peut t'on se passer d'une centrale électronique ? B&G, Raymarine, openCPN tablette, etc...

Bonjour
j'envisage d'acheter un bateau neuf, je n'y connais rien. Dans les options, il y a toujours un pack "centrale électronique" avec loch sondeur girouette pilote auto vhf ais, radar, et des écrans qui coute la peau des fesses genre 3000 ou 5000€ pour quelque pouces. et je vois sur le net qu'il y a des cartes de navigation très chère avec des carte sd propriétaire ou tu perd tout si tu perd la carte ou qu'elle est détériorée. ( et j'ai pas compris ou se branchais cette carte )

a l’opposé, je vois que certain utilise des tablettes, des carte gratuite, openCPN mais j'ai pas tout compris non plus.

Question: sur un bateau neuf, quelle configuration est la moins chère si on souhaite avoir tout les équipement récent ( radar , ais, cartographie, gps, sondeur, etc... )
Merci a vous

L'équipage
06 oct. 2021
06 oct. 2021
1

Un bateau est financièrement un gouffre sans fond. Et dans tous les cas tout ce qui est sécurité est obligatoire et coute, neuf, cher. En navigation sécurité et fiabilités sont primordiales et les matériels proposés ne sont pas obligatoirement hélas directement liées au prix de vente (on parle içi de plaisance et pas de navigation pro). Tout concentrer fait courir le risque de perdre tout en cas de panne. Dans tous les cas il vous faudra alors aussi les moyens minimum d'assurerla redondance pour ce qui est vraiment essentiel. Heureusement le compas de route et une bonne carte papier (avec de nos jours un petit GPS portatif) permettent d'assurer le service minimum.


Kaj:Outremer à tout à fait raison. On peut se contenter d'une carte papier, d'un compas de relèvement et d'une règle Cras ou autre ou d'un petit GPS pas cher. Un sondeur est pratique mais pas indispensable. Les marchands nous abreuvent d'appareils tous plus chers les uns que les autres et plus indispensables évidemment Au large un sextant permet de se passer de tout ce fourbi électronique qui ne demande qu'à tomber en panne. Il faut faire le choix et un tri raisonné si on ne veut pas se ruiner... Bientôt si ça continue il n'y aura même plus besoin d'être dans le bateau... . ·le 07 oct. 17:19
La godille:Kaj👍pour des courses à risques comme la mini en ce moment , ça va peut être arriver plus vite qu’on le pense .. et plus de nuits blanches pour les GO.😜!! Le virtuel, c’est l’avenir !!!! Tous spectateurs, les acteurs ? Trop ringards!!!!·le 07 oct. 17:24
Skywalker:je comprend bien tout ça , moi ce qui m inquiète c'est plutôt de recevoir les prevision meteo fichier GRIBs , avoir la cartographie des haut fond, et dde tout ce qui est réglementairement interdit, mais qui n'est pas "intuitif" ( zone interdite, rail de navigation etc... ) j'ai du mal a comprendre comment on peut se passer de cartographie de nos jours... si on etait dans un monde "libre" ou chacun va ou il veut sur mer, sans contrôle pourquoi pas, mais là c'est pas vraiment le cas.·le 07 oct. 17:32
Skywalker:or j'ai l impression que pour tout ça il faut un ecran special qui affiche tout ca ( cartographie + prevision meteo + gps )·le 07 oct. 17:33
La godille:En fait tu prends le pb de la navigation en général dans ton sens , et donc tu es un exécutant des infos données par «  l’extérieur » . Si tu es vraiment sérieux sur ce fil C’est inquiétant … ou alors c’est la high- class du troll 😈 👍👏…·le 07 oct. 17:40
Patxaran:AMHA un sondeur est indispensable, même si avec l'avènement du GPS on ne s'en sert plus pour naviguer dans le brouillard.....·le 07 oct. 18:10
Skywalker:au sujet du sondeur, je ne vois pas l interet d un outil qui t indique la profondeur a ta verticale... l'inportant c'est de conaitre la profondeur DEVANT non ? donc un forward scan je comprend l'utilité sans probleme. mais savoir que sou moi il y a 6 metre ne me protege pas d une montée rapide et soudaine de la profondeur. quelqu’un peut m expliquer ?·le 07 oct. 18:14
Skywalker:la godille je ne comprend pas ton commentaire. qu'est ce qui est illogique dans mes propos ? il me semble logique d'ecouter les information exterieure, si la meteo prevoit une tempete tu en tient compte non? si la carte te dit que tu va droit sur un haut font tu en tient compte non? si la vhf te contact pour te dire que tu est dans une zone militaire interdite tu en tient compte non? ça me semble normal de suivre les directive imposer par "l'exterieur" sauf a etre un plaisancier qui arbore le drapeau noir ;)·le 07 oct. 18:18
Patxaran:le sondeur permet de vérifier que la hauteur d'eau réelle est bien conforme avec la hauteur d'eau prévue. D'autre part, les cartes ne donnent la profondeur que dans certains points avec une précision variable suivant les endroits, l'ensablement qui varie, etc....Un peu comme Jean Alesi aux guignols : "Normalement ça passait...." et il a "fait gravier"Il y a un (long) fil sur un talonnage à Houat...·le 07 oct. 18:25
tuperware:Pour répondre à la question, le sondeur simplement pour se positionner sur la carte (vieille technique) ligne de sonde etc. Mais bon!·le 07 oct. 18:28
Lulu2:Pataxan. Soyons un tantinet rigoureux 😊.Les cartes indiquent les sondes, pas la profondeur. Les sondeurs donnent la profondeur qui est la somme de la sonde et de la hauteur d’eau. La hauteur d’eau est donnée par le calcul (marée et pression atmosphérique).·le 07 oct. 18:47
La godille:Bon, pour rester simple : tu te situes à quel niveau en nav sur une échelle de 10 ? Avec ta réponse , on peux débattre sinon on cause dans le vide … ( je connais rien, etc…) tout cela dit très cordialement … Sinon, s’il n’en reste qu’un , pour moi ,c’est le sondeur tout bête , premier prix ,individuel ..( même un Seafarer à éclats) ·le 07 oct. 19:06
Patxaran:@Lulu2 : tout à fait, j'ai simplifié... ·le 07 oct. 18:58
Skywalker:La godille, 1/10 ( planchiste, kitesurfer, un peu d optimiste étant petit. ) Donc je comprend les principes d allure et de vent et de placement de la voile par rapport au vent, c est a peu près tout.·le 07 oct. 19:28
La godille:Ok, merci pour ta franchise , c’est rare ….et donc précieux 👍….. en tant que vieux Schnok..je trouve que tu brûles un « tantinet »  les étapes pour naviguer au long cours ( en famille qui plus est ( grosse responsabilité ) dans la sérénité qui convient … mes réponses depuis le début me semble adéquates …. Tu mettrais pas la charrue ( CQR) avant les bœufs ???… sur ce post ,on navigue dans le surréalisme , c’est spécial , mais sympa 😉😁🤪·le 07 oct. 21:21
Pexcha:En navigation la question qu’on se pose en permanence est « où suis-je ». Et ça, ça s’apprécie par tous moyens disponibles comme un alignement, un amer par le travers, le gps bien sûr et le sondeur. Si un des moyens contredit mes autres alors c’est qu’il y a un problème et en général on cherche à le résoudre avant de talonner. Donc oui un sondeur c’est impératif. En dehors des approches un peu osées, c’est un outil de positionnement indispensable. ·le 07 oct. 23:24
06 oct. 2021
0

Sur mon bateau j'ai loch, sondeur, girouette-anémo, pilote, AIS tout en raymarine sur un bus seatalk NG mais pas d'écran. J'ai ajouté une passerelle SeatalkNG-Wifi et à l'extèrieur un Ipad dans une coque étanche avec InavX et à l'intérieur un PC avec OpenCPN. ca fonctionne très bien et cela évite l'écran propriétaire avec les cartes qui coutent une blinde. Je n'ai pas encore regardé comment ajouter un radar. Avec Raymarine il faut un écran raymarine, il me semble que d'autres marque sont compatibles de certains logiciels sur tablette ou OpenCPN sur PC.


06 oct. 2021
3

Il est vrai aussi qu'avec n'importe quelle tablette, téléphone ou ordi portable, Open CPN, navionics, TZ ou autres, t'as le monde entier pour pas grands frais. Après, ce sont des choix de confort. Anemometre ou pif, girouette électronique ou pennons, pilote haut de gamme ou régulateur ... tout est possible, rien n'est impératif.


06 oct. 2021
0

Franchement, une bonne tablette est fluide, intègre un GPS et même un capteur de pression atmosphérique pour certaines. On y installe Navionics, un logiciel de routage et bien sûr on y adjoint un AIS (Wifi par exemple). Un téléphone 4 ou 5G pour avoir internet à proximité des côtes et un Iridium GO en haute-mer c'est être capable de recevoir des fichiers Grib tous les jours. Il n'y en a pas pour des 4 ou 5000€ évoqués et avec tout çà, si on est pas capable de naviguer je ne comprends pas.
Bien sûr, je ne parle pas de la centrale sondeur / anémomètre sur la qualité de laquelle il ne faut pas lésiner mais on peut aussi la connecter à la tablette.


06 oct. 2021
0

Hello,

Je te sens hésitant et près de tes sous, ce qui n'est pas un reproche.
Donc je te conseille de ne pas prendre de pack électronique et de t'équiper d'une tablette ou un pc (si tu les a déjà) avec OpenCPN.
Et puis tu vois...
Certains s'en accommodent et ça leur suffit, d'autres pas.

Maintenant il faudrait en savoir plus sur ce que tu envisages de faire comme navigations, où tu compte naviguer et quel type de bateau.
Et sinon à mon sens le minimum et dans l'ordre c'est
- sondeur, speedo, anémo (voilier)
- Puis pilote auto, traceur
- et Ais avant le radar

Mais donne nous plus de détails sur ce que tu comptes faire, croisière, côtier, à la journée, de nuit, pêche, moteur, voile, régate...

Sinon autre conseil en vrac: prendre tout de la même marque et en NMEA2000 ou SeatalkNG si c'est du Raymarine.

Amicalement.
FX


Skywalker:bonne remarque, c'est pour un tour du monde !·le 06 oct. 19:33
LeMoko:Comme le budget est un critère tu as la piste d'un bateau d'occasion de 4/5 ans c 'est jeune et il aura très certainement un équipe supérieur le tout pour un budget inférieur ·le 06 oct. 20:05
fxvt:Un tour du monde ? Alors ne megote pas. Prends du vrai matos, un vrai traceur et un bon réseau sur lequel tu puisses compter.·le 06 oct. 23:42
06 oct. 2021
2

Le gros intérêt de ne pas opter pour une centrale de Nav mais pour une tablette ou pc externe, c'est AMHA la capacité d'évolution sans gros investissement pour des matériels qui justement évoluent rapidement.


06 oct. 2021
0

J'aurais à refaire mon installation maintenant, je regarderais la tablette Sailproof largement discutée ici : www.hisse-et-oh.com[...]proof-2
Avec quelques réserves cependant : l'affichage d'un radar ne semble pas possible, même mon radar Raymarine wifi ne peut communiquer qu'avec un traceur Raymarine ; problème de l'alimentation à demeure en extérieur ; le prix, si on ajoute le support et la coque étanche on n'est plus si éloigné d'un traceur fixe d'entrée de gamme ; la luminosité en plein jour qui semble prometteuse mais peut-être pas au niveau d'un traceur fixe.
Après, tout dépend du programme de navigation et des besoins, si les obstacles ci-dessus n'en sont pas. Le prix des cartes sur tablette est évidemment un argument de poids.


06 oct. 202106 oct. 2021
1

J'ai toujours peur en déplacement quand je vois la tablette négligemment posée sur un banc du cockpit.

Est-ce que le pack électronique installé en usine permet d'avoir un réseau filaire qui ne ressemble pas à un plat de nouilles?
Quoique si c'est installé par le concessionnaire, cela devrait pouvoir ne pas être mieux qu'une pose après l'achat.


fxvt:Hello Polmar,"...un plat de nouilles..." C'était vrai en NMEA0183, c'est pour ça que je conseillais d'installer tout de suite en NMEA2000 qui permet d'avoir des réseau super simples et propres.Amicalement.FX·le 06 oct. 17:30
Polmar:Je pensais plus aux alimentations électriques qui peuvent rapidement devenir foireuses 😭·le 06 oct. 18:57
Solent:Le NMEA 0183 ça existe encore ?·le 06 oct. 19:04
06 oct. 2021
0

Perso je prendrais le pack confort...

Sommier et bon matelas.
Hublots ouvrants suffisants.


Patxaran:je plussoie : des hublots ouvrants pour une bonne aération, et des matelas avec une couche de "mémoire de forme"·le 06 oct. 17:37
06 oct. 2021
0

un ecran i70s + sondeur/loch + girouette anémo c'est 1500
un axiom 7 c'est 1000
une passerelle wifi à 200
un pilote en fonction du navire
un AIS e/r sotdma à 700 inclus splitter

le pc c'est une économie de bout de chandelle!


06 oct. 2021
1

Il serait interessant de savoir ce que Skywalker imagine faire avec son navire !


tuperware:Oui·le 06 oct. 19:17
LeMoko:Un tour du monde·le 06 oct. 20:09
06 oct. 202106 oct. 2021
1

Peut-être prendre des éléments séparés c'est mieux pour la sécurité.
Si la centrale tombe en panne on fait quoi si plus rien ne s'affiche ?
Avec les Nmea on peut presque tout connecter normalement ?
Même souci si tout ne s'affiche que sur l'ordi...


06 oct. 202106 oct. 2021
1

Le minimum confortable pour naviguer c’est l’ensemble loch, Speedo, sondeur, pilote auto, l’ais est un plus pour la sécurité.
Une tablette en plus avec Navionic pour démarrer c’est suffisant.
Mais est-ce que les chantiers détaillent leur option pack électronique ?
Le chantier ou le concessionnaire seront plus à même de répondre.

Cet été j’ai croisé des gens qui avaient le pack complet haut de gamme mais qui naviguaient avec Navionic sur leur téléphone parce que les cartes sont trop chères...
Mais eux ils avaient acheté un vieux bateau qu’ils ont entièrement refait de leurs mains et ils n’avaient pas les moyens d’acheter un bateau neuf toutes options.


1

Si c'est pour un bateau neuf, ça ne représente pas tant que ça.
Si il est prévu de le revendre après une belle ballade, certains acheteurs qui veulent du clé en main pourraient s'abstenir, certains autres en profiteront pour baisser largement le prix. Peut-être plus que les 3 à 5000€


06 oct. 2021
9

« Peut t'on se passer d'une centrale électronique ? ».

Bien sûr qu’on peut s’en passer.


06 oct. 2021
-1

Si on a la totale décrite au premier message (loch sondeur girouette pilote auto vhf ais, radar), ça n'a aucun intérêt de s'en passer. C'est beaucoup plus pratique d'avoir toutes les infos sur le même écran, et c'est indispensable pour faire fonctionner le pilote dans certains modes (vent, waypoint).


06 oct. 2021
1

Mis à part la VHF et éventuellement le transpondeur AIS, je pense que l'électronique marine des packs n'a pas beaucoup d'avenir. De simples capteurs de qualité, un routeur nmea/wifi et des tablettes et téléphones étanches permettent de faire mieux et plus fiable que ce qu'on trouve dans les grandes marques. En faisant le tour des pannes, je suis surpris de voir comment les indicateurs récents des bateaux vieillissent mal. Plus rien à voir avec la qualité des indicateurs Penn Lann ou Autohelm. C'est d'ailleurs amusant de voir que pas mal de beaux bateaux de tradition ont toujours de très vieux indicateurs Penn Lann.


06 oct. 2021
0

Pour moi un réseau nmea2000 avec 2 tritons, un aérien, un gps compas, 1 sonde tridata et une vhf ais nmea2000. À côté de cela un vieux pilote St2000 et un iPad avec Navionics. Mon iPhone en secours avec Navuonics aussi


06 oct. 202106 oct. 2021
6

Bonsoir,
Quand je vois les soucis des centrales,ce sont de véritables ordi...
J'ai un client qui a dû faire réactualiser sa centrale qui ne fonctionnait pas bien,sur un bateau " vieux de 5 ans " !!
Pas de sondeur affiché,speedo aléatoire,etc,etc...
Raymarine pour ne pas la nommer...le technicien avait pris plus que 2 heures pour y arriver...mise à jour très lourde apparemment ?
Je suis retourné sur son bateau en début d'été et ça merde encore...
Ne parlons pas des montages des bateaux de série...
Et comme il est âgé il oublie facilement les procédures et les paramétrages,et moi aussi,n'étant pas souvent sur son bateau.
Quelle prise de tête quand il y a de l'eau dans le gaz pour trouver la solution...et l'épaisseur des manuels à lire,c'est désespérant !
Plus c'est sophistiqué plus ça peut tomber en panne...
Aussi être trop accroché à ses waypoints me fait un peu rigoler,surtout quand on a navigué à l'ancienne...
Tout centraliser,tout avoir sur un écran ça rassure,radar,sondeur,cartes,pilote,Ais,mais n'oublions pas d'ouvrir les yeux...
A force on devient totalement dépendant de l'électronique alors que ça devrait être une aide.


La godille:Sans oublier que le mot «  centrale »  fait tout de suite penser à prison et incarcération ! «  il purge 3ans de centrale , en ressortira sûrement très marqué ». Le bateau devrait pourtant évoquer le mot liberté «  liberté, liberté chérie ……homme libre tjrs tu chériras la mer  ». CQFD.·le 06 oct. 22:04
06 oct. 2021
4

Bonsoir,

oh que je suis d' accord avec James.

Pour moi, les deux instruments les plus importants, et que je ne voudrais surtout pas voire couplés à autre chose sont le radar et le sondeur.

Je considère tout le reste de l' électronique que j' ai comme des aides (GPS, ordi avec carto électronique, loch-speedo, récepteur AIS), voire des éléments de confort (girouette-anémo).

Je ne sais pas trop dans quelle catégorie classer la VHF, le Navtex et le pilote électrique (j' ai un régulateur).

En tout cas, même si j' utilise aujourd'hui de l' électronique, j' essaie de ne pas en devenir esclave.

Gorlann


James :Allez,encore un effort et nos bateaux ressembleront vite aux voitures actuelles,irréparables ...Même soucis pour le moteur avec sa carte électronique qui grille tel les Volvo...Un ami préparateur auto de rallye était un peu énervé de se retrouver bloqué avec une merde au tableau de bord,il a tout shunté,mis un compte tour séparé ,des alarmes séparées et un contacteur simple pour démarrer...Tranquille pour des années !·le 06 oct. 21:56
06 oct. 202106 oct. 2021
0

une chose que je vois souvent et qui n'a à mon sens pas de sens ;-) ce sont les écrans multifonctions étanches à la table à carte.
Autant dehors je peux comprendre (étanche et lisible au soleil) autant à l'intérieur ça n'a pas d'utilité.
Ces trucs propriétaires deviennent (volontairement?) obsolètes, le fabricant change de format de carte, etc..
Un PC d'occas ne coûte pas grand chose et fait très bien le job de tout avoir sur un seul écran (sauf radar) , avec une ergonomie souvent meilleure. Et surtout il fait plus, permet de mettre les cartes que l'on veut, des captures satellites, des docs nautiques, les gribs etc....
et un PC c'est presque du consommable, on le change tous les x années (si on veut) sans se poser trop de questions

Le hic niveau carto c'est l'écran multifonction dehors et un PC dedans ce sont souvent 2 jeux de cartes différents, donc la tablette dehors (étanche, plein soleil et si possible avec alimentation étanche) c'est peut être un bon compromis
Bien sur un petit multiplexeur NMEA/Wifi (à partir de 50€) est indispensable, ne serait ce qu'en secours avec un smartphone on peut aller loin! (J'ai fait 4 mois de nav au smartphone!)


07 oct. 2021
0

bonjour,
"tu n'y connais rien" et veut faire un tour du monde, apprends tout d'abord à maitriser ton bateau et tes navs, équipe le au fur et à mesure de tes besoins (l'ordre indiqué par fxvt semble cohérent) et achète ton écran plus tard, si le projet est toujours d'actualité, cela t'évitera d'avoir un instrument obsolète et tu auras défini plus précisément ton besoin?


Skywalker:le timing est tres serrer pour des contrainte d'age des enfant, les cata neuf mettent 1ans et demi a etre construit en ce moment, la TVA oblige a quiter le pays en 1 mois, donc non je ne pourrai malheureusement pas suivre tes conseil, je doit choisir rapidement si je souhaite installer l option chantier ou non.·le 07 oct. 01:57
07 oct. 2021
0

Je connais plus d'un navigateur qui est arrivé ici en Polynésie avec son téléphone dans la poche et sans matériel électronique .... et ceux sans PB. Alors TDM sans centrale oui pourquoi pas ... chacun fait comme il veut.


crescent76:Et aussi des anglais qui voulaient arriver à Concarneau avec une carte routière qui se sont fracassés sur les Glénans·le 07 oct. 09:23
07 oct. 2021
-1

Skywalker veux tout , tout de suite , le meilleur mais ne veux pas trop payer d'oû sa demande sur forum froggy.
S'il tape les forums Nord americain, on va lui décrire le meilleur , le plus perfectionné et certainement le plus onéreux.
En quelques mots , il a le cul entre l'Europe et le continent Americain.
Raison pour laquelle il va naviguer sur un gros cata , bien sécurisé .


07 oct. 2021
1

Hello,
Pas de centrale à gaz pour moi, open cpn sur ordi, sondeur, AIS-GPS,windex, pilote bien sûr...et pas d'interface et autre
multiplexeur.
Mais bon, pas de projet TDM non plus, je me contenterai d'arriver en Polynésie l'année prochaine dans un premier temps.puis on verra bien.
Bon courage en tout cas dans ton projet d'achat en neuf...😀


La godille:Pourquoi bon courage pour un achat neuf? C’est une blagounette , oui, c’est ça ! Quand on passe quelques années à construire son canot, OK , faut pas être fainéant mais là ,. … et quand on n’y connaît rien, on apprend et on se fait son expérience avant de demander la solution toute rôtie aux copains … penser grand voyage et bateau articulé sur le principe je sais pas faire donc je délègue aux instruments , à mon avis skywalter, ta trajectoire maritime va droit dans le mur 💥 Ce qui est amusant, c ´est ma réponse donnée au fil sur la taverne : citation de Moitessier . Va voir ma dernière ligne …🤘·le 07 oct. 09:07
Pat45:Tu serais étonné de voir la proportion de gens sans expérience qui se lancent dans l'achat de bateaux neufs...·le 07 oct. 13:17
Skywalker:perso ça me semble logique, quand tu n y connais rien , tu sais que tu prend des risque a acheter de l'occasion, tu veut un produit fonctionnel et fini. C'est comme pour les voiture, quand tu est mecano tu a des super affaire a faire en occasion, mais si tu n y connais rien, tu risque juste de te faire arnaquer, d ou les concessionaire qui font des occassion garantie 6 mois ou tu sais que le vehicule a été verifier par des pro.·le 07 oct. 13:41
Pat45:Oui, ça c'est sur le papier, la réalité est bien différente, en tout cas chez certains constructeurs...Mieux vaut choisir un bateau de quelques années, déjà équipé et éprouvé, quitte à mandater et payer un pro honnête et compétent pour aider...😎·le 07 oct. 14:27
La godille:Sky: avant de connaître ( quoi que ce soit) ben…on connaît pas !!!!donc comme on dit «  on fait ses armes de différentes façons, souvent et le mieux en commençant au bas l’échelle . Les instruments aussi perfectionnés qu’ils sont restent une aide et un confort , si on sait pas faire sans , un jour on a le retour de bâton ( en bagnole y’a tjrs un garage pas loin , en mer, même avec une Gold, faut se De…….. tout seul ,à moins bien sûr de rester dans la baie , sans perdre de vue le panonceau du concessionnaire sur la Marina …. Mais on parle de navigation, n’est ce pas!·le 07 oct. 17:09
Skywalker:si ca continue je vais partir avec un radeau une bousole et un sextant.... et sinon on les trouve ou les professionel honnete pour aider avec le bateau acheter d'occasion a rénover ? ( parce que sur le sujet j ai l impression que là aussi c'est un nid a crabe... )·le 07 oct. 17:23
Pat45:Tu es dans quel coin?·le 07 oct. 22:53
Pat45:Bah, pas de rénovation à prévoir sur une occasion récente, peut-être quelques aménagements perso?Mais au moins, pour 60% du neuf environ, tu auras un bateau prêt à naviguer...Sinon, suivant le chantier, tu devras prévoir pas mal d'aménagements supplémentaires, souvent en post production, qui te coûteront un bras et beaucoup d'énergie. Dans quel coin es tu?Je connais un pro d'excellent conseil(et honnête...)sur la Rochelle...·le 07 oct. 23:06
Skywalker:je suis en idf donc loin de la mer, la rochelle pourrai convenir tout a fait.·le 08 oct. 02:28
Pat45:Ok, comme moi...enfin, quand j'y suis!Tu peux contacter Yann Dubée, Prépa nautic, tu trouveras ses coordonnées sur le net.C'est un ancien voileux, spécialisé dans la préparation des bateaux...très bon conseil, j'imagine qu'il faudra le rémunérer , mais au bout du compte, tu seras gagnant...Sûrement pas mal d'occasions récentes sur la Rochelle, j'imagine ?·le 08 oct. 13:43
07 oct. 2021
0

Disons qu'il n'y a aucune limite haute à l'électronique et que plus tu en rajoute, plus c'est compliqué (et cher bien sûr.

Pour du côtier, tu peux partir à poil c'était la norme il y a 10-15 ans mais je commencerai à minima avec un combiné loch-sondeur ou loch-sondeur-girouette de base (Raymarine, ou B&G triton) si tu as un pilote (mode vent), le sondeur c'est super pratique et important.

La VHF fixe, c'est utile, voire obligatoire en fonction de ta zone de navigation, Tant qu'à faire prends la ASN (sécurité) et AIS, ça n'eat pas beaucoup plus cher.

Le pilote, bah, c'est toi qui vois si tu fais de longues traversée et/ou bcp de solo.

Pour ta carto à toi de choisir si tu veux un traceur extérieur ou naviguer sur une tablette/téléphone, sachant que la 2° solution est beaucoup plus flexible et moins chère.

Puisque tu n'y connais rien, je t'invite à lire en détails la division 240 et choisir ta zone de navigation.


Skywalker:merci pour ces infos, les outils qui me semblais utile personnellement ( c'est un avis de non praticien ) me semblais etre l'instrument qui indique le vent reel et me l’affiche quelque part, ceci afin de savoir quand prendre les ris, le compas, la cartographie afin d'eviter les haut fond, le radar et l'ais pour naviguer de nuit, et le forward scan pour pas faire de connerie au mouillage. si je pouvais avoir tout ca sur tablette je serai ravi. la vhf est obligatoire pour la securité egalement mais pas besoin d'ecran pour ça·le 07 oct. 13:07
Pat45:Sur le Neel flambant neuf,on avait une centrale BG, avec des repetiteurs au poste de barre...La lecture du vent apparent ou réel me laissait tjs perplexe, du coup je ne me servais que de la Windex que j'avais fait rajouter..😎·le 07 oct. 13:14
Skywalker:ca n indique que le vent apparent ça non ?·le 07 oct. 13:39
Pat45:Bah oui...😏·le 07 oct. 14:28
freychou:Il n'y a que le vent apparent qui compte à bord !·le 07 oct. 16:34
Skywalker:ah bon? étonnant! intuitivement j'aurai cru que l'angle a prendre et la force du vent prise dans les polaire était le vent reel...·le 07 oct. 17:16
matelot@19001:Concernant les polaires tu as raison.·le 07 oct. 17:52
koechel:Ce n'est jamais l'anémo qui dicte quand prendre un ris: c'est le ressenti de son bateau. Pas besoin de cadran pour ça!·le 07 oct. 17:55
matelot@19001:Euh ... avec un cata la subjectivité a ses limites, il me semble 😁 Il vaut mieux suivre le tableau qui indique la configuration de voiles en fonction du vent réel. Surtout quand on débute !·le 07 oct. 17:59
Dr Feelgood:Je n'ai plus d'anémo sur le 101 mais je m'en passe volontiers, de toutes façons les anémomètres sont souvent mal calibrés et ne m'ont jamais dicté quand prendre un ris, je le vois au vent apparent et à l'état de la mer. A mon avis une girouette suffit, tu peux estimer la force du vent avec l'état de la mer et tes oreilles. Avec l'habitude on voit bien quand ou est sous, ou au dessus de la limite pour sortir....·le 07 oct. 20:25
matelot@19001:Oui mais tu n'es pas débutant en cata de croisière, qui risque d'oublier, de loffer au lieu d'abattre et de mettre la cabane sur le chien parce qu'au grand largue il ne se sera pas rendu compte. Tout ça pour économiser un anémo.·le 07 oct. 20:58
07 oct. 2021
4

Le vent apparent, on le perçoit avec les oreilles : tourner la tête face au vent, quand les deux oreilles sifflent pareil, on est pile poil face au vent. C’est étonnamment précis. Sinon il y a les pennons ou effectivement la Windex.

Pour le vent réel, on le voit à l’orientation des rides sur la surface de l’eau.

Pour prendre ou larguer un ris, on le sent au comportement du bateau.


Pat45:Ou les "faveurs" dans les haubans...😎·le 07 oct. 14:31
07 oct. 2021
1

Bonjour,

Prendre un ris en fonction des indications d'un instrument qui indique le vent réel/apparent/vitesse ... me semble dangereux parce qu'à priori, quand l'instrument dit qu'il y a 30 noeuds, c'est déjà trop tard. Il faut anticiper, ne pas avoir peur d'aller bien moins vite que prévu en prenant des ris en avance puis, après plusieurs jours/semaines, quand on commence à sentir mieux les choses (le vent, la mer, les nuages, le comportement du bateau), ça va tout seul et là, on s'aperçoit qu'on ne regarde presque jamais l'instrument qui indique le vent (sauf pour s'exciter les neurones quand il indique plus de 30 noeuds de face :-) ).

Sinon, l'avantage d'un traceur / centrale de nav', quand on apprend, c'est que c'est hyper sécurisant et assez formateur (on passe son temps à regarder la carte et ses indications).

Sur mon bateau, j'ai un vieux traceur en extérieur et un ipad à la table à carte et que je trimbale partout. Un sondeur. Un ais émetteur/récepteur. Un vieux radar peu utilisé. Une vhf. Je vais acheter un iridium quand on repartira au grand-large.

Si j'avais de l'argent, je kifferais avoir une centrale de navigation dernier modèle, avec des renvois partout dans le bateau, tout interfacé dans tous les sens et quand ça marche plus, j'appelle le réparateur. Si tu as les moyens, fais-toi plaisir (mais n'oublie pas d'apprendre à naviguer).


07 oct. 2021
7

Un sondeur et un GPS et c'est plus de plaisir, moins de notices, moins d'emmerdes et de neutrons à fournir.
Bref, ça me suffit, l'electronique a outrance me fait peur, c'est dommage mais que de soucis évités...(si j'en crois les voisins de pontons toujours entre deux pannes ou entre deux discussions de geek)


08 oct. 2021
0

La girouette est utile pour tes réglages de voiles, le sondeur aussi pour s'approcher de la côte. Pour la navigation, un mini ipad cellular à 600 euros et un abonnement à navionics qui te coutera 35 euros feront parfaitement l'affaire ( beaucoup de skippers pros n'utilisent plus que ça). Pour le même prix tu peux aussi installer navionics sur ton smartphone. Me concernant , j'ai un crosscall étanche qui reste toujours dans ma poche (produit français en plus). En plus de la fixe, une vhf portable étanche qui reste toujours dans le cockpit est un outil utile.
J'ai un radar que je n'utilise presque jamais.


08 oct. 2021
1

l'achat d'un voilier de 12m neuf on doit être dans 300 à 350 K€ environs... Je suis tout de même très étonné qu'on se pose la question du 5 K€ supplémentaire...

Si je devais acheter un voilier neuf il est clair que je prendrai les éléments intégrés et fonctionnant parfaitement entre eux plutôt que d'essayer des raccords d'économie de bout de chandelles...


Skywalker:30K€·le 08 oct. 10:50
Pexcha:J’ai jamais fait de tour du mondé mais si je le faisais je partirai pas avec 30.000€ d’électronique fraîchement installée. C’est un nid à problèmes. Pourquoi ne pas prendre un système moins sophistiqué et moins coûteux et s’équiper en plus de moyens mobiles infiniment moins chers (memes capteurs mais avec en complément une transmission wifi vers tablette + navionics ou autres) ?Pour un tour du monde, ne faut-il pas privilégier la simplicité et la redondance ?·le 08 oct. 10:56
Skywalker:je suis 100% ok , encore faut t'il connaitre ces moyen alternatif, je galere deja a reussir ne serai ce que avoir des fond de carte sur open CPN, je n'ai pas encore tester qtvlm, et je n'ai aucune idée de l'agencement du reste ( faut t il un ecran dedier pour l anemometre, et pour le radar? et pour le forward scant, et pour le sondeur? qu'est ce qui peut etre relier? comment? etc... ) de ce coté là la centrale electronique a l avantage de la simplicité... mais clairement pas du prix et de la fiabilitée·le 08 oct. 11:10
08 oct. 202108 oct. 2021
0

Bonjour,
fais un devis séparé hors constructeur, tu te feras une idée. Peut être auprès d'un "petit" qui saura te proposer autre chose qu'un gros pack et t'expliquer.
mais 30k€ installé à la construction, ça doit être un beau pack!!

Ce serait moi je mettrai :
+un tridata de base (si possible un système non propriétaire, peu de vendeurs t'annonceront les incompatibilités...) loch/sondeur/anemo-girouette. NMEA0183 reste une valeur sure même si un peu plus compliqué à câbler. Je n'ai toujours trouvé personne pour m'expliquer le réel avantage actuel du NMEA2000 (hormis le câblage)
+ 2 petits afficheurs multifonction (sur cata..le double!)
+un radar- si ça existe, sur PC - sinon écran dédié (dedans? dehors?)
+ un multiplexeur Wifi
+ tout le reste (à la table à carte notamment) sur un PC et ou une tablette (avec redondance vu le faible coût de ces matériels) + smartphone en backup aussi

Quelle que soit la solution retenue, et pas seulement coté électronique, avec le neuf on essuie les plâtres et il y en a toujours. D'autres l'ont dit, une occasion récente me semble plus fiable que du neuf.

Pour ton projet, le gros avantage d'un PC et/ou une tablette c'est que tu peux préparer chez toi au chaud pendant 2 ans! Tes cartes, tes photos satellite, les gribs, etc....

(NB : Poser les aériens avant de mettre le mat, c'est pas idiot tout de même ;-) )


Lulu2:Oui, c’est un minimum 😄·le 08 oct. 14:26
08 oct. 2021
0

Si je devais partir loin , j aurai une VHF pour communiquer un irridium pour la meteo entre autre ,une tablette plus carte pour savoir ou je suis .C est tout


Kaj:ca devrait être suffisant·le 08 oct. 21:34
2

Bonjour,
Pour partir loin, très loin, n’oublie pas de doubler le pilote automatique.
Tu me remercieras en cas de panne du premier.
Barrer H24 en équipage réduit, c’est épuisant et dangereux.
Bonne journée,
Patrice


Skywalker:Merci, j y avait déjà pensé, en fait j envisageait un régulateur de vitesse hydrovane en temps que second pilote et en même temps ca pouvait servir de safran de secours, bonne idée selon vous ? ·le 10 oct. 13:33
FredericL:Si c'est un régulateur de vitesse c'est mal barré...·le 10 oct. 16:33
Sailortoun:Qu'il soit de vitesse ou de cap, ce n'est pas simple à installer et à faire fonctionner sur un cata, puisque c'est le choix vers lequel tu sembles te diriger.·le 10 oct. 16:46
Skywalker:excuser mon amateurisme, je voulais parler d un régulateur d'allure. type hydrovane ou windsail. ça semble marcher sur certain catamaran.·le 10 oct. 20:41
Pat45:Compliqué sur un cata...le gars de chez Hydrovane voulait bien m'en vendre un mais avait refusé de l'installer sur mon petit cata, donc j'avais laissé tomber l'affaire. ·le 10 oct. 22:00
Pat45:Un bon Raymarine EV400 en secours, branché sur le même vérin, en mode compas uniquement, avec un switch pour passer de l'un à l'autre, est en effet un bon investissement...·le 10 oct. 22:06
Skywalker:le EV400 c'est carement un 2 eme pilote comme le 1er non ? on devrai pas plutot prendre un petit pilote de barre franche plutot qu'un 2 eme pilote complet comme ça ?·le 10 oct. 22:29
Pat45:Le pilote de barre franche sera trop juste pour remplacer le pilote sur vérin...Environ 5000E installé, pas grand chose par rapport au prix d'un cata neuf ou d'occasion récente...·le 10 oct. 23:22
10 oct. 202110 oct. 2021
0

Contribution un peu en marge de la recherche initiale de l'initiateur du sujet et je m'en excuse par avance.

Pour ce qui est d'un certain nombre de capteurs tout de même assez fondamentaux comme le sondeur, la girouette anémo, le loch etc, pour prendre l'exemple des capteurs du vent, de ma propre expérience :
-jeunesse passée à naviguer annuellement + quelques croisières en Manche hors saison sur des habitables d'une trentaine de pieds
-suivie d'une vingtaine d'année sans approcher un voilier
- puis les 5 dernières années en redécouverte des sensations et de la pratique en voile semi légère (j'écris semi car le skellig n'a rien d'un 420 ou d'un laser)

Sur un petit c'est complètement inutile, on sent très bien les choses avec ses oreilles, son visage, l'inclinaison du bateau, la tension dans les écoutes et le gréement, et leurs variations, les bruits alentours, la reaction de la barre, le cap qu'on arrive a faire vs celui qui serait le mieux. Bref on sait « bien avant qu'il soit trop tard" pour le ris, le changement d'allure, le changement de destination ou la necessité d'aller se foutre a l'abris. Bref avoir hn instrument qui va nous donner precisement la direction et la force du VA ne nous apporterait queue dalle. Si ce n'est la valeur par curiosité a la limite. Mais à la longue on l'estime je pense assez bien et a la limite en plus on s'en fout.

C'est évidemment tres different Sur un gros pesant plusieurs tonnes. Pour le « sentir » c'est moins evident et en tous les cas moins immediat.
Je caresse l'espoir, peut etre illusoire, que ces quelques années plus minimalistes auront pu au final aiguiser quelque peu nos sens et nous faire nous passer, quand nous retournerons aux « gros » de quelques raffinements parfois, enfin c'est un avis perso, un peu prompts à encourager un certain consumérisme latent dans le milieu de la plaisance.


Skywalker:Venant de la planche à voile, je ne peux que être ok avec toi, sauf que en planche les erreurs se solde juste par un gros vol plané, et un plongeon. En catamaran, une erreur se finit par une cata..strophe, donc toute information qui me dit que par exemple les rafales deviennent suptilement de plus en plus forte, est bonne a prendre 😁·le 10 oct. 12:30
James :Pas sur que les erreurs se soldent uniquement par un vol plané en planche...Je me suis fait plusieurs fois sérieusement mal en étant surtoilé, ou en ayant sous estimé les conditions. Bon je n'en fais que dans les vagues ,ceci explique cela aussi. Avec l'expérience en bateau tu finis par sentir les choses,pas besoin d'un anémo pour voir les rafales...Même allongé dans ta couchette il y a une petite voix intérieure qui te dit que ça craint...Mais bon anticiper c'est toujours avoir un coup d'avance, et on s'adapte vite.Par contre pour apprendre il faut passer par la case erreur,autant qu'elle ne soit pas trop grosse.Pour les catas habitables je laisse la parole aux autres,pas assez compétent pour ça .·le 10 oct. 14:16
10 oct. 2021
0

Si tous les bateaux de course sont bien instrumentés, alors que les navigants sont pour la plupart issus de la voile légère de haut niveau et ont donc développé leurs sens, c'est que l'apport au niveau performance est certain.
Rien n'est indispensable pour naviguer, mais ce n'est pas parce que ce n'est pas indispensable que ça n'apporte rien.


La Mouette:C'est certain.Le reglage qui faut gagner 0,1 nd ou a l'autre bout du spectre le meilleur routage qui fait gagner plusieurs heures ou plusieurs jours sont vitaux en course. Mais la problematique est differente en plaisance. Remonter de Gibraltar à la Rochelle en 8 ou 16j tant que c'est fait en sécurité et qu'on prend du plaisir …Quoique avec les orques ! Mdr …·le 10 oct. 13:29
Damjan:Je rajouterai que l'électronique sur les bateaux de course est quasiment indispensable .Au delà de 20 nds,le vent apparent il est toujours en face!·le 10 oct. 15:38
Dr Feelgood:L'électronique en course n'a rien à voir avec la croisière, pour commencer elle est parfaitement étalonnée, c'est qui donne un mode vent réel parfait, à l'inverse de 90% des bateaux qui tournent en croisières qui annoncent des boat speed fantaisistes (il suffit d'écouter les vitesses énoncées au bar). Cette instrumentation est asservie à des polaires très affinées et des targets en fonction du vent, angle, état de la mer, de la voilure choisie, etc... avec des réglages de voile (drisse, twist, écoute, etc...) au centimètre.A ce niveau, et avec un bon navigateur, on est plus près d'un pilote d'avion qui pilote exclusivement aux instruments et doit chercher le 0,1 nd supplémentaire sur la meilleure route que le navigateur lambda qui cherche surtout à être informé des conditions dans lesquelles il navigue.Tirer le maximum de don informatique embarquée est un métier à plein temps, la vaste majorité des naviguants utilisent 10% des capacités de leur électronique.·le 10 oct. 16:55

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (162)

un éléphant ça trombe

mars 2021