pilote ?

je suis en train de reflechir a la pose d un pilote !
l utilisez vous en nav cotieres + ou - 5 nm ( car filets / ofni etc ) ?

L'équipage
06 mar. 2008
06 mar. 2008
0

pilote ?
Bonjour, le pilote est branché dès que je sors du port et je l'utilise tout le temps grace à sa télécommande qui ne me quitte pas.

06 mar. 2008
0

pilote
le pilote c'est bien. tu lache la barre le bateau fait sa route et on peut faire sa nav ou cambuse tranquille... Mais en mer +-5 milles ou au large.. la veille n'ai t'elle pas Obligatoire..
Chacun fait comme il veut... mais il suffit de regarder les infos et d'apprendre que tel bateau est entré en collison avec machin.... l'homme de barre " n'avait rien vu...."

Vaste sujet.....

06 mar. 2008
0

veille
merci de vos reponses
risques de collision .. couple a un radar et son alarme .. le risque est minimise
la raison en fait de mon hesitation : ce sont les ofni ou filets !
je navigue en manche ou les filets a cette distance sont tres presents dans certaines zones
et j hesite toujours !!

06 mar. 2008
0

l'utilisation du pilote...
...ne veut pas dire que l'on supprime la veille !

;-)

06 mar. 2008
0

pilote
Mais le radar ne tiendra jamais la barre.. quand tu seras a l'avant pour changer les voiles ou prendre un riz..
Je navigue aussi au millieu des casiers et autres sous pilote, mais toujours avec un oeil sur l'etrave.

06 mar. 2008
0

electronique
je me doute que le radar ou l electronique en general ne tiennent pas la barre mais je ne vois pas trop l utilite en cotier d un pilote .. ma hantise c est tout ce qui traine en surface ou entre 2 eaux ( par experience ou alors je n ai vraiment pas de chance )
en etant en veille permanente j arrive a m en payer alors ..
pour moi un pilote c est une aide pour avoir le temps de me faire un cafe ou aller dans un endroit ou vous ne pouvez pas aller a ma place mais ou je navigue il y a toujours quelque chose a eviter : filets / palettes / tronc d arbre / madrier / caisse en plastique et la je n evoque que les choses en surface
je n aurais pas confiance
actuellement je m arrete
mais bon si j avais pu ameliorer les systeme

06 mar. 2008
0

en vertu du principe
une main pour le bateau et une main pour le marin,
y'a des trucs qu'on ne peut pas faire sauf à lacher la barre ou prendre des risques .

Donc la principale utilité d'un pilote c'est de pouvoir faire pipi en toute sécurité et sans mouiller ses godasses.

La nuit, c'est pas la peine de regarder devant, on ne voit rien .

06 mar. 2008
0

pour mieux voir
alors le pilote est indispensable!!!

je mets le pilote et ensuite, tel une figure de proue, je suis suspendu au balcon à m'user les yeux à la recherche d'ofni

06 mar. 2008
0

pareil
Il ne faut pas mélanger barrer et veiller, ce sont deux activités différentes.

Tu peux barrer les yeux vissés sur tes penons, sans rien voir de ce qui se passe sur l'eau.

Et tu peux veiller sans toucher la barre.

C'est notamment le cas en dériveur. Le barreur barre, c'est à dire qu'il fait avancer le bateau le plus vite possible dans le bon sens.

Et c'est l'équipier au trapèze qui fait la veille, qui lui indique les positions des autres bateaux.

C'est pareil sous pilote. Le pilote barre, c'est une chose. Mais quelqun à bord reste tenu de faire la veille.

Et effectivement, je trouve que c'est plus efficace de veiller sans barrer.

J'ai aussi le pilote installé dès que j'ai passé le bout de la jetée.

Je ne prends la barre que dans des circonstances particulières (obstacle à éviter, ou conditions de mer particulières, genre surf dans les vagues ou près pointu).

Jacques

06 mar. 2008
0

le meilleur pilote auto
que l'on puisse avoir est de naviguer en équipage.
Moi je navigue avec mon épouse depuis plusieurs années et j'avoue que c'est le meilleur pilote sur qui on puisse compter.
En Manche et Mer du Nord le pilote auto est peu recommandé, simplement par mesure de sécurité.
Je trouve que si on décide de traverser l'Atlantique, là le pilote auto me paraît indispensable mais lequel, électrique ou régulateur d'allure.
Une autre question.

06 mar. 2008
0

Je navigue 99% du temps sous pilote
Suis-je moins attentif,
est-ce que je veille moins
suis-je moins en sécurité
suis-je moins capable de surveiller ce qui se passe autour du bateau, voir les coffres, les Ofni ou autres bateaux?

Je réponds non à ttes ces questions.

La seule vraie question est d'avoir un pilote de qualité auquel on peut faire confiance.

De plus, avec une télécommande sur moi, j'ai les mêmes capacités que si j'étais à la barre.

RV

06 mar. 2008
0

Rien à ajouter
à ce que dit captainherve.
100% d'accord avec lui

Serge

06 mar. 2008
0

en solo ..
un pilote est indispensable pour faire une vraie vieille.

06 mar. 2008
0

ou une petite
sieste !!!

provocateur , moi ???
vous croyez ?

:-D :-D :-D :-D :-D

06 mar. 2008
0

ça marche comme
ça , 20 mn maxi

;-) ;-) ;-)

06 mar. 2008
0

Ok pour ...
une petite, 20' max

:pouce:

07 mar. 200816 juin 2020
0

Là , c'est ....

...sous pilote , la veille est assurée et peut être le repas , mais là c'est moins sûr ... :-)

Phil.(de pêche)

07 mar. 2008
0

un autohelm 800 ! !
j'le crois pas sur la tof, un PA Autohelm 800 :-)
j'en ai eu un, qui avait sans doute 20 ans;
et qui, en plus, a pris une retraite en guadeleloupe.

increvable le bestiau !!

je cois zossi que "jeanlittlewing" a fait une transat avec ce même modèle :-)

07 mar. 2008
0

oui c' est vrai
mais on etait 4 barreurs aussi, mais du bon matos, et j' aimais autant tourner la rose qu appuyer sur les boutons !

08 mar. 200816 juin 2020
0

Rouge
Le mème en rouge

07 mar. 200816 juin 2020
0

La nuit...

...c'est bien aussi , mais pour les "ofni" avec ou sans c'est pareil , le chat y pourrait peut être qqchose , mais bon ...;-)

Phil.

07 mar. 2008
0

PA
Le PA ou le régulateur rendent la voile vraiment
agréable. C'est quand le PA est en panne qu'on le regrette le plus. Barrer jour et nuit par très
mauvais temps est réellement fatiguant.
Le PA ne dispense pas de la veille constante.
LE PA DOIT ETRE IMPERATIVEMENT IMMEDIATEMENT
DEBRANCHABLE.

07 mar. 2008
0

Il faut un pilote
Quelle que soit la taille du bateau.
Quand j'ai eu mon premier voilier (24 pieds) j'ai doucement ri en voyant que le précédent proprio avait mis un PA.
Je l'ai pris pour un fainéant, un américain, et un amateur.
Mais dés que je l'ai essayé j'ai changé d'avis.
- La vigilance est meilleure
- on le met pour 3 heures, comme pour 1mn, pour une longue nav ou pour descendre chercher un truc, on se fait des sandwichs..
- on fatigue moins
- en solo c'est un gage de sécurité: aller débloquer l'enrouleur à l'avant...
Faut pas hésiter pour qq centaines d'euro, ça change tout. Que du plaisir.
Tu peux en trouver sur ebay à un prix correct.

Amicalement.
FX

07 mar. 2008
0

Il faut un pilote
Quelle que soit la taille du bateau.
Quand j'ai eu mon premier voilier (24 pieds) j'ai doucement ri en voyant que le précédent proprio avait mis un PA.
Je l'ai pris pour un fainéant, un américain, et un amateur.
Mais dés que je l'ai essayé j'ai changé d'avis.
- La vigilance est meilleure
- on le met pour 3 heures, comme pour 1mn, pour une longue nav ou pour descendre chercher un truc, on se fait des sandwichs..
- on fatigue moins
- en solo c'est un gage de sécurité: aller débloquer l'enrouleur à l'avant...
Faut pas hésiter pour qq centaines d'euro, ça change tout. Que du plaisir.
Tu peux en trouver sur ebay à un prix correct.

Amicalement.
FX

07 mar. 2008
0

l'unanimité !
l'unanimité ne fait aucun doute;pas la peine de réfléchir plus longtemps, tu ne regretteras pas ton achat.

07 mar. 2008
0

L'avant et l'après
pour moi, cela s'est fait avec un régulateur d'allure, un Navik.

Je ne me lasse pas de le regarder travailler encore plus assidument et puissamment quand la hauteur des vagues et la force du vent s'acoquinent pour rendre la vie de barreur pénible.

08 mar. 2008
0

L'autohelm 800
que Thierry (Farfa II) m'a donné pour l'Etap 28 que j'avais,fonctionne toujours correctement avec son nouveau propriétaire.
Excellent matos !
Merci Thierry

08 mar. 2008
0

pilote
merci a tous pour vos reponses

08 mar. 2008
0

pour les virements de bord en solo
le pilote est quasi-indispensable, on s'occupe du génois et on reprend la barre quand tout est en place sur l'autre bord.
Sinon, en côtier je l'appelle tout le temps à la rescousse, mais j'aime bien prendre la barre aussi. En navigation, branché sur le traceur avec cible ou waypoint c'est idéal.
La sieste par petites tranches, et aussi la lecture, en relevant le nez à la fin de chaque chapitre...

08 mar. 2008
0

90% sous pilote
Je navigue en solitaire et 90% du temps sous pilote.
Que fais-je? Occupation prioritaire : la veille. Je peux me déplacer pour aller voir sous le génois, me concentrer sur un bateau à proximité..
Les casiers ou les ofnis, je les vois à l'avance et hop, un petit coup de + ou - 10°...
Je ne vois vraiment pas en quoi le pilote ne serait pas adapté à la navigation côtière en Manche. Bien sur, pas au milieu des cailloux.
Je fais souvent de longues traites d'une dizaine d'heures, alors on fatigue moins, on peut faire sa nav,le petit capuccino de 10h avec des Speculoos, des mini siestes de quelques minutes.
Je peux admirer le paysage, voir la lumière qui change etc..., préparer une petite croute etc...
Autre intérêt, les arrivées et départs. lorsque l'on est dans le chenal (si pas trop encombré), on peut affaler tranquillement la GV,mettre les défenses, préparer les aussières et l'inverse au départ.
Il m'est arrivé que le pilote tombe en panne... en Hollande, alors c'est la galère pour le retour...

08 mar. 2008
0

ca marhe
comme ca aussi a bord pilote = confort et gestion

je viens de passer au gyro
meme au portant !!

A+ pour un petit café en nav avec ses amis

08 mar. 2008
0

je navigue exactement
comme ecumeur!

09 mar. 2008
0

et j'ajouterais même ....
que c'est presque un élément de sécurité en solo !

09 mar. 2008
0

idem :
et dans plaisance il y a plaisir, et ces petits moments de plaisir hors nav proprement dite sont bien agréables à savourer
alors, pourquoi s'en priver ?

09 mar. 2008
0

Un chti bémol sous forme de récit...
Parceque l'unanimité après tout, çà ne fait pas avancer les choses ! ;-)

Après quelques milles hauturiers de "petite veille" si vous me passez ce pléonasme pendant de longues semaines et la quiétude que confère l'éloignement des côtes,je navigais en équipage réduit entre 2 îles proches de 8 milles à peine, remontant sous pilote, au moteur, la côte sous le vent de la première île.
Seul sur le pont, je m'escrimais à hisser la grand-voile, ce qui prenait plus de temps que prévu, lorsque j'ai tourné sans raison la tête vers l'avant...
à 1/2 longueur se trouvait le "sous-marin", un motu émergeant à mi-marée vers lequel nous nous dirigions sans le plus petit doute, à 4.5 noeuds.
En quelques dixièmes de secondes, j'ai pu voir le choc de l'échouement, le plongeon dans la table à carte pour sauver les passeports et la carte bleue, la descente de l'annexe des bossoirs pour aller regarder en famille la fin du naufrage depuis la plage toute proche, puis la file d'attente à l'aéroport, et la fin du voyage...

Anectodiquement et dans le même temps je plongeais dans le cockpit entre capote et bimini sans me casser la moindre jambe, coupait le pilote d'une main, les gaz d'un pied, la barre dans l'autre main,...l'étrave glissait majestueusement au ras des pitons acérés...
et je regardais mes doigts qui vibraient en cadence sur la roue .

Tout çà pour dire que le pilote automatique, qui à une époque n'était pas fourni par certaines sociétés de location aux Antilles, est l'outil le plus génial, le plus utile qui soit mais qu'il peut endormir la vigilance de celui qui "ne conduit plus son bâteau" , de fait, près des côtes.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (170)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021