Photos d'une fuite électrique ?

Bonjour,

Je poste ces photos pour savoir si selon vous, il s'agit bien d'une fuite électrique provoquant cette corrosion faite en six semaines ?

Dans l'affirmative, comment savoir repérer la source de cette fuite ?

Il n'y a que d'un seul côté de la quille présentant cette " tache ".
(La quille a été sablée, deux couches de rustol CIP marine, watertite et VC Tar² en plusieurs couches (6)). L'antifouling est du VC17m

Les anodes (4) sont bouffées pour moitié ou presque.

Sur l'arbre et sur l'hélice un anti-fouling d'embase

Merci à tous

L'équipage
11 oct. 2015
11 oct. 2015
0

Les fuites corrosives se détectent via la mesure du potentiel de corrosion sans la connaissance duquel aucun diagnostic sérieux n'est possible. Voir www.galvatest.com[...]que.pdf et www.galvatest.fr[...]

11 oct. 2015
0

Comme cela fait dix fois que je le télécharge ... et que je ne trouve que les pages 23/24 utiles pour moi... je venais chercher des infos plus terre à terre ou plus accessibles...

12 oct. 2015
0

Ha Ha ! "terre à terre", c'est le cas de le dire !!!!!

:mdr:

11 oct. 2015
0

question : Le bateau était -il branché au quai ?

11 oct. 2015
0

Réponse : Oui sur ces six semaines, il était à quai ou au ponton au moins deux tiers du temps... Il y a un réseau 220 volts à bord (eau chaude, lumière, micro onde, chargeur de quai, ...)

11 oct. 2015
0

Bonne chance alors...

11 oct. 2015
0

" Un moyen simple, fiable et économique pour contrôler
l’efficacité de la protection cathodique et détecter la
présence de courants de fuite nocifs du bord ou du quai : ... "

C'est vrai... 388 euros cela vaut quelques interventions sur ce fil !

11 oct. 201511 oct. 2015
5

1) Vous êtes tendancieux. Ce n'est pas le prix d'une électrode plaisance que vous pouvez, au demeurant, acheter ou vous voulez. Par ailleurs, celà ne disqualifie pas l'approche pour autant. Vous avez au moins l'information...
2) Si vous devez changer votre arbre d'hélice ou pire, votre jambe de sail-drive à cause d'une fuite découverte lors du carénage (celà arrive, pas à vous, certes...), vous passerez ensuite sans discuter à la prévention active...
Installer un isolateur ou, mieux, un transformateur ne peut certes pas faire de mal. Mais vu votre commentaire, le prix d'un transformateur et le matériau de votre coque je doute que vous choisissiez cette solution. Surtout que le problème ne vient peut-être pas de là et, donc, ne résoudra rien... Ce que, sans mesure, vous ne saurez qu'au prochain carénage... Maintenant, ce que j'en dis, c'est votre bateau et votre problème.

11 oct. 2015
1

débranche la terre qui vient de la borne du ponton,en attendant ! :jelaferme:
et tu ne connectes a bord que tes consommateurs en double isolement en attendant! :pecheur:

11 oct. 2015
1

La première chose à faire est sans doute d'installer soit un transfo d'isolement ou un isolateur galvanique.
Il se peut que ce soit des courants de fuite liés à l'installation électrique qui sont à l'origine de tes problèmes.

11 oct. 2015
0

En fait, je ne comprends rien en cette matière mais un isolateur galvanique permettrait-il d'arranger quelque chose ?

11 oct. 2015
0

Sûrement... s'il avait été placé dès le départ !
J'ai lancé un fil dernièrement sur ce sujet.

11 oct. 2015
0

Bonjour,
même problème à minima car je ne bouffais mes anodes qu'en quelques mois, mais ce qui m'obligeait quand même à plonger pour remplacer les anodes à l'eau entre les carénages. Le montage d'un isolateur galvanique "maison" a résolu le problème, je change mes anodes au carénage, usées à 40/50% maxi.

11 oct. 2015
0

Est-ce que les photos de la quille, de l'hélice sont évocatrices d'une fuite ?

11 oct. 2015
0

es-ce que la partie de l'anode de quille en contact avec celle-ci à été peinte avant la pose ??
es-ce que le voilier est branché au quai en permanence avec un chargeur à découpage ?
l'hélice parait attaquée on diarait une hélice en alu ?
alain

11 oct. 2015
0

bonjour Alain, non j'ai bien pris soin de poser les anodes avant l'antifouling, bizarrement il n'y a qu'un coté avec ce symptôme. L'hélice n'est pas en alu mais en bronze ou un alliage approchant avec un arbre en cupronickel.
Le bateau est à terre, et donc a subit ce problème uniquement à l'eau pendant 6 à 8 semaines.
Le chargeur de quai est un MASTERVOLT ChargeMaster 12 volts, 35 Ampères, 3 sorties.

12 oct. 2015
0

Pourrait-il s'agir des effets d'une surprotection ? Car sur la quille, il y a de l'epoxy à profusion et peut etre dans les antifouling d'embase ?

12 oct. 2015
0

l'époxy n'(est pour rien ds l'électrolyse, sauf s'il est chargé de métal (epoxy cuivré par exple, antifouling nouveau...)
ce sont les différences de métaux mis en contact par l'humidité, l'eau de mer, créant une pile qui se décharge en usant les métaux
ou un courant de fuite généré par la terre quand tu es connecté; tu peux mesurer ce courant s'il est important en intercalant un ampèremètre "continu" en série dans la connexion de terre; si ce courant est important (plusieurs mA) c'est la cause de ton pb et l'isolateur galva ou transfo est la solution. attention, la mesure doit être préférentiellemnt faite avec un appareil à aiguille, plus sensible
si non, ce peut être une fuite au niveau batterie, masse défectueuse, mauvais équilibre du moins (un courant dans une liaison équipotentielle génère un potentiel qui, si réuni à l'eau de mer, génère un courant de fuite; par exple mise à la masse lest au moteur et reprise de masse sur le lest pour faire fonctionner un appareil
il se peut aussi que tu aies un voisin incompatible, réuni lui aussi au 220 et la terre, vous pouvez avoir un courant entre les 2 batos, si oui isolateur ou transfo
ce n'est donc pas simple et difficile à détecter sur un PC...et si avant ça ne ne faisait pas, il faut vérifier ts les produits que tu as mis
bonne chasse au courant parasite
JL.C

12 oct. 2015
0

il faut isoler la partie de l'anode en contact avec la quille ou la coque métallique sinon l'eau de mer sert d'électrolithe
les noix d'arbre doivent être frappées et resserrées pour avoir le meilleur contact autrement elles finissent pas prendre du jeu .
exct. exct ..
alain

12 oct. 2015
0

Le bateau (Espace 1100) est à terre, par conséquent les symptômes sont apparus en 6 semaines cet été.
Ok pour l'epoxy
Par contre le VC17m extra doit me semble-t-il contenir des particules de cuivre servant de biocide (?).
Ainsi sur www.plaisance-pratique.com[...]que-par
" Apparition sur la peinture antifouling d’auréoles blanchâtres autour des pièces métalliques (ce n’est pas systématique, seuls certains antifouling à base cuivre ont ce type de réaction liée à l’oxydation du cuivre contenu). "

Par conséquent, cela devrait être une fuite du courant du bord ... ce qui n'empêche pas un problème en 220, mais cela me semble plus simple à trouver et à traiter (isolateur galvanique ?)

... et comme je suis réfractaire à une quelconque compréhension du fonctionnement électrique ... cela va durer quelques temps avant que je ne trouve la cause du problème (surtout si il est à terre, si j'ai bien compris)
:lavache:

Concernant l'anode, il y a six couches d'époxy entre elle et la quille sauf la partie ou on la fixe. Par contre, je l'ai masquée pour passer l'anti fouling. J'ai aussi bouché la partie creuse de la vis pour fixer l'anode.

12 oct. 2015
0

c'est la vis de fixation qui fait la conductibilité électrique ..
alain

12 oct. 2015
0

oui oui bien sur, mais j'ai rebouché au 3m aprés avoir vissé sur la tige filetée la vis inox qui tient l'anode rosace.

12 oct. 2015
0

C'est peut être une fuite 12 v. Dans ce cas, une interconnexion des masses (moteur, coque et moins batterie) peut régler le problème.
Mon expérience sur mon bateau alu : Chaque jour, des perles blanches de sel d'alumine apparaissaient sur mon hélice alu... je les enlevais , et le lendemain, il y en avait d'autres... J'ai alors réalisé cette fameuse interconnexion des masses (système dit "américain", parce que chez eux, c'est obligatoire), et je n'ai plus jamais vu de bou-boules de sel d'alumine. Je me suis bien sûr documenté sérieusement avant de faire cela, parce que ici, en France, quand tu dis ça, la plupart des mecs ont les poils des bras qui s'hérissent... certains ont même des boutons... Alors, ça fait peur !
Par ailleurs, j'ai acheté l'électrode de référence à Galvatest, et je trouve que c'est une bonne idée...
Par expérience, il vaut mieux écouter ceux qui savent...
Ceux qui te disent de ne pas te brancher à la terre du quai devraient quand même t'expliquer pourquoi : Ton bateau, relié par la terre à tout ce qui, dans le port est relié à cette même terre, fait ce que l'on appelle "la pile".
:-)

12 oct. 2015
0

J'ai posé un isolateur galvanique en serie sur le circuit de terre, et le bateau n'est raccordé au quai que lors des séjours en dehors du port d'attache.
Je suis passé d'une destruction d'anodes de 45 jours à 90 jours, pas trés probant tout ça; je cherche toujours!!!!

12 oct. 201516 juin 2020
0

Voilà ce que j'ai commençé à compiler sur le net...


12 oct. 2015
0

Salut,
As tu pensé a un cable fixé sur une embase moteur au bout duquel une grosse anode trempe dans l'eau du port?....

12 oct. 2015
0

Bonsoir,

Non, je n'ai pas pensé à cette solution qui interviendra en dernier recours...
Il convient quand même de trouver la source de la fuite.
Je pense que cela doit se situer sur le 12 volts.
Je me souviens qu'au mois de juin, j'ai changé tous les boulons entre le safran et l'aileron. Ils étaient bouffés de l'intérieur. L'extérieur impeccable et dedans que de la corrosion (caverneuse).
Pour le 220 volts, disjoncteur différentiel et isolateur galvanique.
Pour le 12 volts, faire vraisemblablement une recherche à partir du tableau électrique, consommateur par consommateur... (VHF antenne, feux de navigation, projecteur de pont, guindeau, chauffage, électronique, pompe de cale, eau sous pression, pilote, chauffe-eau (heu... non sur le moteur et en 220v), lumières de bord, etc etc ... et j'en passe et des meilleurs ! Avec un multimetre... mais ne me demandez pas encore comment ! Chaque chose en son temps...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (172)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021