photo etrave frégate herbulot

Salut,
Pour ceux qui m'avaient conseillés sur comment refaire l'étrave de ma Frégate Rio, voici quelques photo des dégats,
A plus,
Gabriel

L'équipage
13 sept. 2007
13 sept. 2007
0

une autre photo
vue d'ensemble...

13 sept. 2007
0

merd...
Les photos ne passent pas, désolé...

14 sept. 2007
0

il faut les réduire
ou sinon tu les mets là :

imageshack.us[...]/

et tu colles le lien ici...

14 sept. 2007
0

nouvel essai
photo

14 sept. 2007
0

Courage
Il faut :

Uniquement en format JPEG (maximum 50 k octets)

C'est impératif

14 sept. 2007
0

jpeg
tes photos doivent être en jpg

;-)

14 sept. 2007
0

atchoum
il a été plus vite que moi nolan

mais ça peut faire plus de 50ko sinon on voit rien

:litjournal:

15 sept. 200716 juin 2020
0

encore encore
un essai photo !

15 sept. 200716 juin 2020
0

Yes !
Vue d'ensemble maintenant !!

Vous avez vu, le bas est bien attaqué et c'est comment au trois points de boulonnage.

15 sept. 200716 juin 2020
0

et une dernière
de l'étrave

15 sept. 2007
0

Les dégats s'arrète là ?
Vu l'état de cette étrave très abimé, on espère que ce qui la prolonge n'est pas touché...

15 sept. 200716 juin 2020
0

j'arrête plus
Et voici une photo plus générale des travaux entrepris sur rio.

Bon y'a du boulot

15 sept. 200716 juin 2020
0

et encore
la c'est la "contre étrave" (je l'appelle comme ça) qui est pourrie sur sa partie supérieure qu'il faut changer

15 sept. 200716 juin 2020
0

après
avoir gratouillé !

15 sept. 2007
0

J'ai ma réponse...
une autre question: en quelle année a t'elle été construite cette Frégate ?

15 sept. 2007
0

elle
s'est fait bouffer la tête !! :lavache:

bon d'accord , je sors
:jelaferme:

15 sept. 2007
0

A part
la pointe qui est quand même pas mal atteinte, le reste semble sain. il y a à l'intérieur quelques barrots à renforcer la oû le pont à pris l'eau, mais sion les couples sont bons, les lisses aussi, et le bordé aussi.

Par contre y'aura au moins deux varangues à renforcer.

15 sept. 2007
0

sérieusement
:bravo:

pour travailler ce ces vieux bateaux et les pérenniser...

15 sept. 2007
0

J'espère,
que tu ne vas avoir (ou que tu n'as pa eu) trop de désagréables surprises lors d'une inspection plus fouillée. Les voiliers en cp de cette génération n'ont pas forcément bien vieilli. Je pense aux corvettes aussi ( que j'ai restaurée), dont l'état est souvent assez degradé.

15 sept. 2007
0

sachant que le
modèle date de 1963. Avec quelques évolution entretemps. Par exemple les premières frégate a priori étaient recouverte d'une peau en coton collée à la résorcine. La mienne est recouverte d'une peau en résine polyester fibre de verre, qui n'adhère plus... et que je pense enlever en totalité...

Pensez à moi...

15 sept. 2007
0

En
1969

15 sept. 2007
0

ouai,
on peut dire ça

15 sept. 2007
0

Merci
J'attaque juste, que du bonheur pour l'instant,

une petite bouffée d'air pour ce changer les idées.
Ma devise, pas de prise de tête, je vais faire ça à mon rythme, cela doit être avant tout du plaisir !!!!!!!!!!!!!!!!

15 sept. 2007
0

Décidément,
j'ai encore un train de retard...

15 sept. 2007
0

Oui, bravo
Les voiliers dans cet état finissent leur jours, parfois rapidement. C'est toujours un évènement fort que de voir l'un d'eux renaitre à la vie et d'être le sujet d'une belle passion.

15 sept. 2007
0

si tu as
les moyens technique sous abris tout depoiler; autrement tu risque de passer à cote de pb caches garder les arêtes en état changer les autres (varangues) et refaire en réutilisant ce qui est sain (à mon ha il y en a peu et surtout éviter de remettre une peau le bois pourri en dessous et quand tu le vois c'est trop tard apres tu seras et pourras être fière de ton canot

15 sept. 2007
0

Les jonctions
voila d'où commencent les soucis avec le CP.

Jonctions de bouchains, d'étrave, de coque/pont, de roof etc...

Là où le chant du Cp peut être exposé à une absortion d'eau.

15 sept. 2007
0

Etrave...et la suite?
Au vu de l'étrave, il serait intéressant
(mais cela a du déjà être fait) d'aller voir la
liaison quille, contre-quille,lest (l'état de la
fonte parfois laisse réveur); de même l'état de la
lisse qui de chaque côté fait la liaison entre les
panneaux de CP du fond et de la "muraille" avec la
"banane" en bois moulé du bouchain.
Les bâteaux de cette époque étaient collés
à la Résorcine: les joints de colle deviennent cassants avec le temps; donc laissent passer l'eau
et surtout l'eau douce (liaison coque-pont entre le
bordé, le pont et la serre bauquière: on a souvent de mauvaise surprises).
Bon travail (faut pas essayer d'aller trop vite). Kenavo
Jef

15 sept. 200716 juin 2020
0

houla....
Merci des conseils !
La quille semble bonne. Un sablage puis traitement ensuite devrait suffire. J'envisage bien sur de vérifier tous les "boulons" qui tiennent la quille. la contre quille, si c'est bien la pièce à laquelle je pense : une longue "planche" en iroko qui par de la poupe à la proue, (placée entre la quille bois et la quille fonte) est absolument saine. entre nous soit dit, je me demande à quoi sert cette pièce... Par contre à l'avant de la quille fonte, elle était usée (comme si elle avait frottée régulièrement contre quelque chose, je me demande bien sur quoi). en plus les tire-fonds en cuivre qui la maintenaient plaquée contre la quille bois sont pourris. quand j'ai forcé sur cette partie usée de la contre quille, les tire-fons ont tous sautés, et elle s'est décollée. Je l'ai donc coupée au plus près de la quille fonte, en gardant suffisamment de longueur pour pouvoir y rattaché une partie neuve.

bref, c'est un peu long, voici une photo de la partie dont je parle...

16 sept. 2007
0

Etrave et maintenant le reste
Au fur et à mesure que les éléments arri-
vent sur ce fil, cela confirme ce que nous voyons
à chaque fois dans ce genre de chantier: ici nous
partons de l'étrave ...et le reste suit peu à peu.
Ce n'est pas pour décourager; cela serait idiot mais
il faut être lucide à chaque étape.
Si la contre-quille est décollée à l'avant
elle a de fortes chances pour l'être tout au long et donc même sous le lest. A mon avis cela serait une erreur de ne pas déquiller. Difficile évidemment mais faisable car le bâteau est léger.
La contre-quille comme la contre-étrave est en fait un couvrejoint qui protège la tranche du
bordé à son raccord sur la quille ou l'étrave. La
qualité de ce joint est donc primordiale.
Bon courage
Kenavo
Jef

18 sept. 2007
0

concernant la
contre quille, a part l'avant qui était usé et que j'ai coupé, le bois est complètement sain. A l'avant, elle s'est décollé facilement, mais sous la quille fonte et sous le safran elle joue pleinement sont rôle de protection de la tranche du bordée et elle ne risque pas de bouger, car elle prise entre la quille bois et la quille fonte et le safran à l'arrière. Bien sûr je vais vérifier tous les boulons de ces éléments, mais je ne pense pas déquiller. La quille bois est bonne (du moins ce que je peux en voir de l'intérieur. De même le bordé au niveau de la quille est pour l'instant sain sans trace d'humidité là où j'ai décollé l'expoy. J'aurai peut être des surprises sur les parties restant à décaper, mais j'aviserai à ce moment ...

27 oct. 2007
0

Salut
Je reprends le fil après pas mal de temps... La frégate est actuellement au sec sur l'espace technique d'un petit port sur le rhône au Sud de Montélimar. Mais un rapatriement plus proche de chez moi est prévu d'ici un mois, a Vienne (30 km au sud de Lyon). Comme cela je serais à 10 mm en voiture et en plus je vais pouvoir couvrir le bateau, afin d'être au sec et au chaud pour les quelques années de restauration à venir (je ne peux pas y travailler tellement ...)
Bref une belle aventure qui commence, et qui malgré l'ampleur de la tache ne me décourage pas du tout pour l'instant, bien au contraire !
Pour moi c'est un moyen de garder le fil avec l'ambiance voile dans un pays de montagnard. Bref, une petite bouffée d'oxygène !

En plus, je ne connaissais pas la Frégate avant de trouver ce bateau, mais déjà il m'a plu tout de suite, et en plus, tout ce que j'ai lu dessu m'a conforté dans mon impression première. Bref, je suis un heureux possesseur de frégate !

Je suis donc ravi de pouvoir échanger avec d'autres amateur de Frégate. Avez-vous une petite photo ?

A la prochaine,
Gabriel

27 nov. 2007
0

Restauration Frégate
Bonjour,
Je ne sais pas si vous aviez eu mon message. Mais jeviens de rapprocher ma Frégate de mon domicile (à 5 mm en voiture) et les choses sérieuses vont pouvoir commencer ! Bon, elle est pas belle à voir pour le moment, mais je désespère pas de lui redonner une jeunesse. Je dois reprendre tout le pont, replastifier la coque à l'époxy, refaire l'intérieur... Je me donne 5 ans. Enfin, on verra bien à quel vitesse j'avance.

J'ai vu que vous aviez un moteur hors bord sur Challenge. cela va bien ?
Sur Rio, il n'y a plus de moteur, et je n'en suis pas là, mais un jour, je devrai bien en mettre un...

A une prochaine !

Gabriel, heureux propriétaire de la frégate Rio

31 oct. 2015
0

pour le propriétaire vde la frégate Challenge:
Tu dis que lette frégate a été mis à l'eau en 64 par Henri Cordovero. Je me souviens très bien et du bateau et du propriétaire, un ami de Bernard Moitessier , ils préparaient ensemble leur bateau respectif -Joshua pour Bernard Moitessier- à côté sur le Vieux Port de Toulon.
Henri était - est ?- un homme très intéressant. Il a fait un tour du monde par l'Océan Indien et le Cap de Bonne Esperance où il s'est fait bien secoué, et a navigué sans tapage ni média.
J'aimerais avoir de ses nouvelles. Si quelqu'un sait où il est ...
merci d'avance

31 oct. 2015
0

monsieur, je viens de lire votre msg à propos de votre frégate "Challenge" il se trouve que j'ai bien connu Henry cordovero, d'abord à papeete en 1970! puis à toulon en 1975 , cette frégate a fait le tour du monde!! avec pas mal de péripéties dont un démattage au large de la namibie... je serais heureux d'avoir de vos nouvelles.

07 oct. 200716 juin 2020
0

la fregate
bonjour je viens en me baladant sur ce forum de vous lire et de voir avec plaisir une fregate en restauration......
je suis aussi l'heureux proprietaire d'une fregate mise a l'eau en 1964 par un certain monsieur Henry CORDOVERO ( avis aux connaisseur!)

son nom est: challenge et elle est a la reunion ou je suis en train de la restaurer depuis maintenant presque trois ans.. mais j'en vois le bout!!!! je pense pouvoir aller casser mon premier bord vers mai 2008 ( juste apres la saison cyclonique)
je suis ravi de rencontrer une personne comme moi qui se lance dans la restauration d'une fregate et je me propose de partager nos experiences. je me souviens que quelqu'un a fait la meme chose que nous et apres est parti pour un TDM , cette fregate se nome Antinea
a bientot et bon courage.....
Franck
ps: ou etes vous situer...

07 oct. 2007
0

pas trop d'accord

sans vouloir critiquer ni etre negatif je ne partage pas ta façon de faire pour l'étrave.

A ta place je la remplacerai dans son integralité mais de la façon dont tu ai parti je ferai comme suit.

Je metterai une piece de 25 à 30 mm d'épaisseur à l'interieur collée,boulonnée contre l'étrave actuelle sur 30 ou 40 cm .Je ferai deux épaulements ,encoches pour fixer les lisses sous le pont.Car actuellemment si j'ai bien compris tu va les fixer à ta petite piece en v en haut en bout de bois ce qui mecaniquement ne tiendra pas longtemps.les lisses doivent etre visées perpendicilairement au fibres du bois comme avant le demontage.Cette piece sera ajustée pour que le pont s'appui dessus aussi que le bordé sur les cotés.

Ensuite je placerai la piece d'étrave en V puis la contre étrave qui elle ne travaille pas mais protege les champs du CP.

Le tout collé à la PPU 100

josé

27 oct. 2007
0

Mais
C'est bien comme ça que je compte faire. la contre étrave que j'ai "décapité en v, sera prise entre l'étrave, et une seconde pièce de bois, collée à l'intérieur sur la partie bonne de la contre étrave, qui viendra supporter le pont et avec les découpes nécessaires pour fixer les lisses...

28 oct. 2007
0

impeccable

super alors :-D

l'Iroko c'est bien

josé

07 oct. 2007
0

boulons de la quille

tu dis que tu va verifier les boulons de la quille ,je ne voie pas comme tu peux faire celà sans dequiller.

A vue de nez ton bateau est a reprendre un peu partout il serait assez surprennant que cette partie travaillant beaucoup ne soit pas à consolider.

D'autre part tu es partie pour faire une restauration ,fait là jusqu'au bout , completement pour ne pas y revenir et avoir des regrets.

Pour ma part j'enleverai la quille est remplacerai les boulons source d'infiltration.

josé

27 oct. 2007
0

tu penses
Qu'il n'est pas possible de défaire les boulons de la quille un par un et de les remplacer au fur et à mesure sans déquiller ? Je ne suis pas contre l'option "déquillage" en soit, mais c'est plus sur le matériel nécessaire à une telle opération que je suis dubitatif. Le bateau pèse 3 tonnes, et une fois calé, je me vois mal le déquiller...

29 oct. 2007
0

Ok,
pour la technique de levage, c'est vrai que ça doit pas être trop dure comme ça. Plus difficile de bouger la quille... Avec un transpal peut être... en tout cas c'est une idée

28 oct. 2007
0

Pour lever

le bateau une fois mis en place c'est rien.

il te suffit de prendre ton cric de voiture et de lever à l'avant un petit poil ,tu mets une cale puis tu leves à l'arriere et tu recale ainsi de suite.

josé

28 oct. 2007
0

quitte à faire une restauration de cette ampleur
je referais un bateau neuf :-(

je ne garderais que l'accastillage, le lest et les papier

et tant qu'à faire, je le referais en composite :jelaferme:

bon courage quand même

PS: à une époque, sur Hisse et Oh, quelqu'un donnait une corvette....à restaurer....c'est celle là?

29 oct. 2007
0

Bof,
moi le bois, j'aime bien...

au fait, c'est une Frégate,
A plus,
Gab

27 nov. 2007
0

j'ai quelque photo de frégates
va vooir là

brickherbulot.free.fr[...]es.html

17 déc. 2007
0

je connais
bien ton site. J'y vais de temps en temps (super site d'ailleurs). J'ai vu que tu avais rajouté Little Birgoneau il y a quelques temps. Ca y est il a fini ça traversé de l'atlantique arpès 32 jours de mer !
Tu pourras y rajouter Rio si ça te dit, mais, bon, vaut peut être mieux attendre quelque temps que son aspect soit moins misérable...
A plus,
Gabriel

31 jan. 201516 juin 2020
0

Je vous présente Ia ORA NA ma frégate de 1964 en cours de restauration ... perpétuelle :) Pour l'instant elle est à sec au Cap d'Agde après une casse du moteur RC 16D et une petite entrée d'eau ... je pense par les fixationx de la petite quille juste derrière le gouvernail ... quelqu'un a des conseils pour ça ? sinon je cherche 1 RC16 D en parfait état

19 fév. 2015
0

bonjour
Pour ma part j’ai fini la rénov du même modèle frégate herbulot de 64, quatre ans de travaux.
Je n’ai pas eux a changer l’aileron, sinon il ce démonte de l’intérieur par trois ou quatre boulons.
Je suis intéressé pour que l »on se rencontre si cela vous dit.
Je suis sur Gruissan

19 fév. 2015
0

ok mais tu le laisse ou ton mail???

19 fév. 2015
0

Bonjour Capiclown, ça serait volontiers mais possible seulement quand je descendrai ... j'habite le Morvan. Je te laisse mon e-mail pour échanger nos n° de tel

19 fév. 2015
0

Oups ! la tête dans la vague ! :)
captaindjxav@hotmail.com

19 fév. 2015
0

Moi j’ai le volvo penta MD2B, on en trouve pour pas très cher et c’est inusable

31 jan. 2015
0

ton rc16d fais en un corps mort et encore trop léger ,c'est la bête bleue de vos vacances pour ne pas dire noire ,ce truc improbable
tu peux trouver un rc11 ou 12 pour pas cher ,ça c'est solide c'est du hatz ce qui te permettras de réutiliser ton inverseur ,donc de garder ton hélice .
alain

31 jan. 2015
0

Merci FRitz the cat, j'ai trainé mon RC16 durant 20 ans, fumant, pétaradant ... mais tournant :) Bon plan le remplacement par un RC11 ou 12, mais le 16 était déjà juste ...

31 oct. 2015
0

Je doute fort qu'on puisse utiliser la même hélice avec un moteur de 5 ou 6CV de moins pour le même bateau. Il faudra probablement un pas plus court si on ne veut pas voir le moteur en surcharge se mettre à fumer noir!

31 oct. 2015
0

Bonjour à tous!
Je suis l'ancien propriétaire d'une Frégate construite par les chantiers "Mallard", son nom de baptême était "Rhéa" lorsque je l'ai achetée en 1976, puis elle s'est appelée "Bristel J.J." jusqu'au moment où je l'ai revendue en 1985. J'avais énormément travaillé sur ce bateau pour le remettre en état et j'étais très attaché à cette Frégate qui nous a procuré de grandes joies et de grands plaisirs durant toutes les années pendant lesquelles nous avons navigué en famille avec elle.
Je souhaiterais retrouver sa trace pour savoir ce qu'elle est devenue; elle a été vendue sur Toulon en 1985 et je l'ai aperçu quelques temps après plage d'argent à Porquerolles, elle avait donc été achetée par quelqu'un du coin!
Si l'un de vous peu me donner un début d'information sur cette Frégate, je lui en serai très reconnaissant!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (15)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021