Pilote Garmin Reactor 40

Bonjour,

Je vais installer sur mon bateau un pilote Garmin Reactor 40 hydraulique. J'ai trouvé une pompe à un très très bon prix neuve Garmin GP10 (2l). Je ne sais pas encore ce que je vais mettre comme vérin.

Je vais faire toute l'installation moi même. Je mettrais ici les différentes étapes car je n'ai pas trouvé grand chose sur internet.
Pour info toute mon installation est Garmin et je suis en NMEA 2000
Si vous avez des conseils à me donner je suis preneur.
Bonne soirée
Brieuc

L'équipage
13 déc. 2020
13 déc. 2020
0

pour calculer la longueur du bras ou la distance sur le secteur pour fixer la rotule
c'est 3.4.5
le triangle rectangle pour avoir une course de 90°
alain


13 déc. 2020
0

Deux choses importantes :
- Bien choisir l'emplacement de l'ECU ; j'en suis passé par 3 emplacements différents avant de trouver celui qui va bien ; les prises sont dirigées vers l'avant du bateau ;
- Le vérin ne doit pas servir de butées au safran, il faut des butées physiques pour arrêter le safran avant que le vérin ne soit en bout de course.


Flotteur:S'il est recommandé de mettre les cables vers l'étrave, ce n'est pas obligatoire et la phase de calibration sert à calculer l'orientation du compas il me semble. Pour ma part il est monté à la vertical. Mais j'ai fait plus attention à le positionner au centre de rotation du bateau, au niveau de la ligne de flottaison et le plus loin possible de la feraille. Dans un placard dessous l'évier dans mon cas... Il y a les gamelles pas loin mais je n'ai pas remarqué de perturbations pour l'instant. Interdiction de mettre les boites de conserves à côté par contre!·le 14 déc. 10:47
Flotteur:@Matelot, comment t'es-tu rendu compte qu'il fallait changer d'emplacement pour le CCU? Un message d'alerte? Ou un comportement bizarre pendant la phase de calibration?Entièrement d'accord pour les butées de safran qui doivent être réglables et bien fixées, ça peut pousser très fort avec une barre à roue. En dyneema pour ma part. Mais c'est peut-être mieux en cable inox.·le 14 déc. 10:51
matelot@19001:Flotteur, il me semblait que le fonctionnement du pilote était perfectible. En relisant le manuel qui n'était pas très clair à ce sujet (disant à une page que l'orientation était indifférente, puis le contraire deux pages plus loin) , et suite à des lectures sur le net (certains rapportant que les techniciens de Garmin préconisaient les prises vers l'avant), j'ai d'abord changé la position du CCU (et non ECU) qui était vertical pour le positionner à plat et prises vers l'avant. Plus récemment j'ai constaté que la position du boîtier de mon pilote Pelagic de secours (incluant le capteur 9 axes) donnait de très bons résultats (au dessus de la descente), j'ai donc déplacé le CCU et ça fonctionne parfaitement maintenant, à toutes les allures. J'ai aussi augmenté le lissage du signal vent (capteur LCJ) et le bateau va bien droit en mode vent. Le reactor 40 est un nouveau modèle amélioré, bien lire le manuel en tout cas.·le 14 déc. 11:31
Flotteur:Merci pour les précisions. J'ai aussi un capteur LCJ pour le vent. Je le trouve pas très réactif. J'entends la rafale bien avant que l'écran n'affiche l'information. Est-ce que tu as branché ton CV7 directement sur l'entrée nmea 0183 du pilote ? Ou tu passes par un réseau nmea 2000 ? Cette latence n'a pas été un problème pour l'instant mais si c'est possible d'améliorer le comportement du pilote et donc sa conso...·le 14 déc. 18:58
matelot@19001:Mon signal vent du LCJ est branché sur l'entrée nmea 0183 (multiplexé avec RMC du gps et retour waypoint de l'ordi). Je trouvais qu'il zigzaguait un peu en mode vent, j'ai augmenté le lissage du vent sur le CV7 et maintenant c'est bien. En standard le lissage est sur deux secondes, on peut changer pour 4 ou 8 ou 16, je l'ai mis sur 8 secondes. Il y aurait moyen de faire un filtrage plus performant des infos vent (en fait il semble que ce soit le secret des pilotes haut de gamme), mais pour mon bateau ça fonctionne bien comme ça. Il y a beaucoup de parasites sur les infos vent, en particulier ceux provoqués par les mouvements du mât.·le 14 déc. 19:23
Flotteur:Ok j'essaierai de le brancher en direct sur la prise nmea 0183 pour voir s'il y a une différence. Tu paramètres le lissage sur le répétiteur Garmin ou directement sur le CV7 via un logiciel ? La manip est assez compliquée sur le CV7 apparemment.·le 14 déc. 21:51
matelot@19001:Je paramètre le lissage sur le CV7, avec un petit logiciel de LCJ. Il faut câbler une prise RS232 d'une certaine manière qui est expliquée dans le manuel, ce qui est le plus fastidieux à faire selon l'accessibilité de ta terminaison.·le 14 déc. 22:12
14 déc. 2020
0

Merci pour le calcul du vérin, même si je ne suis pas encore à ce stade la.

@matelot. Merci pour ces deux point important, surtout pour la butée du safran. Je n'ai pas encore d'idée pour l'emplacement de ECU, j'hésite. Tu as un emplacement à me conseiller ou justement à me déconseiller? J'avais bien vu pour l'orientation des prises.
Merci
Bonne journée


matelot@19001:Pardon Brieuc, je n'avais pas vu ta question. En fait, comme indiqué dans la notice d'installation il faut d'abord lister les endroits possibles car dénués de perturbations magnétiques ou électriques. Dans mon cas, comme le moteur est central et qu'il y a un caisson de basses dans le carré, ces endroits bien centrés étaient inutilisables. Les deux premiers endroits testés étaient sous le siège de la tac, puis dans la salle de bain, tous deux à la flottaison mais à tribord. Maintenant le CCU est au plafond, en avant de la descente. Eviter les supports susceptibles de vibrer, et les endroits où on peut être tenté de poser un téléphone.·le 14 déc. 19:35
14 déc. 2020
0

Si cela n'est pas déjà fait, n’hésite pas à consulter la documentation ici: support.garmin.com[...]/fr-FR/


Brieuc:merci, pour le lien. ·le 14 déc. 18:28
14 déc. 2020
0

Je viens d'aller chercher le pack ce jour, c'est bien complet.
Vous savez si on peut afficher sur le GMI20 les informations de GHC20 (l'afficheur du pilote)?
Si oui on peut aussi le controler via le GMI20 ?
Merci


14 déc. 2020
0

Il faut imperativement un écran GHC20 pour gérer le pilote. Un GMI20 seul ne suffit pas. Ensuite, je n'ai pas vu d'options pour gérer le pilote depuis le GMI20 même si un GHC20 est sur le réseau. Je n'ai pas vu non plus d'écran d'affichage lié au pilote sur le GMI20. Mais le firmeware n'est pas à jour. Si le GHC20 n'est pas allumé, la télécommande ne fonctionne pas, par exemple.


14 déc. 2020
0

merci Flotteur pour la réponse. J'ai un GHC20 et aussi un GMI20. Je posais la question afin de voir ou j'allais mettre le GHC20
Pour vous il vaut mieux mettre le GHC20 juste à coté de la barre ou à coté des autres instruments (au pied de la descente ext)?


matelot@19001:Le mien est sur le côté de la descente. J'ai acheté la télécommande mais en pratique je ne l'utilise jamais.·le 14 déc. 19:37
Brieuc:j'hésite à le mettre à coté de la barre à roue. L' ancien écran de l'ancien pilote y était, mais très proche du sol. Pas très lisible et pratique·le 14 déc. 20:05
matelot@19001:Par définition, lorsque tu es sous pilote tu n'es pas à la barre à roue ;)·le 14 déc. 20:19
Brieuc:on est d'accord Matelo. Vendu il sera a coté de la descente.·le 14 déc. 20:53
14 déc. 2020
0

Je te conseille vraiment de le mettre sur la console de la barre à roue, parce qu'en pratique tu enclenches le pilote quand tu es en train de barrer. Donc si ton écran est loin devant, il faut faire le tour de la barre et courir pour appuyer sur le bouton... Pas top. Quand tu rentres au port, tu es à la barre, mais il y a toujours un moment où il faut bouger un pare battage, reprendre une amarre qui pendouille un peu trop ou je ne sais quoi. Tu appuies sur le bouton, fais ta bricole, reprends la barre et désactives le pilote.
Idem, quand tu barres, s'il faut border une écoute, tu as le bouton d'activation sous le nez, ça permet de garder le bon cap, parce qu'encore une fois, le temps d'aller appuyer sur le bouton si l'écran est loin, ton bateau sera descendu dans une vague et le cap ne sera plus exactement le bon. Pas facile d'optimiser les réglages des voiles ensuite. Et tu devras ajuster avec les touches +1 -1, ce qui prend du temps en plus de devoir te souvenir du cap que tu suivais...
En fait il y a si peu de réglages à faire une fois enclenché qu' il n'y a pas besoin d'aller à l'écran 50 fois.
Si ce n'est pour ajuster le cap ou l'angle de vent, c'est vrai. Mais là tu as tout ton temps pour faire les 2m qui te séparent de la console.
J'ai la télécommande, et en fait je m'en sers essentiellement depuis la table à carte pour ajuster le cap. Cette télécommande est grosse mais l'écran est bien pratique. Je ne connais pas la nouvelle version qui a l'air encore mieux.
Mais ce n'est que mon avis.
Pour info, les écrans des GMI20 et GHC20 sont très lisibles, même en plein soleil avec des lunettes!


15 déc. 2020
0

mon cadran est sur le coté à la hauteur de la b.a.r. comme ça je peux être devant ou derrière je peux le manipuler comme je veux .près de la descente quand on est derrière la b.a.r. il faut avoir le bras long ou une télécommande .
le mien c'est un ghp 10 sans giro et il barre au degré près depuis 7 ans même au vent arrière .
alain


15 déc. 2020
0

Ok, pour m'aider à choisir l'emplacement j'ai une question supplémentaire. Est ce possible de contrôler le pilote via le traceur Garmin et aussi via Active Captain? Ce qui me permettrait de le controler via mon ipad ou téléphone n'importe ou.


15 déc. 202015 déc. 2020
0

avec le traceur aucun problème en nmea 0183 ou 2000 si on est relié au bus ,pour le reste je ne sais pas
le mien qui est ancien fonctionne avec un 521s garmin et une girouette nexus.
mais je ne m'en sers jamais ,donc les nouveaux ,c'est le cirque ..
mais quand je fais de la voile ,je regarde la mer ,d'ailleurs ma carto je ne l'allume que quand je ne sais pas ou je suis ,et depuis le temps je connais les endroits ou je vais par cœur .c'est à dire pas souvent
ou alors en traversées pour la sécurité de l'ais et du transpondeur .
Alain


Brieuc:merci Alain pour ta réponse·le 15 déc. 20:14
15 déc. 2020
0

petite question, je vois dans la doc Garmin qu'un capteur d'angle de barre GRF™ 10 permet de : Eviter une usure excessive ou d'endommager le vérin lorsqu'il arrive en butée.

Donc si je comprend, le capteur va permettre d’empêcher le vérin d'aller en butée. Comme me disait Matelo: Le vérin ne doit pas servir de butées au safran, il faut des butées physiques pour arrêter le safran avant que le vérin ne soit en bout de course

C'est exact ou il vaut mieux aussi mettre des butées physique?


matelot@19001:Lors du paramétrage à quai de l'installation, l'appareil demande de mettre la barre à fond à bâbord, puis à fond à tribord. Ainsi il mémorise, grâce au capteur d'angle de barre, la position des butées physiques et il n'ira pas forcer dessus en navigation, il y arrivera mais avec une poussée limitée et en prévenant à l'avance par un message d'alarme.·le 15 déc. 20:40
Flotteur:Par contre c'est imperatif d'avoir des butées physiques pour tous les moments où tu vas faire des manoeuvres à la barre. Dans mon cas le vérin limite l'angle maxi du safran de 30 degrés, de mémoire. Avec les butées physiques c'est encore moins. Ça représente même pas un tour de barre à roue. Autant dire que c'est vite fait et avec la démultiplication tu as vite fait de forcer. C'est quand même mieux que ce ne soit pas sur le vérin. Autre cas où c'est bien utile: dans un mouillage rouleur, si la barre n'est pas bloquée et se retrouve en butée vague après vagues, le safran peut encaisser un coup violent. ·le 15 déc. 22:04

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (121)

Bol d'Or 2016

mars 2021