!! ce que ne fais pas le pilote. donc pour virer je l'enléve et le remets après recalage du cap

09 sept. 201316 juin 2020
0

En fait, contrairement au premiers pilotes Autohelm 1000, Plastimo AT 5O, qui fonctionnaient avec un compas magnétique, les pilotes modernes utilisent un compas Fluxgate.
Avantages: Plus précis et plus stable qu'un compas magnétique.
Inconvénient: Contrairement au magnétique, si pour une raison ou une autre on l'arrête pendant quelques secondes, il faudra procéder de nouveau au réglage du cap.


10 sept. 2013
0

eh ben.
moi je regrette mon Autohelm 800.
le tp10 (je doit être c..) car je n'arrive pas à le régler, il marche bien par 5nt de vent et mer plate, au delà, c'est la galère, je m'en sert plus comme bloqueur de barre que comme pilote, le cablage est celui du précédent, il est à tribord, le gain ne change pas grand'chose. Je relis la notice, j'essaye, mais résultat médiocre.

10 sept. 2013
0

@Lihou2 as tu la bonne notice ? Tamata22 donne un lien dans ce fil qui correspond à mon cas : 2 niveaux pour le reglage de la mer.

Quand je secoue mon TP10 ca fait glinggling à l'interieur, j'ai l'impression que quelque chose n'est pas bien clean la dedans. Le fluxgate serait qu'un systeme de bobinages super sioux. Donc il n'y aurait aucun element mobile de mecanique de precision tel qu'un compas classique.

11 sept. 201311 sept. 2013
0

Glinggling à l'intérieur? Pas bon du tout ça...
Il y a de fortes chances que tu aie broyé tes capteurs Hall. Les deux petits aimants cylindriques positionnés sur la poulie du vérin sortent de leur logement et broient les deux capteurs
Symptôme: Forte instabilité du pilote qui part assez vite en butée de part et d'autre comme s'il y avait un gain énorme et que le pilote travaillait en boucle ouverte (En fait c'est ça puisqu'il n'y a plus de rétroaction, la boucle de régulation étant ouverte, les capteurs étant détruits).
Par contre c'est la même chose sous voile ou au moteur par temps calme alors que tu dis que ça fonctionne correctement au moteur, vraiment ça m'étonne beaucoup.
Réparation pas simple: Il faut ouvrir le pilote et remplacer les deux capteurs. Les capteurs d'origine sont des UGN3177 de chez Allegro Microsystem à 200 gauss d’hystérésis "latchés". Ils ne se fabriquent plus. On peut les remplacer par des A1221 (Allegro) à 180 gauss d'hystérésis pour quelques euros. Bien sûr il faut replacer les aimants et les bloquer à la Loctite ou à la cyanolite. Ne pas se tromper de sens, l'un est NS et l'autre SN
La manip est assez délicate, il faut avoir la main sure pour souder. Je l'ai faite sur mon TP30 de secours et il fonctionne de nouveau parfaitement mais bon, je suis électronicien...
Pour commencer démonter le pilote et regarder du coté des capteurs, je crains fort que ce soit ça...
Il n'y a en effet aucun élément mobile dans un fluxgate si ce n'est qu'on les monte souvent sur un mini cardan.

11 sept. 201311 sept. 2013
0

Correction: les capteurs Hall de remplacement sont des A1222LUA-T et non des A1221; je les ai sous les yeux, dispos chez RS par 5 pour quelques euros. Il m'en reste trois.
Donc première chose à faire: Ouvrir le pilote et vérifier le petit circuit imprimé perpendiculaire à la poulie du vérin (P/N E03183) qui doit avoir ses deux capteurs montés verticalement sur le circuit à 1 ou 2 mm de la poulie. A mon avis les deux capteurs sont désormais au fond du boitier... glinggling...
Maintenant la réparation... A vous de voir si vous vous en sentez capable. Il faut gratter les pistes du circuit qui s'est forcément cassé au ras des pistes menant aux capteurs; ressouder les deux capteurs (3 pins) sur le circuit. Avec une bonne loupe, un bon fer à souder (Weller) avec une panne à CMS et une main pas tremblante, ca devrait aller mais c'est vous qui savez...
Désolé je n'ai pas pris de photos de la manip et j'ai un peu la flemme d'ouvrir de nouveau la bête qui de toute façon est à bord à 300 km d'içi...

29 mar. 2014
0

bonjour,

Je profite de la présence d'un électronicien qualifié pour soumettre un probème bizaroïde:

Je voudrais installer un pilote sur un régulateur d'allure (ce que j'ai fait plusieurs fois par le passé sans problème).

Mais le cas est un peu particulier: il s'agit d'un safran auxiliaire actionnée par un fletner. La "barre" du régulateur est fixée sur le fletner; donc elle fonctionne à l'envers: il faut la pousser vers l'endroit où on veut aller (ce qui est d'ailleurs très troublant)
D'autre part, je ne pourrai monter le pilote qu'à babord.

Pensez-vous que le TP 10 pourrait fonctionner dans ces conditions?
Autrement dit: en branchant le pilote sur du 12v, et en le tenant à babord d'une barre imaginaire, réagirait-il à la façon que j' ai décrite?

Par avance, merci

11 sept. 2013
0

@La joliette: Merci Merci Merci pour ces super infos, je suis ancien electronicien et effectivement cela fait comme un asservissement en boucle ouverte ou avec PID dans les choux, mais au moteur ça me parait stable. il faut que je verifie tout ça.
Par contre j'hesite à demonter etant toujours sous garantie, Simrad va il me dire que c'est à cause d'une chute et me faire payer la reparation presque le prix du neuf? Il faut que je fasse des tests avant de decider.......

11 sept. 201311 sept. 2013
0

Tant mieux si j'ai pu faire avancer les choses...
Mais le glinggling à l'intérieur c'est assez caractéristique.
Oui c'est exactement ça, le pilote travaille en boucle ouverte...
A voir au moteur... Le mien ne partait pas immédiatement dans les choux mais au bout de trois ou quatre corrections.
Bon en fait la chaine d’asservissement est un peu plus compliquée. Le PID est asservi sur l'écart de cap par rapport à la consigne et non sur le vérin ce qui est logique. Les capteurs Hall comptent le nombres de demi-tours de la poulie du vérin et donc la position du dit vérin, ils sortent un signal carré (0-5V) de comptage. (Sorties capteurs en collecteur ouvert, pullups de 2K2 sur le 5V)
Le micro contrôleur ne voyant pas revenir le signal de retour de position après l'envoi de la commande au vérin, il envoie une autre commande, ne voit toujours rien revenir, recommence, jusqu'à la butée.
Je schématise mais c'est à peu près ça... Et, hélas, je n'ai pas le code source du microcontrôleur ce qui fait que ce que j'avance n'est que supposé.
Mais si le pilote est sous garantie il n'y a pas à hésiter, il faut leur renvoyer. A mon avis ce retour ne va pas les surprendre, je parierai fort que ces aimants baladeurs sont une maladie connue chez Simrad/Navico. C'est typiquement un défaut de fabrication (Mauvaise fixation des aimants) et ils en sont responsables.

11 sept. 2013
0

juste une précision lors de l'ouverture du simrad. J'ai du ouvrir le mien (tp 10) pour y fixer un pontet afin de l'assurer ... qd on l'ouvre rien de bien spécial sauf un minuscule ressort qui s'échappe... on le voit à peine... je pense que c'est justement un témoin de garantie, car m'en étant aperçu, j'ai trouvé son emplacement et il appuie sur .. rien de "mécanique"... donc qd vous l'ouvrirez faite le sur un drap blanc pour ne pas le perdre.

11 sept. 2013
0

Bon j'ai ouvert la bête : j'ai bien vu les 2 capteurs et les 2 aimants sur la roue : tout est en place.
Le petit ressort de Louis 33 sert à mettre en tension la tige verticale de renfort pour quelle ne fasse pas glinggling.

Ce qui fait glinggling chez moi c'est en fait le fluxgate qui à ma grande surprise à equipage mobile dans un liquide. comme un vrai compas. Le liquide est à mihauteur. Cela parait normal? sur table le pilote semble bien repondre. Si je simule une gite le pilote semble abattre.
Je suis helas loin du bateau. Il faut que je continue les tests...
Si vous pouvez visualiser votre fluxgate pourriez vous m'indiquer votre hauteur de liquide?

11 sept. 201316 juin 2020
0

Bon, bonne nouvelle si tout est en place du coté des capteurs de Hall. N'oubliez pas de mettre une goutte de Loctite sur les aimants coté vérin de manière préventive pour qu'il ne vous arrive pas la même mésaventure que moi.
Fluxgate dans un liquide???? Pas sur le mien qui est parfaitement sec. Jamais vu un fluxgate dans du liquide, il n'y a aucune partie mobile sur un fluxgate. Ils sont en général monté en pendulaire ou sur cardan pour maintenir les bobinages horizontaux mais c'est tout.
Une question bizarre me vient, peut être absurde: Et si votre pilote avait pris l'eau? Si c'est le cas votre fluxgate est fichu...
Ci-joint une photo du fluxgate du TP10 (1 et 3)où l'on voit qu'il n'est pas du tout dans un liquide et une d'un fluxgate raymarine séparé (2).
Mais peut-être avez vous une version différente... Très bizarre tout de même

11 sept. 201311 sept. 2013
0

Fluxgate ou pas l'indication de cap sur la fenêtre à cristaux liquides du Raymarine ST 2000+ installé récemment à mon bord ne réagit pas plus vite que le SILVA Challenger "très stable et précis" dont la qualité est de gommer les embardées afin de lire un cap.

Pour le ST2000+ c'est plutôt un inconvénient ajouté au fait que sa vitesse de sortie et de rentrée de vérin a ses limites par le retard qu'il entraîne à les prévenir.

On en revient au début du post: petit pilote asservi QUE AU COMPAS; pas idéal dans certaines mer sur bateaux légers.

LA solution existe tout le monde la connaît que ce soit un régulateur d'allure à l'ancienne ou électronique; ça dépasse 4000 € neuf .

11 sept. 2013
0

Heu ...Pourquoi un regulateur d'allure serait plus stable ?
4000 c'est presque le prix de ma coque de noix.

@Lajoliette : On a pas la meme bestiole.

12 sept. 201312 sept. 2013
0

Parce que plus réactif avec une réponse instantanée directement liée à la lecture du vent apparent en temps réel pour un système genre Atom, Navik, Beaufort ou équivallent avec son montage sur mesure.

L'équivalent électromécanique dans cette gamme de prix possède un actionneur au temps de réponse plus rapide que nos basiques ST xx ou Tp yy prévu pour se référer à un dispositif à l'inertie quasi nulle.

12 sept. 2013
0

Sommes nous certain que celà soit dans le sujet?
Il me semble que notre ami Papi_jame cherche à diagnostiquer son problème de pilote.
Je ne suis pas certain que ce genre de considération, certes passionnante, ne le fasse avancer dans la résolution de son problème...
Enfin ce que j'en dis....

11 sept. 2013
0

Bon j'arrive pas à coller la photo de mon fluxgate sur ce site.
Y aurait il une ruse. :lavache:

12 sept. 201316 juin 2020
0

ha enfin voici mon fluxgate

12 sept. 201312 sept. 2013
0

En effet rien à voir. Votre TP10 est beaucoup plus récent que le mien et sur le vôtre le fluxgate est soudé sur la platine. On voit très bien les bobines à l'extérieur.
Bon celà dit je ne crois pas que le fluxgate soit en cause.
Je crains que nous n'avancions pas beaucoup plus sans essais en vrai grandeur sur votre bateau.
Enfin j'ai fat ce que j'ai pu pour vous donner quelques pistes...

12 sept. 2013
0

Merci beaucoup pour toutes ces infos c'est tres sympa et aussi tres utile. Peut être n'ai je qu'un probleme de mauvais reglage.

Bonnes navigations :pouce:

10 déc. 2013
0

Et en définitive, le problème a été résolu ?
Je commence à me pencher sur le sujet, lecture intéressante...

10 déc. 2013
0

Bonjour
He bien en partie seulement.
-Il faut faire attention car il y a 2 modes d'emploi pour le TP10 selon la version. Voir si il y a 9 ou 2 niveaux de" reglage état de la mer.
-J'ai toujours quelques fois des pb de pompage, même avec une voilure relativement équilibrée et mer platte. Certaines autres fois avec des conditions mer et vent plus difficile le systeme est stable.
-A me demander si il n'y a pas un pb d'initialisation à la mise sous tension.
-Je pense (et ce sera un essai que je ferais au printemps) changer le point de barre (tete d'homme) je pense que la distance de reference est trop grande (pour mon boat) et doit dependre du temps de reponse du boat. Le reglage de gain ne fait tout de même pas la meme chose. La vitesse du verin me semble trop lente pour rattraper suffisament vite les ecarts de mon bateau. Je pense mettre un petit gain sur l'electronique et un plus grand sur la mecanique.
Bref, à mon sens la distance de reference de la tete d'homme devrait dependre du temps de reponse du bateau et des efforts sur la barre.
soit en consequence de la taille du bateau.
.
Cordialement

10 déc. 2013
0

Merci !
Pas simple tout ça ! J'ai téléchargé et lu le mode d'emploi...
2 versions de mode d'emploi donc 2 versions du pilote ? Tu l'as acheté récemment le tien ?

11 déc. 2013
0

Salut Je l'ai acheté au printemps , chez SVB via le net suite à une pub sur voile&voiliers ( 273€ si mamemoire est bonne). Sur le site SVB la notice en Francais en ligne était ancienne donc eronnée.( ils l'ont changé apres que je leur ai fait la remarque avec diligence et excuses à l'appuie).
Mon TP10 m'avais été livre avec une notice en Allemand illisible pour moi.
C'est grace à ce fil que j'ai découvert l'existence des 2 versions.
Il me semble apres test sur table que le fluxgate detecterai la gite pour abattre par anticipation, mais c'est à confirmer.
Cordialement

11 déc. 2013
0

Ok ! Je sais tout !
Je voulais ces infos parce que je vais tenter de l'acheter d'occase...

27 mai 2014
4

BINGO !!
J'ai trouvé mon probleme. J'ai baladé sur mon boat une boussole pour voir si le nord etait orienté partout de la même façon:
- Pres du pilote tres peu de deviation. Mais je ne sais pas comment ça m'est venu à l'idée , j'ai fait tourner mon HB à la main pour changer la position du volant moteur. Là grooosse surprise , le nord de la boussole passe presqu'un d'un demi tour. Bref la position aléatoire d'arret de mon moteur modifiait le compas interne.
Cela explique que certaines fois le pilote fonctionnait à merveille et d'autres fois tres mal.
J'ai changé de place le pilote pour qu'il ne soit plus perturbé par les poles du volant magnétique moteur.
Mon TP 10 pilote desormais à merveille, sans aucunes surprises.
.
Merci à tous les contributeurs
:goodbye:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (25)

novembre 2021