Petite histoire de pavillon

Pour l'extension d'un visa de séjour en Afrique du Sud, il faut savoir que certains fonctionnaires tatillons exigent une traduction officielle en anglais du titre de propriété du bateau. Ce magnifique effort de coopération entre Affaires maritimes et Douanes, qu'est l'acte de francisation, sensé nous permettre de battre pavillon français sur les mers n'est pas reconnu ou compris sur toute la planète. Il ne s'agissait pas d'un chantage au bakchich mais bien d'un texte officiel, (retour de bâton du discours de Dakar ?) La traduction officielle ne se fait qu'à Pretoria, Département de la Justice et peut prendre plusieurs mois (deux mots à traduire : propriétaire et nom) à attendre au delà des frontières précise le même texte du Home Affairs...
Il y a des fois où je préférerais battre pavillon de Jersey, comme notre ami Bolore.

L'équipage
21 fév. 2012

    Votre réponse

    Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

    Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

    Mais éviter de …

    • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
    • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
    • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

    Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

    Bientôt fini ?

    Après la pluie...

    • 4.5 (54)

    Bientôt fini ?

    mars 2021