Pilote auto, avec COG HS

Bonjour,

Suite à un fil récent sur "Galileo K.O." ( www.hisse-et-oh.com[...]ileo-ko ) , je m'interroge (purement théorique) sur comment se comporterait un pilote auto en mode compas ou mode vent (apparent ou réel) si soudainement il n'y avait plus aucune information de position par satellite qui arriverait ?

Auriez-vous une idée ?

J'en suis là dans mes réflexions :
Si aucune info de positionnement par satellite, alors
- pas de C.O.G. (Course On Ground, direction par rapport au sol),
- ni de BRG (Bering to Waypoint, cap au waypoint)
- ni de DTW (Distance to Waypoint, distance au waypoint), ni d'ETAW (temps d'arrivée au waypoint)
- ni de changement automatique de cap par le pilote à chaque passage de waypoint puisque l'ordinateur du bord ne sait pas notre position
- de même pour le "Beat Angle" (la consigne de cap optimal selon BRG et vitesse vent vrai et angle vent vrai et polaires du voilier) qu'Adrena ne pourrait plus fournir

Jusque là ok c'est facile à comprendre.
Remarque : S'il y avait eu une dérive de 0 (ni dû au vent, ni dû aux courants), alors on aurait pu imaginer pouvoir ponctuellement indiquer dans le traceur/ordinateur du bord que le waypoint se trouve à tel cap... mais il y a cette histoire de dérive.

Rajoutons ensuite :
- pas de SOG (Speed On Ground, vitesse sur fond), mais uniquement la vitesse par rapport à la surface. S'il n'y a pas de courant ça ne sera pas un problème, mais s'il y a un courant de face l'ordinateur va croire que le voilier est tres mal réglé (PERF très bas). Si le pilote est en mode "compas" cela ne devrait poser aucun probleme (sauf si le cap est indiqué par le double récepteur GPS, exemple NKE GPS COMPASS pochon-sa.com[...]ompass/ ) ..... mais si le pilote est en mode vent apparent, est-ce que le voilier va être fortement pénalisé par cette information (GPS) manquante ?
Et si le pilote est en mode vent réel (NKE Gyropilot 2 + Option vent réel), comment ça se passerait si l'information de position satellitaire est soudainement manquante ?

Il me semble (qui confirme?) qu'en cas d'information GPS absente, le calculateur du pilote considère la vitesse surface... mais avec quelles conséquences concrètes ?

Merci pour vos lumières.

L'équipage
16 juil. 2019
16 juil. 2019
0

Hors sujet, mais rajoutons au passage ceci :
- les informations CPA/TCPA du système AIS deviendraient soudainement inopérantes (est-ce que l'alarme sonore se déclencherait alors ou est-ce que ça resterait silencieux ?)

  • en cas de MOB avec un émetteur Equipier-NKE ou une balise AIS personnelle... il n'y aurait aucune info de la position du MOB

  • de même pour le déclenchement de la balise EPIRB (et idem PRB)

  • pas de réceptions de GRIBs via Iridium , ni de bulletin météo via Navtex.

16 juil. 2019
0

alors on navigue à la bougie .
le matin on se lève on allume une bougie à l'étrave si la flamme s'éteint on retourne se coucher .
comment à fait ulysse???
épicetout
alain

0

Pas de grosse mer à l'époque.
La mer, il l’eut lisse (d'où son nom) :litjournal:

16 juil. 2019
0

et puis le nord magnétique existe toujours ,comme référence c'est pas mal on peut rentrer un way point et le pilote ira dessus sans gps
il suffit d'avoir la carto .alain

16 juil. 2019
2

Le pilote (sauf en mode waypoint) n'a rien a battre du gps, en principe....
ou quelque chose m'échappe ?

16 juil. 2019
2

Par définition naviguer sur Terre sur Mer c'est partir d'un point défini connu, et se déplacer dans une direction donnée, pour espérer atteindre un point souhaité.
La notion de DIRECTION est LE pilier de la navigation.
Un pilote en mode vent suit, par définition une direction relative au vent, et en mode compas une direction relative au compas. Il n'y a aucun GPS dans cette histoire.
Un GPS donne une position MAIS n'affiche une direction que quand on se déplace.
Le compas donne en permanence une direction par rapport à un repère magnétique connu. Quand on navigue en visuel terrestre ou astronomique on cherche à se diriger vers un repère terrestre ou céleste identifiés.

17 juil. 2019
0

si le gps s'arrête tout ce qui est assujetti s'arrête aussi .
donc plus de la moitié de la population ,puisqu'il y en a partout
et pratiquement plus un canote ne sort du port de peur de se perdre .
revenir aux fondamentaux ,il n'y a que ça de vrai .mais comme les cerveaux sont formatés ,il va falloir faire un reset et tout réapprendre
alain :-( :-p :-D

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

et en plus il est gentil

Faune et Flore marine !

  • 4.5 (159)

et en plus il est gentil

janvier 2021