Pile a combustible

Connaissez vous les piles a combustible? Dufour en propose sur ces bateaux et parait il cela libere des soucis de consommation ? Je crois egalement qu'elle sont proposees par Max Power.

L'équipage
02 déc. 2005
02 déc. 2005
0

pas encore convaincu !
C'est encore cher

cela consomme du methanol special (cher, pas facile a trouver, stockage)

revision complete (retour constructeur) reguliere et couteuse

ne produit en fait que 4A

02 déc. 2005
0

4A,
ça peut paraître faible mais 4A x 24 heures c'est équivalent à la production journalière
d'un ensemble de panneaux solaires totalisant 300W. C'est aussi le portique en moins.

... et 1,7 litres de méthanol.

05 déc. 2005
0

Precisions
Je n'ai jamais dit que la pile serait suffisante comme unique moyen de production (voir plus bas), aussi j'ai précisé qu'elle pourrait être un complément dans le cas particulier d'un usage limité aux mouillages et pour une navigation côtière de courte durée. Par exemple, je pense qu'il est tout à fait envisageable de partir avec 20 litres de méthanol pour augmenter son autonomie quand les ports sont de moins en moins accessibles en période estivale (prix, souvent bondés etc...).

Entièrement d'accord sur le fait que ce n'est pas une solution quand on navigue sur des longues périodes et qu'il n'est pas envisageable de transporter une grande quantité de méthanol.

Concernant la dangerosité du produit, c'est effectivement un problème qui vient se rajouter à celui de l'essence que l'on utilise généralement pour son HB. Il est clair que le groupe diesel est pour plein de raison une meilleure solution quand on a suffisamment de place pour en installer un. Dommage que ces groupes soient si cher.

L'avenir de la pile est sans doute lié à l'évolution du problème pétrolier . A ma connaissance il n'y a actuellement que la pile de chez « Smartfuelcell » qui soit compatible avec nos usages. Cette situation que l'on pourrait qualifier de monopolistique n'est pas favorable au développement de la pile à combustible. On pourrait en dire autant à propos du générateur Stirling. Cependant il semblerait qu'il y est un engouement pour les solutions "propres" de production d'énergie et espérons que d'autres produits arriverons sur le marché.

05 déc. 2005
0

sauf que personne ne prétend
que c'est suffisant

ensuite le moteur essence à été abandonné au profit du diesel pour des raisons de sécurité

est il judicieux d'embarquer un autre produit inflamable dangereux?

en outre, un groupe électrogène marche avec du gazole qui se trouve partout alors que la pile rend totalement dépendant d'un seul fournisseur qui peut arréter à tout moment ( voir le dessal LIVOL)et te laisser avec une belle pile bien chère et totalement inutilisable

enfin où trouver le combustible quand on voyage pas mal dans des endroits un peu reculés ou lointains?

il me semble que tant que ne sera pas résolu ce pb d'approvisionnement en combustible, ce système n'aura qu'un avenir très confidentiel voire pas d'avenir du tout

c'est pour le moment une fausse bonne idée

02 déc. 2005
0

au salon
2004 de Paris il y en avait une qui faisait tourner un frigo chez Goiot (pas d'action )CEST IMPRESSIONNANT encore cher mais cela va baisser. On va voir ce que l'on trouve cette année.
Eric55

02 déc. 2005
0

Oui, c'est intéressant,
Cette pile, peut être une alternative aux panneaux solaires dans le cadre d'une navigation cotière, pour étaler la production d'énergie au mouillage. Je ne pense pas qu'elle soit suffisante comme unique moyen de production car cela impliquerait une grande quantité de méthanol.

Par contre pour un usage limité au mouillage avec une production principale par l'alternateur du moteur (100A par ex) pourquoi pas. Dans ce cas 30 litres de méthanol devrait suffire pour une croisière d'un mois.

Reste quand même à éclaircir la question du coût de la maintenance...

Pour le prix voir at :

www.udomi.de[...]/
www.pile-combustible.fr[...]/

02 déc. 2005
0

oui, intéressant, pour le vendeur !
;-)
et ça fait quand même un peu cher du KW, et j'ai pas trouvé le prix du combustible...

Donc il conviendrait d'attendre que le prix baisse, mais pour que le prix baisse il faut que des gens (beaucoup) en achètent...

Mais si personne en achète ça ne baissera pas.

Donc peut-on suggérer au fabricant de baisser de suite son prix, j'oserai dire qu'à moins de 1000 € je pourrai me porter acquéreur.
;-)

02 déc. 2005
0

4 € le litre...???!!!
:-(
de carburant ??? :-( :-( :-(

et quelque soit sont utilisation, faut pas prendre les gens que pour des gogoles !

Y'a pas quelqu'un au Brésil en ce moment pour nous donner le prix de la cachaça ?
le litre à 40° à 2 réals (8 F, soit même pas 1,5 €) il y a 2 ou 3 ans... :-D

AMHA, si on n'a pas (trop) de place, et si on ne navigue que pendant ses congés, on s'offre un petit groupe portatif à essence (4 temps quitte à faire), et on le ramène à la maison le reste du temps, il pourra toujours servir pour faire tourner la tondeuse électrique au fond du jardin...

Bref ! chacun fait ce qu'il veut avec ses sous ! :-D

02 déc. 2005
0

Coûts
Sur le site de udmi il y a les tarifs : download puis preisliste.

Les 20 litres sont vendus pour 80 euros. Avec 20 litres la pile peut produire 1400Ah.

En comparaison un groupe de 3kW consomme 2,5 litres à l’heure et peut produire 185A en 13,5v. Avec 20 litres il produit 1480A/h soit a peut prêt la même quantité d’énergie que la pile.

Le coût en combustible est donc 4 fois supérieur pour la pile.

Concernant le coût de la pile (environ 3000 euros) ça reste moins cher qu’un groupe électrogène et presque équivalent à l’ensemble panneaux solaire + portique + régulateur.

Donc si on à pas les moyens (ou la place) pour un groupe et que l’on pas envie d’un portique, la pile à combustible est peut être une solution pour ceux qui navigue pendant leur congés…

02 déc. 2005
0

Le prix du silence
Effectivement un groupe portatif à essence reste nettement plus économique mais la nuisance sonore n’est pas la même.

Le groupe a aussi pour lui la production du 220v alors qu’une solution de production basse tension nécessite un convertisseur.

03 déc. 2005
0

le prix du méthanol industriel
est inférieur à 1 euro/litre, même par 25 litres, chez APC par exemple.

Mais pour l'utiliser il faudrait connaître les caractéristiques exactes exigées (taux max d'autres alcools ...), si le fabricant de la pile accepte de les communiquer.

03 déc. 2005
0

c'est bien ce que je disais...
"oui, intéressant, pour le vendeur !"

Ce serait bien qu'il y ait un peu de concurrence dans le domaine...

J'me répète, à 1000 € la pile et 1 € le litre de carburant, ça pourrait peut-être m'intéresser. ;-)

03 déc. 2005
0

complement
concernant le prix des piles, on trouve des modeles pour camping-car bien moins cher pour celles pour nautisme : attention, elles ne sont pas adaptees pour fonctionner en navigation (mais peuvent quand même convenir si elles sont utilisees sur un cata au mouillage...)

03 déc. 2005
0

Juste pour info
Islay4star, pourrais tu nous donner une référence de cette pile moins chère pour camping car.

Merci d’avance.

05 déc. 2005
0

pile pour camping-car
fais une recherche avec google . je l'avais vu sur un site en allemagne (environ 30% moins cher) lorsque je m'etais interresse au probleme

03 déc. 2005
0

complément bis
Prix de gros actuel du méthanol : 220 euros/tonne
(source : chemical week du 16/11/2005).

On peut se grouper pour en acheter un camion ... :-)

03 déc. 2005
0

prix de gros du gasoil (HT) pour comparaison
500 dollars/tonne.

Donc le méthanol coûte environ 2 fois moins cher.

C'est vrai que le circuit de distribution n'est pas le même ...

05 déc. 2005
0

Ce n'est pas le même méthanol
vous comparez des prix de méthanol industriel, alors que le méthanol utilisé par la pile est un méthanol de haute pureté, avec controles analytiques de purification.

Donc le prix rien à voir !

Avec le méthanol industriel, la membrane de la pile sera HS au bout d'une utilisation.

Par contre j'ai vérifié le prix du méthanol proposé pour la pile est identique à une qualité analytique de type Normapur ou autres utilisée en laboratoire, mais à prix TARIF (prix catalogue).

Etant donné que ce marché (les solvants pour la recherche) est hautement concurrentiel (il suffit de voir les Carlo Erba, VWR ou autres SDS se taper la bourre sur les contrats annuels de fourniture de solvants où le prix est parfois/souvent divisé par 10), il suffirait de se grouper avec une fac ou un gros labo de recherche pour payer son méthanol 10 X moins cher.

Cela dit, l'investissement panneaux + portiques est moins cher que ce qui est indiqué + haut quand on se débrouille un peu, et reste AMHA une bien meilleur solution quand on navigue sous le soleil.

Le marché de la pile, principalement à cause de son prix, reste un marché très très restreint

05 déc. 2005
0

Pour aller dans le sens
du post ci dessus et pour ceux que ca pourrait interresser, est paru dans la presse un petit entrefilet disant qu'un tres grand constructeur automobile avait signe un accord de partenariat pour le developpement des piles a combustibles avec justement le premier producteur mondial des dites piles.
Le but de l'operation etant de disposer a tres court terme d'un produit reellement utilisable.
Qnuand on connait le constructeur et son niveau d'inovations techniques, ca veut dire en moins de 2 ans......

05 déc. 2005
0

qui a essayé "en vrai"?
je crois que VDH devait en emmener sur son tour, je ne sais pas ce qu'il en est advenu.
sur la mini transant, sauf erreur de ma part, au moins une embarquée, je crois qu'elle n'a pas tenu toute la traversée

en plus du coût, quid de la fiablilité?

toujours sauf erreur de ma part, la production du "combustible" est plutôt polluante (source : JL Etienne sur France Inter hier soir)

j'ai bien peu qu'il ne s'agisse d'une fausse bonne idée

05 déc. 2005
0

Pour moi...
... le plus important c'est :

  • le silence de fonctionnement
  • pas de portique ni d'encombrement du pont
  • rien à l'extérieur (dispositif protégé)

et même si le combustible est pour l'instant 2X plus cher que le GO, à raison de 1l / jour pour 1 mois de croisière par an, ça me va, c'est pas la ruine.

Maintenant, reste le prix : pour l'instant c'est trop cher et la fiabilité sujette à problèmes (marche pas à la gîte ?, aime pas l'humidité ni les vibrations ?...).

Je dois installer des moyens de production d'électricité sur Swanee et je me pose toujours les mêmes questions entre éolienne bruyante et vibrante et panneaux solaires incasable sur mon plan de pont étroit... j'attends avec beaucoup d'impatience les évolutions en piles à combustible !!

05 déc. 2005
0

Marrant...
Pas un qui parle de sa volonté d'en finir avec la pollution.

05 déc. 2005
0

pour ce qui est d'en finir avec la pollution...
...faut commencer par pas avoir un bateau en plastique, de mât en alu, de moteur, d'antifouling etc...

05 déc. 2005
0

Ne pas confondre
Si je suis Bonjour, si j'évitais d'exister, je ne polluerai pas. :) (Boutade)

Je pense qu'il y au moins 2 niveaux de lutte contre la pollution: la construction de l'objet et l'utilisation que tu en as.

En gros, on peut encadrer dans une certaine mesure la pollution générée par la construction de ton bateau. Ca tu ne peux pas agir directement: ce sont les normes, les découvertes technologiques et la volonté politique qui le font pour toi.
Et puis il y a le gentil plaisancier qui fout régulièrement 1/2 litre de mélange par-dessus bord en remplissant son bruyant petit hors-bord pour emmener maman à la plage à 20m. Et je force à peine le trait... Là c'est à chacun de jouer...

C'est sans doute vrai que construire une pile à combustible pollue mais comparé à la construction d'un moteur à combustion interne ?
C'est vrai que le carburant est plus cher, introuvable et inflammable. Je pense tout de même que la plupart des bateaux destinés à naviguer très peu et jamais très loin pourraient s'en contenter. Pour le prix, cela relève AMHA d'une démarche personnelle.

Pour ma part je tourne au solaire et j'évite d'allumer mon affreux petit hors-bord bruyant si je peux m’en passer.

Voilà, je ne veux pas donner de leçon du tout parce que je suis souvent le premier à ne pas faire attention aux petites pollutions comme on dit. C'est un simple petit plaidoyer pour que l'on ne juge pas une innovation, sans doute imparfaite, qu'à son coût de revient et son efficacité théorique.

:-D

05 déc. 2005
0

Un peu d'optimisme que diable :)
Aujourd'hui c'est 4A, demain ce sera peut être 80A ?

Bon là je rêve peut être mais bon, on sait jamais !

05 déc. 2005
0

P'tet qu'en surchargant
la batterie, ce qui produit de l'hydrogène, on pourrait le recycler ? :jelaferme:

_/)

05 déc. 2005
0

le pb est bien là
cet engin est destiné à ceux qui naviguent peu et pas loin, or c'est précisément ceux là qui ont le moins besoin d'électricité sur la durée et le + sur de courtes périodes ( celui qui sort 4 ou 5 h sur une journée aura 20 à 25 a ce qui est à peu près ce que donne le moteur en 1/2 heure)

et dans ce cas, cette pile n'est pas du tout adaptée avec ses 4 A sauf à la laisser tourner toute seule quand on est pas à bord

amicalement

05 déc. 2005
0

source propre ...
bourricket, on ne va pas relancer le débat, mais (presque) tout ce qui marche en brûlant un combustible produit du CO2 ... y compris la pile à combustible à alcool. Ce n'est donc pas un moyen plus écologique que le moteur diesel habituel.

Il n'y a qu'en brûlant de l'hydrogène (autre pile à combustible) qu'on ne produit pas de CO2 ... mais c'est encore râpé, damned ! car l'hydrogène n'existe pas sur terre à l'état naturel, et qu'il faut l'extraire de l'eau par exemple, et pour ça il faut faire de l'électricité avec du pétrole qui produit du CO2 ou du nucléaire ... donc pas la peine de dépenser une fortune en pile à combustible si le motif c'est la pollution ;-)

05 déc. 2005
0

Bilan electrique
Voici comment j’imagine l’usage de la pile à combustible :

Je me base sur l’utilisation de deux générateurs électriques, l’alternateur du moteur pouvant délivrer 70A et la pile 4A. Le bateau est équipé d’une batterie d’une capacité de 520A/h et le bilan électrique et de 130A jour. Ces 130A/jour est une valeur admise au mouillage (frigo, dessal, éclairage etc…).

Une batterie pleine nous donne une autonomie d’environ deux jours (50% de la capacité).

La pile est utilisée au mouillage pour augmenter son autonomie. Par exemple si on utilise la pile 16 heures par jour elle produit 65A jour et consomme 1 litre par jour. L’autonomie est doublée. Le moteur n’est jamais utilisé pour recharger la batterie pour éviter le glaçage des chemises.

En navigation l’alternateur charge la batterie. Si je reste 1 journée au mouillage, avec la pile 1 heure de moteur suffira pour recharger la batterie, 2 heures sans la pile. 1 heure c’est quasiment le temps de fonctionnement du moteur pour remonter l’ancre et pour atterrir au prochain mouillage…

Ces exemples montrent que la pile est un complément permettant ne plus utiliser le moteur au mouillage et de limiter son usage pour recharger sa batterie.

05 déc. 2005
0

le bilan électrique passe avant par le bilan financier !
en ce qui me concerne... ;-)

pour le moment ce sera éolienne, panneaux solaires, et une fois que tout est installé on ne s'occupe presque de plus rien, si ce n'est d'orienter le panneau solaire à l'heure de l'apéro du midi et du soir.

Le soir c'est orientation pour le lendemain matin, si on ne tourne pas pendant la nuit. :-)

Pas de carburant, de remplissage, de révision, et une longévité qui n'est plus à prouver.

Mais comme on a tendance à s'encrouter sur un bateau au mouillage, j'attends le concepteur d'un dessal qui fonctionnerait avec un vélo d'appartement (ou un tapis de jogging). J'ai vu un couple d'américains faire ça tous les matins dans leur cockpit de cata de 50 pieds (le jogging sur tapis roulant).
Je faisais le tour du mien (de cata) à la nage... :-D

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (139)

Eté norvègien

novembre 2021