petite frayeur avec batterie

Bonjour,
pour partager cette mauvaise experience, hier matin au lever une odeur bizarre m'interpelle, c'est dehors ? non
ha donc petit tour rapide à l'interieur, hola il fait chaud dans cette cabine !!! et l'odeur est trés forte.... je souleve le matelas sous lequel se trouve le parc batterie de servitude.
Une petite fumée se dégage d'une des 2 batteries de 100 A mais aussi une chaleur importante, la batterie est bouillante.
vite debrancher le chargeur de quai, arreter le regulateur du panneau solaire et de l'eolienne. debrancher le plus et le moins de la batterie en cause. OUf au bout d'une demi
heure la temperature diminue, le degagement de fumée egalement.
Cette batterie Delphi d'un age canonique de 10 ans n'a donné aucun signe de defectuosité, le voyant toujours
dans le vert....
J'en conclu que meme si une batterie parait encore en etat de bon fonctionnement il faut probablement la changer au bout de 5 ans. J'imagine si j'avais laissé le bateau plusieurs jours !!!!
Bon point le bac plastique a bien recuperé les coulures.
Cela vous est il déja arrivé ?
Serge

L'équipage
17 août 2013
17 août 2013
0

Ben... Ce n'est pas passé loin...
Heureusement que tu étais sur place.

17 août 2013
0

le voyant n'étant que sur un élément ce n'est surtout pas un gage de bon fonctionnement, on ne voit pas l'état des autres éléments. Au bout de quelques années même si tout s'est passé correctement l'eau a finie de s'évacuer par électrolyse et des éléments deviennent secs. Ensuite il arrive ce que tu as constaté. Moralité il faut changer la batterie avant d'avoir des soucis .... quand ?? seuls dieu et des "spécialistes" peuvent te renseigner car ça dépend de tellement de choses ..... le plus sage à mon avis c'est quand tu as des doutes sur la batterie tu la testes ou fais tester par un honnête marchand. Pas sûr qu'une delphi que tu vas acheter maintenant durera autant que l'ancienne peut être au bout de 4 ans elle sera morte. (2 personnes qui naissent le même jour ne meurent pas le même jour)

17 août 2013
0

OK spi 33 je ne savais pas que le voyant n'était que sur un seul élément. merci pour ces précisions.
j'ai commandé 2 AGM qui parait il sont securisées car agrées pour l'aviation ! j'espere avoir fait un bon choix pour 149e piece.

17 août 2013
0

Je suis en Sicile je les ai trouvées sur Nauticamarket www.nautimarketshop.com[...]30.html

20 sept. 2013
0

Bonjour chèquà,
J'ai renseigné cette question 2 post plus haut avec le lien
Cordialement

17 août 201317 août 2013
0

Oui, c'est juste la question que je voulais poser aux spécialistes si il y en a parmi nous, les AGM sont-elles plus sûr au niveau du risque de court-circuit interne ?

17 août 2013
0

Où les as-tu achetées ?

17 août 2013
0

Ah ok !
Ils donnent des infos que je ne vois pas sur d'autres sites.

20 sept. 2013
0

bonjour tedacsum

pourrais tu me dire quel A/H font tes Agm et quelle entreprise te fait ce tarif là? merci pour la réponse . Je dois également changer mes deux batteries sur mon canot (110 A/H et 120 a/h . Merci d'avance CHEQUA

17 août 2013
0

Tu es un sacré veinard ,l'étape d'après c'était l'incendie moi je laisse jamais le chargeur de batteries en fonctionnement si je ne suis pas présent sur le bateau .

17 août 2013
0

Pour Katt meme pour une journée ?

17 août 2013
0

pour moi,rien de branchè si personne à bord,j'ai même vu un frigo qui a pris feu.

18 août 2013
1

Je plussoie

Je suis un peu effrayé quand je vois dans les marinas des bateaux abandonnés pour plusieurs jours avec leur raccordement au secteur en opération ; tous les ans, il y a des incendies inopinés dans les ports

18 août 201318 août 2013
0

Oui daniellouis d'ailleurs dans certaines marinas les bateaux sont systématiquement débranchés par le personnel du port. je ne laisse pas non plus mon bateau branche si je quitte le bord plusieurs jours. Mais dans le cas que j'évoque il se peut que même sans alimentation électrique le court circuit aurait eu lieu, les batteries n'étant pas débranchées. Quelqu' un peut Répondre ?

17 août 2013
0

Peut etre JV bravo pour cet esprit securité, mais, dans mon cas cela c'est produit la nuit pendant notre sommeil, a moins qu'il faille tout débrancher avant d'aller dormir ?
La solution est de demander au marchand au bout de combien de temps la batterie se mettra en court circuit ? Je crois que SPI33 a bien répondu.

21 août 2013
0

et oui, tedacsum, même pendant mon sommeil je débranche la batterie,
crois- en daniellouis, tous les ans il y a des incendies, même avec les personnes à bord!

21 août 2013
0

:lavache: :lavache: :lavache: :jelaferme:

21 août 2013
0

Pour ce qui est des incendies pas de besoin de croire Daniellouis!!
je connais un peu ce domaine..... :mdr:

17 août 2013
0

Un petite épidémie de batteries HS cet été. La grosse chaleur peut être...

17 août 201317 août 2013
0

Pour ma part c'est normal vu le nombre d'années, mais je pensais qu'elle perdrait de sa capacité au fil du temps, je n'avais pas prévu ce phenomene....

18 août 201318 août 2013
0

A cet age là (10ans) il y a eut des signes avant coureurs, car avec le nombre de charges/décharges quelles ont subies l’accumulation de sédiment dans les fonds des batteries doit être important d’ou probablement le court circuit.
.
A noter que les AGM sont moins propices aux courts circuits interne dû aux matelas entre les plaques +/- que leur donne de meilleures propriétés mécanique.
.
Quand au chargeur, il aurait dû lui réduire la charge mais pour cela il aurait fallu qu’il soit muni d’une sonde de température ce qui s’avérera bientôt nécessaire avec vos AGM.

18 août 2013
0

Je n'ai pas eu de signes avant coureur ou je ne les ai pas ressentis ...... par contre mon chargeur (cristec) est bien équipé d'une sonde de chaleur, mais devant l'urgence je n'ai pas eu le réflexe de regarder si les voyants indiquaient une surchauffe. De toute façon il me semble que lorsque le processus de chauffe est enclenché le mieux à faire est de débrancher les cosses. Mon achat de 2 agm est donc judicieux.....ouf!!!
Merci elect1 pour cette intervention.

17 août 2013
0

La mienne n'a avait que 3 ans. Mais je crois qu'on a pas été assez attentifs à la recharger régulièrement après des petites sorties WE (ventilo voiture et glacière très consommateurs)

18 août 2013
0

Salut,
Je lis ici et là, d'ancienneté de batteries: en réalité il s'agit de la date d'achat de la batterie, alors que peut être (surement) elles ont été stockées pendant longtemps et dans des conditions peu propices à l'entretien , au fur et mesures de leurs points de livraison...(usines, grossistes, détaillants).
mamita

18 août 2013
0

Ces batteries je les ai achetées en 2003 et installées dans la foulée

18 août 201318 août 2013
0

Pour elect1, pourquoi il faut obligatoirement une sonde de température avec des batteries Agm ? Elles dégagent plus de chaleur que les autres technologies ?

18 août 201318 août 2013
0

J'ai eu récemment la même (sinistre) expérience que Tedacsum avec une batterie de démarrage de 90Ah (non AGM) âgée de seulement 5 ans, qui s'est mise à chauffer alors que j'étais en nav loin de tout.

Comme dans ton cas, c'est l'odeur qui a permis d'identifier le problème avant qu'elle n'explose ou ne brûle en totale discrétion. Mes tentatives pour la refroidir sont restées vaines même après avoir tout débranché et 24 heures plus tard elle était encore brulante et dangereuse. Probablement deux des éléments en contact court-circuit, enfin c'est ce qui s'est dit sur l'origine de la panne.

J'ai quelques années de nav au compteur et j'avoue que je n'avais pas apprécié ce risque là auparavant et le danger que cela représente... Depuis une alarme de détecteur de chaleur a été installée dans le compartiment batterie, mais ce n'est qu'une faible réponse

18 août 2013
0

Et bien cela me rassure de savoir que je ne suis pas le seul à avoir subi cette mésaventure ce qui est moins rassurant c'est que cela peut se produire avec une batterie relativement récente et qui plus est en NAVIGATION . Que cela fasse réfléchir d' autres plaisanciers qui pensent avoir tout prévu.

18 août 2013
0

Erreur, 15.2V à 15degré....vous aurez corrigé.

18 août 201318 août 2013
0

Oui le problème existe mais il ne faudrait pas trop se faire peur avec ça. D’après les stats. Le « Shedding » donc l’accumulation de sédiment dans le fond de la batterie qui est à l’origine d’un court circuit final compte pour plus de 18% dans la fin de vie des batteries…. dans quelques cas avec chaleur et odeur….bon... that’s it.
Si ça devait finir en feux d’artifice comme le veux le « mythe » il y a longtemps que les batteries standard seraient interdites.
.
« Pour elect1, pourquoi il faut obligatoirement une sonde de température avec des batteries Agm ? Elles dégagent plus de chaleur que les autres technologies ? »
.
Comme décrit dans un autre « Thread » Les bons régulateurs modernes ont tous (du moins en obtion) la possibilité de compenser la charge en rapport avec la température , c’est valable pour tout genres de régulateurs, que ce soit pour le solaire ou autre. Cette compensation est d’environ 40mV par degré C. Plus il fait chaud et plus le régulateur réduit la charge ou l’augmente quand il fait froid, 25degré est la ref. donc une AGM qui se charge à 14.8V à 25degrés devra être chargée à 15.6V à 15degrés sinon la batterie sera sous chargée ou surchargée si il fait 35, à ce taux là, elle ne durera pas longtemps et les AGM sont pas données..

18 août 2013
0

Ça se complique! Et qu'elle est la solution?

18 août 201318 août 2013
0

Les batteries gel sont données pour 12 ans par la notice constructeur, 7 ans par le vendeur et j'en ai une qui s'est mise à chauffer en charge (45°), à se déformer et à fuir au bout de 3 ans seulement. Elle est pourtant "supervisée" par un chargeur digne de confiance (Mastervolt). Dans un parc, il n'y a pas de sonde de température sur chaque batterie, c'est donc au petit bonheur la chance... Je précise par ailleurs que les constructeurs préconisent le maintien du chargeur en opération en permanence.

19 août 201319 août 2013
0

A première vue cette batterie présente les symptômes d’une batterie surchargée. Les gels plus que d’autre sont très sensible en tension qui est de 14.2V à 25degré.

En principe elles sont toutes à la même température si placées au même endroit, une seul sonde suffi.
Victron fait de bons produits mais ça ne suffi pas, il faut une sonde… raccordée si possible, sans oublier qu’il peut y avoir un défaut du produit.

19 août 201319 août 2013
0

14,21V en bulk et 13,79V en float. Les 3 autres étaient froides... Chargeur contrôlé OK... Mais celà fait quand même la deuxième fois que celà m'arrive ! J'ai oublié : 2 panneaux solaires en sus avec régulateur Steca (diodes normales).

19 août 2013
0

Par mesure de précaution je ferais contrôler le reste du banc, théorie du maillon de chaîne ( le plus faible qui casse en premier).

20 août 201320 août 2013
0

L'incendie, ma plus grande crainte à bord...ça fait froid dans le dos cette histoire.
Quid des panneaux solaire ?, j'utilise depuis cette année un panneau de 50W, monté sur régulateur bien-sûr, relier à mes deux batteries de 95A/h.
Devrais-je le déconnecter avant de quitter le bord pour quelques jours ? (ce qui enlèverait beaucoup d'intêret à mon panneau installé pour maintenir mon parc chargé)

20 août 2013
0

Rien à craindre : un panneau de 50W va donner au maxi 3 ampères sous 12 V. Un chargeur de quai peut donner, selon le type 25 A. sous 12 V. Quant à la prise de quai ordinaire, elle est calibrée pour 16 A. sous 220 V. Elle est normalement protégée par un différentiel qui coupera au moindre court-circuit sur le circuit 220 V.

20 août 2013
1

Si il y a craindre , même sans moyen de recharge, car le problème vient de la batterie .

20 août 2013
0

" la prise de quai ordinaire, elle est calibrée pour 16 A. sous 220 V" :
ça non, ça dépend des ports, j'ai vu souvent 5 à 10A pour éviter la surconsommation !
et temporisation à 12 ou 24H et obligation de réarmer, donc ça sert à rien de rester branché en permanence au quai,
et c'est même interdit souvent dans les règlements de port ... :policier:

20 août 2013
0

OUI, mais le chargeur n'est pas en cause, et en défaut, c'est la batterie qui est hs et qui a chauffé....(voila pourquoi je n'aime pas les batteries), personnellement je ne les mettrais pas sous ma bannette , en cas de départ de feu, le matelas va s'enflammer et propager l'incendie... de plus les émanations d'acide... pas terrible en dormant.....toutes les batteries sont dangereuses a différents niveaux.... une polémique commence à poindre avec les véhicules électriques et les dangers en cas de départ de feu.....d'accord avec les intervenants , jamais ne charger ses batteries (même en entretien) sans être présent (ou pas loin) jamais une ou plusieurs semaines comme trop souvent on le voit.....c'est provoquer un pb a moyen terme, et mettre également les autres bateaux en danger.....

20 août 2013
0

C'est vrai que ça fait réfléchir.... de plus lire le retour de Pitealougue , lui ça c'est passé en navigation......Maintenant c'est la raison pour laquelle j'ai commandé 2 AGM qui semblent plus sécurisées. Pour moi la conclusion est de se méfier des batteries vieillissantes.

20 août 2013
0

Ben voui, depuis le temps que je vous répete que l'AGM est le meilleur compromis.
Ca fait plaisir d'avoir un gars comme ELECT1 qui ne raconte pas de bétises.
Le vendeur des GEL de notre ami avait raison, ce type de batterie est fait à l'origine pour rester en charge d'entretien en quasi permanence avec une très grande sensibilité aux tensions de charge

20 août 2013
0

Merci lrsolaire de me conforter dans mon choix d'AGM :pouce:

20 août 2013
0

Raison de plus pour installer un moyen d'isolement sur les deux pôles, pour chaque batterie, comme le demande la règlementation.

20 août 2013
0

Il existe une réglementation en la matière ? Mon installation à été faite au départ par un pro (il y a 10 ans) il n'aurait pas appliqué cette réglementation ?

20 août 2013
0

ben moi j'ai installé des sondes de température sur les batteries. Problème, ça ne sert à rien si on n'est pas là ou alors ça devient l'usine à gaz.
En général mes batteries s'effondrent à partir de 7 ans d'usage intensif (vie à bord) alors faut-il les jeter tous les 7 ans ? Pourquoi pas puisqu'il faut les changer toutes en même temps ?
Je pense que passer la main sur les batteries une par une de temps en temps peut être une bonne indication pour la température, celle -ci ne monte pas d'un seul coup du jour au lendemain. Un autre réflexe à apprendre, on vérifie l'huile moteur puis après la chaleur des batteries.

20 août 2013
0

@ tedacsum: la règlementation actuelle est la division 240. Dans sa version d'il y a 10 ans, (la 224, de mémoire), la phraséologie de l'article 2-39 para. V était la même:

"V. Les batteries d’accumulateurs électriques sont pourvues de coupe-circuit sur les deux pôles, aussi proches que possible de la batterie, permettant de les isoler dans tous les cas du reste de l’installation."

Donc, si ton "pro" n'a pas fait comme ça, je te laisse penser ce que tu veux.

www.developpement-durable.gouv.fr[...]010.pdf

20 août 201320 août 2013
0

Ok merci pour la précision , mon installation est bien aux normes.

20 août 2013
0

question subsidiaire, la sonde de température vous la placez comment ???
collée au sika sur une des parois des batteries?? sur le dessus ???

j'ai 3 AGM victron 110A en servitude.

20 août 2013
0

Mon chargeur est équipé d une sonde intérieure c est un cristec cps2 12v 40a

20 août 2013
0

pour mes servitudes, la sonde du chargeur est simplement posée sur la surface d'une des batteries

20 août 2013
0

qu'entends-tu par sonde intérieure ? où est placé le capteur de température ?

20 août 201320 août 2013
0

C est ce qui est spécifie sur la notice. "Sonde thermique interne 90 degrés C

20 août 2013
0

Non moi je parles d'une sonde ( genre PT100 pour les connaisseurs de thermodynamique ) reliée en filaire au chargeur, pas de la sonde interne au chargeur lui même...

:litjournal:

20 août 2013
0

concernant le débat AGM ou non-AGM, j'attire votre attention sur le fait que dans mon cas, c'est la batterie de démarrage qui a été touchée, or on ne met normalement jamais de batterie Gel en démarrage. Ma batterie était une batterie "marine" (ie vendue chez un ship sous une marque marine de bonne qualité) semi-étanche avec bouchons protégés par une bande adhésive.

Ayant été confronté au problème plusieurs heures en navigation, j'espérais tenter de la recharger plus tard pour préserver ma "fonction redémarrage", je me suis donc préparé à la passer par dessus bord à la moindre alerte de fusion de la coque. Mes espoirs ont été vaincus quand j'ai vu qu'elle ne tenait plus que moins de 10 volts.

Dans mon cas, l'électrolyte est restée en ébullition même après plusieurs heures et après re-remplissage des six éléments. Si cela vous arrive en pareil cas, penser à enlever la bande adhésive, dévisser les bouchons pour dégazer les abondants dégagements de gaz, attention aux projections de liquide acide sous pression à l'ouverture!!

20 août 201320 août 2013
0

"...or on ne met normalement jamais de batterie Gel en démarrage."

C'est une opinion personnelle ou un avis éclairé ? Parce que ce n'est pas l'avis de multiples constructeurs et professionnels et que celà pose problème lorsque le chargeur unique est nécessairement réglé sur gel pour le parc de servitude... Pour la sonde de température, elle se colle avec du double face sur la face supérieure, ou mieux le flanc de la batterie et doit être dédoublée vers le régulateur de l'alternateur.

20 août 2013
0

oups, opinion !! je croyais que les specs d'une démarrage (forte demande pendant de courts instants) n'étaient pas compatibles avec celles des batteries de servitudes, et j'en avais déduit peut etre à tort que servitude=Gel ou AGM. désolé si je me suis trompé... et je serai ravi que vous me corrigiez si c'est faux. Les batteries gel sont adaptées au démarrage ?

21 août 2013
0

J'ai, depuis plus de 15 ans, une batterie "gel" de 80 Ah pour le démarrage du moteur.

Aucun souci à signaler.

Peio
Haize Egoa

20 août 2013
0

Merci pour l'info...
j'ai aussi une AGM pour le démarrage...pas de soucis non plus de ce coté là. :heu:

20 août 201320 août 2013
0

Allez…allez une dernière fois ressaisissez-vous, le « mythe » de la batterie qui brûle, qui fond, qui explose dans un grand fracas n’est que ça…un mythe, bien qu’en fait, j’ai eu la chance d’être présent lorsqu’une étincelle de meuleuse a fait « exploser » une batterie sous un établit. Il y a eu un bruit sec…pas très fort. C’est en regardant le sol que nous avons vu du liquide s’échapper du bac de celle-ci par une fente de quelques cm de long.
.
@ tedeacsum la protection interne de votre chargeur n’a rien à voir avec une sonde de température qui comme indiqué vient en effet soit collé sur le bac ( en principe sur celle qui reçoit le câble positif ) ou visser sur la cosse positive de cette même batterie.
.
Il faut bien comprendre que cette sonde n’est pas là pour vous avertir que vos batteries (vieilles ou mal entretenues) vont se mètrent en court circuit.
La sonde est la pour à coup sûr optimaliser la charge en toute sécurité et vous permettre de garder vos batteries plus long temps…pourquoi…. parce que nous avons vus les effets de la température et que le 1/10 de Volt compte pour recharger à 100% et ainsi éviterez des batteries défaillantes avant l’heure….mortes par sulfatation ( sous charge) ou oxydation de la plaque positive (surcharge) ce qui contribue dans les deux cas à un court circuit interne.
Ceci dit une sonde ne suffit pas , il faut aussi recharger à 100% le plus souvent possible et les égaliser de temps à autre…gel exceptées….c’est à ce prix.

20 août 2013
0

Merci elect1 pour cette précision .

20 août 2013
0

Du mythe à la réalité, il n'y a qu'un pas. Le mythe de la batterie qui brule, on a un regard différent dessus quand on a eu a faire à une batterie dont les parois sont en train de fondre en pleine mer... m'enfin ce que j'en dis ;)

20 août 2013
0

Bonjour.

Excuser mon manque de connaissance de la 240, mais sur un aspect purement électrique, quel intérêt d'avoir une coupure de la borne "-" sur une batterie ?

20 août 2013
0

Pour ma part et sur un point de vue électrique il n'y a pas de cohérence à avoir une coupure bipolaire sur une batterie.
Soit le "+", soit le "-" c'est la question.
Isoler le "+" permet d'éviter tous contacts directs ou indirects entre la batterie et son utilisateur et c'est bien sur un point de vue sécurité.
Par ailleurs, j'ai trouvé une réponse tout aussi satisfaisante sur : pneupassionmed.free.fr[...]rie.pdf
afin de conserver l'équipotentialité des parties métalliques du bateau.
Je trouve le docu. assez bien fait pour les néophytes comme moi.
Qu'en pensez-vous ?
++

21 août 2013
0

Bonjour,

J'en pense que d'une part le montage sans coupure bipolaire ne répond pas aux exigences de certification (mais bon, l'hypothèse d'un contrôle surprise des AffMar me semble assez peu probable). Par contre, l'incendie suite à une batterie qui part en live risque de poser des problèmes d'assurance si le montage n'est pas conforme à la 240.

Enfin, concernant l'équipotentialité, je ne suis pas sûr de suivre. Je suppose qu'il est fait allusion aux courants de fuite dans les coques métalliques, surtout en alu. Bien sûr que pour les bateaux concernés dans l'article comme des pneumatiques ou semi-rigides, la question ne se pose pas, sauf peut-être sur les embases. Par contre, je pense qu'on ne peut pas espérer maitriser les courants de fuite si les deux pôles des batteries ne sont pas isolés du circuit, sans parler de la coque à travers le moteur et ses équipements.

20 août 2013
0

Pour ma part je ne suis pas certain de la technologie de ma batterie. C'est une à spirale Optima.

Alors AGM ou Gel? Merci!!!!

20 août 2013
20 août 2013
0

merci!

21 août 2013
0

bonjour à toi!
depuis que j'ai eu un feu de batterie (c'est pas marrant en mer, grosse frayeur), j'applique des principes tres simples voire simplistes:
je ne charge jamais la batterie quand je ne suis pas là,
je debranche toujours ma batterie quand je m'en vais,
j'ai un extincteur à main a proximite de mes batteries,
le reste, technologie, schémas de charge, etc, je ne veux meme pas m'en occuper.
bonnes nav!

21 août 2013
0

Bonjour Grand Duc,
Il faut l'avoir vecu pour prendre toutes ces precautions.....
jusqu'a present j'ai toujours pratiqué la meme chose que toi sauf, sauf, sauf de débrancher les batteries en cas d'absence prolongée ce que DORENAVANT je m'obligerait à faire !!!!!!

18 sept. 2014
0

Bon, mais alors si voie d'eau, la pompe de cale ne se met pas en marche, et bateau coule au lieu de bruler.... d'accord on peut peut être le renflouer..... mais moi je coupe les batteries, mais la pompe de cale est prise en direct avant coupure.....avec fusible dédié. LECELTE

18 sept. 2014
0

c'est évidemment la bonne formule ; la (les) pompes de cale doivent être en toute temps connectées, avec un buzzer assez puissant pour être entendu malgré le moteur

21 août 2013
0

Pour l'instant sur une trentaine de retour on est 3 à avoir eu ce probléme.................c'est beaucoup deja !!

21 août 2013
0

+1

Cause : cosse mal serrée entre deux batteries "gel" du parc de servitude.

Je trouvais bien que le chargeur mettait beaucoup de temps pour passer en mode "float". Heureusement, j'ai un coffre à outils au-dessus du coffre à batteries. En voulant me saisir d'une pince, j'ai constaté qu'elle était brûlante. Après ouverture du coffre, la batterie à la cosse desserrée était bouillante et très gonflée, mais l'emballage avait résisté.

Peio
Haize Egoa

21 août 2013
0

Donc 4 Peio , mais là la batterie n'est pas la cause directe si la cosse avait été bien serrée.....la batterie n'aurait pas chauffée.

21 août 2013
0

En pratique l'échauffement de la batterie défectueuse est fonction de la puissance max que délivre le chargeur.

J'ai eu à intervenir sur le parc batteries d'un ami qui s'étonnait que sa pile à combustible ait consommé 5 litres de méthanol en deux jours. En posant ma main sur chacune des 3 batteries j'ai tout de suite trouvé la coupable, mais l'échauffement était modéré car la pile ne fournit qu'une cinquantaine de watts.

Une solution serait d'avoir un chargeur de faible puissance (10 A) pour quand on n'est pas là, ce qui limiterait l'éventuel échauffement d'une batterie en dessous du risque d'incendie. En pratique ça ne changerait pas grand chose à la charge.

Perso j'ai toujours tout débranché en partant

21 août 201321 août 2013
1

Et que pense tu du court circuit interne d'une batterie.....le chargeur n'a plus rien à y voir.
Autre élément interressant aussi des détecteur de fumée dans votre bateau, vous en avez combien ?
Cela ne va pas sauver la batterie mais peut être vous prévenir à temps, car il est sur les batteries qui prennent tant de coups le risque de CC est toujours présent.

21 août 2013
0

Un court-circuit interne se produit sur un seul élément.
Cela arrive généralement quand la batterie est en fin de vie, donc que sa capacité réelle est déjà bien réduite.
Si on prend l'exemple d'une batterie de 100 Ah nominal, d'une capacité réelle de 35 Ah, un élément de 2 V ne contient qu'une énergie de 70 Wh à condition qu'elle soit chargée à fond, ce qui est difficilement susceptible de mettre le feu au bateau.
Par contre si elle est reliée à un chargeur de 40 A, ça fait 500 W en continu dans la batterie.

21 août 201321 août 2013
0

Et le fait de débrancher ne met pas à l'abri du court-circuit interne dû aux dépôts de matières désagrégées au fond du bac, ou je me trompe-je ? :litjournal:

21 août 2013
0

Un chargeur normalement constitué délivre moins de 3A sous 13,80V en float. Ce qui n'empêche pas une batterie gel de devenir brûlante, voire, de fuir malgré l'étanchéité. Le court-circuit interne d'un élément est une piste intéressante mais comment le diagnostiquer à coup sûr ?

21 août 2013
0

On ne peut pas raisonner comme ça : quand un élément se met en CC, la tension tombe à une dizaine de V et le chargeur passe en bulk.

22 août 2013
0

Et pourquoi pas une alarme température sur chaque batterie (sonde + buzzer) pour un coût modique

sonde comme celle là par exemple

www.conrad.fr[...]6-A-max

et buzzer dans les mêmes prix

le montage n'est pas compliqué à réaliser

22 août 2013
1

Oui,c'est une très bonne idée qui peut sauver les batteries (voire le bateau) pour un coût minime (quelques Euros) et un investissement en temps négligeable.

De même que monter une alarme de température d'échappement sur le même modèle (avec un Klixon taré à 100°C) peut sauver le moteur en cas de fuite massive sur le circuit d'eau douce.

Peio
Haize Egoa

22 août 2013
0

Oui Québec c,est une bonne idée très utile si quelqu'un est à bord....Mais dans le cas où le bateau n'à pas d'occupant ? Et tout les moyens de recharge arrêté ?

22 août 2013
0

Les constructeurs pourraient aussi incorporer à moindre coût un buzzer à leurs batteries ?

16 sept. 2014
0

Et le "voyant vert" d'une batterie ne veut pas dire qu'elle est bonne mais simplement qu'elle a un niveau d'électrolyte correct.
Ce fameux "voyant" n'est autre qu'un cylindre de plastique transparent terminé par un cône peint en vert. Par effet d'optique et réfraction, on voit la pastille verte si le niveau est bon.

18 sept. 2014
0

Il y a aussi des batteries scellée où le voyant est un densitometre qui à niveau constant indique l'étât de charge de la batterie avec variation de couleurs

18 sept. 2014
0

Il est assez primitif, cet indicateur, je n'en aurais pas confiance.
D'autre part, cet "oeil magique" ne mesure que sur un, voire deux éléments. Si c'est un autre qui est en court-circuit, dommage.
Donc...

17 sept. 2014
0

Ce long post m'incite à penser que les accidents surviennent essentiellement avec des batteries montées en parallèle. Dans ce cas, même si le parc batteries est isolé côté + et côté -, la mise en court-circuit interne d'un élément provoquera la décharge de la batterie en bon état dans la batterie défaillante. Et je ne vois qu'un moyen d'éviter cela, c'est de mettre entre les 2 pôles + (ou - d'ailleurs) un fusible de valeur légèrement supérieure à la consommation maximale de l'utilisateur et au courant maxi de charge .
Idem d'ailleurs pour les démarreurs : si le démarreur reste coincé dans son mécanisme d'engrenages sur la couronne du volant moteur : incendie !...sauf s'il y a un (gros) fusible dans l'alimentation démarreur (ce qui je crois, n'est jamais le cas sur les bateaux de nos constructeurs).
L'explosion ? Ca m'est arrivé une fois, sur une voiture, avec une batterie de marque....polonaise. J'avais juste déposé sur la batterie une petite clé à cliquet (sans faire de court-circuit !), la batterie, pourtant pas chaude, m'a explosé en pleine gu.... avec projection d'acide un peu partout. Tout le couvercle de la batterie a été projeté à une dizaine de mètres (on voyait toutes les plaques), et le cliquet en pleine figure. Heureusement les yeux n'ont pas été touchés... Cause : inconnue, probablement un mauvais dégazage de la batterie et un micro-arc électrique interne. C'est arrivé aussi à un copain, explosion non expliquée dans son bateau, sans autre dégat.
Je n'ai aucune idée sur le moyen d'éviter ce problème.

17 sept. 2014
0

"Dans ce cas, même si le parc batteries est isolé côté + et côté -, la mise en court-circuit interne d'un élément provoquera la décharge de la batterie en bon état dans la batterie défaillante."

C'est effectivement le danger. Un autre étant que dans ce cas le chargeur (ou tout autre moyen de recharge) va continuer de débiter un maximum d'ampères qui ne vont pas contribuer à arranger les choses.

Mais introduire un fusible (c'est à dire une résistance, même infime) entre deux batteries reliées en parallèle est-il une bonne chose pour un cyclage identique des différentes batteries composant le parc ? J'ai des doutes, surtout lorsqu'on a 3 ou 4 batteries montées en parallèle où les valeurs ohmiques des 3 ou 4 fusibles (voire plus) vont s'additionner. Un fusible introduit toujours une chute de tension qui est très faible à température ordinaire (quelques dizaines de mV) mais qui s'accroît rapidement lorsque le fusible s'échauffe, c'est à dire lorsqu'il s'approche de son intensité de claquage.

Peio
Haize Egoa

17 sept. 2014
0

@plic, tu as certainement eu un micro-arc causé par ta clé métallique et pas très visible en plein jour.
Très difficile d'avoir un arc produisant une explosion DANS un mélange acide, mais ça arrive parfois (rarissime).
La batterie devait légèrement dégazer suite à une charge, une utilisation de la voiture il y a peu de temps. Comme une batterie produit lors de la charge de l'oxygène et de l'hydrogène et que l'hydrogène est fortement explosif, s'enflamme instantanément en présence d'une étincelle, le couvercle a sauté en l'air car l'hydrogène dans la batterie s'est enflammé par l'effet "back fire".
Cause classique d'explosion des batteries plombs/acide.
Seul moyen, éviter tout matériel métallique posé sur une batterie, ventiler au maximum pour diluer l'hydrogène, éviter les arcs électriques dans un local batterie.
Quand à mettre un fusible calibré à la consommation maxi, c'est quasi impossible, donc pas de fusible mais précautions maxi dans les connections et ventilation, surtout sur un gros parc.
J'étais spécialiste batterie dans les sous-marins.

17 sept. 2014
0

quelqu'un peut il me dire s'il est dangereux de laisser en permanence ses batteries se charger avec des panneaux solaires (en l’occurrence 2 x 100w) quand on est pas là, ou bien si au contraire c'est bon pour les batteries qui restent alors chargées tout le temps au delà de 14V ? Je pense que le régulateur ne délivrera quasiment rien puisque les batteries sont à bloc, mais je préfèrerais savoir les risques s'il y en a, en particulier d'incendie. (parc= 2 x 140Ah + bat moteur, le tout "classique"à bouchons) Certains débranchent tout, d'autres couvrent tout. Est ce primordiale?
D'autre part, équipé d'un chargeur NEWMAR RM 2033, je lis sur la plaque avant "out: 13.6V". A vous lire, c'est insuffisant pour bien charger si c'est la tension maximum qui est indiquée. Ce qui à vrai dire ne me dérange qu'à moitié, puisque les panneaux eux vont au delà de 14V, et que le fait d'avoir des panneaux fait que le chargeur de quai n'a plus la même importance. Mais quand même, si j'ai une vraie daube comme chargeur, autant le savoir aussi.

18 sept. 2014
0

La sécurité maximum voudrait que les batteries soient isolées débranchées et mème retirées du bateau (puisque un court circuit interne est possible). Mais on ne pourrait plus alimenter les pompes de cale. Mes 5x100AH sont maintenues 24/24h depuis 10ans par des panneaux solaires avec régulateur, jusqu'à présent sans problème.
Pour la batterie tout le monde parait obnubilé par la tension (volt)
mais ce qui compte c'est un étât électrochimique modifiable par ou avec un Courant (A) (naturellement dans un contexte de tension).

18 sept. 2014
0

C'est ce que j'ai fait en mettant mon bateau au chantier depuis 2 ans, comme ça sauf lorsque je renverse une canette de biere, je suis sauvé... et mes batteries aussi...

19 sept. 2014
0

Si l'on pouvait disposer facilement de ports à sec efficaces et réactifs avec un bon gardienage et si possible pas plus cher que les places en eau beaucoup de gens seraient contants.

18 sept. 2014
0

"Pour la batterie tout le monde parait obnubilé par la tension (volt) "

Oui, car le seul moyen de contrôler une batterie est sa tension aux bornes. De là, on peut connaître son état.
Comme il n'y a pas - sauf pour les parcs disposant d'éléments séparés de 2 volts chacun - possibilité de mesurer chaque élément en tension, intensité et température, on est obligé de faire comme ça pour une batterie de 6 éléments emballés dans un bloc de plastique.

18 sept. 2014
1

Si l'alimentation des pompes de cale pose un problème on pourrait aussi envisager de sortir le bateau de l'eau....;-))

18 sept. 2014
0

A Pascal8383
Oui c'est dangereux quand on est pas là !!!
Mon retour d'experience est là pour le démontrer non ?

:oups: :oups:

17 sept. 2014
0

Un chargeur qui donne 13,6 V. au maxi n'est pas au top ; pour être valable, il faut 14,5 V. en pointe, et ensuite floating et maintien vers 12,8 V.

Ceci étant, il faut mesurer la tension durant la charge, avec un multimètre, pour en être bien sûr

17 sept. 2014
0

13.6, c'est ce qui est indiqué sur le gestionnaire si le chargeur est en marche. En fait, ce n'est pas forcément la tension de sortie du chargeur c'est vrai, mais ça ne va pas plus haut avec le chargeur je crois, alors que ça grimpe plus si on laisse les panneaux. Ceci dit, pas trop important en fait pour moi, sauf à savoir ce qui se passe dans le bazar. Le chargeur sert très très peu, et d'ailleurs, maintenant que j'y pense, pas une fois cet été même au port: ou panneaux, ou moteur lors des déplacements inévitablement motorisés en méditerranée.
Question danger à laisser les batteries en charge permanente avec les panneaux toute l'année?

17 sept. 2014
0

si tu as un vrai régulateur sur ton alimentation par panneaux et si ta (tes) batterie(s) sont en bon état pas de souci. Maintenant si tu ne te sers absolument pas de tes batteries pendant un long moment (plusieurs mois) tu peux arrêter la charge mais tu auras une auto-décharge plus ou moins conséquente suivant la température (plus c'est chaud plus ça baisse) donc recharge sérieuse au retour.

17 sept. 2014
0

Pour ce qui est de la tension indiquée par un afficheur d'instrument, quel qu'il soit (thermomètre, voltmètre, ampèremètre, baromètre, etc.), je crois (avec l'expérience) qu'il faut prendre cette information avec des pincettes et étalonner l'affichage de l'appareil concerné et essayer de voir si la courbe calque bien l'évolution de la valeur.
Si je parle de courbe, c'est que certains appareil sont plus précis entre telle ou telle valeur et moins sur d'autres. Un thermomètre n'est linéaire que sur des tranches bien précise, il suffit de lire un thermomètre médical, il est précis sur des valeurs très faibles, au delà on ne peut mesurer valablement.
L'électronique est sujette à variations NON linéaires à cause de la température et tout afficheur n'est que le reflet d'une mesure maintenant électronique par une sonde qu'il faut étalonner si on veut une mesure fiable et précise. Un shunt permet de mesurer l'intensité qui passe dedans simplement en mesurant la tension qu'il y a à ses bornes, donc on mesure l'intensité par déduction sur une résistance (le shunt), mais le shunt chauffe et donc change de valeur en chauffant.
CQFD.
Une batterie ne peut être contrôlée que par sa tension aux bornes et sa température.
Pour mémo sur une batterie classique à électrolyte liquide:
Chargée à 100%, tension de 12,7 V
A 90% > 12,6 V
A 80% > 12,5 V
A 70% > 12,4 V
A 60% > 12,3 V
A 50% > 12,2 V
A 40% > 12, 1 V

Batterie au gel
Chargée à 100%, tension de 12,80 V
A 90% > 12,72 V
A 80% > 12,64 V
A 70% > 12,56 V
A 60% > 12,48 V
A 50% > 12,40 V
A 40% > 12,32 V

On voit que la tension aux bornes de la batterie ou du parc varie très peu pour une chute de 10%, et il est très important d'avoir du matériel fiable et étalonné pour éviter sa mort.

Pour ce qui est de laisser en charge par panneaux solaires une batterie en permanence, il faut calculer son auto- décharge et soit avoir confiance au système de charge et de régulation, et donc laisser branché l'ensemble, soit débrancher mais venir de temps en temps refaire une charge de complément afin de ne pas descendre trop bas en valeur de décharge et claquer la batterie qui va sulfater.
Pour des infos complémentaires, voir le blog :
arbracam.over-blog.com[...]52.html
Il y a aussi pas mal d'infos sur le site Victron (sans pub).

18 sept. 2014
0

Questions: si une batterie chauffe, et qu'elle continue de chauffer une fois déconnectée, quel recours? une sonde de température peut activer une coupure du circuit de charge, mais la batterie continue de chauffer. Quelle parade?
Un moyen existe-t-il pour la refroidir?

19 sept. 2014
0

Aucune parade. Court-circuit interne. La batterie est morte.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (79)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021