PETITE NOUVELLE .... ET DES QUESTIONS

Bonjour à tous et merci à ceux qui prendront le temps de me répondre.
Nous prévoyions mon époux et moi même de vendre notre maison dans les mois qui viennent afin d'acheter un voilier sur l'Ile de la Réunion :xc , où nous vivons depuis 7 ans. Nous avons 2 enfants de 15 et 8 ans.
C'est un projet merveilleux, mais voilà, je n'ai aucune expérience de la voile, rien du tout, nenni, quedalle !!! :mrgreen:
Je me suis donc inscrit à une formation de voile et vais commencer mon 1er niveau. Première sortie en mer : samedi matin. :xc
Et là glups !! Ai je les compétences ? Vais je y arriver ? :o
En plus, je me projette sur les éventuelles sorties en mer, et je me demande si je serai un jour capable d'amener ma famille naviguer sur l'océan indien, ne serait ce qu'à Maurice !!!
Bref, je suis pleine de rêve, mais aussi pleine de doute ....
Alors ? Quelques mots pour me rassurer ? :lki
Merci à tous

L'équipage
17 jan. 2012
0

aucun probleme,seule compte ta volonté d'apprendre ,tout le reste suivra ! :-)

17 jan. 201217 jan. 2012
0

Souviens toi quand tu as passé ton permis de conduire...
C'est en faisant qu'on apprend. Pas mal de gens partent avec très peu de connaissances. Ca rend humble devant le danger. Ceux que je connais sont toujours en vie, ils envoient des mails avec de belles photos.
Accroches toi.
Le mieux c'est de faire des stages condensés. 1 semaine ou 2. Ca permet de rester dans "le bain" et d’acquérir des réflexes.

17 jan. 2012
0

Salut Jeanmar et merci de ta réponse. tu as raison. J'ai contacté le club nautique près de chez moi et on va aller boire un verre vendredi avec eux. On va déjà se positionner sur leur sortie du week end et on verra avec le temps. De mon côté, je vais commencer à passer mon niveau 1 avec une école de voile. La volonté dont parle Pierre2 est capitale et j'espère qu'elle ne me lâchera pas. J'attends impatiemment la sortie de samedi matin afin de voir ce que je ressens. Cet univers de voile m'attire contre toute attente (j'ai peur de l'eau) et pourtant, les bateaux m'attirent .... paradoxe interessant non ?
Merci à toi

17 jan. 2012
0

Merci Pierre2. En une phrase, tu as bien cerné ma demande et mes doutes. Tu as raison, tout est question de volonté dans notre existence .. merci à toi

17 jan. 2012
0

Il faut bien commencer par un début... et penser qu'on apprend plus facilement au contact de ceux qui savent déjà, pourvu qu'ils soient un peu pédagogues et aient la volonté de communiquer leur expérience ce qui est souvent le cas chez les voileux...

www.hisse-et-oh.com[...]aviguer

17 jan. 2012
0

A mon avis le premier pas sera franchi bientôt, à savoir est-ce que tu te sans bien sur l'eau pendant un week-end. Le reste viendra de lui-même, à ton rythme, et en vivant sur le bateau tu apprendras chaque jour un peu plus. Si vous êtes à deux comme tu le dis chacun apportera à l'autre ses connaissances, et en même temps le rassurera.

17 jan. 2012
0

Le choix du bateau sera important, surtout pour y vivre en famille. Chacun doit pouvoir avoir son espace, sa "bulle". La vie à bord n'est pas ce qu'il y a de plus difficile à mon avis, ça demande juste un peu plus d'organisation. Par contre, effectivement, c'est la navigation qui peut être plus problématique. Tes questions prouvent déjà que tu sauras être humble devant la mer et le vent. Ne jamais penser que "ça va passer", parce que quand ça passe pas, des vies sont en jeu... Alors ne jamais présumer de ses forces, toujours savoir ménager son bateau et surtout son équipage, même si parfois ça peut être frustrant. Ne pas hésiter à multiplier les expériences, les sorties, les manoeuvres... Lire, lire et lire encore, des récits de marins, des livres techniques, des forums, se renseigner, ne jamais avoir honte de poser une question, rencontrer des marins... Bref, y aller petit à petit, à son rythme pour ne pas se dégouter et ne dégouter personne. C'est un beau projet en tout cas. Vous avez déjà un type de bateau en vue ?

17 jan. 2012
0

Comme l'écrit motard34, lire beaucoup ça aide énormément et, si tu en as l'occasion, changer le plus souvent possible de skipper, chacun apportant une expérience différente.
C'est parce que l'homme à peur de l'eau qu'il a inventé le beateau, même si, parfois, ça mouille un peu.
Bon vent !

17 jan. 2012
0

Bonjour !

Celui-là est chouette : www.yachtworld.co.uk[...]reunion
et il est à la Réunion...

Mais je brûle les étapes car je rêve en même temps que toi à ce que je ferais à ta place...

Evidemment, il faut être TRES BIEN "amariné" pour pouvoir le manoeuvrer ! Quoiqu'un 43 pieds, en y allant progressivement, avec un bon prof, un époux doué et deux mousses, n'est pas beaucoup plus compliqué à gérer qu'un plus petit bateau.

Dommage, il n'a "que" deux cabines... et les mousses vont grandir...

En plus on ne connait pas ton budget...

Mais il est beau, non ?

17 jan. 2012
0

non moi jamais j acheterais un boat comme ca et le budget est important
tu vois il faut tout pour faire un monde
avec un budget comparable il est beaucoup plus sympa d acheter un cata
meme un lagoon est nettement plus interesssant qu un vieux mono a entretenir
en effet ca gite ca n avance pas c est petit enfin tu vois ce que l on peut penser dans une autre vision !!!!
oui je crois que tu reves pour toi
allez franchis le pas
on ne vit qu une fois

17 jan. 2012
0

Pierre, sans vouloir te contredire, je ne conseillerais pas ce bateau. Il est de 1978, l'agence située en zone néerlandaise de St Martin en demande 110.000 E, ce qui en soit est hors marché. 70 à 80 K serait déjà un excellent prix pour le vendeur.

Quid des taxes, TVA et octroi de mer? Faut-il ajouter 20 pour cent. Une quille longue pas du tout adaptée pour lIndien, quid des heures moteur, un bateau semble-t-il aux normes américaines (bonjour les vis et écrous en inches, introuvables là-bas.....).

Il est urgent que notre nouvelle amie ne se précipite pas pour acheter, dans un an si elle a attrapé le virus.

RV

17 jan. 2012
0

17 tonnes, waou...

Un arrière norvégien. Bizarre, la photo 9 montre un arrière différent, on dirait qu'un bout de coque a été coupé... Et je maintiens, un bateau pas du tout adapté pour des houles très longues, voire méchantes de l'arrière.

Et le volume intérieur d'un bateau de 10 mètres.

Le propriétaire a fait d'énormes dépenses sur ce bateau, mais était-ce raisonnable?

RV

17 jan. 2012
0

"Une quille longue pas du tout adaptée pour lIndien"...
??? je comprends pas.
:tesur:

17 jan. 2012
0

Bon... J'admets vos arguments... Je ne le voyais pas comme ça.
Excuses.

17 jan. 2012
0

Mais tu as raison, intérieurement, il est superbement rénové.

RV

17 jan. 2012
0

bienvenu dans le monde de la voile qui est super !!!!
voila comment je verrai la chose ,cours encore cours jusqu'au moment ou tu te sent bien pour pouvoir loué un voilier ,tu re loues avec famille et enfant et si tu sent que la mayonnaise prend et bien vend ta maison et la, a toi la bella vitta!!!mais ne vend pas tout de suite avant ton apprentissage,pour que cela soit moins coûteux pas besoin de loué un 12m un 7 a 8 m fait l affaire et peut être même plus formateur et n hésite pas faire les pontons je pense que tu trouveras un capitaine qui cherche des équipiers.
bonne formation
tony

17 jan. 2012
0

Coucou, mon compagnon et moi meme venons d' acheter notre premier bateau. Nous sommes inscrits dans un club de voile depuis septembre. Moi je viens de la planche à voile et j'avoue que parfois (souvent) le bateau me déroute !!! Nous avons 3 enfants dont une petite de 20 mois, nous sommes donc terriblement humbles envers les éléments ... Je rencontre toujours un mélange de trouille et de doux frisson lors de mes sorties. Mais je pense que petit à petit ça va rentrer !!! En tous cas c'est rassurant de ne pas etre les seuls à vouloir naviguer sans avoir d'expérience :)

17 jan. 2012
0

Pour rejoindre pierre2,

Devant l'obstacle, ma mère me disait toujours :"quand on veut, on peut". Et j'ai toujours appliqué cette maxime.
Rassurres-toi, je n'ai pas toujours pu. Mais au moins, j'ai toujours essayé.
Une autre maxime due à un aviateur célèbre dont j'ai oublié le nom : "J'ose!"

17 jan. 2012
0

pour moi, c'est plutôt "si je peux, je veux" :heu:

17 jan. 201217 jan. 2012
0

Aujourd'hui on peut avoir des prévisions météo fiable à quelques jours.
Commencer par des sorties à la journée, puis le week-end, dans des coins sans danger (côtes avec des abris, par de rochers dangereux, etc...)puis de plus en plus loin, toujours avec une météo clémente. Et pour se frotter à plus dur embarquer avec des gens expérimentés.

17 jan. 201217 jan. 2012
0

Bon, je vais y aller moi aussi de mon petit encouragement... Pour savoir si ça te va, ben faut y aller ! Tout s'apprend quand on en a envie. Au début, il vaut mieux en tant que femme, ne pas apprendre avec son conjoint, je pense... ça évite les malentendus et on progresse plus vite. Bon ça dépend des cas sans doute.

Tu ne parles pas de l'éventuelle motivation du reste de la famille ? Le mari, l'ado de 15 ans et l'enfant de 8 ans ? Chacun très différent forcément et il faudra que ça fasse un équipage et que chacun y trouve son compte. Impossible de le savoir avant de l'avoir expérimenté pour de vrai...

Aussi, comme on te l'a déjà suggéré, ce serait plus raisonnable de naviguer un peu plus en louant un bateau par exemple et partir quelques jours en famille, avant de vendre la maison... ?
;-)

17 jan. 2012
0

Là...Moustic soulève des points importants sur lesquels je suis entièrement d'accord.

1/ le plus important...la motivation de chacun.
Si l'on ne veut pas imposer à ses enfants son envie (ce que font les gens "terriens" sans le savoir ) il faut qu'ils trouvent leur compte dans le voyage. Les longues à très longues escales sont appréciés pour le contact avec les autres, mais les adieux sont difficiles aussi. Des pré ado ou ados peuvent vite s’ennuyer sur un bateau avec Papa Maman.

2/ mon point de vue sur l'apprentissage, ok aussi sur le fait de ne pas apprendre avec son conjoint. On a vite fait de reproduire les schémas "classique" de fonctionnement à deux et on loupe ainsi une partie des infos...

17 jan. 2012
0

La régate est une excellente école pour dédramatiser tout ce qui est technique sur un voilier. Les régatiers, il y en a dans tous les ports et ils cherchent souvent des équipiers, même débutants - pour faire du poids sur les grosses unités, débuts modestes certes, mais on passe très vite aux différents postes si la passion est là.

17 jan. 2012
0

Un paramètre qu'aucun intervenant n'a pris en compte, c'est que c'est à l'ile de la Réunion. En soit, c'est peut-être un des coins les plus difficiles et les moins agréables du monde pour faire de la voile.

Une mer grise, houleuse, aucun abri, pas de criques ni de plages, pas de baignades à cause des requins.

PS J'y ai habité 3 ans.

RV

17 jan. 2012
0

Un ancien de la Réunion ,apprenez apprenez apprenez avant de vendre la maison il faut naviguer naviguer beaucoup car ta démarche est importante ,je partage l'avis de captainhervé la Réunion c'est magnifique mais comme terrain de jeu pour apprendre la mer pas terrible .

0

il y a l'ile maurice a coté :-)

18 jan. 201218 jan. 2012
0

Vent dans le pif à l'aller et dans les fesses au retour

17 jan. 2012
0

" En plus, je me projette sur les éventuelles sorties en mer, et je me demande si je serai un jour capable d'amener ma famille naviguer sur l'océan indien "

C'est un bel objectif que celui d'être un jour capable d'amener ta famille en mer, si je comprends bien, l'usage du "je" au lieu du "nous" semble dire que ton objectif va au delà de simplement faire l'équipière.

Alors oui, apprendre indépendamment de monsieur, si lui sait déjà naviguer, est primordial, sinon tu n'apprendras que sa manière et tu ne construira pas ta propre manière de naviguer.
A contrario, s'il part de zéro lui aussi , apprendre à deux est envisageable.

bonne découverte !
Isabelle, de Skol

18 jan. 201218 jan. 2012
0

Alors, à toutes et tous, un grand merci pour tous vos messages. Je commence à comprendre que le milieu de la voile est un milieu d'échange et d'humilité, et ça me parle.

Pour répondre à certaines questions, je dirais que de toute ma tribu qui compte donc un mari et deux filles de 15 et 8 ans, je suis celle qui "fraîne des 4 fers" pour l'instant. Ils sont tous prêts à vendre la maison, embarquer même si c'est pour rester à quai ... Mes filles ont déjà tiré des plans et on déjà décidé, à coup de photo de voilier à vendre, quelle serait leur cabine, etc ....... Je joue donc les "raisonnables" .D'autre part, ma fille aînée est en 2nd. Dans 2 ans, c'est le bac, et elle souhaite ensuite partir en métropole pour ses études supérieures. Il se peut donc que le temps d'acquérir suffisemment d'expérience, elle ait déjà quitté le nid. BRef, côté motivation, je pense que tout le monde l'a.

Je vous rejoins tous sur la nécessité de se former correctement, à la fois avec un formateur, et à la fois en sortie régate ou club de voile.

J'ai choisi de me former, en tout cas avec un formateur, indépendemment de mon époux. Nous nous entendons très bien et nous travaillons même ensemble, mais je ressens le besoin d'apprendre "par moi même", sans son influence. C'est un être "fort" à côté duquel on peut avoir du mal à trouver sa place, et je sens qu'apprendre à naviguer avec lui m'empêcherait peut être de prendre confiance en moi. Et ça, c'est pas bon en mer .... c'est de la thérapie ça !!!!

Pour le choix du bateau, pour l'instant, à part la certitude qu'il nous faut 3 cabines, nous n'avons pas plus avancé sur le sujet. Je pense que nos rencontres et la formation nous éclairerons plus sur le sujet.

Quant à l'Océan Indien qui semble pour certains pas très "amusant" à naviguer, ce sera pour l'instant notre terrain de jeu. Il se peut que notre chemin professionnel nous amène dans les Antilles cette année. Pensez vous (j'en suis presque sûre) que la zone est plus agréable d'un point de vue navigation ? Il me semble que les petites îles sont plus nombreuses.

Bref, j'attends avec impatience ma première sortie en mer pour voir ce que ressens mon âme..... Je vous tiens au courant.

Merci à tous !

18 jan. 201218 jan. 2012
0

Avec beaucoup moins de poésie...

Comme la question est "naviguer dans l'océan Indien, avec enfants, jusqu'à Maurice" et que la question n'est pas "faire des sorties à la journée avec un cata de sport", je vais donner quelques réalités locales.
je vais passer pour le con de service, mais j'en ai sauvé un ou deux comme ça...

je navigue dans l'indien ouest, de la Réunion à Mayotte depuis 10 ans.
j'y ai eu trois bateaux (en même temps), et maintenant un trimaran transportable.
les familles qui naviguent comme précisé dans la question, j'en ai connu trois , dont la mienne.

Les gens qui ont un gros bateau dans cette région ET QUI NAVIGUENT ( pas les bateaux qui dorment au port à la Réunion) vivent à bord à l'année, à quelques exceptions près.

On ne peut que difficilement envisager le mode de navigation au w-e ou aux vacances avec enfants comme en Europe avec des destinations sympas et des conditions maniables : c'est trop difficile à tous points de vues.
J'ai vendu mon voilier de voyage après un an à cause de cela.

C'est que la Réunion, c'est la haute mer dès la sortie du port... ceux qui connaissent l'Indien me comprendront.
Aller vers l'Est, c'est force 4 à 7 dans la gueule sans répits, ou on attend les calmes de la saison cyclonique ! Si on part vers l'ouest, après il faut revenir.

les distance sont tout de suite très importantes, sans pour autant avoir d'abris faciles d'accès à l'arrivée. Les voiliers scratchés sur la cote Est de Mada, j'en connais un certain nombre. les rouleaux de 5 mètres sur une plage de 1000 km de long du nord au sud, c'est pas très accueillant !

Le marché de l'occase à la Réunion. Les bateaux sont à des prix totalement hors de marché, et souvent en mauvais état ou/et mal équipés.
Il y en a des beaux, bien sûr, mais à quel prix !!!
Donc un débutant risque de se faire plumer.

La saturation des ports : Pas de places, tout est dit.

Madagascar : c'est somptueux (la cote ouest), mais il est hors de question d'y laisser un voilier seul lorsqu'on vit à la Réunion. Il faut avoir un marin de confiance(pas facile à trouver) et prendre l'avion tous les mois pour venir vérifier, entretenir, mettre en sécurité, etc.

Mayotte : c'est moins pire, mais il faut quand même être régulièrement présent.

Cordialement
Vincent

18 jan. 2012
0

Merci Guillemot! enfin quelqu'un qui fait preuve de réalisme, que le rêve ne devienne pas cauchemar!

18 jan. 2012
0

Bjr

Juste un epetite contribution, moi, j'en rêvais depuis 20 ans, à 34 ans, j'ai pris mon premier cours, 2 ans ap j'achète un cata (14 pieds), mais ça me permets de naviguer et d'apprendre. Je suis maintenant ds un club et ns organisons des croisières sur des 30 pieds. J'apprends tjs surtout avec de bons marins et j'espère selon mes finances pvr aussi emmener ma petite famille sur l'eau d'ici 1 ou 2 ans.
tiens bon la barre et bon vent

18 jan. 2012
0

Salut,

Ayant vécu 6 ans à la Réunion et côtoyé une famille de marin pendant un moment: la sortie à la journée a effectivement souvent des allures de raid force 5-7 dès qu'on s'éloigne à quelques miles de la côte.

Les vagues et autres courants peuvent être surprenant selon l'orientation du vent et de la houle (super souvenir du passage entre petite île et la RUN... épique !).

Donc je conseillerais également de bien naviguer avant de tout vendre pour acheter un bateau qui risquerait d'être cloué au port...

Sinon, pour l'achat, si coque polyester -> demander une expertise osmose... une coque polyester qui trempe depuis des années dans l'eau à 25° ça peu faire des dégâts si elle est pas parfaitement entretenue ^^ !

Bonne chance en tout cas, c'est un beau rêve !

18 jan. 2012
0

Valérie, tu parles d'Antilles pour le boulot. Serait-ce définitif ? Dans ce cas la discussion devient tout autre !!!
Grand choix de bateaux d'occasion, vents, mer, îles, climat, distances...

Mais captainhervé t'en parlera beaucoup mieux que moi qui ne connais les Antilles (et même que la Martinique) qu'en touriste terrestre.

18 jan. 2012
0

Tout est dit (captainhervé, Guillemot). Le tout n'est pas d'avoir un voilier pour naviguer, mais d'avoir un voilier à la Réunion pour y naviguer. Et d'aller à Maurice ne sera qu'une maigre consolation aux regards de toutes les tanées qu'il faudra prendre. J'y ai également habité, y ai fait de la voile, et n'y ai pris que peu de plaisirs.

18 jan. 2012
0

Au risque de passer pour le deuxieme rabats joie, je suis totalement d'accord avec guillemot et Poulpy.Ayant habité 10 ans et navigué dans ce coin, l'interet etant d'apprendre,n'achete pas sur place.
En revanche contacte le club de st Pierre, a l'époque il y avait un classe 8, pour la pedagogie c'est top. Des que tu sors du port tu te chopes la houle qui vient du sud, a gauche c'est de pire en pire, a droite la barriere de corail. Avec les courants et les montagnes russes, là au niveau apprentissage, c'est royal.
Une petite anecdote, en route pour Maurice, il etait impossible de doubler stDenis , tout dans le nez, demi tour sur le port et rien a voir.
Tu peux trouver des embarquements pour Mada ou Mayotte pour completer ta mise en jambe.Les Antilles apres ça, c'est top,du petit lait et là tu seras prets pour l'achat.
Ce n'est que mon avis..

18 jan. 2012
0

????

Maurice à partir de St Pierre, de souvenirs c'était via la pointe de la table.

Personne n'a parlé non plus de st Brandon ou Rodrigues comme autres nav possibles.

18 jan. 2012
0

Comme mouillages, il y avait Etang salé, st Leu.

18 jan. 2012
0

La Réunion est un des plus beaux endroits du monde pour faire du trecking, c'est irracontable tellement c'est extraordinaire et unique, mais pas pour faire du croiseur. Une erreur est de croire que parce que c'est une ile, on y trouve tous les plaisirs nautiques. Peut-être la plongée.

Quant aux Antilles, je sillonne le monde pour trouver l'équivalent (envie de changement), je n'ai pas encore trouvé....

RV

18 jan. 2012
0

Tout a fait d'accord. 'est une ile montagne, les loisirs randos a pied sont extraordinaires...En revanche l'aquatique est pas simple du tout et finalement pas tres interessant quand on y habite..a moins d'avoir beaucoup de temps devant soi.

18 jan. 2012
0

Je prends conscience en effet de cet aspect maritime de la Réunion. j'espère que le projet Antilles va pouvoir se réaliser. En attendant, je vais commencer ma formation voile à la Réunion. Je me dis qu'apprendre dans ces conditions un peu difficile doit être une bonne base. Si je vais au bout, les Antilles me sembleront sûrement bien plus calme .... Merci à tous

18 jan. 2012
0

Si tu commences à te poser des questions, c'est foutu !
Apprends, prends du plaisir, et navigues comme tu le sens...
Tu verras, ça va tout seul ! Progressivement, lentement, mais surement.
Ne fais rien dont tu n'as pas envie, et ne te pose pas de questions sur les envies qui te viennent naturellement...

18 jan. 2012
0

L'important c'est d'aimer ca...moi j'ai fait ma premiere sortie a 17 ans par force 6/7 et j'ai adore ca!! Depuis j'ai tjrs essaye d'en apprendre plus a chaque fois que j'ai mis les pieds sur un bateau. Et je confirme que la regate est une tres bonne ecole.
Je te souhaite de prendre du plaisir et bon vent.

18 jan. 201218 jan. 2012
0

La majorité des gens sont comme toi.

Rare sont ceux qui avaient fait de la voile avant d'en faire pour la première fois. ;-)

18 jan. 2012
0

Ou alors c'est génétique !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (163)

Petit matin devant La Rochelle, pas tout à fait "après" la pluie...

mars 2021